Mar
29

De blogueur à entrepreneur: comment sortir de l’ombre et vous différencier



Article rédigé par Johann Yang-Ting, consultant, formateur et coach en développement personnel et développement d’affaires. Il est l’auteur de Brisez vos chaines et sortez de la masse et de la Méthode C.R.E.A.T.

Quand on se lance dans le blogging, qu’on soit débutant ou confirmé, la plus grosse difficulté est de rester créatif et motivé sur la durée:

Débutant, il faut trouver des idées d’articles, des angles d’approche, des sujets intéressants, des moyens de se faire connaître… Plus de 3 millions de blogs sont créés par jour dans le monde, donc si vous vous lancez maintenant, ça sera encore plus difficile de vous faire un nom !

Le blogueur confirmé, lui, peut avoir du mal à se renouveler, à parler d’autres choses ou à trouver de nouveaux concepts. D’ailleurs, si vous regardez la plupart des gros blogueurs francophones, vous vous rendrez compte que beaucoup font la même chose et commencent à tourner en rond.

Il faut se rendre à l’évidence, le blogging s’essouffle. Maintenant, si on veut vivre de son blog, il faut penser comme un entrepreneur. Un entrepreneur qui s’adapte et évolue…

Mais comment faire pour se différencier ? Se renouveler ? Apporter de la fraicheur dans cette masse ?

Voici quelques pistes…

johann yang ting

Le syndrome de la page blanche

On est lundi, vous devez écrire votre article de la semaine, mais vous n’avez aucune idée de quoi parler… Vous vous mettez sur votre traitement de texte favori, mais rien ne vient, vous ne savez pas quoi dire…

Vous souffrez du syndrome de la page blanche, l’inspiration ne vient pas !

Pourtant, ce problème est bien loin derrière moi. J’ai même un problème inverse: trop d’idées d’articles ! J’ai un stock de plus de 300 idées d’articles qui se remplit chaque jour.

À un moment, j’écrivais un article par jour et lançais un produit tous les 15 jours. Je n’étais jamais à court d’idées, car j’ai développé de bonnes techniques et un bon processus créatif.

Alors, comment déborder d’idée et produire un maximum de contenu ?

La première chose, c’est de vous poser et réfléchir !

La grosse erreur des débutants, c’est de consacrer un horaire ou une journée à l’écriture. Sauf que la créativité, ça ne vient pas comme ça, on ne la force pas ! La créativité est plus complexe, et s’active souvent hors de votre espace de travail, quand vous faites autre chose.

Vous pouvez forcer un peu votre cerveau créatif, et trouver des idées en utilisant par exemple la technique du QQOQCCP:  dont avait parlé Cédric dans cette interview…

Mais le meilleur moyen d’avoir un maximum d’idées, c’est de les noter quand vous faites autre chose.

Je me balade toujours avec un outil de prise de note (dont Evernote) ou un carnet, car je sais que les idées viennent à n’importe quel moment. En fait, je ne prépare pas mes articles lors de séances de travail devant un écran, je les prépare dehors: en balade, au sport, lors de discussions ou quand je fais quelque chose d’autre.

Ça a surement déjà dû vous arriver d’être en train de faire quelque chose et subitement, une super idée vous vient en tête ! C’est parce que votre créativité a besoin de liberté, de souplesse, de fun, d’absence de contraintes pour être à son maximum. Du coup, c’est quand vous faites une activité fun et différente qu’elle s’active.

D’ailleurs, regardez cette vidéo qui montre comment une contrainte de temps bride la créativité chez les enfants.

Quand je vis une expérience ou quelque chose qui m’inspire une idée d’article, je note rapidement mes idées et des grandes lignes sans contraintes. Ça arrive environ 3 à 5 fois par jour. 5 idées par jour, ça me fait 35 idées par semaine, de quoi tenir très longtemps déjà !

Du coup, quand j’ai besoin d’écrire un article, j’ai juste à piocher dans cette boîte à idées et y mettre la forme.

La prise de note est l’une des meilleures techniques de créativité, car les bonnes idées s’oublient aussi très vite. Quand vous libérez votre cerveau d’une bonne idée en la mettant sur papier, vous laissez la place à d’autres idées.

Un peu de discipline bon sang !

Mais que faire de toutes les bonnes idées que vous avez notées ?

Il faut les trier et les programmer pour vos publications.

Je gère 3 blogs principaux à plein temps (et une dizaine d’autres dans différentes niches). Pour tenir un rythme entre 1 et 3 articles/podcasts/vidéos par semaines, il faut de l’organisation pour ne pas y passer trop de temps.

Déjà, je rédige tous mes articles, enregistrent tous mes podcasts et tournent toutes mes vidéos dans la foulée. La raison est que le plus dur est de s’y mettre, mais une fois dedans on avance vite et le cerveau est en mode productif.

Si vous devez vous poser chaque jour pour vous remettre dans le bain ou installer votre matériel d’enregistrement, vous n’avez pas fini.

Je consacre une journée entière à la production du contenu de la semaine suivante. Mais pour ordonner le tout, chaque mois, je définis un thème général, et chaque semaine le contenu sera en rapport avec ce thème.

Le but est de créer un rythme, de vous conditionner à être créatif pour que ça soit naturel. C’est la seule façon d’avancer et de ne pas faire comme la majorité des blogueurs qui postent 5 articles une semaine puis aucun pendant 3 mois.

Donc prenez votre QQOQCCP ou vos notes, et triez vos articles par thèmes, pour ensuite définir quel jour et dans quel ordre vous allez les publier. Votre rythme doit être régulier avant tout !

Ça vous parait compliqué ? Ça demande beaucoup d’organisation ? Bienvenue dans le monde de l’entrepreneuriat… car vous n’êtes pas blogueur, mais entreteneur !

Comment vous différencier de ce que font les autres ?

Vous avez vos idées, vous avez votre stratégie et votre calendrier éditorial… très bien ! Mais comment vous démarquer de ce que font les autres ?

Vous savez… ma plus grande erreur, à un tournant dans mon parcours, a été de vouloir faire comme la plupart des autres blogueurs. J’avais changé mon style et mon approche pour me conformer aux gros d’internet. Mes résultats ont chuté et je ne me retrouvais plus dans ce que je publiais.

La raison est que j’avais mis de côté l’essentiel: ma personnalité et mes valeurs.

Qu’est-ce qui va faire que vous êtes différents ? C’est votre histoire, votre expérience, votre personnalité…

Au début, j’étais l’étudiant fou qui voulait devenir entrepreneur. Je cartonnais et j’avais réussi à me faire rapidement un nom sur la niche de la créativité et de l’influence. Puis je me suis éparpillé, j’ai été trop gourmand en partant à la conquête d’autres niches.

J’avais perdu mon identité propre: celui qui arrivait à apprendre et produire à une vitesse folle, supérieure à la moyenne. Mais avec le temps, je m’étais mis au rythme des autres…

Les personnes qui me suivent depuis le début me disent clairement qu’ils se retrouvaient plus dans mes anciens articles et vidéos, car j’étais aussi vulnérable qu’eux, et je passais les obstacles un par un, je leur donnais l’exemple. Du coup, plus je devenais bon dans ce que je faisais, plus ça paraissait facile pour moi et difficile pour ceux qui me suivaient.

J’ai du alors me reprendre, et retrouver mon style initial en aidant les gens à eux aussi sortir du moule et trouver leur voie, et cela au travers de mon expérience personnelle: mes échecs, mes peurs, mes obstacles…que j’ai surmontés ! Je ne devais plus focaliser sur des conseils bruts, mais des conseils qui aident des personnes qui étaient au même point que moi avant.

Car c’est votre expérience qui va vous différencier. Peu importe le contenu que vous allez produire: racontez vos anecdotes, vos expériences, votre vision des choses. Faites ressortir votre personnalité, n’ayez pas peur de l’assumer, d’appuyer votre opinion ! N’est-ce pas ce que font les leaders ?

Personne n’aime les gens qui disent oui à tout et qui sont d’accord avec tout le monde, ce genre de personnalité est, et vous le savez, insignifiante.

Dans mes vidéos et mes podcasts, je partage toujours mes expériences personnelles, des anecdotes qui me sont propres et donc qu’on ne retrouvera nulle part. Je n’hésite pas non plus à donner mon opinion sur des pratiques qu’on retrouve chez certaines personnes dont je ne partage pas les valeurs. Attention cependant à ne pas attaquer des personnes, mais plutôt dénoncer des méthodes et des actes. (Petite parenthèse au cas où, apprenez à bien critiquer si vous comptez le faire…)

Avec cela, les gens qui vous suivront, la communauté que vous allez créer, seront des personnes qui partageront les mêmes valeurs que vous, ce qui vous créera une audience de «fans».

Faites toujours le lien entre ce que vous partagez et votre expérience personnelle. D’ailleurs, si vous avez noté vos idées comme je vous l’ai dit au début, c’est surement que vous avez vécu une expérience particulière durant laquelle vous avez tiré une leçon ou un questionnement intéressant à partager.

Cédric avait déjà expliqué à quel point votre histoire est votre plus gros atout dans cet article…

Après, pour vous différencier dans le style, rien de tel que la pensée latérale pour trouver des titres, approches et concepts originaux pour partager vos idées et votre expérience.

Voici deux exemples de jeu d’utilisation de la pensée latérale: ici et  

Je ne suis pas un expert… Comment je fais ?

Quoi ? Vous ne pouvez pas partager votre expérience, car vous n’avez pas suffisamment d’expertise sur votre sujet ? C’est FAUX !

C’est même un avantage si vous n’êtes pas un expert. Et si vous en êtes un, il va falloir trouver un style compréhensible.

Beaucoup d’experts utilisent un jargon et un langage incompréhensible pour la plupart des terriens, que seuls eux comprennent. En blogging, vous devez vous faire comprendre, dans un style simple et abordable. Rien que sur Virtuose-Marketing, vous vous rendez compte que Cédric vous parle d’égal à égal, vous avez un humain en face de vous, pas une machine qui nécessite un décodeur à chaque mot.

Si vous n’avez pas d’expertise, partagez ce que vous apprenez, ce que vous découvrez, faites vivre vos expériences, les gens adorent ça ! Pourquoi les émissions du style vit ma vie cartonnent d’après vous ?

Comment avoir la crédibilité suffisante pour traiter votre sujet ? Il faut la gagner…

Quand j’ai commencé en blogging, je partageais ce que j’apprenais et découvrais. Je partageais aussi mes défis, mes expériences (réussites et échecs). C’est ça qui m’a donné de la crédibilité auprès de ma communauté. Les gens ont vu que j’étais comme eux, mais que je me donnais à fond pour aller de l’avant. Peu à peu, ils m’ont demandé conseil voyant que j’avançais en surmontant les mêmes obstacles qu’ils rencontraient…

A qui vous feriez plus confiance ? 

Quelqu’un qui vous ressemble et dont vous avez vu l’évolution et les résultats ? Ou quelqu’un qui débarque de nulle part en ce mettant d’office sur un piédestal ?

De toute façon, vous êtes et serez toujours dans un processus d’apprentissage, donc quelque soit votre niveau, osez partager ! Soyez juste sincère et transparent…

Je débute, comment sortir de l’ombre ?

Vous avez vos idées, votre contenu, votre touche personnelle… Comment vous faire connaître ?

Normalement, au bout de 6 mois, si vous produisez un contenu de qualité et le partagez dans votre réseau, vous commencerez à attirer un peu de monde. Il faut bien entendu que vous ayez déjà un contenu de qualité et une petite machine qui tourne avant d’y injecter du trafic.

Le meilleur moyen de vous faire connaître au début, c’est de créer un contenu participatif avec des gros de votre thématique, participer à des évènements interblogueurs et publier sur d’autres sites.

Prenez par exemple le meilleur article que vous avez rédigé cette semaine, et proposez-le en article invité sur un gros blog de votre thématique, pour ne pas qu’il reste dans l’ombre. Au pire, si le blogueur influent refuse, vous le posterez chez un autre ou chez vous.

Moi par exemple, je propose mes articles sur la créativité à Cédric, car je n’ai pas beaucoup de blogueurs dans mon audience et je souhaite que mon message soit plus visible. Du coup, j’avais déjà rédigé cet article et je me suis dit qu’il serait intéressant de lui proposer, car ça intéressera plus son audience.

Bien entendu, je le partage aussi à ma communauté, ce qui fait une situation gagnant/gagnant entre Cédric et moi.

Je ne vais pas rentrer dans les stratégies marketing de trafic, le but est de parler de créativité.

Mais retenez que le meilleur moyen de sortir de l’ombre c’est d’être différent dans votre contenu. Et si vous appliquez déjà ce que j’ai partagé avec vous dans cet article, vous irez plus loin que 90% des blogueurs et ferez peut-être partie des 10% (en grossissant le chiffre) qui en vivent.

Selon une dernière étude, seuls 9% des blogueurs en vivent aux États-Unis (qui gagnent entre $1000 et $10000 par mois), et le chiffre doit être plus bas en France.

Vous voulez vivre de votre blog ? ATTENTION…

La grosse erreur de beaucoup de personnes (un peu à cause des vendeurs de rêve), c’est de croire que ça sera facile et que ça demandera peu de travail. Vous ne vivrez pas de votre blog en publiant un article par-ci par-là comme ça à mi-temps…

Vous savez, un blogueur professionnel, donc quelqu’un qui crée une entreprise autour d’un blog, ne travaille pas 4 heures par semaine. Pour vous donner une idée, je peux faire des semaines de 80 heures, comme des semaines de 20 heures de travail, comme un entrepreneur classique, c’est variable.

Après j’aime ce que je fais, donc je ne compte pas les heures. MAIS, car il y a un «mais», le mythe que vous pourrez développer un business autour d’un blog en bossant q’une heure par jour, vous pouvez l’oublier. C’était peut-être valable avant, mais plus maintenant car c’est de plus en plus bouché.

Ayez l’esprit entrepreneur, pensez comme un business man, pas comme un blogueur !

Mettez en place une vraie stratégie éditoriale, des systèmes, des procédures pour organiser votre business. Vous devez gérer un business, de la création du contenu à la gestion des clients que vous aurez.

Ce que j’ai partagé avec vous dans cet article m’a permis de bien vivre de mes sites internet en 2 ans, mais avant j’ai travaillé presque 1 an sans rien gagner, quand j’étais étudiant. J’ai pu me placer sur un secteur ultra concurrentiel en y arrivant tard, mais après un travail acharné (les débuts étaient très difficiles).

Je ne suis pas un génie, j’agis juste différemment de la masse pour avoir des résultats différents. J’étudie ceux qui réussissent et je l’expérimente sur mes propres projets.

Si j’y suis arrivé, c’est parce que j’ai développé une grosse machine derrière, un véritable business organisé avec des systèmes et des procédures complexes que j’ai simplifiés peu à peu. L’aspect blogging n’est qu’une façade, un outil parmi d’autres. C’est aussi dur voir plus dur qu’une entreprise traditionnelle, car là c’est VOUS que vous vendez !

Cédric et les autres blogueurs «sincères» vous confirmeront que ça représente un travail énorme avant d’arriver à ces résultats. Un travail créatif et une organisation béton pour avancer chaque jour et construire quelque chose de solide sur le long terme. Le but n’est pas de gagner des milliers d’euros et utiliser toutes vos cartouches pour vous retrouver tout nu dans 2 ans. L’objectif, c’est de créer quelque chose basé sur des fondations solides, qui fonctionne sur le long terme.

Ça vaut le coup ! Pouvoir travailler à son rythme et de partout dans le monde c’est le pied, on ne se le cache pas ! Mais on «travaille» à notre rythme, ce qui ne veut pas dire qu’on ne travaille pas… Ce mot « travail » fait peur, mais citez-moi un seul entrepreneur qui a réussi sans travail et on en reparle…

Quoiqu’il arrive, c’est votre créativité qui fera la différence, et ça plus que jamais !

À vous de jouer !

Retrouvez Johann sur son blog B2ZEN et découvrez une petite formation gratuite de 3 vidéos pour développer votre créativité ici…

40 Comments to “De blogueur à entrepreneur: comment sortir de l’ombre et vous différencier”

  • GiGO Webmarketing 29 mars 2014 à 17 h 50 min

    Bonjour Johann,

    Rien à dire sur ton article à part que je l’adore. :)

    Beaucoup de vérités s’y trouvent dedans.

    Merci pour le partage et très bon weekend à toi.

    Giresse

  • Johann 29 mars 2014 à 18 h 21 min

    Merci Cédric pour la publication de l’article !

  • Michel 29 mars 2014 à 18 h 36 min

    Bonjour Johan,

    Merci pour cet article qui diffère un peu de tout ce qu’on peut lire sur le web concernant le blogging. Je pense qu’effectivement il est absolument nécessaire d’être sincère, de se différencier et surtout de beaucoup travailler. Surtout au début et encore plus lorsque l’on décide de bloguer dans une niche concurrentielle. Pas de langue de bois avec toi..

    Cordialement,
    Michel

    • Johann 29 mars 2014 à 23 h 20 min

      Bonjour Michel,

      C’est bien cela, et comme dans tous les domaines dans lesquels on entreprend, il faut être prêt à travailler pour obtenir des résultats.

      Johann

  • Helene@Objectif-Reussite 29 mars 2014 à 19 h 03 min

    Bonjour Johann,

    Enfin une personne qui dit la vérité, rien que la vérité ! Tous les blogueurs devraient lire cet article transpirant de vérité et de sincérité. Bravo !
    Le chiffre de 9% de blogueurs et même moins en France qui vivent de leurs blogs, ne m’étonne guère. Je suis même rassurée, si c’était facile, cela se saurait. Pas facile de tenir la route mais avec la passion tout est possible.

    Maitre mot : organisation ! Je rajouterais : constance dans l’effort et persévérance béton.

    Côté écriture : l’inspiration vient au moment ou ne l’attend pas, j’ai toujours aussi un carnet près de moi. Les idées viennent en regardant autour de soi, dans toutes situations, il y a toujours plusieurs idées à exploiter. Savoir aller chercher au fond de soi sans s’autocensurer : un puits d’idées infini !

    J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cet article,

    Merci Johann,

    Hélène

    • Johann 29 mars 2014 à 23 h 21 min

      Bonjour Hélène,

      Tu as tout compris, on n’a pas de limite à partir du moment qu’on est prêt à fournir les efforts nécessaires.

      Johann

    • GiGO Webmarketing 11 août 2014 à 18 h 59 min

      Bonjour Hélène,

      Je suis entièrement d’accord avec toi lorsque tu parles de persévérance.

      Pour ceux à qui le succès échappe, je leur recommande la lecture de ce programme : http://super-lien.com/p/perseverance/

      Giresse

  • Sébastien 29 mars 2014 à 20 h 30 min

    Bonjour/Bonsoir,

    Tout à fait d’accord.

    Une personne créative qui ose montrer sa personnalité, son savoir faire aura de la peine d’avoir de la concurrence, tout dépend de sa niche. Une personne créative à toujours des pas d’avance sur la concurrence, même si la fonction copier coller est utilisée. Cette personne utilise son propre style, c’est bien le cas de virtuose-marketing.

    La mise à mort d’une activité dépend si la personne recule, avance ou stagne.
    Vous avez sûrement remarquer si vous lâché du zeste est laissé de la distance avec vos projets, il sera plus dur de s’y remettre. Même la possibilité de laisser tomber définitivement.

    Personnellement je ne suis pas très chaud pour les formations de blogging qui n’arrêtent pas de s’agrandir, une bonne base pour démarrer, oui, mais aller plutôt à la rencontre de votre style, personnalité et le sujet qui vous passionne.

    Soyez simplement vous !
    Et votre blogue sera unique, comme vous !

    • Johann 29 mars 2014 à 23 h 23 min

      Bonjour Sébastien,

      En effet, comme je l’ai expliqué « bloguer » n’est qu’une infime partie si on souhaite en faire une activité lucrative.

      Mais au final, ce que l’on vend, c’est soi-même, au travers d’un blog ou d’un produit/service. Donc on en revient toujours à l’importance de la personnalité et de la valeur qu’on a à apporter.

      Johann

  • Gina 29 mars 2014 à 21 h 27 min

    Bonjour Johann et Cédric,

    Vraiment bravo pour cet article plein de vérités. Et je dirais comme Hélène ,tous les blogueurs devraient lire cet article ainsi que tous ceux qui veulent se lancer. Car le blogging n’est pas si simple et demande énormément de travail.
    Merci pour votre sincérité et d’avoir partagé.

    Gina

  • Emmanuel@sa piscine 29 mars 2014 à 23 h 18 min

    Que rajouter de plus, sinon que je rejoins les avis donnés dans les précédent commentaires.
    Comme le dit si bien Johann, le blogging est un vrai travail et celui qui n’a pas compris cette évidence ne pourra pas réussir dans le blogging !
    La seule différence réside dans le fait que le blogueur à choisi le travail qu’il souhaite faire et du coup le travail devient tout de suite plus agréable.

    Emmanuel

  • Biba Pedron 29 mars 2014 à 23 h 24 min

    Bonjour Johann,

    Thanks to set the record straight!
    « le mythe que vous pourrez développer un business autour d’un blog en bossant qu’une heure par jour, vous pouvez l’oublier »

    Sur le marché francophone, il y a eu tellement de personnes qui ont vendu des formations en faisant croire qu’il suffisait de mettre un blog en ligne pour avoir du trafic et gagner de l’argent.

    Cela demande BEAUCOUP plus que cela et effectivement beaucoup de travail, de détermination, et de constance dans ce que l’on fait. Je récupère tellement de clients qui ont créé des blogs il y a 1 a 2 ans et non eu aucun résultat.

    Donc merci de votre article, qui j’espère attirera l’attention de ce qui veulent de l’argent sans travailler – Il faut qu’ils revoient leur copie…

    Biba

    • Johann 30 mars 2014 à 13 h 48 min

      Bonjour Biba,

      C’est effectivement important de faire une piqûre de rappel de temps en temps afin d’éviter des désillusions. Les résultats ne viennent qu’avec de la persévérance.

      Bonne continuation !

      Johann

  • Mo 30 mars 2014 à 19 h 29 min

    Bonjour,

    Sur le marché francophone beaucoup de marchand de vents et d’illusions sur le web.
    formation de blogging,
    formation vidéo
    e-commerce
    Gagner des sous avec affiliation….
    formation dans n’importe quoi …du moment que ça permet à son auteur de garnir son compte papal ou bancaire…
    Cordialement Mo

  • Victor @Technique de Vente 31 mars 2014 à 19 h 42 min

    Félicitation pour cette piqûre de rappel !
    Effectivement, l’imaginaire collectif entretient le mythe de la semaine de 4h.
    Bien que le best-seller de Tim Feriss soit excellent, il ne faut pas oublier que le titre est complètement marketé, et l’auteur ne s’en cache pas…
    Bonne continuation,
    Victor

  • Patrx 2 avril 2014 à 11 h 34 min

    Bonjour Johann,

    Tu fais bien de partager ce contenu sur ce blog qui est l’un de mes blogs référents, et l’article que tu viens de produire est à la hauteur de mes attentes. Merci

    Tu décris un point très important « Arrêter d’être simplement blogueur mais devenir Entrepreneur ». C’est à ce prix que la rentabilité suivra.
    Une piqûre de rappel, o combien importante, qui devrait nous faire prendre une pause et bien penser notre business (pour ceux qui croyait que tout était facile et devait couler de source).

    Courage à tous, la réussite N’EST qu’au bout de l’effort.

    Encore Merci pour ce post.

  • Séduction by Hugo 6 avril 2014 à 12 h 21 min

    Salut,

    J’ai aimé lire cet article, parce qu’il est bien écrit mais aussi parce qu’il donne des conseils vraiment très intéressants. Toutefois, je ne compte pas encore faire de mon blog une source de revenus, étant donné que je suis assez occupé en ce moment, et puis tout simplement parce que pour le moment, je souhaite uniquement bloguer pour le plaisir de partager et d’échanger avec une audience :)

    Mais je garde ces conseils bien au chaud pour le jour où je déciderai de monétiser mon blog.

    A bientôt,
    Hugo.

  • thomas@permanence téléphonique 10 avril 2014 à 11 h 55 min

    C’est vraiment un article très complet. Par contre avec les nouvelles restrictions de google notamment en terme de guestblogging je ne vois pas trop comment monétiser son site et rester blogueur. Il tient à peu de chose de nos jours pour disparaître complètement de google suite à une mise à jour de l’algorithme et pénalité manuelle.

    Par exemple les sites du réseaux ebuzzing on pris un pénalité manuelle et un PR revenu à 0. Y’a t’il encore des marques qui souhaite faire du lien dessus ? N’est-il pas mieux d’ouvrir plusieurs plateformes de blog ?
    Ou alors la réputation et le traffic généré par les réseaux sociaux suffisent à rester blogueur professionnel ?

    • Cédric Vimeux 14 avril 2014 à 19 h 10 min

      Salut Thomas,

      On s’en fout de Google :)

      Quand tu publies un article invité, ce n’est pas pour obtenir un lien « pour google », mais pour te faire connaître auprès d’une autre audience, pour obtenir des visites et (peut-être) de nouveaux fans.

      Il faut arrêter de penser à Google, et penser avant tout à ces lecteurs. Il faut arrêter d’écrire pour une machine, mais écrire pour des humains.

      Cédric

  • Tia 16 avril 2014 à 14 h 35 min

    Je suis tout à fait d’accord avec Johann, se différencier de ses concurrents est une bonne stratégie.
    c’est bien de faire des articles mais des vidéos c’est encore mieux .
    y’a qu’à voir ceux dont on se souvient dans le domaine du marketing . A quelques execption comme Cédric, l’image prime.
    Merci pour cet article très instructif

    Tia

  • Ahmed@ecran bleu 16 avril 2014 à 20 h 07 min

    Cet article explique plusieurs points pour être un bon blogueur. En résumée, il faut être unique pour réussir son blog. S’il est difficile d’être unique, il faut se doter une personnalité forte.

  • Kévin 21 avril 2014 à 13 h 42 min

    Bonjour Johann et Cédric,

    Encore une fois, j’aime ta façon de pensée, d’écrire, ta vision des choses et de l’avenir !
    Tes conseils sont vraiment précieux, j’espère que tes lecteurs et coachés en font bon usage, je ne me fais pas de problème la dessus ;).

    Au plaisir, de se rencontrer sur les chemins du développement personnel =).

    Amicalement,
    Kévin.

  • yann@rencontres 26 avril 2014 à 10 h 50 min

    Bonjour,
    Merci de l’article et notamment du conseil de l’heure/jour fixe pour rédiger ou mettre à plat ses idées.
    Personnellement c’est comme ça que je fonctionnais jusqu’ici (le samedi matin et dimanche matin pour la semaine entière). Mazis je dois avouer mes brouillons restent blanc un long moments ! Alors que parfois en milieu de semaine ‘tête au repos) j’ai des articles entier qui défilent dans ma tête … :(
    Je vais suivre votre suggestion et m’équiper d’un petit bloc note afin de tout noter dès que ça vient (l’idée) !
    Amicalement, Yann.

  • Ramzi@Qamis 27 avril 2014 à 14 h 59 min

    3 blogs à gérer … chapeau. Cela ne doit pas être évident !

  • Stéphane 27 avril 2014 à 15 h 25 min

    Bonjour,

    Je vous remercie pour votre blog. Je me lance dans le blogging et vos articles sont d’une grande aide pour moi. Je prends plaisir à vous lire.

    A bientôt

    Stephane

  • Tresor 22 mai 2014 à 7 h 20 min

    Merci
    beaucoup pour ton article!
    Je suis assez rassuré de savoir que bosser une heure par jour n’est qu’un slogan de vendeur de rêve! Mais de toute façon, étant donné que le blogging est avant tout une passion, on ne peut pas se permettre de n’y passer qu’une heure/jour, du moins si on veut être vraiment efficace.
    J’ai bien aimé tes vérités car elles remettent les choses en place: CE N’EST PAS FACILE!
    Il y a quand même une sacré différence entre le blogueur et l’entrepreneur dans le blogging.

  • kurser@maillot-de-bain-femme 1 juin 2014 à 19 h 57 min

    Merci pour ton aide je lance mon site de maillot de bain femme, et ton article
    va mettre d’une bonne aide !

    Bonne continuation et bon dimanche à tous !

  • Mrpoons@bloguez 13 juin 2014 à 9 h 54 min

    Merci pour cet article très intéressant.

    Il n’y a pas de secret il faut se différencier pour réussir.

  • Patrx, Le Blogueur Utile 21 juin 2014 à 1 h 38 min

    Bonjour Johann,

    J’ai relu l’article, et encore une fois, j’ai bien appris.

    J’aime bien la maxime: « Ayez l’esprit entrepreneur, pensez comme un business man, pas comme un blogueur ! »
    Quelques fois, on se retrouve à faire des choses plus ou moins rebarbative, en oubliant l’éssentiel: offrir une solution aux problèmes de ceux qui nous suivent, afin d’ouvrir pour nous les chantiers de la réussite.

    Merci encore pour tes conseils, je partage.

    A bientôt

  • samir@centre d'appel maroc 17 juillet 2014 à 17 h 47 min

    Merci Johann pour cet article plein d’informations utiles. surtout que de nos jours les new blogueurs crois que c’est facile de devenir blogueur , facile certes mais pas si efficace comme auparavant, ton article a le mérite d’évoquer ce point et de pousser les internautes surtout les débutant d’avoir un esprit d’entrepreneur et réaliste dans leur aventure en blogging.

  • Mehdi 5 août 2014 à 10 h 51 min

    Merci pour cet article. Je rajouterai que le plus important est d’être soi-même. De bien chercher au fond de soi qui l’ont est, la personne que l’on peut-être quand personne nous regarde, quand nous somme seule. Une fois que l’on a trouvé cette personne, alors restez cette personne et commencez à écrire. Votre style et votre personnalité ressortira de vos lignes. Vous allez forcément ne pas plaire à tout le monde, mais ceux à qui vous plairez vous suivront et pour longtemps :)

  • Jérome@Login Facebook 9 août 2014 à 11 h 06 min

    excellent article qui est très complet. Avoir un blog n’est pas une tache à prendre à la légère. C’est un travail qui nécessite un travail énorme et surtout une passion.Il faut aimé ce qu’on fait et écrire avec notre intuition et non imiter les autres car ça sert à rien comme ça. Concernant les idées d’articles, elles sont vraiment nombreuses et elles me viennent généralement lorsque je me balade ou je fais autres choses donc je sort jamais sans mon iphone histoire de tout noté.

  • Anais 14 novembre 2014 à 22 h 21 min

    Merci pour l’article.
    Une autre manière de se démarquer de ses concurrents est aussi d’utiliser d’autres formats que les formats habituels (articles texte), comme les vidéos, les podcasts les Google Hangout etc. Profitez qu’ils ne soient pas encore trop monnaie courante pour sortir du lot !

  • Hugo 1 février 2015 à 13 h 06 min

    J’adore cette phrase  » Ayez l’esprit entrepreneur, pensez comme un business man, pas comme un blogueur ! « . Elle résume bien l’esprit que doit avoir un Web Entrepreneur en lançant son activité sur internet !

    A bientôt ! :)

    • Albert 22 avril 2015 à 10 h 33 min

      Les bloggeurs qui ont réussi à se développer et gagner leur vie avec ce qui, bien souvent, était une passion ne sont pas légions. C’est donc qu’ils ont forcément un petit quelques chose en plus… une bonne niche, un esprit business man et parfois, un peu de chance.
      Merci pour cet article, il me donne envie de me lancer. Comme beaucoup d’autres, probablement ^^
      À bientôt,
      Albert

  • All in led 21 mai 2015 à 13 h 12 min

    Merci pour cette article. Je vais créer un blog pour l’entreprise dans laquelle je travail spécialisé sur l’éclairage, et j’avais peur qu’au bout d’un an le sujet soit totalement exploité et vienne ainsi la peur de la feuille blanche. Mais avec les méthodes que vous décrivez dans cette article. Je vais pouvoir me lancer plus sereinement.

  • taimi@rencontre 22 juin 2015 à 9 h 59 min

    Bonjour à tous,

    Je suis mille fois d’accord avec cet article. C’est notre personnalité, notre expérience, nos points de vue, notre argumentation, notre écriture qui va faire que l’on va se distinguer ou pas.

    Après le problème de la réussite financière est plus complexe : comment arriver à monétisé un blog correctement pour pouvoir vivre, là c’est déjà plus compliqué!

    Je suis adepte du « bloc note », en effet de partout, dès qu’il vous vient une bonne idée, vous pouvez la noter vite fait dans l’iphone pour y repenser plus tard chez vous. Transport en comun, dans un bouchon, au sport, au boulot , hop vous notez votre belle idée pour la retravailler ensuite.

  • Cadeau Original 20 novembre 2015 à 0 h 12 min

    Bonjour à vous tous,

    Je tombe sur cet article. J’ai un site internet qui fait de l’e-commerce sur des produit islandais, et à côté de ça, j’ai un blog sur une autre url dans lequel je raconte la vie de ma famille et de mon installation en islande, et la vie là-bas ,etc.

    Je ne me serts de mon blog, juste comme une vitirine, comme un premier contact avec les gens.

    Le trafic monte sur mon blog, mais il monte beaucoup moins sur mon e-commerce…

    Du coup penses-tu que ca peut être une bonne chose de faire des ventes directement sur le blog, au lieu du site e-commerce?

    Ca reviendrais à faire ce que beaucoup de bloggeur qui gagnent leur vie grâce à leur blog font. Mais en vendant mes produits originaux et non des formations / ebook / etc.

    Pour un pro du marketing, qu’est que tu en penses? Et qu’est ce qu’en pense Cédric aussi?

    Merci pour votre aide ;)

  • Patrx 25 août 2016 à 6 h 34 min

    Ce blog reste ma source d’inspiration.
    Contenu très utile, Merci

Post comment

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.


Nouvelle Formation Virtuose Marketing