Août
31

Pourquoi le Brainstorming est la PIRE technique de créativité? Et par quoi le remplacer…


J’ai arrêté de faire des Brainstorming. Et je vous conseille d’en faire autant.

Pourquoi? Parce que le Brainstorming est dépassé. Inefficace. Et surtout : il vous fait perdre du temps.

Je vais vous expliquer pourquoi, et par quoi le remplacer…

technique de créativité, edward de bono, brainstorming, techniques de détour
Le brainstorming est une perte de temps…

Le Brainstorming, ou « Le petit bonheur la chance »

Qu’est-ce que le brainstorming? C’est produire un maximum d’idées en un minimum de temps. C’est miser sur la quantité, et surtout sur la chance.

Faire un brainstorming, c’est lancer 1000 flèches le plus vite possible vers une cible, et croiser les doigts pour que l’une d’elles se plante au centre.

Faire un brainstorming, c’est tourner le cadran d’un coffre-fort dans tous les sens, et prier le ciel pour que la porte s’ouvre, par miracle, et dévoile ses trésors.

Bref, faire un Brainstorming, c’est miser sur la chance pour trouver des idées. Sur la chance, et rien de plus.

Suis-je en train de dire que le Brainstorming est inutile? Non.

Il donne parfois des résultats. C’est notamment le cas dans le domaine du copywriting – la recherche d’accroches et de slogans, par exemple. C’est d’ailleurs à des fins publicitaires que le brainstorming fut créé.

Mais bien souvent, le brainstorming est une perte de temps. Et cela pour 2 raisons, que voici :

Trop de temps pour trier et analyser

La première raison, c’est qu’après avoir généré des centaines ou des milliers d’idées, vous devez faire le tri, et l’analyse. Cela prend des heures. En voici d’ailleurs un bel exemple:

Edward de Bono avait organisé un brainstorming géant. Le but était de trouver des solutions à des émeutes interraciales en Afrique du Sud. Ils ont généré 12.000 idées. À votre avis, combien de temps leur a-t-il fallu pour les trier, et les analyser?

Réponse : 6 mois !

Si vous avez déjà généré ne serait-ce que 200 idées lors d’un brainstorming, vous savez le temps que cela prend pour les trier, et les analyser. C’est énorme, et aucun résultat n’est garanti. Aucun.

Voici pour la première raison. Et la seconde? Elle est pire…

Je vais vous expliquer pourquoi. Mais avant cela, je dois vous poser 2 petites questions…

Elles font mal, et les voici :

Les 2 questions qui font mal…

Soyez sincère svp.

1. Lors de votre dernier Brainstorming, combien d’idées avez-vous générées?

2. Combien d’entre elles étaient vraiment utiles, valables?

Je suis certain que la réponse à la première est « Beaucoup ! ». Et la réponse à la seconde est « Vraiment très peu… », ou même « Aucune ! ».

En réalité, dans le meilleur des cas, vous n’avez pas trouvé des idées, mais des stimuli d’idées. C’est-à-dire des brides d’idées sur lesquelles vous avez pu rebondir pour en trouver d’autres.

C’est bien ce qui se passe lors de vos brainstorming, pas vrai? Vous ne trouvez pas vraiment des idées, mais plutôt des stimuli. Des morceaux d’idées qui vous en inspirent d’autres.

Et voilà où je veux en venir :

Vous pouvez les trouver bien plus vite

Voici ce qui va changer votre vie – ou tout au moins votre façon d’être « créatif »…

Vous êtes prêt? Lisez :

Il existe des techniques pour trouver des stimuli d’idées en 2 secondes à peine. En travaillant seul. Et sans avoir besoin de passer des heures à faire du brainstorming.

Ces techniques font partie de ce que l’on nomme « Les Techniques de Détour ». Elles sont structurées et efficaces. Elles reposent sur la logique. Et non sur le hasard, ou sur la chance.

Les techniques de détour sont nombreuses. Je vous les expliquerai en détail.

D’ailleurs, vous en connaissez déjà une. Rappelez-vous… La technique de « La Provocation ».

Elle consistait à utiliser des mots pris au hasard dans le dictionnaire comme stimuli d’idées pour écrire des emails de relance.

Relisez l’article en question : Comment écrire d’excellents emails de relance en choisissant des mots au hasard dans le dictionnaire.

27 Comments to “Pourquoi le Brainstorming est la PIRE technique de créativité? Et par quoi le remplacer…”

  • Karym 31 août à 11 h 55 min

    Alala, le titre est accrocheur mais on reste un peu sur sa faim. lol
    Vivement demain ! Vivement demain !

  • Emilie 31 août à 13 h 00 min

    Bonjour Cédric,

    Décidément, tu m’as surpris souvent avec tes articles et leur titre et une fois de plus, c’est le cas.
    Je croyais que le brainstorming était une bonne technique pour trouver des idées. Cet article a donné une autre vision sur cette technique. C’est très intéressant !

    T’es vraiment fort en art de teasing : j’attends avec impatience la suite demain. ;-)

    Emilie.

  • Cédric Vimeux 31 août à 14 h 09 min

    Bonjour,

    @Karym & Emilie : non, pas demain. En fait, il existe des centaines de techniques de créativité (autres que le brainstorming).

    Je vous expliquerai en détails celles que j’utilise au fil du temps (semaines, mois, années…).

    Cédric

  • Yvon 31 août à 14 h 16 min

    Salut Cédric

    Alors là Cédric, tu fais super fort. :D :D :D

    « Ces techniques font partie de ce que l’on nomme « Les Techniques de Détour ». Elles sont structurées et efficaces. Elles reposent sur la logique. Et non sur le hasard, ou sur la chance »

    …et juste un peu plus loin, tu mets :

    La technique de « La Provocation ». Elle consistait à utiliser des mots pris au hasard dans le dictionnaire comme stimuli d’idées… :D :D :D

    C’était pour voir si on suivait ou quoi ??

    Porte toi bien aussi ;)

    Yvon

    • Cédric Vimeux 31 août à 15 h 27 min

      Salut Yvon,

      Qu’est-ce que tu n’as pas compris dans l’article?

      Cédric

      • Yvon 31 août à 15 h 49 min

        Ben je ne comprends pas pourquoi tu dis que le fait de faire un brainstorming repose sur la chance et le hasard (alors que c’est tout l’inverse, justement), et qu’en fin d’article, tu dis qu’une des méthodes que tu préconises à la place consiste à choisir un mot « au hasard » dans un dictionnaire.

        Un bon brainstorming ne dure pas plus de 10 minutes. Il ne faut pas aller plus loin que 50 idées, et ensuite, le travail de tri et d’analyse doit normalement être fait juste en suivant.

        Les idées arrivent les unes à la suite des autres car une idée donne une autre idée qui en donne une autre, etc… Mais ça doit être cadré…

        On l’a déjà fait toi et moi par Skype et ça a très bien marché. Je le fais une fois par semaine avec un de mes « associés » et ça marche très bien aussi.

        Bref je ne comprends pas pourquoi tu en veux au brainstorming. Et surtout pourquoi tu dis qu’il s’agit de « hasard ». 2 cerveaux connectés en valent 4 qui réfléchissent chacun dans leur coin. 3 cerveaux en valent 8, 4 en valent 16, etc…

        C’est pourquoi un bon brainstorming ne doit pas se faire à plus de 4 personnes ensemble. Sinon ça part dans tous les sens. Mais je ne vois toujours pas de hasard ni de chance dans l’équation.

        Voilà.

        Yvon

        • Cédric Vimeux 31 août à 19 h 57 min

          Salut Yvon,

          > Ben je ne comprends pas pourquoi tu dis que le fait de faire un brainstorming repose sur la chance et le hasard

          Coucher sur papier tout ce qui nous passe par la tête et le plus rapidement possible, en espérant que, dans le tas, il y ait quelques bonnes idées, je ne sais pas comment tu appelles cela, mais moi, j’appelle ça « du hasard »…

          D’ailleurs, c’est le principe même du brainstorming, tel qu’il ressort des travaux d’Alex Osborn (le O dans BBDO). Il y parle de « mitraillage intensif » de la cible.

          Il dit qu’il faut produire ENORMEMENT d’idées, et que « il y aura sans doute des idées à la marge, trop lointaines ou trop proches, mais aussi, soyons optimistes, des idées en coeur de cible, à la fois nouvelles et réalisables. »

          Dire « soyons optimistes », c’est dire « si on a de la chance », non?

          C’est aussi ce que De Bono reproche au Brainstorming – et il a créé des techniques bien plus efficaces pour le remplacer.

          > Il ne faut pas aller plus loin que 50 idées

          Alors, ce que tu fais, ce n’est pas un brainstorming…

          Le but d’un brainstorming est justement de produire le plus d’idées possible, le plus rapidement possible. Puis de les trier pour voir si – avec de la chance – il y en aurait pas quelques unes dans le tas qui soient réalisables. Voire nouvelles et ingénieuses.

          C’est pour cela que le brainstorming est utilisé lorsqu’on cherche un large éventail de propositions « 100 idées pour… ». Mais ça s’arrête là.

          Par exemple, si tu cherches une solution à un problème précis et identifié, alors le brainstorming est loin d’être la meilleur technique. Il en existe des bien plus efficaces, régies par d’autres règles, qui permettent de trouver des solution beaucoup plus facilement. Et beaucoup plus rapidement.

          Si tu fais un brainstorming pour trouver des stimuli d’idées sur lesquelles rebondir pour trouver un sujet d’email, par exemple, alors tu perds encore une fois du temps inutilement. Parce que c’est bien plus rapide de prendre un mot au hasard dans le dico. Et ça revient au même.

          > Bref je ne comprends pas pourquoi tu en veux au brainstorming.

          Tout dépend de ce que tu nommes « brainstorming »…

          Le problème, c’est que le mot « brainstorming » est devenu générique. Il est utilisé un peu pour tout et n’importe quoi, dès qu’on parle de créativité.

          Les « disciples » du brainstorming essaient de lui donner un caractère universel et unique, comme si c’était la seule méthode de créativité au monde.

          Mais ce n’est pas du tout le cas !

          Le brainstorming n’est qu’une technique de créativité parmi des centaines d’autres, bien meilleures.

          D’ailleurs, je suis sûr que tu en utilises certaines, et que tu les appelles « brainstorming », tout simplement parce que tu ne connais pas précisément leurs noms.

          Je t’invite vraiment à lire les livres de Edward De Bono, et de Guy Aznar. Ce sont des mines d’or, et d’idées :)

          Cédric

          • Yvon 31 août à 20 h 15 min

            Je suis globalement d’accord avec toi. Je t’invite à lire mon commentaire ci-dessous en réponse à Christian.

            Le but d’un brainstorming est justement de produire le plus d’idées possible, le plus rapidement possible

            Ca dépend pourquoi tu l’utilises.

            J’ai animé des séances de BS en entreprise pour trouver des idées de développement d’arguments commerciaux. Les 10 minutes + 50 idées étaient un incontournable en ce qui concerne la rentabilité d’une telle réunion.

            Après, en fonction de l’objectif, le BS n’est pas approprié.

            Pour un titre d’email, par exemple. Aucun intérêt.
            Mais pour donner une nouvelle orientation à un projet, c’est pile poil ce qu’il faut… ;)

            En outre, tu parlais dans ton titre de créativité. J’en ai déduit « créativité pour trouver des idées écrire des articles ».

            Le BS est parfait pour ça… En tout cas pour moi…
            Alors forcément quand tu dis qu’il me fait perdre du temps, ou qu’il est dépassé, ou que c’est une question de chance… Que dire…

            Je ne suis pas d’accord, c’est tout.

            Mais c’est pas grave, hein… Chacun ses techniques, tant que le résultat est là…

            Yvon

        • Numeribook 1 septembre à 12 h 23 min

          Salut Yvon,

          > « 2 cerveaux connectés en valent 4 qui réfléchissent chacun dans leur coin. 3 cerveaux en valent 8, 4 en valent 16, etc… »

          EXACT ! Le nombre fait la force, c’est bien connu.

          Num

          • Cédric Vimeux 1 septembre à 13 h 11 min

            Salut Num,

            >Le nombre fait la force,

            Non, ce n’est pas le nombre qui fait la force, mais la stratégie. Et aussi l’état d’esprit.

            Lorsque Leonidas a combattu les Perses, il n’avait que 300 Spartiates avec lui. Les Perses étaient à UN MILLION.

            Ils les ont combattu dans un endroit serré du défilé des Thermopyles, dans un corridor étroit, où les Perses ne pouvaient pas tous s’engager en même temps. Les faisant perdre ainsi l’avantage du nombre.

            Cédric

  • Thomas@Blog marketing 31 août à 14 h 48 min

    Tiens, ça m’a bien surpris de lire cet article alors que je me souviens d’un article qui date de quelques mois où tu mettais en avant les mérites du Brainstorming.

    Donc le Brainstorming est à garder dans certains domaines uniquement, mais pas pour être créatif. Je suis impatient de découvrir tes méthodes secrètes ;)

  • TICHANE 31 août à 15 h 53 min

    Bonjour,

    J’attendais encore après l’article bon j’attends demain, je vais voir de quoi cela retourne, mais toujours intéressant au moins il y a des commentaires

    Sylvie T.

  • Christian 31 août à 16 h 32 min

    Bonjour Cédric,

    Je vous rejoins complètement. Le brainstorming est
    loin d’être la méthode pour plus efficace pour trouver
    des idées ou solutionner des problèmes. Edward
    le Bono (LE MAITRE dans le domaine de la créativité)
    le dit lui-même.

    La plupart des gens ne connaissent que le brainstorming,
    et rien d’autres, et pensent donc que c’est efficace.

    Le brainstorming, c’est juste la plus connue, c’est tout.

    Christian

    • Karim 31 août à 21 h 27 min

      Si c’est la plus connue, c’est bien que c’est efficace…

      Même si évidemment, il peut y en avoir de meilleures (d’ailleurs merci Cédric pour tes futurs articles sur ce sujet. Passionnant !)

  • Olivier@coaching d'entreprise 31 août à 16 h 52 min

    J’ai un avis mitigé sur le brainstorming:
    il faut l’utiliser mais pas tout le temps !
    et surtout pas avec les mêmes personnes !
    même si à des moments différents, des sujets différents, des idées nouvelles peuvent surgir de mêmes personnes !

    Perso, les 2 derniers brainstormings auxquelles j’ai participé ont « accouché » de plusieurs projets… le tout est une affaire de volonté !

  • Numeribook 31 août à 17 h 17 min

    Salut Cédric,

    Tout le monde parle du Brainstorming, à mon avis, ce n’est pas pour rien…

    D’un autre coté, je te fais confiance, car tu as déjà prouvé à de très nombreuses reprises que tu étais EXTREMEMENT créatif.

    Bref, j’attends la suite.

    Num

    PS: Un peu gênante ta barre à gauche avec les partages. Elle cache une partie de l’encart des commentaires.

    • Cédric Vimeux 31 août à 19 h 56 min

      Merci de me l’avoir signé.

      Je vais le décaler un peu.

      Cédric

  • Christian 31 août à 17 h 22 min

    @Yvon : Je confirme que le brainstorming laisse une grosse part à la chance, parce qu’écrire tout nous passe par la tête, c’est quand même écrire des choses au hasard, et c’est surtout ESPÉRER que dans tout ce qu’on a écrit au hasard, il y aura une bonne idée.

    @Numeribook : Ce n’est pas parce que c’est le plus connu que c’est le plus efficace… Loin de là d’ailleurs.

    Christian

    • Yvon 31 août à 20 h 03 min

      @christian : TU confirmes que TU écris des choses au hasard quand TU fais un brainstorming. Ca n’en fait pas une règle. Ca confirme juste que tu ne procèdes pas de la bonne manière, c’est tout.

      Moi quand je fais un brainstorming, je n’écris rien au hasard. Je pars sur un mot, qui en appelle un autre puis encore un autre et ainsi de suite… Ca suit une parfaite logique d’expérience. MON expérience personnelle + celle de celui ou de celle qui m’assiste dans ce travail font que les idées jaillissent avec un enchainement qui n’a rien à voir avec la chance ou le hasard.

      Si je te donne ici et maintenant UN mot (par exemple : Voiture) et que je te demande d’écrire un article dessus qui parle de marketing par rapport à ce mot, tu vas poser ce mot sur un papier, et il va te venir un certain nombre d’autres mots en relation avec celui-là.

      C’est du brainstorming.

      Volant, accident, publicité, clio, elle a tout d’une grande, couleur de carrosserie, garagiste, carrossier, arnaque aux garages, devis, facture de garagiste, bougie en panne, froid, hiver, antigel, sécurité routière, arrêt à un rond point…

      Tu vois ça n’a rien à voir avec le hasard. Chaque mot en amène un autre en fonction de tout ce que tu as déjà vu qui concerne les voitures.

      Et si tu cherches des idées d’articles, alors tu en as une bonne dizaine parmi les mots que je viens d’énumérer. Comme le dit Cédric, il y a des centaines de manières d’exercer sa créativité. Le brainstorming en est une que j’affectionne particulièrement parce que je suis à l’aise avec ça et que je le pratique chaque semaine depuis 8 ans.

      D’autres préfèrent les cartes mentales. Moi je n’y arrive pas car je n’ai pas l’esprit qu’il faut pour ça. Cédric est un tout fort là dedans… Chacun son truc.

      C’est pas une raison pour dénigrer une technique qu’on ne maitrise pas. On ne la maitrise pas c’est tout.

      On peut donner son opinion dessus, mais si ça marche néanmoins pour beaucoup de monde dire « Ce n’est pas parce que c’est le plus connu que c’est le plus efficace… Loin de là d’ailleurs. » relève un peu de l’ineptie.

      Que ce ne soit pas efficace pour toi et Cédric et peut-être pour d’autres personnes, c’est une chose. De là à en faire une généralité, il faut pas exagérer quand même…

      Yvon

      • Cédric Vimeux 1 septembre à 13 h 12 min

        Salut Yvon,

        > D’autres préfèrent les cartes mentales.

        La carte mentale n’est pas une technique de créativité. C’est juste un support.

        Cédric

  • Davy@Webmarketing 31 août à 21 h 37 min

    Chacun sa façon de le faire, pour ma part j’ai arrêté de me coucher sur une feuille blanche en écrivant tout ce qui me passe par la tête. J’écris dans la rue, en parcourant le net, en cherchant des synonymes (des mots dans le dico ça m’est arrivé aussi), etc. Tu as surement raison, lorsqu’il s’agit de trouver des idées, mais en ce qui concerne les noms (trouver des marques, trouver des accroches), je ne m’en passerai pour rien au monde. Par contre jamais au grand jamais je ne laisse mon cerveau me dicter ce que je dois écrire, je lui laisse la liberté de s’inspirer à droite à gauche, car je pense que ça limite les possibilités.

  • Quentin@Les Outils Du Mentaliste 1 septembre à 6 h 42 min

    Cédric, lorsque tu parles de brainstorming, tu penses que c’est de la chance. Mais comme l’a bien dit Yvon, absolument pas !
    Je vais sans doute répéter ce que tu as dis Yvon, mais rajouter son grain est toujours intéressant ;)

    Le brainstorming fonctionne sur le principe d’association d’idée de ton inconscient. Alors que ton conscient fonctionne de manière parfaitement linéaire.
    Donc, tu pars d’un sujet, et un élément va rappeler quelque chose, ce quelque chose en appelle un autre et ainsi de suite.
    C’est aussi une technique très utilisée en communication pour avoir toujours quelque chose d’intéressant à dire.
    Il n’y a pas de hasard ou de chance. Tout ce qui sort d’un brainstorming est relié ! Même si votre conscient n’en a pas toujours l’impression.

    Dans la technique de détournement avec un dico, tu pars réellement sur du hasard, en choisissant comme tu l’as dis, un mot au hasard.
    Mais, la suite est complètement similaire au brainstorming !
    Le stimuli d’idée va te rappeler quelque chose est ainsi de suite.

    La seule différence est la manière de choisir un stimuli de départ !

    Je ne dirais pas que le brainstorming est la pire technique de créativité, mais je te rejoins quand tu dis que certaines sont plus intéressantes ou plus adaptées suivant les situations.

  • Sophie Guin 1 septembre à 8 h 16 min

    Bonjour Cédric,

    Je ne suis pas d’accord avec toi : le brainstorming n’est pas une perte de temps. C’est l’occasion d’échanger et c’est en échangeant que naissent pas mal d’idée.
    Dans mon ancienne boîte, on n’avait pas le temps pour du brainstorming, et la seule fois où on a réussi à en faire un nous nous sommes aperçus qu’on passait à côté de beaucoup d’idées sympas. Pourquoi ? Parce qu’à un moment la créativité a besoin de s’exprimer. Et si pour ça il faut balancer des idées en apparence sans queue ni tête, c’est pas grave. C’est comme ça qu’une bonne idée va se dégager.

    Comme @Davy, je ne pourrais pas m’en passer !

    • Sam@Des Truc Pour Changer De Vie 1 septembre à 12 h 38 min

      Tout dépend également avec qui tu fais le brainstorming. Si ce sont des gens particulièrement créatifs ou si ce sont des… des… bon aller, je vais dire des « peu créatifs ».

      Je dis ça car mon futur ex-domaine professionnel regorge de ces personnes que pas grand chose intéresse. Tu peux leur faire faire des heures de brainstorming, je ne pense pas qu’il en ressorte grand chose…

      Sam

  • Ling-en Hsia@Web Marketing Décortiqué 1 septembre à 9 h 49 min

    Concernant le blogueur, je pense qu’il est important de faire des brainstorming d’idées d’article une fois par semaine.
    Se poser dans un café et réfléchir uniquement à cela. Par contre, quand les idées commencent à manquer, il faut s’arrêter car on n’est plus productif et la frustration arrive.

    :)

  • Johann 2 septembre à 11 h 01 min

    Bonjour Cédric,

    Oui en effet, il existe de nombreuses techniques de brainstorming et de créativité. Cela fait quelques mois déjà que je travaille justement sur celles-ci afin de créer une méthode qui permet de générer un maximum d’idée en peu de temps.

    J’ai hâte de voir la suite !

    @ très bientôt

    Johann

  • tress 11 mai à 10 h 11 min

    Bonjour à tous,

    Tous vos commentaires m’ont paru fort intéressant. Je suis plutôt d’accord avec l’approche d’Yvon. Il est vrai que j’ai peu d’expérience dans le domaine étant une simple étudiante en psychologie sociale. Mais, il apparait que le Brainstorming ne soit pas une technique hasardeuse mais il s’agit bien d’association d’idée. De plus, par observation et par la richesse de mon cursus, je me suis très vite aperçue qu’il n’y avait pas une recette miracle! Chaque approche a ses forces et ses faiblesse. Le tout est de pouvoir les combiner, les associer tout en ayant une approche logique et structurée. Rien n’empeche l’utilisation des principes du Brainstorming pour la collecte des idées et l’utilisation de quelque principes de la technique créative de De Bono pour le tri et/ou la sélection d’idée ou même un approfondissement du Brainstorming avec l’utilisation de HIT LIST.
    Bref, pour moi, toutes les techniques sont presque toutes bonnes à prendre le tout est de savoir les utiliser avec un objectif précis et une méthodologie logique et appliquée.

Post comment

real money casinos new zealand