Mai
26

Le théorème du singe, ou pourquoi le conformisme freine le succès de votre blog

Author Cédric Vimeux    Category Créativité     Tags

Votre blog ne décolle pas ?

Et si la raison se trouvait dans cet étrange Théorème du Singe ?

Vérifions :

théorème du singe
Le théorème du singe

Le théorème du singe

Imaginez…

Vous mettez 20 singes dans une pièce.

Cette pièce contient :

1. Une banane attachée au plafond

2. Une échelle piégée sous la banane

Voici la scène :

Un premier singe voit la banane. Il se précipite alors vers l’échelle. À peine la touche-t-il qu’un mécanisme s’enclenche… et asperge la pièce entière d’eau glacée.

Tous les singes prennent une douche froide. Violente, glaciale, et inattendue.

La scène se reproduit plusieurs fois.

Au bout d’un moment, les singes ont compris : il ne faut pas monter à l’échelle.

C’est alors qu’on désactive le piège. Que se passe-t-il ? Bien qu’ils puissent maintenant y monter sans risque et attraper la banane, aucun singe ne s’en approche.

Là, vous me direz : « Ok Cédric, j’avais compris, c’est du conditionnement. Mais quel est le rapport avec mon blog ? »

Vous allez le comprendre tout de suite :

Les nouveaux singes

On retire un des singes et on le remplace par un nouveau.

Bien entendu, dès qu’il voit la banane, il se précipite vers l’échelle.

Réaction des autres ? Ils le retiennent. Ils l’attrapent, et le poussent. Certains vont même jusqu’à le frapper violemment pour l’en empêcher. Les « anciens » ont peur de la douche froide…

Très vite, le nouveau singe comprend qu’il ne faut pas s’approcher de l’échelle. Sous peine d’être tabassé par les autres.

On retire encore un « ancien » singe, et on le remplace par un nouveau.

Même résultat : il voit la banane, il veut monter à l’échelle, et se fait tabasser par les autres. Même par le premier « nouveau » singe.

Un à un, on remplace tous les anciens singes par des nouveaux.

Résultat ? Bien qu’ils n’aient jamais connu la douche froide, les 20 nouveaux singes continuent à ne pas s’approcher de l’échelle. Et à tabasser quiconque s’en approche. Sans savoir pourquoi…

Ce que le théorème du singe nous enseigne

Nous sommes tous un peu comme ces nouveaux singes.

Nous faisons des choses d’une certaine façon, sans vraiment savoir pourquoi. Simplement parce que tout le monde les a toujours faites ainsi.

Le problème, c’est que ce comportement nous empêche de réfléchir. Et ce comportement encourage surtout le conformisme au détriment de l’innovation.

Ou est-ce que je veux en venir ? C’est simple :

Ce n’est pas parce que tout le monde a toujours fait quelque chose d’une certaine manière que cette manière de faire est la meilleure.

Et c’est la même chose pour votre blog

Avec votre blog, vous essayez certainement de « copier » les autres blogueurs.

Vous positionnez vos publicités et vos formulaires aux mêmes endroits. Vous structurez vos articles de la même façon. Et d’une façon générale, vous essayez de faire pareil qu’eux. Sans savoir vraiment pourquoi.

Vous vous dites que s’ils agissent ainsi, c’est que cela doit forcément être la meilleure façon de faire. Sinon, ils feraient autrement…

Le problème, c’est que les blogueurs que vous « copiez » sont probablement aussi des copieurs. Ils ne font que reproduire à l’identique ce que d’autres ont déjà fait avant eux. Sans vraiment savoir pourquoi non plus.

Un peu comme ces nouveaux singes qui ne montent pas à l’échelle. Et qui tabassent quiconque s’en approche.

Ma conclusion :

Oubliez le conformisme !

On dit souvent qu’il ne faut pas réinventer la roue. Je suis d’accord… mais uniquement pour la roue ;)

Pour tout le reste, je suis convaincu qu’une amélioration est possible. Quel que soit le sujet. Quel que soit le concept.

Ainsi, au lieu de faire comme les autres, posez-vous plutôt ces quatre questions:

1. Pourquoi agissent-ils ainsi ?

2. Quel résultat obtiennent-ils en agissant ainsi ?

3. Peut-on obtenir ce même résultat autrement, plus rapidement, plus facilement ?

4. Que peut-on améliorer pour obtenir encore plus de résultats ?

En vous posant ces 4 questions, vous cessez d’être un conformiste, vous devenez un innovateur. Vous cessez d’être un suiveur, vous devenez un leader.

Et surtout : vous devenez le premier singe à grimper l’échelle. Et à attraper la banane.

Nous vivons dans un monde où le conformisme ne paie plus. Seule l’innovation paie.

Posez-vous des questions. Réfléchissez. Soyez différent. Et innovez ;)

56 Comments to “Le théorème du singe, ou pourquoi le conformisme freine le succès de votre blog”

  • catherine 26 mai à 16 h 38 min

    Excellent article! Un grand merci pour cette vision, c’est hélas tellement vrai!

    • samuel 9 décembre à 19 h 10 min

      Tu as parfaitement raison cathérine!

      Je dirais même que plus on essaie de faire les choses de la même manière que les autres l’on toujours fait, on se trouve à attendre et a espérer les mêmes résultats.

      Parfois on a peur de l’idée que les autres auront de nous. Mais il ne faut pas cesser de prendre les coups pour montrer que l’on peut nager à contre-courant et arriver le plus rapidement possible à la rive.

      Amicalement,

    • Xavier@ loi de lattraction 26 mai à 23 h 51 min

      Salut Cédric,

      J’ai toujours eu un gros problème avec le conformisme. Je ne sais pourquoi mais très tôt j’ai voulu agir autrement, ce qui m’a valeur un rappel à l’ordre.

      Bien sûr, on ne peut changer de vielles habitudes en un temps record, mais on peut décider de faire autrement. Rien nous nous oblige à faire comme tout le monde.

      j’essaie d’appliquer chaque jour ma vision ( un peu à l’opposé de ce que pensent la majorité) sur mon blog http://www.loidelattraction-bonheur.com

      Bien sûr, cela ne m’apporte pas que d’amis.

      Amicalement,
      Xavier

  • Charles 26 mai à 16 h 46 min

    Un article plein de bon sens, et vraiment bien écrit.

    Je suis vraiment impressionné par ta façon d’associer les idées. C’est grandiose.

    Un grand bravo !

  • Emilie 26 mai à 16 h 49 min

    Bonjour Cédric,

    Et bravo pour cet excellent article !

    J’ai adoré la phrase: « On dit souvent qu’il ne faut pas réinventer la roue. Je suis d’accord… mais uniquement pour la roue » !

    Ca change vraiment de ce qu’on lit d’habitude.

    Merci pour tout ce que tu nous offres ici.

    Emilie

    • Cédric Vimeux 29 mai à 20 h 15 min

      Merci Emilie ;)

  • Rodrigue 26 mai à 17 h 04 min

    Excellent article !

    L’une des raisons pour lesquels ton blog est mon préféré est que tu écris souvent des articles qui nous poussent à réfléchir.

    Moi j’adore !

    Rodrigue

  • René 26 mai à 17 h 14 min

    Bonjour Cédric

    que de vérité sur ce blog, génial et j’attends le prochain avec impatience

    René

  • FlorianL@Avoir un ventre plat 26 mai à 17 h 28 min

    « On dit souvent qu’il ne faut pas réinventer la roue. Je suis d’accord… mais uniquement pour la roue »
    Rien d’autre à dire.

    C’est ce que je pense également. Je vois de plus en plus de blog recopiant tous les même codes. C’est notamment le cas des personnes ayant suivi une formation et qui s’en détache pas après.
    J’ai vraiment l’impression que certain blogueur font une chose car c’est soit disant le meilleur truc à faire. Sans qu’il sache le pourquoi !

    • Cédric Vimeux 29 mai à 20 h 17 min

      Salut Florian,

      > C’est notamment le cas des personnes ayant suivi une formation et qui s’en détache pas après.

      Un gros +1 !

      C’est bien de suivre des formations, et d’avoir des modèles. C’est comme cela qu’on commence.

      Mais il faut par la suite penser à s’éloigner de nos modèles. À réfléchir par nous-mêmes, et à créer nos propres modèles.

      Cédric

  • Angahi@Bonne-humeur 26 mai à 17 h 28 min

    Bonjour Cédric!

    C’est un excellent article! Je pense que là, avec ces commentaires de tes homologues Bloggers, tu reçois l’estime qui te revient, pour l’ampleur de tes recherches et la qualité de tes publications! Par tes articles, tu apportes toujours aux autres quelque chose de nouveau, ou du moins une autre manière de voir les choses. Tu es ce nouveau singe (Loll!), celui qui dépasse tous les obstacles pour cueillir le succès!

    Angahi

  • David @ blog qui aide les commerçants 26 mai à 17 h 30 min

    C’est une vraie vision des choses et j’en fait partie, certes je copie certaines choses mais j’adapte ces choses à ma sauce, quitte a ce que cela ne fonctionne pas !

    2 raisons à cela :

    – Tu as raison en disant que ce n’est pas parce que que beaucoup font d’une manière que c’est la meilleure façon de faire cette chose
    – J’apprends plus en testant des choses moi même, en testant mes concepts (même si au départ ils sont copiés des autres) que de simplement suivre !

    Merci pour tes articles de qualité !

  • Christian 26 mai à 17 h 49 min

    Salut Cédric,

    Ca me rappelle cette phrase que je viens de lire il y a quelques jours chez un de tes confrères (concurrents) et qui m’a vraiment bien fait marrer.

    Pour créer des annonces dans le cadre d’une campagne adwords il est recommandé de s’ inspirer des annonces des autres car elles ont fait leur preuve!

    Ben tiens, et si tout le monde fait la même chose on est bien avancé.

    Ouah, géniale l’annonce de Duschmol se dit Ducon, et hop, il change un ou deux mots et c’est lancé.

    Et Duschmol tombe sur l’annonce de Ducon et se dit, ouah, c’est presque la même que la mienne mais avec deux trois mots différents, c’est que ça marche mieux comme ça.

    Et zou, il s’inspire de celle-là pour changer la sienne.

    Et trois ans plus tard ils sont encore tous les deux occupés à se copier l’un l’autre et à se demander pourquoi ils n’ont toujours pas attrapé la banane en or.

    Et pourtant ils ont suivi à la lettre l’excellent conseil cité pus haut.

    Mais dit, si je comprends bien le sens de ton histoire, tu n’es pas en train de comparer les blogueurs à des singes?

    Pas bien ça, Cédric :) :) :).

    @+
    Christian.

    • Cédric Vimeux 29 mai à 20 h 21 min

      Salut Christian,

      > Pour créer des annonces dans le cadre d’une campagne adwords il est recommandé de s’ inspirer des annonces des autres car elles ont fait leur preuve!

      Ce n’est pas faux !

      On peut partir d’un modèle. Le tout, c’est de ne pas « juste suivre le modèle », mais de l’améliorer.

      C’est comme pour les accroches en copywriting. Beaucoup ont fait leurs preuves, et on peut s’en inspirer pour créer le nôtres.

      Le tout, c’est de continuer à optimiser ces accroches, et pas simplement les copier… et en rester là.

      > tu n’es pas en train de comparer les blogueurs à des singes?

      Les singes et les humains sont des primates ;)

      Cédric

      • Des Trucs Pour Changer De Vie 24 juin à 11 h 39 min

        « Les singes et les humains sont des primates »

        Et oui, et plus qu’on ne croit. Nous sommes ultra-conditionnés et faisons les choses parce qu’on nous les a enseignées de telle façon.

        Le pouvoir d’innovation est le plus puissant levier vers le succès. Et c’est également le plus difficile. On a en effet tous tendance à copier. On peut débuter comme ça. Le tout est à un certain moment de passer à autre chose. C’est là qu’intervient l’innovation.

        Mais encore une fois, c’est extrêmement difficile.

        Sam

  • Olivier 26 mai à 18 h 44 min

    Bonjour à tous!

    Anti-conformisme a toujours été mon Leitmotiv!
    D’aussi loin que je me souvienne, mes choix ont été guidés par cette volonté de me démarquer Une échappatoire aux problèmes rencontrés. Alors, s’ensuivent isolement, incompréhension… Puis, adulte, c’est devenu ma façon de vivre; moi-même tout simplement!
    Tout ça pour dire que ne pas faire comme les autres était pour moi une conséquence de mes choix et non l’inverse… Anti-conformiste malgré moi, je mets à profit cet état de fait…. Dans mes projets!!!
    J’en ai souffert. Aujourd’hui je vais en vivre.

  • Dorian@Plateforme Bien-être 26 mai à 19 h 10 min

    Faire passer un message avec une histoire est toujours sympa :)

    Il y a des choses qui marchent et qu’il est bon de savoir réutiliser. Les anciens ont l’expérience que nous n’avons pas forcément. Autant s’en servir. Bien sûr, innover est une solution qui peut grandement payer et je suis pour cette solution là.

    Mais ne nous voilons pas la face, Certaines techniques marchent et doivent être utilisés par ceux qui veulent réussir. Le must est encore d’ajouter notre point d’innovation sur l’existant qui marche.

    Dorian

    • Cédric Vimeux 29 mai à 20 h 22 min

      Salut Dorian,

      > Faire passer un message avec une histoire est toujours sympa :)

      Merci du retour ;)

      J’essaie de le faire le plus souvent possible, mais j’avoues que c’est bien quand un lecteur me dit ce qu’il en pense.

      Cédric

  • Johann@Méthode CREAT 26 mai à 20 h 10 min

    J’aime beaucoup ce théorème, je l’avais découvert dans le livre The Art or Unconformity de Chris Guillebeau que je conseille d’ailleurs il est excellent !

  • Yvon 26 mai à 21 h 51 min

    Salut Cédric

    Ca fait plaisir de temps en temps de voir qu’on est pas tout seul à parler du fait de ne pas faire les choses comme tout le monde…

    Ton histoire de singes est vraiment excellente.
    Et ta phrase : « Ce n’est pas parce que tout le monde a toujours fait quelque chose d’une certaine manière que cette manière de faire est la meilleure. » m’a fait penser à une réplique de Belmondo dans l’As des As :

    C’est pas parce que 50 millions de personnes font une connerie que c’est pas une connerie :)

    Enfin… Dans le blogging, c’est tellement vrai tout ça !
    La question de fin d’article, la pop up, les majuscules aux mots, les commentaires,…

    Le coup de la douche froide, franchement… trop excellent :D

    Bonne soirée

    Yvon

    • Docteur Greg@Virtuose de la Vie 27 mai à 11 h 09 min

      Salut Cédric, salut Yvon,

      En lisant l’article, il m’a aussi fait penser à une phrase, de Coluche, du même style que celle que cite Yvon :

      « ça n’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir tort qu’ils ont raison » :-)

      Belle journée

      Grégory

      • Cédric Vimeux 29 mai à 20 h 24 min

        Salut Yvon et Greg,

        Je connaissais la phrase Coluche « Ce n’est pas parce que les gens qui ont tort son nombreux qu’ils ont raisons »…

        … mais je connaissais pas celle de Belmondo (pas trop fan…)

        Cédric

  • Bruno 26 mai à 22 h 35 min

    Oui, on retrouve la description de cette expérience avec les singes dans la nouvelle encyclopédie du savoir absolue et relatif de Bernard Werber Chapitre 49.

    La conclusion est un peu différente,

    « Au final, il y a toujours une banane au sommet de l’échelle, mais les cinq singes secs sont tous sonnés et ne songent même pas à s’en approcher. Leur seul souci est de guetter la porte par où apparaîtra un nouveau congénère afin de le démolir au plus vite »

    « Cette expérience a été menée dans le but d’étudier les comportements de groupe dans une entreprise »

    La douche glacée qui les menace représente le pouvoir.
    La plupart des bureaucrates-technocrates ont tendance à vouloir monter dans la hiérarchie,mais se font > par leur patron et évoluent d’une vague envie de solidarité, vers une habitude cynique de faire subir aux nouveaux venus une sorte de rituel d’ >.

    Mais quand on coure après des bananes, nous ne sommes pas pour autant des singes, bien que parfois…. ;-)

  • Bruno 26 mai à 22 h 39 min

    (Message précédent avec une erreur de frappe désolé, je réessaie)

    Oui, on retrouve la description de cette expérience avec les singes dans la nouvelle encyclopédie du savoir absolue et relatif de Bernard Werber Chapitre 49.

    La conclusion est un peu différente,

    « Au final, il y a toujours une banane au sommet de l’échelle, mais les cinq singes secs sont tous sonnés et ne songent même pas à s’en approcher. Leur seul souci est de guetter la porte par où apparaîtra un nouveau congénère afin de le démolir au plus vite »

    « Cette expérience a été menée dans le but d’étudier les comportements de groupe dans une entreprise »

    La douche glacée qui les menace représente le pouvoir.
    La plupart des bureaucrates-technocrates ont tendance à vouloir monter dans la hiérarchie, mais se font « doucher » par leur patron et évoluent d’une vague envie de solidarité, vers une habitude cynique de faire subir aux nouveaux venus une sorte de rituel « d’échec à l’entrée « .

    Mais quand on coure après des bananes, nous ne sommes pas pour autant des singes, bien que parfois…. ;-)

  • Rodrigue@Creer un site 26 mai à 23 h 00 min

    Jai déjà entendu cette expérience, c’est énorme.

    J’en ai une autre sur des vers qui sont dans une boite…

    J’adore la conclusion ;)

    • Cédric Vimeux 29 mai à 20 h 25 min

      Des vers dans une boite…

      Il ne me semble pas la connaitre. Tu peux la raconter ?

      Cédric

  • Salvio d'Entrepreneur débutant 27 mai à 0 h 00 min

    Faut faire gaffe avec les singes…! Surtout quand ils se rebellent…

    Internet est (pour le moment et dans certaines régions du monde…) encore un des rares espaces de liberté, d’expression et de créativité ou il est facile d’innover.

    Cependant avec le blogging, je constate que la plupart des formations liées à cette activité sont pratiquement identiques.
    Ce qui est logique me direz vous car leurs techniques ont fait leurs preuves.

    Mais comme ce sont les mêmes recettes, les mêmes conseils, la même façon de faire, il est logique que la plupart des blogs se ressemblent.

  • Madeleine@richesse-et-joie 27 mai à 8 h 55 min

    Merci Cédric; une bonne douche froide pour moi qui m’accuse si souvent de ma différence alors que c’est notre force.
    Et votre article est si vivant; merci.

  • pascale 27 mai à 9 h 53 min

    Bravo Cédric
    encore un excellent article!!!!

  • Tom@Generer des revenus sur Internet 27 mai à 11 h 29 min

    Bonjour,

    Merci pour cette piqure de rappel a travers cet exemple des singes que je connaissais déjà sous une forme légèrement différente, mais dont le sens était le même.

    Cependant, je tiens à mettre en garde sur le fait que se démarquer ne veut pas dire entrer dans l’excentricité, et que parfois dans certains domaines, il n est pas bon de trop se différencier.

    Notamment quand notre public justement recherche une certaine conformité. Donc toujours tester certaines « originalités » voire faire une étude d’impact (et prevoir le cas échéant de pouvoir revenir a quelque chose de plus standard), notamment si ça peut impacter notre stratégie.

    • Cédric Vimeux 29 mai à 20 h 28 min

      Salut Tom,

      > Cependant, je tiens à mettre en garde sur le fait que se démarquer ne veut pas dire entrer dans l’excentricité, et que parfois dans certains domaines, il n est pas bon de trop se différencier.

      Ah bon ?

      Dans quel domaine n’est-il pas bon de se différencier ? Et pourquoi l’excentricité pourrait-elle poser problème ?

      Cédric

  • Florent@blog2blog-pro.com 27 mai à 12 h 01 min

    Oui c’est sûr que sortir des sentiers battus peut grandement aider. Par contre ça peut aussi être tout l’inverse, parfois la société se rassure (ou pense l’être) dans les choses qu’elle a l’habitude voir, entendre ou faire. Aller à contre courant c’est bien, mais pas jusqu’à sortir du lit de la rivière.

    Après quel mal y a t il à s’inspirer de ce qui marche et de l’arranger à sa sauce ?

    Mais j’ai bien saisi l’esprit de l’article hein ! Je voulais juste nuancer un peu.

    Flo

    • Cédric Vimeux 29 mai à 20 h 29 min

      Salut Florent,

      > Aller à contre courant c’est bien, mais pas jusqu’à sortir du lit de la rivière.

      Peut-être y a-t-il des choses bien plus intéressante en dehors de la rivière, non ?

      Cédric

  • Jean-Marie 27 mai à 13 h 01 min

    Bonjour Cédric

    Très bon article.Il relate malheureusement ce qui se passe chez l’être humain.Dans certains peuples soritr des sentiers battus est plutôt mal vu.Pour d’autres cela peut être une opportunité. Mais en tout cas ton article illustre bien ce que nous sommes en général.

    JM

  • Mikael@wikoaching 27 mai à 13 h 52 min

    Innover c’est prendre des risques, mais la vie c’est comme le Loto 100% des gagnants ont tenté leur chance en ne jouant pas les même numéro que le voisin.

    En plus dans lde la copie des méthode , on s’attaque frontalement à une niche déjà en place au lieu de trouver la sienne. Comme dans le cas du loto, on partage les gains au lieu de toucher le gros lot.

    Par contre il est important d’observer ce que fait l’autre, non pas pour le copier mais pour s’en inspirer en cherchant : pourquoi il a fait ça, est ce pertinent ? Pourquoi il n’a pas fait ça, est ce pertinent ? Ensuite on fait notre propre système pour se démarquer des autres.

  • Charlotte forme jeunesse 27 mai à 21 h 12 min

    Bravo Cédric,

    excellent ton article! tellement vrai.

    Se battre contre le conformisme est parfois difficile, au milieu de cette jungle du pouvoir savoir
    retrouver le chemin du bon sens et de l’innovation . Merci Cedric, je t’admire.

    Charlolle

  • Alain 28 mai à 4 h 25 min

    Bonjour Cedric et à tous(tes)

    C’est trés interressant, dans le fond seulement. ;-)
    Et si vous aviez raison, je serais ravi car j’ai toujours détesté l’à peu près ou le copier.
    Ensuite, je ne vais pas virer mes anciens lecteurs fidéles sous prétexte qu’ils sont rentrés en conflit. ( c’est une boutade) :-))

    Mais je rejoins pourtant Florent et son observation.
    Je pense qu’il faut être trés mesuré sur l’aspect novateur que l’on veut donner à son produit et/ou service, voire dans la présentation de ces derniers.
    En effet, qui dît novateur dît aussi avant-garde.
    Et une idée d’avant-garde, ça passe … ou ça casse.
    Ca casse la plupart du temps car on oblige quelque part le lecteur à changer ses habitudes, à changer sa façon de faire, de comprendre, etc.. .
    C’est trés compliqué même avec le plus beau produit du monde..

    En tout cas, c’est un sujet de conversation qui mérite plus d’interventions, d’avis, de retour d’expérience.
    Dans nos intérêts communs.

    Donc et dans cet esprit, je suis passionné et développeur en solution métiers, logistique, plannification, gestion de ressources et du temps, et j’avais élaboré une application de gestion des tâches pour le métier de la carrosserie rapide.
    1 An de travail = Vendu : 1

    C’est juste un premier exemple :-)

    • Cédric Vimeux 29 mai à 20 h 37 min

      Bonjour Alain,

      > Et une idée d’avant-garde, ça passe … ou ça casse.

      Oui, et alors ?

      Je donne un exemple : les produits Apple.

      Nombreux d’entre eux ont été des échecs. Mais peu importe. Apple continue à créer des produits novateurs. Certains font des flops… et d’autres changent le monde ;)

      Cédric

  • David Jasienski de Marketing-Underground.com 28 mai à 11 h 32 min

    Bonjour Cédric,

    Excellent article. En fait, dès le début de l’article, cette expérience m’a aussi fait penser à certaines pratique religieuse ou manipulation sectaire, et peut-être même politique. Le conditionnement, la peur et la crainte sont une fois de plus omniprésent dans ce genre d’expérience.

    David.

  • Vincent@Cadeaux fête des pères 28 mai à 20 h 57 min

    Très bon article merci ! Je rejoins l’opinion de David pour les pratiques sectaires.

  • Cedric 29 mai à 7 h 51 min

    Bon, c’est vrai qu’autant que faire ce peut, il vaut mieux faire preuve d’originalité, faire un blog qui ne ressemble a nul autre pareil, mais le souci, comme il y en a des milliers et des milliers, c’est qu’on finit tous inévitablement par faire tous un peu la même chose à un moment donné…une fois qu’on a fait le tour de son sujet, il y’a forcément une redondance avec les autres blogs. Quoi faire à part ouvrir ouvrir un blog sur l’accouplement des pingouins en Alaska et être sûr de ne pas ressembler au blog de son voisin???

    • Cédric Vimeux 29 mai à 20 h 41 min

      Salut Cédric,

      Dans mon article, je ne dis pas « Faites les choses TOUJOURS différemment des autres ».

      Je dis : « Essayez de comprendre POURQUOI les gens agissent de telle ou telle façon. Réfléchissez, et trouvez une façon de faire mieux, ou différemment. »

      Parfois, un simple petit changement peut modifier du tout au tout les résultats qu’on obtient.

      On a fait « presque » pareil qu’un autre, mais on a 100 fois plus de résultats.

      Cédric

  • valérie 29 mai à 14 h 01 min

    bonjour ,
    tes associations d’idées me plaisent bien , on a tjrs besoin des autres pour connaitre la technique , le comment faire , mais apres je suis entierement d’accord l’innovation est bien plus interessante que le recopiage !

  • Damien de planet-stats.fr.fo 29 mai à 16 h 40 min

    Bravo pour cet article très bien écrit, et très belle métaphore avec les singes

  • MarieEve@creation de site web 2 juin à 18 h 50 min

    Bonjour Cédric,
    Cet expérience me fait pense à la citation qui ouvre le livre « La semaine de 4 heures »:

    « Chaque fois que vous vous retrouve du côté de la majorité, il est tant de vous arrêter et de réfléchir » – Mark TWAIN

  • chems@Bien Etre-Décoration-et Immobilier 23 juin à 17 h 20 min

    MMM!!!

    innover, conformisme…???

    la question est dans le dosage !!!

  • Mo de meseconomie 20 juillet à 12 h 44 min

    bonjour cédric,

    encore un tb exemple de nos agissements tels des primates!

    beaucoup de gens agissent de la sorte ( effet de mode, effet de masse) ou tout simplement
    parce qu’ils sont piégés par par le confort de l’inaction ( ne rien innover ou reprendre simplement ce que font les autres comme un troupeau de moutons qui ne fait que suivre)
    ou ils reculent (se bloquent) devant la peur de l’échec et le pire des cas c’est la peur de la réussite!

    cordialement

  • Claude, de "J'aime l'EFT" 26 mai à 11 h 41 min

    Bonjour à tous.

    C’est normal, cette histoire, parce que « singe échaudé (heu, arrosé) craint l’eau froide » !

    Bon, ça au moins, ce n’était pas compliqué à écrire. A part ça, ton article me fait gamberger depuis une heure, si j’approfondis davantage, j’y suis encore demain. Alors, je note quelques idées pêle-mêle :

    – La situation de ces pauvres singes me fait penser à un moyen de pression utilisé dans les camps de concentration : quand un prisonnier essayait de s’évader, on « punissait » tout son baraquement, vous imaginez les conséquences. Donc, les empêcher de s’évader individuellement (= attraper la banane pour la manger tout seul) relevait de la protection du groupe.

    -Qu’aurait fait un « singe version Gandhi » (c’est-à-dire à la fois novateur et humaniste) ? D’abord, il se serait probablement demandé pourquoi cette banane est toujours là, alors qu’il y a plein de singes autour. Il leur aurait demandé s’il s’est passé quelque chose de spécial. (ça me semble logique que les animaux communiquent entre eux : c’est seulement les humains qui ne les comprennent pas). Il les aurait écouté parler de leurs traumatismes (en fait c’est un singe-Gandhi-thérapeute, une espèce encore peu répandue) jusqu’à ce qu’émerge un désir d’analyser la situation ensemble, dans l’intérêt de tous. OK, la banane aurait eu le temps de pourrir avant, et le « singe-Gandhi » se serait peut-être quand même fait tabasser, mais … il y aurait tout de même eu un progrès, une pensée novatrice, et le singe-Gandhi aura fortement diminué la probabilité d’une bagarre générale.

    – D’autre part : Dans le Discours de la Méthode, Descartes (ce mystique à qui on a fait dire tant de bêtises) dit quelque chose comme « Ne jamais accepter pour vrai ce qu’on n’a pas vérifié par soi-même ». On peut même en rajouter en disant : « Ne jamais considérer qu’une solution est bonne si on n’a pas essayé de l’améliorer ». J’aime vraiment ces idées, mais… le programme est un peu vaste, non ? Descartes lui-même finit par concéder au chapitre suivant qu’il est plus simple de se plier, la plupart du temps, aux coutumes de la société où il vit, dans le but de pouvoir continuer à travailler sur ce qui était vraiment important pour lui.

    – Donc, je pense que nous sommes conformistes dans au moins 90% des domaines de notre vie, et que ça n’a rien de stupide (une partie de moi hurle : « non, il FAUT être anti-conformiste ! Mais c’est peut-être un automatisme… protecteur en un sens, pas dans tous).

    – C’est par « conformisme » (ou mimétisme) que nous avons appris à parler et à marcher, et plein d’autres choses utiles aussi ; nous avons aussi, toujours par mimétisme, intériorisé plein de fausses croyances, celles de notre milieu à l’époque, simplement parce que notre entourage n’était pas parfait… mais qui est parfait ?! C’est peut-être même à cause de ce que nous appelons conformisme que l’humanité évolue, à son rythme, sans s’entretuer encore plus qu’elle ne le fait (si si, ça pourrait encore être pire).

    – Après cet éloge (tout relatif) du conformisme, je parle maintenant du 10% qui reste et c’est lui qui est vraiment intéressant : Einstein était « conformiste » pour presque tout, SAUF pour la physique. Beethoven faisait (presque) comme « tout le monde », SAUF en musique, etc. … et tout cela a vraiment fait une différence. Finalement, les 90% de conformisme sont un peu comme le métabolisme du corps : il gère le quotidien pendant qu’on fait des choses bien plus intéressantes. (imaginez que le sang veuille devenir anti-conformiste et se mette à circuler dans l’autre sens !)

    – Donc, voilà, j’ai appris quelque chose à travers cette réflexion : je ne me sens plus coupable de mes « zones de conformisme », et surtout, je ne cherche plus à les nier. Mais je veux utiliser à fond mon « 10% de non-conformisme, ou de créativité, tout simplement » dans les domaines qui me passionnent vraiment. Et puis, l’important, c’est peut-être de savoir (autant que possible) où sont nos zones de conformisme ou non-conformisme, et pourquoi c’est comme ça.

    Merci Cédric pour tes super articles ; et bravo pour tes titres accrocheurs et tes petites histoires sympa : je me suis faite « piéger » une fois de plus ! ;)

  • Kévin@mlmensemble 26 mai à 12 h 05 min

    Salut Cédric, je prend un réelle plaisir à relire tes anciens articles, qui sont toujours d’actualités.

    Ca me fait penser à un sketch des Inconnus, je sais pas pourquoi, la citation en question :
    « Il ne faut pas prendre des gens pour des c***, mais il ne faut pas oublier qu’ils le sont » ;)
    ( je ne sais pas encore si je m’inclue dedans ah ah).

    Amicalement,
    Kévin.

  • EDOH FELIX 26 mai à 12 h 52 min

    Bonjour Cédric,
    Merci pour cette métaphore qui explique le comportement des humains .
    Après analyse des réponses de tous les intervenants je conclus que nous sommes plus conformistes que innovateurs .
    La preuve tout le monde réagit presque de la même manière face à votre message.
    Pour ma part je dirai que l’innovation n’est pas donnée à tout le monde mais plutôt à ceux qui ont du génie.
    Merci

  • Michele 26 mai à 12 h 54 min

    Bonjour Cédric,

    Un bel exemple de nos amies « les bêtes » pour inviter à plus de créativité !
    Dans cet état d’esprit, j’aime mentionner dans mes formations, pour exprimer ce que signifie « sortir des sentiers battus », cette citation attribuée à Confucius « Si tu mets tes pas dans celui qui te précède, tu ne pourras jamais le dépasser » …CQFD !

  • Daniel 26 mai à 17 h 05 min

    Bonjour Cédric,

    Excellente conclusion, nous sommes des singes en puissance sans vraiment en avoir
    conscience malheureusement.
    C’est évident qu’il faut avoir de l’originalité mais c’est très difficile d’avoir de nouvelles idées en permanence alors la facilité nous rattrape….
    Merci pour tes conseils

  • Ryan 26 mai à 23 h 10 min

    C’est rassurant a lire, au moins on est pas prêt d’arriver au scénario de la planète des singes ;-)
    Je ne connaissais pas cette théorie mais je tenais juste a signaler que les articles sont toujours aussi bien écrits.

  • catherine 27 mai à 12 h 04 min

    j’aime beaucoup ton article Cédric

    Il prête a reflexion et nous savons que sur une majorité de cas,cela se passe comme ça
    en tous les cas merci pour tous tes posts
    je continue l’aventure…lol

  • Victor (@TechniquedeVente) 28 mai à 9 h 36 min

    Bonjour Cédric,

    Encore une fois cela me rappelle un grand principe de ce cher R.Cialdini, à savoir: la preuve sociale !
    Face à l’incertitude, le cerveau humain est conditionné pour observer autour de lui quel est le comportement à adopter…
    Cette réaction automatique pousse les gens à suivre la masse sans vraiment savoir pourquoi…

  • saida 29 mai à 18 h 07 min

    Un grand merci Cédric pour ce partage
    Je suis impressionnée par ta façon, d’associer l’anecdote a la réalité, j’aimerais bien arriver un jour a réaliser des écrits comme les tiens.
    Grand merci

Post comment

real money casinos new zealand