Nov
16

Comment contredire les idées communes et affirmer votre point de vue ? La démo :


Si vous dites la même chose que les 567 autres blogs dans votre thématique, personne ne vous remarquera.

Vous ferez partie de la masse. Du troupeau. Vous ne serez qu’une pomme rouge parmi les autres pommes rouges du pommier.

Pour sortir du lot, vous devez apprendre à contredire les idées communes. Dites l’inverse de ce que les autres disent. Et prouvez-le !

Vous deviendrez plus grand, plus chatoyant, plus mystérieux que la masse terne et morne. Vous deviendrez l’aimant qui attire tous les regards.

Je vais vous expliquer comment, mais avant cela, voici une vieille fable indienne que je viens de lire à l’instant, et qui m’inspire cet article.

provoquer controverse, idée commune
Soyez remarquable !

La guêpe et le petit prince

Une guêpe nommée Queue d’Aiguille se languissait à la recherche de quelque exploit qui la rendrait célèbre à jamais.

Un jour, elle entra dans le palais du roi et piqua le petit Prince dans son berceau. Le prince se réveilla et pleura bruyamment. Le roi et les courtisans accoururent pour voir ce qui s’était passé.

Le prince hurlait et la guêpe le lardait à coups de dard.

Les courtisans essayèrent d’attraper la guêpe et chacun fut à leur tour piqué. Toute la maisonnée royale se précipita. La nouvelle se répandit bientôt et le peuple afflua au palais. La ville était sens dessus-dessous, toute affaire suspendue.

La guêpe se dit, avant d’expirer après tous ses efforts : « Un nom sans réputation est un feu sans flamme. Il faut attirer l’attention à tout prix. »

Sortir de l’ombre et briller plus que quiconque

Briller plus intensément que ceux qui vous entourent n’est pas un talent inné. Attirer l’attention s’apprend.

Dans son livre Power, les 48 lois du pouvoir, Robert Greene écrit :

« Si vous vous trouvez désespérément dans l’ombre, attaquez la personne la plus en vue, la plus célèbre, la plus puissante que vous puissiez trouver. C’est un stratagème très efficace pour vous faire remarquer. »

Je ne dis pas de vous attaquer à d’autres blogueurs. Ce ne serait ni sain, ni éthique. Mais vous pouvez tout à fait vous attaquer à des idées reçues, acceptées par tout le monde. Puis les contredire, et prouver votre point de vue.

Et par chance…

Les idées communes sont nombreuses

On ne compte plus les idées communes. Ces idées acceptées par tous, tant elles nous ont été répétées. Il y en a des dizaines dans votre thématique. Quelle qu’elle soit.

Vous pouvez devenir remarquable en allant à l’encontre de ces idées. Le tout, c’est de pouvoir les invalider en donnant un point de vue littéralement opposé. Puis en prouvant ce que vous dites.

J’essaie de le faire le plus souvent possible.

Quelques exemples dans mon domaine

On nous rabâche sans cesse qu’il faut éviter les marchés saturés, ceux sur lesquels l’information est surabondante, car il est très difficile de s’y positionner.

J’ai contredit cette idée en expliquant que les internautes ont beaucoup de mal à trouver ce qu’ils veulent lorsqu’il y a trop d’informations sur un sujet. Et ce que vous vendez alors, ce n’est plus de l’information, mais du temps.

Lisez mon article : Voici pourquoi il est plus facile de vendre sur des marchés saturés

Une autre idée commune : il ne faut pas procrastiner.

Pourtant, je suis allé à contre-courant en expliquant qu’il fallait, au contraire, apprendre à procrastiner. Car cela permet d’éviter la boulimie de travail, et de se focaliser sur nos objectifs VRAIMENT importants.

Lisez mon article : Les Maîtres en développement personnel vous mentent, et pourquoi vous devez apprendre à procrastiner

On dit tous que pour réussir, il faut apprendre beaucoup. Il faut accumuler le savoir.

Je prouve l’inverse en montrant que ce n’est pas le savoir qui permet de réussir, mais l’action.

Lisez l’article : Le savoir ne sert à rien. La preuve :

On nous apprend 1001 techniques pour garder nos visiteurs le plus longtemps possible sur notre blog. Je suis allé à contre-courant en expliquant pourquoi vous devez plutôt les aider à partir vers d’autres blogs…

Cela afin de se faire connaitre des autres blogueurs, et provoquer des backlinks… et même des alliances.

Voici l’article : Pourquoi vous devez aider vos lecteurs à quitter votre blog ?

Un dernier exemple : le fameux « Le contenu est ROI » :)

J’ai démontré que cette approche était loin d’être la meilleure. Et que le véritable roi n’est pas le contenu, mais le réseau.

Lisez l’article : Le contenu est roi… Un mythe à guillotiner ?

Ne vous attaquez jamais aux blogueurs… Attaquez-vous aux concepts

Certains blogueurs jouent la provocation en attaquant directement d’autres blogueurs. Ou leurs idées propres. C’est malsain. Et il n’y a rien d’éthique là dedans. Je ne le vous conseille pas.

C’est jouer les journalistes à scandales.

Par contre, en vous attaquant aux idées communes, vous êtes doublement gagnant, car :

1. Vous ne faites de mal à personne. Vous remettez simplement en doute des postulats que tout le monde accepte sans réfléchir.

2. En vous attaquant aux idées communes, vous sortez du lot. Vous devenez une torche dans l’obscurité. Et vous attirez l’attention. Pourquoi ? Parce que personne n’est habitué à ce qu’on remette en doute les idées communes, acceptées de tous.

Si tout le monde dit « Vert, parce que c’est comme ça« , et que vous dites « Non, c’est bleu, voici pourquoi :  » alors vous attirerez l’attention. Les oreilles se dresseront. On vous écoutera. Et certains vous suivront.

Contredisez TOUTES les idées communes.

N’ayez pas peur de la controverse. Ni du scandale. Ni de choquer. Mieux vaut être attaqué, voir calomnier, qu’être ignoré.

Faites parler de vous. Parce que comme disait Andy Warhol : « Toute publicité est une bonne publicité ». Et que si on parle de vous, ça vous fait de la pub. Quoi qu’on puisse dire à votre sujet.

Si vous êtes dans l’ombre, personne ne vous remarquera.

Ne soyez pas une simple guêpe volant autour d’une ruche parmi des milliers d’autres. Soyez celle qui pique le petit prince.

Ayez le sens du spectacle. Attirez les projecteurs vers vous. Et soyez remarquable.

Photo @ © milos – Fotolia.com

24 Comments to “Comment contredire les idées communes et affirmer votre point de vue ? La démo :”

  • Numeribook 16 novembre à 17 h 09 min

    Encore du Cédric en puissance !

    Cet article est vraiment excellent et explique un peu plus ton succès.

    C’est vrai que tu as souvent tendance à dire l’inverse des autres. On sait maintenant pourquoi.

    Num

    PS: C’est l’un de tes meilleurs articles.

    • Des Trucs Pour Changer De Vie 18 novembre à 14 h 25 min

      Cet article cadre bien avec mon blog car je m’efforce de prouver, via mes propres expériences, que l’on peut avoir l’indépendance financière souhaitée sans pour autant travailler comme un forcené.

      Une maxime dit « on est trop occupé à gagner sa vie pour véritablement gagner de l’argent ». C’est absolument véridique. Cette semaine, je viens encore de « battre mon record » avec Skinny Body Care qui vient de m’envoyer 213 dollars sans que je fasse vraiment d’efforts.

      Ensuite, les hauts rendements me permettent de démultiplier ces gains. Il suffit de lire mes expériences pour s’en inspirer.

      Alors contre les idées reçues et la « masse »: OUI ON PEUT GAGNER DE L’ARGENT SANS FORCER !

      Sam

  • Noemie 16 novembre à 17 h 12 min

    Bonjour Cédric,

    J’aime bien ces fables que tu rajoutes souvent dans tes articles. Où les trouves-tu ?

    Noemie

    • Cédric Vimeux 16 novembre à 18 h 05 min

      Un peu partout :)

      Je suis un lecteur avide. Je lis énormément. Donc, dès que je trouve des fables ou des historettes intéressantes, j’en prend note (ou je les apprends par coeur).

  • Carmelo 16 novembre à 18 h 03 min

    Bonjour Cédric,

    Je ne connais ton blog depuis ce matin et j’ai passé quasiment toute la journée à lire tes articles. Je n’ai qu’un mot à dire : tu es PRODIGIEUX !!!

    Je vais être sincère. Je n’ai JAMAIS vu un blog aussi surprenant que le tien. Tes écrits sont fantastiques. Tes idées sont exceptionnelles.

    C’est du grand art.

    En une journée, j’ai appris plus en lisant ton blog que tout ce que j’ai appris durant ces 2 dernières années. Merci !

    Une question : j’ai lu quelques articles dans lesquels tu parles de sous-traiter l’écriture des articles de blog… Alors je me demande si tu délègues également l’écriture des articles de ton blog, ou si tu les écrits toi-même ?

    Je sais, je suis curieux…

    Carmelo

    • Cédric Vimeux 16 novembre à 18 h 07 min

      Merci BEAUCOUP pour ce compliment Carmelo ;)

      Mais je suis loin d’être prodigieux. J’ai encore énormément de choses à apprendre. Et tant mieux.

      Alors je me demande si tu délègues également l’écriture des articles de ton blog, ou si tu les écrits toi-même ?

      J’ai certains blogs sur lesquels je délègue entièrement l’écriture des articles.

      Par contre, c’est moi qui écrit tous les articles sur Virtuose Marketing (sauf dans le cas des articles invités, bien évidemment).

      Bien Amicalement,
      Cédric

  • Sié Issa@Business-Efficace 16 novembre à 18 h 11 min

    Bonjour Cédric,

    J’ai remarqué que Yvon utilise aussi cette technique. Et les articles utilisés avec cette techniques recoivent le plus souvent plus de commentaires.

    C’est une bonne méthode à condition d’avoir des arguments convaincants pour étayer ce que l’on avance. Au cas contraire c’est mieux de laisser tomber pour ne pas se faire passer pour quelqu’un qui ne sait pas de quoi il parle.

    En effet, il faut avoir des preuves solides pour prouver ce que l’on avance. Sinon ce sera du pûr amateurisme. Quand Yvon l’a fait par exemple concernant Les Ebooks que l’on offre comme cadeau d’inscription aux newsletters, il a avancer des idées solides. Et après certaines personnes ont laissé tombé cette pratique au profit de l’espace membre.

    Donc, bonne technique mais à utiliser avec précautions.

    Cordialement,

  • Nassim 16 novembre à 18 h 11 min

    Bonjour Cédric,

    Plutôt que d’aller à contre courant, je pense qu’il faut envisager une adaptation de certains concepts.

    Il n’y a pas que du faux aux sujets communs, bien au contraire !

    On se rejoint sur le fait qu’il faut remettre en cause les choses (concepts) systèmatiquement.

    Amicalement,

    Nassim

    • Cédric Vimeux 16 novembre à 18 h 14 min

      Il n’y a pas que du faux aux sujets communs, bien au contraire !

      Oui, je suis d’accord Nassim.

      Mais le but ici, ce n’est pas de savoir si une idée commune est valide ou pas. Le but, c’est clairement d’aller à contresens, afin de sortir du lot, et de se faire remarquer.

      Cédric

      • Nassim de E-Methodologie 16 novembre à 23 h 46 min

        C’était l’objectif de mon commentaire, aller (un peu) à contresens de l’article :)

        • Numéribook 17 novembre à 0 h 30 min

          Bonjour Nassim,

          Là, tu contredis une idée propre (celle de l’article) et non une idée commune. Nuance…

          Num

  • Ali@PeopleString 16 novembre à 18 h 29 min

    Bonjour Cédric,

    Ce qui est important c’est l’honnêteté dans la contradiction. Si l’on n’est pas d’accord, il ne faut pas hésiter à le dire car c’est en effet un bon moyen d’être remarqué, c’est donc un atout sur le Web, même dans la vie quotidienne : Pour donner un exemple beaucoup de personnes de nos jours disent Oui alors qu’intérieurement elles ont envie de dire Non, cela n’a pas de sens.

    Bref, ce qu’il faut c’est être osé, dans la vie, ceux qui avancent (que ce soit rapidement ou avec du temps) ce sont les personnes « culotées » car elles vont oser dire les choses même si c’est en contradiction avec le « monde entier » ; au moins ce qui est appréciable c’est que ces personnes sont uniques, leurs idées, pensées sont différentes, et elles savent se différencier de la masse.

    Mais attention : Dire l’inverse des autres c’est bien, mais il faut avoir des arguments en béton pour être crédible…Comme tu nous le démontres dans tes articles !

    Bien Amicalement : )

    Ali.

  • Guillaume Leroy@stratège-marketing 16 novembre à 18 h 44 min

    Bravo Cédric, ce que je trouve le plus hallucinant, ce n’est pas la qualité de ton article (qui est pourtant l’un de t’es meilleur), mais plutôt cette faculté que tu as pour trouver les idées excellentes afin d’aller contre ces idées reçut.

    Tu donnes vraiment un super conseil dans cet article, mais ce n’est malheureusement pas donner à tout le monde. Si ces idées reçues sont présentes, c’est parce qu’il y a de bonnes raisons. Il faut premièrement trouver l’idée pour prouver que cette idée reçue est fausse et deuxièmement, il faut savoir argumenter de manière persuasive tous ses raisonnements (chose que tu fais mieux que personne).

    Hier, j’ai eu l’idée d’un article qui va justement à l’encontre d’une idée reçue, je l’avais rajouté à ma liste, mais il était loin d’être prioritaire. Après avoir lut ton article, c’est le prochain article sur ma liste…

    Guillaume

  • Christian 16 novembre à 18 h 46 min

    Bonjour,

    Il faut quand même bien « ramer »…
    Va expliquer aux convaincus (ou non) par exemple que se lancer comme auto-entrepreneur est une erreur.
    (Dans la grande majorité des cas…Dans certains cas, c’est quand même la bonne solution.)

    Par exemple, l’idée que l’Auto-entrepreneur est une solution sans risque.
    C’est faux!

    C’est la solution la plus risquée de toutes.

  • jean michel 16 novembre à 18 h 50 min

    bonjour a tous,hé oui super cette article,j’adore votre façon de dire les choses telle quel sont,il faut savoir s’affirmer dans la vie,faire voir que l’on as de la personnalité,je connais cela en se moment car je ne fait pas tout a fait comme les leader souhaiterais,et bien on me laisse un peut de coté,mais pas grave je ne céderais pas,aller dans leur sens,pour moi serais du sectarisme,oui il faut parfois innové pour avancé,bonne soirée a tous

  • Frédéric@ Pour mieux vivre 16 novembre à 18 h 57 min

    Vraiment excellent ton article.

    On nous dit souvent : ne vas pas dans cette niche elle est saturé ou ne fait pas se métier il y a trop de chômeurs

    Et la tu nous démontre qu’on doit y aller

    Car c’est par notre personnalité notre originalité qu’on se fera un nom

    Et NON en copiant la masse

  • Joss 16 novembre à 19 h 07 min

    Hello, Je suis d’accord avec Assim et Ali. Etre attentifs pour remettre systématiquement en cause les idées toutes faites qui circulent. Ne rien accepter sans esprit critique. L’important est de le faire avec une grande intégrité intellectuelle et pas seulement avec l’idée de contredire pour rendre son article intéressant. Car pour convaincre sur la base d’une idée fausse il faut seulement un sens aigü de la dialectique.
    A partir de cette intégrité intellectuelle et en ajoutant beaucoup de créativité on peut aussi se rendre « différent » en modifiant l’angle d’attaque d’une thématique classique qui pour le coup devient inédite. Bonne soirée à tous.

  • Stéphane Munnier 16 novembre à 19 h 44 min

    Bonsoir Cédric

    Le fameux mouton de Panurge (Panurge est un personnage de François Rabelais).

    J’aime beaucoup ton article, c’es contre productif mais très intuitif.

    Pour se distinguer il faut être honnête, avoir une approche de son sujet avec une pointe de provocation.

    Le point noir est que je perd beaucoup de temps à lire tes articles.

    Amicalement
    Stéphane Munnier – Elecinfo

  • Suzel 17 novembre à 4 h 37 min

    Bonsoir Cédric,

    J’admire beaucoup les associations, les néologismes que tu fais entre tout ce que tu lis
    afin d’attirer notre attention pour tes blogs. Tu arrives merveilleusement au but que tu t’y
    proposes.

    J’ose dire qu’en lisant les commentaires de tes lecteurs y incluse moi-même ,tous les jours,ils sont unanimes
    en ce qui concerne ton grand talent.

    A ce propos, un écrivain et dramaturge brésilien , Nelson Rodrigues(déjà mort) , a dit « L’unanimité est
    bête » ( traduction libre du portugais).
    Qui oserait s’accorder avec lui à propos de toi et prouver cela dans un article dans son blog?

    Merci bien ,Cédric, surtout pour ta générosité de partager avec tes lecteurs tes connaissances si riches.

    Suzel.

  • jerome@blog storytelling 17 novembre à 10 h 15 min

    je suis tout à fait d’accord qu’il faut savoir se démarquer….la provocation, l’humour et l’honnêteté sont de bonnes choses pour cela…d’autant plus que la concurrence ira jamais en diminuant….donc plus le temps passe plus il faudra se distinguer et réussir à mettre son emprunte….sa marque, sa différence.

  • François B 18 novembre à 15 h 15 min

    Merci Cédric,
    Délectable, ton article. J’y adhère à 100%. Prendre le temps de laisser les idées évoluer, donc des fois procrastiner me semble essentiel pour que certaines actions soient percutantes.
    Je crois qu’il faut être à l’écoute des signes et avoir le courage d’agir au bon moment pour être sur le chemin de la réalisation de nos rêves. Défier les idées reçues demande de l’audace, oser être différent est déstabilisant, c’est pourtant une des clés de la réussite!
    Merci de tes précieux conseil, et bonne continuité!
    François B

  • Kris@pompe piscine 22 novembre à 17 h 35 min

    Vraiment intéressant comme article! Personnellement je trouve cela difficile de dire le contraire des autres mais je vais essayer de m’y atteler ! Car j’adhère à 100 % avec ce point de vue !

  • Mikaël@loi d'attraction 23 novembre à 6 h 14 min

    ça me fait penser à une citation de Sacha Guitry:
    « Aimez les choses à double sens,
    mais assurez-vous bien d’abord qu’elles ont un sens. »

    ainsi que cette citation de Léon Zitrone
    « Qu’on parle de moi en bien ou en mal, peu importe.
    L’essentiel, c’est qu’on parle de moi ! »

  • Arnaud 31 octobre à 3 h 29 min

    Bonjour très belle article , moi je contre dit tout le temps ou presque et les gens que je contredit dise que c’est énervant car il pense que je veut avoir toujours raison alors je veux prouver qu’il y a d’autres façons de penser .

Post comment

real money casinos new zealand