Mai
4

Blogueur à succès ou blogueur rêveur ? Les 8 différences

Author Cédric Vimeux    Category Blog     Tags ,


Certains blogueurs sont taillés pour devenir des blogueurs à succès.

D’autres en rêvent, mais resteront des blogueurs rêveurs.

Qu’est-ce qui fait la différence ? Huit qualités.

Vérifiez si vous les possédez…

blogueur à succès, blog à succès
Avez-vous ces 8 qualités ?

1. Le leadership

Les blogueurs à succès sont des leaders. Ils cherchent constamment des idées nouvelles et remarquables. Ils les affirment haut et fort.

Ils savent parler de façon claire, efficace et persuasive. Ils se mettent sous les projecteurs et nous invitent à les suivre.

Les blogueurs rêveurs sont des suiveurs. Ils suivent le troupeau et se fondent dans la masse. Ils restent dans l’ombre.

Ils acceptent les opinions et les idées des autres, sans jamais affirmer les leurs. Mais espèrent qu’on les suive.

2. La soif de connaissance

Les blogueurs à succès ont soif de connaissance. Ils n’arrêtent jamais d’apprendre. Ils lisent des centaines de livres, analysent les principes du succès, et s’en inspirent pour progresser. Encore et toujours.

Ils ont fait de leur vie un apprentissage continu.

Les blogueurs rêveurs se suffisent. Ils pensent qu’ils savent déjà tout. Qu’ils n’ont plus rien à apprendre.

Lire des livres ? Pour quoi faire ? Suivre des formations ? Pas besoin ! Ils restent sur leurs acquis et freinent eux-mêmes leur propre ascension.

3. L’initiative

Les blogueurs à succès aiment prendre des initiatives. Des décisions.

Face à un problème, ils cherchent des solutions par eux-mêmes. Ils les trouvent, et les appliquent.

Les blogueurs rêveurs veulent qu’on leur dise quoi faire. Qu’on les prenne par la main.

Face à un problème, ils attendent qu’on leur vienne en aide, qu’on s’occupe d’eux, et qu’on les assiste. Constamment.

4. L’investissement

Les blogueurs à succès réfléchissent en terme d’investissement à terme.

Ils n’ont pas peur d’investir. Ils ont compris qu’un euro investi dans leur apprentissage ou leur business leur sera rendu au centuple. Tôt ou tard.

Les blogueurs rêveurs considèrent l’investissement comme une dépense.

Ils rêvent d’atteindre le succès, mais sans invertir le moindre centime. Ou alors, très peu. Ils veulent recevoir avant de donner.

5. La patience

Les blogueurs à succès savent que la réussite n’arrive pas du jour au lendemain. Qu’un temps de gestation est nécessaire, comme pour enfanter.

Ils mettent en place un plan d’action précis et le suivent sans faiblir jusqu’à sa réalisation. Quel que soit le temps nécessaire. La patience est leur vertu.

Les blogueurs rêveurs cherchent le succès immédiat. Ils veulent être riches et célèbres ce soir. Ou tout au moins avant la fin du mois…

Ils essaient une stratégie en espérant la fortune instantanée. Mais comme les résultats se font attendre, ils laissent tomber et en essaient une autre. Au final, ils n’en mènent aucune à terme.

6. La productivité

Les blogueurs à succès sont prolifiques. Ils ont compris que leur réussite est proportionnelle à la quantité, la qualité et l’originalité de leur contenu.

Ils publient au moins un nouvel article par semaine. Parfois un par jour. Ils ont fait le choix d’être présents pour leurs lecteurs.

Les blogueurs rêveurs ne cherchent pas à être prolifiques. Ils publient de façon irrégulière, et abandonnent souvent leur blog pendant plusieurs semaines. Parfois plusieurs mois.

Ils estiment que ce n’est pas à eux d’être là pour leurs lecteurs. Mais aux lecteurs d’être là pour eux…

7. La pédagogie

Les blogueurs à succès sont des pédagogues. Ils transforment des concepts abstraits et difficiles à comprendre en images simples ou en plans d’action faciles à suivre. Et à appliquer.

Ils simplifient leurs textes au maximum, afin d’en faciliter la compréhension. Ils estiment que c’est à eux de faire l’effort, et non à leurs lecteurs.

Les blogueurs rêveurs se fichent de la pédagogie. Ils sont égocentrés.

Ils n’essaient pas de simplifier leurs textes. Ni de les aérer. Ils estiment que c’est aux lecteurs de faire un effort de compréhension. Pas à eux !

8. L’analyse

Les blogueurs à succès sont des analystes. Ils mettent en place des outils de suivi sur leur blog, et analysent chacune de leurs actions.

Ils se concentrent uniquement sur les statistiques utiles. Celles sur lesquelles ils peuvent agir pour améliorer leurs résultats (sources de conversion, principales pages de sortie, etc.)

Les blogueurs rêveurs ignorent les outils analytics. Ou les utilisent mal.

Ils regardent les statistiques inutiles. Celles sur lesquelles ils ne peuvent intervenir directement (comme le nombre de visiteurs) et croisent les doigts pour les voir monter en flèche. Comme par miracle.

Alors ? Êtes-vous taillés pour devenir un blogueur à succès ? Ou rêvez-vous simplement de l’être un jour ?

Pour vous améliorer…

Si vous désirez vous améliorer et acquérir toutes les bases pour devenir un PRO de wordpress, et mettre en place un blog à succès, alors cliquez ci-dessous:

Photo © igor – Fotolia.com

71 Comments to “Blogueur à succès ou blogueur rêveur ? Les 8 différences”

  • FlorianL@Minceur Efficace 4 mai 2012 à 18 h 21 min

    Beau résumé.

    Je suis encore en période de gestation mais je compte faire partie des blogueur à succès.

    par contre, pour le « Ils publient au moins un nouvel article par semaine.  » … c’est pas forcément vrai pour tous.
    Une fois atteint le succès, on peut baisser la cadence

    • Sonia 5 mai 2012 à 1 h 44 min

      Bonjour à tous,

      Bien je suis sur le bon chemin.

      Bien que je crois que je ne suis pas assez pédagogue, je ne vais pas dire que je suis une blogueuse rêveuse.
      Je sais que cela s’apprend, donc il me faut m’investir plus sur ce point négatif pour le corriger.

    • Cédric Vimeux 8 mai 2012 à 19 h 02 min

      Bonjour Florian,

      Oui, une fois le succès atteint, on peut baisser la cadence. Mais une fois le succès atteint ;)

      Cédric

  • Severine@restaurant 4 mai 2012 à 18 h 33 min

    Le premier et le dernier point font de moi un blogueur rêveur… mais tous les autres points font de moi un blogueur à succès… Donc j’y crois FORT !!

    Mais mon manque de confiance en moi (pour interviewer les gens par exemple ou m’enregistrer en vidéo) me bloque !!! Et pourtant, je VEUX réussir.

    Je ne sais comment débasser cette montagne… peut-être que c’est le premier pas qui est extrement dur ! Je ne sais pas !!!

    • Cédric Vimeux 8 mai 2012 à 19 h 03 min

      Bonjour Séverine,

      Oui, le premier pas est TOUJOURS le plus difficile à faire.

      Mais une fois fait, on se rend compte que c’était beaucoup plus facile qu’on ne l’imaginait. Et on continue d’avancer.

      Cédric

    • Guillaume 5 mai 2014 à 19 h 22 min

      « Gravissez la première marche de la foi. Inutile de voir tout l’escalier, gravissez seulement la première marche. » Martin Luther King

  • Fabrice 4 mai 2012 à 18 h 49 min

    Bonsoir

    Le web étant un business qui change tous les jours, pour moi le maitre mot c’est : Formation et encore formation

    Je pense qu’il faut se former tous les jours et apprendre à écouter, et dernier point, ne pas essayé de réinventer la roue!

    Pour conclure, cela prend du temps, il faut avoir un objectif à long terme!

    Cordialement

    Fabrice

  • Marie-Noel@e-dtionslabelvie 4 mai 2012 à 18 h 50 min

    6/8 yes!

  • Marie-Do@ Ado Mode D'emploi 4 mai 2012 à 18 h 50 min

    Coucou Cédric,

    Ne penses tu pas qu’un bon blogueur rêveur peut faire un bon blogueur à succès à condition qu’en parallèle il soit bosseur, l’un et l’autre ne sont pas incompatibles.

    On peut être rêveur (car tout projet avant d’atteindre le succès, au départ a commencé par un rêve) mais être bosseur.

    On peut être rêveur mais bosser en parallèle pour arriver au succès, « le rêveur travaille la nuit
    aussi » :)

    Bonne soirée
    Marie-Do
    (incorrigible rêveuse mais bosseuse)

    • Yves Kouyo 5 mai 2012 à 12 h 10 min

      Salut Cédric,

      Je suis tout à fait d’accord avec Marie. Je pense qu’il est bien de définir ce que tu veux réellement dire par « rêveurs ».

      Il est bon de savoir que tout succès commence dans nos pensées et notre esprit. C’est là qu’elle se forme avant de matérialiser par nos actes qui ne représentent eux que 0,1% de notre succès alors que le premier représente 99.9%.

      Maintenant si je voudrais me fondre dans ton article, je crois qu’il parle de ses blogueurs qui ne vont que rêver, mais qui ne font rien pour matérialisé leur rêve afin que ceux-ci atteignent le succès.

      Cordialement,

      Yves

      • Cédric Vimeux 8 mai 2012 à 19 h 05 min

        Bonjour Yves, Bonjour Marie-Do,

        > Je pense qu’il est bien de définir ce que tu veux réellement dire par « rêveurs ».

        Je l’ai défini au début de l’article ;)

        Blogueur rêveur = celui qui rêve d’avoir du succès, mais ne l’atteindra jamais.

        Cédric

  • Carole 4 mai 2012 à 19 h 00 min

    Bonjour Cédric

    Heureux et vertueux leaders ! Point de salut pour les suiveurs !

    Tu nous convies tous à une prise de conscience.

    Tu nous tends des miroirs : qui voulez-vous, qui pouvez-vous, donc être ?

    On peine à croire, en fait, que des êtres si peu capables, si peu conquérants, si peu
    altruistes, existent, alors même qu’ils ont fait la démarche de bloguer…;)

    Merci de nous mobiliser.

  • jacky@vendeur de rêves 4 mai 2012 à 19 h 29 min

    Je dois être un blogueur rêveur (normal le rêve c’est mon domaine) car n’ai toujours pas compris l’intérêt d’écrire un article par jour pour ne rien vendre et pour seul résultat d’ avoir du trafic sur son blog ! Je m’en excuse. Et si quelqu’un peut m’expliquer afin de ne pas mourir idiot il en sera 1000 fois remercié

    • Yvon@copywriting 4 mai 2012 à 22 h 03 min

      Bonsoir, vendeur de rêve ;)

      Quand tu écris un article chaque jour, tu ES LA tous les jours. Et donc les lecteurs qui s’intéressent à ton sujet te SUIVENT tous les jours.

      Celui qui écrit une fois par semaine n’est là qu’une fois par semaine. Dans l’intervalle, des centaines d’autres blogs sont aussi là.

      En résumé, plus tu écris, plus on t’entend. Et plus on t’entend, plus on t’écoute.

      Le jour où sera venu le temps de vendre quelque chose, ce sera au moins 7 fois plus facile de vendre à des gens qui t’écoutent tous les jours plutôt qu’à des gens qui passent te voir une fois par semaine.

      Bref rien à voir avec le référencement. C’est une affaire d’audience. Quand une personne te parle 7 fois par semaine alors qu’une autre ne te parle qu’une fois, de laquelle te rappelleras-tu ?

      Bonne soirée

      Yvon

      • jacky@vendeur de rêves 5 mai 2012 à 8 h 09 min

        Merci Yvon pour ta participation mais je suis encore novice dans votre domaine. J’ai néanmoins commencé à créer des sites en 2001 (Ex http://www.jackybourgogne.com qui a gardé des traces de site perso d’amateur éclairé ;-)
        Pour en revenir au sujet, je suppose donc que vous gagnez des sous en vendant des produits par un système d’affiliation . Sinon c’est que je n’ai pas encore compris ce qu’est le copywriting.

        • Yvon@copywriting 5 mai 2012 à 16 h 52 min

          Salut Jacky

          Cela n’a aucun rapport. Le fait que je gagne des sous ou non n’est pas vraiment le sujet.

          Un blog sert à créer et entretenir une communauté de gens autour d’un même thème.
          Mon thème à moi c’est le copywriting.

          Après, ce que je décide de faire avec cette communauté me regarde. Je peux leur vendre quelque chose, ou je peux m’en servir pour trouver des idées, ou pour acquérir un statut d’expert dans un domaine, ou pour faire murir des futurs partenariats…

          Le fait de gagner des sous avec un blog est secondaire. Car comme le dit Yves, on ne vend rien du tout avec un blog (enfin normalement). On rassemble et on entretient. C’est bien différent.

      • FlorianL@Minceur Efficace 6 mai 2012 à 2 h 01 min

        « Quand une personne te parle 7 fois par semaine alors qu’une autre ne te parle qu’une fois, de laquelle te rappelleras-tu ? »

        Tout dépends du texte. Il y a certains blogueur qui publie pas trop souvent mais quand ils le font, leur article sont généralement très long.
        Certaines personnes apprécient cette longueur plus que de lire 7 articles de taille normale (600 mots) en une semaine.

        • Yvon@copywriting 6 mai 2012 à 2 h 44 min

          Qu’ils apprécient le texte super long une fois par semaine, pourquoi pas… Mais s’en rappellent-ils à la fin ? Et surtout comment peut on parier sur le fait qu’ils vont apprécier le thème abordé ? Si on se loupe sur un thème (en fait si le thème de l’article les gonfle), il faut attendre 15 jours avant de les intéresser à nouveau. Gros risque, à mon avis.

          L’avantage de parler 7 fois c’est qu’on peut aborder 7 thèmes différents et qu’on a donc 7 fois plus de chance d’intéresser au moins UNE FOIS notre auditoire, quand ce n’est pas 3 ou 4 fois dans la même semaine.

    • Yves Kouyo 5 mai 2012 à 12 h 14 min

      Salut Jacky,

      Je voudrais aussi ajouter qu’un blog ne sert pas à vendre.

      Cordialement

    • Cédric Vimeux 8 mai 2012 à 19 h 08 min

      Salut Jacky,

      > je n’ai toujours pas compris l’intérêt d’écrire un article par jour pour ne rien vendre

      Tu crois que ne vend rien sur Virtuose Marketing ?

      Tant mieux. C’est que mes offres commerciales n’y ressemblent pas ;)

      Bien Amicalement,
      Cédric

      • jacky@vendeur de rêves 8 mai 2012 à 20 h 57 min

        Sérieux. On ne trouve que des articles (souvent intéressants) sur ton site et de temps en temps un lien vers un autre blog ou produit, d’où je suppose l’affiliation, sinon je pige toujours pas ;-(
        Ps Je suis né à Bruay sur escaut (59), c’est peut être pour çà…

  • Marc@Envie_de_Bébé 4 mai 2012 à 19 h 32 min

    La différence se fait avec la passion et la persévérance :)

  • Manuel @affiliation emarketing 4 mai 2012 à 19 h 37 min

    Bonjour Cédric,
    C’est vrai qu’il y a des points communs qu’on retrouve chez les blogeurs à succès, merci de les partager avec nous.
    Il me reste des points à améliorer mais j’y travaille.

  • Des Trucs Pour Changer De Vie 4 mai 2012 à 20 h 04 min

    J’ai l’impression de me retrouver dans les deux catégories. ;)

    Il y a un mélange des deux qui « fait peur » parfois. Mais le principal est de « se soigner » pour le rêve. Quoique rêver n’est pas non plus quelque chose de nul. Passer à la pratique peut être difficile. Il faut évidemment faire des efforts. C’est indispensable.

    Donc il y a des points où on se reconnait et d’autres moins… Pas vrai ? :)

    Sam

  • Gentleman@gentleman 4 mai 2012 à 20 h 57 min

    @jacky de vendeur de rêves : écrire et publier souvent permet d’être mieux référencer par google, donc plus de visiteurs, donc plus de clients potentiels… Voilà pourquoi il faut écrire souvent !

    • jacky@vendeur de rêves 4 mai 2012 à 21 h 23 min

      Merci tu es un vrai gentleman ;-)
      En fait pour être bien référencé,j’ai lu quelque part que le contenu de son site ou blog devait changer souvent. C’est juste pour çà ? Ou est ce que le fait d’avoir chaque jour plein de nouveaux liens sortants (les liens des commentateurs) augmente le trafic ?

  • Nassim de E-Methodologie 4 mai 2012 à 22 h 30 min

    Je suis assez d’accord avec ce que dit MarieDo.

    On ne nait pas forcément leader. On peut le devenir.

    Par contre il est vrai que ce n’est pas la totalité des bloggeurs qui ont ce potentiel. Le travail n’y changera pas grand chose.

    Nassim

  • Docteur Greg@Virtuose de la Vie 4 mai 2012 à 22 h 45 min

    Salut Cédric,

    Tes 8 points montrent bien que c’est la disposition d’esprit qui fait le blogueur performant.
    Mais seule, elle ne suffit pas : il faut y ajouter l’action.

    En résumé, c’est donc l’attitude (pensées + action) qui permet aux gens d’exceller, et particulièrement dans le blogging !

    Comment faire pour acquérir cette attitude ?
    On prend des modèles qui pour nous l’incarnent, et on y va :-)

  • Raphael@duel-marketing 4 mai 2012 à 23 h 00 min

    Un blogueur à succès considère son blog comme du vrai bussiness tandis que qu’un blogueur reveur blogue pour le plaisir.

  • Olivier 4 mai 2012 à 23 h 14 min

    Bonjour à tous, bonjour à toi Cédric.

    Pour commencer je ne vais pas tenter de me classer dans l’une ou l’autre des catégories. Mais je dois constater qu’à la fin de ma lecture une lumière m’est apparue.
    Les BR (Blogueurs Rêveurs) passent leur temps à suivre, se laisser guider. Les BS (Blogueurs à Succès) prennent l’initiative et bossent dur pour qu’on les suivent. J’en conclus donc que les BS vivent au dépend des BR.
    En effet la très grande majorité des articles des BS sont dédiés à expliquer comment en devenir un . La plupart des Blogs à succès sont ceux qui à grand renfort de pédagogie, expliquent aux BR comment ne plus l’être. Au final la très grande majorité des BR le sont encore car les BS ont bien compris comment les rendre dépendants.
    Dépendants des interminables infos et évolutions, qui enfoncent les BR encore un peu plus dans la procrastination, attendant que les choses se passent aussi bien qu’ils le lisent !!
    En plus d’être rêveurs les BR seraient-ils naïfs? Pas plus que d’éminentes personnalités enrôlées dans certaines sectes je pense.
    C’est sûr j’exagère. C’est juste pour te faire comprendre une chose Cédric; « ne reproche pas à ceux qui t’admirent (et te font vivre aussi), d’être des « sous-blogueurs ». Sous peine de les voir tous un jour s’en rendre compte et devenir aussi célèbre que toi. Et là tu n’aurais plus de raison d’exister :))
    Bref, il ne faut pas cracher dans la soupe.

    PS: Très bon article quand même. Bien que le ton condescendant m’ai fait réagir ;) en fait je vais finalement me classer: Blogueur Rêveur à Succès… Inch’allah.

    • Yvon@copywriting 5 mai 2012 à 17 h 03 min

      Bonjour Olivier

      Parce que tu crois que les blogueurs qui ont du succès ne parlent que de blogging ?
      C’est un peu réstrictif, de dire ça tu ne crois pas ?

      Tu crois que les blogs à succès ne parlent QUE de blogging ou de marketing ?

      Que dire de Patrice Cassard, alors avec son blog sur Archiduchesse ?
      Et de Eric du blog Presse-citron.net ?
      Et du blog http://www.griottes.fr ?
      Ou du journal du Geek ?

      Le classement de Ebuzzing (classement des blogs les plus influents dans leur domaine) comporte des centaines de blogs à succès qui n’ont rien à voir avec le blogging !!

      L’article de Cédric n’était pas là je pense pour dénigrer les BR, ou pour dire qu’il était un BS. Il était là pour faire réagir les gens et pour lister les qualités qui lui semblent nécessaires pour en arriver là.

      Tu peux décider de suivre une personne et de tracer ton propre chemin tout en continuant à le suivre. Et si tu deviens « plus célèbre » que celui que tu suis, hé bien tant mieux pour toi, mais ça n’apauvrira pas forcément sa célébrité à lui. Surtout si tu traites d’un thème différent.

      En gros, tout le monde peut cohabiter dans le succès ou dans le rêve sans forcément en faire un rapport de force.

      Yvon

      • Olivier 5 mai 2012 à 22 h 53 min

        Salut Yvon,

        Je ne suis pas un « hater », loin de moi ne serait-ce que l’idée ;)
        Merci pour ta réponse à mon com, qui viens poser un bémol à mon discours engagé. En fait j’ai écrit ce commentaire d’une traite, n’écoutant que la voix de mon égo écorché. Cédric a souhaité faire réagir. Sur moi ça a fait l’effet d’une petite bombe. Rien de personnel en tout cas pour ce qui est du ton remonté.

        Merci pour les liens que tu me laisses, je ne manquerai pas de les visiter

        PS: Je vais assez souvent rendre visite à ton blog (très réussi. 1505 ème Traffic Rank en France quand même!! Des gens comme toi et Cédric sont des modèles du genre.

        • Cédric Vimeux 8 mai 2012 à 19 h 12 min

          Salut Olivier,

          Inutile d’en rajouter. Yvon a répondu ;)

          Cédric

  • Olivier 4 mai 2012 à 23 h 17 min

    Petit correctif à propos du lien vers mon Blog. Mon prénom est maintenant bien lié. Merci

  • Retaill and Co 5 mai 2012 à 0 h 12 min

    Enorme ;- ))

    Maintenant il me reste à répondre à la question : quand ?

    Etre un blogueur à succès n’est pas mon principal objectif, je souhaite avant tout partager mes idées et le fonctionnement de mes investissements. Lorsque les dominos seront tous alignés il suffira alors d’en faire tomber … un..

    • Arnaud 5 mai 2012 à 14 h 08 min

      Le problème c’est que bien souvent tout les dominos ne s’alignent pas. Voire même on rajoute des dominos en cours de route.
      A la fin on en oublie d’en faire toimber un.

      • Cédric Vimeux 8 mai 2012 à 19 h 13 min

        Salut Arnaud,

        > Maintenant il me reste à répondre à la question : quand ?

        La réponse est simple : MAINTENANT :)

        Cédric

  • Florent@blog2blog-pro.com 5 mai 2012 à 0 h 23 min

    Moi aussi je me garde bien de me classer encore. Mon blog en est à ses débuts.
    Pourtant je ne peux m’empêcher de ne pas être aussi catégorique que Cédric dans cet article. Dans bien des domaines une part de rêve est nécessaire, si elle se transforme en motivation c’est encore mieux.

    • Cédric Vimeux 8 mai 2012 à 19 h 15 min

      Bonjour Florent,

      Oui, le rêve est nécessaire. Toute réalisation part d’abord d’un rêve.

      Le truc, c’est qu’il ne faut pas en rester à l’étape du « rêve ».

      Cédric

  • Charlotte forme jeunesse 5 mai 2012 à 7 h 18 min

    bonjour Cedric, Bonjour à tous,

    Être rêveurs suiveurs, être blogueurs à succés sont indispensables les uns aux autres. on peut garder cet article comme une échelle de valeurs selon Cédric. Savoir où l’on se situe dans
    cette échelle peut servir, quand le doute nous envahit. Mais rêver est indispensable à l’être humain. c’est à partir d’un rêve, que l’on peut faire de grandes choses…..mais, la formation continue va de pair avec les rêves. « un dit-on raconte que le vieux ne voulait pas mourir parce qu’il avait encore quelque chose à apprendre »
    Bonne journée à tous
    Charlotte

    • Cédric Vimeux 8 mai 2012 à 19 h 17 min

      Bonjour Charlotte,

      Oui, comme je viens de l’écrire ci-dessus, une part de rêve est importante.

      Mais souvent, les « blogueurs rêveurs » ne font que rêver. Et ne mettent pas en place ce qu’il faut pour que le rêve se réalise.

      C’est dans ce sens qu’allait mon article.

      Cédric

  • Aurélien@Bloguer 5 mai 2012 à 12 h 45 min

    Excellent cet article Cédric ! Et le fait d’apprendre sans cesse c’est vraiment indispensable pour devenir un « Blogueur à Succès ».

    • Cédric Vimeux 8 mai 2012 à 19 h 18 min

      Merci Aurélien ;)

  • Thierry@blog marketing 5 mai 2012 à 13 h 14 min

    Salut Cédric

    C’est comme dans toutes les activités. Il y a ceux qui prennent le taureau par les cornes, et il y a ceux qui se prennent les cornes du taureau. :)

    7/8. Pas mal. Il me reste à dompter analytics que je ne maîtrise pas encore de trop.

  • mo 5 mai 2012 à 13 h 29 min

    Bonjour Cédric,

    il faut tout simplement parler d’entrepreneur, celui qui agit, qui va de l’avant , et bien , il prend son destin en mains, il prend un parai sur l’avenir, celui qui ne se contente pas de troquer son temps de travail contre un petit salaire pour de bon.
    celui qui tente toujours d’être d’attaque : certes c’est dur , c’est fatiguant , mais quand on a l’enthousiasme et l’énergie nécessaire, la lassitude et la fatigue disparaissent.
    ce qui fait courir le l’entrepreneur leader : c’est le challenge, c’est d’avancer vers le succès parce qu’il aime vraiment ce qu’il fait!

    cordialement

  • Eric Hebting 5 mai 2012 à 13 h 37 min

    Il y a surtout le 6ème point qui me fait vraiment défaut. Je passe beaucoup de temps à apprendre et analyser, peut-être même trop.

    Par contre concernant mes idées et mes valeurs, je les affirme haut et fort.

    Quand à la pédagogie, je vois que ceux qui s’impliquent arrivent à me suivre, donc cela veut dire que je m’en sors assez bien :).

  • virginie JAMES 5 mai 2012 à 13 h 46 min

    Très intéressante analyse, je partage ton avis Cédric.
    Si on veux être le leader, le premier, on ose des choses que les autres n’auront pas le cran de faire.

    Etre entrepreneur, c’est oser être différent donc ne pas faire comme les autres.
    Le faire avec intelligence et stratégie.
    Rien est hasard ….

    Excellent week-end à Tous
    Virginie

  • Rodrigue@Theme Wordpress Gratuit 6 mai 2012 à 0 h 11 min

    @ Marie Do:  » On peut être rêveur (car tout projet avant d’atteindre le succès, au départ a commencé par un rêve) mais être bosseur.  »

    rêveou opportunité ;)

    C’est vrai que si on est bosseur, ça doit couler de source, on trouvera forcément public à son blog, si le contenu et régulier et avec la même âme !

    Très bon article, je m’efforce moi aussi à essayer de monter ^^

  • Vincent@Cadeaux geek originaux 6 mai 2012 à 1 h 56 min

    Merci pour ces conseils et direction le succès !

  • Vincent@Cadeaux geek originaux 6 mai 2012 à 1 h 57 min

    Avec ces conseils direction le succès ! Merci.

  • Olivier@Les 3 A 6 mai 2012 à 10 h 34 min

    Bonjour Cédric,
    Comme toujours, un article percutant. Comme certains, je me retrouve bien dans les 2 catégories, à croire qu’il faut peut être une part de rêve pour devenir un blogueur à succès.

  • Marc@Prestataire Prestashop 7 mai 2012 à 12 h 32 min

    Un peu comme dans la vraie vie en somme :)

  • Laurent @ Blog construction maison 7 mai 2012 à 16 h 10 min

    Dur à entendre peut-être mais c’est certainement là les différences qui font exploser le trafic de certains blogs alors que d’autres ne décollent jamais.

    Pour ma part, le blog de la construction de notre maison nous apporté une importante couverture médiatique grâce à son bon référencement. Tous les journalistes qui cherchaient une maison écologique en construction tombaient sur notre blog et nous appelaient directement. Nous n’avons jamais envoyé de communiqué de presse. Mais nous sommes passé dans la presse régionale, la presse nationale, la radio régionale, la télé locale et régionale…

  • MarieEve@creation de site web 10 mai 2012 à 22 h 13 min

    Vraiment sympa ce résumé ! Tu as très bien défini les deux facettes, même s’il est vrai que tout n’est pas blanc ou noir…

  • samuel@entrepreneur d'internet 3 mai 2013 à 15 h 17 min

    Bonjour Cédric,

    après lecture de cet excellent article, je me rends compte que j’ai encore des points à développer pour non seulement être un blogueur à succès mais un entrepreneur à succès.

    Le tout est dans l’action et dans l’analyse de ces résultats.

    Amicalement,
    Samuel

  • Patrx de BloguerUtile.com 6 mai 2013 à 15 h 47 min

    Merci de nous remotiver à l’utilisation des bonnes pratiques du blogueur à succès.

    J’adhère.

  • Victor (@TechniquedeVente) 5 mai 2014 à 16 h 44 min

    La soif de connaissance est à mon sens le plus important !
    Merci pour cet article,
    Victor

  • Marieadrienne@ecriture 5 mai 2014 à 17 h 37 min

    Bonjour Cédric, bonjour à tous

    Intéressant cet article.

    J’ignore si je suis destinée à connaître le succès mais je me suis maintes fois retrouvée sous les traits du blogueur à succès.

    Ce qui m’a motivée à me lancer dans le blogging, c’est l’envie de partager ce que je sais, de continuer à apprendre et bousculer mes certitudes.

    Je me donne les moyens d’y arriver et de devenir peut-être un jour un blogueur à succès. Je bosse pas mal et… m’amuse aussi beaucoup.

    Parfois, je m’arrache les cheveux mais l’aventure est fabuleuse et mérite d’être vécue.

    De la patience… il en faut, et parfois j’en manque mais je reviens vite à la raison en me disant que l’on atteint rarement le sommet de la montagne en une fois.

    Cédric, tu as brossé là un joli portrait du blogueur. S’il vise le succès, il doit avoir tous ces atouts, et s’il garde tous les défauts que tu évoques, il restera à jamais un blogueur rêveur.

    Sans me lancer dans ce projet de blogging peut-être un peu fou, je serai certainement restée avec mes convictions, mes acquis, mon réseau, ma vie… Là, c’est autre chose, je me sens différente, actrice… et ça, c’est génial !

    Merci Cédric pour cet article. Bien à toi et à tous

    Cordialement

    • Cédric Vimeux 5 mai 2014 à 20 h 11 min

      Bonjour Marie Adrienne,

      Il n’y a pas de destin, seulement ce que nous en faisons ;)

      Cédric

  • Ilyasse 5 mai 2014 à 17 h 53 min

    Salut Cédric,

    Ce qui est sûr rêve d’être un bloggeur à succès et non un bloggeur rêveur même si ce n’est pas chose facile!

  • pege 5 mai 2014 à 18 h 21 min

    Bonjour

    C’est trop souvent le non-dit des super offres de lancement qui hélas fabriquent des blogueurs rêveurs car leur expliquer le travail qu’il y a réellement à faire en plus d’une prix de la formation les ferait fuir pour beaucoup…
    Mais bon chacun doit gagner sa vie.

    Cdt

    • Cédric Vimeux 5 mai 2014 à 20 h 18 min

      Bonjour Pege,

      Ce ne sont pas les « non-dits » des super-lancements qui fabriquent les blogueurs rêveurs, mais plutôt les « non-lus ».

      Toutes les offres de lancement que j’ai pu voir durant ces 5 dernières années expliquaient TOUTES (sans exception) qu’il y aura du travail. Mais bizarrement, la plupart des gens ne lisent ou n’écoutent que les passages qui parlent de « gagner de l’argent », mais ignorent complètement ceux qui parlent de TRAVAIL et de PERSEVERANCE. Alors qu’il suffit de regarder, d’écouter, ou juste de réfléchir pour s’en apercevoir.

      Cédric

      • pege 6 mai 2014 à 1 h 53 min

         » non lus » Ok, mais à condition que cela ne soit tout de même pas trop écrit en petit comme dans les conditions général de vente.
        Bien évoquer les statistiques seraient intéressants:
        Exemple: telle formation de telle année= X adhérents = revenu moyen constater après une année, deux années etc. pour nombres d’heures de travail, nombres d’abandon etc
        Bien expliquer qu’une formation c’est une chose à payer qui se justifie OK ensuite pourquoi ne pas mettre plus en avant que des potentiels de financements en sus seront nécessaires tels qu’auto-répondeur mensuels pour se construire une liste, référencement si pas possibilité de nourrir des quantités d’articles ( non dupliqués de préférence) au quotidien etc.
        Il est vrai qu’en général une garantie de rbt est proposée sous 30 jours qui devrait normalement laisser à tout un chacun de persévérer ou pas.
        En tous cas chapeau bas pour votre réussite mais vous appartenez à l’élite des blogueurs et ce n’est pas commun.
        Bonne continuation
        Cdt

        • Cédric Vimeux 8 mai 2014 à 13 h 03 min

          Désolé de vous dire cela, mais nous ne sommes pas à l’école…

          On n’est pas là pour noter les élèves, faire des moyennes de classe, ou distribuer des punitions à ceux qui ne travaillent pas. On est entre ENTREPRENEURS, pas entre écoliers.

          Je vous invite à lire cet article que je rédigé sur les formations webmarketing

          Cédric

          PS: Quel est votre blog?

  • patorico 5 mai 2014 à 20 h 01 min

    comme d’hab Cedric donne l’essentiel en environ une page ; très bon aussi : les liens pour aller plus loin ; après, c’est vrai que les temps sont durs pour la vente sur internet…

    • Cédric Vimeux 5 mai 2014 à 20 h 19 min

      Bonjour Patorico,

      Bizarrement, je n’ai pas l’impression que « les temps sont durs pour la vente sur Internet »…

      Pourquoi dites-vous cela?

      Cédric

  • Thibault 5 mai 2014 à 22 h 04 min

    Merci Cédric pour le rappel.

    Il n’y a que nos actes qui font la différence. Beaucoup trop de gens pensent à tort qu’on peut gagner beaucoup d’argent sans en foutre une ramée!

  • Marie-Do 5 mai 2014 à 23 h 34 min

    Coucou Cédric, il y a 2 ans je mettais ce commentaire :
    ***********
    Coucou Cédric,

    Ne penses tu pas qu’un bon blogueur rêveur peut faire un bon blogueur à succès à condition qu’en parallèle il soit bosseur, l’un et l’autre ne sont pas incompatibles.

    On peut être rêveur (car tout projet avant d’atteindre le succès, au départ a commencé par un rêve) mais être bosseur.

    On peut être rêveur mais bosser en parallèle pour arriver au succès, « le rêveur travaille la nuit aussi » :)

    Bonne soirée
    Marie-Do
    (incorrigible rêveuse mais bosseuse)
    *****************

    Maintenant je peux confirmer, que j’ai rêvé de ce qui m’arrive actuellement, et j’ai beaucoup
    beaucoup bossé pour y arriver. Je suis depuis 6 jours dans le top 100 d’Amazon avec mon livre 59 astuces pour décoder votre ado. Combien de fois, j’ai entendu mais tu rêves, tu n’y arriveras pas , il n’y a pas de guide dans le top 100. Et bien je prouve que l’on peut, lorsque l’on s’accroche à ces rêves et que l’on bosse beaucoup beaucoup beaucoup d’heures, on peut y arriver.
    En revanche ceux qu rêvent ce sont ceux qui pensent que cela arrive tout seul sans bosser.

    Bizz

    • Cédric Vimeux 8 mai 2014 à 13 h 05 min

      Pas vraiment d’accord Marie-Do ;)

      Certes, tout a commencé par un rêve, mais si tu n’avais pas transformé ce rêve en objectif (avec des étapes, des plans d’action, etc.) alors ton livre n’aurait jamais été dans le TOP 100, simplement parce que ce livre n’aurait jamais été écrit :)

      Bizz

      • Marie-Do 8 mai 2014 à 14 h 19 min

        Alors je résume en disant qu’il faut être un rêveur actif et non un rêveur passif ;)

  • Mamy 6 mai 2014 à 8 h 21 min

    Bonjour,

    Un bon rappel pour nous les débutants. Moi je suis bien en phase de démarrage, en lisant cet article, les qualités que doivent avoir les blogueurs sont bien distinguées.
    Merci infiniment pour ce superbe article qui nous pousse à devenir un blogueur à succès !

Post comment


Nouvelle Formation Virtuose Marketing