Mai
22

7 lois que la réalisation de mon premier produit m’a appris


Article invité rédigé par Fabrice du blog Instinct Voyageur.

Digital nomade et blogueur voyage, Fabrice vient de sortir son premier guide-produit.

Il nous fait part des difficultés qu’il a rencontrées pour concevoir son produit.

Fabrice Dubesset, instinct voyageur, digital nomade

1. Fixez-vous des dates limites

C’est la base. Fixez-vous des étapes intermédiaires avec des dates limites.

Et respectez-les ! Sinon, vous ne verrez jamais la fin de votre produit !

2. Maintenez le focus

La conception d’un produit est une tache essentiellement créative. C’est d’ailleurs à mon sens l’intérêt et le plaisir principal de la chose.

Or, cela signifie que pour donner le meilleur de vous-même et être plus efficace, vous devez aménager de larges plages horaires et essayer de ne pas trop hacher le travail.

Un travail créatif est exigeant et demande de la concentration.

3. La perfection n’existe pas !

La première fois, vous voudrez peut-être que votre produit soit parfait. Du moins, cela a été mon cas.

En fait, c’est souvent une excuse pour ne pas franchir le pas et retarder son lancement. De toute manière, vous trouverez toujours des détails à améliorer.

Bien sûr, cette exigence est une bonne chose, mais dans une certaine mesure.

L’important reste de passer à l’action et de lancer votre premier produit. Ne perdez pas cet objectif de vue !

4. Faites-vous aider par d’autres blogueurs !

Le blogging, c’est tout de même un petit monde. Aussi, il faut s’entraider entre blogueurs, à mon avis.

Demandez aux blogueurs avec qui vous êtes en contact de donner leur avis sur votre produit ou votre page de vente. C’est vraiment très important et fort utile !

Et puis, c’est à charge de revanche ! Vous ferez de même de votre côté par la suite !

5. La page de vente tu peaufineras

Vous le savez, la page de vente est d’une importance capitale !

Lisez à ce sujet, formez-vous ou faites appel si besoin est à un copywriter.

Mais, passez-y du temps, mettez-vous à la place d’un acheteur, fignolez-là !

6. Ne bloquez pas sur des obstacles techniques !

Je pense notamment à la partie technique concernant le système de paiement et de vente.

Ne perdez pas de trop de temps sur cela, utilisez notamment les forums en cas de problème ou de difficultés.

7. Les prochaines fois, plus facile ce sera !

La conception et le lancement d’un produit, c’est tout un domaine à apprendre.

Aussi, il est normal que votre première réalisation demande du temps.

Dites-vous que le deuxième sera plus rapide à réaliser. Toute cette expérience vous servira pour votre deuxième produit. Car nul doute qu’il y aura une suite !

Je viens donc enfin de terminer mon premier guide : a.t.i.p.i.c., la méthode pour voyager zen et en sécurité ! Et je n’en suis pas peu fier !

Comment s’est passée la conception de votre premier produit ? Quels conseils donneriez-vous ?

Blogueur voyage, Fabrice est un mordu du voyage depuis des années. Adepte notamment des longs voyages, il parcourt l’Amérique du Sud depuis plus d’un an. Il partage son expérience sur son blog Instinct Voyageur. Un blog qui lui permet de voyager librement. Il est aussi l’auteur du blog Prendre l’avion.

23 Comments to “7 lois que la réalisation de mon premier produit m’a appris”

  • Olivier@entreprendre 22 mai à 17 h 52 min

    Sympa Fabrice de partager ton expérience !
    Bravo pr ton guide !

  • Manuel @affiliation emarketing 22 mai à 19 h 05 min

    Bonjour Fabrice,
    La création d’un produit paraît comme étant un obstacle infranchissable.
    Grâce à la procédure que tu nous dévoile, cela nous donnes les étapes pour créer son premier produit.

  • Marjorie@Histoire à Vivre 22 mai à 21 h 50 min

    Merci pour ces conseils, Fabrice, et ravie de te retrouver ici ;)
    J’ai acheté ton produit, et je suis très excitée de le lire ces jours ! Je suis sûre qu’il me sera très utile et regorge de plein de belles photos et infos !!!
    Je ne sais pas combien de temps ça t’a pris de créer ce guide, mais bravo et ta page de vente est très bien faite !
    A bientôt et au plaisir
    Marjorie

    • fabrice 24 mai à 15 h 54 min

      Merci Marjorie:-)

      Disons que cela m’a pris trop de temps justement pour un premier produit. D’où ces conseils qui j’espère aideront ceux qui se lancent!

      En tout cas, je suis soulagé d’en avoir terminé avec ce premier guide:-)

  • Marie-Noel@des e-ditionsLABELVIE 22 mai à 21 h 57 min

    Avec le premier produit, on est avec tous nos doutes sur nous-même et notre écriture, nos questions sur la pertinence du sujet, sur et après comment le diffuser.

    Et au moindre obstacle, on commence à procrastiner ou on finit par laisser tomber.

    En fait, avec notre premier produit, même si on a un super mode d’emploi point par point, c’est notre mental qui va faire la différence. Parce que avec ce produit, on va peut-être devenir riche, ou célèbre. Et là, c’est notre histoire familiale qui va prendre le relais.
    Les « on ne devient pas riche en écrivant », « si c’était si facile, ça se saurait », « les riches c’est que… » etc….

    Heureusement, il existe quelques trucs faciles à apprendre pour s’en sortir.

    • fabrice 23 mai à 8 h 47 min

      « Parce que avec ce produit, on va peut-être devenir riche, ou célèbre »
      J’avoue que ce n’est pas ce à quoi je pense.

      Il faut, surtout pour le premier, aimer ce que l’on fait et son sujet. :-)

  • Johann@Méthode CREAT 23 mai à 2 h 25 min

    Merci pour ces conseils Fabrice. J’avoue que le premier produit est toujours le plus stressant et celui sur lequel on passe le plus de temps, après ça devient plus facile.

    Je suis d’accord avec le fait que la perfection n’existe pas, d’ailleurs c’est avec mes retours clients que j’améliore mes produits et que je les peaufine.

  • Alexandre 23 mai à 3 h 58 min

    Je suis présentement à plancher sur un premier produit et ces judicieux conseils arrivent juste à point.

    Pour ma part, et ma jeune expérience en création de produit, c’est le doute qui s’empare le plus souvent de moi.

    Suis-je assez qualifié? Est-ce que je saurais rendre mon produit intéressant? Etc.

    Je me dis que je dois continuer à écrire et à produire malgré tout. Qu’ainsi, avec l’expérience que j’acquière, je développe une culture et des aptitudes qui me permettront de diminuer ce sentiment de doute qui me suit un peu partout.

    • fabrice 24 mai à 15 h 45 min

      « Je me dis que je dois continuer à écrire et à produire malgré tout. Qu’ainsi, avec l’expérience que j’acquière, je développe une culture et des aptitudes  »

      C’est exactement cela Alexandre, il ne faut pas lâcher!

  • Des Trucs Pour Changer De Vie 23 mai à 8 h 57 min

    C’est vrai que quand on a pour projet de sortir un produit, on se pose 1000 et une questions.

    Pour ça, je pense que les plate-formes d’affiliation ou Amazon sont d’excellents intermédiaires. Mais je ne suis pas le mieux placé pour en parler puisque je n’ai pas (encore) sorti de produit.

    Je suis en cours pour Kindle.

    Sam

  • Creer un site 23 mai à 10 h 48 min

    Article excellent, totalement d’accord avec les étapes « du succès » ;-)

    Merci

  • Florent@blog2blog-pro.com 23 mai à 11 h 51 min

    Moi son blog me fait rêver. J’envisage aussi de tout plaquer un jour pour faire le tour du monde à pattes… Un jour peut-être.

    Merci

    • fabrice 24 mai à 15 h 52 min

      SI c’est vraiment une envie que tu as Florent, alors tu le feras un jour.

      Il faut juste…franchir le pas;-)

  • Eric Hebting 23 mai à 12 h 05 min

    Merci Fabrice :)

    En effet ces sept règles de bases peuvent s’appliquer à n’importe quel projet.

    • fabrice 24 mai à 15 h 47 min

      En effet Eric, l’essentiel de la démarche peut s’appliquer à n’importe quel projet.
      Je dirais même à la vie?

  • Mirella 23 mai à 13 h 35 min

    Bonjour,
    Merci d’avoir partagé cette expérience avec nous. L’essentiel c’est d’avoir pu faire un pas de plus dans le développement de ton entreprise; bravo.
    Je garde précieusement ces conseils, ayant moi meme l’intention de rédiger des infos produits.

    ‘3. La perfection n’existe pas ! »
    Je me reconnait bien là !!!! et effectivement à être comme ça entraîne une tendance à la procastination.

    En tout cas bon courage pour la suite……..

  • Marie@Femme de ménage 23 mai à 19 h 13 min

    Bonsoir,

    Article tout bonnement excellent, c’est rare de nos jours de voir un contenu aussi clair et concis !

    Pour ma part je me permets d’ajouter un détail pour l’étape 1: N’hésitez pas à utiliser des logiciels de gestion de projets (PERT OU GANTT) qui vous permettront de disposer d’un tableau récapitulatif des tâches à faire avec les « chemins critiques » (tâches ou chaque retard entraîne un retard sur tout le projet) et le temps de battement (celui ou vous avez une petite marge de manœuvre) !!

    N’hésitez pas à utiliser des logiciels du Type PERTEXPERT Ou Microsoft Project !

    Merci encore pour cet article génial !

    Cordialement, Marie

    • fabrice 24 mai à 15 h 51 min

      Bonne remarque Marie!

      Tu as aussi le mapping qui parait-il est très efficace, il faut vraiment que je m’y mettre d’ailleurs;-)

  • Cedrc 24 mai à 16 h 51 min

    Bonjour Fabrice et merci pour ce partage d’expérience suite à la création de ton produit !

    Que penses-tu de l’idée de distribuer rapidement une première ébauche de ton produit puis de le peaufiner en fonction des remarques des lecteurs ?

    • fabrice 25 mai à 9 h 57 min

      Je pense que c’est une bonne idée, si tu procèdes comme ceci:

      – tu crées une liste « VIP » avec aweber et tu demandes disons à une dizaine de personne s’ils veulent participer à la création de ton produit (vs un exemplaire gratuit bien sûr).

      Comme cela, en effet, tu vas avoir des retours intéressants si les personnes sont motivés!

  • Sarah D@ame 24 mai à 17 h 47 min

    J’aimerais bien me lancer également ! Je suis un stage d’hypnose en ce moment. Dès la rentrée, je me lance en proposant des consultations privées ;-)
    Il faut en effet que je me fixe une date !

  • Martin 25 mai à 10 h 41 min

    Règle 1: Vrai. Sinon on procrastine et on ne le fait jamais. Après 1 an de retard, mon coup de pied au fesse a été la facture de mon copywriter, qui m’a obligé à me bouger :)

    Règle 2: +1. Souvent je mets 30 bonnes minutes avant d’atteindre ma concentration maximum. Donc je reserve mes grandes plages a ce type de travail et les petites a des taches plus simple comme répondre aux emailss

    Règle 3/ D’accord. J’ai été trop perfectionniste… Et un moment faut se jeter dans l’eau, quitte à améliorer par la suite sont livre :)

    Règles 4 et 5: Tout à fait d’accord :)

    Règle 6: Oui mais c’est parfois prise de tete…

    Règle 7: C’est ca l’intérêt. Galérer au début mais capitaliser sur son expérience par la suite :) Les galeres clickbank, ca n’arrivera plus vu que je sais comment ca marche désormais :)

    • Marjorie@Histoire à Vivre 25 mai à 14 h 16 min

      Bonjour Martin,
      Les galères Clickbank, pourquoi ? Je m’y suis inscrite mais je n’ai pas encore utilisé. A première vue, cela semble simple :)
      Les galères techniques, oui, perso c’est ce qu’il y a de pire pour moi : pratiquement à chaque fois que je découvre un truc à faire, cela semble simple en théorie (ou pas), et dès que je m’y mets, ce n’est jamais comme présenté ^^

Post comment

real money casinos new zealand