Mar
2

7 leçons tirées de l’enseignement Jedi, pour réussir sur Internet – par Maître YODA

Author Cédric Vimeux    Category Webmarketing     Tags

Êtes-vous fan de Star Wars ?

Peu importe, en fait.

Ce qui importe, par contre, c’est la philosophie derrière l’enseignement Jedi, et ce que vous pouvez en tirer pour réussir sur Internet.

Quelle philosophie ?

Je vous laisse la découvrir à travers 7 leçons, tirées des sages paroles de Maître Yoda.

Les voici :

réussir sur Internet

7 leçons par Yoda

1. « Pourquoi veux-tu devenir un Jedi ? »

C’est la question qu’a posée Yoda à Luke Skywalker, lorsque ce dernier lui demandait de l’entrainer pour devenir un Jedi.

Pourquoi cette question est-elle si importante et en quoi est-ce une leçon ? C’est simple :

Pour devenir – ou obtenir – quelque chose, vous devez avant tout savoir pourquoi vous voulez le devenir, ou l’obtenir. Qu’est-ce qui vous pousse à le vouloir ? Au plus profond de vous.

Pourquoi voulez-vous réussir sur Internet ? Quelles sont vos véritables motivations ?

Est-ce pour arrondir vos fins de mois ? Pour devenir indépendant financièrement ? Pour gagner un million d’euros ? Par défi ? Pour développer vos connaissances ? Votre notoriété ?

La précision de vos objectifs dépendra de la réponse à ce « pourquoi ». Et sans objectif précis, vous n’irez nulle part.

2. « Non, n’essaie pas ! Fais ou ne le fais pas. Mais il n’y a pas d’essayer. »

Essayer sous-entend la possibilité d’échouer. D’abandonner.

Si vous voulez réussir sur Internet, vous devez vous engager à le faire. À persévérer jusqu’à atteindre l’objectif que vous vous êtes fixé. À réussir.

Lorsque je me suis lancé sur Internet en 2008, c’était avec l’engagement de réussir à en vivre. Pas pour « essayer » d’en vivre. Non. Pour en vivre. Un point, c’est tout.

Essayer n’est pas suffisant.

Pour réussir, vous devez vous engager à le faire. Aucune autre issue possible.

3. « Tu n’arrives pas à croire. Voilà pourquoi tu échoues. »

Cette leçon rejoint la précédente.

Pour réussir, vous devez croire en vous. Croire que c’est possible. Croire que vous en êtes capable.

Henry Ford le disait : « Il y a des gens qui disent qu’ils peuvent ; d’autres qu’ils ne peuvent pas. En général, ils ont tous raison. »

La croyance est le point de départ à toute réussite.

On m’a déjà dit : « Je ne crois pas que c’est possible de gagner sa vie sur Internet, mais bon… je vais essayer quand même, je verrai bien. »

Inutile de vous dire si cette personne a réussi ou pas…

4. « Difficile à voir. Toujours en mouvement est l’avenir. »

Le monde change à une vitesse vertigineuse. C’est d’autant plus vrai sur Internet.

Écoutez ça : les modèles que vous utilisez aujourd’hui – et qui marchent – seront peut-être obsolètes demain. Rien n’est éternel. Et il est impossible de connaitre ce qui fonctionnera demain, ou pas.

L’enseignement à en tirer, c’est l’adaptation.

Soyez autodidacte. Et développez vos facultés d’adaptation.

Les marketeurs qui auront du succès demain sont ceux qui auront su s’adapter aux changements. Quels qu’ils soient.

5. « Ouiiii… Tu auras peur… Tu… Auras… Peur… »

Mettons les choses au clair : la peur est un phénomène naturel. Nous la ressentons tous. Même ceux qui ont du succès.

Un ami me disait récemment « Tu as réussi, parce que tu n’as pas eu peur. »

C’est faux ! J’ai eu peur. Très peur.

On a peur dès qu’on s’expose à un risque ou à une perte. On a peur dès qu’on lance un nouveau projet. On a peur dès qu’on part vers l’inconnu. On a peur dès qu’on prend une initiative.

Vous aussi, vous aurez peur. Tout le temps. Vous devez l’accepter dès maintenant, et composer avec.

La peur peut être une force qui vous aide à avancer et à vous dépasser. Mais elle peut aussi être un frein qui vous immobilise.

Et étrangement, c’est vous qui décidez.

6. « Je ne peux rien lui apprendre. Cet enfant n’a aucune patience »

L’apprentissage est un processus long et fastidieux. Il est le résultat d’une patience sans faille. Et souvent longue.

Vous ne pouvez pas tout savoir tout de suite. Et vous ne pouvez pas tout obtenir tout de suite.

La plupart de ceux que j’ai vu échouer sur Internet ont échoué uniquement par impatience. Ils voulaient des résultats maintenant. Ils voulaient la connaissance maintenant.

Ne tombez pas ce piège. Soyez patient.

L’apprentissage est votre jambe droite. Vous en avez besoin pour avancer. Un pas après l’autre.

7. « De formation tu n’as plus besoin. Ce qu’il te faut savoir, déjà tu le sais… »

Si l’apprentissage est votre jambe droite, alors l’action est la gauche. Vous avez besoin des deux pour avancer.

Vous apprenez. Vous mettez en pratique. Vous apprenez. Vous mettez en pratique. Vous apprenez. Vous mettez en pratique. Et ainsi de suite. Jambe gauche, jambe droite.

Savez-vous quelle est l’erreur la plus courante et qui empêchent la plupart des gens de réussir ? C’est de vouloir tout savoir avant d’agir.

Attendre de tout connaitre au webmarketing pour se lancer, c’est se muscler une seule jambe en espérant franchir la ligne d’arrivée d’un seul bond.

Même si vos connaissances sont minimes, vous pouvez déjà agir. Vous pouvez déjà avancer. Même si ce n’est qu’un petit pas.

L’un après l’autre, aussi petits soient-ils, vos petits pas finiront par vous faire franchir la ligne.

40 Comments to “7 leçons tirées de l’enseignement Jedi, pour réussir sur Internet – par Maître YODA”

  • Rsphael Ricardo@duel-marketing.com 2 mars à 13 h 43 min

    Mon cher Cédric,vous avez touché des points très sensibles qui empechent beaucoup de gens qui pourtant peuvent se lancer sur interent mais par peur d’échouer ou par manque de confiance en soi,se contentent simplement de regarder le monde de l’internet bougé, »
    Pour la 7e lecon,j’ai apprécié la philosophie de mon ami Olivier de http://les-3-a.com/,Quand j’ai lu la dernière lecon et j’ai pensé à lui.Merci Beaucoup Cédric car cet article est pour moi spécialement comme ci tu me parlais face à face.

    • Olivier 2 mars à 14 h 13 min

      Bonjour Cédric et Raphaël,
      J’aime beaucoup la métaphore avec l’enseignement tiré du jedi.
      Il est aussi possible de faire le même parallèle avec le livre de l’un de tes auteurs préféres Jack Canfield « La force du focus ».
      Merci Raphaël pour la citation, il m’arrive de faire du coaching de temps à autre pour le développement de mes activités. En préambule de toutes mes formations, je n’ai de cesse de répéter que :
      « La formation qui ne vous pousse pas à l’action n’est pas une bonne formation. »
      Je crois que nous sommes sur la même longueur d’onde.

  • CedricZenShopping@robot kenwood chef titanium km010 2 mars à 14 h 32 min

    Bonjour Cédric,

    Je suis fan de maître Yoda et apprécie beaucoup ce parallèle avec ces leçons de réussite (de business sur Internet) !

    J’en redemande ;-)

  • Des Trucs Pour Changer De Vie 2 mars à 14 h 38 min

    Un autre enseignement Jedi: « Lire Virtuose Marketing tu feras. »

    Croire en ses possibilités et en soi est quelque chose qu’on entend sans arrêt. C’est parce que c’est vrai. Tout simplement parce que c’est vrai.

    Alors parfois on l’intègre et parfois non. Parce qu’on peut croire en soi dans un domaine et pas dans un autre.

    Il y a une citation qui rejoint ça, c’est « ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait ».
    Là encore, quand on croit à la réussite, on est capable de tout. Y compris de littéralement soulever des montagnes.

    Ce à quoi je crois fermement: vivre de revenus passifs. Mais ça passe par une phase de travail avant de pouvoir atteindre le but. ;-)

    Sam

    • Cédric Vimeux 5 mars à 16 h 33 min

      Bien vu la citation.

      Je la connaissais mais impossible d’en retrouver l’auteur…

  • Yvon@copywriting 2 mars à 14 h 44 min

    Salut Cédric

    Sympa ces préceptes. On dirait que t’as vieilli, par contre? et que tes oreilles ont un peu poussé.

    Bon, à part ça, je suis 100% en désaccord avec ta règle 5.

    Comment peut-on avoir peur de quoi que ce soit quand :

    > On sait où on veut aller
    > On croit en soi
    > On croit en son projet

    Y’a pas à avoir peur de quoi que ce soit… :)
    La peur paralyse. Empêche d’agir. Et c’est une émotion qui ne sert à rien d’autre qu’à se mettre sur la défensive (donc l’inverse d’agir).
    Il n’y a pas de concession à avoir avec la peur. Et il n’y a pas à composer avec. Et encore moins à l’accepter. Parce que ce n’est qu’une vue de l’esprit.

    Bref : A pas peur !

    Bonne journée

    Yvon

    • Marie-Noel@des e-ditionsLABELVIE 2 mars à 20 h 19 min

      Dans le même ordre d’idée que ce commentaire, cette phrase :

      « Les obstacles sont ces choses effrayantes que l’on aperçoit quand on quitte son objectif des yeux » Hannah More

      Si vous voulez éviter d’avoir peur, regardez droit devant les yeux dans les yeux de vos rêves!

      Bonne soirée!

      • BK 3 mars à 2 h 06 min

        Hello tout le monde,

        Des croyances, des rêves, du cinéma qui passe pour un enseignement initiatique… pas beaucoup de réalité dans tout ça !

        Toute croyance est menacée par le doute, tout rêve par le réveil-matin, tout cinéma par la fin du film quand il faut rentrer chez soi…

        Nul doute que, sur de telles bases, on puisse discuter de la peur !

        Et si la solution c’était tout simplement faire ce que l’on a à faire ? Sans cinéma !

        Cela dit, si vous voulez recevoir un enseignement, trouvez-vous un Maître. Mais ne croyez pas l’avoir trouvé au cinéma !

        Bernard

    • Julien @ guide de voyage 2 mars à 22 h 53 min

      C’est vrai que la peur incite à être plus défensif qu’à aller de l’avant mais peut-être qu’il veut parler de la peur qui apparaît après avoir fait un action « comment va-être reçu cet article ? est-ce que ce concept va marcher ? etc. »

      Je pense que quand on commence dans l’optique de réussir il faut apprendre à vivre avec la peur puis l’annihiler petit à petit. Ça reste très difficile de supprimer la peur dès le début et si on ne la prend pas en compte ça peut vite nuire à sa réussite.

      • Thierry@blog marketing 3 mars à 0 h 44 min

        Pas d’accord. Beaucoup de personnes ont peur et avancent quand même. Les pompiers qui doivent affronter des incendies gigantesques ont peur et y vont quand même. Les parachutistes ont peur au moment de sauter. Les flics sont pétrifiés quand ils doivent agir dans des banlieues chaudes. Mais cela ne les empêche en aucun cas d’avancer.

    • Cédric Vimeux 5 mars à 16 h 36 min

      Salut Yvon,

      Quand je parle de peur, je ne parle de se cacher sous un lit en tremblant de tout son corps…

      La peur est un sentiment humain que tout le monde ressent. Pas toujours, heureusement, mais parfois.

      Elle peut de même devenir un levier à l’action. Combien de fois des gens ont-ils réalisé de grandes choses, simplement parce qu’il avait peur.

      Relis mon article sur la stratégie du lieu de mort : http://www.virtuose-marketing.com/mettez-vous-en-danger-volontairement-la-strategie-du-lieu-de-mort/

  • Marie-Do Ado Mode d'Emploi 2 mars à 15 h 02 min

    Coucou Cédric,

    Merci d’avoir repris ces grandes répliques de Maître Yoda, n’empêche que les scénaristes
    étaient dignes d’être de grands coachs en développement personnel.
    Grande fan de la guerre des étoiles, depuis mon adolescence, (le premier film de la saga ayant 35 ans, oui je sais cela ne me rajeunit pas), je connaissais certaines de ces citations qui interprétées à la sauce Cédric vont sûrement aider pas mal de « padawans du net » .

    Je rajouterai aussi cette réplique qui peut s’appliquer aussi à certaines choses qui se passent sur le net :

    « le pouvoir du coté obscur est il le plus fort ?  » demande Luke
    « noon, nooon …. plus rapide, plus facile, plus séduisant » répond Yoda

    Bonne fin de journée

  • alexis@consultant web 2 mars à 15 h 13 min

    Merci pour cette petite reflexion… La première question est effectivement la plus importante. Bien répondre au pourquoi permet de définir la stratégie.
    Si la finalité est de gagner de l’argent, les moyens ne sont clairement pas les mêmes qui si la finalité est de devenir populaire.

  • Ashley@MMORPG gratuit francais 2 mars à 16 h 24 min

    La peur est quand même assez paralysante, au point d’empêcher d’agir.
    Alors oui, c’est naturel mais c’est dur…
    Que va-t-on penser de moi ? Et si je n’y arrive pas ? Pour qui va-t-on me prendre ?

    Du coup, c’est plus facile de renoncer que de se lancer et c’est fort dommage.

    • Thierry@blog marketing 3 mars à 0 h 47 min

      Non ce n’est pas vrai. Le manque de volonté empêche d’agir pas la peur. Voir ma réponse un peu plus haut pour des exemples.

      • Cédric Vimeux 5 mars à 16 h 38 min

        +1 avec Thierry

  • FlorianL@Minceur Efficace 2 mars à 16 h 24 min

    Je crois que des 7 leçons, la 7e est celle qui me touche le plus.
    Et encore, j’essaye de me soigner mais c’est pas encore ça…
    Et un peu la 6 d’ailleurs…

    Mais globalement, belle analogie au maître Yoda et belle philosophie du succès… ou de l’échec dépendant de ce qu’on tire de ses leçons ou non.

    • Cédric Vimeux 5 mars à 16 h 37 min

      Merci Florian

  • Sié Issa 2 mars à 17 h 20 min

    Bonjour Cédric,

    Des leçons qui permettent de voir ce qui ne va pas et ce qui doit se faire.
    Je suis d’accord avec toi avec ces différents points. Surtout le 7. Je le disais à l’un de mes lecteurs ce matin même. C’est une grave chose de vouloir tout savoir avant de lancer son entreprise sur Internet.

    Par contre, je rejoins l’avis d’Yvon sur le point 5. Personnellement, je ne pense pas que la peur est un bon compagnon. Je ne l’ai pas ressenti à mes débuts. Quand on sait où on va, ce qu’on veut, on a déjà tout l’armement nécessaire pour le combat. Et la peur ne doit en aucun cas avoir sa place.

    Amicalement,
    Sié

  • Laurent@blog-gagnant.com 2 mars à 17 h 33 min

    Hello,

    Pour moi ça allais jusqu’au point 6 mais je me suis reconnu dans le point 7.

    En effet il y a pas si longtemps de cela je chercherai aussi à tous savoir avant de mettre en pratique. Pour tous ceux qui seraient dans ce cas alors suivez l’image de Cédric : Jambe gauche, jambe droite. Vous avancerez bien plus vite !

    Un autre point qui revient souvent, la détermination. Ne vous découragez pas au bout d’un mois, ou deux, ou trois, ne faite pas les choses à moitié, vous devez percevrez et donner, donner, donner !

    Amicalement,
    Laurent

    • Cédric Vimeux 5 mars à 16 h 39 min

      Oui, le 7 est une erreur fréquente. Justement parce que les gens ont peur d’échouer.

  • Docteur Greg@Virtuose 2 mars à 17 h 35 min

    Excellentissime parallèle, j’adore !

    Pour moi les plus délicats (enfin ceux sur lesquels je bosse le plus) sont le 6 et 7 :

    -Accepter que les choses prennent du temps, et que le succès ne vient pas en 15 jours. Ni même en 2 mois.
    Constance, régularité et Foi.

    -Accepter qu’on peut apprendre des choses aux autres et passer à l’action, sans avoir lu tous les bouquins et écrit une thèse sur le sujet.
    Juste Faire quoi !

    Des préceptes excellents tu nous donnes Maître Cédric.

    Tous les jours nous les répéter nous pouvons. En imitant la voix de Yoda.

    Et alors, puissants nous serons.

  • Amin @ Developpement personnel 2 mars à 19 h 20 min

    La patience, le « pourquoi », le « désir d’apprendre » sont des thème récurrents dans le développement personnel et la réussite.

    Napoléon Hill a ainsi mis en évidence 6 clés du succès (que je détaille dans un guide gratuit sur mon blog).

    Ces principes sont applicables aussi bien pour une carrière sur le net que pour une carrière « dans la vraie vie ».

    Plus je lis des articles sur ton blog, plus je me demande où tu trouve toute cette inspiration !

  • Jacques@Regrouper ses crédits 2 mars à 22 h 09 min

    Les médecins ont souvent vu des cas parfois difficiles voire impossibles, sauvés grâce à la force mentale de ces personnes.

    Il faut savoir parfois laisser parler son coeur et laisser faire les choses.

  • Thierry@blog marketing 3 mars à 1 h 00 min

    Un article qui suscite des commentaires contradictoires. Comme c’est intéressant. Et le parallèle avec maître Yoda … Exceptionnel

    Rassure moi quand même. Tu viens de relire le livre ou de revoir le film, ou c’est tout de mémoire ?

    Une de tes phrases qui m’inspire et me correspond bien: « Soyez autodidacte. Et développez vos facultés d’adaptation. »

    Et aussi: Vous apprenez. Vous mettez en pratique.
    Cela m’arrive au moins une fois par semaine. Je découvre un nouveau logiciel, service en ligne, ou j’ai un problème sur un de mes blogs. Mais quoi que ce soit, je trouve toujours la solution.

    D’un côté je perds un peu de temps, mais de l’autre côté, je suis en mesure de corriger pas mal de trucs tout seul maintenant.

    En conclusion, très bon article. :)

    • Cédric Vimeux 5 mars à 16 h 43 min

      C’est de mémoire ;)

      J’ai vu tous les films des dizaines de fois. Je les connais par coeur. Parfois, je dis les paroles avant qu’ils les disent.

      Idem avec des films comme Fight Club ou le Baiser mortel du dragon. Je connais toutes les paroles du film par coeur.

      J’ai d’ailleurs perfectionné mon anglais en les regardant en VO (puisque je connaissais toutes les paroles en VF).

      J’ai bossé 5 ans dans un vidéoclub, n’oublies pas ;)

  • Alexandre@Développement personnel 3 mars à 5 h 20 min

    salut Cédric,

    Je pense que l’un des point important que tu cite est le fait d’être autodidacte !
    Réussir sur Internet comme tout autre projet demande un investissement personnel mais également de travailler « seul », même si en réalité, on ne l’es pas vraiment.

    Cependant, il faut savoir apprendre tout seul pour faire plus, de apprendre des choses nouvelles et être le 1er à les appliquer.

    Al

    • Cédric Vimeux 5 mars à 16 h 45 min

      Oui, on ne peut pas réussir sur internet sans être un minimum autodidacte.

  • Albin 3 mars à 13 h 20 min

    Bonjour Cédric,

    Ah ce petit maître Yoda nous aura bien obliger à nous recentrer au travers de l’enseignement qu’il prodigue à Luke Skywalker. A nous poser les bonnes questions !

    Merci pour ce rappel, dans cet article tout est dit. C’est la base, la voie est là encore faut-il savoir en tirer profit.

    Un excellent week-end à tous.

    Albin

  • christian 3 mars à 14 h 13 min

    Salut Cédric,

    la peur semble attiser le débat. Je voudrais mettre mon grain de sel.

    Vous agissez en fonction de ce que vous commande votre cerveau reptilien.

    Quoi que fassiez, quelque soit la situation dans laquelle vous vous trouvez, le mécanisme physiologique est toujours en éveil.

    A moins d’arriver à contrôler votre cortex préfrontal (les thérapies cognitives, gros débat!) la peur est un phénomène qui n’a rien de répréhensible et qui est au contraire naturel et salutaire.

    Elle ne paralyse pas, elle aide à trouver la solution la meilleure par rapport à une situation donnée.

    En fait elle booste (comme le trac d’un artiste avant le spectacle; il y a poussée d’adrénaline et réaction positive).

    Le schéma de fonctionnement de votre cerveau:

    -fuite (en fait éviter justement le danger en recherchant la bonne voie, c’est tout bon)

    – lutte (l’organisme monopolise ses ressources physiologiques, montée d’adrénaline forte, accélération du rythme cardiaque…).

    – abandon (l’organisme a utilisé toute ses ressources).

    Ce mécanisme est une base essentiel à retenir pour comprendre ce qu’est notre réaction au stress.

    Se lancer dans l’inconnu, c’est un stress qui va mettre en route ce mécanisme qui n’est nullement répréhensible.

    Au contraire puisque la peur vous aide à choisir la meilleure solution (fuite, oui, mais du danger!).

    Ce qu’il faut c’est monopoliser vos forces au maximum pour ne pas flancher par rapport à vos choix ou pendant la deuxième étape, soit la lutte.

    C’est en cela que les conseils du Jedi sont importants

    Ne pas se laisser aller jusqu’à la troisième étape, soit l’abandon.

    Retenez en tous cas que vos réactions, votre vécu, votre ressenti (votre gestion du stress bref) est une combinaison de mécanismes psychologiques (admis très tard par la science) mais surtout aussi physiologiques et endocriniens.

    Bon, j’arrête sinon je suis parti pour deux heures.
    .

    Voilà, voilà, c’était la minute culturelle.

    @+ tout le monde …………Et que la force soit avec vous

    Christian.

    • Cédric Vimeux 5 mars à 16 h 47 min

      Merci pour ce commentaire de grande qualité :)

      Christian, je t’invite à en faire un article que je publierai avec grand plaisir sur Virtuose Marketing.

      Cédric

  • Sylvie@aubonheurdelapierreblanche 3 mars à 14 h 13 min

    Bonjour Cédric,

    Très judicieux et pertinent ce parallèle avec les Jedi et les enseignements de maître Yoda.
    il me semble que tu as oublié la règle n°1 : « Que la Force soit avec toi ».
    Et la récente padawan-blogueuse que je suis reçoit tes enseignements comme l’impulsion quotidienne de la Force de la blogosphère. Fort heureusement, car la règle n°3 j’ai du mal à retenir, et le doute m’envahit parfois.

    Merci
    « Tu es notre père, Cédric ! » :-)

    • Cédric Vimeux 5 mars à 16 h 51 min

      Merci Sylvie ;)

  • Eric Hebting 3 mars à 15 h 35 min

    Excellent article encore une fois Cédric. Bravo :)

    Ce que dit Christian est vrai et d’ailleurs ne dit-on pas qu’à la base de tout courage, il y a de la peur transformée en action.

    Cette transformation est le passage le plus délicat, mais en même temps si c’était facile tout le monde le ferai, et il n’y aurait jamais de challenge ;).

    Du moment qu’on garde le focus sur notre objectif de vie, la réussite est toujours possible.

  • Chloé@Améliorer sa mémoire 4 mars à 2 h 29 min

    Bonjour,

    Intéressant ton article, hé oui Maître Yoda est un grand Maître plein de sagesse ;)

    Et en même temps, un peu surprenant, que tu écrives un article sur l’enseignement Jedi, vu que dans une interview sur virtuose2lavie, tu indiquais avoir été un Sith, aurais-tu rejoins la Force ? ;)

    Par curiosité, dans le MMO, tu as choisis quel camp ? ;)

    • Cédric Vimeux 5 mars à 16 h 54 min

      Salut Chloé,

      Oui, dans la vie, je suis maintenant passé du côté lumineux de la force. Grâce à Alexandrine. Et tant mieux ;)

      Par contre, dans les MMO, j’ai plus tendance à jouer les méchants…

      Dans wow, j’étais un vilain démoniste mort-vivant. Et dans swtor, un méchant sorcier sith ;)

      Cédric

  • samuel 6 mars à 17 h 24 min

    Salut cédric,

    ces 7 points m’ont permis de me lancer dans mon business en ligne.
    Quand, j’ai entendu parler , que l’on pouvait gagner sa vie sur internet, je me suis décidé à relever le défi.

    C’est vrai, tous, nous faisons face à la peur. Mais ce qui doit être notre motivation première, c’est ce désir de vouloir réussir et non d’essayer de réussir.

    La seule manière de dompter sa peur, c’est d’agir!

  • christian 8 mars à 15 h 27 min

    Salut Cédric,

    Ouah, merci pour le compliment.

    Ce sera avec grand plaisir pour l’article.

    Tu peux m’envoyer un mail en privé pour me donner quelques détails pratiques?

    Je soignerai ça aux petits oignons.

    A bientôt.

    Christian.

  • Yanie@Ibiza-Baleares 27 mars à 6 h 13 min

    Oh lala..

    Comme je me reconnais…

    J’ai perdu de précieux mois à tout vouloir savoir avant de commencer…

    On ne peut escaller une montagne dans un seul pas… Il faut plusieurs petits pas de la droite et de la gauche pour atteindre son sommet…

    Alors il faut commencer tout de suite..

    Et surtout ne pas laisser la crainte ou le doute traverser notre route..

    Merci pour ces précieux conseils..

    Yanie

  • maitre yoda 18 novembre à 4 h 11 min

    Reussir, synonyme ne doit pas etre, de pouvoir.
    La peur un allie, tu crois. La peur mene a la colere, la colere…
    La lecon d’Anakin tu dois retenir.
    La force se fait avant tout dans la passion,
    La soif de reussir condamner Anakin a.
    Le coter obscur dominer souhaiterais.

Post comment

real money casinos new zealand