Mai
6

Ma première lettre de vente: Comment débuter en copywriting, de Didier Dauphin



Rédiger sa première lettre de vente n’est pas facile…

Les livres en français sur ce sujet sont rares.

Et les BONS livres en français sur le copywriting le sont encore plus…

Pourtant, j’ai eu l’agréable surprise de lire un très bon petit guide pour apprendre à écrire sa première lettre de vente. Et qui coûte moins de 5 euros (format Kindle).

Ce livre, c’est Ma première lettre de vente, Comment débuter en copywriting, de Didier Dauphin. Un webmarketeur dont j’apprécie particulièrement le travail.

Voici ce que vous y trouverez, et pourquoi vous devez impérativement le lire même si vous n’avez pas besoin d’écrire une lettre de vente…

Vous allez comprendre pourquoi. Regardez :

livre en français sur le copywriting, didier dauphin, ma première lettre de vente

Ma première lettre de vente

Le sommaire de Ma première lettre de vente, de Didier Dauphin

INTRODUCTION

1. COMPETENCES DE BASES

Dans cette première partie, vous apprenez les compétences de bases en rédaction. Celles qu’il faut impérativement connaitre avant de se lancer dans la rédaction d’une lettre de vente.

Vous découvrez, entre autres :

  • Le petit truc que vos lecteurs ne doivent absolument pas remarquer, sinon ils quitteront votre lettre de vente en se moquant de vous
  • Les erreurs que vous faites sans vous en rendre compte, et comment les corriger
  • Ce que vous devez impérativement maitriser AVANT d’écrire une page de vente  (sinon, vous allez droit dans le mur)
  • Pourquoi il est inutile de réapprendre la grammaire dans son intégralité
  • Pourquoi savoir bien écrire n’est-il pas suffisant — et ce que vous devez absolument avoir pour augmenter votre taux de conversion
  • Les 10 règles d’or de la rédaction — Oubliez-en une seule et vous tuez votre lettre de vente
  • Si vous n’écrivez pas en ayant « cela » en tête, alors vos écrits ne seront jamais lus…

À la fin de cette partie, vous avez toutes les armes pour améliorer vos compétences en rédaction.

2. COMMENT VENDRE PAR L’ÉCRITURE

Il y a un gouffre entre écrire un roman et écrire une lettre de vente. C’est ce qui explique pourquoi ceux qui sont bons en littérature font rarement de bons copywriters.

Ce chapitre vous montre comment écrire une lettre de vente qui vend VRAIMENT.

Vous y découvrirez :

  • Pourquoi votre lettre de vente ne doit pas être objective, et ce qu’elle doit impérativement être à la place
  • Les 10 qualités à apporter à votre lettre de vente, si vous voulez convaincre vos lecteurs — ces 10 qualités doivent aussi être présentes dans tous vos écrits (emails, articles de blog, etc.)
  • Ce que vous devez faire si votre lettre de vente n’atteint pas au moins les 5 % de conversion.

À la fin de cette partie, vous connaissez les astuces de pro pour rédiger une lettre de vente qui vend vraiment.

3. RÉDIGER DE BONS GROS TITRES

Le titre (l’accroche) peut faire ou défaire une lettre de vente.

Dans ce chapitre, vous apprenez :

  • Pourquoi le titre est l’élément le plus important de votre lettre de vente
  • Le type de titre EXCELLENT… qui ne vous rapportera strictement rien (c’est une erreur courante que font beaucoup de webmarketeurs)
  • Ce que vous ne pouvez pas vous permettre de faire en matière de titre
  • Comment tripler votre taux de lecteur, en ajoutant un ou deux mots précis dans votre titre (ces mots ont la faculté d’hypnotiser ceux qui les lisent)
  • Le titre de type facile à écrire, et qui marche à tous les coups (c’est celui que j’utilise principalement sur Virtuose Marketing)
  • L’élément indispensable dans votre titre — ne pas le mettre, c’est se planter un clou dans le pied…
  • Le petit mot magique par lequel vous devriez commencer votre titre — il marche à tous les coups

Une fois ce chapitre intégré, vous savez écrire facilement et rapidement des titres accrocheurs et percutants.

4. TEST ET SUIVI

Dans ce chapitre, vous apprenez comment tester votre accroche. Et ainsi augmenter le taux de lecture de votre lettre de vente.

Vous connaîtrez :

  • Comment déterminer les performances de votre lettre de vente — oublier de le faire, c’est comme rouler les yeux fermés
  • Ce que vous devez impérativement vérifier au sujet de vos tests, sinon les résultats seront inutilisables
  • Comment assassiner vos tests à cause d’une erreur toute bête (vous la faites certainement)
  • L’élément que vous regardez le plus souvent, alors qu’il est sans importance et qu’il fausse vos résultats – Et ce que vous devez regarder à la place
  • Ce que vous devez attendre pour que les tests sur votre lettre de vente soient fiables
  • Le moment précis où vous devez prendre une décision (si vous la prenez trop tôt ou trop tard, vous perdez des ventes)

Arrivé ici, vous connaissez de nombreuses ficelles pour faire passer vos taux de conversion de 1% à 2%, puis de 2% à 3%, et ainsi de suite.

5. DES ASTUCES PUISSANTES POUR STIMULER VOTRE TAUX DE CONVERSION

« Quand il s’agit de copywriting, votre premier objectif devrait être de convertir vos lecteurs en acheteurs ».

Dans cette partie, vous apprenez à augmenter vos taux de conversion. De semaine en semaine, vous vendez de plus en plus.

Regardez :

  • L’objectif à vous donner pour améliorer votre lettre de vente (cet objectif dépend de votre taux de conversion actuel)
  • Comment bien rédiger des puces-promesses
  • La technique efficace pour que vos puces-promesses soient lues (c’est celle qu’utilisait Gary Halbert, et qu’utilise aujourd’hui Christian Godefroy)
  • L’astuce géniale pour raccourcir les paragraphes trop longs et trop denses.
  • Un exercice de style ultra performant pour améliorer votre écriture
  • La pire erreur que vous puissiez faire en matière de sous-titres (les débutants en copywriting la font tous, sans exception)

À la fin de chapitre, vous connaissez tous les points à modifier dans votre lettre de vente pour booster encore leur taux de conversion.

6. CONCLURE UNE VENTE

Dans cette partie, vous apprenez les secrets d’un bon « call-to-action ». Et vous poussez les lecteurs de votre lettre de vente à cliquer sur le bouton « Acheter ».

Vous saurez :

  • Le petit truc à ajouter au tout début de votre page de vente… et qui en améliorera la fin
  • Les 5 étapes essentielles pour conserver l’intérêt des lecteurs
  • Pourquoi et comment raccourcir votre lettre de vente
  • Ce que vous devez donner à votre lecteur avant de le lui demander d’acheter, sinon vous passerez pour un marchand de tapis
  • Oubliez d’ajouter « ceci » dans votre lettre de vente, et votre offre ne paraîtra jamais irrésistible
  • Comment introduire correctement votre produit dans votre page de vente, sans avoir l’air d’essayer de vendre quelque chose
  • L’élément INDISPENSABLE de votre lettre de vente… Oubliez-le, et vous ne ferez AUCUNE vente.
  • La bonne façon de guider votre lecteur pour le pousser à acheter.
  • Pourquoi un bon appel à l’actif n’est pas suffisant… et ce que vous devez ajouter

Arrivé ici, vous connaissez les astuces pour forcer vos visiteurs à agir.

7. LA MÉTHODE A.I.D.A

Dans ce chapitre, vous apprenez à bien utiliser la méthode AIDA dans votre lettre de vente.

Vous apprenez, entre autres :

  • Pourquoi la méthode AIDA est-elle indispensable à une bonne lettre de vente. Et comment l’utiliser efficacement.
  • Comment passer maître dans l’art d’attirer l’attention
  • Ce que vous devez faire – et l’endroit EXACT où vous devez le faire – pour attirer l’attention de vos lecteurs. Loupez cela, et vous ne vendrez jamais rien
  • La bonne et unique façon (celle qui marche) pour introduire le problème dans votre page de vente
  • Le type de phrases à utiliser pour intéresser vos lecteurs
  • La meilleure façon de susciter l’intérêt (tout le monde la connait, mais personne ne la fait)

À la fin de ce chapitre, vous devenez un maitre dans l’utilisation de la méthode AIDA.

8. PLAN COPYWRITING DE 30 JOURS

C’est vraiment le point fort du guide Ma première lettre de vente.

Car faire de la théorie, c’est bien, mais ce n’est pas elle qui vous apportera des résultats. C’est pourquoi le dernier chapitre de ce livre est 100 % pratique.

Vous avez un plan d’action précis et détaillé, en 30 jours, pour écrire, tester et améliorer votre première lettre de vente.

Pourquoi vous devez lire « Ma première lettre de vente »… même si vous ne voulez pas être copywriter

Certains blogueurs me disent « Pour le moment, je n’ai pas besoin d’apprendre le copywriting, ni de rédiger de lettre de vente. Je verrai au moment venu. »

Le moment venu, c’est MAINTENANT. Pourquoi ?

Parce que le copywriting vous apprend à écrire d’excellents titres d’articles. Sans un bon titre, même le meilleur article du monde ne sera pas lu.

Parce que le copywriting vous aide à augmenter votre nombre d’inscrits. Et donc, votre audience.

Parce que le copywriting permet à vos articles d’être lus jusqu’au bout. Inutile qu’un internaute vienne voir votre article, s’il décroche à la troisième ligne.

Parce que le copywriting aide à vous faire comprendre, et à convaincre vos lecteurs.

Les meilleurs blogueurs sont tous – sans exception – de bons copywriters.

Cette semaine, lisez et appliquez Ma première lettre de vente, comment débuter en copywriting, de Didier Dauphin.

Il coûte moins de 5 euros au format Kindle

Vous n’avez pas de Kindle ? Peu importe !

Vous n’êtes pas obligé d’avoir un Kindle pour lire un livre Kindle.

Installez simplement une application gratuite, sur l’appareil de votre choix :

Si vous préférez, vous pouvez toujours acheter un Kindle en cliquant ICI.

Pour allez plus loin… Inscrivez-vous sur le site Copywriting-Pratique.com. C’est gratuit, et vous perfectionnerez chaque jour votre copywriting.

Vous saurez très vite écrire une lettre de vente efficace.

27 Comments to “Ma première lettre de vente: Comment débuter en copywriting, de Didier Dauphin”

  • pierre@de-chez-moi.fr 6 mai 2012 à 17 h 37 min

    Bonjour,

    Merci pour l’article ! Je cherchais justement un contenu de qualité pour apprendre à bien écrire une lettre de vente !

    Je ne connaissais pas la méthode AIDAS … :p On en apprend tous les jours !

    Bonne soirée …électorales … :)

  • Thierry@blog marketing 6 mai 2012 à 18 h 07 min

    Salut Cédric

    Très intéressant et alléchants ces titres. Ce petit livre a l’air d’une efficacité redoutable. Qui n’a pas besoin de travailler son copywriting.
    Merci pour ce partage très intéressant.

    • Cédric Vimeux 8 mai 2012 à 19 h 30 min

      Salut Thierry,

      Je tiens à préciser quand même : ce ne sont pas les titres des parties du livre. Mais des puces-promesses ;)

      Cédric

  • lionel@ formation referencement 6 mai 2012 à 18 h 13 min

    Bonjour,

    Je me suis essayé au Copywriting. C’est un exercice extrêmement difficile !

    amicalement

    • Cédric Vimeux 8 mai 2012 à 19 h 31 min

      Effectivement !

      Le copywriting, ce n’est pas du tout ce que certains aimeraient nous faire croire.

      Cette discipline réclame non seulement beaucoup de travail, mais aussi de parfaitement connaitre la nature humaine.

      Cédric

  • judicaël@blog rémunérateur 6 mai 2012 à 18 h 14 min

    Bonjour à tous,

    Merci Cédric pour avoir fait partager le contenu de livre. Il est vrai que les opportunités sont intéressant au format kindle, d’autant plus que les prix sont dérisoires.

    Suite à la mise à jour de l’algorithme penguin de google, il va falloir être de plus en plus efficace dans la vente surtout pour ceux qui ont perdu du trafic.

    Salutations

  • jacky@vendeur de rêves 6 mai 2012 à 18 h 41 min

    Merci Cédric
    J’étais justement en train de lire le pdf de notre ami Christian Goddefroy sur le webmarketing hypnotique. Lien que j’ai trouvé dans ton propre pdf sur tes premiers milliers d’Euros. En somme comme le disent nos amis bouddhistes, en ce monde : Tout est lié. Tout est interconnecté :-)

  • Daouda@travailleur indépendant 6 mai 2012 à 18 h 49 min

    Salut Cédric.

    Merci beaucoup pour ce livre. Il à l’air vraiment intéressant.

    Allez hop, je me le procure ! :)

    Bon dimanche,

    Daouda

  • Kelly@Diagnostic électrique 6 mai 2012 à 19 h 13 min

    Bonjour,
    Rien qu’a lire le sommaire, on a envie d’y plonger tête la première. De plus, une technique adaptée surtout quand il s’agit de l’écriture est a définir pour optimiser son rendement et commettre des erreurs basiques. Un conseil en passant : ne vous compliquez pas trop la vie et écrivez comme vous le pensez. Merci pour cette information et a bientôt.

  • Sylvie@aubonheurdelapierreblanche 6 mai 2012 à 20 h 37 min

    Salut Cédric,

    Eh ben voilà, article aussitôt lu, bouquin aussitôt téléchargé. Ne reste plus qu’à le lire et appliquer ;)
    Quand aux leçons sur le site d’Yvon, tu penses bien que je suis déjà inscrite !

    Si avec tout ça, je n’arrive pas à écrire des bonnes pages de vente, je jette l’éponge et je pars élever des chèvres et faire des fromages … qu’il faudra bien vendre ! Ben alors, pas moyen d’y échapper quoi ! :)

    Belle soirée

    • Cédric Vimeux 8 mai 2012 à 19 h 35 min

      Bonjour Sylvie,

      > je pars élever des chèvres et faire des fromages … qu’il faudra bien vendre ! Ben alors, pas moyen d’y échapper quoi ! :)

      Bien vu ! Pas moyen d’échapper au copywriting…

      Cédric

  • Rodrigue@Theme Wordpress Gratuit 6 mai 2012 à 23 h 19 min

    Ce bouquin a l’air extra, ces techniques doivent être très efficaces.

    Merci de nous faire connaître ce site aussi.

  • Alexandre@Maigrir 6 mai 2012 à 23 h 22 min

    Merci Cédric pour ces infos,

    Effectivement pour 5e j’adhère, je pense que pour le futur produit que je lancerai je l’achèterais pour bien faire les choses et optimiser un maximum, je le met dans les TOP Article.

    Merci à toi, toujours au Top tes articles.

    A bientôt,

    Al

  • philippe 7 mai 2012 à 0 h 25 min

    Bonjour Cédric.
    Merci pour cet extrait alléchant tellement bien, que je viens de me le procurer.
    Vue le prix 4€90 ce n’est pas la ruine.
    Bonne nuit.
    Philippe

    • Cédric Vimeux 8 mai 2012 à 19 h 36 min

      Oui, c’est donné, vu le prix.

      Bien sûr, ça ne vaut pas un « Comment écrire une lettre qui vend », mais on trouve déjà de quoi faire de sacrés progrets en copywriting.

      Et c’est le principal.

      Vu le prix, il ne faut pas se priver.

      Cédric

  • Nassim@E-Methodologie 7 mai 2012 à 0 h 32 min

    Bonjour Cédric,

    Question que beaucoup se posent probablement : par rapport au « comment écrire une lettre qui vend », comment est ce que tu situes ce livre ?

    Bien à toi,

    Nassim

    • Cédric Vimeux 8 mai 2012 à 19 h 37 min

      Bonjour Nassim,

      « Comment écrire un lettre qui vend est BIEN PLUS COMPLET » !

      Mais bien plus cher aussi.

      Cédric

  • Sebastian@Bulldog anglais 7 mai 2012 à 0 h 35 min

    Bonjour,
    Merci pour le livre !
    Il est temps que je commence à m’intéressé au copywriting. Jusqu’à présent je m’intéressais plutôt au côté technique. Maintenant je pense qu’il est temps d’apprendre à écrire :)

  • jaime de latitude-positive 7 mai 2012 à 7 h 54 min

    Bonjour tout le monde:

    Merci Cédric pour cette recommandation mai pourrez-tu m’expliquer comment télécharger l’application pour PC?

    Je suis allé sur ton lien mais il y a beaucoup, alors du coup j’e n’est pas trouver ou cliquer.

    Merci d’avance.

    Amicalement,

    Jaime

  • florent@blog2blog-pro 7 mai 2012 à 9 h 16 min

    Tiens je vais peut-être me mettre à relire du français, les copywriters américains c’est bien gentil, mais un peu de Molière ce n’est pas plus mal.

  • Vincent@Cadeaux geek originaux 7 mai 2012 à 10 h 30 min

    Ce post met vraiment l’eau à la bouche, je crois que je vais craquer :)

  • Des Trucs Pour Changer De Vie 7 mai 2012 à 14 h 20 min

    Tout ce qui peut contribuer à améliorer notre écriture, à faire passer nos émotions est à « prendre ».

    Je me sens vraiment tout petit face à ces copywriters de talent. Et tu as raison Cédric. Même quand on n’a pas besoin de rédiger une page de vente, faire passer le mieux possible des émotions c’est super.

    De grands auteurs classiques continuent en quelque sorte de vivre grâce aux mots qu’il ont employé.

    Sam

  • Marie-Micheline de REVENUS-MARKETING 7 mai 2012 à 22 h 15 min

    Savoir écrire des textes percutants est un gage de réussite .

  • mo 13 mai 2012 à 1 h 27 min

    bonjour Cédric,

    tout ce qui peut nous aider à rédiger un texte ( article , lettre de vente,mail, invitation..) de façon à répondre au maximum de questions que se poserait un prospect ..sera le bienvenu!

    En clair, il en faut des outils ( tel ce livre) pour arriver à une rédaction réussie et efficace!

    merci pour l’article :)

    cordialement

  • valérie 24 mai 2012 à 16 h 31 min

    merci ,
    decidemment tu « offres » des astuces interessantes , oui , je veux aussi ce bouquin , quand je commencerai , je devrai etre au top !!! je m’y attele !
    QUESTION : comment puis je faire pour mettre moi aussi une photo ici ,svp ?
    merci de votre aide !!!!

  • Didier 19 mai 2015 à 9 h 04 min

    Bonjour à tous,

    Tout d’abord, merci Cédric pour avoir aussi bien parlé de ce livre. Je viens de découvrir ton article au grès de mes pérégrinations numériques et il est toujours agréable de lire « du bien de soi » en buvant son café du matin ^^
    Pour répondre à vos interrogations, lorsque j’ai entrepris l’écriture de ce livret, j’avais en tête plusieurs choses :
    – Une littérature souvent ésotérique, technique et intimidante (voir taille d’une lettre qui vend),
    – Des méthodes ruineuses et pas toujours à la auteur,
    – Souvent en langue anglaise… ou traduite via google traduction (une horreur).
    Cela m’a tout de même pris plusieurs mois de travail pour synthétiser les connaissances apprises et mon expérience personnelle. Si vous lisez cet ouvrage, je serais ravi de lire vos commentaires sur le blog de Cédric.

    Didier Dauphin

Post comment


Nouvelle Formation Virtuose Marketing