Jan
20

Pas de panique : vous n’avez pas besoin de vivre un accident d’avion pour apprendre ces trois choses… Les voici :

Author Cédric Vimeux    Category Efficacité     Tags

Imaginez-vous dans un avion pendant qu’il est en train de s’écraser

Que ressentiriez-vous ? Auriez-vous peur ?

Arriveriez-vous à garder votre sang-froid ou, au contraire, céderiez-vous à la panique ?

Et qu’est-ce que cet accident changerait dans votre vie, si vous y survivez ?

Si vous avez 5 petites minutes devant vous, alors écoutez Rick Elias vous raconter son crash d’avion. Et les trois choses qu’il a apprises pendant que son avion s’écrasait

conférence ted

CLIQUEZ ICI pour lancer la vidéo

19 Comments to “Pas de panique : vous n’avez pas besoin de vivre un accident d’avion pour apprendre ces trois choses… Les voici :”

  • Marie25360 20 janvier à 14 h 45 min

    Excellente histoire, et belle moralité, mais je crois qu’on ne peut pas se mettre à penser avec autant de positivité facilement ou seul sans avoir subit comme lui une expérience qui l’a rapprochée de la vie.

    Marie

  • Hervé 20 janvier à 14 h 55 min

    Merci Cédric pour ce rappel. c’est une vidéo que je montre à toutes mes formations sur le lâcher prise. Et elle fait un gros effet à chaque fois.

    Et sa phrase « Quand tu discutes avec tes proches, laisse-les avoir le dernier mot, accepte leur vérité. Choisissez d’être heureux plutôt qu’avoir raison. » est en position 61dans mon livre  » les 101 conseils pour améliorer sa vie »

  • Didier 20 janvier à 15 h 08 min

    Effectivement, ce n’est pas facile d’être inconditionnellement positif. Mais il n’est pas nécessaire de vivre une expérience traumatisante pour ça. Fort heureusement, cela peut aussi s’apprendre… Ça prend juste un peu plus de temps et ça demande un peu plus d’effort, surtout au début. Ces 3 « évidences » sont valables pour moi. Et je remercie le ciel de n’avoir pas eu à vivre un crash d’avion pour comprendre cela. J’ai choisi la voie de l’apprentissage…

  • france 20 janvier à 15 h 09 min

    Merci cedric pour ce temoignage.
    j’ai accroche quand il dit que finalement , notre mort nous nous y preparons toute notre vie….

    sans doute je dois a ma condition de medecin cette conscience de la mort. j’ai vu beaucoup de patients mourir a l’hopital, conscients de leur mort et cependant  » ne voulant pas y croire..( drole de formule..) . egalement dans l’aide humanitaire , sur les champs de bataille, des gens mourir. La mort est un evenement, parfois long et difficile, parfois rapide, imprevu, ne donnant pas la chance de s’y preparer. Ainsi au Samu, un accident de la route: une queus de poisson contre une petitte voiture vehiculant un couple jeune a la veille de leur mariage. La grosse voiture a disparu..nous avons essaye de ranimer la femme pendant 45 minutes en vain : le coup du lapin, une section de bulbe….son fiance devenait quasiment fou sur cette route nationale…….comment pouvait il « accepter »..?
    Je vis avec la conscience de la mort,ce qui ne m’empeche pas d’etre parfois arrogante ou me prendre la tete avec un plugin par exemple..:-)),,ainsi va la condition humune…Le rire est l’arme la plus efficace…

  • Mickaël@hypnosecret 20 janvier à 15 h 13 min

    J’adore cette vidéo que je connaissais également.
    Jolie partage

  • Christian de Destresse Marketing 20 janvier à 15 h 47 min

    Salut Cédric,

    On pourrait être encore plus positif et se dire que si il avait été dans une voiture qui se jetait sur un poteau il n’aurait pas eu le temps de se mettre en condition pour positiver autant.

    Comme quoi, les transports modernes.

    Maintenant, c’est vrai aussi qu’il y a plus d’accidents de voitures que d’avions qui se crashent.

    On pourrait donc même dire carrément qu’il a eu un vrai coup de pot (pas de pas se tuer, ça on s’en fout mais de se trouver dans un avion qui se crashent pour découvrir ces trois vérités) ! C’est dingue.

    @+
    Christian.

    (comment ça, ça sent le vécu :D )

  • Caroline 20 janvier à 16 h 19 min

    Salut,
    Cela fait du bien parfois de regarder ce genre de petite vidéo pour se remettre les idées en place et pour se rappeler de ce qui est vraiment important dans la vie.
    J’adore!
    Merci pour le partage,
    Caroline

  • Laurent@Optinskin 20 janvier à 17 h 00 min

    Merci pour cette vidéo. Cela permet de nous rappeler ce qui est réellement important dans la vie (famille, amis) et que le reste n’est que secondaire.

  • Chantal 20 janvier à 19 h 07 min

    Bonsoir,
    Je connais depuis longtemps l’expression ‘Vivre chaque jour comme si celui-ci était notre dernier jour’, donc vivre pleinement.
    Malheureusement, les travers de l’humain refont vite surface si l’on n’y prend garde.
    Belle vidéo
    Chantal

  • Jean-Michel 20 janvier à 19 h 07 min

    Bonjour Cédric,
    Ne pas attendre d’être en situation de crash pour changer, certes l’accident d’avion est terrible en lui même quand on y pense mais quand nous serons à la veille de notre mort il sera trop tard pour changer…

  • Jean-Michel 20 janvier à 19 h 12 min

    Salut Cédric,

    Un moment crucial de notre vie peut être à l’origine d’une prise de conscience, mais cela aurait pu être aussi pour Rick Elias le début d’une dépression…Comme quoi ce qui compte c’est bien la manière dont on prend les évènements de notre vie.

  • MC@Muscler ses fesses 20 janvier à 21 h 19 min

    Bonsoir Cédric,

    Très belle vidéo. Il est tout à fait vrai qu’on ne sera pas toujours là donc autant faire de bonnes choses dans la vie et éviter de reporter à chaque fois ce qu’on peut faire aujourd’hui.

    Merci pour ce partage, c’est une vidéo très touchante. Bonne continuation !

  • nick@jeux de fille 20 janvier à 21 h 32 min

    Très belle vidéo qui remet les choses en place, la futilité doit rester de coté.

  • mo 21 janvier à 0 h 31 min

    Bonjour Cédric,

    il faudrait simplement se rappeler qu’est tous des mortels : que ca ne sert à rien de perdre
    son temps sur des choses qui n’en valent pas la peine!

    autrement dit :Vivre chaque instant comme si c’était le dernier

    Vire chaque instant comme si c’était le dernier, parce que ça peut effectivement être le dernier, vivre avec l’amour, vivre avec la persévérance, et rendre à la vie sa vraie valeur’’

    cordialement

  • Eric@What is a Encoder 21 janvier à 12 h 15 min

    Ca fait vraiment réfléchir… j’aime beaucoup le passage où il parle d’avoir fait un bond « mental » dans le futur et avoir la chance de revenir pour corriger ou du moins diminuer ses erreurs dans les relations avec les autres et notamment avec sa femme !

    C’est une leçon de vie mais il est toujours très difficile de penser à de telles choses dans le tumulte de la vie quotidienne. C’est un effort constant !

    Merci dans tous le cas pour cette vidéo positive !

  • Patrick@Cultivateur de listes de prospects 21 janvier à 17 h 54 min

    Bonjour,

    j’ai survécu à un crash d’hélicoptère et une prise d’otage également en hélicoptère, c’est vrai que cela relativise sa façon de vivre après …

    • Alexandre 24 janvier à 7 h 29 min

      Salut Patrick,

      Une prise d’otage dans un hélicoptère? Comme on ne sait pas mettre mille personnes dedans, l’étonnement fût encore plus grand au regard des gens qui étaient à bord avec toi non? C’est assez inimaginable en fait…

  • Jacques (Brasilia) 23 janvier à 20 h 17 min

    Bonsoir Cédric,

    Je suis toujours preneur de ce type de témoignage.
    Très jeune, vers les 12 ans, je me suis préparé à la mort….cela ne veut pas dire que je la recherchais et que j’étais morbide. Mais je m’étais fait à l’idée qui si cela devait arriver, c’est parce que cela devait être…sans plus, comme une mission.
    Il est vrai que depuis ma naissance, même inconsciemment, la mort a souvent été proche de moi.(bombardements, chutes en montagne, vols en avion, attentats à la grenade ou dans le RER (Rue des Rosiers, stations St Michel et Port-Royal), scepticémie grave, explosions de gaz, accidents de la route etc….il est vrai que j’étais secouriste Croix-rouge et Protection Civile.: on voit beaucoup de choses. Je pense avoir toujours eu une certaine protection. et à chaque fois, j’ai changé encore un peu plus, dans le sens de ce témoignage qui veut accorder de l’importance à certaines actions plus que d’autres. Quant à la mort, en elle-même, c’est une suite logique de la vie et cela ne m’attriste pas car elle est naturelle. Par contre, je crains beaucoup plus ce que les hommes peuvent faire envers eux-mêmes, les animaux ou la Nature.

    Amitiés à tous

  • Adrien 28 février à 11 h 51 min

    Je te remercie Cédric de nous avoir partager une vidéo des conférences TED.

    Je ne connaissais pas avant ton partage. Depuis j’envoie des vidéos à mes amis et eux même le font avec les leurs.

    Ces conférences méritent d’être plus connues. Encore merci !

Post comment

real money casinos new zealand