Juil
27

Les Cycles Septennaires, et comment écrire un texte taillé sur mesure pour vos prospects? (partie 1)


Je suis en train de relire la Nouvelle Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu d’un de mes auteurs français favoris : Bernard Werber (lisez ses livres, ce sont TOUS des chefs d’oeuvre).

On y trouve une explication intéressante et détaillée sur les Cycles Septennaires.

Que sont les Cycles Septennaires? Je vous l’explique maintenant, et je vous montre comment les utiliser pour écrire des argumentaires de vente en béton armé, taillés sur mesure pour vos prospects. Et ainsi vendre plus.

C’est parti :


A qui vendez-vous?

Que sont les cycles septennaires, et comment ils peuvent vous servir?

Voici la définition donnée par Bernard Werber : « La destinée humaine évolue par cycle de 7 ans.  Chaque cycle s’achève par une crise qui fait passer à l’étape au-dessus ».

Une autre définition, trouvée sur Internet : « Le cycle septennaire est une vision de l’évolution de l’être humain qui décompose la vie en périodes de 7 ans.  8 périodes ont été répertoriées »

Bref, vous avez compris : on découpe la vie humaine en période 7 ans. Chaque période est alors un Cycle Septennaire.

Bien évidemment, ne considérez pas cette règle comme immuable. Ce n’est pas 7 ans tout juste. Ce sont des périodes d’environ 7 ans.

Toutefois, cela vous donne des informations intéressantes sur les besoins de l’être humain suivant son âge. Informations que vous pouvez utiliser pour booster l’efficacité de vos argumentaires de vente.

Voici comment:

De 0 à 7 ans : Besoin de l’amour maternel

À cet âge, l’enfant entretient des liens extrêmement forts avec sa mère. Il découvre ses sens à travers elle, son lait, sa chaleur, sa voix et ses baisers. Il a besoin de ressentir l’amour de sa mère à chaque instant.

Ce cycle prend fin dans les environs des 7 ans, où l’enfant atteint alors ce que l’on nomme l’âge de raison, et où il commence à découvrir véritablement le monde par lui-même.

Ces liens extrêmement forts et ce besoin d’amour maternel peuvent être un excellent moteur de motivation dans une lettre de vente destinée aux mamans.

Pensez-y, par exemple, si votre produit ou service permet à la mère d’économiser du temps. Car elle pourra alors en passer plus avec son enfant. Et il en a ÉNORMÉMENT besoin.

Jouez sur les émotions. Relisez mon article La Psyché de la femme: Comment vendre à une femme?

De 7 à 14 ans : Le père comme référence

C’est dans les environs de 7 ans – l’âge de raison – que l’enfant passe au second cycle. Sa personnalité se construit et il ressent de plus en plus le besoin de s’affirmer. Et d’impressionner.

Le père devient alors une référence pour l’enfant. Il devient l’allié qui l’aide à découvrir le monde.

Comment écrire un texte de vente destiné aux pères de famille? Facile : mettez en évidence le fait qu’ils sont une référence pour leurs enfants. Expliquez-leur que leurs enfants se construisent à travers eux. Et pourquoi ils en ont besoin.

Et montrez-leur en quoi votre produit peut les aider à mieux réussir leur vie, et à être ainsi de meilleures références pour leurs enfants.

Relisez mon article La Psyché de l’homme: comment vendre à un homme?

De 14 à 21 ans : Révoltes et Anarchie

C’est à cette période que se construit l’intellect. L’adolescent a alors envie de changer le monde. De le détruire, afin de le reconstruire. En mieux.

C’est l’âge de la révolte. La crise de l’adolescence.

« L’adolescent est séduit par tout ce qui est « rebelle », musique violente, attitude romantique, désir d’indépendance, fugue, lien avec des tribus de jeunes en marge, adhésion aux valeurs anarchistes, dénigrement systématique des valeurs anciennes. La période s’achève par une sortie du cocon familial. » (Bernard Werber)

Ces informations peuvent être des arguments de taille dans une lettre de vente. Que vous vendiez aux parents, ou aux jeunes adultes de moins de 21 ans.

De 21 à 28 ans : Adhésion à la société

La période de révolte est terminée. On adhère finalement au système, faute d’avoir réussi à le détruire.

On cherche principalement à faire mieux que nos parents :

  • Trouver un meilleur emploi
  • Avoir une plus belle maison
  • Mieux réussir sa vie de couple
  • Etc.

On trouve alors un emploi. On achète nos premiers biens matériels (voiture, maison, etc.). On intègre la société et on devient un consommateur. Notre désir est alors de créer notre propre cocon familial.

Cette période s’achève généralement par un mariage.

Pour vendre aux 21 à 28 ans, mettez en évidence le fait qu’ils désirent mieux réussir que leurs parents. Faites des comparaisons. Et montrez-leur en quoi votre produit ou service peut leur permettre de mieux réussir leur vie. En tout cas, mieux que leurs parents.

La suite demain…

Photo © sang young – Fotolia.com

18 Comments to “Les Cycles Septennaires, et comment écrire un texte taillé sur mesure pour vos prospects? (partie 1)”

  • Ludovic 27 juillet à 11 h 18 min

    Hello,

    Oups, bientôt un nouveau cycle pour moi.
    J’attends la partie 2 pour savoir ce qui m’attend ! :)

    Cordialement

    Lud@vic

    • Bernard@Le Blog OVNI 27 juillet à 12 h 28 min

      Je ne suis plus dans les catégories citées. :-(
      Obligé d’attendre demain pour me trouver, ça va être long…
      Blague à part, ces cycles sont réels. Et effectivement, ce n’est pas 7 ans pile. Déjà parce que personne ne démarre au même point. A part la naissance. Ensuite, personne n’évolue à la même vitesse. J’ai par exemple une fille dont la période « Ado » a démarré non pas à 14, mais plutôt à 12 ans ! Je n’ai qu’un espoir, c’est que ça se termine avant également ! Parce que jusqu’à 21, ça va être long !!!
      Bernard

  • Olivier@coaching d'entreprise 27 juillet à 12 h 14 min

    Je pensais qu’on était passé au quinquennat non ?
    on m’aurait menti !

    Bernard Werber est un maître … et c’est un homme vraiment agréable !

  • Benoît@Coaching Vie Futée 27 juillet à 12 h 53 min

    Salut Cédric,

    Intéressant.
    Je me méfie toujours de ce type de catégorisation. Pour l’instant ça semble pas mal se tenir.
    Mais en fait en réfléchissant un peu on pourrait aussi donner des cycles de 6 ans non ? 6 – 12 – 18 – 24 – 30…
    Donc pas mal pour se donner des repères pour l’utilisation du marketing effectivement, mais je crois pas que ce soit basé sur quelque chose de vraiment concret.
    Mais bon, je suis quand même curieux de voir la suite :)
    Benoît

    • Cédric Vimeux 27 juillet à 14 h 22 min

      Bonjour Benoit,

      Oui, au niveau des 7 ans, c’est pas toujours le cas.

      Disons que c’est une bonne généralisation, et que cela nous donne quand même un bon aperçu de l’évolution de nos désirs au cours d’une vie.

      Cédric

  • Mik 27 juillet à 12 h 54 min

    Hello !

    Je me suis + ou – retrouvé dans chacun des cycles
    septennaires que tu as présenté.

    C’est vraiment génial cette technique !
    L’ayant déjà appliqué dans la vente en face
    à face – Je ne l’ai jamais pratiqué dans mes
    annonces de vente. Du moins, pas systématiquement…

    A chaque fois que je ferai une annonce, je reviendrai
    lire cet article pour adapter mon annonce à la
    tranche d’âge de mes clients en plus des autres
    arguments.

    Merci beaucoup Cédric pour cet article

  • Guy@vendre-ma-maison-rapidement.com 27 juillet à 13 h 32 min

    ben moi qui vient de fêter mes 38 ans et 240 mois, dans quel cycle suis-je ?

    vivement demain pour le découvrir !

    • Cédric Vimeux 27 juillet à 14 h 23 min

      « 38 ans et 240 mois »… J’adore :)

      Cédric

      • Sam@Des Trucs Pour Changer De Vie 28 juillet à 7 h 00 min

        C’est excellent comme précision. Je n’ai pas envie de calculer :-)
        On retient surtout le 38 ans ! Plus jeune que moi donc en fin de compte…
        On va attaquer des tranches « intéressantes »…
        Sam

  • sylvie 27 juillet à 15 h 13 min

    Bonjour,
    Ben voilà Cédric a bien ciblé, c’est de la psychanalyse, et c’est vrai que l’on oublie carrément que l’on est fait de chair et d’os et non fait d’argent de billet de banque. Voilà, Cédric a osé dévoilé les bases de notre système interne de notre être, je dis bravo Cédric. Je fais régulièrement la numérologie et je m’aperçois à chaque fois qu’il y a changement, je m’y attends et cela se fait, donc, ce que dit Cédric, c’est vrai. Il faut en tenir compte parce que nous ne sommes pas des robots, nous avons une vie, un chemin de vie à faire ici bas, et croyez moi nous sommes là pour évoluer et non pour « se » descendre.
    C’est vrai qu’il faut jouer, je sais ce n’est pas joli de dire jouer, mais c’est ainsi, de jouer avec vos écrits, pour ma part je n’y arrive pas encore, mais qui c’est à force de persévérance mais toujours dans l’honnêteté je n’aime pas autrement.
    Merci Cédric pour cet article, je vais pouvoir parler de ce que je ressens
    Bonne journée
    Sylvie T.

  • Thierry Valker 27 juillet à 15 h 42 min

    Bonjour

    Ah, je vais bientôt passer dans un nouveau cycle.
    J’attends la suite avec impatience pour savoir ce que je veux…

    Cordialement

  • thierry@guideswordpressgratuit 27 juillet à 17 h 08 min

    le chiffre 7 a toujours été synonyme de renouveau et de chance

  • Marie-Noel 27 juillet à 19 h 18 min

    Bonjour tout le monde,

    Une partie de l’explication de ces cycles vient de l’astrologie:
    Saturne met 28 ans pour parcourir les douze signes du zodiaque.
    Cette planète repésente la structure, la contrainte, la lenteur, l’obligation, le devoir.
    Donc, tous les 7 ans, il forme un angle avec son point de départ (sa position dans votre thème astral étant déterminée par votre date de naissance) et provoque une modification de son orientation initiale. Cela se manifeste par une « crise » illustrée par des retards, des ralentissements qui nous obligent à des approfondissements mais nous savons tous que les crises sont sources de croissance, non?

    Bonne soirée

  • nabil@opportunites 27 juillet à 21 h 48 min

    tres bon article

  • Davy@Blog WebMarketing 28 juillet à 1 h 15 min

    Intéressante cette « séparation » des besoins selon des cycles de 7 ans. Tout en ayant conscience bien sur, qu’il s’agit d’une généralité.
    Avec cet article, tu souligne l’intérêt de bien connaître sa cible, et l’importance de segmenter aussi. Car le message pour l’un, n’est pas forcément le même message pour l’autre …

    Est-ce que un des cycles est plus facile à convaincre? J’ai tendance à croire que plus on est jeune, plus on est facile à convaincre, mais au contraire plus ou prend de l’âge, plus on achète …

  • thierry@guideswordpressgratuit 28 juillet à 10 h 59 min

    les 7 merveilles du monde les 7 péches capitaux , les 7 jours de la semaine, le chariot dans le tarot de marseille
    et bien d’autres
    montrent que le chiffre 7 a une vocation particuliére

  • Michel@Changer-Gagner 9 août à 19 h 30 min

    Bonjour,

    je ne suis pas convaincu par ces cycles. En plus, Bernard Werber….

    Il y aurait plus des types de générations : X, Y…

    Qu’en pensez-vous ?

  • Jean-Marie 10 août à 9 h 45 min

    Bonjour Cédric

    Je comprends mieux maintenant pourquoi le chiffre 7 est un chiffre magique.

    Jean-Marie

Post comment

real money casinos new zealand