Nov
7

Les petites choses que vous jetez dans la corbeille, alors que vous pourriez les vendre TRES cher…


Si vous êtes webmarketeur, alors vous possédez à coup sûr des petites choses que vous pouvez vendre très cher, sans vous en douter.

Vérifiez dans votre corbeille, au cas où vous les auriez jetés…

De quoi s’agit-il ? De vos listes de mots-clés :)

Je vous explique :

vendre liste de mots-clés, mots-clés, gagner de l'argent
Vendez vos listes de mots-clés

Un travail long et fastidieux

Si vous êtes comme moi, alors vous essayez certainement d’identifier les mots-clés apportant le plus de trafic, tout en ayant le moins de concurrence possible. Afin vous vous y positionner facilement.

Pour cela vous utilisez la technique que j’explique ici : Ma technique pour identifier les BONS mots-clés sans concurrence.

Toutefois – et même si vous utilisez le logiciel Long Tail Express – vous vous êtes rendu compte que faire des listes de mots-clés représente un travail long et ennuyeux.

Et voici à quoi j’ai pensé :

Pourquoi ne pas les vendre ?

Les idées les plus simples sont parfois les meilleures.

99,9 p. cent des webmarketeurs ne savent pas faire des bonnes listes de mots-clés. Et ne connaissent pas non plus Long Tail Express.

Qu’est-ce que ça signifie ? Cela signifie qu’ils partent avec un handicap vis-à-vis de leurs concurrents. Et ils le savent.

Que font-ils alors ? Ils dépensent des fortunes sur Adwords, pour essayer de se positionner sur quelques mots-clés…

Maintenant, imaginez que vous les contactiez et leur proposez une liste de mots-clés complète. Des mots-clés sur lesquels ils pourraient se positionner facilement. Des mots-clés de la longue traine. Ne seraient-ils pas intéressés ?

Écoutez ça : dès que vous faites une liste de mots-clés, pensez qu’elle pourrait intéresser un bon nombre de webmarkteurs. Et vendez-la :)

Et la concurrence alors ?

Là, je sais ce que vous allez me dire : « Oui, mais si je vends ma liste de mots-clés à mes concurrents, ils vont s’y positionner, et cela me fera encore plus de concurrence ! ».

Je vous réponds : « Tout dépend combien d’exemplaires vous vendez. » :)

Le but n’est évidemment pas de créer de la concurrence sur les mots-clés qui n’en ont pas. Le but, c’est de rentabiliser le temps passé à créer vos listes, et en vendre quelques exemplaires, sans que cela soit gênant.

Combien d’exemplaires vendre, et à quel prix ?

Tout dépend de la taille de votre liste et du nombre de mots-clés vraiment intéressants qu’elle contient.

Mais faisons un rapide calcul…

Imaginons que vous ayez une petite liste de 50 mots-clés de la longue traine, pouvant apporter chacun au moins 4 visiteurs par jour. Je prends vraiment des petits chiffres pour vous montrer à quel point c’est réalisable.

50 mots-clés à 4 visiteurs par jour, cela fait 200 visiteurs par jour. Soit 6.000 visiteurs par mois. Et donc 73.000 visiteurs potentiels par an.

73.000 visiteurs… Si on imagine une campagne Adwords à 5 centimes le clic, cela nous couterait 3.650 euros !

Alors, à votre avis, combien pourrez-vous vendre une liste de mots-clés susceptible d’économiser 3.650 euros par an ? Moi, je pense qu’on peut facilement la vendre 500 euros, limités à 5 exemplaires.

Au total, une toute petite liste comme dans mon exemple pourrait bien rapporter 2.500 euros.

En considérant que vous pouvez générer une telle liste en une journée à peine, ce business devient très vite rentable.

Qu’en pensez-vous ?

Photo © Beboy – Fotolia.com

37 Comments to “Les petites choses que vous jetez dans la corbeille, alors que vous pourriez les vendre TRES cher…”

  • Jonathan 7 novembre à 12 h 26 min

    Bonjour Cédric,

    Encore une idée qui fait mal!
    Décidément, je ne sais pas à quoi tu tournes mais je veux la même chose! Tu le vends pas? :)

    Merci pour cette idée très enrichissante. Effectivement, faire une liste de mots clé efficace demande beaucoup de temps. Et le temps c’est de l’argent.

    Alors oui, rentabilisé le temps passé à créer ses listes est une excellente idée.

    Aurais-tu des pistes pour trouver les clients idéal en fonction de son domaine d’activité?

    Cordialement,

    • Cédric Vimeux 7 novembre à 12 h 38 min

      > je ne sais pas à quoi tu tournes mais je veux la même chose! Tu le vends pas? :)

      Aux céréale Rice Kripies de Kellog’s :)
      http://www.kelloggs.fr/index.php?option=com_catalogue&view=product&id=7BEA6C3F-06F3-091C-37B3-78BAA4001A7E

      > Aurais-tu des pistes pour trouver les clients idéal en fonction de son domaine d’activité?

      Chercher sur Google ceux qui vendent des produits sur ce sujet… Et leur envoyer un petit email, en appuyant bien sur le fait que tu as aussi envoyé un email à ses concurrents !

      • Jonathan 7 novembre à 12 h 50 min

        > Aux céréale Rice Kripies de Kellog’s :)

        Tu fais partie d’un programme d’affiliation pour kellog’s aussi? ;)

        • Cédric Vimeux 7 novembre à 13 h 08 min

          Non.

          Mais je mange de Krispies depuis plus de 20 ans :)

          • Jonathan 7 novembre à 13 h 32 min

            Ils ne font pas de publicité mensongères alors?

            C’est vraiment vrai? Mangez des kellog’s donne énergie et vitalité.

            Perso, c’est Tony de Frosties qui m’aide le matin. ;)

            (ok, ok , je sors!) ;)

  • Harold 7 novembre à 12 h 30 min

    Une démarche originale… Je n’y avais pas pensé ! C’est aussi vrai qu’après plusieurs heures d’analyse, le premier réflexe est de garder ces éléments pour soi. Néanmoins, si on ne vend que du « second choix », je ne suis pas certain que ce soit une stratégie si pérenne… Vous avez déjà vendu ce type de contenus ?

    • Cédric Vimeux 7 novembre à 12 h 40 min

      > Néanmoins, si on ne vend que du « second choix », je ne suis pas certain que ce soit une stratégie si pérenne…

      Qu’entends-tu par « second choix » ?

      > Vous avez déjà vendu ce type de contenus ?

      Pas encore. Je viens juste d’avoir l’idée.

      • Marion Kalawette 7 novembre à 20 h 00 min

        Tu viens juste d’avoir l’idée, ca veut dire que tu est deja en train d’ecrire la page de vente de ta 1ere liste, non ?

        Cédric, l’homme qui fait du business web gagnant plus vite que son ombre.

        Bon, après la traduction d’un livre en DLP à 2$, les mini-sites Amazon, … ca nous en fait du taf !

  • Charles@vaincre la procrastination 7 novembre à 12 h 37 min

    C’est se tirer une balle dans le pied je trouve. Ok, tu gagnes 2500€ mais tu perds des visites, donc des ventes, donc à terme bien plus de 2500€.

    Surtout s’ils sont 5 dessus, et qu’ils bossent, toi si tu veux conserver ta position, il va falloir bosser, ou te contenter de la 6è place soit environ 3% des clics.

    En revanche si tu fais ça pour d’autres niches, oui c’est une bonne idée. Si tu as l’astuce, tu peux le faire pour d’autres personnes, et là ça peut rapporter, pour le prix par contre, je suis dubitatif, le calcul a l’air fondé mais faut vraiment tout prendre en compte.

    Mais après ça tu deviens consultant SEO :)

    • Cédric Vimeux 7 novembre à 13 h 13 min

      Mais non, tu ne perds pas de visites.

      Sans compter que si ta liste est bien faite, elle contient alors des centaines de termes et que tu ne les exploiteras pas tous (et ceux qui te les ont acheté non plus d’ailleurs).

      • Charles@vaincre la procrastination 7 novembre à 15 h 21 min

        Si tu leur donnes pas des mots-clés sur lesquels tu te places ok. Mais sinon s’ils se rankent mieux que toi, tu perds ton traffic…

        Pour ma niche, perso je le ferais pas.

    • Alexis@Long Tail Express 7 novembre à 18 h 38 min

      Hello Charles

      Surtout s’ils sont 5 dessus, et qu’ils bossent, toi si tu veux conserver ta position, il va falloir bosser, ou te contenter de la 6è place soit environ 3% des clics.

      Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que même si tu as un peu plus de concurrence sur ces mots-clés, tu vas de toute façon avec ton article attiré une quantité non négligeable de traffic via d’autres mots-clés de la longue traine te rapportant quelques visites par mois grâce au vocabulaire utilisé dans ton article.

      L’erreur que font pas mal de monde lorsqu’ils ne se concentrent que sur l’optimisation de l’article avec le ou les mots-clés. Ils en oublient qu’il faut également enrichir son texte avec du vocabulaire lié à la thématique.

      De cette manière vous captez du trafic via des dizaines voir des centaines de mots-clés dérivés de votre mot-clé principal !

      Donc pour répondre à ce que tu dis, même si les webmaster à qui tu as vendu tes fichiers te passent devant et que tu perds un peu de trafic via le mot-clé en questions, tu gardes toute de même pas mal de trafic via les mots-clés dérivés.

      Ensuite rien ne dit que les webmasters à qui tu as vendu ta liste sachent optimiser un article… Franchement, sur les mots-clés de la longue traine sur les niches ou j’évolue, très peu d’articles en première page sont correctement optimisés…

      Donc encore une fois, les dommages sont « limités » selon moi.

      • Charles@changer de vie 7 novembre à 18 h 44 min

        Salut Alexis,

        Oui oui, il y a les autres mots clés, mais si tu es 1er sur l’expression, tu peux passer 2e. Surtout si c’est de la LT, etre 2e ne vaut pas des masses de visites, enfin tout du moins 12% des clics.

        Alors certes, ce n’est pas tout le monde qui sait optimiser un article, mais si tu veux que ton client soit content, il va falloir qu’il ai des résultats, au détriment des tiens si tu te places sur les mêmes KW. Donc mieux vaut ne pas le faire sur SA niche, sinon on se fait de la concurrence directe.

        • Alexis 7 novembre à 23 h 33 min

          Hello Charles :)

          Oui tu as raison, ceci dit… tu peux aussi vendre une liste de mots-clés de la même niche mais sur lesquels tu ne comptes pas te positionner =)

          J’ai des fichiers excels rempli de mots-clés qui sont bons au niveau des chiffres, c’est-à-dire qu’ils permettent d’arriver directement en premières page de Google avec un simple article, mais la nature des mots-clés ne m’intéressent pas du tout.

          A tester je pense =)

  • Johann 7 novembre à 12 h 49 min

    L’idée est vraiment originale. Mais je pense que les webmarketeurs à qui on peut vendre les listes vont plutot se jeter sur Long Tail Express ou d’autres méthodes moins onéreuses.

    Il faut également proposer une garantie beton pour la promesse de résultat car les clients pourraient être très réticents.

    Mais toute idée se teste donc pourquoi pas :)

    • Cédric Vimeux 7 novembre à 16 h 17 min

      > L’idée est vraiment originale. Mais je pense que les webmarketeurs à qui on peut vendre les listes vont plutot se jeter sur Long Tail Express ou d’autres méthodes moins onéreuses.

      Long Tail Express permet d’automatiser le calcul du ratio des MC. Mais il ne crée pas la liste.

      La liste de mots-clés, c’est quand même toi qui doit la faire. Et ça prend plusieurs heures.

      Et puis, il faut aussi se dire que – et malheureusement pour Alexis – 99;9999999% des webmasters ne connaissent pas long tail express… :)

      Cédric

      • Alexis@Long Tail Express 7 novembre à 18 h 46 min

        Et puis, il faut aussi se dire que – et malheureusement pour Alexis – 99;9999999% des webmasters ne connaissent pas long tail express… :)

        Ah oui ! Et ils ne savent pas ce qu’ils perdent =)

        Ceci dit, pas mal de webmasters ne savent pas non plus comment se construire une liste de mots-clés. Cela prend pas mal temps comme tu l’a dit dans d’autres commentaires, et il y a une méthodologie ou une certaine expérience à avoir pour faire ressortir des mots-clés recherchés et à faible concurrence.

        En plus, vous pouvez également pour les webmasters un peu sceptiques sur la validité de vos mots-clés, leur montrer la preuve par 9 que vos mots-clés valent de l’or.

        Je pense notamment à prendre un mot-clé de la liste en question et de leur montrer qu’avec un simple article optimisé correctement vous arrivez directement dans les premières pages de Google sans rien faire d’autres.

        Par exemple : Vous faites une petite vidéo ou vous montrer le mot-clé de la liste que vous voulez utiliser. Ensuite vous montrer votre blog et vous montrez le dernier article publié avec la date. Ensuite vous écrivez votre article (sans le montrer en vidéo pour pas ne montrer aux webmaster comment vous optimisez l’article si vous avez peur qu’ils sachent comment faire).

        Ensuite vous publiez votre article et vous montrez votre positionnement dans Google en vidéo…

        Personnellement c’est le style de preuves que je montre pour mon logiciel ou pour la « formation vidéo Long Tail Express » que je suis en train de faire.

        Une preuve que cela marche est bien plus puissant que des dires…. =)

  • Arnaud@Agrumeprod 7 novembre à 14 h 07 min

    Quitte à s’embêter à trouver des mots clés, autant coller un micro-site sur chaque mot clé intéressant :)

    J’y crois pas, de l’affiliation Kellog’s. Bientôt tu vas nous faire de l’affiliation pour la pêche du thon rouge en mer du Nord et avec ton talent, tu serais foutu d’y arriver :).

    • Cédric Vimeux 7 novembre à 16 h 20 min

      > Quitte à s’embêter à trouver des mots clés, autant coller un micro-site sur chaque mot clé intéressant :)

      Tu vas créer plusieurs centaines de micro-sites alors…

      Mais sinon, oui, à terme, c’est plus rentable. Ma question est : vas-tu vraiment créer plusieurs centaines de micro-sites ? Et si oui, combien de temps ça va te prendre ?

      • arnaud@Agrumeprod 7 novembre à 16 h 58 min

        Des centaines, non, quand même pas mais des dizaines voire une centaine (bon pas tout de suite bien sûr) c’est fort probable.

      • Olivier@coaching d'entreprise 7 novembre à 19 h 12 min

        ya un gars qui devait créer un site par semaine, où en est -il ?
        LOL

  • steeve @H Cup 7 novembre à 15 h 17 min

    Pour ma part, je travaille juste sur mon propre site pour l’instant donc pas de liste de mots-clés à vendre :)
    mais en tout cas, bonne idée de faire partager ta technique pour trouver des mots-clés sans concurrence, je vais aller de ce pas voir ce tutoriel !

  • Stéphane Munnier@Webmarketing Elecinfo 7 novembre à 15 h 27 min

    Bonjour Cédric

    Il y a un truc qui m’échappe.

    Comment vendre une série de mots (longue traine) qui n’est que le fruit de statistiques issu de Google.

    Amicalement
    Stéphane

    • Cédric Vimeux 7 novembre à 16 h 13 min

      Salut Stéphane,

      Mais non, ce n’est pas seulement issu de Google. IL y a tout le travail derrière, c’est à dire le calcul du ratio (demande/offre) afin d’identifier les mots-clés sympa.

      Si tu vends la liste avec toutes ces données, elle devient une ressource précieuse.

      99.9 % des webmarkteurs ne savent pas comment créer de telles listes. Et une partie de ceux qui le savent ne le font pas par manque de temps.

      Bref, il y a un réel marché derrière.

      Cédric

  • Mik@business en ligne 7 novembre à 15 h 29 min

    Salut Cédric,

    Comme quoi, plus une idée est simple et mieux elle peut-être
    lucrative !! Bien vu pour la vente de mots clés pour être mieux
    positionné sur Google…

    Si j’ai bonne mémoire il y 3 – 4 ans un web-marketeur Canadien
    vendait ce style de liste par abonnement mensuel à ses abonnés.

    C’est toujours un réel plaisir de te lire.

    Bien amicalement,

    Mik

    P.S : Le club affiliation pro que tu as crées avec Ludo est vraiment
    excellent et m’a permis de faire mes premières ventes dès Septembre
    ( soit 2 mois et demi après le début de mon abonnement ).Aujourd’hui
    je réalise des ventes régulièrement quasi-automatiques en partant de
    zéro… Encore merci

    • Ludovic 7 novembre à 18 h 12 min

      Excellent Mik, je viens de tomber sur ton commentaire.
      Et je crois que tu as tout compris ! ;)

    • Cédric Vimeux 7 novembre à 18 h 17 min

      Merci pour le feedback concernant le Club.

      > soit 2 mois et demi après le début de mon abonnement

      Oui, c’est la moyenne.

      Cédric

  • webroy@mille astuces changer de vie 7 novembre à 15 h 35 min

    bonjour Cédric,
    comment fais tu pour être aussi en avance sur ton à ère avec tes idées fabuleuses lol!!!!
    bien évidemment le choix des mots clés est aussi important pour la survie même de son blog.
    moi je pense que l’idée de concurrence ou de perte de visiteur ne se pose, leur vendre ta liste a tes concurrents va t’emmener a travailler un peu plus pour garder la place donc à faire avancer ton blog.

  • Patrick@création site internet 7 novembre à 16 h 27 min

    Bonjour,

    Cela me fait penser à une chose pour les gens qui disent que cela va faire concurrence à leur site, faites le travail sur un autre thème que celui de votre site !

    Et cela me fait penser aussi que j’utilise un logiciel de Samouraï qui me permet de faire cette liste en deux clics et même de détecter la crème des mots clefs si ils existent (beaucoup de demandes, peu de concurrence), cela permet de lancer un business à la demande :)

    Patrick

  • Biba de NetworkingetReseauxSociaux.com 7 novembre à 17 h 52 min

    Encore une excellent idee, sachant que de mon cote faire la rechercher des mots cles n’est pas ce que j’aime le plus.

    Voila une chose supplementaire que je vais deleguer.

    Merci

    Biba

  • judicael d'astuces-economies 7 novembre à 22 h 46 min

    Bonjour à tous,

    Oui ça donne des idées.

    Par contre en ce qui me concerne je vais déja bosser pour mes sites, car niveau référencement il y a du boulot ;)

    Mais avec le logiciel d’Alexis c’est déja plus rapide.

    A bientot

  • Lucie@annonce voiture perpignan 8 novembre à 16 h 22 min

    Une idée super!

    J’ai moi même réalisé plusieurs listes de mot clés à partir de votre technique (qui soit dit en passant est laborieuse pour la concurrence mais génialissime!) et après tout le mal que je me suis donnée, en tirer de l’argent me donnerai du baume au coeur!

    En tout cas super idée (une fois de plus)!

    Bonne journée!

  • chems 10 novembre à 14 h 56 min

    Des url à vendre, des noms de site, des mots clés…et il y a à peine dix ans que le web a vraiment commencé!

    Ce qui veut dire que le marketing va être carrément bouleversé; et qu’un web-marketeur en banlieue pourrait grâce à ces nouveaux outils de référence-marketing, être milles fois plus rentable qu’un web-marketeur installé en plein sur le boulevard le plus commercial de Paris…
    Les références marketing sont en train de changer…

  • jerome@emarketing 11 novembre à 10 h 03 min

    Pour le coup je trouve cela un peu cher…..en sachant bien utiliser les outils seo il ne faut pas beaucoup de temps pour choisir ses mots clés…

  • kategriss@blogging 13 novembre à 22 h 36 min

    Ah zut, je ne garde jamais mes recherches de mots clés ! Je vais essayer, maintenant que tu m’as donné l’idée de les exporter et de les stocker. En général je le fais pour moi mais souvent je ne mets pas en route toutes les idées de projets qui sont liés aux MC donc bonne idée de les proposer à la vente :)

    Il y a même une possibilité de faire des packs « liste de mots clés et liste de nom de domaines pas encore réservés » et vendre cela plus cher avec mises à jour régulières.

    Ah la la que de bonnes idées, mais où trouves-tu tout ce temps ? :D

Post comment

real money casinos new zealand