Nov
26

Parce que ça me tient vraiment à coeur…

Author Cédric Vimeux    Category Webmarketing     Tags ,


Voici un article qui me tient à coeur.

J’aurais dû l’écrire il y a déjà bien longtemps.

Il ne vous parle pas de webmarketing, mais de payer la dîme.

Il ne vous parle pas de gagner de l’argent, mais de faire quelque chose de beau. Quelque chose pour l’humanité.

Je vous explique :

plan france, payer la dîme

Pour les enfants du monde

Payez la dîme

L’idée de payer la dîme est un concept qu’on retrouve dans de nombreux livres américains. Mais étrangement beaucoup moins dans les livres français. Allez savoir pourquoi…

Alors, payer la dîme, c’est quoi ?

Sandy Forster dans son livre Comment devenir follement riche rapidement l’explique ainsi :

« Payer la dîme, c’est redonner de l’argent, avec humilité, en signe d’appréciation et de gratitude pour simplement être en vie. […] Votre dîme contribuera à permettre à une organisation, à un groupe, ou à une personne de remplir sa plus haute mission : élever l’humanité. »

Jack Canfield dans Le succès selon Jack le dit ainsi :

« Payer la dîme est l’une des meilleures garanties de prospérité qui soit. […] Non seulement cette pratique sert-elle les autres, mais elle est tout aussi bénéfique à celui ou celle qui donne. Ces bienfaits franchissent les frontières de toutes les religions et touchent les gens de toutes les croyances parce que le simple acte de donner crée une alliance spirituelle avec le Dieu de l’abondance, et fait naitre un esprit d’amour envers son prochain. »

Pourquoi je vous parle de cela ?

À cause de Grégory Grand

Si vous lisez régulièrement Virtuose Marketing, alors vous connaissez certainement Grégory Grand du blog Virtuose 2 la vie.

Le 17 septembre dernier, il écrivait un article fort intéressant dans lequel il demandait : Quels moyens pour offrir de l’argent allez-vous lui conseiller ?

Dans les commentaires, je lui avais présenté vite fait Plan France. Et je vous en parle aujourd’hui, parce que j’en suis membre.

Je parraine depuis quelques mois maintenant une petite fille de 2 ans qui habite un petit village au Vietnam.

Ce n’est pas la première fois que je fais du parrainage, mais la première fois que je suis vraiment satisfait.

Alors…

C’est quoi PLAN France ?

PLAN France est une ONG qui agit sur le terrain depuis 75 ans pour aider les enfants vivant dans des zones d’extrême pauvreté.

PLAN intervient dans 48 pays en Afrique de l’Ouest, Afrique de l’Est, Asie et Amérique Latine.

Voici leur vidéo de présentation (svp regardez là vraiment jusqu’au bout… Ça me tient vraiment à coeur…) :

Image de prévisualisation YouTube

C’est la première fois que je suis autant satisfait d’une ONG.

Pourquoi je préfère PLAN France

Ce qui m’a dérangé pendant longtemps avec certaines ONG, c’est qu’on donne de l’argent, mais on ne sait pas vraiment à quoi il sert

Ce n’est pas le cas avec PLAN France, car ils disent exactement comment les dons sont affectés.

Par exemple, dans mon cas, je donne 30 euros par mois. Ce n’est vraiment pas grand chose, mais c’est utile.

Sur les 30 euros :

  • 20,4 % sont utilisés pour les frais de gestion et de collecte (soit 6,12 euros)
  • 79,6% sont utilisés sur le terrain (soit 23,88 euros)

Sur le terrain, ça veut dire quoi ? C’est simple : cet argent est affecté à la communauté à laquelle appartient l’enfant que vous parrainez.

D’ailleurs, en parlant d’enfant…

Un véritable contact

Quelques jours après mon adhésion à PLAN France, j’ai reçu un dossier complet. Un dossier qui m’a vraiment ému…

On m’y présentait la petite fille que je parraine.

Le dossier contenait :

  • Une présentation de ma filleule et de sa famille
  • Deux photos d’elle ;)
  • Un document donnant de nombreuses informations sur le Vietnam, et surtout sur le village où elle habite.
  • Et un autre document détaillant les actions en cours par PLAN France pour améliorer la communauté à laquelle appartient ma filleule.

Regardez :

plan france, payer la dime

Et ce qui est super, c’est qu’on peut entretenir une véritable relation avec nos filleuls.

Par exemple, il y a quelques jours, j’ai reçu une lettre de sa mère (ma filleule n’a que deux ans, donc c’est sa mère qui nous écrit) où elle m’expliquait leur vie, qu’ils vivaient de l’agriculture, que ma filleule était en bonne santé, etc.

La lettre était en Vietnamien, mais était accompagnée d’une traduction française faite par les bénévoles de PLAN France. Les lettres que j’enverrai seront traduites en Vietnamien par ces mêmes bénévoles.

De même, on peut aller les voir directement sur le terrain (à nos frais, bien évidemment…)

Bref, pour moi, une expérience 100 p. cent positive.

Alors, si l’idée vous intéresse, je conseille vivement de devenir parrain ou marraine chez PLAN France. C’est une expérience humaine absolument magnifique.

En plus de faire le bien, vous en ressentirez énormément.

CLIQUEZ ICI pour savoir davantage sur PLAN France (vous pouvez les contacter si vous avez des questions).

PS: Mon audience s’élève aujourd’hui à plus de 2500 lecteurs par jour. Je me devais d’utiliser mon blog pour passer ce message. Il me tenait à coeur.

Photo © Jasmin Merdan – Fotolia.com

64 Comments to “Parce que ça me tient vraiment à coeur…”

  • Patricia@Coachdesuccés 26 novembre 2012 à 18 h 02 min

    Bravo Cédric, pour cet article émouvant!
    Ta présentation sobre, claire de ce programme donne envie d’aller y voir de plus près! Objectif atteint!
    Le fait d’entretenir ce lien avec la personne « à qui l’argent profite » est une super idée…
    Merci mille fois de m’avoir fait découvrir cette ONG

  • Valentin Coach Éloquence 26 novembre 2012 à 18 h 03 min

    Je te rejoins à 100%, l’argent ne doit jamais être une fin en soi mais un moyen, un moyen de réaliser ses projets et à travers eux contribuer à l’amélioration de l’humanité. C’est quand on est poussé par un grand idéal qu’on accomplit de grandes choses.
    D’ailleurs les grands entrepreneurs se doublent souvent d’authentiques philantropes…
    Je ne connaissais pas PLAN France, je me renseignerai, leur action (et leur communication) est intéressante. Et peut-être auras-tu l’occasion d’aller voir directement sur place ? J’espère que tu nous raconteras ;-)

  • jacky@vendeurs de rêves 26 novembre 2012 à 18 h 24 min

    Ce n’est pas à toi que j’apprendrais que pour recevoir il faut savoir donner . Et de préférence intelligemment et avec cœur. C’est ce que tu fais et çà ne m’étonne pas du tout.

    Je ne participerais pas à cette Omg parce que j’ai déjà mes pauvres au Maghreb et que je ne peux donner plus que ce que j’ai.

    Mais en tout cas je te félicite pour ton choix et pour ton humanité si rare en ces temps de crise permanente. Une époque ou en plus bien des webmarketeurs connus persistent à faire sans aucune honte étalage de leurs richesses au lieu d’en faire profiter autrui. Estimant que çà les sert et conforte leur image de gagnant.

    Non décidément je n’aime pas les gagnants à tous crin et aime les gens qui ont de l’empathie pour leur prochain.
    Merci Cédric

  • Xavier@ club du succès Internet 26 novembre 2012 à 18 h 27 min

    Salut Cédric,

    vraiment touché par ton geste.

    je suis depuis peut devenus un lecteur fidèle de ton blog. j’ai senti dans ta façon de faire du blogging-marketing une certaine humanité, une considération des personnes qui te suivent.

    En fait, la dîme nous apporte des choses vraiment extraordinaires lorsqu’on la met vraiment en pratique. il y a effectivement plus de joie et de bonheur à donner qu’a recevoir.

    Dieu en effet (Bien que peu de gens en Europe croient encore en lui ce qui est vraiment dommage) remet au centuple à ceux qui font la dîme.

    Je fait ma dîme toujours à l’Eglise Catholique de mon quartier et je vous assure qu’une émotion joyeuse monte en moi chaque fois que je le fait. c’est une sensation vraiment magique. Au lieu d’être en peine d’avoir donné quelque chose apparemment pour rien vous ressentez plutôt une joie interne, une fierté que seuls les mots ne peuvent décrire.

    Je pense que faire du bien est la meilleure façon d’être heureux. d’après la loi de l’attraction. Plus vous faites du bien, plus le bien vous suit et plus vous êtes heureux.

    Cela peut se traduire par aider une vielle maman en chemin donner un bonbon à un enfant qui pleure. donner à manger à une personnes nécessiteuse . Des petites choses mais qui se traduisent par une grande joie.

    pour ce qui est de plan France j’ai pour l’instant plein de gens autour de moi que j’aide directement autant que je peut. je ferai effectivement plus que cela au fur et à mesure que me revenu vont augmenter.

    mais ce qu’il faut retenir c’est que peut importe ce qu’on donne, c’est le geste qui compte. » tendre la main »

    amicalement,
    Xavier
    http://club-a-succes.blogspot.com

  • Hafid de bons plans internet 26 novembre 2012 à 18 h 31 min

    Bonjour,

    Une bonne initiative et bel article pour une cause mondial. Pour recevoir il faut savoir donner.
    Je ne connais pas du tout plan france, mais je vais me renseigner un peu plus là dessus.

  • Gilbert de secret loi attraction 26 novembre 2012 à 18 h 32 min

    Bonjour Cédric,

    C’est une excellente initiative. Pour ma part ,je suis parrain à l’association http://www.unadev.com/#section qui s’occupe des chiens de guide d’aveugles.

    • Cédric Vimeux 30 novembre 2012 à 9 h 24 min

      Superbe initiative Gilbert,

      Merci d’avoir donné le lien ;)

      Cédric

  • Johann 26 novembre 2012 à 18 h 35 min

    Bonjour Cédric,

    Je ne sais plus dans quel livre que j’ai lu l’auteur conseillait de donner 10% de ses gains pour des bonnes causes. Personnellement je me suis orienté vers l’aide pour les animaux, si je n’ai pas encore trouvé la bonne association à parrainer, mon envie est de contribuer vers une cause en rapport avec le sauvetage des espèces.

  • Geoffrey@perdre du ventre 26 novembre 2012 à 18 h 37 min

    Merci pour le tuyau, les ONG ne sont généralement pas trop feedback et cela les dessert.

  • Marco 26 novembre 2012 à 18 h 40 min

    Votre présentation est très clair et charitable. Je vous adresse mes sincères félicitations pour votre engagement. Pour l’instant je veux y réfléchir. Je ne suis plus trop jeune, environ 62 ans. Je connais moi aussi quelques inquiétudes financières. Laisse-moi un peu de temps. Merci en tous les cas de m’en avoir parlé.
    Marco Magri

    • Cédric Vimeux 26 novembre 2012 à 18 h 45 min

      Salut Marco,

      Avant d’aider les autres, il faut avant tout s’aider soi-même. Si tu as des difficultés financières actuellement, alors essaie d’abord de les régler.

      C’est bien d’aider les autres, mais il faut le faire seulement si on le peut.

      Cédric

      PS: J’ai édité ton message pour retirer ton adresse email. Sinon, tout le monde pourrait la récupérer pour t’envoyer des spams ;)

      • Heiva Gilles 27 novembre 2012 à 12 h 41 min

        Cédric Bonjour,

        S’il te plait regarde les articles sur le site suivant mais s’il te plait ne juge pas le lien avant de voir les articles : http://mormon.org/fra/aide-humanitaire Cédric si tu veux connaître d’avantage concernant la Dîme, fait appel aux Missionnaires de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours et tu comprendras le but de la Dîme.

        Merci pour ton article et j’aimerais te faire part d’un projet que j’aimerais partager avec toi, concernant des voyages mais je n’exposerais pas mon projet ici.

        Bonne journée

      • MarkLeNet@vivre a fond 27 novembre 2012 à 13 h 43 min

        Cédric,
        je n’ai pas l’habitude de te contredire, mais je nuancerais un peu.
        Aider les autres, c’est aussi s’aider soi-même.
        Cela dit, je suis d’accord, charité bien ordonnée commence par soi-même. C’est une nécessité. Mais il faut également faire confiance.
        Il faut prendre les moyens de ses besoins, et je souhaite à Marco de sortir de sa difficulté passagère. Mon ami Dominique est en recherche d’emploi depuis 15 mois, avec une grande famille à charge, je connais bien le sujet !

        P.S. Pour ceux qui cherchent une ONG, il y a également la FidesCO. Un couple de mes amis vient de partir (en septembre) à Lima (Pérou) pour aider pendant deux ans, avec leurs quatre enfants (de 4, 4, 6 et 8 ans). Vous les trouverez (ils s’appellent De Bourmont) dans la page des dons, lien quelque part dans la page de présentation ( http://www.fidesco.fr/index.php/qui-sommes-nous ). Ceux-là aussi opèrent en toute transparence. Et travaillent à réduire encore les frais de fonctionnement (11%). Si vous avez des idées, je suis preneur, je transmettrai à Annabelle. Merci !

        • Cédric Vimeux 2 décembre 2012 à 15 h 03 min

          Salut,

          > Aider les autres, c’est aussi s’aider soi-même.

          Oui, mais tu ne peux pas aider quelqu’un qui est en train de se noyer si tu es, toi aussi, en train de te noyer.

          Cédric

  • Georges 26 novembre 2012 à 19 h 02 min

    Bravo Cédric,
    La compétence, le talent et maintenant le coeur.
    Voilà un homme qui frôle la perfection :-)
    Je vais prendre contact avec cette ONG pour apporter ma contribution.
    Merci de tout ce que tu fais.
    Cordialement
    Georgee

    • Cédric Vimeux 30 novembre 2012 à 9 h 26 min

      Bonjour Georges,

      Merci du compliment, mais je suis encore loin de la perfection (j’y travaille, j’y travaille…)

      Cédric

  • Fransua de Rafiki-Druzia.com 26 novembre 2012 à 19 h 06 min

    Bonjour, Cédric.
    Merci beaucoup pour cet article et surtout pour ton action humanitaire.
    J’en profite pour inviter tous tes lecteurs-blogueurs à faire de la mëme façon:
    utiliser leurs plateformes pour faire connaitre les bonnes actions, les projets humanitaires
    qui ont besoin de soutien. Moi-mëme je vais epouser ton exemple pour les fins de l’ONG
    « Heureuse Enfance » (Russie) dont je suis actuellement réprésentant.
    En fait, il y a beaucoup d’ONG qui font des rapports de leurs activités et informent leurs
    donnateurs de la manière dont s’utilisent les fonds réçus. J’espère que seront nombreuses
    les ONG françaises dont les actions vont ëtre bientöt connues sur le net, gräce à l’exemple
    que tu viens de nous présenter! Félicitation aussi à mes collègues de PLAN France pour
    leur action et le savoir-faire par lesquels ils présentent le bon cöté du 3ème secteur!
    Meilleure Santé et grandes Réussites dans la vie quotidienne,
    Fransua

  • Judicaël@Faire des économies 26 novembre 2012 à 19 h 13 min

    Bonjour Cédric,

    En effet, c’est une bonne manière d’aider son prochain. Mes parents parrainent également 1 petite fille mais ce je crois qu’elle vit en Afrique. C’est vraiment une bonne chose car avec quelques dizaines d’euros il peuvent vraiment faire des merveilles.

    En tout cas je vais aller voir l’association dont tu parles.

    Salutations

  • FlorianL@Business internet 26 novembre 2012 à 19 h 40 min

    Bonjour Cédric,

    j’avais déjà vu ton lien sur Virtuose2lavie et j’avais bien aimé.
    Je vais chercher voir s’il existe une organisation similaire au Québec…

    J’avoue ne pas payer de dime encore car je n’ai pas trop confiance aux ONG… il faut que je trouve quelquechose de bien.
    Il y a aussi l’aide aux entrepreneurs du tiers-monde (kiva) mais je ne sais pas si on peut parler de cela comme une dime ?

    • Cédric Vimeux 30 novembre 2012 à 9 h 28 min

      Salut Florian,

      Tu peux participer à PLAN même si tu es au Québec ;)

      Cédric

      • FlorianL@Business internet 30 novembre 2012 à 17 h 36 min

        mhhh, je vais regarder…
        S’ils prennent Paypal alors oui, c’est bon :)

        Je vais aussi me renseigner sur les organisations locales :)

  • Manuel 26 novembre 2012 à 19 h 41 min

    Il y a effectivement plus de joie et de bonheur à donner qu’à recevoir.

    Ce qu’il faut retenir c’est que peut importe ce que l’on donne, donner en espérant un retour n’est pas donner et n’apporte rien de bon.

    Le don c’est donner sans arrières pensées, pour le plaisir de donner.

    Le comprenons-nous vraiment, ce n’est pas uniquement financier, mais touche tous les aspects de notre vie si belle ne trouvez-vous pas?

    Merci Cédric

  • pierre@pierrecocheteux.com 26 novembre 2012 à 19 h 45 min

    Bonjour Cédric,

    En Analyse Transactionnelle nous avons un concept théorique pour dire autrement ce que tu démontre dans ton article. Le concept d’Okness et de contrat gagnant gagnant. Voila une très belle démonstration de ce que la solidarité est aussi gagnante pour celui qui donne.

    Pierre

    • Cédric Vimeux 26 novembre 2012 à 19 h 55 min

      Bonjour Pierre,

      « Le concept d’Okness »… Alors là, je ne connaissais pas du tout l’expression…

      Un grand merci à toi. Je m’en régale déjà ;)

      Je vois que tu es du Nord. Tu es de quel côté ?

      Cédric

  • Yves 26 novembre 2012 à 20 h 10 min

    Cédric
    Belle idée et bravo d’y avoir pensé
    Tout le monde ou presque à 28 ou 35 €/mois disponible pour permettre aux enfants de vivre

    Je te suis aujourd’hui même et faisons le pari de convaincre 100 parrains d’ici le 31/12
    pour Construire l’avenir des filles de Ha-Giang, au Vietnam
    D’ici la Noël il reste 30 jours, 3 parrains par jour de diffusion d’un « billet de blog »; c’est faisable ça !…
    Avec un billet par jour Cédric – avec son audience – va rapidement prendre la tête
    Ne réfléchissons pas pour une fois; faisons le de suite !

    A vous lire les Blogueurs et alignez vos blogs; la cause est belle!

  • Marjorie@Histoire à Vivre 26 novembre 2012 à 20 h 23 min

    Très bel article, Cédric, très bonne idée aussi.
    Oui, PLAN a l’air vraiment super, ne serait-ce que par sa vidéo pour faire connaître son action. Figure-toi que cela fait un bon moment que je veux parrainer un enfant, mais je ne sais trop quelle association, et puis j’ai investi pour me former, donc il me reste encore quelques mois avant de finir mes mensualités.
    Je sais maintenant que je vais parrainer un enfant de PLAN.
    Merci de me l’avoir fait connaître.
    Marjorie

    • Cédric Vimeux 30 novembre 2012 à 9 h 30 min

      Tiens-nous au courant Marjorie,

      Comme tu as peut-être vu, j’ai lancé une opération : http://www.virtuose-marketing.com/operation-100-parrainages-pour-plan-france/

      Donc n’hésite pas à me tenir au courant (si tu es marraine) ou tout au moins à véhiculer l’information sur ton blog.

      Cédric

      • Marjorie@Histoire à Vivre 30 novembre 2012 à 14 h 59 min

        C’est chose faite Cédric, j’ai posté un article sur mon blog ce matin, je suis ravie de ce beau mouvement qui s’étend, s’étend, et ira loin j’en suis sûre !
        Merci pour cette idée et de m’avoir orientée vers PLAN France, je sais maintenant quelle assoce de parrainage aura mon adhésion ;)

  • Virginie@UneVieMeilleure.Net 26 novembre 2012 à 21 h 43 min

    Bonsoir Cédric et bonsoir à toutes et à tous,
    Merci de faire découvrir cette ONG à tout le monde, je les suis depuis quelques temps sur Facebook et tu viens de confirmer la bonne impression que j’avais déjà d’eux.
    Malheureusement, pour l’instant je ne peux pas parrainer un enfant mais comme tu le dis, il faut d’abord s’aider soi-même avant de pouvoir aider les autres.
    Alors à mon niveau, je signe toutes les pétitions inimaginables, que ce soit pour la protection des abeilles, de la nature, des peuples d’Amazonie bientôt en voie de disparition :-( …toutes les causes qui me touchent et me tiennent à coeur.
    Il y en a une qui consiste à mettre un badge sur nos blogs pour pouvoir donner de l’eau potable à un enfant pendant un an. Voici le lien : http://www.nmmedical.fr/1001fontaines/
    C’est simple et gratuit et peut sauver des enfants.
    Bon, j’arrête là sinon je pourrai continuer encore longtemps à donner des liens pour aider les autres car c’est mon leitmotiv dans la vie.
    Bonne soirée à tous
    Virginie

  • mo 27 novembre 2012 à 2 h 16 min

    bonjour CEDRIC

    Belle initiative: comme on dit :
    Il est excellent d’avoir donné lorsqu’on vous le demandait mais il est mieux de donner parce qu’on a compris qu’il serait bon de le faire, sans qu’on ne vous demande rien!

    extrait du’une meditation du club+ de C. Godefroy, au sujet du don:

    Vous donnez peu lorsque vous donnez de vos biens.

    C’est lorsque vous donnez de vous-mêmes que vous donnez vraiment.

    Que sont vos biens sinon des choses que vous gardez jalousement dans la crainte d’en avoir besoin plus tard?

    De quel profit aura été la prudence du chien, enterrant si profondément ses os dans le sable alors qu’il suit les pèlerins vers la ville sainte, qu’il ne peut les retrouver?

    La peur de connaître le besoin n’est-elle pas le besoin lui-même ?

    Et la crainte de la soif, alors même que votre puits est plein, n’est-elle pas justement la soif qui ne peut être apaisée ?

    Il y a ceux qui donnent peu alors qu’ils sont dans l’abondance, et qui, lorsqu’ils donnent, le font pour gagner quelque crédit dans l’esprit d’autrui; et leurs motifs inavoués achèvent de rendre leurs dons douteux.

    Et il y a ceux qui ont peu, mais qui donnent tout.

    Ceux-là croient en la vie et dans la générosité de la vie, c’est pourquoi leur coffre n’est
    jamais vide.

    Il y a ceux qui donnent avec joie et pour qui cette joie est leur récompense.

    Et il y a ceux qui donnent avec difficulté et cet arrachement est leur rédemption.

    Et il y a ceux qui donnent sans éprouver de tourments ni rechercher de satisfaction, et qui n’éprouvent pas non plus le sentiment d’être vertueux,

    Ils donnent comme la toute-épice, là-bas, dans la vallée, répand son parfum à l’entour.

    C’est par les mains de ceux-là que Dieu parle et c’est par leurs yeux qu’Il répand Sa bienveillance sur la terre.

    Il est excellent d’avoir donné lorsqu’on vous le demandait mais il est mieux de donner parce qu’on a compris qu’il serait bon de le faire, sans qu’on ne vous demande rien.

    Et pour les généreux, trouver à qui donner ne procure-t-il pas une joie plus grande que le don ?

    Est-il seulement quelque chose que vous ne pourriez donner?

    Tout ce que vous possédez un jour sera donné;

    Donnez donc maintenant afin que votre heure de générosité soit et que ce ne ~oit celle de vos héritiers.

    Vous dites volontiers: « Je veux bien donner, mais seulement à ceux qui le méritent.  »

    Ce n’est pas ce que disent les arbres de vos vergers ni les troupeaux de vos pâturages.

    Ils donnent afin de vivre, car tout garder pour soi, c’est périr.

    Croyez-vous que celui qui est assez digne de jouir du jour et de la nuit ne soit pas assez digne de jouir de tout ce que vous pourriez lui donner ?

    Et que celui qui a mérité de boire à l’océan de la vie, ne mérite pas d’emplir sa coupe à votre petit ruisseau?

    Et n’est-ce pas un plus grand mérite encore que le courage et la confiance, voire même la charité, de recevoir ?

    Et qui croyez-vous être pour que les hommes mettent leur cœur à nu et laissent tomber leur fierté afin que vous puissiez les voir dans leur vraie valeur et dans leur dignité intouchée ?

    Assurez-vous d’abord de mériter d’être celui qui donne et d’être l’instrument du don.

    Car c’est la vie qui donne à la vie; vous, qui prétendez être celui d’où provient le don, n’êtes qu’un témoin.

    Quant à vous qui recevez — et vous tous recevez –, ne portez surtout pas le poids de la gratitude, de crainte qu’elle devienne un joug sur vos épaules et sur celles de celui qui donne.

    Au contraire, considérez ces dons comme des ailes avec lesquelles vous pourrez vous élever avec celui qui donne……

    cordialement

  • Reuben R 27 novembre 2012 à 9 h 06 min

    Bravo Cédric, pour ton article !

    Il y manque, cependant quelque chose d’important: il faut citer l’origine de la Dime. La Dime ( Le Maasser en hébreu c’est le 10 eme de nos revenus bruts, frais déduits mais avant IRPP) .

    La Dime ( Le Maasser) est un des 613 commandements de la Torah ( La Loi juive, Révélée par le C-iel, l’E-ternel sur le mont Sinaï au plus grand des prophètes de la tradition juive Moche ( Moise ) il y a plus de 3,400 ans a la sortie des juifs d’Egypte en route vers la terre promise (la terre d’Israël).

    Depuis plus de 3,400 ans, les juifs pratiquants donnent la dîme.

    La Dime est mentionnée dans la Torah, dans la section Chabatique [ partie de La Torah que l’on lit le chabbat ( le samedi) matin au milieu de l’Office cette année cette section ou est mentionnée la Dime, est tombée avant hier 10 Kislev 5772, [23/11/2012]] dénommée Vayetse ( La Genèse Chap 29 verset 22) a la fin du verset est mentionnée une parole de Jacob qui s adresse a l’E-ternel….et tout ce que TU m’accorderas (comme revenus, bénéfices, récoltes, bétails) je t’en redistribuerai la Dime( j’en redistribuerai le 10 eme a tes pauvres).

    Les commentateurs de la Torah explique la fin de ce verset, par le biais de l’analyse grammaticale: En effet, la torah est écrite en hébreu, et l’hébreu s’écrit de deux manières en écriture pleine ( c’est a dire Consonnes et Voyelles ) ou en écriture manquante (Consonnes uniquement.

    La Torah est ecrite sans voyelles, comme sont écrits, tous les écrits saints de tout temps en écriture manquante.

    Autre particularité il y a deux Consonnes S dans l alphabet hébraïque: le S dit samekh et le S dit Sine qui est en fait est un Schine avec un point en haut et a gauche de la lettre ( ce qui le rend Sine) au lieu d’être en haut et a droite ( comme dans le Schine).

    le Commentaire dit en hébreu, ( Asser Bichvil TeAsser) donne la dime pour donner la dime ( c’est a dire de manière désintéressée,….n’attend rien en retour) mais en fait ton idéal de générosité va transformer, un tant soit peu la lettre Schine en Sine: le point qui n’est pas mentionne dans l’écriture manquante (le point qui était en haut et a gauche de la lettre Sine va passer a droite… le Sine devient Schine Mais le lecteur ne voit rien puisque l’on est en écriture manquante seulement il peut au lieu de lire Asser Bichvil TeAsser tout autant lire Asser Bichvil TeAScher, ce qui change la signification de l’expression, qui devient: donne la Dime pour que tu t’enrichisses.

    Il a été observe, de tout temps, que ceux qui donne la Dime rigoureusement, et constamment sur tout ce qu’il gagne finissent par s’enrichir.

    • MarkLeNet@vivre a fond 27 novembre 2012 à 13 h 27 min

      Merci infiniment, Reuben, pour cet éclairage historique et spirirtuel !

      Me permets-tu d’en transmettre des extraits à mon épouse pour la lettre qu’elle rédige en ce moment ? La communauté chrétienne pour laquelle elle l’écrit est très « fière » de ses racines qui plongent dans l’histoire unique du peuple Élu, et s’en nourrit quotidiennement par la lecture des Psaumes et des prophètes, entre autres trésors de que nous appelons « l’Ancien Testament ».

      Ton éclairage est très enrichissant, et nous permet de retrouver le sens de ce don, qui n’est après tout qu’un juste retour des choses. « Qu’as-tu, que tu n’aies reçu ? » et « Nu tu es né, nu tu retourneras à la poussière ». Qu’importe, alors, de garder pour soi ?
      J’aime beaucoup la façon de voir entre Sine et Schine. Cela rejoint, pour moi, le fait de « se faire un trésor au Ciel ».

      Quand au fait de s’enrichir en donnant, les exemples en sont nombreux. Ce ne sont pas souvent ceux-là qui sont cités, dommage, car cela apporterait beaucoup plus de bonheur en ce monde !

      M.

      P.S. Pour en savoir plus sur la Dîme aujourd’hui, je vous conseille le magnifique livre de Jean Pliya, « Donner comme un enfant de Roi : La dîme et la grâce de donner dans l’Église catholique » : http://amzn.to/SagYrl

  • Cathy 27 novembre 2012 à 10 h 44 min

    Bonjour Cédric

    Je suis émue par cet article.

    Trop de gens ne croient plus en la générosité, la solidarité. Sans doute ils ne la vivent pas dans leur quotidien? Je fais passer le message…qu’il y ait un lien très concret avec l’enfant parrainé est très touchant.

    Je vais me lancer. Aujourd’hui je suis maman, mais je ne suis pas marraine. C’est une responsabilité que d’être parent, je considère le rôle de parrain ou marraine avec la même importance.

    Merci

    • Cédric Vimeux 30 novembre 2012 à 9 h 33 min

      Bonjour Cathy,

      > Trop de gens ne croient plus en la générosité, la solidarité

      Oui, je suis d’accord, et c’est justement pour cela qu’il faut leur montrer l’exemple.

      Parfois, un simple petit geste peut provoquer des réactions en chaines.

      J’ai lancé une opération 100 parrainages : http://www.virtuose-marketing.com/operation-100-parrainages-pour-plan-france/

      Cédric

  • Steph@shamballa 27 novembre 2012 à 12 h 16 min

    Bravo Cédric,
    C’est une très belle initiative.

  • Ambre 27 novembre 2012 à 12 h 17 min

    Bonjour Cédric,

    Merci infiniment de ce partage, il n’y a pas que le business dans la vie et je trouve votre démarche très belle, bravo.
    Je suis actuellement en difficulté, mais Je vais regarder de plus près cette ONG.

    Bonne journée à vous, cordialement.

    Ambre

  • Eric Hebting 27 novembre 2012 à 12 h 37 min

    Un Grand Merci et Bravo Cédric :)

    Il est vrai que lorsqu’on a soi-même atteint une indépendance financière (pas forcément besoin d’être super riche contrairement à une croyance très répandue), il est bon pour l’humanité de partager ce que l’on a reçu :).

  • Grégory@virtuose2lavie 27 novembre 2012 à 12 h 39 min

    Salut Cédric,

    C’est top que tu expliques plus en détail le fonctionnement de PLAN France. Je m’y étais bien intéressé lorsque tu m’as donné le tuyau en octobre.

    Mais sans passé à l’action toutefois car en novembre, mon budget don est majoritairement parti pour une autre cause.

    Mais ton article hier a rappelé PLAN France à mon bon souvenir et ça y est, j’attends ces jours ma doc pour voir la frimousse de l’enfant que je parraine :-).
    Je te dirai de quel côté du globe il se trouve.

    Merci à toi pour ce rappel.

    Que la force du Don se répande toujours et partout.

    • Cédric Vimeux 30 novembre 2012 à 9 h 36 min

      Génial Greg,

      Merci ;)

  • MarkLeNet@vivre a fond 27 novembre 2012 à 12 h 45 min

    Merci Cédric de partager cela avec ton audience !
    Il est essentiel –et non pas optionnel ni seulement important– de donner de ce que l’on reçoit. Oui, il faut donner pour recevoir, mais lorsque l’on reçoit, il faut donner encore.
    Ch

    La Dîme, cela existe encore, dans la Chrétienté en tout cas. D’ailleurs ma femme est en train de rédiger (copywriting) un mailing à envoyer à une communauté chrétienne. La dîme, c’est 10% de ses revenus (tous revenus confondus). Pas seulement quelques euros mensuels.
    En fait, c’est accepter que la « dixième partie » (celle de la Loi de Babylone) soit rendue à Dieu, au travers des plus pauvres, et non la garder pour soi (ce qu’enseigne les 7 lois de la Richesse, à savoir se payer soi-même en premier).

    Merci de nous partager cette ONG qui, parmi d’autres, fait du bon travail.

    Si vous le souhaitez, je vous partagerai (anonymisée) la lettre sur laquelle nous travaillons actuellement.

    Dans le texte du Départ Routier (les « scouts aînés »), écrit par le Père Sevin dans les années 20, on retrouve une pensée de Guynemer : [un routier scout qui] « n’a pas tout donné, n’a rien donné ».
    Cela vous change une vie, je vous assure. Et ça change le monde, aussi !

    Bien à vous,
    M.

  • Jean 27 novembre 2012 à 13 h 22 min

    Bonjour Cedric,
    Merci de nous faire découvrir cette ONG qui a l’air vraiment bien. Il est rare d’avoir le détail de l’affectation de ses dons ainsi.
    Bonne journée.

    • Cédric Vimeux 30 novembre 2012 à 9 h 38 min

      Bonjour Jean,

      > Il est rare d’avoir le détail de l’affectation de ses dons ainsi.

      Oh oui, là je suis bien d’accord.

      Quand on ne sait pas comment c’est effecté, on finit par se poser la question du « est-ce que ça sert vraiment à quelque chose ? »

      Cédric

  • Thibault 27 novembre 2012 à 14 h 10 min

    Merci Cédric.
    Il n’y a pas que le Marketing dans la vie, et parler de cette ONG ici démontre que tu as du coeur.

    Je rejoins Yves. Si nous apportons tous notre contribution au travers de nos blogs nous pouvons faire de ton initiative une réelle réussite d’ici la fin de l’année même si tout le monde ne peut pas y adhérer.

    Apporter un peu de bonheur et de chaleur à l’approche des fêtes est important.

    A vos blogs!

    • Cédric Vimeux 30 novembre 2012 à 9 h 42 min

      Salut Thibault,

      > Si nous apportons tous notre contribution au travers de nos blogs nous pouvons faire de ton initiative une réelle réussite d’ici la fin de l’année même si tout le monde ne peut pas y adhérer.

      Justement, j’ai lancé l’opération 100 parrainages pour PLAN France : http://www.virtuose-marketing.com/operation-100-parrainages-pour-plan-france/

      Je te compte donc sur toi pour devenir parrain, ou tout au moins relayer l’information sur ton blog ;)

      Cédric

  • Yves 27 novembre 2012 à 14 h 31 min

    Ca y est ça marche !…
    eh ! les hommes de coeur, on fait le challenge pour la fin d’année : 100 parrainages
    Merci Cédric de ton engagement
    Avez vous vu comme les billets se succèdent depuis ce matin; c’est dingue !
    3 parrains par jour !

    Il y a quelque chose à partager ici; lorsqu’on a le sentiment d’avoir fait – sans calcul – une belle action, et chacun à sa mesure, c’est fou ce que l’on se sent bien dans sa tête et de bonne humeur.
    Ceci me fait penser que le succès n’attire pas le bonheur, comme certains ou beaucoup le pensent; c’est même exactement l’inverse;
    c’est parce qu’on vit le bonheur – et cela se construit – parce qu’on est optimiste, que vient le succès.
    Devenir riche par ex n’apporte pas le bonheur; ce n’est qu’un moyen. Tiens ça me fait pensé aux ambitions de certains politiques en ce moment …. Hihihi
    Je vous trouve un joli billet sur le sujet si vous demandez gentiment
    Yves

  • Emilie 27 novembre 2012 à 15 h 07 min

    Bonjour Cédric,

    Merci beaucoup d’avoir présenté PLAN France et lui faire profiter de ton audience ! Ton geste est salutaire !

    Ta générosité en faveur d’une petite fille vietnamienne me touche particulièrement car le Vietnam est mon pays natal. :-)

    J’aimerais y participer mais comme j’ai déjà donné une bourse annuelle depuis quelques années à un élève du Centre de formation des métiers pour les handicapés et les orphelins situé au Vietnam, je ne peux plus.

    Ce centre est une ONG aussi où les handicapés et les orphelins sont logés, nourris et enseignés en vue d’obtenir un métier avec lequel ils peuvent gagner leur vie. Mon papa, depuis sa retraite, il consacre tout son temps pour s’en occuper bénévolement en tant que président du Centre. J’en suis fière :-)

    Emilie.

  • Nathalie de Passion Huiles Essentielles 27 novembre 2012 à 15 h 38 min

    Bonjour Cédric,

    Je te remercie pour avoir parlé de cette ONG que je ne connaissais pas. Tu as vraiment une générosité IMMENSE et je te félicite très sincèrement pour ton engagement, vraiment bravo !

    Il y a pas mal d’associations pour aider les plus démunis et, comme tu le dis, on ne sait jamais trop ce que deviennent les sommes versées ou les affaires données… Pour ma part, j’ai été très déçue d’apprendre que certaines collectes de vêtements se servaient d’abord (pour eux, leurs proches etc) avant de distribuer le reste des affaires (bien entendu moins jolies…) aux plus pauvres.

    Je pense aussi que quasi tout le monde peut donner « en direct ». On connaît tous des personnes ou des familles dans le besoin… Un carton anonyme laissé devant une porte peut réellement faire des heureux !

    En tout cas, ne change pas ! Tes conseils sont supers mais toi aussi tu l’es : une très belle personne au grand coeur !

    Bonne journée

    Nathalie

    • Cédric Vimeux 30 novembre 2012 à 9 h 44 min

      Bonjour Nathalie,

      > Pour ma part, j’ai été très déçue d’apprendre que certaines collectes de vêtements se servaient d’abord (pour eux, leurs proches etc) avant de distribuer le reste des affaires (bien entendu moins jolies…) aux plus pauvres.

      Cela m’est aussi arrivé… :(

      Cédric

  • Christian@ Blogueur Belge 27 novembre 2012 à 16 h 21 min

    Salut Cédric,

    Je ne parlerai pas du fonds, tout a été dit et je l’ai déjà fait chez Greg.

    Mais, un petit bémol.

    Plan France n’intervient pas en Belgique et je leur ai déjà demandé 2x si il y avait une
    association comparable (quand tu as fait ton article chez Greg).

    Pas de réponse???

    Maintenant, je cherche par chez moi, mais les systèmes sont un peu différents.

    Je suis tout en bas des com, donc on verra si je serai lu (méthode proposée dans un de tes anciens articles :)) mais si quelqu’un avait un tuyau?

    @+
    Christian.

    • Cédric Vimeux 30 novembre 2012 à 9 h 46 min

      Salut Christian,

      Tu peux parrainer sur PLAN France, même si tu habites la belgique. Ils ont juste besoin d’une adresse et tu enregistres un paiement récurrent. C’est tout.

      Je connais quelqu’un qui vient de s’inscrire chez PLAN France et qui habite en Chine ;)

      Cédric

      • Christian@ Blogueur Belge 30 novembre 2012 à 10 h 03 min

        Re,

        Oui, je sais mais le problème est le suivant,

        Je suis tombé en quelques mois (semaines?) dans une vraie merde financière.

        Donc, pour moi, si je donne quelque chose il faut que j’obtienne
        une attestation fiscale de façon à récupérer une partie de ce que j’ai donné.

        C’est petit diront certains, mais on fait ce qu’on peut et, comme dis plus haut, faut d’abord faire un peu attention à soi.

        Or, l’Association étant française l’attestation qu’il me ferait parvenir n’est pas valide en ce qui concerne notre déclaration belge d’impôts.

        C’est pour ça que je demandais si il n’y avait pas une antenne belge qui aurait permis de faire jouer le mécanisme fiscal.

        @+
        Christian.

        Et merci pour le DP qui a hacké mon blog et à celui qui en a remis une couche pendant la nuit alors qu’on était presque sorti de la merde.
        Je l’embrasse très fort (vous connaissez « le baiser du tueur »?).

  • Benjamin Challoy@Comment-Faire-Blog 27 novembre 2012 à 18 h 59 min

    Très touchant :) Et c’est ce qui donne justement l’envie d’en apprendre d’avantage sur la chose. Merci pour cet article Cédric, j’ai aussi bien appris sur le côté culturel et humanitaire, que sur le blogging. Il faut savoir faire jouer les émotions de ses lecteurs, je l’avais déjà lu quelque part, mais là c’est un exemple plus que concret ^^.

    Bonne soirée !

  • brigitte 27 novembre 2012 à 18 h 59 min

    Merci Cédric pour ce beau témoignage.De ma petite Belgique,je parraine régulièrement pour des associations qui en font la demande.Il est évident que si j’avais plus de moyens je pourrais en faire un versement automatique mais ce n’est malheureusement pas le cas pour l’instant.Mon but est d’ailleurs de gagner suffisamment grâce à mon travail sur internet pour pouvoir aider mes proches et ceux qui en ont le plus besoin.Il faut des personnes comme toi pour donner l’exemple et en parler pour en attirer d’autres à faire de même.
    Bonne continuation
    Brigitte

  • Gil de sos-veto 28 novembre 2012 à 1 h 23 min

    Salut Cédric,

    C’est très bonne manière d’aider les autres.
    Comme ça il ne resteras aucune excuses pour les gens qui dises qui ne savent pas ou aller leurs argents.

    Gil

  • Pauline 28 novembre 2012 à 11 h 17 min

    Bonjour,
    bel article, j’ai fait ily a qq années des dons via l’ONG « enfance et partage » qui fonctionne comme cette ONG. Aujourd’hui maman solo, je n’ai plus les moyens d’aider financièrement. J’ai un projet qui me tient à cœur et qui permettrait d’aider toutes les mamans, les papas qui sont là près de chez nous parce que même si nous vivons dans un pays moderne et dit « riche » ce n’est pas la richesse matériel qui fait la vraie richesse mais les relations humaines, la richesse du cœur. J’ai eu l’occasion d’aller à l’étranger et d’y vivre quand j’étais enfant: j’y ai découvert la chaleur humaine, le sourire et le respect malgré nos différences. Ce que je regrette en France, c’est que nous cachons encore nos handicapés, des gens abimés physiquement mais qui ont un cœur. J’aimerais abattre ce dictat de l’image pour que tout le monde puisse aller dans la rue sans être regarder de travers à cause de son handicap et/ou de sa différence.

  • Albin 29 novembre 2012 à 2 h 50 min

    Bonjour Cédric,

    Je me rappelle par ailleurs, que l’année dernière,
    environ à la même époque, tu nous avais incités, pour
    faire suite à l’initiative de Stéphane MUNNIER, de
    faire un don pour une oeuvre humanitaire qui a pu
    aider les enfants les plus démunis à passer un plus
    beau Noël.

    Grâce à cette initiative à laquelle (bien sûr) je
    m’étais associé, tu avais récolté plus de 1.000 €, et
    pour ce bel élan, bravo à Stéphane et à toi et à
    tous les donateurs.

    Avec cette nouvelle initiative, qui est tout aussi
    belle, mais qui peut davantage porter sur le long
    terme, tu nous prouves que tu es un mec bien, ce dont
    je n’ai jamais douté.

    Mais une fois de plus, en nous faisant partager la
    découverte de cette ONG tu nous offres la possibilité
    de faire le bien, à notre tour.

    Alors, merci Cédric de nous donner l’opportunité de
    prouver à notre tour que nous avons un… coeur.

    Excellente journée,

    Albin

    • Cédric Vimeux 30 novembre 2012 à 9 h 48 min

      Salut Albin,

      Oui, on s’était fixé 1000 euros en 48 heures et on les a réuni en moins de 24 heures ;)

      Cédric

  • Alvilda@Incomabord 29 novembre 2012 à 10 h 26 min

    Magnifique article, je trouve votre initiative admirable. Un beau modèle à suivre pour les autres.
    Lisant votre blog régulièrement en trouvant vos articles de qualités, vous cumulez le talent, l’expérience et la générosité.

    Bravo ( ça force le respect) !

    Au plaisir de vous lire.

  • Philippe Gras 30 novembre 2012 à 18 h 29 min

    Heureusement, on ne paye plus la dîme en France, et c’est parce que la Révolution est passée par là. La dîme était un impôt versé à l’Église, correspondant au dixième du chiffre d’affaires de l’année. Mais c’était une autre époque… Aujourd’hui, on exploite les gens dans des ateliers de manufacture au Vietnam et dans d’autres pays du sud-est asiatique, et on demande aux autres de compenser le manque à gagner de cette main-d’œuvre à bas coût par des dons. Je trouve ça franchement limite !
    Ça me rappelle la saillie du P-DG d’une grande chaîne de prêt-à-porter dans les médias, qui s’offusquait que le gouvernement bengali s’efforce de maintenir les salaires à un très bas niveau en réprimant les grèves. Mais il n’a pas pour autant augmenté ceux des ouvriers qu’il fait travailler là-bas en sous-traitance…
    À mon avis, on profite de votre bon cœur et de votre porte-monnaie.

    • Cédric Vimeux 2 décembre 2012 à 15 h 07 min

      Bonjour Philippe,

      Bien pessimiste comme façon de voir… :(

      Cédric

  • Alexandra 27 janvier 2013 à 20 h 57 min

    Je viens juste de découvrir ce blog et l’article est vraiment intéressant.
    Ca donne une autre image des association où l’on ne sait vraiment pas où va notre argent. L’initiative est vraiment encourageante et donne envie de tenter l’expérience.

    Alexandra

  • nelson 29 juin 2013 à 15 h 16 min

    bonjour,
    Heureusement il y a de plus en plus d’associations sur ce modele. leur action est petite au regard de grands groupes comme médecins sans frontières ou amnestie, qui je le signale au passage sont également utiles car ils sont souvent les seuls a avoir le droit de rester dans un pays en guerre. meme si leur frais de fonctionnement sont élevés ils sont également utiles et ont besoin de dons. étant pratiquant de tai chi sur des principes taoistes, je prone la voie du millieu: toute action envers l’autre est bénéfique pour l’humanité, y compris d’aider son voisin, parainer un enfant, ou donner à de grosses organisations. n’allons pas sur : cette solution est meilleure que celle ci, chacun devra rendre des comptes dans l’au dela !

Post comment

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.