Déc
6

Ces 3 mites rongent votre créativité… Voici comment les éliminer

Author Cédric Vimeux    Category Créativité     Tags

Il y a 3 mites dans votre cerveau.

Elles ressemblent à celles qui s’immiscent dans vos armoires. La différence, c’est qu’au lieu de grignoter vos vêtements, elles rongent votre créativité. Votre imagination.

Les voici :

développer sa créativité, mite

1. La mite incapable

Vous la connaissez fort bien.

C’est celle qui vous pousse à dire « Je ne suis pas quelqu’un de très créatif » ou « je n’ai pas beaucoup d’imagination. »

La vérité, c’est que nous avons tous une imagination débordante. Et vous aussi.

Vous en doutez ?

Dans ce cas rappelez-vous votre dernier rêve bizarre.

Peut-être avez vous rêvé que des milliards de clones des frères Bogdanov détruisaient l’humanité. Mais que vous aviez réussi à vous cacher au plus profond de l’océan parce que, grâce à une explosion radioactive, des branchies étaient apparues sous vos aisselles. Et qu’elles vous permettaient de respirer sous l’eau.

Ou alors avez-vous rêvé que votre ancienne prof d’allemand – vous savez, la moche sévère que vous détestiez – frappait à votre porte, vous annonçait qu’elle était votre mère, puis vous forçait à porter des couches et à téter son vieux sein. Même si rien n’en sortait…

Ou n’importe quoi d’autre.

Bref, il vous arrive régulièrement de faire des rêves vraiment bizarres.

Et vous savez quoi ? Ces rêves sont justement l’expression de votre imagination débordante.

En d’autres mots, ce ne sont pas les idées qui vous manquent, mais l’art de les cultiver.

2. La vieille mite

La vieille mite, c’est celle qui vous pousse à dire « Je suis trop vieux pour être créatif. »

Je ne sais plus quel auteur disait que la créativité est comme la flamme d’une bougie. Même s’il ne reste plus beaucoup de cire, la flamme reste la même.

D’ailleurs, une étude américaine récente a montré que les scientifiques nobélisés étaient de plus en plus vieux.

Dans cette étude, Benjamin Jones a montré que de 1901 à 1960, la moitié des Nobels de Chimie avaient réalisé leurs travaux les plus importants avant la quarantaine.

Puis, à partir de 1960, la tendance s’est inversée. Ils étaient de plus en plus nombreux à faire leurs plus grandes découvertes après la quarantaine. Voire la cinquantaine.

Roald Hoffmann, Prix Nobel de Chimie en 1981, dit ne pas être surpris des résultats de cette étude. Il ajoute : « Ma mémoire n’est peut-être pas aussi bonne qu’avant, mais j’ai une meilleure intuition. Je fais maintenant bien mieux le lien entre des éléments différents que quand j’étais jeune. »

En d’autres mots, l’expérience acquise avec l’âge vous aide à avoir une meilleure intuition. Et donc, une plus grande créativité.

3. La mite pressée

Elle aussi, vous la connaissez fort bien.

C’est celle qui vous pousse à dire « Je n’ai pas le temps de chercher des idées. »

La vérité, c’est pour être créatif, il ne faut pas courir après les idées, mais au contraire les laisser venir.

Beaucoup se mettent devant leur ordinateur, ouvrent leur bloc-note ou leur logiciel de carte mentale, puis se disent « Allez, je vais trouver des idées. »

Cette façon de faire peut fonctionner, je vous l’accorde. Mais elle est loin d’être la meilleure.

Je vous assure que j’ai trouvé mes meilleures idées, non pas devant un ordinateur en me triturant les méninges, mais au contraire, en faisant toute autre chose. Comme me balader au bord de la plage, boire un verre dans un  bar, ou regarder un film d’animation avec mon fils.

La seule chose dont vous avez besoin, c’est d’un support pour pouvoir les noter dès qu’elles arrivent. Comme un petit carnet, ou votre iphone.

En d’autres mots, vous  n’avez pas besoin d’investir du temps pour trouver des idées. Il vous suffit de les laisser venir, et de les noter dès qu’elles arrivent.

Pour aller plus loin…

Vous pouvez encore télécharger gratuitement le petit guide Mes 10 secrets pour être plus créatif et plus enthousiaste que jamais, de Christian Godefroy.

développer sa créativité

27 Comments to “Ces 3 mites rongent votre créativité… Voici comment les éliminer”

  • Marie-Noel@écrire un eBook 6 décembre à 18 h 31 min

    Merci de réconforter la vieille mite que je suis… Et si la valeur n’attend pas le nombre des années, les intérêts cumulatifs se touchent seulement avec le temps!

    Belle soirée à tous!

    Marie-Noël

    • jacky@vendeur de rêves 6 décembre à 19 h 57 min

      Mais non mais non . Tu parais toujours jeune et fringante. Tout du moins par l’esprit.
      Je suis d’ailleurs plutôt d’accord avec çà, moi qui commence aussi à prendre de la bourteille :
      Ma mémoire n’est peut-être pas aussi bonne qu’avant, mais j’ai une meilleure intuition. Je fais maintenant bien mieux le lien entre des éléments différents que quand j’étais jeune.
      J’ajouterais que l’âge me rend de plus en plus sage et philosophe. Bon il faut bien finalement que chaque âge ait ses compensations. S’pas ?

    • Xavier@ club du succès Internet 7 décembre à 21 h 00 min

      Salut Marie, c’est toujours très agréable de se voir complimenter et apprécier par quelqu’un qu’on apprécie aussi.

      En fait Christian Godefroy disait toujours, « mes idées viennent quand je me distrait, me relaxe, fait autre chose que de penser à ce que je veux réaliser.
      c’est la raison pour laquelle je dors avec un bloc note à mon chevet, vais à la plage avec un carnet de note sur moi. en fait je suis partout avec mon blog note pour noter tout de suite les idées que seule la nature peut me procurer pour ne pas la perdre la seconde d’apres.

      En fait, je pense qu’il avait totalement raison. Vous pouvez avoir la plus excellente idée du monde et la seconde après ne plus vous souvenir de rien.
      Le fait de se concentrer pour essayer de trouver des idées par rapport à un projet ou problème n’aboutie à rien. Il faut comme l’a dit Cédric  » laisser venir à nous les idées au lieu d’aller les chercher là où elle ne se trouve pas ».

      Merci Cédric pour ce conseil que nous négligeons si souvent.

      Amicalement,
      Xavier

      • Tim 10 décembre à 10 h 54 min

        Il est vrai que noter les idées est important, personnellement j’ai également un carnet de note avec moi.
        J’ai encore du mal à structure mes idée sur mon smartphone.

  • Johann@Méthode CREAT 6 décembre à 18 h 34 min

    Hello Cédric,

    Je rajouterai que pour se persuader qu’on est déjà créatif, il suffit de se rappeler quand on était enfant et toute l’imagination débordante que nous avions. Hélas en grandissant l’environnement emprisonne peu à peu cet enfant.

    La créativité c’est comme un muscle, elle est là, bien présente, mais il faut la cultiver, la travailler pour l’entretenir.

    Concernant le rapport temps/créativité, j’avais posté une vidéo avec un test effectué sur une classe d’enfants qui parle d’elle même, je me permets le lien: http://creatmethod.com/blog/la-pression-du-temps-nuit-a-votre-creativite-la-demo-en-video/

    @bientôt :)

    Johann

  • Leslie@Voyage Perou 6 décembre à 18 h 54 min

    Je suis bien d’accord avec le 3e « Je n’ai pas le temps de chercher des idées ». Lorsqu’on a beaucoup de travail, il vaut mieux se calmer (moi, la panique du temps qui file, m’empêche d’avancer), faire une liste de ce qu’on doit faire et faire une chose à la fois, sans se poser trop de questions. Lentement s’il le faut, mais sûrement, c’est souvent la seule façon efficace d’avancer!

  • Thierry@blog marketing 6 décembre à 18 h 58 min

    Salut Cédric

    Dans un premier temps, j’ai cru a une grosse faute d’orthographe ou d’inattention dans le titre:
    mite au lieu de mythe

    Mais en lisant le début de l’article, ça m’a rassuré. :)

    Quoi que l’article aurait été possible avec les 3 mythes qui vous empêchent d’être créatif. Peut-être un nouveau sujet d’article. :)

  • Geoffrey@perdre du ventre 6 décembre à 19 h 35 min

    La mite qui m’a longtemps embêtée est la troisième.

    J’étais du genre à faire de la recherche d’idée une tâche comme une autre.

    C’est lorsque j’ai commencé à m’intéresser au subconscient que j’ai compris qu’il suffisait de les laisser venir.

    Aujourd’hui j’ai toujours de quoi noter mes idées et elles arrivent toujours dans des moments insolites (repas, conversation avec un ami, douche, balade…).

    Par contre, c’est comme les rêves, il faut décrire au maximum son idée au moment où elle se présente car on l’oublie très vite même si sur le moment on croit qu’on s’en rappellera !

  • Christian@ Destresse Marketing 6 décembre à 19 h 59 min

    Salut Cédric,

    Ouah, des clones des frères Bogdanov…tu cognes fort là.

    Tu dis qu’il faut cultiver…mais tu cultives quoi, toi, pour faire des rêves pareils!

    A propos, tu as oublié:

    la mite à rillettes: je n’ai plus faim alors que l’appétit vient en mangeant!

    la mite railleuse: celle qui vous pousse à vous moquer de ceux qui font un blog alors qu’il vaut mieux prendre exemple

    La mite haine: qui vous pousse à détester les autres alors qu’ils peuvent tant vous apporter de part leur expérience

    La mythe de Narcisse: on se regarde soit alors qu’on trouverait peut-être plus facilement la solution en regardant les autres.

    La mite Inette: en fait ça c’est la cousine de mon beau-frère qui cherche un petit copain et qui m’a demandé de passer une annonce.

    Sinon, je crois qu’on a fait le tour.

    @+
    Christian.

  • jacky@vendeur de rêves 6 décembre à 19 h 59 min

    Dans mon cas, les idées, moi me viennent en vrac, quasiment tout le temps et plus spécialement quand je marche dans un endroit isolé et inspirant.

  • Florence 6 décembre à 20 h 18 min

    Bonjour Cédric,

    Comme Thierry, j’ai dû lire ton titre deux fois pour le comprendre. Comme quoi, quand on s’attend à lire un mot, on a du mal à en accepter un autre…
    Cela dit, je préfère effectivement l’image de la mite qui vient nous manger de l’intérieur :-)
    Et puis il y a aussi la mite omane qui, elle, peut nous aider ;-)

    Florence

  • Jeremy Goldyn@entreprendre sur internet 6 décembre à 21 h 06 min

    Hello,

    Je pense qu’il ne faut pas chercher une idée.
    C’est quelque chose qui doit venir du coeur, quelque chose qu’on doit ressentir, un sentiment suffisamment fort pour nous donner envie d’agir.

    Ensuite, pour ne pas faire en sorte que notre idée ne reste qu’une idée, je pense qu’il est nécessaire de la structurer afin de définir ce qu’on veut en faire, avoir un PLAN (vers où on veut aller et qu’est-ce qu’on veut accomplir). Et après, il faut définir quel est le temps dont on dispose pour mettre en exécution ce PLAN, étape par étape.

    Toujours à la fois simple et compliqué ;)
    Jérémy,

  • laurent 6 décembre à 21 h 16 min

    Bonjour et merci Cédric. Génial ton article. Le premier  » mite » est vraiment la cause réel des échecs car beaucoup de choses paraissent insurmontable et pour finir sont simple quand on approfondit. Suffit de s’intéresser aux obstacles pour les résoudre.
    A bientôt

  • Des Trucs Pour Changer De Vie 6 décembre à 21 h 43 min

    Qui n’a pas été touché par l’une de ces mites, voir les 3.
    C’est vrai qu’il faut laisser venir les idées.
    Souvent elles me viennent quand je me balade.

    On dit qu’il faut oxygéner les neurones. C’est exact.

    Sam

  • Maxime 6 décembre à 23 h 39 min

    « .. pour être créatif, il ne faut pas courir après les idées, mais au contraire les laisser venir. » MERCI !

  • pascal@cridisaac 7 décembre à 8 h 24 min

    Spécial fans du mythique chanteur Al Jarreau : on pourrait lui dire « L’Art c’est l’Or, Mythe Al ». Mdr.

  • Thierry@blog webmarketing 7 décembre à 11 h 01 min

    L’Art c’est l’Or, Mythe Al

    Elle est pas mal celle là. :)

  • Marc@Démoussage de toiture 7 décembre à 12 h 27 min

    Je suis plutôt d’accord avec cet article, mais un problème se pose à moi pour le 1er point : je ne me souviens jamais de mes rêves. Donc finalement peut être qu’effectivement « Je ne suis pas quelqu’un de très créatif »…
    Pour le 3e point c’est pas le temps de trouver des idées qui me manque, c’est le temps pour les mettre en application ! Il faudrait des journées plus longues…

  • Jérôme@changer de vie par l'action 7 décembre à 17 h 03 min

    Bonjour Cédric
    Super article. J’ai lâché un petit ‘mais oui’ à chacun des 3 titres présentant les 3 mites.
    Tu as vu juste et je pense que beaucoup de personnes s’y reconnaitront.
    Reste maintenant à faire ce qu’il faut pour se débarrasser de ces mites.

  • Gilles Bahda 7 décembre à 18 h 26 min

    J’en verrai bien une quatrième mais je ne suis pas sur d’oser le dire :)

  • Olivier@Création site internet Saint-Etienne 7 décembre à 23 h 55 min

    « rêve bizarre » : quand je lis tes deux exemples, ce sont carrément d’horribles cauchemars ! Pas sûr que j’en dorme de la nuit.

    Mais merci pour ton article intéressant. C’est vrai que les idées, ce n’est pas en les cherchant qu’elles viendront, elles arrivent en général toutes seules :)

  • Michel@Changer-Gagner 9 décembre à 22 h 50 min

    Les prix nobel sont plus vieux parce que peut-être il faut de plus en plus d’années pour ingurgiter tout le savoir qu’il faut pour avoir un prix Nobel.

    Ou bien, ils piquent de plus en plus les idées des jeunes, car être responsable d’un service de recherche c’est du pouvoir, surtout avec les fonds des industries privées.

    Ou alors, les jeunes chercheurs passent de plus en plus de temps sur FB ou les blogs… ;-)

    Sans blague : la jeunesse est le temps de l’action, la maturité celui de l’intuition.

  • michael@Tapis moderne Paris 13 décembre à 0 h 34 min

    Beaucoup de positivisme dans cet article, ça revigore !
    Quand on voit l’allure à laquelle les nouvelles technologies progressent, on a quand même tendance de temps en temps à s’interroger sur sa réactivité. Mais très honnêtement, je crois que ça avance très vite, et l’objectif n’est pas de tout maîtriser, mais de savoir ne pas se faire envahir et dépasser.
    Un peu comme la vue, si on analysait tout ce qu’on voit on deviendrait dingue. On a donc la capacité de faire le tri, et je pense qu’il faut en faire de même avec ces nouvelles technologies !

  • Blog beauté@Malicia 13 décembre à 17 h 49 min

    Il y a aussi la mite qui reporte toujours au lendemain !

  • Mélanie@Fil Rouge 8 juin à 10 h 01 min

    Merci pour cet article que j’ai lu avec beaucoup d’intérêt.
    Vous avez bien identifier les différents types de « mites » et vous donnez des solutions positives pour y faire face. Un article plein de positivisme ! Merci.

Post comment

real money casinos new zealand