Sep
8

Comment bien appliquer la Loi de Pareto, et avoir plus de résultats en travaillant moins?


Connaissez-vous la Loi de Pareto? On la nomme aussi le Principe 80/20.

Elle dit que « 80 p. cent des effets sont produits par 20 p. cent des causes ».

Par exemple, 80 p. cent des résultats que vous obtenez sont produits par 20 p. cent de votre travail.

Voici le schéma, et comment appliquer cette loi à différentes facettes de votre business sur Internet.

Loi de Pareto, principe de pareto, la loi de pareto, loi du 80/20, 80/20, vifredo pareto, principe 80/20

Qui sont vos meilleurs clients ?

Dressez la liste de tous vos clients, et de leurs achats. Vous verrez que 20 p. cent de vos clients génèrent à eux seuls 80 p. cent de votre chiffre d’affaires.

Ce sont vos meilleurs clients.

Vous devez les bichonner. Trouvez des cadeaux à leur offrir. Si possible, envoyez-leur un bon d’achat pour les remercier de leur fidélité.

Bref, montrez que vous vous intéressez à eux. Que vous êtes reconnaissant de leur fidélité. Qu’ils sont importants. Et que leur satisfaction est votre priorité.

J’en parlais déjà dans mon article : Comment fasciner vos clients, les fidéliser, et leur vendre plus?

D’où viennent vos problèmes, et vos pertes de temps?

Faites maintenant la liste de tous les clients et prospects qui vous posent problème, ou vous font perdre du temps:

  • Les « jamais satisfaits ».
  • Ceux qui vous écrivent 50 emails par semaine, mais n’achètent jamais.
  • Ceux qui achètent et se font rembourser, à chaque fois. Ou presque.
  • etc.

Bref, toutes les sources de problème, de tracas, de dispute, de prise de tête et de perte de temps.

Vous remarquerez que 80 p. cent de vos problèmes et de vos pertes de temps viennent toujours des mêmes personnes (20 p. cent).

Une fois identifié, virez-les de vos listes !

Bloquez leurs emails dans votre messagerie pour qu’ils ne puissent plus vous écrire. Et aussi leur IP dans Aweber, pour qu’ils ne puissent plus s’inscrire sur aucune de vos listes.

Je sais. C’est radical. Mais ça libère :)

Quels sont vos meilleurs produits?

Faites la liste de tous vos produits, et des ventes durant les 6 derniers mois.

Qu’allez-vous remarquer? Que 80 p. cent de vos bénéfices sont produits par 20 p. cent de vos produits.

Mettez la priorité sur ces derniers. Multipliez les actions commerciales les concernant. Les publicités. Faites des relances clients. Mettez les avants. Etc.

Bref, puisque ce sont ces produits qui vous rapportent le plus d’argent, focalisez-vous sur eux.

Quelles sont vos meilleures publicités?

Faites la liste de toutes vos sources de trafic : forums, campagnes CPC, blogs, sites partenaires, etc.

Encore une fois, vous verrez que 20 p. cent de ces sources génèrent 80 p. cent de vos conversions (inscriptions, ventes, etc.)

Une fois identifié, focalisez-vous sur elles, et oubliez les autres.

Relisez mon article : Vos visiteurs sont-ils des mongols?

Qui sont vos meilleurs partenaires et affiliés?

Rebelote avec vos partenaires et vos affiliés. Vous verrez 80 p. cent des ventes sont générées par 20 p. cent de vos affiliés/partenaires.

Aidez-les davantage. Offrez leur plus d’outils pour faire la promotion de vos produits.

Motivez-les en augmentant leurs commissions. Ou en leur offrant des primes. Un affilieur dont je vendais entre 200 et 300 exemplaires de son produit par mois m’envoyait régulièrement des primes très sympathiques. Et souvent des cadeaux (une machine Expresso, des peluches pour mon fils, etc.)

Bref, il me montrait sa reconnaissance. Et me motivait à vendre davantage.

Faites de même.

Contactez vos meilleurs affiliés et partenaires. Et motivez-les à vendre plus en leur offrant des primes et des cadeaux.

Parlez avec eux. Voyez de quoi ils ont besoin pour vendre plus. Et aidez-les.

PS: Le Principe de Pareto peut être appliqué dans tous les domaines de votre vie. Autant au niveau professionnel que personnel. Je vous donnerai bientôt d’autres applications…

PPS: Le ratio n’est pas toujours 80/20. Il peut être 99/1 ou 95/5 ou 90/10, etc.

PPPS: Pour allez plus loin, lisez les livres de Richard Kosh Le Principe 80/20 et Bien vivre le Principe 80/20.

Photo (c) Cédric Vimeux

24 Comments to “Comment bien appliquer la Loi de Pareto, et avoir plus de résultats en travaillant moins?”

  • ludovic 8 septembre à 10 h 17 min

    Cette loi est vraiment étonnante et se retrouve partout,
    comme par exemple :

    « 80% des richesses sont détenues par 20% de la population »
    (je crois que c’est même plus 90/10 dans ce cas)

    • Cédric Vimeux 15 septembre à 14 h 03 min

      Salut Ludo,

      Il me semble que c’est 1% de la population mondiale détient 60% des richesses.

      Cédric

  • Alexis 8 septembre à 10 h 25 min

    Salut Cédric,

    Excellent cet article! Encore une fois on revient sur le fait de se concentrer sur l’essentiel et laisser le superflu de côté.

  • Benoît@Coaching Vie Futée 8 septembre à 10 h 26 min

    Salut Cédric,

    Très bonne explication.
    Il est très intéressant d’étudier ses chiffres ou statistiques avec ce principe en tête, On découvre des choses intéressantes…

    Par contre, se focaliser sur les 20% les plus importants, ok, mais ce n’est peut-être pas toujours judicieux d’éliminer ou d’oublier complètement ce qui nous rapporte moins. Il faut aussi voir si à long terme, ce qui donne peu de résultat pour l’instant ne pourrait pas devenir plus important plus tard et rentrer dans les 20% dans quelques mois, grâce à un travail sur la durée.

    Ce que je veux dire en gros, c’est qu’il faut certainement éliminer des choses, et la loi de Pareto est la bonne manière de faire le tri, mais il faut le faire avec discernement. On ne veut pas jeter le bébé avec l’eau du bain :)

    Benoît

  • Sam@Des Trucs Pour Changer De Vie 8 septembre à 10 h 43 min

    Pour avoir travailler dans un milieu de population un peu spéciale et à problèmes, je peux confirmer que 80% De ton temps est bouffé par 20% de chieurs… AH AH AH !

    C’est absolument exact. Et même, comme tu le dis ça peut être 10 % ou moins. Par le net, ces chieurs sont facilement « zappables ». Par contre, dans certains domaines, ce n’est pas toujours possible.

    Alors courage à celles et ceux qui doivent les affronter ;-)

    Sam

  • Guillaume 8 septembre à 10 h 52 min

    Sympa le sujet ! C’est le thème de notre entreprise : comment appliquer Pareto à la gestion d’entreprise au quotidien.

    Cette loi est un raccourci, n’est pas parfaite, mais permet de nous rappeler qu’il faut sans cesse faire le tri dans les actions à mener.

  • business-conception 8 septembre à 11 h 07 min

    Salut Cédric,

    je rejoins un peu benoit dans la démarche de supprimer et bloquer les 80% de clients « foireux ». Même s’il sont un peu pénibles et te font perdre beaucoup de temps, ils peuvent tout de même racheter un jour ou l’autre tes nouveaux produits.

    C’est un peu trop radical comme vision non?

    Dans tous les cas je ne connaissais que très brièvement cette loi et je trouve ton explication très simple :)

    Merci beaucoup.
    Je vais me pencher sur l’article des visiteurs « mongols », le titre me plais :p
    Merci à toi .

    • Benoît@Coaching Vie Futée 8 septembre à 14 h 28 min

      Salut,

      En fait, Cédric je crois parle des 20% des clients qui créent 80% des problèmes. Et sur ce point je suis plutôt d’accord avec lui. Il y a énormément de temps à gagner à ce niveau là. Ce qui doit permettre de trouver de nouveaux bon clients plutôt que de s’occuper de ceux qui nous empoisonnent la vie.

      Ce que je voulais dire par contre, c’est que dans notre travail, même si une activité ne rapporte rien actuellement, il faut considérer la stratégie à long terme pour savoir s’il est vraiment judicieux de l’arrêter.
      Un exemple pourrait être le trafic vers son site internet : 20% des sources de trafic peuvent rapporter 80% du trafic, mais dans les 80% des sources restants, il peut y avoir des sources de trafic à ne pas négliger à long terme, ne serait ce que pour diversifier ses sources et éviter d’être dépendant d’une ou deux.

      Benoît

    • Cédric Vimeux 15 septembre à 14 h 23 min

      je rejoins un peu benoit dans la démarche de supprimer et bloquer les 80% de clients « foireux ». Même s’il sont un peu pénibles et te font perdre beaucoup de temps, ils peuvent tout de même racheter un jour ou l’autre tes nouveaux produits.

      Oui, ils peuvent PEUT-ÊTRE acheter un jour… mais ils te font perdre BEAUCOUP de temps. Et ça, ce n’est pas peut-être… c’est certain !

      Au final, un client « foireux » te fait perdre 50 heures (et 500 cheveux) et il te rapporte 20 euros. Est-ce rentable ? À ce prix là, vaut mieux vendre son temps, non ?

      Franchement, pourquoi perdre ton temps, ton énergie et ta bonne humeur avec des « chiants » (qui achèteront »peut-être un jour, on ne sais jamais, si on a de la chance…) alors que tu peux te concentrer sur des bons clients, qui te font confiance, et qui seraient ravis de t’acheter de nouveaux produits.

      Car, par exemple, en éliminant les clients « foireux » et perte de temps inutile, tu pourrais utiliser ce temps pour créer un produit sur mesure pour tes bons clients. LE produit dont ils rêvent. Et qu’ils seraient ravis de t’acheter.

      Que préfères-tu ? Créer un nouveau produit à 50 euros et en vendre 1.000, ou alors te prendre la tête avec des chieurs plusieurs heures par semaine en croisant les doigts pour qu’un jour l’un d’eux t’achète quelque chose (en espérant qu’il ne se fasse pas rembourser non plus… les chieurs ne sont jamais satisfait.)

      Bref, il y a suffisamment de BONS clients dans le monde pour que tu n’aies pas à perdre de temps avec des chieurs, et des gens jamais contents.

      Moi, je choisis les BONS. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui m’a poussé à fermer Autonomie-Financiere, dont la plupart des abonnés étaient des gens qui cherchaient juste à « gagner de l’argent sans travailler, sans créer de site, sans dépenser un centime, sans rien faire ».

      Cédric

  • Gonzague 8 septembre à 12 h 13 min

    merci pour ce nouvel article;j’ai hate de lire les prochains articles pour savoir comment appliquer cette loi dans d’autres domaines

  • Laurent 8 septembre à 12 h 39 min

    Merci Cédric pour cet article tellement vrais.

    Je connaissais pas le blocage d’IP par AWeber mais ça peu servir en effet, un peu radicale comme tu le dis mais pourquoi pas dans des cas ultime…

    • Cédric Vimeux 15 septembre à 14 h 33 min

      Oui, c’est radical, mais ça évite les prises de tête et les pertes de temps.

      Un exemple tout frais.

      Le mois dernier, un mec s’inscrit au Club Affiliation Pro. Son nom me disait étrangement quelque chose. Et j’avais l’impression de le connaitre en tant que « gros chieur »… Bref, j’avais l’impression de m’être déjà pris la tête pas mal de fois avec lui, mais impossible de me souvenir quand ni pourquoi.

      Hier, je reçois un email de sa part. Un truc bien déplacé, sur un ton narquois, dans lequel il me dit qu’il a fait TOUT ce que je recommande (impossible de tout faire en un mois…) mais que cela ne lui a pas rapporté le moindre centime. Et il se permet de tenir des propos très déplacé…

      Cela m’attriste toujours. Et je n’aurais pas eu ce souci, cette perte de temps, et cette petite tristesse si j’avais bloqué son IP bien avant (c’est fait maintenant).

      Cédric

  • gwenael de formeetminceur.net 8 septembre à 19 h 11 min

    Cette loi c’est la réalité du terrain.

  • Davy@Webmarketing 9 septembre à 6 h 37 min

    Un classique :) Un peu radical le coup du blocage :). Je ne fais de la vente de produits que par micro paiement et par affiliation, donc je ne saurais te dire si il y a une méthode moins radicale qui fonctionne, je n’ai pas vraiment été confronté au problème. Et je ne doute pas, que plusieurs personnes profitent de tes produits simplement pour en demander le remboursement, et là je pense qu’il n’y a pas d’autres méthodes…

    Cette fameuse loi, comme tu l’as très bien montré, s’applique un peu partout! J’ai mes critiques par rapport à cette loi cependant, parfois des trucs sur lesquels tu passe beaucoup de temps, contribuent également à beaucoup de ton succès. Je pense par exemple au référencement.
    Puis une fois qu’on a « pris conscience » de cette loi dans son activité, alors elle s’en voit modifiée!
    Elle est impossible à ignorer, et le tout c’est d’en prendre conscience. Et je ne vais rien dire de plus que toi, lister + chiffrer + analyser, est le moyen le plus efficace de le faire :)

    • Cédric Vimeux 15 septembre à 14 h 36 min

      Le bloquage de l’IP, c’est vraiment pour les chieurs :)

  • Thierry Valker@business-marketing-internet 9 septembre à 11 h 05 min

    Salut Cédric

    Cette loi s’applique effectivement dans tout les domaines. Ton approche est radicale pour épurer tes liste. En procédant de cette manière, tu élimines peut-être de futurs clients non ? (sans parler de ceux qui se font systématiquement remboursé). Peut-être n’ont-ils pas encore trouvé le produit qu’ils cherchaient réellement, et attendent que l’occasion se présente enfin.

    Ceci dit, si les clients restant génèrent suffisamment de chiffre …le perte de quelques clients occasionnels ne se fait peut-être pas sentir.

    • Cédric Vimeux 15 septembre à 14 h 42 min

      tu élimines peut-être de futurs clients non ?

      Oui… Peut-être.

      Mais par contre, j’économise du temps. Et ça c’est une certitude.

      Et ce qui est également certain, c’est que je peux utiliser ce temps économisé pour gagner plus, ou passer plus de temps avec ma famille ;-)

      On ne peut gérer efficacement son business, ou sa vie, en s’appuyant sur des peut-être.

      Cédric

  • Emmanuel@Blog Emmanuel 9 septembre à 16 h 47 min

    J’ai également dévoré ces 2 livres cités en bas du billet.

    Attention non plus à ne vivre que sur ses acquis et refuser de nouveaux clients… le nouveau client de demain est peut être le prochain à faire 80% du C.A. :)

  • Mokhtar 10 septembre à 11 h 52 min

    Salut , Cette loi est en effet présente dans tous le domaine de la vie , j’en avait entendu parler une fois dans une chronique de la semaine de 4 heures de Tim Ferriss . Ce dernier expliquait que 95 % des revenus était générés par 5% des clients . Néanmoins , Une bonne foire au questions peuvent parfois remplacer les mails incessants des personnes qui ne trouvent pas des réponses a leurs questions en plus rien ne prouve qu’ils ne deviendront pas clients .

  • Julien 11 septembre à 1 h 06 min

    Article intéressant et qui représente une réalité, mais quid de la gestion du risque (ie les fameux 20% des clients qui pourraient aller voir ailleurs) + investissement dans un secteur porteur, pas forcement payant aujourd’hui?
    Idem pour la vie personnelle, ça emmerde tout le monde de passer le dimanche avec la belle mère, pour autant, c’est certainement nécessaire pour que la vie de couple se passe bien :)

  • parfumerie@mabylone 11 septembre à 19 h 01 min

    Peut être qu’une manière moins radicale que de virer 20% des clients, serait de leur prévoir un traitement différent, mais dans ce cas il ya à faire preuve de créativité !

    • Cédric Vimeux 15 septembre à 14 h 44 min

      Je ne dis pas qu’il faut virer 20% des clients.

      Je dis juste qu’il faut virer les 20% qui sont la cause des 80% des problèmes, prises de tête, et perte de temps.

      Cédric

  • Thomas@mauvaise haleine 14 septembre à 18 h 36 min

    C’est bien que tu mentionnes cette règle car à mes yeux elle fait partie des règles les plus importantes. Après la difficulté c’est de vraiment cerner les 80% à retirer de l’équation et surtout de savoir dire non à des clients, ce qui est loin d’être facile.

Post comment

real money casinos new zealand