Juil
4

Comment financer vos prochaines vacances en créant votre propre produit?


La plupart des gens adaptent leurs projets en fonction de leurs finances. Cela vous parait peut-être logique. Mais ça limite fortement les possibilités.

Aujourd’hui, je vous invite à ouvrir les portes du possible. Et à procéder à l’envers. C’est à dire : à adapter vos finances à vos projets :)

Comment?

Et bien… considérons par exemple que votre projet est de faire un petit voyage en couple.

financer vos vacances en créant un produit
Financez vos vacances en créant un produit

Les 2 questions importantes

Voici les 2 questions les plus importantes à vous poser :

1/ Où aimeriez-vous VRAIMENT aller en vacances?

Ici, le but n’est pas choisir une destination par rapport à vos finances actuelles. Mais de choisir par rapport à vos ENVIES.

Où voulez-vous vraiment aller? Dans quel pays? Dans quel hôtel? Pendant combien de temps? Quelles excursions aimeriez-vous faire? Etc.

Soyez le plus précis possible. Faites des recherches.

2/ Combien ça coute?

Une fois que vous vous répondu à toutes ces questions, calculez la somme dont vous avez besoin pour réaliser ce voyage.

Voici l’exemple fictif d’un petit voyage en couple :

Le voyage pour 2 personnes : 2 x 876 € = 1.752 €
Les excursions : 226 € x 2 = 452 €
Argent de poche par personne : 250 € x 2 = 500 €

TOTAL = 2.704 €

On y ajoute 25% pour les imprévus, soit : 3.380 €

Voilà ! Vous savez maintenant que vous avez besoin de 3.380 € pour réaliser ce petit voyage en couple.

Le calcul prévisionnel

Maintenant, nous allons nous projeter un peu dans l’avenir :)

Comment? En répondant à cette question :

« En créant votre propre produit, combien de ventes devez-vous réaliser pour obtenir les 3.380 € dont vous avez besoin pour vous payer votre petit voyage en couple? »

Si vous vendez votre futur produit :

  • 17 € : vous devez faire 199 ventes
  • 27 € : vous devez faire 126 ventes
  • 37 € : vous devez faire 91 ventes
  • 47 € : vous devez faire 72 ventes
  • 57 € : vous devez faire 60 ventes
  • 97 € : vous devez faire 35 ventes
  • 197 € : vous devez faire 18 ventes
  • 497 € : vous devez faire 6 ventes

Pourquoi faire ce calcul? Tout simplement pour avoir un aperçu des possibilités.

Ici, on voit qu’il suffit de faire 35 ventes seulement pour vous payer votre voyage,  si vous vendez votre produit à 97 € :)

Alors bien évidemment, je ne dis pas qu’il faut mettre votre prix au hasard. Mais ce petit calcul permet de connaitre les différents prix à tester.

De même, je ne prends pas en compte les différentes charges à payer, etc. Je vous laisse soin de calculer selon votre situation.

Et si le produit est vendu en affiliation?

Imaginez maintenant que vous proposez votre produit en affiliation. Avec 50 % de commission pour vos affiliés.

Pour proposer une affiliation, vous pouvez utiliser le script 7 euros. Ou passer par une plateforme d’affiliation telles que Paykoo ou Clickbank. Ou bien 1tpe (pour les prix de vente inférieur à 83€).

On obtient alors :

  • 17 € : vos affiliés doivent faire un total de 398 ventes
  • 27 € : vos affiliés doivent faire un total de 252 ventes
  • 37 € : vos affiliés doivent faire un total de 182 ventes
  • 47 € : vos affiliés doivent faire un total de 144 ventes
  • 57 € : vos affiliés doivent faire un total de 120 ventes
  • 97 € : vos affiliés doivent faire un total de 70 ventes
  • 197 € : vos affiliés doivent faire un total de 36 ventes
  • 497 € : vos affiliés doivent faire un total de 12 ventes

Vous avez vu? Si votre produit coute 37 € et que vous reversez 50% de commission à vos affiliés, alors vous n’avez besoin que de 14 affiliés, qui réalisent chacun 13 ventes, pour vous payer votre petit voyage en couple.

Et si votre produit coute 97 €, vous n’avez plus besoin que de 7 affiliés qui réalisent chacun 10 ventes. Si chaque affilié fait une seule vente par semaine, vous vous payez votre voyage en 2 mois et demi.

Et si vos affiliés continuent de faire une vente par semaine, vous vous payez un voyage TOUS les 2 mois et demi :)

Comment trouver de bons affiliés, me demanderez-vous?

Relisez cet article pour avoir la réponse : Comment détourner les clients de vos concurrents pour leur vendre vos propres produits? La méthode.

Photo © 3ddock – Fotolia.com

22 Comments to “Comment financer vos prochaines vacances en créant votre propre produit?”

  • Olivier@coaching d'entreprise 4 juillet à 8 h 37 min

    Oh là article « dangereux »
    c’est un moyen de se payer des vacances ou autre chose mais attention à ne pas vendre n’importe quoi ..
    Je vois tous les jours des e-books de mauvaise qualité, avec des info parfois fausses et vendues par des personnes qui ont à peine quelques mois de vie sur internet… il y a des exceptions qui confirment la règle mais il est rare qu’en créant un produit après 5 mois de blogging, par exemple, il soit vendu à 100 exemplaires (même si vendu peu cher, ce qui est une erreur).
    Or si le produit n’est pas de qualité, vos affiliés n’auront pas envie de le vendre…

    • Cédric Vimeux 5 juillet à 11 h 18 min

      Bonjour,

      Oui, il faut bien évidemment vendre des produits de qualité. Mais bon, ça coule de source quand on est un vrai marketeur :)

      Cédric

  • Rémy Bigot 4 juillet à 10 h 03 min

    Hello Cédric. Ce n’est pas bête comme « stratégie ». On est souvent bloqué par notre cadre de référence (nos revenus, notre cadre de vie, ce qu’on pense pouvoir réaliser ou non…).
    En pensant de cette manière, tout change.
    Après, comme le dit Olivier, attention à ne pas vendre n’importe quoi.

  • Benoît 4 juillet à 11 h 20 min

    Bonjour Cédric,

    J’aime beaucoup cette façon de calculer, ça permet de voir concrètement quels sont les efforts à fournir. On visualise tout de suite mieux l’objectif ce qui est hyper motivant.

    Il y un marketeur américain (Brendon Burchard) qui s’était amusé dans une vidéo récemment (pour un lancement de produit) à calculer pour 12 types de produits différents combien il faut faire de ventes par mois pour gagner $100 000 sur un an.

    J’avais trouvé l’idée amusante et en plus, ça te fait réaliser que ce n’est pas forcément si difficile (même si sur le marché francophone c’est évidemment différent), à condition de passer à l’action évidemment !
    (Et comme d’autre l’ont mentionné avant, à condition de ne pas vendre du vent non plus…)

    Benoît

  • Gael 4 juillet à 12 h 01 min

    Personnellement je suis totalement fan de cette manière de voir les choses, je l’utilise parfois et c’est un très bon moyen de repousser ses limites pour gagner un peu plus et de se faire doublement plaisir :)

    Par contre, pour rejoindre un peu les précédents commentaires, il ne faut pas vendre tout et n’importe quoi.
    C’est surtout cette mode de se dire que le prix du produit peut tout aussi bien être de 20€ que de 1000€… Ça me laisse perplexe car oui il y a des produits sous-côtés et d’autres à l’inverse sur-côtés, mais on peut pas faire n’importe quoi non plus.
    Vendre un produit à plus de 100€ tu as intérêt à tenir toutes tes promesses et même beaucoup plus sinon tu t’exposes à une vague de mécontentement… Et encore pire que perdre la confiance des consommateurs de tes produits, c’est perdre la confiance de tes affiliés fidèles, c’est juste le début de la fin.
    Bon évidemment, heureusement que 95% des gens sont consciencieux à ce niveau là, mais il faut faire attention …

  • cubana saqui 4 juillet à 13 h 38 min

    je vous remercier bcp, c’est extrement important de s’abonner dans votre site!

  • KRIS3D@Ecommerce Wordpress 4 juillet à 15 h 03 min

    Entre vouloir et pouvoir, il y a un monde. Surtout quand on a des goûts de luxe en ce qui concerne les vacances !

    • Cédric Vimeux 5 juillet à 11 h 19 min

      Bonjour,

      On connait tous la phrase « Quand on veut, on peut » :)

      Cédric

  • Sam@Des Trucs Pour Changer De Vie 4 juillet à 16 h 19 min

    Si cette manière de raisonner est intéressante, je n’y adhère pas pleinement car, comme dit plus haut, ça pousse à faire du « chiffre pour du chiffre ». Certain(e)s peuvent être motivés par cette méthode, mais d’autres peuvent « se perdre ».
    En tout cas, il faut sacrément être au point pour le faire. Pour un pro comme toi Cédric, ça ne doit pas poser plus de problème que ça. Mais on est plein d’amateurs ou de semi-pros. Et là, c’est un peu plus compliqué. C’est un peu comme chez les sportifs qui se fixent des objectifs. Les pros savent comment y parvenir. Les autres beaucoup moins. Et certains prennent carrément des chemins « hors la loi » pour y parvenir.
    Alors, méfiance…
    Sam

    • Cédric Vimeux 5 juillet à 17 h 51 min

      Salut Sam,

      Oui, je comprends ton point de vue. Mais ce n’est pas vraiment « faire du chiffre pour du chiffre », mais plutôt se fixer correctement des objectifs. Et surtout, prendre conscience de leurs faisabilités ou pas.

      Cédric

  • judicael@astuces-economies 4 juillet à 16 h 57 min

    Bonjour,

    C’est vrai que ça peut vite chiffrer. Mais ne vaut il pas mieux vendre à un prix bas pour toucher plus de monde ? Un prix que tout le monde est prêt à payer sans avoir l’impression de faire une grosse dépense , style 9€ ? Bien sûr il faudra en vendre plus …

    • Karim@Mailing Liste Rentable 4 juillet à 17 h 33 min

      Hello Judicael,

      Cela dépend de la qualité de votre liste, de la relation que vous avez elle et surtout de votre copywriting ou votre capacité à écrire pour vendre.

      Bien amicalement,
      Karim

      P.S : Daouda, ça c’est trop fort parce que quoi que tu dises se sera toujours plus facile à dire qu’à faire. Mais à un moment, il faut avancer… :)

      • Daouda@Travail indépendant 4 juillet à 17 h 40 min

        Salut Karim.

        Oui, tu as raison. En fait, ce que je voulais dire c’est que ce n’est pas si facile que ça en à l’air, surtout quand on est débutant. Et je pense que la plupart des lecteurs de ce blog le sont.

        Daouda

    • Davy - TonWebMarketing;fr 4 juillet à 17 h 56 min

      Aurais tu plus confiance de voler avec Air France, ou Air Accident, sachant que Air france te propose un prix a 1000 euros, et Air Accident un prix à 9 euros, pour la même destination, le même service, tout pareil, seul le prix change? (Bon en oubliant qu’il s’appelle Air Accident lol)
      Le fait que celui ci est moins cher, tu vas te dire, « non il y a un soucis ». C’est pareil ici, pour 9 euros, même si la somme est très basse, je vais avoir du mal à les lâcher…

  • daouda@travail indépendant 4 juillet à 17 h 30 min

    Salut Cédric.

    C’est une excellente astuce pour se payer des vacances. Mais facile à dire qu’a faire franchement. Je partage l’avis des autres commentateurs.

    Daouda

  • Davy - TonWebMarketing;fr 4 juillet à 17 h 41 min

    Tiens dont… ces derniers jours, je pensais justement à ça. J’ai reçu environs toutes les promotions pour tel ou tel produit ou formation, peut être 5 ou 6, au même moment, et je me suis dis « ah mais c’est normal, les vacances arrivent » ;)

    Même si un entrepreneur doit avoir l’argent dans sa ligne de mire, je pense que sa priorité doit être la satisfaction client. Et la satisfaction, amène forcément tout ce qui suit. La motivation doit être autre que les vacances, la luxure,etc. Bien évidemment, chacun sa vision des choses.

    Une partie de cet argent également, sans compter les charges que tu as déjà citées, ça serait bien d’en réinvestir pour la croissance de la boite :). Pour ma part, je réinvestit presque la totalité de mes gains. Même si c’est un sacrifice aujourd’hui, dans 2 ans je me féliciterai.

    Par contre je trouve ton article très intéréssant, le fait d’être entrepreneur, d’avoir un produit à vendre, une boite qui tourne, nous permet de réagir en cas de coup dur, ou de besoin d’argent. Ne serait-ce que pour la croissance de l’entreprise, ou encore une maladie. Chose impossible à faire, en étant salarié, et donc limité au salaire horaire pour lequel on est compromis.

  • Charles@efficience site web 4 juillet à 18 h 22 min

    Encore un bon article!

    bravo cédric. Avec un petit bémol tout de même: le prix
    est presque toujours lié à la qualité perçue.

  • Stéphane@Sophrologie-exercice 4 juillet à 21 h 22 min

    Bonsoir,

    Oui, excellente façon de sortir des limites dans lesquelles nous nous enfermons trop souvent.

    Je trouve la méthode excellente pour se donner les moyens de faire quelque chose que l’on aurait peut-être jugé impossible si l’on avait résonné en sens inverse.

    Stéphane

  • fabrice 4 juillet à 23 h 52 min

    Pourquoi cette façon de voir les choses.
    Je la trouve peut-être un peu trop focalisé mais why not!

  • nabil@abidi.les-business-books.com 5 juillet à 7 h 15 min

    tres bon article pour les vacance,merci!

  • Stéphane Rambaud 5 juillet à 18 h 49 min

    En effet, c’est une solution théorique. Tout le monde n’a pas la capacité de créer un produit ou un service à plus de 90 Euros. Il faut quand même un minimum assurer à la fois sur ce qu’on vend et sur la page de vente accompagné de la stratégie.

    Ah et puis il faut penser aux charges ! ( on fait pas du black ! )

    A bientôt,

    Stéphane

  • merry@mlm-invest-shop.com 10 juillet à 23 h 14 min

    Bonjour,

    Vous le savez maintenant , le montant du book est lie a la qualité de celui-ci.
    Donc pas de petit prix !!

    Une bonne idée a développer

    Un plateforme sympathique comme par exemple : Paykoo, Clickbank ou 1tpe

    Et c’est parti : gling, gling, gling (c’est le prix de la monnaie qui tombe) LOL

    C’est un bon résumé Cedric ???

    A bientôt

Post comment

real money casinos new zealand