Nov
18

Xavier Niel, dirigeant de Free… Son interview par Dessine-moi un entrepreneur

Author Cédric Vimeux    Category Créativité     Tags

Xavier Niel est le principal dirigeant et actionnaire d’Iliad, la société mère du fournisseur d’accès Internet Free.

Comme avec celui de Marc Simoncini, voici l’interview de Xavier Niel par Dessine-moi un entrepreneur.

xavier niel

Xavier Niel

Il vous dévoile :

  • Son enfance
  • Ses premiers pas en tant qu’entrepreneur
  • Le rapport que sa famille avait avec les « hautes » études
  • Comment il gagnait plus que ses parents à l’âge de 17 ans
  • Son rapport avec l’informatique, et comment les ordinateurs ont changé sa vie
  • Pourquoi il n’a pas l’impression d’être un entrepreneur
  • Son quotidien
  • Comment il utilise l’email et Twitter pour posséder l’information
  • Et bien d’autres…

Xavier Niel est d’une simplicité remarquable.

Écoutez surtout sa réponse à la question « Action ou réflexion ? » ;)

L’interview de Xavier Niel

Cette interview dure 42 min 22.

Image de prévisualisation YouTube

Alors ?

Que tirez-vous de cette interview ?

26 Comments to “Xavier Niel, dirigeant de Free… Son interview par Dessine-moi un entrepreneur”

  • Thierry@blog marketing 18 novembre à 19 h 52 min

    Je croyais à une erreur de liens me rappelant de la dernière interview que tu as proposé. Mais en fait, c’était Marc simoncini qui était interviewé la dernière fois.
    Une nouvelle interview intéressante.

    • Cédric Vimeux 20 novembre à 12 h 47 min

      Salut Thierry,

      Oui, ils ont réalisé de nombreux interviews, plus ou moins intéressants.

      J’en montrerai d’autres, comme ça a l’air de plaire.

      Cédric

  • Guillaume@Argile verte 18 novembre à 20 h 20 min

    L’interview est intéressante, merci.
    C’est beau quand même de pouvoir travailler pour une grosse entreprise à 16 ans et de gagner plus que ses parents.
    Il a un beau parcours.

  • Rodrigue@Creer blog qui rapporte 18 novembre à 20 h 46 min

    Son parcours et son ambition lui permet de ce démarquer des autres, je pense par exemple à orange – etc qui ont attendu son arrivée pour baisser leur prix, bref pour le fondateur de 3515 Ulla c’était un bon pari de miser sur free, j’en avais marre de AOL et de mon heure de connexion que mon père me laissait partager avec mon frère ;)

  • Rodrigue@blog qui rapporte 18 novembre à 20 h 47 min

    Son parcours et son ambition lui permet de ce démarquer des autres, je pense par exemple à orange – etc qui ont attendu son arrivée pour baisser leur prix, bref pour le fondateur de 3515 Ulla c’était un bon pari de miser sur free, j’en avais marre de AOL et de mon heure de connexion que mon père me laissait partager avec mon frère ^^

  • Hafid de bons plans internet 18 novembre à 21 h 03 min

    Salut,

    Un entrepreneur que j’aime beaucoup et que je suis depuis longtemps. Il fait partie des entrepreneurs qui ont su réussir sur le net.

    merci pour le partage,

  • Geoffroy 18 novembre à 21 h 06 min

    Cette interview nous montre que même plein de timidité, on peut quand même réussir.

    J’ai aussi adoré l’anecdote quand il dit qu’il a rencontré le presque fondateur d’NJR.

    Cela montre bien que tout le monde peut avoir une idée qui peut devenir une grande entreprise par la suite mais seuls sont qui passeront à l’action en seront les fondateurs.

    Et pour terminer, c’est un homme qui prend tout ce qui lui arrive comme quelque chose de positif. Il ne se souvient d’ailleurs que des bons moments et s’émerveille encore de ce qui lui arrive aujourd’hui.

    Une excellente interview qui met la peche quand on est emmêlé avec ses petits problèmes d’entrepreneur.

    Geoffroy

  • Pascale@guitare 18 novembre à 21 h 44 min

    Voici une personne passionnée et très positive.
    Je ne le connaissais pas du tout, merci de me l’avoir fait découvrir.
    Très intéressant de « zapper » les échecs pour ne garder que le positif.
    Mais probablement qu’il ne le fait qu’après avoir tiré la leçon de son échec.
    C’est encore un entrepreneur qui remercie la « chance ».
    La chance ne sourit-elle pas aux audacieux, à ceux qui osent, qui entreprennent ?
    Très sympa Cédric, ces vidéos du dimanche, merci.

    Pascale

  • Michel@Changer-Gagner 18 novembre à 23 h 19 min

    Pour faire l’avocat du diable : est-il bien vu de ses employés ? N’est-il pas un bourreau de travail ? est-il agréable avec les gens ou un arriviste de première ?

    Je n’ai pas les réponses à ces questions, mais l’excellence dans un domaine est souvent compensée par des inaptitudes dans d’autres domaines…

    Toutefois des gens qui réussissent comme ça devraient gouverner notre pays à la place de ceux qui le dirigent d’habitude – qui n’ont jamais vu une vraie entreprise (privée) de près.

    • Cédric Vimeux 20 novembre à 12 h 50 min

      Salut Michel,

      > est-il bien vu de ses employés ?

      Steve Jobs ne l’était pas. C’était un véritable tyran mégalo. Pourtant, il a changé le monde.

      Tout le monde a des défauts.

  • Manuel 18 novembre à 23 h 23 min

    Interview très directe, Monsieur Niel veux vraiment casser du monopole et il à raison.
    Même s’il à eu de la chance il a quand même osé.
    Bravo

  • Benjamin Challoy de Comment Faire Blog 18 novembre à 23 h 59 min

    Pfiou j’ai fini entièrement l’interview, au début j’ai eu du mal à accrocher, mais finalement j’ai appris quelques trucs quand même :).

    Mais bon, on a pas tous la même chance que lui dans la vie, son début de parcours était vraiment à taton, et il a eut de la chance que ça décolle. Sinon je ne sais pas ce qu’il serait aujourd’hui.

    Il y a un peu de chance dans nos parcours comme je l’ai dit, mais je dirai, qu’il faut surtout être motivé, avoir de l’ambition. Si on n’a pas d’ambition, on n’ira pas bien loin !

    Bonne soirée !
    Encore merci Cédric de ce partage ;)

    Benjamin

  • Leslie@Voyage Perou 19 novembre à 2 h 52 min

    La réussite ne tombe pas du ciel, on voit qu’il a été hyper déterminé, ambitieux, et constant! Tout un parcours en tout cas. C’est inspirant.

    • Cédric Vimeux 20 novembre à 12 h 52 min

      Bonjour Leslie,

      La détermination, l’ambition et la constance. Je crois que tu as bien dis là les 3 mots les plus importants pour réussir.

      Cédric

  • Sacrémenteur@crème 19 novembre à 11 h 41 min

    Comme quoi un parcours se construit au fil du temps.

  • Matheo 19 novembre à 16 h 10 min

    Un modèle pour tous les entrepreneurs!
    Bravo Xavier!

  • Stéphan 20 novembre à 1 h 00 min

    Très inspirante mais , 42mn c’est long … :p

    • Cédric Vimeux 20 novembre à 12 h 53 min

      Bonjour Stéphan,

      Cette interview est nettement moins long que le dernier épisode de Secret Story… et tellement plus utile ;)

      Cédric

  • Xavier@ club du succès Internet 20 novembre à 1 h 15 min

    On constate bien que Xavier a appliqué (peut-être sans le savoir) les lois éternelle du succès.
    Il montre bien que nous avons tous la même chance au départ de réussir, mais c’est la façon d’exploiter notre chance qui fait toute la différence.

    Il pense en fait la même chose que moi, la providence n’accompagne que les esprits bien préparés.
    pour réussir il faut oser entreprendre et être vraiment déterminé;

  • GiGO Webmarketing 20 novembre à 17 h 26 min

    Bonsoir !

    Je ne connaissais par Xavier Niel.

    Mais je trouve cette interview assez intéressante.

    Comme l’a dit Leslie un peu plus haut, c’est inspirant !

    Merci pour le partage, Cédric.

    Très bonne soirée à toi !

    Giresse

  • Joe@ebook 26 novembre à 23 h 39 min

    Je ne connaissais pas moi non plus, merci pour ces interviews qui nous enrichissent autrement qu’avec de l’argent !!

  • Steph@shamballa 27 novembre à 12 h 50 min

    J’ignorais que Niel était derrière le 3615 ULLA… interview très instructive!

  • Mathieu@enterrement de vie de garçon 4 décembre à 22 h 25 min

    Voila une interview comme je les aime avec un grand monsieur de entrepreneuriat.
    Arf je me souviens encore de la présentation de la première Freebox et de l’attente interminable pour être dégroupé et enfin toucher le saint graal de l’époque.

Post comment

real money casinos new zealand