Nov
4

Comment gagner de l’argent sans travailler ? (Partie 1/2)



Je vois souvent sur les forums des gens qui demandent comment gagner de l’argent sans travailler.

Les moqueries et réponses déplacées fusent.

Pourtant, si on y réfléchit, on voit qu’il est tout à fait possible de gagner de l’argent sans travailler.

Je vais vous expliquer comment. Mais pour cela, je dois d’abord vous raconter une vieille fable zaïroise…

Gagner de l'argent sans travailler, sous-traitance
Gagner de l’argent sans travailler, c’est possible !

La tortue, l’éléphant et l’hippopotame

Un jour, la tortue rencontra l’éléphant qui lui barrit : « Fais-moi place, chétive créature, ou je t’écrase ! »

La tortue, nullement effrayée, ne bougea pas et l’éléphant lui marcha dessus sans réussir à l’écraser.

« Ne te vante pas l’éléphant. Je suis aussi forte que toi ! » dit la tortue, mais l’éléphant se contenta de rire. Aussi, la tortue lui demanda-t-elle de venir le lendemain matin sur la colline.

Le jour suivant, avant le lever du soleil, la tortue alla au bas de la colline. Près de la rivière, elle rencontra l’hippopotame qui s’en retournait à l’eau après son repas nocturne.

« Hippopotame ! Je te défie de me battre en tirant sur cette corde. Je parie que je suis aussi forte que toi ! » dit la tortue. L’hippopotame se moqua de cette idée ridicule, mais accepta.

La tortue prit une longue corde et demanda à l’hippopotame de la tenir dans sa gueule jusqu’à ce qu’elle lui donne le signal. Puis, elle remonta la colline, où l’éléphant commençait à s’impatienter.

Elle donna à l’éléphant l’autre extrémité de la corde et dit : « À mon signal, tire, et tu verras qui de nous deux est le plus fort ! »

Puis, elle descendit se cacher à mi-pente et cria : « Allons-y ! »

L’éléphant et l’hippopotame tirèrent autant qu’ils purent, mais aucun ne put vaincre. Ils étaient de force égale. Et admirent tous les deux que la tortue était aussi forte qu’eux.

Ne faites jamais ce que les autres peuvent faire pour vous. La tortue laisse les autres faire le travail à sa place et en tire les bénéfices.

Voici le secret pour gagner de l’argent sans travailler

Vous l’avez compris ! Le secret, c’est la sous-traitance. C’est payer des gens pour faire le travail à votre place, et en tirer une plus-value.

Prenons une image simple…

Imaginons que vous êtes rémunéré 20 euros de l’heure pour votre travail. Si vous payez quelqu’un 15 heures de l’heure pour faire ce travail à votre place, vous touchez alors 5 euros de l’heure. Sans travailler.

Rien ne vous empêche de trouver un autre travail. Et de sous-traiter à nouveau.

Alors, bien sûr, le but n’est pas de léser les gens. Le but n’est pas d’imiter la hyène et de voler la chasse des lionnes. Mon exemple n’est qu’une image simpliste pour expliquer le principe.

Mais l’idée, c’est qu’il est tout à fait possible, comme le fait la tortue dans la fable zaïroise, de laisser les autres faire le travail à notre place. Et d’en tirer les bénéfices.

La seule chose que vous avez à faire, c’est de prendre des décisions. Point !

Que peut-on sous-traiter ?

Pour dire vrai, vous pouvez tout sous-traiter. Ou presque.

Voici quelques exemples :

  • La création d’un produit (physique ou numérique)
  • Faire des graphismes
  • Faire des thèmes ou des plugins wordpress
  • Créer des applications Facebook, iPhone, iPad, etc.
  • Faire des traductions
  • Écrire un livre
  • La rédaction de vos articles de blogs
  • Le référencement
  • La vente d’un produit.
  • etc.

Où trouver des codeurs, graphistes, webmaster, écrivains, ou autres, qui seraient prêts à travailler pour vous ? Faites un tour sur des sites tels que vWorker, Odesk, elance ou codeur.com.

Voici un exemple concret

Voici le processus complet pour gagner de l’argent sans travailler. De la création d’un programme, jusqu’à sa vente.

1. Sous-traiter l’écriture d’un livre

2. Sous-traiter l’enregistrement audio de ce livre

3. Sous-traiter la création du site internet associé (et sa maintenance)

4. Sous-traiter les graphismes

5. Sous-traiter le référencement de votre site

6. Sous-traiter la promotion et la vente de votre produit via une armée d’affiliés (laissez leur au moins 50% de commissions)

Et voilà !

Vous avez un magnifique produit MP3 et des affiliés qui ont font la promotion. Vous gagnez de l’argent, alors que vous n’avez rien fait. Vous avez juste pris des décisions.

Cela ne vous prend que 30 minutes par jour. À peine. Et encore… pas tous les jours.

Vous voyez ? Il est réellement possible de gagner de l’argent sans travailler :-)

Je sais ce que vous pensez…

Bon… Là vous vous dites certainement que tout cela doit couter cher. Que l’investissement doit être énorme. Pas vrai ?

La réponse est : « Tout dépend de la façon dont vous vous y prenez ! » :)

Il est possible de sous-traiter tout cela pour quelques dizaines ou centaines d’euros.

Et il est même possible de faire tout cela… sans investir le moindre centime !

Je vous en reparle demain…

Photo © Kokhanchikov – Fotolia.com

47 Comments to “Comment gagner de l’argent sans travailler ? (Partie 1/2)”

  • kategriss@blogging 4 novembre 2011 à 12 h 06 min

    Haha joli titre bien provocateur ;)
    Pour le compte moi j’ai le problème inverse, travailler ça ne me gêne pas, pondre des articles, créer des produits, j’aime ça c’est intéressant et j’apprend des choses. Par contre mon problème c’est la vente :( Comment je fais pour sous-traiter la vente ?
    Et les affiliés… ne semblent pas se bousculer XD

    • Cédric Vimeux 4 novembre 2011 à 14 h 10 min

      Salut Kate,

      Trouve toi un « affiliate manager ». En gros, sous-traite toute l’affiliation à quelqu’un. Son travail ? Trouver des affiliés, et les aider à vendre ton produit.

      • Mokhtar 5 novembre 2011 à 23 h 10 min

        Mais ou trouver ces ‘affiliates manager » ?

      • kategriss@blogging 13 novembre 2011 à 22 h 28 min

        Merci de ton conseil Cédric. Mais où trouver un « affiliate manager » ? Penses-tu que sur les sites que tu as mentionnés (vWorker, Odesk, elance ou codeur.com) il y a moyen de trouver ce genre de profil ? Quelle rémunération leur proposer ? Fixe ou commission à la vente ?

        • Cédric Vimeux 16 novembre 2011 à 17 h 17 min

          Oui, tu peux trouver un affiliate manager sur les sites que j’ai mentionnés.

  • Thierry Valker 4 novembre 2011 à 12 h 51 min

    Salut Cédric

    Encore un titre qui donne envie de lire la suite.
    C’est sûr que tout sous-traiter peut nous faire avancer beaucoup plus vite. Encore faut-il être certain que notre produit final s’arrachera. Sinon les pertes financières peuvent être conséquentes. Surtout si on renouvelle l’opération plusieurs fois.

    Mais il va sérieusement falloir que je m’y mette. Certaines activités me font perdre beaucoup de temps. Mais je suis un peu comme Kate. J’aime bien apprendre et savoir tout faire. :)

    • Cédric Vimeux 4 novembre 2011 à 14 h 03 min

      > Encore faut-il être certain que notre produit final s’arrachera. Sinon les pertes financières peuvent être conséquentes. Surtout si on renouvelle l’opération plusieurs fois.

      Salut Thierry,

      Dans l’article de demain, tu verras comment ne prendre AUCUN RISQUE et aussi comment faire tout cela SANS INVESTIR LE MOINDRE CENTIME :)

      À demain ;-)

      • Des Trucs Pour Changer De Vie 5 novembre 2011 à 8 h 38 min

        J’ai hate de connaître la suite de l’article car je pense comme toi qu’il est possible de gagner de l’argent sans travailer. Mais il est également possible d’en perdre via des bons plans qui n’en sont pas.

        Maintenant, si tu dis que tu peux n’effectuer qu’un investissement limité voir nul, c’est un paramètre essentiel dans ce que je recherche désormais.

        Et je suis encore plus impatient de connaître la suite.

        Sam

  • Michael 4 novembre 2011 à 13 h 00 min

    Salut Cedric,

    On peut peut-etre sous-traiter les etaps que tu as listées, mais ne reste-t-il pas l’etape la plus importante de l’etude de marché à faire?

    Faire écrire un ebook d’accord, mais sur quoi? Qui vise quelle clientèle? Est-ce que ce produit répond à une demande identifiée et suffisamment sûr pour investir dessus?

    Faire écrire des articles ok, mais qui visent quels mots clés? Même si on a des outils pour trouver ces mots clés, ca ne se fait quand même pas tout seul.

    Donc avant de pouvoir prendre les décisions et faire faire le boulot correspondant, il y a quand même le « QUOI » et « POUR QUI » en amont à faire non? :)

    • Cédric Vimeux 4 novembre 2011 à 14 h 02 min

      Bonjour Michael,

      Tu auras des réponses dans la suite de l’article, demain ;-)

      Mais bon, rien ne t’empêche de sous-traiter l’étude de marché.

      • Michael 4 novembre 2011 à 14 h 06 min

        cool, vivement demain alors! ;)

  • patrick 4 novembre 2011 à 13 h 03 min

    Génial, effectivement, mais peut-être un peu compliqué à mettre en place

    Peut-on m’en dire plus ?

    Si quelqu’un pouvez m’en dire plus …

    grand merci en tous cas pour vos bonnes idées ( excellentes idées )

    Patrick
    patarsort@yahoo.fr

    • Cédric Vimeux 4 novembre 2011 à 14 h 00 min

      Bonjour Patrick,

      Qu’est-ce qui est compliqué à mettre en place ?

  • Arnaud@éditions A2G 4 novembre 2011 à 13 h 09 min

    Bonjour Cédric,

    J’y pensais justement ce matin en me disant qu’il fallait que je retrouve les mails où tu nous en avais parlé ;-)

    Je demande, je reçois.. Merci pour cette synchronicité !

    Bonne journée

    Arnaud

    • Cédric Vimeux 4 novembre 2011 à 14 h 00 min

      La loi de l’attraction, peut-être…

      • Mokhtar 4 novembre 2011 à 22 h 16 min

        La loi de l’attraction … est en train de changer ma vie (ca n’a rien a voir avec larticle mais bon ) depuis que j’ai vu le film le secret et ton blog sur ce sujet ! wow

        • patrick 4 novembre 2011 à 22 h 22 min

          Qu’à-t-il de si important ce film ( que je n’ai pas vu )

  • C3M 4 novembre 2011 à 14 h 04 min

    Oui comment monétiser le site et vendre ses produits ?

  • canonbis@poker 4 novembre 2011 à 15 h 07 min

    Salut Cédric,

    Un peu trop capitaliste à mon goût… mais très sympa comme article…

    Canonbis

  • Aimé 4 novembre 2011 à 15 h 23 min

    salut Cédric!
    Vraiment avec toi on ne finira jamais d’apprendre. Je suis curieux et impatient de voir la suite de ton article.

  • Charles@mille astuces pour changer de vie 4 novembre 2011 à 16 h 07 min

    la sous-traitance, procédé très intéressant pour gagner du temps, mais je suis un peu interpellé sur 2 aspects: la qualité du produit final et le coût.
    pour le coût j’attends impatiemment l’article de demain!
    mais pour la qualité du produit ou de la prestation nul ne peut le prévoir: c’est tellement frustrant de faire travailler quelqu’un même gratuitement et qu’au finish le produit ne vas servir car insatisfait!

  • Richard SIMONET 4 novembre 2011 à 17 h 23 min

    Bonjour Cédric,

    La source ne tarit pas à ce que je vois.

    Beau travail de recherche pour en arriver à sortir cette histoire zaïroise qui illustre à la perfection le but fixé dans cet article.

    Mais travailler sans rien faire n’est pas toujours, hélas, synonyme de résultats et donc de succès.

    Il faut quand même rester les pieds sur terre.

    Les internautes aiment l’authenticité.

    Cordialement.
    Richard

  • madi 4 novembre 2011 à 18 h 19 min

    Merci cédric. vivement l’article de demain. je cherchai depuis lors comment créer mon site enfin de me lancer dans le business sur le net, qui est une passion pour moi. Et dire que je ne possède pas de moyen pour débuter, sûrement que cet article me serai d’une grande utilité. j’aimerai également savoir, comment tu t’y prend pour être toujours inspiré?

  • Piotr 4 novembre 2011 à 19 h 10 min

    Allons encore plus loin dans la sous-traitance : sous traitons toute la procédure qui consiste à gagner de l’argent sans travailler ! ;)

  • judicael d'astuces-economies 4 novembre 2011 à 20 h 08 min

    Salut Cédric,

    J’attends comme tout le monde je crois l’article de demain ;)

    Ça me plairait bien de sous-traiter quelques tâches, mais en étant sûr d’avoir un retour sur investissement. Sauf bien sûr si ça ne coute rien ;)

    A demain

  • Geoffroy 4 novembre 2011 à 21 h 54 min

    Bonjour Cédric

    Sous-traiter est effectivement une option intéressante à envisage.

    Moi-Même j’ai voulu tout faire mais on est vite limité par le temps.

    Quand on soustraite, c’est un peu comme si on prenait de la hauteur par rapport à son projet. Au lieu d’être au four et au moulin, on peut prendre du recul et mieux orienter son projet.

    Mais ce n’est pas aussi évident qu’on peut l’écrire car il faut trouver le bon soustraitant.
    Moi j’ai ma méthode.

    Le gros avantage de soustraiter, c’est qu’on peut avoir un prix fixe pour une prestation donnée. Et çà, c’est une des clés de la réussite d’un projet : maitriser les coûts.

    J’attends avec impatience la suite demain.

    Geoffroy

  • Colin 5 novembre 2011 à 0 h 12 min

    J’ai adoré la petite fable très rigolote, mais surtout l’article dans son ensemble !
    Je pense que cette fable est très révélatrice ! Ceci nous donne des réponses, il faut maintenant désert lancer ! Sans hésiter !

  • Biba de NetworkingetReseauxSociaux.com 5 novembre 2011 à 1 h 03 min

    Encore une jolie histoire et une belle comparaison

    Pour ce qui est de sous-traiter ou deleguer

    1. Sous-traiter l’écriture d’un livre – Je les ecris car j’aime que cela garde mon style – bien que pour certains de mes blogs je fais recrire aussi des articles.

    2. Sous-traiter l’enregistrement audio de ce livre – je prefere le faire ,cela ne prend pas trop de temps et cela permet aux clients d’etre plus proche de nos produits ou formations – notre personalite transparait dans notre voie. (juste mon avis)

    3. Sous-traiter la création du site internet associé (et sa maintenance) – apres avoir passe des annees a le faire moi-meme, maintenant tout est sous traite et j’en suis bien contente, car ce n’est pas ce que j’aime le plus

    4. Sous-traiter les graphismes – sous-traiter

    5. Sous-traiter le référencement de votre site – sous-traiter

    6. Sous-traiter la promotion et la vente de votre produit via une armée d’affiliés (laissez leur au moins 50% de commissions) – sous-traiter

    Une fois que l’on a passe le stade de deleguer et sous-traiter cela change effectivement la vie et le business, car on ne fait plus que ce que l’on aime.

    J’ai aussi souvent ces questions de mes clients – comment je mets cela en place ou comment je peux etre sur de la qualite des produits ou articles que je fais ecrire – En fait, on s’en fait tout un monde avant de commencer mais c’est vraiment tres simple – le tout est simplememt de se decider a passer a l’action –

    Comme dit Cedric – Faites un tour sur des sites tels que vWorker, Odesk, elance ou codeur.com. Regardez comment cela fonctionne et vous aurez toutes les infos necessaires –

    Et je suis sur que Cedric a encore d’excellentes infos a partager demain sur le sujet.

    Donc apres tout cela vous n’aurez plus de pretextes de commencer a deleguer et sous-traiter.

    Biba

  • Jonathan 5 novembre 2011 à 2 h 16 min

    Bonsoir Cédric,

    Impatient de voir l’article de demain. Comme toujours.

    Effectivement, même si j’aime faire les choses personnellement, je dois avouer que l’idée de sous-traiter certaines tâches m’est déjà passer par l’esprit.

    Histoire de gagner du temps.

    Donc, vivement demain.

    Cordialement,

  • Stéphane Munnier@Webmarketing Elecinfo 5 novembre 2011 à 8 h 47 min

    Bonjour Cédric

    Moi qui ai tendance à vouloir tout faire moi-même, il va faut vraiment que je revois ma copie.
    C’est clair que de faire appel à des sous-traitants permet non seulement de gagner du temps et de l’argent.

    Il suffit d’être honnête et comme tu le dis, ne pas faire la hyène.
    J’attends avec impatience la suite de cet article

    Amicalement
    Stéphane

  • Sébastien de SG Autorépondeur 5 novembre 2011 à 13 h 29 min

    Merci Cédric pour cet article très enrichissant.

    La première fois que j’ai connu ce concept, c’est en lisant le livre « la semaine de quatre heures ».

    Mais en lisant cet article, on trouve des ressources intéressantes, des conseils adaptés aux français, alors merci !

    • Sébastien de SG Autorépondeur 5 novembre 2011 à 13 h 36 min

      PS : Dommage qu’il n’y ait pas de widget de recherche car lorsque j’aurais besoin de relire cet article dans quelques mois, cette fonction me permettrait de le retrouver plus facilement.

  • jerome@emarketing 5 novembre 2011 à 14 h 21 min

    je pense que sous traiter est une très bonne solution, mais dès que l’on touche à une expertise on ne peut plus vraiment se permettre de sous traiter…

    • Cédric Vimeux 7 novembre 2011 à 11 h 44 min

      On peut sous-traiter à des experts… Que faisaient Bill Gates ou Steve Jobs ?

  • Laurent@blog-gagnant.com 5 novembre 2011 à 14 h 26 min

    Bonjour Cédric,

    Juste un petit commentaire pour te signaler que ton lien pour « codeur » dans ton article est HS…

    ;)

  • chems 5 novembre 2011 à 14 h 38 min

    le travail de la tortue n’est pas du tout négligeable ni fortuit;

    Bien au contraire, elle a pensé, médité, mis une stratégie en plan, cherché qui pourrait contrecarrer l’éléphant en force, contacté et convaincu …Bref du travail de management que n’importe qui ne pourrait pas faire sans le savoir et les capacités nécessaires…

    • Cédric Vimeux 7 novembre 2011 à 11 h 43 min

      > Bref du travail de management que n’importe qui ne pourrait pas faire sans le savoir et les capacités nécessaires…

      Mais non, tout le monde peut le faire. Pas besoin d’avoir bac + 10.

      N’importe qui peut réfléchir 5 minutes et trouver des idées. Il faut juste le faire, et surtout arrêter de croire qu’avoir des idées est l’apanage que de quelques élus.

      TOUT LE MONDE peut le faire.

      Je ne dis pas qu’on réussi du premier coup – l’erreur fait partie de l’apprentissage – mais je dis que n’importe qui peut trouver des idées et sous-traiter une grosse parti de son business. TOUT LE MONDE.

      • Hervé@Réunion de consommateur 11 mai 2012 à 14 h 28 min

        « Je ne dis pas qu’on réussi du premier coup »
        C’est bien là le problème… investir des dizaines ou des centaines d’euros une fois, ça peut être une solution. Mais quand il faut s’y reprend à plusieurs fois. Le risque de perdre plus d’argent qu’on en gagne est élevé.

  • Jean@tatouage 5 novembre 2011 à 22 h 22 min

    Oui la soustraitance est notamment pratique lorsqu’on souhaite accroitre son business. A partir d’un certain seuil il est difficile d’augmenter considérablement ses revenus sans soustraiter une partie du travail.

  • Julia@robot piscine 7 décembre 2011 à 16 h 23 min

    HaHa j’adore le titre de cet article ! Après lecture, il faut quand même mettre un peu la main à la pâte pour s’enrichir, il n’y a pas de secret !

  • Phanie@coffret chocolat 15 décembre 2011 à 16 h 47 min

    Les sous traitants, c’est pratique, si ils sont performants et disponibles ! J’en avais pris un pour la construction de mon site, et au final, j’ai payé uniquement les promesses et pas les résultats, j’ai cru que j’allais m’arracher les cheveux !

  • faouzane@moutonbreak 30 janvier 2012 à 7 h 48 min

    Bel article. Une reformulation du capitalisme et de la notion de valeur ajoutée. Attention quand même puisque ta vision est très simplifiée. Je pense que si on décide de sous-traiter il faut être prêt a passer des heures a surveiller le travail produit ou à s’arracher les cheveux (comme dit Phanie). Somme toutes on passe du statut de réalisateur à celui de manager.

  • elmokhtar de entreprenarea.com 21 juillet 2012 à 17 h 02 min

    Un trés bon article. Merci Cédric.

  • Corto 17 septembre 2012 à 7 h 41 min

    J’ai rarement visite un site ou tout le monde est aussi poli avec tout le monde.
    Tout le monde felicite et remercie.
    On se croirait chez les Barpapas.
    Ca sent l’arnaque non?

  • Xavier@ club du succès Internet 3 janvier 2013 à 22 h 07 min

    Salut Cédric,

    Voilà des supers idées pour gagner de l’argent sans travailler.

    Le processus complet est bien expliqué ici. Mais je ne comprend pas comment faire cela sans dépenser le moindre centime.

    pourrais-tu m’expliquer plus en détail comment?

  • Celine 1 mars 2013 à 14 h 57 min

    Salut faouzane
    Je suis réelement de ton avis je voudrais te dire que sur le point econnomique, certe la sous traitance est trés avantageuse mais c’est beaucoup de travail et de suivis du travail ou des employers surtout si tu engage des sans papiers comme ce que je fait moi
    mais en accord avec le theme du sujet, si on fait confiance a ces employers on a plus besoin de travailler on passer son temps à ce detendre et à passer quelque coup de fils

  • Pascal 25 décembre 2014 à 13 h 20 min

    Bonjour Cédric,

    pour ma part, je n’avais pas pensé à toutes ces possibilités.
    Actuellement, j’envisage de sous-traiter l’écriture d’articles pour mon blog, ce qui me libérera du temps pour d’autres tâches, telles la création de mails follow-up.

    Niveau graphisme j’aurai bien besoin d’un logo, il y a sans doute des créateurs parmi les sources que tu as citées.

    amitiés

    Pascal

Post comment


Nouvelle Formation Virtuose Marketing
real money casinos new zealand