Août
5

Pourquoi il est très important que vous compreniez l’Anglais? Et pourquoi maintenant?



Vous ne le savez peut-être pas, mais…

90% des livres que j’ai lus ces dernières semaines sont des gros pavés écrits en Anglais.

Et je vais vous avouer quelque chose : vous n’allez peut-être pas le croire, mais j’aurais été incapable de lire ce genre de livre en Anglais il y a à peine un an. Je vous le garantis !

Voici pourquoi je me suis mis à lire des livres en anglais, et comment je m’y suis pris pour maitriser cette langue rapidement :

apprendre parler anglais
Apprenez à parler anglais facilement

La conversation téléphonique qui a fait TILT

Il y a un peu moins d’un an, je téléphonais à mon ami Éric Cardonnel de Global Net Concept afin de prendre quelques arrangements avec lui, et offrir ainsi un de ces logiciels en cadeaux aux membres du Club Affiliation Pro.

Éric est l’un des plus grands webmarketeurs que je connaisse. Il est également LA personne à écouter si vous faites de la publicité Adwords. Mais il est surtout quelqu’un d’incroyablement gentil. De doux. Et de confiance.

Et c’est lors de cette conversation qu’il s’est passé LE truc qui a changé à jamais mes habitudes de lecture…

Voici ce qui s’est passé :

Éric et moi étions en train de parler des livres que nous aimions, et c’est là qu’il m’a posé THE QUESTION : « Cédric, est-ce que tu lis l’Anglais? »

Et ma réponse était… « NON ».

Et pour cause : non seulement j’avais toujours été très très moyen en anglais – j’ai eu 08/20 à mon épreuve d’anglais au Bac – mais pire encore, je n’avais pas parlé un seul mot anglais depuis près de 13 ans !

Éric m’a fortement conseillé de m’y mettre. Et j’ai suivi son conseil.

Si, vous aussi, vous ne parlez pas anglais, mais que vous aimeriez apprendre, alors voici une nouvelle qui va vous enchanter :

Vous parlez déjà anglais :)

Quelle bonne nouvelle, pas vrai?

Vous n’y croyez pas? Et pourtant… la langue anglaise est très proche du français.

Pour tout dire, à peu près la moitié du vocabulaire anglais est issue du français ou du latin. C’est-à-dire que soit les mots sont exactement les mêmes, soit ils se ressemblent beaucoup.

Voici par exemple un mini-cours d’anglais qui vous apprend comment prononcer correctement 670 mots que vous connaissez déjà, sans le savoir. Si vous voulez apprendre l’anglais, commencez par ce mini-cours gratuit ;)

Lisez également ces autres astuces. Elles devraient vous aider à apprendre et à mieux comprendre l’anglais, petit à petit, et sans effort (ou presque) :

1. Lisez des sites en anglais

Cela peut paraitre difficile aux premiers abords, mais c’est en réalité beaucoup plus simple que vous le pensez. Et cela, pour 2 raisons :

1. Comme dit précédemment, l’anglais et le français se ressemblent beaucoup à l’écrit

2. Quand vous ne comprenez pas un mot, vous pouvez obtenir sa traduction immédiate en passant par Google Translate.

Cela vous apporte de même deux autres avantages :

1. Vous mémorisez plus facilement ce que vous lisez grâce à « l’effort de compréhension » que vous avez fourni.

2. Plus vous lisez en anglais, et plus vous apprenez de nouveaux mots, et plus ça devient facile.

Sans compter que 56 p. cent des sites Internet sont en anglais. Vous aurez donc accès à plus d’information.

Sachant que les Américains ont 5 ans d’avance sur nous concernant le webmarketing (et pas seulement d’ailleurs), vous comprenez pourquoi j’ai toujours le nez fourré sur des sites et blogs US ;-)

2. Lisez des livres en Anglais (et faites des économies)

90% des meilleurs livres que j’ai lus ces dernières semaines – concernant le webmarketing, le blogging, le copywriting et les techniques d’écriture – sont en anglais.

Pourquoi? Parce qu’ils n’ont jamais été traduits en français, tout simplement. Et lorsqu’ils ont la chance d’être traduits, c’est toujours au bout de plusieurs années…

J’ai plus appris en copywriting en lisant Web Copy That Sells et Cashvertising (achetés chacun moins de 9 euros d’occasion) que dans certaines « formations » en français qui m’ont couté plusieurs centaines (voire milliers) d’euros…

Sans compter que les livres en Anglais sont moins chers que ceux en français – merci la conversion dollar-euro :)

Un exemple? Allez sur Amazon et comparez les prix de Le Succès selon Jack, et de sa version US The Success Principles, et vous verrez la différence…

3. L’excellent conseil d’Olivier Roland

Sur son excellent blog Des Livres pour changer de vie, Olivier Roland donne un sublime conseil pour apprendre à maitriser l’anglais progressivement

Ce conseil, le voici : lisez la saga Harry Potter en anglais :)

J’ai suivi ce conseil, et je peux vous confirmer qu’il fonctionne à merveille.

Pourquoi? Tout simplement parce que plus on avance dans les tomes de l’histoire, et plus ces derniers deviennent épais et complexes.

Le tout premier tome Harry Potter and the Philosopher’s Stone ne fait que 224 pages et est écrit en gros, et pour les enfants.

Son vocabulaire, la structure des phrases, etc., tout est écrit d’une façon simple et efficace, afin d’être compris par des enfants.

Le second tome vise toujours les lecteurs du premier. C’est à dire ces mêmes enfants, mais qui ont un peu grandi. Le livre est donc un peu plus épais, et un peu plus complexe.

Et ainsi de suite :)

Le dernier tome est toujours destiné aux lecteurs de la première heure : ces enfants qui sont aujourd’hui devenus des adultes. Le livre est très gros. Et bien plus complexe au niveau de la structure des phrases et du vocabulaire.

Bref, le conseil d’Olivier est vraiment excellent. En lisant la saga Harry Potter en anglais, vous progresserez petit à petit, de façon agréable et sans effort. Pensez-y !

N’oubliez pas de demander votre mini-cours d’anglais gratuit, si cela vous intéresse.

Photo © Vladimir Wrangel – Fotolia.com

32 Comments to “Pourquoi il est très important que vous compreniez l’Anglais? Et pourquoi maintenant?”

  • MarieBo Solutions 5 août 2011 à 17 h 55 min

    Bonjour,

    Très bons conseils pour se familiariser avec l’anglais.

    Quand je veux rafraichir mes connaissances en espagnol, je lis des biographies. Alors même si je ne comprends pas tous les mots, je saisis les grandes lignes de la vie de la personne et il y a tout un vocabulaire de base qui se remet doucement en place, soit parce que je le connais déjà ou qu’il ressemble au français.

    On peut se procurer d’excellents ouvrages en anglais et très peu chers sur Smashwords ou sur Amazon.com en format Kindle.

    • Sam@Des Trucs Pour Changer De Vie 6 août 2011 à 10 h 57 min

      Les mots, pour moi, ça va. En revanche, pour certaines phrases et experessiosn c’est une autre paire de manches… Et pourtant, un peu comme tout le monde, j’en ai fait des années d’anglais scolaire et universitaire. Quant à l’espagnol, aïe, aïe, aïe !
      Sam

  • dom59 5 août 2011 à 18 h 07 min

    Bonjour,
    Il y a aussi un bon vieux procéder c’est de regarder un reportage ou un film en anglais cela marche, écouté la radio anglaise etc.(Cédric n’a pas le temps pour la TV)
    Moi perso je téléphone pour des infos au usa et j’arrive a comprendre de même pour eux pourtant j’ai un anglais scolaire
    Donc oui cela marche avec de la volonté

  • BK 5 août 2011 à 18 h 14 min

    Bonsoir,

    Extraordinaire ! J’ai toujours pensé que la meilleure façon de débuter l’Anglais serait d’apprendre en priorité les mots identiques dans les deux langues. Cela aurait le double intérêt d’enseigner quelques rudiments mais surtout de décomplexer l’étudiant. Eh bien je ne savais pas qu’un tel cours existait, et j’en suis ravi.

    Bernard

    • BK 5 août 2011 à 18 h 17 min

      P.S. J’avais eu aussi l’idée d’un système qui apprendrait les mots dans l’ordre où le très petit enfant les apprenait. Personne ne sait si ça existe ?

      • BK 6 août 2011 à 6 h 25 min

        P.P.S. Il y avait aussi le système de Barbarella, consistant à combiner des stimulations sexuelles à l’apprentissage des mots. Ça, c’est peut-être pas encore au point, mais le jour où ça sera mis sur le marché !!!

  • Ludovic 5 août 2011 à 18 h 33 min

    Tu as raison Cédric, l’anglais c’est essentiel, surtout lorsque
    on s’intéresse au WebMarketing…

    Tous les meilleurs outils sont américains et c’est un énorme
    avantage concurrentiel de pouvoir les utiliser sans le blocage
    de la langue.

    Pour ce qui est des bouquins, c’est marrant, je viens de lire mon
    premier livre en anglais (avant, c’était plutôt des des pages web,
    et des vidéos en américains) : The Art of Non-Conformity de
    Chris Guillebeau. Et en fait, ça se lit tout seul (même en anglais)

    Ludo

  • Mik d'Exploser ses limites 5 août 2011 à 18 h 33 min

    Hello Cédric,

    J’ai eu une méthode radicale pour apprendre l’anglais c’est de partir il y
    a quelques années vivre en Angleterre…

    J’avoue que j’ai beaucoup appris à cette époque et c’est aussi très enrichissant,
    mais ça coûte EXTREMEMENT cher… Lol !

    Bien amicalement

  • Olivier@coaching d'entreprise 5 août 2011 à 18 h 43 min

    Et à force de lire on se met à le parler !
    Pour ne pas que nos enfants comprennent de quoi on parle, on parle en anglais à la maison … mais voilà que mes enfants s’y mettent aussi !! LOL

  • Karim@Mailing Liste Rentable 5 août 2011 à 19 h 17 min

    Hello,

    Regarder des films ou des documentaires en anglais avec sous-titres en anglais aussi, fonctionne très bien. On apprend à associer les mots écrits, à leur équivalent à l’oral. C’est aussi une bonne manière de s’habituer aux différents accents (anglais, américain, australien…)

    Bien amicalement,
    Karim

  • Davy@Webmarketing 5 août 2011 à 22 h 07 min

    J’étais comme toi! Ma technique, c »est de regarder des séries, de type Lost, Desperate Housewives, Dexter … sous titres en français (pour comprendre), puis sous titre en anglais.

    Ça m’a fonctionné 10 fois mieux que l’école! Et j’imagine que c’est le même processus, que la lecture. L’avantage (ou le désavantage) c’est que c’est plus passif, en lisant un livre en anglais, je vais faire un tour sur Word Référence à chaque mot curieux. Les séries, comme tu commences avec les sous titres en français, ça aide vachement à comprendre la trame principal, et ensuite les ST en anglais, te permettent de comprendre la syntaxe des mots.

    L’autre avantage, c’est que ce sont les mêmes acteurs, en général les mêmes scénaristes, donc on s’habitue à la voix et au vocabulaire des acteurs :)

    Intéressante l’astuce d’Harry Potter, ils ne m’attirent pas vraiment, mais pourquoi pas :)

  • Emilie 5 août 2011 à 22 h 19 min

    Bonsoir Cédric,

    Merci beaucoup pour le mini-cours anglais gratuit!

    Voici quelques sites pour apprendre l’anglais :

    http://www.rong-chang.com/qa2/
    http://www.shiporsheep.com/
    http://www.franglish.fr/

    Emilie.

  • Benoît@Coaching Vie Futée 5 août 2011 à 22 h 56 min

    Salut Cédric,

    Félicitations pour t’y être remis comme ça !

    J’ai pris l’habitude au fil de ces dernières années à lire en anglais énormément, que ce soit sur internet ou dans un livre.
    Et j’en suis même au point ou quand j’ai la possibilité de lire un livre en anglais ou en français, je prends la version originale (c’est à dire la version anglaise dans 99% des cas).

    Sinon, pour l’oral,il n’y a pas mieux que d’aller en immersion dans un pays anglophone.
    Ou à défaut, regarder les vidéos/films en version originale.

    En ce moment, je regarde Lost en version originale sous-titrée en polonais :).
    Mais bon, c’est une autre histoire… (mais qui me permet de confirmer que l’anglais est beaucoup plus facile qu’on ne le pense…)

    Benoît

    • Benoît@Coaching Vie Futée 5 août 2011 à 23 h 01 min

      Pour compléter, avec les voyages linguistiques :
      quand on est encore étudiant, il y a un bon plan, c’est de partir avec le système Work and Travel aux USA par exemple.
      On trouve un boulot d’été ce qui permet de rembourser le voyage et d’apprendre vraiment l’anglais. Une expérience que je recommande à tous les étudiants, pour apprendre l’anglais, mais aussi d’un point de vue développement personnel. Rien de tel qu’un voyage en immersion pour s’ouvrir l’esprit et prendre du recul sur notre cher pays d’origine.
      Dommage seulement que ce soit réservé aux étudiants.

      Benoît

  • jérôme@blog marketing 5 août 2011 à 23 h 13 min

    Tu parles de formations qui ont couté cher et dont tu n’as pas l’air satisfait. Est ce que tu peux nous en dire un peu plus, sur ton retour d’expérience sur ces formations ?

  • Albin 6 août 2011 à 0 h 05 min

    Bonjour Cédric,

    complètement d’accord.
    Pour apprendre, il suffit de s’astreindre à un exercice quotidien de 15-30 minutes, par la lecture ou par un autre moyen (d’apprentissage).
    Car consacrer, 1heure ou deux une fois par semaine seulement, ne rime pas à grand chose et l’apprentissage s’avère beaucoup plus long…

    Entraînez-vous quotidiennement et la réussite de votre apprentissage, sera plus facile.
    Sans oublier que l’anglais reste une langue facile à apprendre et qu’elle nous servira toujours, tôt ou tard.

    A une époque de ma vie, je suis allé passer quatre mois en Finlande, et c’est avant de partir que je m’y suis consacré.
    A titre d’exemple, avez-vous déjà parler finlandais? Ça ne ressemble à aucune autre langue…

    C’est sans doute pour cela que l’anglais reste la langue universelle.
    D’ailleurs il serait bien que je me perfectionne un peu plus!

    Excellent week-end

    Albin

  • Gwenael de formeetminceur.net 6 août 2011 à 1 h 06 min

    Tu as raison pour l’anglais mais moi j’ai dû mal à me motiver pour la langue de Shakespeare. J’ai toujours délaissé cette matière d’ailleurs mes résultats scolaires le reflètent. Cependant avec le web marketing il n’y a pas le choix. Connaîs-tu d’autres sites sur l’anglais facile ?

  • Eric Cardonnel 6 août 2011 à 8 h 16 min

    Tu es gentil Cédric !
    Maintenant, je ne vais plus pouvoir courir : j’ai les chevilles qui enflent !

    C’est très étonnant, car je souhaite ouvrir un nouveau blog et je pensais mettre comme premier article une astuce pour apprendre l’anglais…

    Car lire en anglais à quelques avantages :

    • On est jamais ennuyé par des traductions parfois approximatives et l’on colle davantage à l’esprit de l’auteur.

    • Les livres en anglais sont beaucoup moins chers sur Amazon

    Par exemple un livre que Cédric doit aimer ;) :

    En anglais 12,59 €
    http://www.amazon.fr/Success-Principles-TM-Where-Want/dp/0060594896/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1312611192&sr=8-1

    En français 28,50 €
    http://www.amazon.fr/Succ%C3%A8s-selon-Jack-Canfield/dp/2892256070/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=1312611192&sr=8-2

    2 fois plus cher en français…

    • Certains livres ne sont pas traduits. donc, si on veut les lire…

    Amicalement,
    Eric

    • Sam@Des Trucs Pour Changer De Vie 7 août 2011 à 7 h 07 min

      Fais gaffe Eric, si tu mets des liens, tu vas te « faire tuer »… C’est pas bien vu de tous. ;-)
      Pour en revenir à l’Anglais, on est bien timide dans notre système éducatif pour le faire apprendre aux enfants le plus vite possible. Ici, en Alsace, c’est le forcing sur l’Allemand. Y’en a plein qui vont dire c’est normal, vu la frontière, etc, etc.
      C’est vrai. Mais il n’empêche qu’on est au sein d’un système européen, que les gens bougent et que surtout la langue « commune » est quand même bien l’anglais. Quand je vais en Allemagne, même si je ne parle pas la langue, j’arrive toujours à dialoguer en Anglais. Car les Allemands, même s’ils sont proches de la frontière Française, donnent la priorité à l’Anglais.
      Sam

  • Thierry Valker 6 août 2011 à 10 h 50 min

    Hi Cédric

    I agree with all your comments.

    L’anglais est impératif sur le net, car comme tu le soulignes bien, les anglophones ont une bonne avance sur nous.

    Par contre, l’anglais orienté marketing est quand même plus difficile à comprendre que l’anglais des série TV par exemple. Il y a beaucoup de jargons que le traducteur ne comprend pas. Là, il faut parfois improviser.

  • Julie 6 août 2011 à 10 h 53 min

    Pas évident de lire certains sites en anglais. Et parfois, quand on utilise google translate, c’est pas terrible non plus. Au début de l’article, en le lisant, je pensais à Olivier Roland et au fait qu’il lise beaucoup de bouquins en Anglais pour ses blogs. Et paf, je vois qu’il y a un paragraphe sur lui.
    Il a raison car en effet les US ont beaucoup d’avance.
    Julie

  • GOHGERARD@remerciement 6 août 2011 à 11 h 13 min

    j ai reçu plusieurs fois tes e-mails mais celui-là va changer le cours de ma vie.Merci CEDRIC.

  • Nicolas Sterlest@revenu-internet.com 6 août 2011 à 16 h 15 min

    Très bon conseils effectivement.
    Étant moi même très limité en anglais, je me rends compte que plus je visite les sites en anglais plus ma compréhension est rapide.

    C’est comme tout, avec de l’entrainement on devient plus performant

    Nicolas Sterlest

  • chems@polyval 6 août 2011 à 19 h 13 min

    Avec l’aubaine, je dirais même la MAGIE de l’internet maintenant, personne ne peut se plaindre de ne pas pouvoir apprendre quelque chose, depuis la cuisine jusqu’à l’astronomie …il suffit d’être un être humain et donc qui aime apprendre…
    Et ton conseil pour l’anglais comme pour toute autre langue est effectivement une solution très pratique: lire des blogs dans la langue à laquelle on voudrait se familiariser,..et bien sûr les livres en plus ce serait mieux…

  • Charles@efficience site web 6 août 2011 à 20 h 31 min

    Je ne peux qu’aller dans le sens général:

    1 L’anglais est indispensable

    2 Le monde anglo saxon a une avance considérable.

    3 Il faut donc aller chercher à a source les meilleures inspirations.

    Cependant, après ces méthodes empiriques, rien ne vaut un bon cours,
    pour fixer définitivement les acquis.

  • Ling-en Hsia 6 août 2011 à 20 h 39 min

    Voici le genre d article que je voulais écrire depuis des mois…
    J ajouterais que el anglais permet aussi d écouter et de voir des podcasts et les Français ne sont pas conscients de la qualité des podcasts existants sur iTunes…

    Pour apprendre l anglais, je conseille de regarder les 10 séries de friands en vo ss sous titrage.

    Merci pour cet article qui est le meilleur conseil qu on puisse donner

    :)

  • judicael@astuces-economies 7 août 2011 à 18 h 16 min

    Bonjour,

    oui c’est pas une mauvaise idée de lire Harry Potter en anglais. Je me dis toujours que je devrais me remettre à l’anglais car la lecture des blogs americains est un peu difficile pour moi ;)

  • fabrice 11 août 2011 à 4 h 41 min

    Une autre raison: c’est la langue du voyage

  • Le Blog OVNI 14 août 2011 à 9 h 51 min

    Pour l’anglais, j’ai également un truc pas mal: je fais réviser la plus jeune de mes filles qui va rentrer en 4ème. Et cela remet plein de choses en place. Vive le cahier de vacances. Maintenant, c’est vrai qu’il faut idéalement lire et lire encore…
    Bernard

  • Gonzague 7 septembre 2011 à 14 h 16 min

    On a beau faire l’Anglais est prédominant partout et notamment dans le domaine du webmarketing.Dans ce domaine une fois de plus les peuples Anglophones prédominent et si on veut pouvoir utiliser de nouveaux logiciels ou script,si on veut suivre les enseignements des pros Américains ou Anglais c’est incontournable de maitriser l’Anglais.
    Il ne reste plus qu’à trouver la bonne méthode pour chacun !

  • Cisels@Séjour linguistique angleterre 8 décembre 2011 à 10 h 59 min

    Comme l’a dit Benoit plus haut, les séjours linguistiques sont un des meilleurs moyens de progresser en langue (non ce n’est pas un jugement partial :) )

  • Flora 26 décembre 2014 à 17 h 26 min

    C’est très important d’apprendre l’anglais et pour cela il faut lire en anglais, regarder la télévision en anglais et prendre toutes les opportunités qui se présentent pour parler anglais. Moi, je suis ne terminale et ce que l’on fait en cours ne suffit pas pour préparer. Je bosse énormément à la maison et j’ai maintenant un très bon accent d’après mon prof. Je révise aussi sur le site de l’étudiant http://www.letudiant.fr/quizz-revision/thematique-anglais.html ou sur anglaisbac.com pour les méthodes car c’est ça qui me manque pour le bac d’anglais.

Post comment


Nouvelle Formation Virtuose Marketing