Nov
18

Comment écrire des comparaisons originales ? Le mode d’emploi :

Author Cédric Vimeux    Category Copywriting     Tags ,

Construire une comparaison est facile.

Même un enfant qui sait à peine parler sait déjà le faire.

Il suffit de rapprocher deux choses qui ont un point en commun, et de les lier avec un mot de comparaison (comme, aussi… que…, etc.)

Là où l’exercice devient bien plus complexe, c’est lorsque vous voulez faire dans l’originalité. C’est à dire la comparaison inédite. Celle que vos lecteurs remarqueront, et qu’ils ne pourront pas oublier.

Pour qu’une comparaison soit originale, elle doit répondre à 3 critères, que voici :

1. Elle ne doit pas être cliché

2. La nature des choses comparées doit être la plus éloignée possible

3. Elle doit être pertinente

Voici l’explication de ces 3 points :

comparaison, construire une comparaison originale
Comment construire une comparaison originale ?

1. La comparaison ne doit pas être cliché

Un cliché est une comparaison qui n’a pas résisté à l’usage du temps.

Elle s’est usée à force d’être employée et apparait aujourd’hui comme une formule stéréotypée. Elle s’est vidée et a perdu toute sa substance, comme un oeuf dont on aurait aspiré le contenu.

Quelques exemples :

  • tétu comme une mule
  • manger comme un cochon
  • bleu comme le ciel

Considérez que dès qu’une comparaison est codifiée – c’est à dire enregistrée dans le dictionnaire – elle est cliché. Vous devez alors l’éviter.

Idem pour celles qui ressemblent à des clichés.

2. La nature des choses comparées doit être la plus éloignée possible

On peut comparer beaucoup de choses pour créer des comparaisons.

Voici quelques comparaisons possibles :

  • un être humain à un être humain
  • un animal à un animal
  • une situation à une situation
  • un être humain à un animal
  • un être humain à une chose concrète
  • un animal à une chose concrète
  • un être humain à une situation
  • un être humain à une chose abstraite
  • etc.

Maintenant, soyez attentif à ce qui suit : Plus la nature des choses que vous comparez sera éloignée, et plus votre comparaison sera puissante et originale.

Bref, essayez plutôt de comparer un être humain à une idée abstraite plutôt qu’à un autre être humain.

3. Votre comparaison doit être pertinente

La pertinence est le but ultime d’une comparaison.

Rien ne sert de faire dans l’originalité si vous frappez à côté, si votre comparaison n’inspire rien, ou si elle est trop abstraite.

C’est ici qu’entre en jeu votre créativité.

Dès maintenant, pensez à noter les comparaisons intéressantes et originales que vous trouverez lors de vos lectures.

Vous pourrez ainsi vous en inspirer pour écrire vos propres comparaisons originales.

Photo © Argus – Fotolia.com

12 Comments to “Comment écrire des comparaisons originales ? Le mode d’emploi :”

  • Alexis@Long Tail Express 18 novembre à 15 h 26 min

    Hello Cédric,

    Vous pourrez ainsi vous en inspirer pour écrire vos propres comparaisons originales.

    Oui, ou on peu aussi se servir de cette technique pour les accroches d’emails =)

    Qu’en penses-tu?
    Alexis

  • Sié Issa@Business-Efficace 18 novembre à 15 h 49 min

    Bonjour Cédric,

    Ce demande du travail cette méthode. Et on peut risquer de tomber à coté en voulant être trop original. En ce moment la perte sera plus lourde plus que celle d’un cliché.

    Je suis pas trop pour les cliché mais je pense qu’il y a des situations ou leur utilisation est exigée. On peut tout de même pas les abandonner complètement.

    PS: Y a une comparaison dans mon commentaire et je pense que c’est un cliché. Qui va le denicher?

    Amicalement.

  • Stéphane Munnier 18 novembre à 15 h 50 min

    Bonjour Cédric

    Il faut jouer avec l’originalité mais tout en restant dans les clichés.

    Les clichés sont accessibles à touts alors que l’originalité c’est un peu comme la peinture, chacun peut avoir ça propre interprétation.

    Sortir des sentiers battus est un exercice qui demande de l’agilité.

    Amicalement
    Stéphane Munnier

  • Charlotte forme jeunesse 18 novembre à 16 h 28 min

    Bonjour Cedric,

    Difficile les comparaisons originales, je dirais que les comparaisons originales sont
    indispensables comme inutiles. petit clin d’oeil, il est vrai qu’e l’originalité en tout
    dénote une grande culture, je ne dis pas confiture, pas de cliché, non merci. Comment se démarquer dans cette jungle du net, quand on veut tout et tout de suite, eh bien je vais essayer
    les comparaisons originales. Merci Cedric

  • business-conception 18 novembre à 16 h 33 min

    Salut Cédric,

    je ne comprends pas trop pourquoi il faut sortir des Clichés. Au contraire, si on arrive à créer une comparaison qui deviendra cliché c’est le pied absolu.
    En fait tu préconise de ne pas utiliser de clichés plutôt non? Ou alors j’ai mal saisi la chose. :)

    Dans tous les cas, je n’arrive pas trop à saisir l’intérêt des comparaisons et ce qu’elles apportent réellement. Si tu peux éclairer mes lanternes un peu.

    Merci d’avance.
    Michael

  • Severine 18 novembre à 16 h 41 min

    Salut Cédric,

    J’ai beaucoup ri sur ta comparaison faite :
    « bleu comme le ciel »… c’est bien la première fois que je l’entend ;-)…

    Bon il faut faire une comparaison entre un être humain et quelque d’abstrait. Comme par exemple :

    « Un homme est aussi compliqué que la forme artistique d’un mouchoir plein de morve ! »

    Punaise, j’ai fait fort là ! ;-)

    Mince, mais il ne faut pas être trop abstrait …ah… il va falloir que je revois ma copie. :-(

    Bon bon… je vous laisse pour mieux réfléchir à ces comparaisons et faire aussi bien que Jean Marie Bigard !!

    A+

  • Gabriel 18 novembre à 22 h 07 min

    Bonjour Cédric,
    Ton message sur les comparaisons, est aussi clair qu’une rivière sans déchets nucléaires !
    L’utilisation des comparaisons pourraient rapporter plus d’euros que d’œufs dans une boule de caviar, et il faudrait être aussi têtu qu’une butée de porte pour ne pas sans servir. Mais tout de même, il ne faudrait pas rouler dans l’extrême en les utilisant à la même fréquence que des balles de golf qui vont s’évanouir dans l’étang voisin !

    Cet article fût plus intéressant que d’admirer un embouteillage de Pepsi Cola une veille de congé , et j’espère que tes articles vont durer plus longtemps que les impôts ….

    Gabrie

  • Frédéric@ Pour mieux vivre 19 novembre à 10 h 07 min

    Voici un super conseils que je vais appliquer dès maintenant

    En plus cela me servira dans mes commentaires ou articles

  • Des Trucs Pour Changer De Vie 19 novembre à 14 h 35 min

    C’est bien, certains ont de l’imagination à lire les expressions ci-dessus. ;-)

    Y’en a une que j’aime bien: « il avançait si vite qu’on aurait dit qu’il s’était mis un suppositoire à la nitro-glycérine »…

    Sam

  • judicael@astuces-economies 19 novembre à 19 h 11 min

    Bonjour Cédric,

    Merci pour ton article.

    Les comparaisons sont des sujets d’articles qui fonctionnent bien en général. Je ne sais pas si ça fait partie des enseignements du copywriting, mais il faut reconnaître que cela remplit bien l’objectif d’aider l’internaute et de lui faire gagner du temps.

    Pour preuve, des magazines comme Que Choisir, font partie des magazines préférés des Français car il permettent de choisir sans se tromper et bien souvent en réalisant des économies.

    Salutations

  • Malican 20 novembre à 11 h 49 min

    Intéressant, moi qui aime l’écriture de poèmes, de roman, c’est ce genre de conseils que je recherche. Merci encore….

  • chems 20 novembre à 18 h 47 min

    oui, par exemple génereux comme « Picsou » …!

    ou chanceux comme « Donald » …!

    ou alors innocent comme les « Dalton » …!

Post comment

real money casinos new zealand