Mai
9

La Pyramide Inversée : l’astuce de JOURNALISTE pour que vos articles soient lus



Vous le savez :

Lorsqu’un internaute arrive sur votre blog, vous n’avez qu’une fraction de seconde pour capter son attention et lui donner l’envie de continuer à lire.

Les journalistes utilisent une astuce très efficace pour augmenter leur taux de lecture. On peut aussi l’utiliser en rédaction web.

Cette technique consiste à révéler TOUT DE SUITE l’information que le visiteur est venu chercher.

Ils révèlent immédiatement l’essentiel de l’information, et seulement ensuite donne les détails.

C’est la technique de la Pyramide Inversée. La voici :

Pyramide Inversée, rédaction web
La Pyramide Inversée en rédaction web

Pourquoi donner l’information tout de suite?

C’est simple : mettez-vous à la place de votre visiteur.

S’il est arrivé sur votre blog, c’est qu’il y cherche une information précise…

Et vous savez quoi? Votre visiteur est comme vous : il est pressé !

C’est à dire que s’il ne se dit pas tout de suite « Ah, voilà ce que je cherchais ! », et bien… il quittera votre blog en une seconde pour aller chercher ailleurs.

D’où l’importance de lui fournir immédiatement l’essentiel de l’information qu’il recherche.

Si vous jouez les scénaristes, si vous essayez de faire du « suspens » et si vous gardez le « meilleur pour la fin », alors vous êtes sûr et certain de perdre une très grosse partie de votre lectorat.

Comment procéder pour faire une Pyramide Inversée?

La meilleure façon de faire une Pyramide inversée est de répondre aux 5W+2H:

  • Who? (Qui?)
  • What? (Quoi?)
  • Where? (Où?)
  • Why? (Pourquoi?)
  • When? (Quand?)

Et :

  • How? (Comment?)
  • How much? (Combien?)

Cette technique consiste à révéler immédiatement ce qui est important.

Il n’est pas nécessaire de répondre à ces 7 questions. Souvent, répondre à 2 d’entre elles suffira.

Le but étant vraiment de placer les informations importantes et essentielles en haut de votre article. Puis de livrer une information de plus en plus détaillée au fur et à mesure qu’on « descend » dans l’article, comme l’indique le schéma tout en haut.

Exemples de Pyramide Inversée

L’un des meilleurs exemples est certainement le site http://actu.abondance.com.

Comme vous voyez, il donne immédiatement l’essentiel de l’information dans l’introduction de chaque article. Puis, détaille ensuite celle-ci.

Voici d’autres exemples :

Dans l’introduction de mon article sur les sites de question/réponse, je donne tout de suite les deux solutions. Puis, je les détaille pas à pas dans le corps de l’article.

Dans mon article sur le plugin Commentluv, je réponds immédiatement aux questions : Quoi? (obtenir des backlinks), Qui? (les blogueurs), Comment? (en cherchant des blogs en commentluv).

Puis, seulement ensuite, je donne les détails.

Bref, pour augmenter votre taux de lecture, essayez d’utiliser le plus souvent possible le principe de la pyramide inversée.

Pour aller plus loin…

Cette technique n’est qu’une parmi des centaines d’autres.

Mon ami Yvon CAVALIER a regroupé TOUTES ces techniques dans un guide pratique que tout blogueur doit impérativement posséder.

Il vous dévoilera (entre autres):

  • 38 structures et plans d’articles tous prêts pour que vos articles soient bien construits, sans que vous vous cassiez la tête à chercher comment le faire,
  • Des dizaines d’astuces pour transformer vos articles, afin qu’ils deviennent plus attractifs et plus appréciés de vos lecteurs,
  • La manière infaillible de faire réagir vos lecteurs, à l’aide d’une méthode tirée des producteurs de films à succès,
  • Des centaines de ressources, d’astuces et de techniques pour écrire plus et mieux sur son blog, sans forcer ni jamais manquer d’idées.

Cliquez pour en savoir plus…

blogueur redacteur, technique d'écriture,

32 Comments to “La Pyramide Inversée : l’astuce de JOURNALISTE pour que vos articles soient lus”

  • Olivier 9 mai 2011 à 11 h 15 min

    L’essentiel est souvent dans les détails, non ?
    le lecteur a trop pris l’habitude de « zapper », d’aller vite …
    oui, il faut lui donner ce qu’il veut mais parfois il faut aussi y aller à contre-sens ….

    • Xavier@ loi de lattraction 9 mai 2014 à 18 h 27 min

      Salut Olivier,

      je suis en partie d’accord avec toi. Mais comme l’a dit Cédric, ce n’est qu’une structure parmi tant d’autre.

      Nous connaissons tous le truc des journalistes consistant à vendre des journaux grâce aux gros titre. Mais ce n’est pas la même chose avec le web.

      La technique que j’utilise personnellement pour rédiger mes articles et qui marche très bien consiste à Annoncer dans l’introduction ce que les gens vos découvrir dans l’article. ainsi, ils savent à quoi s’attendre.

      Un petit exemple:

      Titre: Comment attirer la chance en 3 étapes simples avec votre pouvoir d’attraction ?

      Introduction:

      Attirer la chance est une chose naturelle inscrite dans les gènes de chaque être humain dès sa naissance. Autrement dit, vous êtes nés avec la capacité d’attirer la chance dans votre vie. Mais seulement, les circonstances de la vie ont amené certains à croire qu’ils sont nés malchanceux et ne peuvent jamais attirer la chance dans leur vie.

      Si tel est votre cas, détrompez-vous rapidement car, il vous est possible de retrouver votre capacité naturelle d’attirer la chance grâce à l’application de certains principes Universels simples.

      Dans cet article, vous verrez comment attirer la chance dans votre vie, même si vous êtes pour l’instant programmé négativement et convaincus que vous ne pourrez plus jamais attirer la chance dans votre vie.

      1- Première étapes pour attirer la chance dans votre vie.
      cliquez sur le lien pour lire la suite…..http://www.loidelattraction-bonheur.com/2013/10/comment-attirer-la-chance-en-3-etapes.html#.U20AroF_v90

      Voilà la structure que j’utiliser pour écrire mes article et ça me réussi pas mal.

      Amicalement,
      Xavier

  • dom59 9 mai 2011 à 11 h 40 min

    Super article, Un bon titre une belle image, de belle couleurs etc..
    Et c’est déjà pas mal non?

  • Xavier 9 mai 2011 à 12 h 11 min

    En effet cette technique est utilisée en principe dans tous les articles de journaux, et c’est pour ça qu’on peut même avoir une bonne connaissance de la plupart des news en se concentrant uniquement sur les titres des articles.

    Pour moi qui m’intéresse à la lecture rapide, et à la façon d’extraire rapidement l’information d’un support écrit, c’est quelque chose de très utile à connaître.

    En gros, vous pouvez lire votre journal en moins de 5 minutes en lisant uniquement les titres, et néanmoins en retirer 80% (enfin à la louche, hein) de l’info présente dans le contenu des articles.

  • Alexandra 9 mai 2011 à 13 h 00 min

    Bonjour, les lecteurs ont besoin d’aller à l’essentiel, mais pas seulement.
    Nourris de flux, de twitts, de SMS, de flash il en perd néanmoins le plus important, l’information.
    Un lecteur arrive sur un site d’information en ayant déjà en tête ce qu’il cherche car il a lu ou vu cette Info ailleurs mais pas en détail .
    Donc en lui donnant ce qu’il connait déjà en premier et les détails par la suite vous assure d’une lecture complète de l’article.

  • Des Trucs Pour Changer De Vie 9 mai 2011 à 13 h 05 min

    Au dela du titre, il y a le « chapeau », cette sorte de résumé, situé entre le titre et l’article, qui est également important pour celles et ceux qui sont pressés.
    Rien qu’en lisant ce chapeau, vous avez l’essentiel de l’article. Après, pour les plus curieux, ils peuvent lire le détail. Le quotidien Ouest-France est l’un des précurseurs de cette technique. Elle permet de faire le tour de l’actualité en quelques minutes…
    AMicalement,
    Sam

  • sylvie 9 mai 2011 à 14 h 21 min

    Bonjour,
    Merci pour ses informations, je croyais que c’était l’inverse c’est le cas de le dire, c’est-à-dire qu’il fallait mettre justement les informations après, développer avant sans donner les infos. Comme quoi, je tournais en rond.
    Et bien maintenant, je vais suivre ce que vous avez dit.
    J’aime beaucoup vos articles je tenais le signaler

    Sylvie T.

  • nabil 9 mai 2011 à 15 h 18 min

    tres interessant et tres bon article,j’ai adoré!

  • Yvon de Copywriting Pratique 9 mai 2011 à 15 h 51 min

    Salut Cédric.
    Je ne te cache pas que je suis un peu dubidatif. (bé oui, fallait bien un chieur :) )

    Le titre de l’article en lui même devrait être une accroche. Ca je pense qu’on est d’accord là dessus. Une accroche qui livrerait ainsi une « partie » de l’info, tout en produisant un effet de mystère, ou alors un effet d’annonce de ce que le lecteur va trouver.

    Si ton premier paragraphe est assez convainquant, et j’aime à dire que tes articles sont convaincants et attirants dès le début, alors le lecteur devrait poursuivre sa lecture sans souci , non ?

    Je veux dire, par exemple, quand tu parles de l’araignée ou de la fouine, tu fais bien un petit effet d’annonce, et tu ne livres l’info qu’au milieu de ton article. Mais tu as assez alléché le lecteur pour le garder, sans pour autant lui donner l’info de suite. Non ?

    Si tu livres d’entrée l’info importante, soit dans ton premier paragraphe, soit dans ton titre, qu’est-ce qui reste comme cartouches ensuite pour attirer et garder le lecteur ? Qu’est-ce qui le fait lire la totalité de l’article une fois qu’il sait d’entrée la fin ?

    J’ai pas tout compris. En même temps me suis couché un peu tard :(

    • Cédric Vimeux 10 mai 2011 à 14 h 19 min

      Salut Yvon,

      > Si tu livres d’entrée l’info importante, soit dans ton premier paragraphe, soit dans ton titre, qu’est-ce qui reste comme cartouches ensuite pour attirer et garder le lecteur ?
      Les détails :)

      Exemple de gros titres qu’on a beaucoup vu ces derniers jours : « Ben Laden est Mort ». Ca, c’est l’essentiel de l’information. Le corps du texte raconte ensuite les détails en allant du plus important au moins important.

      Bien sûr, il est important d’intriguer, etc., pour que le lecteur continue à lire, mais on doit intriguer en donnant en même temps l’essentiel de l’information.

      On n’écrit pas un article de blog de la même façon qu’on écrit une page de vente ou un email de relance. Je pense d’ailleurs que les techniques d’écritures sont bien différentes l’une de l’autre.

      Souvent, lorsqu’un internaute arrive sur un article, il a déjà une idée bien précise de ce qu’il cherche. Autant lui donner tout de suite l’essentiel de l’information qu’il recherche. Souvent, l’essentiel ne répondra pas complètement à sa question, et il aura besoin des détails (donc du reste de l’article) pour aller plus loin.

      Par contre, tourner autour du sujet, c’est prendre le risque de le voir partir « trop vite ».

      Qu’en penses-tu?

      Cédric

  • Dominic 9 mai 2011 à 17 h 00 min

    Astuce intéressante dont j’avais déjà entendu parler. Il faut mettre en pratique par contre, ce que j’ai longtemps oublié de faire. Aussi, il est de plus en plus important aujourd’hui de créer des articles plutôt courts. Si on doit développer beaucoup de détails, séparer l’information avec des titres qui en disent long sur le paragraphe suivant. Tenter également de rédiger des lignes courtes pour ne pas fatiguer le lecteur.

    Bonne astuce, merci pour le rappel!

  • Nicolas 9 mai 2011 à 21 h 25 min

    Bonsoir,

    c’est tout à fait vrai (je suis un ancien journaliste radio), il est primordial de donner envie de lire la suite. Le titre et le chapeau doivent amener à rester sur la page et lire l’article dans sa globalité.

    En revanche, je ne suis pas certain que nous devions tout dévoiler dans ce chapeau ! En journalisme, on ne répond pas à la question de son article, mais on plante le décor : on rentre dans le débat, on présente l’univers général du sujet ou on pose la question du postulat (les 5w sont des questions, pas des réponses). La dernière phrase de l’introduction amène vers le cœur de l’article.

    Attention de ne pas trop en donner tout de suite.

    Nico

    Ps : actu-abondance le fait très bien d’ailleurs ;)

    • Cédric Vimeux 10 mai 2011 à 14 h 20 min

      Oui, nous sommes d’accord.

      Il faut donner l’essentiel de l’information, et le détail ensuite.

      Cédric

    • Des Trucs Pour Changer De Vie 11 mai 2011 à 6 h 40 min

      Le chapeau n’a pas forcément pour fonction absolue d’inciter à lire l’article dans sa totalité. Evidemment que s’il y parvient, c’est parfait. Mais il a en prmier lieu pour fonction de capter le lecteur pressé. Ce dernier doit en un coup d’oeil savoir si l’info l’intéresse. Si oui, il n’est absolument pas automatique qu’il se plonge dans les détails. Un « résumé » peut très bien lui suffire.
      En radio, le journalisme, en caricaturant, n’est pas le même métier qu’en Presse Ecrite. Idem en télé. Mais c’est une évidence… Pendant 8 ans, j’ai vécu dans l’urgence en Radio. J’étais toujours à courir. Le traitement de l’info n’est pas le même. Mais on sort du sujet…
      Pour en revenir au chapeau, certains journalistes ne voient pas tous le même schéma pour le construire. Comme le dit Nicolas, on peut planter le décor. Tout dépend du sujet…
      Amicalement,
      Sam

  • guillaume de komment devenir riche 9 mai 2011 à 21 h 38 min

    On est tous pareil, on ne lira que ce qui a capté notre attention donc article très juste.

  • chaussures de golf 11 mai 2011 à 7 h 29 min

    Très bon article je trouve qu’il y a un rapport intéressant à faire avec l’optimisation de son ancre qui s’apparente également a un gros condensé de l’information que l’on souhaite donner et que l’on place peut être trop souvent la ou il y a de la place

  • Marion ... ne fumera plus 15 mai 2011 à 17 h 43 min

    Je pense que cette technique à ses limites.

    Comment savoir si le lecteur est deja un semi-expert sur le sujet qui se contentera de l’info essentielle donnée en début d’article, ou s’il lira vraiemnt les détails ensuite ?

    Certaines liront 3 mots, puis chercheront les détails eux-mêmes sur Google ou auprès d’autres personnes (forums ..)

    Et là, bonjour le taux de rebond, le nombre de pages vues par visiteurs, et le temps passé sur le site.

    Aussi je pense qu’il faut bien connaitre son sujet pour utiliser la pyramide inversée.
    Par exemple, sur mon BLog qui traite du Régime Dukan, il y a des sujets où je ne pourrait absolument pas donner toute l’info au début, car il y a tellement peu de choses à approfondir ensuite, que mes lectrices se contenteraient de l’intro … et passeraient à autre chose.

    A voir …

    • Cédric Vimeux 16 mai 2011 à 13 h 22 min

      Marion,

      Lorsque tu trouves un article qui te dis EXACTEMENT ce que tu cherchais, arrêtes-tu de le lire pour chercher ailleurs?

      Lorsque tu as une recette de cuisine, est-ce que tu n’en prends que la moitié pour chercher ensuite le reste de la recette sur un autre site?

      Cédric

  • elenapoint 5 juin 2011 à 16 h 33 min

    Bonjour à vous,

    Je suis totalement d’accord avec Cédric.

    Si mon attention est attirée par le chapeau ou le titre d’ un article et que, après avoir passé plusieurs minutes à lire celui-ci, je découvre que l’information essentielle, l’explication n’est pas à la hauteur de ce j’espérais à la lecture du début, je suis déçue, me sens flouée et j’en veux à l’auteur de l’article de s’être joué de moi et de m’avoir fait perdre mon temps.

    Si l’essentiel est dévoilé au début et qu’il m’intéresse, bien sûr, que j’irai, avec gourmandise, lire le détail !

    Pratiquer la pyramide inversée (je la découvre ici, comme beaucoup de choses, dans ces blogs géniaux, tu es aussi visé, Yvon !) est une preuve de respect du lecteur, qui nous donne, ou non, son temps, en connaissance de cause.

    Bien amicalement,

    Elena.

  • larry 12 juin 2011 à 16 h 57 min

    Intéréssant!

  • Pascal 9 mai 2014 à 16 h 51 min

    Bonjour Cédric. Ton article est particulièrement instructif. Je m’en souviendrai dans mes prochains articles. Il est toujours bien de bénéficier d’une méthode provenant de spécialistes plutôt de réinventer la roue.

    Amicalement,

    Pascal

  • Christian 9 mai 2014 à 16 h 54 min

    Bonjour Cédric,article très intéressant je ne connaissait pas cette technique donc je vais essayé de la mettre en pratique. Étant donné que tout le monde est pressé et cours après le temps la solution est là je pense pour attirer et garder les visiteurs. Merci . Sincères Salutations. Christian

    • Cédric Vimeux 12 mai 2014 à 12 h 56 min

      Effectivement Christian,

      Les gens n’ont pas le temps. Ils décident en une fraction de seconde s’ils vont lire l’article ou pas.

      D’où l’utilité de cette Pyramide inversée.

      Cédric

  • Fawzi 9 mai 2014 à 18 h 01 min

    Bonjour Cédric,article très intéressant ,c’est vrai que pour augmenter le taux de lecture le principe de la pyramide inversée est très efficace, j’avais déjà entendu parler de cette astuce mais j’ai les pas encore essai…voila la prochaine chose a faire sur mon blog, encor merci et vivement le prochain article :)

    Amicalement,

    Fawzi

  • Marieadrienne@ecriture 9 mai 2014 à 18 h 06 min

    Bonjour

    La pyramide inversée et les 5w sont les techniques de base de l’écriture journalistique. Techniques particulièrement adaptées » à  » l’ Homo internetus » réputé pressé et volage.

    Si le lecteur est accroché par un titre, un bon chapeau et l’essentiel de l’info livré selon le procédé de la pyramide inversée alors il poursuivra sa lecture, même longue !

    Le texte, les enchaînements le conduiront doucement au coeur des détails. Si le texte est long, on peut recourir aux intertitres, et autres artifices pris à la presse papier et transposés à l’écran pour créer des niveaux de lectures différents.

    Tu as raison Cédric. Malheureusement, l’école et nos études nous ont mal habitués en nous obligeant à rédiger nos dissertations sur un modèle : introduction-développement- conclusion ou thèse-antithèse-synthèse, ce qui revenait en fait à garder le meilleur pour la fin. Sur le net, c’est l’inverse d’où le nom (pyramide inversée) ! Les journalistes existaient avant internet.

    La semaine prochaine, je forme trois jours à ces techniques. Pour les participants, le plus dur est souvent de changer l’habitude évoquée plus haut. Puis d’écrire des phrases courtes et enfin de réduire les redondances.

    Pour écrire mieux, il faut pratiquer et s’obliger à utiliser des techniques.

    Bien à toi et tous

    • Cédric Vimeux 12 mai 2014 à 12 h 57 min

      Bonjour Marie-Adrienne,

      Oui, je suis d’accord que l’école n’a pas aidé en imposant la structure « Thèse-Antithèse-Synthèse ».

      Cédric

  • Camil 9 mai 2014 à 18 h 21 min

    Bonjour Cédric

    Tu as tout à fait raison. J’étais journaliste et je sais à quel point il est nécessaire de pousser le lecteur à lire la suite. En lisant le titre et le chapeau, le lecteur doit tout de suite savoir de quoi l’article traite et avoir envie de continuer à lire.

    Comme quoi, cette technique de rédaction vieille comme le monde est toujours efficace aujourd’hui.

    Camil

  • Judicaël 9 mai 2014 à 22 h 57 min

    Salut Cédric,

    Merci pour cet article. En effet cela semble très intéressant. Je ne raisonnais pas ainsi jusque là mais cela pourrait expliquer de mauvais taux de rebond. Je vais tester cette technique très vite.

    Salutations

  • Tresor 10 mai 2014 à 3 h 02 min

    Il est super sympa ton article!
    C’est vrai que j’utilise cette technique qui me permet de lire les journaux en ne me basant que sur les premières lignes qui sont les plus générales.
    On peut aussi résumer les informations dans les sous titres. Et puis quand on met les idées principales cela facilite aussi la lecture de son texte et la compréhension de son lecteur.
    Merci pour le partage!

  • Ilyasse 10 mai 2014 à 19 h 17 min

    Très bonne Cédric, voire même efficace! Mais le risque n’est pas qu’après avoir lu tout de suite l’information qu’il voulait, lecteur se barre tout de suite après?

Post comment


Nouvelle Formation Virtuose Marketing