Juin
17

Comment se défendre quand un troll nous attaque

Author Cédric Vimeux    Category Blog     Tags ,

Hier, je vous expliquais que l’honnêteté et la gentillesse ne mettaient pas à l’abri des coups.

Et qu’un jour ou l’autre, un troll en désaccord avec vos idées vous attaquera. Vous. Personnellement.

Certains iront même jusqu’à écrire un article de blog dont vous serez la cible. Un article qui vous cassera dans tous les sens. Juste pour le plaisir de vous nuire.

Comment réagir dans cette situation ?

Voici comment :

hater, article de blog
Ne nourrissez pas le troll !

Ne nourrissez pas le troll !

Vous connaissez le dicton : « On répond aux imbéciles par le silence. »

Suis-je en train de dire que la meilleure façon de vous défendre est de ne rien faire ? Absolument !

Pourquoi ? Pour quatre raisons :

1. Celui qui vous attaque est persuadé d’avoir raison

Vous pourrez lui répondre tout ce que vous voulez, il ne changera pas d’avis.

Il est persuadé d’être dans le vrai. Il a raison et vous avez tort. Point final !

Alors pourquoi perdre du temps à lui répondre, si vous savez d’avance que cela ne servira à rien ?

Vous avez certainement des choses plus intéressantes et plus productives à faire, non ?

2. Il attend votre réponse

En vous attaquant, il s’attend à ce que vous lui répondiez. Que vous rentriez dans son jeu.

Pourquoi lui faire cet honneur ?

L’ignorer, c’est réagir d’une façon à laquelle il ne s’attend pas. C’est lui montrer qu’il ne vous a pas atteint. Que vous êtes bien au dessus de lui.

3. Lui répondre, c’est lui permettre de vous attaquer de nouveau

Si vous lui répondez, il utilisera votre réponse pour vous attaquer de nouveau.

Vous devrez vous défendre une nouvelle fois. Et il vous attaquera davantage…

La situation pourrait s’envenimer, et devenir un jeu sans fin. Sans compter que vous pourriez vous énerver, sortir de vos gonds, et vous lui donneriez alors la victoire.

4. Il a sa petite armée avec lui

C’est certainement le point le plus important !

S’il a un blog, il a des lecteurs. Beaucoup le suivent, l’écoutent, et apprécient son travail.

Vous écrivez un commentaire à son article pour vous défendre. Non seulement l’auteur de l’article vous attaque de nouveau… mais certains de ses lecteurs aussi.

Vous êtes seul face à plusieurs opposants. Et en situation de faiblesse.

Pourquoi prendre ce risque ?

Laissez l’ennemi s’épuiser tout seul

Vous connaissez certainement cette phrase de Sun Tzu : « La meilleure façon de gagner une guerre, c’est de ne pas livrer bataille ».

En vous attaquant, votre opposant dépense du temps et du l’énergie.

Ne pas lui répondre, c’est lui montrer qu’il a fait tout cela dans le vide.

Imaginez un peu sa frustration…

Il jubile devant son écran. Il attend votre réponse, excité comme un ado devant son premier porno. Et là… RIEN. Silence radio !

Frustrant, pas vrai ?

Et vous, de votre côté, vous êtes gagnant. Pourquoi gagnant ?

Parce qu’il vient de vous faire de la publicité. Mauvaise, certes, mais un certain nombre de ses lecteurs sont venus voir votre blog. Quelques-uns l’ont aimé, et s’y sont inscrits ;)

N’oubliez pas ce que disait Andy Warhol : « Toute publicité est une bonne publicité ».

Mais là, je sais ce que vous allez me dire…

« Je suis incapable de ne pas répondre ! »

Ne pas répondre à une attaque est difficile. Impossible pour certains. Même si c’est la meilleure chose à faire.

Si vous voulez vraiment répondre, alors ne le faites SURTOUT PAS dans les commentaires de son blog. Mais rédigez sur VOTRE blog un article pour vous défendre.

Cette tactique consiste à utiliser deux stratégies de la guerre :

1. Obliger l’ennemi à venir se battre sur votre propre terrain
2. Diviser pour régner

Je vous explique :

Vous rédigez un article sur votre blog. Vous ne citez pas le blog de cette personne. Vous ne mettez aucun lien vers son article non plus. Inutile de lui faire de la pub.

Dites simplement « Certaines personnes disent de moi que… bla… bla… bla »

Votre article ne doit pas ressembler à une contre-attaque, mais à un article pratique ;)

Puis, vous envoyez un email à votre opposant. Vous le prévenez de votre publication. Et vous l’invitez à venir répondre dans VOS commentaires.

Vous comprenez le principe ?

En agissant ainsi, vous inversez les rôles. Peu de ses lecteurs le suivront sur votre blog, alors que les vôtres seront là.

Vous serez en position de force, et lui de faiblesse. Vous aurez le dessus plus facilement ;)

Résumé

Si quelqu’un publie un article contre vous, la meilleure stratégie consiste à ne pas répondre.

Mais si vous voulez vraiment lui répondre, alors faites-le sur VOTRE blog. Et obligez-le à venir se battre sur votre propre terrain. Ses forces seront divisées, et vous le vaincrez plus facilement ;)

62 Comments to “Comment se défendre quand un troll nous attaque”

  • Aurélien@Bloguer 17 juin à 18 h 05 min

    Salut Cédric,

    le problème c’est que si tu parles de lui sur ton blog alors à ce moment-là c’est lui qui a gagné car toi aussi tu lui fais de la pub ;-)

    • Numeribook 17 juin à 18 h 46 min

      Bonjour Aurélien,

      Cédric a écrit « Vous rédigez un article sur votre blog. Vous ne citez pas le blog de cette personne. Vous ne mettez aucun lien vers son article non plus. Inutile de lui faire de la pub. »

      Num

    • Cédric Vimeux 19 juin à 19 h 59 min

      Salut Aurélien

      Le but, c’est de ne pas le citer. Ni lui, ni son blog.

      Cédric

      • Aurélien@Bloguer 19 juin à 23 h 22 min

        D’accord mais si tu dis « Certaines personnes disent que… » les gens vont chercher sur Google et trouver, donc on risque de lui envoyer du trafic.

        • Cédric Vimeux 20 juin à 6 h 27 min

          Tu crois vraiment que les gens vont se mettre à chercher ?

          • MarkLeNet@VivreAFond 21 juin à 19 h 49 min

            Il y a peu de chances que beaucoup cherchent (encore moins qui trouveront).
            Et s’il y en a (il y en a toujours), ce seront soit des sceptiques vis-à-vis de l’auteur (de « ton » blog), et bon débarras éventuellement (encore que c’est enrichissant d’avoir des avis opposés!) s’ils s’en vont ; soit des gens qui sont déjà au courant de l’attaque, et qui vont juste vérifier.

            Et puis, donner du trafic à « l’autre », c’est un coût, pas un gain, pour lui. Parce que du trafic de gens qui ne reviendront pas, ça fait baisser les stats de conversion ;)
            Et ceux qui trouveront alors qu’ils vous apprécient, eux prendront probablement votre défense, chez lui comme chez vous !

            Donc, peu de risque en somme :)

            M.

  • Alexis@Long Tail Express 17 juin à 18 h 17 min

    Hello Cédric,

    Je suis d’accord avec ton article, cependant même si on arrive pas à convaincre l’auteur de l’article, on peut toujours convaincre certains de ses lecteurs. =)

    • Cédric Vimeux 19 juin à 20 h 00 min

      Salut Alexis,

      Ses lecteurs se font leurs opinions par eux-même, en venant voir ton blog (ou ton offre).

      Pas besoin de les convaincre ;)

      Cédric

  • Alain 17 juin à 18 h 37 min

    Bonsoir à tous,
    très bonne tactique.
    Elle requiert d’être capable de prendre du recul et de se dire que l’on a touché une corde sensible chez lui, donc une blessure.
    Il convient de ne surtout pas se battre avec lui car nous ne sommes pas le centre de sa cible.
    Il y a quelqu’un derrière nous et nous ne savons pas qui (son père ou sa mère, pour faire court).
    Donc c’est peine perdue que de se battre …

  • Numeribook 17 juin à 18 h 45 min

    Salut Cédric

    De la sagesse et de la stratégie. J’adore ;)

    Num

  • Sié Issa@Comment créer un site internet 17 juin à 18 h 46 min

    Salut Cédric,

    J’attendais cet article impatiemment. Merci pour ces astuces.
    Pour ma part, je préfère ne pas répondre. C’est mieux ainsi.

    Et je pense que ça fait plus mal.

    Bien amicalement,
    Sié

    • Cédric Vimeux 19 juin à 20 h 01 min

      Salut Sié,

      Oui, ne pas répondre est la meilleure solution.

      Et ça fait gagner du temps ;)

      Cédric

  • Madeleine@richesse-et-joie 17 juin à 18 h 50 min

    Bonsoir Cédric,
    Je vois que vous n’avez pas encore beaucoup de commentaires pour cet article qui pourtant est crucial à une période où nous devenons amis ou connaissances publiquement sur le Net. Nous nous invitons chez vous et nous comportons bien évidemment avec la courtoisie qui règne chez vous.
    Je suis parfaitement d’accord avec vous, comment ne pas l’être, au vu des références morales que vous donnez. Et j’ai bien aimé lire ce que vous avez mis bien clairement. Je m’en souviendrai quand les attaques reviendront. Merci pour ça.
    Je chemine comme vous et vos lecteurs bien évidemment. La Loi de l’Attraction, ou qu’on l’appelle comme on veut, m’a fait récemment réfléchir sur la responsabilité personnelle de mes rencontres et des critiques que moi aussi bien évidemment j’ai eues sur le Net. Mais je me dis que je suis aussi infiniment inconnue à moi-même. Enfin bref, le lien quantique que nous entretenons entre nous me décharge quasi totalement de la culpabilité de nos rencontres. Nous sommes si imbriqués les uns les autres que la souffrance de notre voisin vomit sur vous.
    Mais ce que je voulais dire, c’est que vous, avec le blog que vous avez, avec l’histoire que vous avez, vous allez de plus en plus ailleurs, dans un endroit où la vie ne veut plus que vous perdiez votre temps et votre énergie en luttes imbéciles et fatigantes.
    Il y a comme des aides invisibles.
    Il y aura des challenges, je suppose, je ne sais pas, mais plus de cet ordre-là.
    Voilà, pardonnez-moi d’avoir donné, de vous avoir donné, des conseils mais je suis si fière de vous et de vos commentateurs. Il faut dire qu’ex prof de banlieue je continue à professer et j’aime bien rentrer « chez vous » !

  • Romy 17 juin à 18 h 56 min

    Bonjour à tous,

    Merci beaucoup Cédric pour cet article que j’ai trouvé très fin, sage et astucieux

    Je me sens prêt en cas d’attaques de troll maintenant ;-)

    Bien à toi, à chacun

    Romy

  • lionel@ expertise site internet 17 juin à 19 h 41 min

    Bonjour Cédric,

    Merci pour tous ces conseils d’autant que j’ai remarqué que les attaques sont légions ces derniers temps. Je suis sur que certains cherchent la polémique pour générer de l’audience sur leur site/blog.

    amicalement

    • Cédric Vimeux 19 juin à 20 h 03 min

      Exact !

      Certains (bons en SEO) ouvre des polémique exclusivement pour se positionnement sur le nom de la personne.

      Une façon comme une autre d’obtenir du trafic. C’est moche, mais ça marche.

      Cédric

  • jacky@vendeur de rêves 17 juin à 19 h 54 min

    Très judicieux cher cédric.
    Ne pas répondre aux coups de l’ennemi c’est la statégie que j’ai adopté. Car j’ai un ennemi. Un con-current sur la ville d’El Jadida au Maroc où je travaille (un boeuf Français colon bouffi d’orgueil) qui passe son temps à dire du mal de notre travail et s’est même permis des commentaires haineux sur mon site en vente en ligne d’un de mes bouquins. Anonyme, le lâche mais je l’ai reconnu à sa façon de s’exprimer.
    J’avais pourtant lors de notre première rencontre houleuse tenté une habile médiation en faisant de mon ennemi un allié, allant même jusqu’à aider son employé à parfaire son site web assez amateur. Suivant ainsi le précepte « Si tu peux tuer ton ennemi fais le, sinon fais en un ami » . Je lui ai même envoyé des clients . Mais le mauvais fond de sa nature a vite repris le dessus.
    Depuis je suis ton sage conseil en ne manquant pas de l’égratigner au passage dans mes livres ou articles. (C’est humain) En ne le citant jamais bien sûr, il serait trop content de revenir à la charge…
    Ton article est donc une fois de plus bien utile sur notre petite planéte où régne parrtout la loi du plus fort. Et donc plus de ressentiment et de jalousie que d’amour . A mon grand regret
    @micalement
    Jacky

  • Des Trucs Pour Changer De Vie 17 juin à 20 h 30 min

    Je ne ferai pas un commentaire aussi « philosophique » que Madeleine, mais je ne suis pas totalement d’accord avec l’article. Pourquoi ?

    Parce que parfois, lorsque c’est habilement mené, mais attention, pas systématique, une « polémique » peut devenir vecteur de boost.

    Je suis d’accord qu’il faille faire gaffe et ne pas répondre systématiquement. Mais c’est parfois utile de « remettre l’église au milieu du village »… Et donc de se servir de la polémique comme d’une force adverse.

    Sam

    • Cédric Vimeux 19 juin à 20 h 05 min

      Salut Sam,

      Une polémique PEUT devenir un vecteur de boost.

      Mais ne pas répondre te fera économiser du temps À COUP SUR !

      Je préfère les certitudes aux probabilités.

      Cédric

  • Rodrigue@Agence web Calais 17 juin à 21 h 00 min

    J’ai pu croisé certains de ces articles et toi aussi cedric puisque je t’y ai croisé, je pense que la pub est faite, malgré que l’auteur s’acharne, il défend son point de vue, mais il y a des limites, et dur de ne pas succomber à l’envie de répondre…

  • Jean-Marie 17 juin à 21 h 54 min

    Bonjour Cédric

    J’ai beaucoup aimé cette citation : La meilleure façon de gagner une guerre, c’est de ne pas livrer bataille. A l’occasion je n’y manquerai pas d’appliquer tes conseils.
    Merci en tout cas .

    Cordialement

    Jean-Marie

  • Tayeb 17 juin à 22 h 02 min

    Bonjour Cédric,

    Quand on est blogueur, on est pas à l’abri de ces attaques; mais notre ami Cédric à bien résumé la chose! Il ne faut pas céder au chantage…

    Sachez mes ami(e)s blogueuses et blogueurs que le silence et l’écoute peuvent donner une grande sagesse à celui qui vous attaque; alors ça ne sert à rien de bavarder et de gaspiller son énergie, parce que tout ceci vous sera inutile…

    Signé, Le Pharmacien

  • Angahi@Bonne-humeur 17 juin à 22 h 02 min

    Bonsoir Cédric!

    Ce sont de bons conseils! Mais là, justement, s’il y en avait, des personnes contre toi, ils seraient en ce moment en train de compter tes sympathisants, et j’avoue qu’ils auraient du « pain sur la planche ». lol!! Juste pour rire! Mais bon, je pense que le talent et la compétence finissent toujours par vous donner raison, comme le dit l’adage, ou le proverbe,… je ne sais plus quoi exactement:  » même si le lièvre est votre ennemi, vous devez reconnaître qu’il court vite! ». Alors, mesdames et messieurs, occupons-nous plutôt de notre boulot!

    • Cédric Vimeux 19 juin à 20 h 09 min

      Bonjour Angahi,

      > le talent et la compétence finissent toujours par vous donner raison

      +1

      Au lieu de se justifier afin de se défendre contre les attaques, le mieux est de laisser les gens se faire une opinion par eux-même, en venant voir ton blog.

      Cédric

  • Marie-Joëlle 17 juin à 23 h 13 min

    Bonjour Cédric,

    Je te rejoins à 100%. J’ai toujours eu peine à perdre mon temps pour rien… et d’autant plus pour des polémiques. Je préfère le positif et le constructif. Ce genre d’individus ne m’intéresse pas. Et puis, comme dit le vieil adage ‘on ne peut pas plaire à tout le monde’. Alors les ‘trolls’ autant les ignorer..et continuer la voie que l’on s’est fixé.

    Quant à l’avis de Sam il faut vraiment que la polémique soit ‘jouée très fine’ pour qu’elle donne lieu à un ‘rebond’ constructif.

    Merci pour tes petits conseils..!! :)
    Cdlt

    Marie-Joëlle

  • isshogai 17 juin à 23 h 31 min

    bonjour Cédric,
    une très belle mise ne pratique des principes de sun tzu ! :)
    comme quoi les stratégies du web peuvent s’appuyer sur des écrits vieux de 1500 ans ^^

  • Thierry@marketing sur internet 18 juin à 0 h 12 min

    Salut Cédric

    Très bonne idée. Je pense réagir de cette même façon en cas de pépin. Pour le moment, tout roule, et pourvu que ça dure. :)

  • FlorianL@Business Xperience 18 juin à 1 h 07 min

    Excellente stratégie de défense.
    Il vaut mieux rien faire et ignorer. Le plus dur est de résister à l’envie de répondre…

    • Cédric Vimeux 19 juin à 20 h 11 min

      Salut Florian,

      Oui, résister à l’envie de répondre est difficile.

      Une bonne stratégie, c’est de s’obliger à attendre 24 heures. On est souvent plus calme après une bonne nuit de sommeil.

      Cédric

  • Vincent@maxigti.com 18 juin à 8 h 18 min

    Salut Cedric , « don’t feed the troll » c’est vraiment les termes qu’il faut retenir, on le retouve d’ailleurs tres souvent sur les forums c’est là ou « nichent » voire « pullulent » la plupart des trolls et les moderateurs savent d’ailleurs tres bien y faire avec eux. Très bon article.
    @+ V.

  • Docteur Greg@Virtuose de la Vie 18 juin à 12 h 46 min

    Bonjour à tous,

    Si cela vous intéresse, j’ai posté une petite explication « sauce développement personnel » du Pourquoi-les-Trolls-réagissent-comme-ça

    Cédric, si c’est OK pour toi, je me permets :
    http://virtuose2lavie.com/la-meilleure-facon-deviter-que-des-critiques-ne-vous-atteignent

    • Cédric Vimeux 19 juin à 20 h 15 min

      Excellent rebond ;)

      J’ai laissé un commentaire.

      Cédric

  • MaxR@Maxadi 18 juin à 13 h 26 min

    Non, non. Moi, je préférerais m’amuser à faire du négative SEO (puisque Google nous le pemet maintenant). C’est nul, … mais ça me soulagerait. Perso, je déteste ne pas donner le dernier coup. Ca m’empêche de dormir. :-)

  • Cédric@méditation 18 juin à 14 h 00 min

    Très belle démonstration de stratégie guerrière appliquée au blogging !

    De telles attaquent t’arrivent-elles fréquemment ?

    • Cédric Vimeux 19 juin à 20 h 16 min

      Non, c’est rare. Très rare.

  • Adrien @ Créer un blog 18 juin à 15 h 30 min

    Mais en laissant couler de la sorte, il est fort possible que ce genre d’agissement se démocratise et à ce moment là comment stopper les dérives ? Il y a trop de laisser aller sur le web, donc si le peu que l’on peut faire on ne s’en occuper pas ça peut vite devenir insurmontable. Imagine demain je t’attaque, on voit que tu ne réagis, un autre type fait de même, et ainsi de suite, au final ils se seront essoufflés oui, mais tu auras peut être des dizaines de personnes qui te feront passer pour ce qu’ils veulent. Contacter la personne pour lui dire que si l’article n’est pas supprimé ça se terminera en poursuite judiciaire peut suffire, sinon et bien tu le poursuis réellement et ça aura moins le mérite de calmer les moins courageux.

    • Cédric Vimeux 19 juin à 20 h 21 min

      Salut Adrien,

      > Imagine demain je t’attaque, on voit que tu ne réagis, un autre type fait de même, et ainsi de suite, au final ils se seront essoufflés oui, mais tu auras peut être des dizaines de personnes qui te feront passer pour ce qu’ils veulent.

      Les gens ne sont pas des moutons qui écoutent sans réfléchir ce que les « haters » disent.

      Ils savent se faire leur propre opinion.

      Si des gens m’attaquent, ça me fera de la pub. Je recevrais des visites sur Virtuose Marketing, et les gens se feront une idée par eux-même en lisant mes articles.

      Cédric

  • Olivier Roland 18 juin à 16 h 08 min

    J’ai eu mon lot de trolls, et en général je ne réponds pas sur leur blog.

    Cependant parfois une réponse dans les commentaires peut être utile, non pas pour convaincre l’auteur de quoi que ce soit – comme tu l’as très bien dit il est CONVAINCU d’avoir raison, étant tombé amoureux de sa théorie qui, croit-il, lui attire le respect de ses lecteurs – mais pour que des lecteurs non fanatiques puissent avoir un deuxième point de vue qui leur donne du grain à moudre pour se forger leur propre opinion.

    Cela n’empêchera pas évidemment d’avoir des lecteurs qui prennent la défense de l’auteur, mais il s’agira d’une minorité bruyante. Souvent la majorité est silencieuse, et considèrera votre point de vue de façon souvent plus positive que vous ne le croyez, surtout si celui qui vous attaque trolle sans subtilité, et que vous savez garder de la mesure dans votre réponse.

    • Cédric Vimeux 19 juin à 20 h 31 min

      Salut Olivier,

      Non, je préfère ne pas répondre. Même pas dans les commentaires.

      Les lecteurs du troll iront souvent voir ton blog. Histoire de savoir qui tu es (s’ils ne te connaissent pas encore). Ils verront alors la qualité de ton travail, et se feront leurs propres opinion.

      Mieux vaut les laisser se faire leur propre opinion par eux-mêmes, plutôt que d’essayer de les « convaincre » en te défendant. La défense est souvent suspecte.

      Cédric

    • Rodrigue@blog dofollow 20 juin à 15 h 09 min

      Vu le peu de notoriété que j’ai acquise pour le moment en 3 mois, je me suis vu déjà attaquer par certains, moi je m’en balance car je me sert de mon Blog comme un Blog note, et j’invite tout le monde à venir voir ce que j’ai écrit sur mon Frigo, quoi qu’on en dise à l’extérieur, le principal est de ne pas venir et foutre le bordel chez moi.

      Tiens ça me rappel la pilule rouge mais je vais pas pour autant casser la gueule à tous ceux qui critique ma façon de faire ma vie, sinon je serai déjà en prison.

  • Jérôme 18 juin à 23 h 36 min

    Article qui résume bien. Je suis d’accord avec toi mais je dirai que tout dépend des propos tenus dans l’article. Quand les propos sont trop polémiques ou outrageux je suis d’accord que répondre n’apportera rien mais juste de quoi nourrir une polémique qui n’apporte rien.

    Sinon répondre peut permettre comme le dit olivier d’essayer de donner un avis objectif .Si la réponse au troll est bien construite et ne nourrit pas la polémique bêtement je pense qu’elle peut avoir son intérêt.

    • Cédric Vimeux 19 juin à 20 h 46 min

      Salut Jérome,

      Je ne suis pas vraiment d’accord.

      Le troll a écrit son article justement pour ouvrir une polémique. Tu pourras lui répondre comme tu veux, son objectif sera toujours le même : entretenir sa polémique.

      C’est pour cela qu’il a fait son article.

      Bref, ça ne sert à rien de perdre du temps à répondre.

      Cédric

  • Claude@reussir-sur-internet 19 juin à 5 h 06 min

    Bonjour Cédric

    Ah les Trools. Juste pour te faire part d’une remarque d’une lectrice assidue de mon blog qui n’était pas contente du tout de voir que j’aurais des articles réservés uniquement aux membres inscrits sur mon blog.

    En voici le contenu:

    Bonjour Claude,

    Pour ma part, au risque de peut être vous irriter, je ne vous rejoins pas sur la fidélisation de vos membres sur le site…

    Certes votre contenu est très intéressant, très plaisant à lire et l’avoir en flux rss chaque jour est un petit plaisir, mais devoir s’inscrire pour accéder à de l’information, je trouve cela restrictif pour ceux qui prônent la « liberté ».Pourquoi? Car je n’ai aucun lien commercial avec vous, de ce fait, j’estime que vos informations ne sont pas payantes et que j’ai le droit d’y accéder comme si j’allais sur le site du Figaro, même si l’information contenue dans votre blog est nettement plus intéressante.

    Alors certes, ceux qui seront fanatiques de votre blog s’inscriront, mais honnêtement, et là je parle en tant que Client, je sais que des substituts peuvent se trouver, si je ne peux plus accéder à l’information que je cherche sur votre site, je la chercherai ailleurs, c’est la loi de l’internet…

    Parfois, les positions que chacun prend sont en contradiction avec celles des autres !Quoi qu’il en soit, je réfléchirai quand à mon inscription, même si gratuite, je n’aime pas donner mes informations sur la toile pour lire mon « journal » :)Merci pour cette article clair en tout cas !

    Voici ma réponse !

    Ho là là :-), une polémique serait-elle lancée ? Je ne crois pas, et en voici la raison.

    Premièrement vous me dites que vous êtes abonné à mon RSS, vous avez fourni votre prénom et votre adresse courriel, n’est-ce pas? Vous êtes inscrites à la newsletter ? Il en est de même pour être membre du blogue, rien de plus!!!

    En contrepartie, je dois vous expliquer au bénéfice de tous les lecteurs qu’un espace membre ne restreint en aucun cas la lecture d’articles au contraire ça ajoute du contenu pour ceux, je dis bien ceux qui démontre leur appréciation ou leur appartenance à mon blogue, car c’est bien de mon, OUI mon blogue dont il est question, et je dirais même en plus, de faire partie d’un groupe de privilégiés, car des privilèges vous en aurez :-), mais rien ne vous oblige d’y adhérer.

    Remarquez, que le commentaire que vous me faites présentement est en rapport avec un article qui est libre d’accès à tous, ça ne change rien donc, et il y aura un nombre plus élevé d’articles comme vous dites -libres- sur ce blogue que d’articles – premium -, la seule différence réside dans le fait que les articles premium seront en bonus pour les membres inscrits!

    Dans vos propos – alors certes, ceux qui seront fanatiques de votre blogue s’inscriront, mais honnêtement, et là je parle en tant que Client, je sais que des substituts peuvent se trouver, si je ne peux plus accéder à l’information que je cherche sur votre site, je la chercherai ailleurs, c’est la loi de l’internet…

    Je suis en accord avec vous, et de plus je vais gentiment vous faire une réplique qui croyez moi est sans méchanceté.

    Un haut dignitaire de l’Australie a déclaré ce qui suit aux nouveaux émigrants venus vivre sur ses terres. – Nous avons eu la chance d’être nés dans un endroit du monde où la liberté est reine, et nous en apprécions ses bienfaits. Nous accueillons et offrons à ceux qui sont venus ici par désir de liberté le privilège de bénéficier de cette liberté tout comme nous. Cette liberté est si grande, que même si un jour vous désirez partir, vous pourrez le faire librement.

    Cordialement
    Claude

    :-) Elle continue de commenter mes articles avec un gros bon sens…

    Claude

    • Cédric Vimeux 19 juin à 20 h 32 min

      Ah ah, Yvon aussi a déjà reçu ce genre de remarque.

      Cédric

  • Marie@devenir assistante maternelle 19 juin à 10 h 10 min

    Bonjour Cédric,

    Merci pour cette suite d’un sujet qui m’intéresse beaucoup !

    Il est clair que l’ignorance est la pire souffrance, du coup, « never feed a troll », ça n’aboutirait qu’à tomber dans le jeu de l’attaquant et qui n’a qu’un seul objectif, nous faire perdre toute crédibilité.

    Pour ma part, j’ai simplement une astuce, si je ne peux m’empêcher de répondre, je ban ip ! Plus simple, radical et efficace :p

    Marie

  • Vince@Cadeaux insolites 19 juin à 11 h 12 min

    Un exemple concret ? ;)

    • David Jasienski@Marketing Underground 19 juin à 15 h 19 min

      Salut Cédric,

      Je suis bien d’accord avec toi sur le fait que le silence est d’or par moment, mais pas tout le temps. ça dépend du type de personne que tu as face à toi.

      Ce dont tu parles est valable aussi sur les réseaux sociaux et dans la vie de tous les jours.

      Par exemple l’année dernière j’ai pu lire un monologue bien arrogant, de pure méchanceté gratuite, de jalousie (?) sur ma propre personne, sur la page Facebook d’une personne sensée faire parti de ma belle-famille.
      En plus sur un truc qui ne regardait que moi car cela concernait une de mes décisions professionnelles du moment…

      Bref le genre de commentaire bien traitre, puéril et indirect (forcément), rédigé autrement que dans du langage SMS pour changer… (et sans doute pour faire « beau » et plus littéraire mdr), afin de tenter de me nuire dans ma propre famille (étant donné que sur facebook nous avions des personnes de la famille en commun).

      Enfin, le truc qui « pourrait » te faire sortir de tes gonds si tu réagis sur l’instant…

      Et puis non… Comme ça n’était pas la première fois venant de cette personne, sur ce coup là je me suis dit que j’allais faire le mort. Absolument, ne rien dire, ne rien faire… Le silence… rien… nada… ;)

      Et franchement, ça a été d’une efficacité comme pas possible :)

      Pourquoi ? Parce que presque un an plus tard. Cette personne de ma belle famille en est encore resté là, peut-être toujours à attendre une riposte de ma part, stressée à l’idée de me croiser quelques part, à m’éviter dans la vraie vie, alors que moi je vis ma petite vie tranquille, à devenir rouge écarlate lorsque nos regards se croise (tu sens que ça boue à l’intérieur chez elle mdr).
      Etant donné son comportement, l’entourage a même bien remarqué quelques choses, un malaise, un truc qui cloche chez elle dès que je suis à proximité… Moi de mon côté, je n’y peux rien, je n’ai pas lancé de bombe l’année dernière, je suis bien dans ma tête, et je m’en fou royalement à vrai dire. Je n’ai rien changé à ma vie et je me porte bien :)

      Bref tu ressens bien le truc que la personne en est resté là, et que sa jubilation malsaine dans l’attente d’une réponse immédiate de ma part il y a un an, a laissé place à un fort sentiment d’inconfort chez elle… Tout c’est retourné contre elle… Oui, je n’ai pas nourrit le Troll ! mdr
      Et si je n’avais que ça à faire, oui, presque un an après, je pourrais me laisser aller à quelques sentiments de jubilation silencieuse à mon tour, niark niark niark… Et ton article m’a précisément fait pensé à tout ça avec le sourire :) En revanche je doute que l’autre personne de ma belle-famille y pense en rigolant maintenant… mdr

      Le silence est d’or ! :)

      De toute façon d’une façon générale dans la vie, nous serons toujours confronté à un moment ou à un autre, à des personnes dont l’estime d’eux-même est si médiocre qu’elles prendront un malin plaisir à nous critiquer, à nous déprécier et à essayer de nous tourner en ridicule avec des sarcasmes ou des commentaires désobligeants.

      Leurs vies sont si tristes et si ennuyeuses que leur seule façon de s’amuser consiste à provoquer du remous dans la vie des autres… C’est leur choix… Ils en paieront les conséquences tôt ou tard…

      Sur ce coup là, j’ai pu testé la technique du « Silence », et dans ce cas là, ça fonctionne ! :)

      Sur ce, bonne journée.

      David :)

      • Cédric Vimeux 19 juin à 20 h 35 min

        Salut David,

        Merci pour la petite histoire ;)

        Cédric

        • Jean-Luc de Moralotop 20 juin à 15 h 13 min

          On dit du mal de vous ?

          Il n’y a pas de règle absolue entre répondre et s’abstenir.
          Les situations sont diverses, et peuvent justifier des répliques diverses elles-aussi.
          Ainsi on ne traite pas de la même manière des insultes sévères et des propos plus légers (même venimeux), une attaque isolée dans le temps et une autre récurrente etc

          Analyser l’autre, ses intentions cachées, les moyens utilisés pour vous faire du tort, l’impact réel de son action, sont – parmi d’autres- des éléments utiles :
          1) à la juste appréciation de la situation.
          2) à la juste réplique (qui peut être une non réplique)

          Reste, dans tous les cas, à conserver le calme des vieilles troupes .:)

  • Matt (Acide ici) 27 juin à 11 h 34 min

    Il est vrai que j’ai assisté à un ou deux « fights » totalement indigne sur la blogosphère. Mieux vaut y réfléchir avant que sur le coup de la colère. Bon article ! :)

  • Guillaume@blog geek 8 juillet à 16 h 13 min

    Je ne suis pas spécialement d’accord. Le fait est que le troll va amener sa petite armée mais qu’un blogueur a aussi la sienne. Ça m’est deja arrivé une fois et le mec a carrément arrêté car ça c retourné contre lui.

  • Alexandra@L'univers de l'attraction 17 août à 0 h 29 min

    Merci pour l’info, encore une fois je ne me doutais pas un seul instant que l’on puisse aller jusqu’à écrire un article contre nous :S

    Je savais pour les commentaires et c’est d’ailleurs pour cette raison que je les ai mis en modération via le prétexte SPAM.

    Jusqu’à présent je n’ai reçu qu’un email un peu bizarre avec un ton assez dévalorisant. Sur le moment, j’ai eu envie de lui répondre mes 4 vérités mais j’ai fais ce qu’il fallait: je n’ai pas répondu comme il est conseillé dans cet article…. et j’en suis fière! Vu que j’ai un tempérament qui a tendance à démarrer au 1/4 de tour… J’ai réfléchi et je me suis raisonnée en pensant qu’il pourrait se servir de ma réponse pour me nuire ensuite.

    Depuis cette mésaventure, je n’ai plus laissé l’accès à mon adresse mail. Toute personne qui souhaite me joindre via le site devra le faire par un formulaire de contact.

    Merci pour cet article recadrant, je penserai à tes précieux conseils si de nouvelles attaques quelconques devaient de reproduire :)

  • Sébastien 2 décembre à 22 h 17 min

    Merci pour ton article judicieux !
    Oui, c’est un schéma bien connu, et il est vrai que tôt ou tard un troll vous attaquera, cela m’est déjà arrivé…tes conseils sont judicieux…
    Il vaut mieux ne pas répondre à ce genre d’attaque !
    Seb

  • Berou@témoignages des victimes 30 avril à 12 h 46 min

    Je pense qu’a force de se taire on devient coupable… C’est comme si par exemple on nous accusé de vol ou de meurtre (je sais ce n’est pas a cette echelle mais ce sont tout de meme des attaques défavorables qui peuvent certainement avoir des conséquences facheuses sur notre réputation ou autres) et qu’on ne reagissait pas. Ce serait tres compromettant pour nous.
    Je dis plutot qu’il faut se défendre quelque soit le terrain de bataille mais avec la maniere bien entendu (c’est cela qui fera toujours la difference avec les gens)…. il faut adopter la riposte la plus sereine et objective possible…

  • Danielle 31 mai à 14 h 53 min

    Bonjour Cédric,
    Voilà bien des « guerres » qui seraient évitées on lin et off line, si ce principe de sagesse était partagé. Vous m’inspirez cette reformulation : « Les chiens aboient, la caravane passe », c’est aussi ce que je recommande aux participants de mes formations management ou gestion du stress en présence de rumeurs.

  • Serge 31 mai à 16 h 22 min

    Hello Cédric et bonjour à vous tous :D

    Je ne peux que « plussoir » (lol j’adore ce mot) à ce qui est proposé ici, étant moi-même enseignant de psychologie appliquée, transpersonnelle et « ésotérique » (qui concerne l’intérieur de l’être) Il m’a semblé intéressant de saisir la balle au bond et de mentionner certaines lois du fonctionnement de l’esprit (des lois Ontologiques, donc), en rapport avec ce qu’a écrit Cédric

    Il est en effet préférable de ne pas trop se concentrer sur les critiques que l’on perçoit comme étant gratuites ou destructrices et donc, sans aucun intérêt réel pour notre propre progression. Pourquoi ?
    Parce que « L’énergie suit l’attention mentale » et que « Nous alimentons, de notre vitalité, ce sur quoi se concentre notre attention, le plus souvent (rythme) et longtemps (durée) »

    Cela signifie que c’est notre propre vitalité ou énergie, qui s’échappe de nous et qui « s’écoule » en direction de l’objet de notre attention.
    Comme je le dis souvent, pour aimer quelqu’un, il faut se concentrer dessus et pour le haïr également ! Il paraît tout de suite plus logique de ne refiler notre vitalité qu’aux personnes qui en valent la peine !

    Ainsi, prêter attention à ceux que nous trouvons inutilement agressifs et dont les propos s’avèrent sans intérêt réel, revient à leur offrir un peu de notre vie, en plus de notre attention. Et nous agissons, dès lors, comme si leur intervention était intéressante, opportune voire incontournable.

    Cela dit, il n’est pas interdit, au passage, de noter pour soi-même nos éventuelles réactions émotives, n’est-ce pas ^^
    Cela parce qu’il est toujours utile de connaître par cœur nos faiblesses et, surtout, leur origine.) Mais ceci doit demeurer intime, intérieur voire secret (« ésotérique », donc)

    Nous ne devons surtout pas laisser entendre à un Troll que ce qu’il a dit (ou écrit) nous a affecté ! Dans le cas contraire, cela reviendrait non seulement à cautionner sa présence et son action mais, de plus, à l’encourager en ce sens !
    Ce que, bien évidemment, nous ne souhaitons pas obtenir comme effet !

    Une autre Loi : « Tout est double et marche toujours par paires d’opposés dont la polarité est à la fois opposées mais complémentaire. »

    En clair et pour notre exemple, puisque le Troll agit (action) ouvertement et d’une manière extérieure (dehors), il s’attend à une réaction de votre part mais se produisant elle aussi à l’extérieur et donc, au-dehors. Et c’est là que le Troll se retrouve en violation de la loi spirituelle en présence (concernée) et c’est en cela que vous pouvez en profiter pour prendre le pouvoir ! Pourquoi ? comment ? C’est très simple :

    1. Puisque le Troll AGIT dehors, vous qui respectez la loi, allez NE PAS AGIR (si je puis dire) et…. DEDANS ! (mentalement, intérieurement, c’est-à-dire ésotériquement)
    En effet, le pôle opposé et complémentaire de l’action n’est pas la réaction, comme on le croit mais « le non-agir »

    2. Puisque le Troll a agi et qu’il CROIT que vous lui devez une RÉACTION, son mental va se mettre en attente de cette réaction et donc, se dépolariser, passer du mode « émission » (+) au moment de l’attaque préalable, au mode « réception » (–) à cause de cette attente d’une réaction de votre part.

    Et c’est ainsi qu’il s’affaiblit comme un imbécile !
    Une fois les polarités inversées, c’est l’attaquant qui se transforme en victime et qui devient tributaire de vous, celui qui « devait » réagir mais qui ne le fait pas, qui conserve l’énergie, au lieu de la gaspiller et qui, du coup, demeure polarisé positivement (+) et devient le plus puissant des deux, d’un point de vue mental. Vous captez l’idée ?

    Je suis désolé de devoir résumer grossièrement et à la limite du sabotage mais je ne veux pas non plus en faire trois pages mais juste offrir un aperçu du sujet et apprendre, à ceux qui l’ignorent encore, que notre esprit est un outil pointu qui répond à des lois et des principes très stricts.
    Connaître ces lois revient à mieux maîtriser son vécu au lieu de le subir.

    Cela pourra intéresser ceux qui aiment comprendre « comment ils fonctionnent » et, surtout, pourquoi ils fonctionnent de la sorte.
    La maîtrise de notre esprit est la condition incontournable pour demeurer libre, en paix et heureux sa vie durant.
    Pour ma part, j’adore désamorcer les mines qui apparaissent sous chacun de mes pas.

    Bonne journée à tous et mes vœux les meilleurs de réussite en tous les domaines ! :D

  • Francois 31 mai à 19 h 05 min

    Bonjour Cédric,

    Si un « troll » nous attaque c’est qu’il nous accorde une certaine importance sinon il ne parlerai pas de nous. Il faut donc le remercier de parler de nous et de nous faire ainsi de la pub auprès de ses lecteurs. On peut ensuite lui répondre gentillesse et humour…

    On peut par exemple voir sa critique d’une certaine manière comme un compliment (que c’est généreux de sa part et qu’on en demandais pas autant) ou au contraire rajouter quelques couches mais toujours avec légèrté et humour

  • Francois 31 mai à 19 h 06 min

    Bonjour Cédric,

    Si un « troll » nous attaque c’est qu’il nous accorde une certaine importance sinon il ne parlerai pas de nous. Il faut donc le remercier de parler de nous et de nous faire ainsi de la pub auprès de ses lecteurs. On peut ensuite lui répondre avec gentillesse et humour…

    On peut par exemple voir sa critique d’une certaine manière comme un compliment (que c’est généreux de sa part et qu’on en demandais pas autant) ou au contraire rajouter quelques couches mais toujours avec légèrté et humour

  • gilles 31 mai à 19 h 40 min

    dés lors que l’on fait quelque chose d’important et/ou intéressant il y aura toujours des détracteurs, dans le même temps au moins on ne reste pas indifférent, peu être on dérange, on est jalousé, etc…
    LE SILENCE EST LE PLUS PROFOND DES MEPRIS
    c’est ce qui touchera le plus vos détracteurs, et on évite une perte de temps !

  • Michel@Changer-Gagner 1 juin à 15 h 02 min

    Bonjour !

    Globalement je suis d’accord avec ce qui est proposé, mais la polémique, parfois fait de la publicité. Certes, cela dépend du contenu de l’attaque.

    Si votre message est « propre », éthique, les gens s’en rendront compte. Souvent ceux qui attaquent savent à peine écrire le français. En comparant les manières de s’exprimer il est vite fait de faire la différence.

  • MarieEve@formation html css 2 juin à 20 h 23 min

    Salut Cédric,

    Alors c’est comme ça que tu appliques les stratégies guerrières au domaine du webmarketing ? Intéressant !

    Je crois aussi que l’ignorance (de l’autre) est une des meilleurs armes, mais pas toujours facile à tenir!

  • Lise@Découvrir et Vivre Berlin 5 juin à 0 h 11 min

    Dans la réalité aussi, il ne faut pas nourrir le troll. Malheureusement, dans la réalité, on ne peut pas les éviter. Ils portent souvent des sweat rose et bleu d’ailleurs.
    Quant à ne pas répondre… c’est dur sur internet, on a toujours envie de remettre les gens à leur place !
    Quand j’étais jeune, j’étai sur un forum qui effaçait les posts des troll et marquait « trollage interdit ». J’aimais bien l’idée.

Post comment

real money casinos new zealand