juil
1

Comment gagner de l’argent avec 1tpe? Le plan d’action: (partie 3)



Cet article fait suite à :

Comment gagner de l’argent avec 1tpe? Le plan d’action: (partie 1)
Comment gagner de l’argent avec 1tpe? Le plan d’action: (partie 2)

Aujourd’hui, je vous parle des relances par email

technique de copywriting, relances par email, écrire email de relance, exemple email de relance, gagnaer argent avec 1tpe
Gagner de l’argent avec 1tpe

Action 5: Écrire au  moins 7 emails de relance

Imaginez la scène…

Vous êtes en voiture, et vous entendez à la radio une nouvelle chanson. Vous la trouvez excellente. Pourtant, quelques minutes ou heures plus tard, vous n’arrivez plus à vous souvenir de son titre. Ni de son auteur. Et encore moins de son air.

La seule chose dont vous vous souvenez, c’est que vous avez entendu une nouvelle chanson. Et qu’elle vous a plu.

Toutefois, le lendemain, vous l’entendez de nouveau. Cette fois-ci, vous retenez le refrain. Puis vous l’entendez encore et retenez quelques paroles.

Au bout de 7 fois, vous avez la chanson dans la tête. Et vous achetez l’album.

Mais imaginez maintenant que l’auteur de cette chanson en change l’air, les paroles et le titre à chaque fois? Que se passerait-il alors?

Et bien, vous ne pourriez jamais retenir cette chanson.

C’est la même chose avec vos emails de relance.

Là où la plupart des affiliés se trompent, c’est qu’ils pensent qu’un email de relance sert seulement à relancer. Mais c’est FAUX!

Le but d’une série d’emails est de répéter votre message principal. Encore et encore. Jusqu’à ce qu’il se grave dans la tête de vos lecteurs. Comme une chanson qu’on n’arrive plus à se sortir de la tête à force de l’avoir entendue.

C’est le pouvoir de la répétition.

Trouvez le bénéfice principal de votre produit. Faites-en votre argument de vente unique. Et répétez-le, encore et encore. Martelez l’esprit de votre prospect avec votre message. Jusqu’à ce qu’il achète.

Si le produit permet de perdre 5 kilos en un mois, alors répétez ce message dans TOUS vos emails de relance.

Si le produit permet d’économiser 100 euros par an sur vos factures d’électricité, alors répétez ce message dans TOUS vos emails de relance.

Si le produit permet d’épargner une heure de votre temps tous les jours, alors répétez ce message dans TOUS vos emails de relance.

Encore et encore et encore.

Pourquoi? Car c’est à force de le répéter que vous réussirez à marquer au fer rouge votre message dans la tête de vos prospects. Car retenez bien ceci :

Votre prospect n’achètera pas votre produit avant d’avoir complètement intégré, compris et mémorisé votre message.

Et c’est là que la plupart des webmarkeurs se trompent : ils changent leur message à chaque nouvel email. Le prospect n’a donc pas le temps de mémoriser le message, qu’on lui en délivre un autre.

Et il ne retient donc rien. De la même façon dont il est impossible à retenir une chanson si son air change à chaque fois, votre prospect ne retiendra pas votre message si vous le changez à chaque fois.

Il est donc impératif de répéter encore et encore LE MÊME message dans toutes vos relances emails.

Voici quelques exemples :

Dans les emails que j’ai écrits pour aider les membres du Club Affiliation Pro à faire la promotion de la Méthode complète sur la carte mentale, je répète sans cesse ce même message : les cartes mentales permettent d’utiliser conjointement les 2 hémisphères de notre cerveau, pour en booster l’efficacité.

Voici 2 exemples :

TITRE : Le véritable RAIN MAN !

Bonjour PRÉNOM,

Rappelez-vous le film « Rain Man » avec Dustin
Hoffman et Tom Cruise?

Vous savez, ce film dans lequel Dustin
Hoffman joue le rôle d’un autiste… qui est
également un génie !

En réalité, ce « Rain Man » n’est pas du tout
un personnage de fiction, mais quelqu’un qui
a réellement existé.

Il souffrait d’une maladie rare connue sous
le nom de « Syndrome du Savant ».

Il s’appelait Kim Peek.

Imaginez…

Il pouvait lire un livre de 200 pages en à
peine 30 minutes et – tenez-vous bien – s’en
souvenir MOT POUR MOT à 90 % !

Il a mémorisé plus de 5.000 annuaires
téléphoniques et plusieurs milliers d’autres
livres !

Il était devenu une véritable encyclopédie
vivante.

Comment un tel phénomène pouvait être
possible?

En fait, il avait une sorte de malformation
du cerveau qui faisait que son cerveau
gauche et son cerveau droit communiquaient à
100 %.

Cela lui permettait d’avoir une mémoire
photographique qui lui donnait la faculté de
mémoriser instantanément tout ce qu’il
entendait, voyait, lisait…etc.

La façon dont le cerveau de Kim Peek
fonctionnait est exactement celle dont nous
essayons de faire fonctionner le nôtre lors
de l’élaboration d’une carte mentale.

Elle nous permet d’utiliser à la fois nos
deux cerveaux (logique et intuitif) afin
d’en exploiter le plein potentiel – ou en
tout cas, une très grande partie.

Voyez-vous où je veux en venir?

http://aff.autonomief.1283.382.paykoo.com/

Je ne pense pas qu’il soit possible pour un
être normal d’atteindre le même niveau
d’apprentissage, de connaissance et de
mémorisation de Kim Peek.

Par contre, je suis CERTAIN qu’en utilisant
efficacement les cartes mentales, on peut
littéralement BOOSTER les capacités de notre
cerveau.

J’en ai la preuve tous les jours.

Avez-vous actuellement des petits problèmes
que vous n’arrivez pas à résoudre?

Avez-vous l’impression qu’il vous manque
quelque chose pour atteindre vos objectifs?

Avez-vous le sentiment que vous méritez plus
de bonheur dans votre vie?

Pensez-vous que vous ne gagnez pas assez
d’argent par rapport à ce que vous valez
vraiment?

Apprendre à élaborer des cartes mentales
comme un expert peut vous aider à trouver
des solutions faciles et rapides à la plupart
de vos problèmes.

Faites un essai et jugez par vous-même. Vous
serez émerveillé par vos résultats.

http://aff.autonomief.1283.382.paykoo.com/

Bien Amicalement,

Cédric

Ici, j’utilise l’histoire vraie de Kim Peek pour répéter le message que je disais déjà dans les emails précédents : les cartes mentales permettent d’utiliser conjointement les 2 hémisphères de notre cerveau, pour en booster l’efficacité.

Et voici une autre relance, toujours pour ce même produit.

TITRE : Êtes-vous coupé en DEUX?

Bonjour PRENOM,

Connaissez-vous la légendaire épée Balmung?

Elle appartenait à Siegfried, Grand Héros de
la mythologie scandinave.

On raconte que nulle autre épée au monde
n’était aussi coupante que celle-ci et qu’elle
était si bien aiguisée que sa lame pouvait
couper un homme en 2, du crâne jusqu’au
pied, en un seul coup.

Il ne sentait rien… jusqu’à ce qu’il bouge
et tombe en deux morceaux.

Vous voyez PRENOM, nous sommes tous un peu
comme ces combattants qui ont été coupés en
deux par l’épée Balmung.

Nous n’utilisons en majorité que la moitié
de notre cerveau -la partie gauche, celle de
la réflexion logique- et délaissons souvent
l’autre -la partie droite, celle de
l’imagination et de l’intuition !

C’est comme si notre cerveau avait été coupé
en deux et que nous ne pouvions plus en
utiliser qu’une seule moitié.

Les cartes mentale nous permettent de
« recoller » les deux morceaux de notre
cerveau afin d’exploiter l’entier potentiel
de chacun.

http://aff.autonomief.1283.382.paykoo.com/

La carte mentale est le seul procédé au
monde capable de faire fonctionner vos deux
cerveaux ensemble, à l’unisson, afin d’en
tirer le maximum.

Elle se base sur la structure même du
cerveau afin d’en tirer à la fois ses
capacités de réflexion logique et également
ses capacités intuitives et créatrices.

S’il vous est déjà arrivé de vous tromper,
d’oublier des choses, de ne pas en
comprendre d’autres, de ne pas trouver de
solutions, alors vous devez vraiment vous
intéresser aux cartes mentales.

Je vous assure qu’en les utilisant de la
bonne façon – celle qui est expliquée dans
la « Méthode complète sur la carte mentale » -
vous en tirerez énormément de bénéfices.

Essayez et jugez par vous-même des résultats.

Vous verrez :)

http://aff.autonomief.1283.382.paykoo.com/

Bien Amicalement,

Cédric

Vous voyez? Bien que je parle d’un tout autre sujet, le message que je fais passer est encore une fois le même : les cartes mentales permettent d’utiliser conjointement les 2 hémisphères de notre cerveau, pour en booster l’efficacité.

Pour résumer : écrivez 7 emails de relance, sur des sujets différents, mais qui répètent toujours le même message (votre argument de vente unique).

Je vous invite également à lire cet article invité que j’ai écrit pour le blog Travail-Indépendant.biz et qui parle des emails.

La 4ème et dernière partie de cet article arrive demain…

Pour aller plus loin, voici d'autres articles :

12 Commentaires pour “Comment gagner de l’argent avec 1tpe? Le plan d’action: (partie 3)”

  • Yvon@copywriting 1 juillet 2011 à 9 h 47 min

    Salut Cédric

    Super ce concept ! Tu viens de m’éclairer sur un point très important qui est le pouvoir de la répétition. Ta comparaison avec une chanson est vachement bien trouvée.

    Il manque malgré tout quelque chose pour être parfaitement complet : Le ciblage.
    Cette action de répétition nécessite un ciblage très pointu en fonction de ce dont tu parles.

    Moi tu me fais écouter du Jazz tous les jours à la même heure pendant 3 mois, je ne me rappellerai pas de ta chanson pour autant car : 1) je déteste le jazz, et 2) je n’en écoute jamais. Il en résulte donc que ça passe sur moi comme un filet d’eau sur une toile cirée.

    Dans tes emails où tu parles 7 fois du même bénéfice, si ton client n’est pas intéressé par ce bénéfice en particulier, alors tu pourras lui balancer 40 mails sur le sujet et il s’en foutra autant au 40ème qu’au premier (s’il est encore là).

    Il me semble donc nécessaire et important de cibler ses prospests en leur demandant de choisir par exemple avant de vendre quel bénéfice est le plus important pour eux.

    Pour la parole en public par exemple, il y a les étudiants qui vont passer leurs oraux, les ados qui veulent aller aborder une personne de l’autre sexe, les timides qui ne veulent pas crouter leur entretien d’embauche… Si tu envoies 7 mails qui t’expliquent comment aller aborder une personne de l’autre sexe à qqun qui cherche du boulot, tu comprends que tu vas prêcher dans le désert.

    Mais ça n’empêche pas au concept de la répétition 7 fois d’être très très puissant. Je vais me garder ça dans un coin de ma plume… :)

    Bonne journée

    Yvon

  • Cédric Vimeux 1 juillet 2011 à 10 h 18 min

    Salut Yvon,

    Oui, je suis d’accord sur le ciblage. Mais celui-ci s’opère surtout lors de la création de la liste. J’aurais peut-être du le signaler.

    Pour ce qui est de ton exemple sur le jazz, je ne suis pourtant pas vraiment d’accord…

    Prenons un exemple : Christophe Willem. Je déteste ce genre de chanson. Ce style de voie aigue. Et ce type de chanteur danseur.

    Tu me connais, j’écoute du métal. Des vrais mecs tatoués qui chantent avec des voies super graves, qui picolent de la bière, et qui défoncent des murs à coups de tête :)

    Et pourtant…

    Lorsque le premier album de Christophe Willem est sorti, on entendait son titre phare « Double Je » à longueur de journée.

    Et un jour, je me suis surpris à le fredonner. Alors que cette chanson est à l’opposé de ce que j’écoute, et de ce qui me fais frémir.

    Je suis certain que cela t’est déjà arrivé ;-)

    Cédric

  • Yvon@copywriting 1 juillet 2011 à 10 h 25 min

    Oui bien sûr ! Tu sais, certains chanteurs, certaines maisons de disques ou certains producteurs sont également des génies dans leur style, et ils savent créer la musique qui va bien et qui restera gravée longtemps dans les esprits. Regarde DIM…

    Pour ton exemple, le fait que tu la fredonnes cette chanson, ne te fait pas apprécier plus pour autant le chanteur ;).

    Le but des emails est de convaincre. Pas de hanter le lecteur pour rien :)

  • Sam@Des Trucs Pour Changer De Vie 1 juillet 2011 à 10 h 34 min

    L’exemple de la chanson, de la musique est parlant.
    Celui de la pub l’est tout autant. L’argument fort (qui est souvent le slogan) est répété à chaque fois. Si bien qu’il rentre dans la tête. Et quand on a besoin du produit ou du service, l’argument choc entendu à longueur de temps revient. Par exemple: « Car Glass remplace, Car Glass répare »… Le jour où on a un problème avec son pare-brise, tout de suite, on pense à ça.
    C’est d’ailleurs ce que j’ai fait quand j’ai pété mon pare-brise. Je suis allé chez… Car Glass !
    (au fait, je n’ai aucune action dans la boite :))
    Bien entendu, il y a d’autres paramètres qui rentre en ligne. Mais celui-là est important.
    SAm

  • Xavier@market samurai 1 juillet 2011 à 11 h 13 min

    Ces exemples d’e-mail sont des mines d’or pour tout copywriter débutant (dont je fais bien entendu parti) ou plus confirmé … merci à toi pour la partage de ces informations !

  • Karim 1 juillet 2011 à 12 h 18 min

    Héhé justement en ce moment je suis en train de perfectionner mon style de répétition dans mes textes de ventes. On imagine rarement à quel point c’est puissant comme technique. Par contre, il faut bien comprendre que « 7 fois » c’est un strict minimum.

    Bien amicalement,
    Karim

  • Lili N.@etre-bien- et- positif.com 1 juillet 2011 à 16 h 29 min

    Merci Cédric pour cet article encore une fois super intéressant et trés instructif
    (c’est plus trés orignal comme commentaire, mais puisqu’il est question de répétition…)

    J’apprécie également vos éternels duels avec Yvon :-) : des angles de vue différents, mais qui respirent le respect mutuel l’un pour l’autre, j’adore!!

    Lili

  • Daouda@Travail indépendant 1 juillet 2011 à 17 h 50 min

    Hello Cédric.

    Merci pour cet article. J’ai bien aimé ton exemple avec la chanson mais l’avis d’Yvon est à méditer je pense…

    Dur dur de me mettre du côté de l’un de vous à chaque fois que vous êtes légèrement en désaccord ! :)

    Bonne soirée,

    Daouda

    PS : merci pour le lien vers mon blog ! ;)

  • Davy@Blog WebMarketing 1 juillet 2011 à 21 h 12 min

    Merci pour cet exemple d’email! Pour ma part, je crois beaucoup à la répétition, comme tu l’as dis, pour que les gens de rappellent du produit.
    Lorsque tu veux promouvoir une grande marque, tu dois être partout, panneaux publicitaires, télé, radio, etc. Et au même moment. Tu sera alors LA marque de référence dans la tête des gens.
    Et comme l’a dit Yvon, le ciblage est aussi très important, surtout en affiliation. Pour moi, la solution est simple : Bien connaître ton prospect, avant de commencer à rédiger ton argumentaire de vente, et avant de commencer ta promotion (Comme l’a précisé Cédric dans les comment). En effet, et c’est le même principe pour Adwords, pour convaincre facilement, tu dois faire lire au prospect, ce qu’il veut lire. Et bien évidemment, lui offrir, ce qu’il veut avoir. Malheuresement, chacun est différent, et plutôt que de répéter un même bénéfice, je trouve judicieux de répéter une liste de plusieurs bénéfices. 3, voir plus …. ET bien évidemment, avec une histoire qui colle avec ces mêmes bénéfices. Bon je suis pas du tout un spécialiste du copywriting, mais ça, c’est les split tests qui me l’ont dit!

  • Alexis 2 juillet 2011 à 10 h 41 min

    Oui moi je suis assez d’accord avec Yvon et Cédric, en fait, je pense que ça dépend de chacun…

    Un message répété sur une mauvaise cible peut avoir l’effet escompté, comme pas du tout.

    Mais c’est vrai que de toute façon, il faut que la liste soit ciblée, parce que sinon les ventes s’en font ressentir…

  • fred 2 juillet 2011 à 13 h 56 min

    bonjour,

    le débat est tés intéressant et me fais penser à deux choses:

    - arriver à doser la répétition sans que le lecteur se lasse dans l’email mais aussi l’intervalle d’émission de chaque email.Quel est ton intervalle (tous les jours pendant 7 jours)?

    - la deuxième, qui est aussi une question.N’obtiens pas de meilleur résultat en terme de vente si tu mélanges le canal visuel avec l’auditif.L’apport d’une photo et/ou d’une vidéo renforce t-elle ton message?Je suppose que tu as déjà fait le test!

Postez un commentaire

Ce site utilise KeywordLuv. Écrivez "VotrePrénom@Votre Mot-Clé" dans la case Prénom.

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.