Jan
23

Comment ruiner votre business et votre réputation en 6 semaines – Le mode d’emploi :

Author Cédric Vimeux    Category Efficacité, Webmarketing     Tags

Votre objectif, c’est d’échouer avec votre blog ?

Vous rêvez de vous planter ?

Suivez ce guide :

erreur à éviter

1. Trouvez des boucs émissaires

L’utilisation de boucs émissaires remonte à la nuit des temps. Elle est présente dans toutes les civilisations.

Les Hébreux utilisaient un bouc sur qui ils faisaient porter tous les péchés d’Israël. Les Aztèques expiaient leurs fautes en les transférant sur des innocents, qu’ils sacrifiaient.

Faites de même !

Rendez les autres – vos parents, votre conjoint, la conjoncture, l’État, les circonstances, votre enfance, le destin, etc. – responsables de vos échecs. Rejetez votre responsabilité et vos fautes sur les autres.

C’est plus facile d’avoir la conscience tranquille quand on est une victime.

2. Crachez-leur dessus

Faites la liste de vos concurrents et… ATTAQUEZ-LES ouvertement, un par un. Ils méritent bien cela, ces crétins, pas vrai ?

Sur quoi les attaquer ? Peu importe. Sur tout et n’importe quoi. Leur façon d’écrire, leurs produits, leurs pages de vente, leur physique, leurs noms de famille.

Le principal, c’est de vous montrer le plus vicieux possible.

Citez-les. Montrez-les du doigt. Moquez-vous. Ridiculisez-les. Faites-les passer pour des incompétents, ou des charlatans.

Ouvrez des polémiques, et continuez de les attaquer.

3. N’ayez aucune éthique

Soyez crade. Ne pensez qu’à vous, et à votre compte en banque. Vous connaissez le dicton : « La fin justifie les moyens. »

Faites-vous passer pour ce que vous n’êtes pas, et abusez de tous ceux qui seront assez idiots pour vous croire.

N’ayez pas peur de mentir. Votre but, c’est de vous en mettre un maximum dans les poches, avant que votre supercherie soit découverte.

4. Hissez-vous sur un piédestal

Regardez de haut vos lecteurs, vos prospects et vos clients. Montrez-leur que vous êtes supérieur à eux. Qu’il ne sont pas grand-chose par rapport à vous.

Utilisez des mots techniques et scientifiques, pour qu’ils ne comprennent pas. Et rajoutez-en une couche en leur disant « C’est pourtant facile à comprendre ! »

Inutile de les écouter, et de chercher à connaitre leurs besoins. Ce ne sont que des écervelés sans connaissance. Et ils ne savent pas ce qu’ils veulent. Vous oui !

Parlez de votre produit, de vous. Expliquez pourquoi vous êtes le meilleur. Et pourquoi ils seraient encore plus idiots de ne pas vous écouter.

5. Soyez inefficace

Concentrez vos actions sur l’inutile, et l’inefficace.

Lisez vos emails 50 fois par jour. Focalisez-vous sur les données analytics inutiles. Allez sur Facebook tous les 10 minutes. Et restez accroché à vos flux RSS.

Écrivez des articles sans valeur ajoutée, ou suivez simplement l’actualité. Celle qu’on retrouve déjà dans 50.000 autres blogs.

6.Vivez sur vos acquis

Ne perdez pas votre temps à acquérir de nouvelles connaissances et de nouvelles compétences. Vous n’avez plus l’âge. Vous n’êtes plus à l’école.

De toute façon, vous savez déjà tout.

7. N’investissez jamais !

Soyons clairs : si vous avez créé un site, c’est pour gagner de l’argent. Pas pour en dépenser.

Gardez votre argent. N’achetez jamais rien.

N’utilisez que des logiciels gratuits. Même pour votre autorépondeur, votre hébergeur, et votre nom de domaine.

Et surtout : n’achetez aucun livre, ni aucune formation. De toute façon, vous savez tout et vivez sur vos acquis :)

53 Comments to “Comment ruiner votre business et votre réputation en 6 semaines – Le mode d’emploi :”

  • Jonathan@kindle 23 janvier à 17 h 34 min

    Mdr, 6 semaines ? je pense que tu peux memes faire 2 semaines pour perdre les gens qui suivent le site ^^
    Mais y’a pas de chute à ton article, enfin je me suis dis y’a une conclusion à tous ses contre indications.

    • Olivier 23 janvier à 18 h 20 min

      Je prends le pari que j’y arrive en moins d’une semaine. 8)

      • Cédric Vimeux 24 janvier à 14 h 10 min

        Oui, j’avoue, j’ai pris « 6 semaines un peu au hasard » ;)

  • Olivier@réseauter 23 janvier à 17 h 35 min

    çà va être dur de faire déjà tout çà en une semaine,
    j’attends le planning des autre semaines !

    PS: ;-)

  • julien@123 minceur 23 janvier à 17 h 39 min

    saisissant cet article

    Lisez mon dernier article : http://www.123-minceur.com

  • sylviane 23 janvier à 17 h 41 min

    Bonjour,

    J’ai adoré l’article de l’humour ne fait pas de mal au contraire et comme disent les plumes précédentes 6 semaines me semblent beaucoup car si je trouve des blogs avec seulement la moitié de cela je les lâche tout de suite.

    De toute façon intuitivement

    • sylviane 23 janvier à 17 h 43 min

      désolée fausse manip

      de toute façon disais-je je sens intuitivement les zozos et les honnêtes et je pense qu’il y a beaucoup de gens qui font pareil.

      A bientôt

  • "Donatien@affinis" 23 janvier à 17 h 43 min

    Merci Cédric de nous rappeler que la qualité et le sérieux sont des valeurs qui assurent une vraie réputation. Il s’agit de rester modeste et ouvert quels que soient les succès que l’on peut engranger car rien n’est définitif.

    En plus le monde change de plus en plus vite et ce qui est vrai aujourd’hui ne le sera plus demain. Donc modestie et ouverture au monde, voilà en effet une bonne ligne de conduite.

    Bien amicalement,
    Donatien jeanjean
    http://www.vivremavie.com/Club/

  • Julien Arcin@Webmaster toulouse 23 janvier à 17 h 46 min

    Merci pour tous ces conseils que je vais m’efforcer de suivre à la lettre.
    Ah…c’est pas une bonne idée ? Mince j’avais mal lu le titre…. :-)

    De toute façon, si on n’a aucune considération pour les autres, qu’on pense qu’à soi et qu’on a un égo trop développé pour pouvoir se remettre en question, on peut pas réussir.

    • Sié Issa@Débutant en webmarketing 23 janvier à 22 h 55 min

      Bonjour Julien,

      De toute façon, si on n’a aucune considération pour les autres, qu’on pense qu’à soi et qu’on a un égo trop développé pour pouvoir se remettre en question, on peut pas réussir.

      Franchement! Je pense que nous ne sommes pas au centre des choses. Mais les autres. Nous devons penser toujours aux autres. Les privilégier même. Dans ce métier, l’égocentrisme ne marche pas. Pensez aux autres est une impérative.

      Amicalement,
      Sié Issa

  • Richard 23 janvier à 17 h 47 min

    Bonjour Cédric,

    Je pense que si l’on veut ruiner son business, il n’y pas besoin d’utiliser tous les artifices que vous décrivez dans cet article.

    Cela se fait le plus naturellement du monde !

    Le fait de n’avoir pas tous les paramètres en main, limite déjà certains qui n’ont pas encore décollé.

    N’est-ce-pas ?

    Cordialement.
    Richard

    • Cédric Vimeux 24 janvier à 14 h 17 min

      Le fait de n’avoir pas tous les paramètres en main, limite déjà certains qui n’ont pas encore décollé. N’est-ce-pas ?

      Bonjour Richard,

      Je suis mitigé sur ce genre d’affirmation…

      Je ne pense pas que ce soit le fait de ne pas avoir tous les paramètres en main qui puisse empêcher un blogueur de décoller. Mais plutôt le manque d’action.

      Certains attendent justement d’avoir « tous les paramètres » en main pour agir. Le problème, c’est qu’internet change trop vite, et qu’il est impossible de tout savoir.

      Quand je me suis lancé, je n’y connaissais rien. Je faisais erreur sur erreur (et je continue encore). Mon premier site est bourré d’erreur de codes, et il plantait souvent. Pourtant, il me rapportait de l’argent. Assez pour en vivre.

  • Arnaud@intoxication alimentaire 23 janvier à 17 h 49 min

    Bonjour,

    C’est pas mal comme programme !! Plus facile à faire que d’avoir un bon business et une bonne réputation :))
    Mais plus sérieusement les 3 dernières étapes sont assez réaliste pour beaucoup (un peu pour moi). J’ai toujours un peu de mal à être efficace ou sortir la carte bleue :)

    Arnaud

    • Cédric Vimeux 24 janvier à 14 h 20 min

      Pour la carte bleue, y a une solution : donne toi un budget fixe à investir tous les mois.

      Par exemple, 200 euros. Tous les mois, tu les dépenses/investis pour ton business internet. Jusqu’au dernier centime.

      Tu as le droit de dépenser plus, mais pas moins.

      Ainsi, la question que tu poseras ne sera plus « Vais-je dépenser cet argent ? » mais « Comment vais-je le dépenser/investir ? »

  • Thierry @ Objectif Travailler à la Maison 23 janvier à 17 h 52 min

    Bonjour Cédric,

    Rien que les 7 titres de paragraphe, ça décoiffe.

    Bon OK, je ne vais pas suivre tes conseils aujourd’hui !
    Demain peut-être.

    Thierry

  • Des Trucs Pour Changer De Vie 23 janvier à 17 h 55 min

    Hi hi ! On reconnait plein de gens. Et forcément un peu de soi ! ;-)

    Ben oui, tout le monde a des travers. Non ? Ah oui, c’est vrai, certains n’en ont pas ! Ha ha ha.

    Merci en tout cas pour cet article très très bien tourné.

    Sam

  • Emilie 23 janvier à 18 h 01 min

    Bonjour Cédric,

    C’est ingénieux de traiter des problèmes à l’envers!

    Cet article m’a fait sourire car se faire détester est très facile, par contre se faire aimer est une autre histoire.

    Emilie.

  • Léa 23 janvier à 18 h 24 min

    J’adore la tournure que tu as donné à cet article.

    A sa lecture, mes yeux voyaient l’inverse, c’est grave docteur ?!

    C’est encore une de tes judicieuses techniques qui nous fait lire l’inverse de ce qu’on voit, bien joué ;)

  • Docteur Greg@Virtuose 23 janvier à 18 h 40 min

    Ben ? C’est pas comme ça que le Succès arrive ?
    Bizarre pourtant.
    Ah, c’est peut-être parce qu’en plus il faut rester 6H par jour devant la télé.
    Et aussi lire plein de trucs mais surtout sans jamais appliquer ce qui est écrit, parce qu’on perd du temps en appliquant.
    :)

    • Cédric Vimeux 24 janvier à 14 h 22 min

      Oui, y a aussi : lire 4 heures par jour… des magazines people ;)

  • Judicaël@blog rémunérateur 23 janvier à 18 h 45 min

    Bonjour Cédric,

    Je crois que pour moi le point le plus important serait de ne pas investir.

    Effectivement on est souvent tenté de ne rien vouloir dépenser, mais pour gagner il faut bien souvent investir.

    Par contre il faut également investir intelligemment, dans les bons outils, livres ou formations.

    Salutations

  • Zenie@developpement personnel 23 janvier à 18 h 48 min

    Bonjour, en lisant ton article, j’ai tout de suite pensé à la campagne présidentielle !!!, pour eux ça à l’air de marcher à l’envers !!!

    zenie

  • samuel 23 janvier à 18 h 59 min

    salut Cédric, excellent une fois encore cet article qui a comme d’habitude la manie de nous remettre en question.

    le point qui m’a le plus intéressé c’est de ne pas investir. Croire que l’on connait tout est le premier pas vers un échec certain.

    • Sié Issa@Débutant en webmarketing 23 janvier à 22 h 24 min

      Bonjour Samuel,

      Tout à fait ! J’entends chaque fois ces personnes dire « je n’ai pas d’argent », j’ai des problèmes, des soucis avec ma femme, avec mes enfants. Avec la crise ce n’est pas facile de dépenser.

      Mais Internet est un fauve.

      Je n’hésite pas quand il s’agit d’investissement. Mais je n’aime tout de même pas investir dans des trucs bidon. Ca fait mal !
      Le mieux c’est d’investir intelligemment, dans des choses crédibles.

      Amicalement,
      Sié Issa

  • Stéphanie@coach 23 janvier à 19 h 04 min

    Bref tout ce qu’il ne faut pas faire pour réussir vraiment, honnêtement, intègrement et pour le plus grand bonheur des autres !

    Bravo c’est revigorant une telle mauvaise foi et pourtant combien font tout ou en partie de ce que tu as écrit ?

  • Marie-Noel@des e-ditionsLABELVIE 23 janvier à 19 h 09 min

    Mais en voilà de bonnes idées!

    Je dois quand même avouer que depuis que j’affronte la technique, il y a des jours où je rechigne à apprendre quoi que ce soit d’autre.

    Surtout quand c’était des trucs qui fonctionnaient enfin correctement et que amember, paypal, aweber , google analytics et tous les sites dont on a ABSOLUMENT BESOIN changent leurs fonctionnalités pour NOUS RENDRE SERVICE!!!

    Je suis sûre que vous voyez ce dont je parle!

    Pas le temps de s’ennuyer et au moins on tient Alzheimer éloigné (enfin j’espère!)

    Marie-Noël

  • BK 23 janvier à 19 h 22 min

    Bonsoir,

    7 est un bon chiffre… mais le nombre des causes d’échec est malheureusement infini ou, plus précisément, indéfini car ces causes sont totalement individuelles et portatives.

    J’irais même jusqu’à dire que chaque attitude positive peut être retournée comme une vieille chaussette, sous le vent glacial de la névrose d’échec, et se transformer en un comportement bien peu compatible avec la réussite.

    Si, par exemple, ne pas reporter la faute sur un bouc émissaire compte effectivement parmi les meilleures attitudes à avoir, l’erreur inverse, consistant à faire son mea culpa cent fois par jour, ne va pas non plus faire avancer les choses dans le bon sens.

    Si ne pas investir est ridicule, dilapider son capital est encore pire…

    A travers ces exemples dont l’évidence criarde n’aura échappé à personne, je veux simplement rappeler que la névrose d’échec est un dysfonctionnement psycho-mental qui ne choisit pas les mauvaises stratégies, mais qui transforme de manière assez délirante n’importe quelle stratégie, bonne ou mauvaise, en méthode pour se planter.

    C’est un don, qui confine parfois au génie… au niveau inconscient, bien sûr !

    Et celui qui, inconsciemment, a besoin d’échouer… échouera quelle que soit la stratégie employée !

    Bernard

    • Sié Issa@Débutant en webmarketing 23 janvier à 22 h 37 min

      Si ne pas investir est ridicule, dilapider son capital est encore pire…

      Dépenser intelligemment, c’est de ça qu’il s’agit?

      Mettre la main dans la poche n’est pas un problème pour moi. Mais la chose qui me fait peur, c’est d’investir dans un truc bidon. Mais faire la différence est bien trop souvent difficile.

      Cordialement,
      Sié Issa

      • BK 24 janvier à 12 h 40 min

        Il y a toujours un risque, en effet. Comme dans tout.

        Il faut prendre la chose avec philosophie.

        Quand on se trompe sur la qualité de la marchandise, l’agacement ressenti doit être l’aiguillon qui nous pousse à chercher pourquoi et comment on a pu commettre cette erreur de jugement, et, riche de cette nouvelle expérience, à être plus attentif à l’avenir.

        Mais en aucun cas il ne faut en profiter pour cultiver sa parano.

  • Thierry 23 janvier à 20 h 15 min

    Bonsoir Cédric,

    Je crois que tu as oublié un huitième conseil et le voici:

    8. Procrastinez toujours ! :)
    Renvoyez à demain chaque fois que vous voulez faire quelque chose de bien pour votre travail. croyez uniquement au mythe de la pensée positive… LOL

    Tant qu’on procrastine, on ne passe pas à l’action et sans action il n’y a pas de progrès.

    j’aime bien l’humour de cet article. :)

    Amicalement,
    Thierry

    • Cédric Vimeux 24 janvier à 14 h 25 min

      Je crois que tu as oublié un huitième conseil et le voici:

      Oh, j’en ai oublié un million d’autres… Il fallait bien limiter l’article. Sept, c’est bien.

  • Samuel@motivation-au-travail.com 23 janvier à 21 h 52 min

    Bravo Cédric !

    J’adore le ton de cet article. Cela semble évident, et pourtant…il m’arrive de faire l’une ou l’autre de ces actions de temps en temps !

    Que celui à qui cela n’arrive jamais lance la 1ère pierre (ou crachat si l’on reprend ton point 2).

    J’ai écrit un article dans la même veine où j’explique toutes les recettes … pour se démotiver et démotiver son entourage !

    Pour ceux que cela tente, c’est ci-dessous !

    A bientôt !

    Samuel

  • Raphael Ricardo @duel-marketing.com 23 janvier à 22 h 11 min

    Loooll !!! certains blogueurs qui veulent attirer le Projecteur vers eux dans l’Unique But de faire de l’argent,Merci Cedric Pour cet article humoristeque et j’adore.Beaucoup d »entr’eux oublient que Bloguer c’est une entraide et un perpetuel apprentissage et une application continue pour aider les autres.

    • Sié Issa@Débutant en webmarketing 23 janvier à 23 h 09 min

      Beaucoup d »entr’eux oublient que Bloguer c’est une entraide et un perpetuel apprentissage et une application continue pour aider les autres.

      Apprendre, pour répondre à un de ses besoins et montrer la réponse aux autres. Je dirai que c’est un partage d’expériences. On partage aux autres ce qu’ils ne connaissent pas et vice versa. Le principe même de la vie est le partage.

      Cédric interpelle vraiment chacun de nous dans cet article. Je me suis retrouvé par moment mais ça permet de se remettre en question.

      Amicalement,
      Sié Issa

  • Sié Issa@Débutant en webmarketing 23 janvier à 23 h 28 min

    Bonjour Cédric,

    Mes félicitations!

    Ton coup a marché. Tu as martelé tous les gars.
    En tout cas je me suis retrouvé au moins une fois dans cet article.

    C’est vrai qu’on doit avoir une ligne directive. Mais ce n’est pas chaque fois évident qu’on voyage sans fausser la piste. Ca arrive souvent mais ça ne doit pas être trop souvent. Sinon ça devient de la bêtise.

    En tout cas, chapeau pour le rappel à l’ordre.

    Amicalement,
    Sié Issa

  • Bernadette 24 janvier à 0 h 09 min

    Très bien, et amusant , mais tellement vrai, je trouve que l’éthique de plus en plus en a un drôle de coup dans l’aile!
    Bernadette

  • Le chocolat 24 janvier à 6 h 18 min

    Quelle belle leçon pour certains. ;)

    On pourrait aussi rajouter:

    Toujours reporter au lendemain ce qu’on peut faire le jour même.

    Ce n’est pas les exemples qui manquent pour ruiner sa réputation.

  • Davy@WebMarketing 24 janvier à 8 h 44 min

    Suivre tes conseils est très tentant :) Ceci dit je ferai un blog à part, avec un autre nom, sur un autre serveur … car non seulement ce sont des conseils qui fonctionnent, mais les conséquences risquent de te suivre pour un bout de temps !

  • Xavier@brownie 24 janvier à 9 h 51 min

    Ah ah on à l’impression de lire « Les principes de l’échec selon Jack » … oui oui c’est tout le contraire des ses principes du Succès que je suis en train de lire suite à ta recommandation d’il y a quelques mois … je crois bien que ce livre va m’influencer profondément …

    • Cédric Vimeux 24 janvier à 14 h 29 min

      Mine de rien, cela ferait un livre excellent !

      Imagine un peu… Le mec essaie de percer sur Internet. Il fait erreurs sur erreurs. Au bout de 4 ans, il n’a toujours pas gagné un centime.

      Il écrit un livre : « .Les 968 erreurs à ne pas commettre si vous désirez gagner de l’argent sur Internet (et surtout, si vous ne voulez pas paraitre aussi nul que moi ! »

      Ca ferait un carton !

      • Docteur Greg@Virtuose 25 janvier à 15 h 13 min

        Hahaha,

        Le problème, c’est que le gars ne commencera jamais à écrire : il se dira « je continue à faire la même chose que depuis 4 ans, ça finira par marcher » :-D

  • Julienne@mutuelle santé 24 janvier à 10 h 58 min

    Je trouve que la manière « inversé » est vraiment très intéressante.
    L’article montre des exemples réels !

  • MarkLeNet@vivre a fond 24 janvier à 11 h 56 min

    Ah Cédric,
    c’est vrai qu’avec ces sept conseils redoutablement efficaces, le résultat sera rapidement atteint.
    Permets-moi d’en ajouter deux autres, car je suis sûr que certains de tes conseils sont difficiles à suivre pour quelques personnes :
    – passez votre temps à rêvasser à ce que vous ferez DEMAIN… sans jamais le faire un jour (ça c’est pour ruiner le business)
    – n’ayez aucun souci des besoins de vos prospects (qui ne doivent donc jamais devenir vos clients) mais uniquement de comment vous pouvez les convaincre d’acheter un produit qui ne les intéresse pas. Prenez-les de haut, c’est VOUS qui savez, pas eux ! (ça c’est pour ruiner la réputation).

    Succès garanti, comme avec tes 7 conseils !
    Et ce qui est génial, c’est qu’on n’a pas forcément besoin de le faire soi-même : prendre un partenaire qui le fait déjà conduit nécessairement aux mêmes résultats !

    M.

    • Cédric Vimeux 24 janvier à 14 h 30 min

      Merci pour cet ajout ;)

  • Mik@Business internet 25 janvier à 5 h 24 min

    Salut Cédric,

    Tu as raison d’avoir fait remarqué ces 7 choses à ne pas faire si l’on veut ruiner
    son business et sa réputation. Ces principes fonctionnent aussi bien dans le monde
    off-line.

    Par exemple si tu te rends dans une épicerie de ta ville ( ou village ) et que le gars de raconte toujours les mêmes salades chaque jour, qu’il croit tous savoir, être le meilleur… Il est clair que tu vas y retourner de moins en moins jusqu’au jour ou tu n’iras quasi plus ;)

    Amicalement,
    Mik

  • Mathieu@perdre du poids 26 janvier à 11 h 24 min

    7 conseils redoutables, le pire est je pense de prendre la grosse tête, en prenant la grosse tête ont fini par snobé les autres et sur le net ca passe pas inaperçu :-)

  • Grégory 9 février à 18 h 49 min

    C’est un mode d’emploi pour ruiner beaucoup de choses :-)

  • Cédric@Formation au chinois 10 février à 11 h 41 min

    J’ai a-do-ré cet article! Et ça permet d’ailleurs de se remettre en question. Le truc des termes compliqués, j’ai mis un moment avant de tout vulgariser.

    C’est selon moi une des clés essentielles! Comme le fait de parler trop vite à l’oral, on perd une grande partie de son public!

  • Hafid @ bon plan internet 3 janvier à 20 h 25 min

    Bonsoir,

    Un très bon article que je n’avais pas lu l’an dernier et ça tombe très bien en ce début d’année. Il est très intéressant. Il faut bien sur comprendre l’humour et savoir interpréter le message.

    Merci cerdric

  • Xavier@ club du succès Internet 3 janvier à 22 h 11 min

    Voila en fait un véritable guide pratique pour bien ruiner son business.

    On en trouvait pour rentabiliser son business mais pas encore pour le détruire.

    Merci Cédrci.

    Sur que tu vas en vendre des milliers d’exemples

    Amicalement,
    Xavier

  • karim@travail a domicile 4 janvier à 1 h 19 min

    7 conseils efficaces l’une que l’autre :D, cependant un conseil a la fois peut être nuisible a sa e-reputation :)
    un article a mettre dans ces favoris

  • laetitia 7 janvier à 16 h 17 min

    Bonjour,

    En effet je pense qu’il fallait préciser 6 jours et non pas 6 semaines !!!!

    Cdt

    Laetitia

Post comment

real money casinos new zealand