Jan
5

Comment créer un blog populaire en vous appropriant le travail de vos concurrents – La méthode RSM

Author Cédric Vimeux    Category Blog     Tags , , ,

Quand vous aurez lu cet article jusqu’au bout, vous connaîtrez une méthode stratégique et efficace pour :

  • créer rapidement du contenu populaire
  • même si vous n’êtes pas créatif et que vous n’avez aucune idée
  • et même si vous n’y connaissez rien du tout au sujet que vous allez traiter !

Cette méthode consiste à vous approprier le travail de vos concurrents… légalement ;)

Je vous explique ?

créer du contenu, blog populaire, concurrence

Créer du contenu pertinent, sans idée, et sans rien connaître au sujet que vous allez traiter…

À votre avis…

Quelle est la méthode la plus simple pour créer rapidement du contenu pertinent, utile et en quantité ? La réponse :

Reprendre celui qui existe déjà. Celui qui a été créé par les experts. Par vos concurrents.

Le problème, comme vous le savez, c’est que recopier la création d’un autre est interdit. Ce serait du plagiat. Du vol de copyright.

Avec mes blogs de niche, je cherche constamment de nouvelles idées et de nouvelles approches pour créer du contenu pertinent, le plus vite possible, le moins cher possible. Et sans être obligé de me former moi-même sur tous les sujets que je traite.

Récemment, j’ai découvert une méthode simple et légale pour m’approprier le travail des autres, sans violer les droits d’auteur.

Cette méthode, je l’ai nommée la Méthode RSM. Et elle consiste à…

Faire des RéSuMés des meilleurs articles ;)

L’idée, la voici :

Au lieu de plagier les meilleurs articles que vous trouvez, ou de « trop » vous en inspirer, faites-en plutôt des résumés. Et optimisez-les sur les mots-clés les plus pertinents. Ceux sur lesquels vous désirez vous positionner.

Pourquoi ? Parce qu’un résumé est considéré comme une oeuvre à part entière. Les droits vous appartiennent. Ce n’est ni du vol, ni du plagiat. C’est votre création. Vous en êtes l’auteur. Point.

La preuve, certains créent et vendent des résumés de livres en toute légalité.

Alors, bien sûr, l’idée n’est pas de faire cela à l’insu de celui à qui vous « prenez » l’article. Mais simplement de le faire ouvertement, en toute honnêteté, et en rendant service.

Qu’est-ce que j’entends par « rendre service » ? C’est simple : il suffit de dire ouvertement « Ceci est un résumé de l’article… » et de mettre un lien vers l’article original.

Ainsi, tout le monde est gagnant. Vous créez du contenu rapidement en vous appropriant le travail et les idées des autres, et par la même occasion, vous leur faites de la pub ;)

La méthode RSM en action

Voici le plan d’action en 5 étapes :

1. Utilisez les moteurs de recherche pour trouver les meilleurs articles sur le sujet que vous allez traiter.

2. Mettez en place une Alerte Google sur tous les mots-clés qui vous intéressent.

3. Rédigez des résumés intéressants pour tous les meilleurs articles que vous trouvez. Ou sous-traitez la rédaction de ces résumés (comme un résumé est plus court qu’un article, il vous coûte moins cher…)

4. Au dessus de chaque résumé, indiquez clairement « Ceci est le résumé de l’article… » et mettez un lien dofollow vers l’article original.

5. Contactez l’auteur de l’article original et demandez-lui s’il accepte de faire un lien retour vers votre résumé (lien optimisé sur le mot-clé de votre article, bien évidemment).

Votre résumé lui fait de la pub. Il a donc tout à gagner à vous faire un lien en retour et a améliorer votre positionnement.

La méthode RSM ne requiert ni créativité, ni connaissance dans les sujets que vous traitez. Vous n’avez pas besoin d’être un expert.

La seule compétence dont vous avez besoin, c’est de savoir faire des résumés pertinents et intéressants.

Le livre Rédiger : un résumé, un compte rendu, une synthèse de Claire Charnet peut vous y aider.

82 Comments to “Comment créer un blog populaire en vous appropriant le travail de vos concurrents – La méthode RSM”

  • Gaétan@analytics facile 5 janvier à 17 h 47 min

    Bonjour Cédric,
    Bonjour à tous,

    Merci pour cet article. C’est exactement ainsi que j’ai décidé de procéder pour me former à l’analytics.
    C’est non seulement un excellent moyen pour trouver des idées régulièrement mais c’est l’une des voies les plus rapides :
    – pour acquérir de nouvelles compétences sur un sujet précis
    – pour créer des liens avec les référents de sa thématique.

    En bonus, c’est plutôt flatteur qu’une personne désire résumer le travail d’un autre ; cela prouve que le premier travail est de qualité avec suffisamment de matière pour être résumé.

    A bientôt,
    Gaétan

    • Alexandre 7 janvier à 0 h 37 min

      Salut Gaétan,

      En tout cas, ça te réussis plutôt bien. Étant fortement intéressé par Analytics et dans le but d’approfondir sans cesse mes connaissances sur le sujet, je suis allé voir dernièrement ton blog et j’en profite pour dire que tes conseils sont franchement très utiles et je t’en remercie.

      Alexandre

      • Cédric Vimeux 7 janvier à 13 h 29 min

        +1 avec Alexandre.

        Le blog de Gaetan vaut le coup d’oeil. J’espère que tu continueras sur cette route ;)

        Cédric

        • Gaétan@analytics facile 7 janvier à 14 h 59 min

          Bonjour Alexandre,
          Bonjour Cédric,

          Merci de vos retours positifs, qui me font évidemment très plaisir.
          Je suis heureux de savoir que ce que je partage aide.

          Il y a énormément de choses à faire sur le sujet car les web analytics sont une discipline très vaste située au coeur de toutes les disciplines digitales.

          Je me lance comme challenge de publier un article par jour car je souhaite renforcer mes compétences en analytics rapidement et intensément.
          Cédric, oui, je compte bien continuer. Comme le disait Yvon (ou toi ? j’ai un doute), pour écrire un article par jour, il suffit de le décider ;-)

          Merci encore et bonne journée,
          Gaétan

          • Alexandre 7 janvier à 16 h 17 min

            Salut Gaétan,

            -> « Je me lance comme challenge de publier un article par jour car je souhaite renforcer mes compétences en analytics rapidement et intensément. » :

            Je dois dire que c’est une excellente nouvelle et pour toi, et pour nous… ;-)

            Bon courage et à très vite alors…
            Alexandre

            • Gaétan@analytics facile 7 janvier à 16 h 31 min

              Merci Alexandre !

              En fait, je pense que le courage n’est qu’un ingrédient de la recette.
              Je tablerais plutôt sur :
              – 1% de courage
              – 1% de folie
              – 98% de persévérance

              A très bientôt chez Cédric ou chez moi ;-)

  • Jérémy@stratégie de communication 5 janvier à 17 h 50 min

    Salut Cédric,

    C’est une bonne idée, mais pour faire un résumé cohérent et intéressant, il faut quand même pouvoir déterminer ce qui est pertinent ou non dans l’article source. Donc de le lire attentivement, et parfois faire des recherches complémentaires à côté. Ca demande tout de même pas mal de travail.

    De toute manière, quand on externalise la rédaction sur un blog de niche, c’est au rédacteur de devenir « expert », pas à nous, non ? Donc tu ne perds pas de temps, au final, à devenir expert dans les thématiques de tes niches.

    Par contre je suis d’accord sur le fait que c’est un excellent moyen de trouver des idées d’article ou même une idée de blog si on débute.

    A bientôt :)

    Jérémy

    • Des Trucs Pour Changer De Vie 6 janvier à 21 h 58 min

      C’est normal Jeremy de lire l’article ET de le comprendre.

      C’est quand même le minimum… Cette idée est excellente en effet pour trouver des articles sans créativité spéciale et sans trop peiner. :)

      C’est ma préoccupation pour les blogs de niche.

      Sam

    • Cédric Vimeux 7 janvier à 13 h 31 min

      Salut Jérémy,

      > il faut quand même pouvoir déterminer ce qui est pertinent ou non dans l’article source. Donc de le lire attentivement, et parfois faire des recherches complémentaires à côté. Ca demande tout de même pas mal de travail.

      Non, un résumé, c’est un résumé. Tu n’as pas besoin de faire de recherche supplémentaire.

      Quand tu étais à l’école et que tu devais résumé un texte de Balzac, on ne te demandait pas de devenir un expert en littérature française. Juste de résumer ;)

      Ici, c’est pareil.

      Cédric

  • Marjorie@Histoire à Vivre 5 janvier à 18 h 14 min

    Bonjour Cédric,
    Excellent article !!!!
    Tout simple, facile, rapide, légal…
    Justement, c’est drôle, tout à l’heure j’étais en train de me demander s’il m’était possible de traduire un blog anglophone, je veux dire d’en reprendre les articles. Bien sûr en le signalant sur mon blog et en en informant l’auteur original. C’est ce que fait Olivier Roland avec son blog habitudes-zen, qui traduit le blog de Léo Babauta Zen habits.
    Qu’en penses-tu ?
    A bientôt
    Marjorie

    • Marjorie@Histoire à Vivre 5 janvier à 18 h 15 min

      Au fait, là je parle d’une traduction totale, et non de résumé d’articles en français ;)

      • Numéribook 5 janvier à 18 h 23 min
      • Thierry@blog marketing 5 janvier à 20 h 09 min

        Bonjour Marjorie

        Il faut que le site anglais soit en copyleft (inverse du copyright) pour que tu puisse faire cela.

        Cédric en parlait justement ici:
        http://www.virtuose-marketing.com/tag/copyleft/

      • Alexandre 7 janvier à 0 h 51 min

        Bonjour Marjorie,

        Thierry a bien résumé la situation. Tu n’es aucunement autorisée à traduire un article anglophone vers le français si et seulement si l’article en question n’est pas sous la licence « copyleft ».

        Je constate malheureusement que beaucoup de personnes ignorent ce principe de licence et traduisent des textes sans aucune autorisation préalable de l’auteur. D’autres encore le font sciemment. C’est du vol d’un point de vue légal, même si leur accès est libre et gratuit et qu’aucune mention ne précise qu’ils sont protégés.

        Vous pouvez reconnaître du contenu publié en « copyleft » par son symbole non officiel, le C « inversé -> © à l’envers. Ce symbole est affiché via une image car il n’existe pas de copyleft en version Unicode (codage de texte) officiel.

        Alexandre

        • Marjorie@Histoire à Vivre 7 janvier à 11 h 49 min

          Merci à Numeribook, Thierry et Alexandre pour cette info que j’ignorais. Eh bien, ce n’est pas si facile en fait ! C’est le blog habitudes-zen d’Olivier Roland qui m’avait donné l’idée. Et bien sûr j’en aurais parlé à l’auteur. Mais là, hélas…
          Belle journée à vous
          Marjorie

          • Cédric Vimeux 7 janvier à 13 h 33 min

            Bonjour Marjorie,

            Rien ne t’empêche de contacter l’auteur et de lui demander une autorisation de traduction.

            Lui, il a tout à gagner à accepter, car cela permettra de le faire connaitre à l’international ;)

            Cédric

            • Marjorie@Histoire à Vivre 7 janvier à 16 h 03 min

              Merci Cédric, je suis à nouveau pleine d’espoir pour cette piste ! J’attends la réponse de l’auteur du blog, nous verrons bien :S
              Belle journée à toi
              Marjorie

  • Fabrice 5 janvier à 18 h 14 min

    Merci très beaucoup pour ce post. Merci.

    Vraiment cool tout ça !

  • Gilles 5 janvier à 18 h 16 min

    Bonjour.

    Pour info, et avant de faire quoi que ce soit, je vous invite à lire ceci :

    http://www.numerama.com/magazine/24657-300-euros-le-prix-d-un-lien-hypertexte-vers-un-journal.html

    http://www.numerama.com/magazine/23806-taxe-google-pour-la-presse-c-est-mal-non-c-est-pire.html

    Ce n’est que le début. Je pense que la lutte contre toutes les formes de réutilisation risque de coûter rapidement très cher.

    Bien cordialement.

    • Marjorie@Histoire à Vivre 7 janvier à 11 h 51 min

      Bonjour Gilles,
      Eh bien, de mieux en mieux ! J’espère que cette folie ne verra pas jour, sinon Internet risque de devenir un bunker :3
      Marjorie

  • Thibault@soigner-mon-budget 5 janvier à 18 h 20 min

    Bonjour,

    effectivement s’inscrire aux alertes Google via les mots clés intéressants pour sa niche est très intéressants pour les idées d’articles. En plus, rien à faire puisque ça vient tout seul sur la boîte mail ;).

    Pour ce qui est des résumés, depuis quand utilises- tu cette méthode?

    Thibault

  • mebarek 5 janvier à 18 h 21 min

    tres interessant votre article ,justement en ce moment je suis en panne d’inspiration je vais essayer votre technique .C’est une facon de creer aussi des backlinks
    Ce n’est pas le meme travail de faire un résumé mais je vais essayer.En tout lezs cas je vous remercie car vos articles sont tres interessants et pertinents.
    A bientot de vous lire a nouveau
    Mebarek

  • Numéribook 5 janvier à 18 h 22 min

    Salut Cédric,

    Encore une idée géniale ! Bravo !

    Num

    • Freddy 5 janvier à 18 h 31 min

      Bonjour,

      Si l’on procède à un échange de liens, ce n’est pas négatif avec le nouvel algorithme de Google ?

      Je pense que ça ne posera pas de problèmes puisque les liens échangés proviendront de pages avec la même thématique, mais j’ai quand même un doute.

      Merci,

      Freddy

      • Cédric Vimeux 7 janvier à 13 h 36 min

        Mais non, c’est une légende urbaine ça.

        Un échange de lien n’a strictement rien de négatif chez Google. Ce serait idiot, ça n’aurait pas de sens. Surtout que Google nous recommande de faire des liens.

        Pourquoi nous pénaliserait-il alors qu’il nous demande lui-même de le faire ?

        Cédric

  • Jeremie 5 janvier à 18 h 37 min

    On évite toujours plus de risques en s’inspirant sur quelque chose qui existe déjà ; )

  • Elisabeth 5 janvier à 18 h 40 min

    L’idée est excellente et effectivement tout à fait légale.

    Mais personnellement, si quelqu’un faisait un résumé de l’un de mes articles et que ce résumé soit « bourré de fautes » et écrit avec un français peu agréable à lire, je refuserais de faire un lien et en plus je demanderais que l’article soit retiré car il ne me ferait vraiment pas honneur. Pour moi, ce serait totalement inacceptable.

    • Judicaël@Faire des économies 5 janvier à 18 h 47 min

      Bonjour,

      Oui je suis assez d’accord la dessus. Cela pourrait être plutot néfaste dans ce cas.

    • Alexandre 6 janvier à 6 h 08 min

      « Mais personnellement… …je demanderais que l’article soit retiré car il ne me ferait vraiment pas honneur… »

      Comme le dit si bien Cédric, un résumé est considéré comme une oeuvre à part entière. Les droits nous appartiennent. Ce n’est ni du vol, ni du plagiat, c’est notre création. Je crois que tu pourras danser sur ta tête pour annuler la publication du résumé en question, néfaste ou pas pour toi!

      • Elisabeth 7 janvier à 0 h 59 min

        Puisque je suis citée, je ne conteste pas le droit à quiconque de faire un résumé de l’un de mes textes. Puisque c’est un droit.

        Simplement, si ce résumé est bourré de fautes et très mal écrit, je ne le cautionnerai pas et, comme déjà dit, je refuserai un lien retour, comme le suggère Cédric. Et là, c’est aussi mon droit !

        Cédric dit « . Contactez l’auteur de l’article original et demandez-lui s’il accepte de faire un lien retour vers votre résumé (lien optimisé sur le mot-clé de votre article, bien évidemment).

        Votre résumé lui fait de la pub. Il a donc tout à gagner à vous faire un lien en retour et a améliorer votre positionnement. »

        • Alexandre 7 janvier à 1 h 19 min

          Bonjour Elisabeth,

          Relis bien ma réponse Elisabeth.

          Je cite : « je demanderais que l’article soit retiré ».

          Cela n’a rien a voir avec :

          « je ne le cautionnerai pas »
          « je refuserai un lien retour »

          Sinon dans le fond, je te donne raison mais selon tes écrits, il y a quelques nuances mal perçues et qui se contredisent.

          Bonne continuation,
          Alexandre

    • Cédric Vimeux 7 janvier à 13 h 37 min

      Bonjour Elisabeth,

      > … que ce résumé soit « bourré de fautes » et écrit avec un français peu agréable à lire

      Le but, c’est quand même de bien faire les choses…

      Cédric

  • Jacky@vendeur de rêves 5 janvier à 18 h 48 min

    Trop fort ce Cédric
    Il fallait y penser.
    En plus je viens de découvrir l’outil « Google Aert Achtung » et hop un outil de plus à notre panoplie.

  • Xavier@ club du succès Internet 5 janvier à 18 h 49 min

    Salut Cédric,

    c’est un peut comme la chronique des livres mais plus condensé. C’est une option qui peut âtre très rentable (en temps bien sûr) si on procède de la bonne façon.

    J’ai un peu constaté la même chose sur le blog attitude zen d’Olivier Roland. mais il procède différemment. Au lieu de copier des article mot à mot. il fait plutôt la traduction de l’anglais au Français en faisant un lien vers l’article original. Je trouve cela encore plus simple si on maîtrise parfaitement l’Anglais.
    Nous savons tous que la blogosphère Anglophone est plus avancée que la notre.

    Merci Cédric de nous partager ta méthode.

    Amicalement,
    Xavier.

    • Alexandre 7 janvier à 0 h 57 min

      Salut Xavier,

      -> « Je trouve cela encore plus simple si on maîtrise parfaitement l’Anglais »

      Oliver R. traduit l’article dans son intégralité car il est autorisé à le faire via la licence « copyleft ». Pas parce qu’il maîtrise l’anglais. NUANCE ;-)

      J’ai apporté quelques éléments de réponse à Marjorie concernant le copyleft. Le commentaire est visible au début de cet article.

      Alexandre

  • Judicaël@Faire des économies 5 janvier à 18 h 55 min

    Bonjour à tous,

    J’aime plutôt bien cette idée. Par contre je me pose la question de savoir si ce sera bien pris par l’auteur de l’article initial.

    Comme le dit Elisabeth un peu plus haut, si le résumé est de mauvaise qualité avec plein de fautes cela peut dé-crédibiliser l’auteur de l’article initial.

    Cela dit je pense qu’il y a plus d’avantages que d’inconvénients. Je vais donc tester cette stratégie sur l’un de mes blogs.

    Merci pour le partage

    • Cédric Vimeux 7 janvier à 13 h 40 min

      Salut Judicaël,

      Comme j’ai dit à Elisabeth, le but, c’est quand même de bien faire les choses…

      Et puis, même si c’est mal fait, qui serait montré du doigts ?

      Si je fais le résumé d’Hamlet et que mon résumé est nul à chier, qui recevra les moqueries ? Shakespear ou moi ? ;)

      Cédric

  • Mikael 5 janvier à 18 h 57 min

    Excellente méthode. D’autant que certains blogueurs prolifiques font souvent des textes trop long à lire pour la majorité des internautes pressés. Alors si on me propose un article en 300 mots pour en résumé un de 1500, je suis moi même preneur.

    Encore une idée qu’il faudra que je mette rapidement en application.

    • Cédric Vimeux 7 janvier à 13 h 42 min

      Exact !

      Tu sais, c’est d’ailleurs ce que fait Olivier Roland sur Des-livres-pour-changer-de-vie. Sauf qu’au lieu de résumer des articles de blog, il résume des livres ;)

      Cédric

  • Dominique 5 janvier à 19 h 09 min

    Comme je le vois et le lis partout, testons, testons, il en restera toujours quelque chose.
    En autant qu’on garde une haute surveillance sur l’éthique, dans le cas présent, le contact avec l’auteur initial, je ne vois pas de problème avec cette technique.

    bonne journée à toutes et tous.

  • Thierry 5 janvier à 19 h 14 min

    Pourquoi vouloir toujours prendre des raccourcis ?
    A trop vouloir tout simplifier, on devalue tout.

    On peut peut-etre s’inspirer d’un article pour en
    Ecrire un autre plus pertinent en y ajoutant sa touche
    Personnelle.

    La voie que tu indiques s’apparente plus a de la
    Paraphrase pour ne pas dire plagiat.

    Attention Cedric, Service ne pas induire les gens en
    Erreur.

    Ce n’etait qu’un simple avis.

    Thierry

    • Elisabeth 5 janvier à 19 h 57 min

      Thierry

      Comme le dit Cédric, un résumé est une nouvelle oeuvre de l’esprit avec droits d’auteur etc…

      Mais il y a une condition absolue et impérative : il faut préciser toutes les informations sur le texte qu’on a résumé : nom, prénom de l’auteur, titre de son texte, etc…. en un mot, il faut donner la référence complète de tout le texte pour que n’importe qui puisse retrouver ce texte très facilement.

      Si tous ces détails manquent, cela s’appelle effectivement du PLAGIAT et là, on tombe sous le coup des lois sur les droits d’auteur.

      • Alexandre 7 janvier à 1 h 08 min

        Bonjour Elisabeth,

        Je ne parviens pas vraiment à faire la distinction entre :

        – la légalité de la technique si et seulement si on précise avec rigueur les informations importantes de l’article original à savoir nom, prénom de l’auteur, titre de son texte, etc…

        – l’illégalité de la technique si on procède de la même manière, c’est à dire d’écrire exactement mot pour mot le même résumé MAIS en omettant les informations importantes de l’article original.

        L’omission volontaire des informations de copyright (car c’est cela qu’on affiche avec notre résumé) permet-elle à elle toute seule de passer la ligne rouge et de devenir un « plagiaire »???

        Quel article de loi stipule cela?

        Cédric, comment pourrais-tu prouver tes dires? C’est à dire sur quelles notions de la loi tu t’es appuyés pour être certains de ce que tu dis.

        Pas que je ne te crois pas mais j’aimerais une preuve qui puisse prouver cette certitude.

        Merci à celui ou celle qui aurait un élément de réponse à nous fournir…

        Alexandre

    • Numéribook 5 janvier à 21 h 02 min

      Bonsoir Thierry,

      Non, ça ne s’apparente pas du tout au paraphasage et encore moins au plagiat. Lis l’article avant le critiquer…

      Num

  • Hafid @ bon plan internet 5 janvier à 20 h 07 min

    Bonsoir,

    Bonne idée, mais il faut maîtriser les résumés pour ne pas plagier.

    Merci pour l’article

    • Cédric Vimeux 7 janvier à 13 h 54 min

      Oui, c’est pour cette raison que j’ai conseillé un livre sur ce sujet ;)

  • Fred@vetements medicaux 5 janvier à 20 h 08 min

    Intéressant, mais comme il est dit dans d’autres commentaires, il faut tout de même faire attention a la qualité de synthèse et de rédaction des résumés et a la sensibilité de certains auteurs qui pourraient ne pas aimer cela.

  • Hélène@Réussir 5 janvier à 20 h 51 min

    Bonjour Cédric,

    Je viens de lire tous les commentaires et je suis assez d’accord avec Thierry.
    A mon avis a vouloir prendre trop de raccourcis on peut aller droit dans le mur.
    Ce n’est pas l’effet recherché.
    Le temps de faire un résumé peut être similaire au temps passé à écrire son propre article quand le sujet est maîtrisé.

    Et si vous vous prenez la peine d’être curieux, tout peut être prétexte d’écrire un article en fonction de vos passions. Surtout que tout change en permanence. Chacun écrit ses articles en fonction de l’air du temps, de ses états d’âme et de sa personnalité.

    Voilà je viens de lâcher le mot que je cherchais: personnalité!

    Moi je préfère les articles uniques écrits avec la passion, la connaissance ou transparaît la personnalité et l’expérience de la personne.

    Des idées il en faut pour chacun et c’est à chacun de choisir la méthode ou il est le plus à l’aise.

    A bientôt,

    Hélène

    • Numéribook 5 janvier à 21 h 00 min

      Bonsoir Hélène,

      Tu dit : « quand le sujet est maitrisé » et Cédric a écrit : « si vous n’y connaissez rien du tout au sujet que vous allez traiter ! » ;)

      Num

      • Numéribook 5 janvier à 21 h 01 min

        Il ne faut pas tout mélanger et rester dans le « contexte » de l’article.

        • Cédric Vimeux 7 janvier à 13 h 56 min

          +1 avec Numéribook ;)

          L’idée de mon article concerne justement les cas où on ne maîtrise pas soi-même les sujets.

          Cédric

  • Yves 5 janvier à 22 h 44 min

    Moi je trouve que faire du contenu à tout prix est contre productif à long terme, tout dépend évidemment de la thématique du blog. Il faut quand même rester pertinent et apporter une plus valu, sinon le lecteur ne reviendra pas…en tout cas c’est mon opinion ;-)

    • Cédric Vimeux 7 janvier à 13 h 57 min

      Bonjour Yves,

      On peut créer beaucoup de contenu et rester pertinent, non ?

      Cédric

  • Maxime 5 janvier à 23 h 39 min

    Cet article va changer ma vie… rires
    Bravo Cedric, tu es tres fort !

  • Chrystèle 5 janvier à 23 h 57 min

    « Vous créez du contenu rapidement en vous appropriant le travail et les idées des autres »
    Je me pose une question : un blog peut-il réellement devenir populaire si son contenu n’a rien de créatif et qu’il n’est qu’un résumé du travail d’autrui ?
    Là où je trouve le concept de résumés d’articles intéressant c’est s’il est question d’apporter un plus à nos lecteurs. Par exemple, le résumé de plusieurs articles sur un même thème qui permet alors à nos lecteurs de pouvoir lire un condensé du meilleur de ce qui existe.
    Bref, je suis du même avis qu’Yves.
    Une précision : le terme en s’appropriant le travail et les idées des autres n’est pas tout à fait juste ici. On se sert de .. mais on ne se l’approprie pas véritablement, sinon là on serait- dans le plagiat ou la contrefaçon.
    Bon, mais là je chipote sur les mots, en « bonne » juriste que je suis :)

    Je vais être franche. Ceux qui veulent « créer rapidement du contenu populaire » et qui ne sont pas créatifs et n’ont « aucune idée », et qu’en plus ils n’y connaissent « rien du tout » au sujet qu’ils vont traiter … ne doivent surtout PAS devenir blogueurs professionnels !!!

    Je note Cédric que c’est loin d’être votre cas : vous avez eu bcp d’imagination pour nous proposer cet article !

    • Cédric Vimeux 7 janvier à 13 h 59 min

      Bonjour Chrystèle,

      > un blog peut-il réellement devenir populaire si son contenu n’a rien de créatif et qu’il n’est qu’un résumé du travail d’autrui ?

      Il y a pourtant énormément de blogs populaires qui ne font que reprendre l’information qu’on trouve déjà partout. Il suffit de regarder les blogs qui parlent des célébrités ;)

      Cédric

  • Fabien 6 janvier à 2 h 27 min

    J’y avais pas pensé tiens ! En voilà une excellente idée :-)
    Merci pour ce conseil Cédric !

  • france@vouloiretreussir 6 janvier à 2 h 56 min

    est ce vraiment rentable? cela me semble relever d’une strategie d’autorite?
    a part creer du contenu?
    en tous cas merci pour l’info, Cedric fait la un travail de fin limier..;-))

  • Benjamin Challoy@Comment-Faire-Blog 6 janvier à 3 h 50 min

    Information intéressante, mais qu’il faut tout de même prendre avec des pincettes, car ça va vite de faire du plagiat :/

    Mais je retiens, merci Cédric.

    • Alexandre 7 janvier à 1 h 14 min

      Salut Benjamin,

      Tu as tout as fait raison. C’est une technique à suivre mais à prendre avec des pincettes.

      J’imagine bien d’ici le droit d’auteur complètement bafoué car la plupart n’auront plus aucun scrupule à copier délibérément le contenu d’autrui et ne feront pas la distinction entre résumé et copier/coller.

      Bref, à ne pas mettre entre toutes les mains ;-)

      • Cédric Vimeux 7 janvier à 14 h 00 min

        Bonjour,

        Il ne faut pas tout mélanger…

        Ici, je parle de résumé bien fait, pas de plagiat.

        Cédric

  • Alexandre 6 janvier à 6 h 13 min

    Moi je verrais plutôt cette astuce dans l’élaboration de mini-rapports vendus à 7€ sur n’importe quels sujets. Résumer en un plan action étape par étape des stratégies, des conseils, etc… afin que le lecteur puisse gagner un temps fou plutôt que de lire mille et un blog sur le sujet qui l’intéresse et en faire un condensé de moyenne qualité. Mais là, ça demande beaucoup plus de travail…

  • Chrystèle 7 janvier à 1 h 25 min

    On peut aussi lire un article et en parler sur son propre blog en créant un nouvel article dans lequel on explique ne pas être d’accord …
    Attention, cela risque d’en faire un article polémique !
    Il y a aussi le risque pour que son auteur vous réponde lui aussi par un article plutôt que par un commentaire :) C’est ce qui m’est arrivé avec mon article dans lequel j’explique pourquoi je ne peux pas dire merci à la maladie. http://sep-une-sournoise-en-progression.com
    J’ai ensuite opté pour une réponse par podcast mais il n’est pas allé lire mon second article.

    Pour Alexandre qui ne comprend pas pourquoi un résumé d’article est autorisé, il faut aller lire la condition d’originalité exigée par le CPI (code de la propriété intellectuelle) pour qu’un texte soit considéré comme une oeuvre de l’esprit.
    L’omission du nom de l’auteur de l’article d’origine ayant servi à rédiger le résumé serait un plagiat mais pas une infraction (contrefaçon). Je sais qu’il est souvent confondu plagiat et contrefaçon, c’est pourquoi j’en ai fait un Ebook (« vous écrivez ? écrivains et blogueurs connaissez vos droits ») disponibles aux membres de mon blog juridique.

    • Alexandre 7 janvier à 4 h 24 min

      Bonjour Chrystèle,

      -> « Pour Alexandre qui ne comprend pas pourquoi un résumé d’article est autorisé »

      Ce n’est pas que je ne comprends pas pourquoi un résumé serait autorisé ou pas. Je comprend bien que c’est autorisé. Je veux juste savoir quel est le texte officiel du gouvernement ou autre entité juridique qui le prouve. Tout simplement.

      -> « L’omission du nom de l’auteur de l’article d’origine ayant servi à rédiger le résumé serait un plagiat mais pas une infraction (contrefaçon) »

      Plagiat et/ou contrefaçon, cela reste interdit d’agir de la sorte.

      -> « pour qu’un texte soit considéré comme une oeuvre de l’esprit »

      C’est là que je ne comprends pas en quoi l’omission volontaire ou non du nom de l’auteur de l’article d’origine serait une entrave à la création d’une oeuvre originale de notre esprit (comme vous le dites si bien). Si c’est une création originale qui nous revient de droit, en quoi cela change t’il de ne pas publier les informations de l’article d’origine pour en faire un texte légal? Pourquoi cette omission rendrait notre oeuvre originale illégale alors qu’il s’agit bien d’une création unique?

      Bref, encore une fois, j’aimerais pouvoir lire le texte de loi qui stipule noir sur blanc la réglementation en vigueur sur l’utilisation de cette technique. Ceci afin d’éviter de s’égarer dans des explications qui ne sont pas toujours « officielles » mais bien à l’appréciation du commentateur en question. Attention, je ne fais aucun reproche à personne hein ;-)

      Merci quand même Chrystèle d’avoir apporté quelques éléments de réponse. Malgré cela, ça reste encore flou… Dommage.

      • Chrystèle 7 janvier à 15 h 25 min

        Bonjour Alexandre
        Excuse moi de ne pas avoir cité mes sources. En général, cela ennuie plutôt. Les articles de Codes étant assez difficiles à comprendre, je cherche plus souvent à les expliquer qu’à les citer.
        Voici l’article à citer ici : Article L335-2 du code de la propriété intellectuelle. Je n’en cite qu’un extrait : « Toute édition d’écrits, de composition musicale, de dessin, de peinture ou de toute autre production, imprimée ou gravée en entier ou en partie, au mépris des lois et règlements relatifs à la propriété des auteurs, est une contrefaçon et toute contrefaçon est un délit. La contrefaçon en France d’ouvrages publiés en France ou à l’étranger est punie de trois ans d’emprisonnement et de 300 000 euros d’amende. (…) »
        Moi je ne dirais pas que peu importe que l’on parle de plagiat ou de contrefaçon, les 2 actes étant interdits. C’est là où les gens sont souvent surpris : le plagiat n’est pas une infraction pénale. Il s’agit d’un comportement contraire à la déontologie mais le droit ne le sanctionne pas. Alors, comment distinguer le plagiat de la contrefaçon ? Dans le domaine qui nous intéresse ici, le plagiat consisterait à redire avec ses propres mots l’article d’une autre personne mais sans la citer ! En bref, c’est le fait de ne pas citer ses sources. A l’inverse, la contrefaçon est le fait de faire du copier coller. Peu importe de citer l’auteur du texte, le fait de reproduire texto l’article d’un autre auteur est une contrefaçon. Je ne dois pas oublier de préciser qu’il existe des exceptions. Je citerais notamment la parodie ou le pastiche, la courte citation.
        Conclusion : le résumé d’un article ne peut pas être de la contrefaçon. Cela peut être du plagiat si on ne précise pas qu’il s’agit du résumé de tel article (avec mention de l’auteur de l’article).
        Petite question, juste pour voir si tout le monde me suit bien :)
        Quid de la présence sur un autre blog du résumé de l’article d’origine ? Si jamais le blogueur ne précise pas l’auteur de l’article et s’approprie le résumé, qui est contrefacteur ?!

        • Alexandre 7 janvier à 16 h 28 min

          Bonjour Chrystèle,

          Merci beaucoup pour ce complément d’information qui s’avère vraiment utile à la compréhension de toute cette histoire.

          Je note également que j’ai bien compris (mieux que précédemment) la différence entre un plagiaire et un contrefacteur.

          Pour la réponse à ta question, c’est celui qui publie le résumé d’un article original sur son blog et sans citer la source qui devient plagiaire, pas contrefacteur vu qu’il ne s’agit pas d’un copier/coller.

          Merci encore pour les détails Chrystèle,
          Alexandre

          • Chrystèle 8 janvier à 1 h 58 min

            Yes ! sauf que là je parlais de faire un copier coller du résumé de l’article ! Donc la personne qui s’approprie le résumé d’un article devient contrefacteur du résumé !
            Cela me paraîtrait difficile de faire un résumé d’un résumé :)
            On aime bien se prendre la tête quand on est juriste !
            J’en profite pour poser une question : qui serait intéressé si une formation était proposée dans le domaine juridique (par formation j’entends du contenu organisé selon différents thèmes, comme par exemple : comment rédiger des CGV, quels sont les droits des blogueurs, etc.)

    • Alexandre 7 janvier à 4 h 35 min

      Chrystèle,

      Je viens de lire à l’instant ton parcours scolaire et je suis stupéfait. Je n’imagine même pas le boulot que tout cela représente pour en arriver là. Je tiens à te féliciter car c’est vraiment gratifiant.

      Du coup, j’ai un peu de mal à continuer à te tutoyer ;-)

      • Chrystèle 7 janvier à 15 h 33 min

        Merci Alexandre !
        J’ai repris mes études après 5 ans d’arrêt pour cause de pb de santé. Donc c’est avec une grande motivation que j’ai décidé de réussir ma maîtrise en droit (MASTER 1 depuis la réforme européenne). J’étais motivée pour travailler sur tout ce qui touche au droit d’auteurs justement ! En attendant de pouvoir être prise en MASTER 2, j’ai suivi un DU en sciences criminelles. Le MASTER 2 suivi à Aix en Provence a été pour moi une année magique ! Même s’il m’a fallu pour cela faire bcp d’aller retour de Montpellier à Aix. J’ai pu bénéficier des enseignements d’un avocat spécialisé en droits d’internet qui bosse sur Marseille. Cela était passionnant !
        Depuis, j’ai appris que je souffrais d’une maladie auto immune et dégénérative … La 2ème cause de handicap chez les jeunes après les accidents de la route. Le grand public ne connaît pas bien cette maladie. Du coup, j’ai lancé mon propre blog + un Blog TV sur lequel je parle de ma vie avec la maladie au quotidien.
        Désolée pour ce hors sujet, mon blog juridique est là pour vous aider amis blogueurs !
        Je n’ai rien à vendre .. tout est gratuit ! Alors faut en profiter ! D’autant que je vous propose un audit juridique de vos CGV pendant tout le mois de janvier !
        Elle n’est pas belle la vie ?! :)

        • Alexandre 7 janvier à 16 h 34 min

          -> « Du coup, j’ai lancé mon propre blog + un Blog TV sur lequel je parle de ma vie avec la maladie au quotidien. »

          J’ai été voir ton blog et je suis attristé par tout ce qui t’arrive. Néanmoins, je suis certains que tu vois la vie d’une manière positive et que tu sauras quand même en profiter comme quiconque le ferait de manière « normale »…

          Bonne continuation dans tout ce que tu entreprendras Chrystèle.

          Cordialement,
          Alexandre

          • Chrystèle 7 janvier à 16 h 57 min

            Merci d’être allé voir !
            Ce n’est pas tous les jours facile de garder la gniac, mais je m’aide à cela en me disant que la maladie ne doit pas être tombée sur moi pour RIEN !
            Donc je me donne une mission .. celle de contribuer à mieux faire connaître la maladie au grand public et surtout à aider mes amis SEPiens et SEPiennes.
            Je t’invite à voir l’une de mes vidéos témoignages qui a gagné la mention spéciale du jury (présidé par Claire Chazal), du concours de vidéos « SEPasduciné » organisé par l’UNISEP (une association de lutte contre la SEP). Je jouais le rôle de Zezette du film le Père Noël est une ordure :)
            Si je n’avais pas la SEP moi-même, jamais je n’aurais eu l’idée de participer à ce concours de vidéos .. et donc je n’aurais jamais été invitée à TF1 par 2 fois pour la remise des prix !
            Les « people » sont vraiment sympas … j’ai rencontré Ambroise Michel (Rudy de plus belle la vie), C. Laborde (présentatrice météo), l’actrice Catherine Jacob, etc …
            Depuis, je me dis que dans la vie tout est possible ! Guérir un jour ? Les neurologues disent que dans ce genre de maladie la guérison n’est pas possible. Alors au moins stopper son évolution.
            Pour en revenir à l’article de Cédric, résumer un bon article voire un article au contenu excellent peut avoir l’avantage de relancer la lecture de l’article … et de montrer les qualités rédactionnelles de l’auteur du résumé. Ce n’est pas si facile d’écrire un bon résumé !
            Chrys

  • karim@travail a domicile 7 janvier à 2 h 34 min

    bravo Cédric, un article intéressant comme d’habitude, tu mentionnes l’outil google alerts dans cette article, j’aimerai juste ajouter qu’il est trés puissant comme outil et je connais pas mal d’internautes qui l’utilise comme source d’inspiration pour leur article et même comme outil de suivi de certaines requêtes et même certains concurrents à travers leur dernières publications, google alertes avec un bon footprints donne des résultats assez intéressants, ça c’est un autre sujet .

  • cathy 8 janvier à 15 h 15 min

    L’application de l’utilisation du résumé est particulièrement judicieuse. Mais « l’art de résumé » ne vient pas obligatoirement tout seul.
    Après quelques recherches pour acquérir une méthodologie, je pense pouvoir sortir mon épingle du jeu d’une manière honnête.
    Merci pour cet article qui répond à ma problématique du moment.

    Cathy

  • Biba de Networking et Reseaux Sociaux 9 janvier à 17 h 55 min

    C’est une excellente idee qui ne prend effectivement pas trop de temps et surtout permet de ne jamais avoir le syndrome de la page blanche.

    Et ainsi plus d’excuse de ne pas savoir quoi ecrire…

    Biba

  • nabil@marketing internet 13 janvier à 12 h 45 min

    Bonjour c’est excellent pour la methode concernant les resumes,je vais essayé!

  • daniel 4 février à 21 h 07 min

    en faite avec ton blog tu peux devenir un centre d’info. tu récolte les demande dans les commentaire puis tu fais une recherche, tu fais un resumé du résultat et tu le poste.

    l’offre et la demande.

    super comme idée

  • Greg@créer un blog à succés 16 avril à 15 h 07 min

    Salut salut !!

    C’est excellent ! C’est tout bête quand on y pense :)

    Alors, il y a un truc qui est pas mal aussi, si vous souhaitez mettre de l’interactivité dans votre travail.

    C’est d’écouter des vidéos et d’en faire des résumés. Ça peut être aussi un bon moyen pour créer du contenu facilement pour son blog.

    ++
    Greg

  • Hugo 31 janvier à 12 h 22 min

    Une méthode qui peut effectivement être pratique si l’on manque d’inspiration ! Mais personnellement, j’ai de très nombreuses idées d’articles à écrire encore, je garde donc cela pour plus tard :)

    A bientôt !

Post comment

real money casinos new zealand