Juil
9

Pourquoi vous devez sauter d’une falaise? Ou l’histoire de l’enfant qui avait des ailes


Voici une petite histoire qui concerne beaucoup de mes correspondants. Vous, peut-être…

Vérifiez :

prendre des risques
Sautez !

L’enfant qui avait des ailes

Un enfant qui avait des ailes atteignit l’âge de la majorité.

Son père, qui avait des ailes lui aussi, vint le voir et lui demanda :

« Fils. À quoi cela te sert-il d’avoir des ailes si tu ne fais que marcher?

– Mais, je ne sais pas voler, lui répondit-il.

Et le père conseilla : « Rends-toi au bord de la falaise. Élance-toi dans le vide. Déploie tes ailes. Et tu voleras ! »

L’enfant était sceptique. Et préféra demander conseils à quelques amis…

« Ton père est complètement fou, lui répondirent-ils. Il veut te tuer, c’est sûr ! Saute, mais du haut d’une échelle. Au moins tu ne risqueras rien, et tu sauras si ton père a tenté de te tuer, ou pas. »

Trouvant ce conseil fort judicieux, l’enfant monta en haut d’une échelle. Il déploya ses ailes. Sauta… Et s’écrasa le nez par terre !

Rouge de rage, il s’en alla voir son père et lui cria :

« Père ! Comment as-tu osé? Tu as voulu me tuer! J’ai essayé de voler en me lançant du haut d’une échelle et je me suis écrasé sur le sol. Heureusement que je n’ai pas suivi ton conseil en me jetant de la falaise, sinon je serai MORT !

Le père éclata de rire. Puis, reprenant son calme, il expliqua :

« Mon fils. Pour pouvoir t’envoler, il faut que les conditions soient favorables à cet envol. Le vent doit souffler fort. Il doit y avoir assez d’espace autour de toi pour que tes ailes se déploient. Et – surtout -, tu dois TOMBER durant quelques secondes afin de te mettre à planer… puis à voler. Ton échelle ne permet pas tout cela. Seul le haut de la falaise te le permet. »

Où je veux en venir?

Beaucoup de gens ne font que marcher toute leur vie. Alors qu’ils pourraient voler. Pourquoi? Parce qu’ils ne savent pas prendre les risques nécessaires à leur envol.

Ils s’imaginent toujours ce qui pourraient leur arriver de pire. Au point de laisser passer toutes les opportunités qui leur permettraient de s’envoler. Au point d’essayer de s’envoler en préférant l’échelle à la falaise, pour ne pas « prendre de risques ».

Vous voulez des exemples précis? Regardez :

S. K. me dit : « L’autorépondeur Aweber est cher. Pour le moment, je préfère utiliser un autorépondeur gratuit. Et si j’ai des résultats, et que je gagne de l’argent, je prendrais Aweber. »

Le problème, c’est qu’un gros vigile nommé « Filtre Anti-Spam » bloque tous les emails provenant de cet autorépondeur. S.K. n’est pas prêt d’avoir des résultats.

A.O. a écrit un excellent guide sur l’éducation canine. Pourtant, elle n’en vend pas un seul exemplaire. Pourquoi? Tout simplement parce que sa page de vente fait FUIR ses prospects.

Elle devrait apprendre au moins les bases du copywriting en achetant, par exemple, Comment écrire une lettre qui vend. Ou bien, elle pourrait louer les services d’un bon copywriter… Elle le fera. Elle l’a dit… Elle le fera dès qu’elle aura gagné un peu d’argent en vendant quelques exemplaires de son livre !

Comme vous voyez, dans un cas comme dans l’autre, c’est un cercle vicieux.

Les campagnes email de S.K. ne lui rapporteront pas un centime le temps qu’il ne changera pas d’autorépondeur. En prenant par exemple Aweber.

Le livre de A.O. ne se vendra pas le temps que son texte de vente ne sera pas arrangé. Et pour cela, elle devra obligatoirement, soit se former au copywriting, soit faire appel à un copywriter.

S.K. et A.O. ne sont pas des cas à part

Toutes les semaines, je reçois des dizaines d’emails dans lesquels on me demande : « Cédric, je veux gagner de l’argent sur Internet mais sans dépenser le moindre centime. Comment faire stp? »

Et ma réponse est toujours la même : « C’est IMPOSSIBLE ».

L’investissement est nécessaire. Ne serait-ce déjà que pour les outils indispensables (autorépondeur, hébergeur, etc). Et aussi pour se former (achat de livres et de formations).

Si vous voulez avoir des résultats sur Internet, vous devez faire les choses à fond. À FOND !

Vous devez sauter directement de la falaise. Et non vous entrainer du haut d’une échelle.

Réussir sur Internet, c’est comme faire bouillir de l’eau

Imaginez la scène…

Deux hommes de Cromagnon sont en train de parler, au fond d’une grotte.

« Dis moi, comment tu t’y prendrais pour faire bouillir cette eau?

– Allume un feu, et chauffe-la. Cela devrait marcher, je pense… »

Ils allument un feu. Et l’eau commence à chauffer. Au bout d’un moment, ils regardent la température : 80° (si, si, il y avait des thermomètres à l’époque).

Ils en concluent : « Bon, on a chauffé l’eau jusqu’à 80° et elle ne bout toujours pas ! Donc ça ne sert à rien de continuer. Chauffer de l’eau ne permet pas de la faire bouillir ! »

Amusant, pas vrai?

Toutefois, combien de mes correspondants ne laissent pas l’eau de leur succès chauffer suffisamment longtemps pour qu’elle se mette à bouillir?

Et vous?

Vous êtes vous muni des meilleurs outils pour réussir? Ou utilisez-vous les moins chers, ou les gratuits, afin de faire des économies?

Persévérez-vous dans vos actions, jusqu’à la réussite? Ou touchez-vous un peu à ci, un peu à ça, histoire de voir si « par miracle » l’un d’eux fonctionne?

Photo © Octave Alex – Fotolia.com

27 Comments to “Pourquoi vous devez sauter d’une falaise? Ou l’histoire de l’enfant qui avait des ailes”

  • Yvon@copywriting 9 juillet à 9 h 28 min

    Salut Cédric

    Voilà un bel article plein de vérités. Beaucoup devraient s’en inspirer, même si ce n’est pas aussi facile que ça en a l’air.

    Une citation de ton texte sur laquelle je ne suis pas du tout d’accord : « Je veux gagner de l’argent sur Internet mais sans dépenser le moindre centime. Comment faire stp ? Et ma réponse est toujours la même : « C’est IMPOSSIBLE »

    Rien n’est impossible. Il suffit juste de savoir comment s’y prendre, et à qui s’adresser… c’est tout. ;)

    Bon week end

    Yvon

    • Cédric Vimeux 9 juillet à 13 h 16 min

      Salut Yvon,

      Bah, écoute, à partir de maintenant, au lieu de répondre que c’est impossible, je leur filerai ton email et ils verront avec toi :)

      Cédric

      • Davy@Blog WebMarketing 9 juillet à 20 h 14 min

        Je pense qu’Yvon parle notamment de recherche de financement, auprès de fonds d’investissement, de business angels, ou autre. Et en effet, pour réussir un telle chose, il faut VRAIMENT savoir comment faire, avoir des contacts peut déjà un peu aider, avoir de l’expérience dans son domaine. Enfin bon surtout, comme tu l’as dis Yvon, s’adresser aux bonnes personnes!

  • Guy 9 juillet à 9 h 30 min

    Excellentes métaphores !
    Il est vrai que parfois il est difficile d’aller de l’avant… si l’on n’a pas d’argent. Dans le cas de SK peut être faudrait-il simplement s’arrêter de fumer (?) ou vendre 4 bricoles sur un vide-grenier (?) ou solliciter qq’un (+ difficile) car si le projet est prêt, il est dommage de ne pas aller plus loin.
    C’est le dernier pas qui nous permet d’atteindre la REUSSITE. Parfois c’est un grand pas… mais parfois ce n’est qu’un tout petit pas.
    Mais ce que l’on ne sait pas…. c’est combien de pas il reste à faire…. alors qu’il n’en reste peut être qu’un seul !
    Mais il faut le franchir

    • Sam@Des Trucs Pour Changer De Vie 9 juillet à 10 h 31 min

      Chaque situation est différente. Mais il est vrai qu’on peut trouver un peu d’argent, par exemple effectivement en vendant des trucs ayant une valeur zéro tant qu’ils sont à la cave sur un marché aux puces. Je viens d’en faire un le mois dernier et ça fait un apport. Ensuite, c’est vrai qu’il y a une « zone d’apprentissage » plus ou moins longue selon les cas (travail, emploi du temps, famille, etc).
      Pour ma part, j’estime qu’il faut parfois aller crescendo dans ses investissements. Chacun sa technique. Il y a quelques jours, j’ai ainsi acheté le logiciel Long Tail Express d’Alexis Faure et j’en suis satisfait (on peut le trouver ici: http://bit.ly/qnScYJ).
      Auparavant, j’ai investi dans un autorépondeur (qui propose un essai, ce qui est plutôt pas mal), SG Autorépondeur (en Français. Et on peut le trouver là: http://bit.ly/kKzxWc).
      Le prochain Blog devrait être construit sous Word Press avec un hébergeur payant.
      C’est le schéma que j’ai choisi. Ce n’est pas celui de tout le monde…
      Ah, et j’ai oublié l’investissement dans une mini caméra pour faire des tites vidéos.
      Sam

    • Cédric Vimeux 9 juillet à 13 h 19 min

      Bonjour Guy,

      Oui, effectivement !

      D’ailleurs, c’est comme cela que j’ai commencé : en faisant le tour de chez et en revendant tout ce que j’ai pu (ma collection de jeux vidéo, mes livres, des fringues, des objets auxquels j’étais très attachés, etc.)

      Cédric

  • Albin 9 juillet à 9 h 50 min

    Bonjour Cédric,

    encore un article rempli de bon sens, et c’est vrai!
    Je suis moi-même encore sur la base de lancement, en me demandant quoi démarré!!!

    Mais il est vrai qu’il nous faudra (j’inclus ici les personnes qui sont dans cas similaire au mien) se décider à investir tout de même un peu!

    C’est pourtant ce que nous faisons pour les autres activités, en se disant que c’est tout à fait normal. Je prends pour exemple, puisque l’été est entamé, la saison ou nous allons tous (ou presque) dévoilés nos corps sur les plages.

    Pour ceux qui auront décidé avant de faire le nécessaire pour être plus -présentable-, ils auront sans doute , quelques semaines voir peut-être quelques mois auparavant, souscrit un abonnement dans une salle, enchaîné des séances d’entraînement, tenté de maintenir la cadence ou l’objectif fixé; vous voyez ou je veux en venir?

    Nous nous donnons les moyens.
    Internet est magique, mais pour que la magie opère, il faut savoir s’investir et investir!

    Eh bien internet c’est la même chose. Il faut que nous nous donnions les moyens de nos objectifs, alors merci Cédric pour cette piqûre de rappel.

    …et bon week-end à tous.

  • Charles@efficience site web 9 juillet à 9 h 55 min

    Bonjour Cédric!

    Comme d’habitude: on vient et on se régale, pour SK
    le partenariat avec quelqu’un qui a une liste?

  • kategriss@blogging 9 juillet à 10 h 12 min

    Je me retrouve un peu dans cet article mais j’ai quand même dépassé le stade des investissements de base (auto répondeur Aweber, thème payant pour mon blog…). J’aimerais encore investir dans une campagne adwords mais là c’est moins une question d’argent qu’une envie d’en apprendre un peu plus pour ne perdre tout l’argent que j’aurais mis dans une campagne bêtement :P

    • Cédric Vimeux 9 juillet à 13 h 22 min

      Salut Kategriss,

      Adwords, ça devient un peu compliqué. Beaucoup de comptes sont suspendus sans vraiment savoir pourquoi.

      Si tu veux faire des adwords (et apprendre à en faire), je te conseille VIVEMENT de te tourner vers Eric Cardonnel de Global Net Concept :

      http://www.global-net-concept.com/

      Son logiciel GKM est une pure merveille.

      Cédric

  • Marie-Do@ Ado Mode D'emploi 9 juillet à 10 h 31 min

    Bonjour,

    Je confirme que cet article reflète bien ce que tout débutant fait, croyant bien faire.
    Mais le problème est qu’au début on a pas forcément un « papa » derrière nous
    pour nous donner les bons conseils et un budget qui permet de se payer les
    meilleurs outils
    En ce qui concerne l’autorépondeur, je confirme, j’ai fait cette erreur et lorsque j’ai
    pris aweber, j’ai perdu la moitié de ma liste qui n’était déjà pas énorme.
    Cela ne serait pas arrivé si j’avais pris AWEBER tout de suite.

    Bonne journée
    Marie-Do

    • Cédric Vimeux 9 juillet à 13 h 24 min

      Bonjour Marie-Do,

      Pour le « papa », il suffit de trouver un mentor. Il y en a beaucoup sur Internet. Moi, je m’étais tourné vers Christian Godefroy.

      Et pour le budget, on a donné pas mal de pistes plus haut (vide grenier, etc.)

      Cédric

  • laurent 9 juillet à 12 h 52 min

    Bonjour et merci Cédric pour ton article, la réussite ne se fait pas sans investissement qui est dérisoire par rapport à une entreprise traditionnelle. Un hébergement et un auto répondeur ne met pas en péril son entreprise bien au contraire. Sans oublier un minimum de formation que l’on peut trouver gratuitement pour commencer.
    A bientôt

  • Gael 9 juillet à 13 h 24 min

    C’est marrant, ces temps-ci je me faisais un peu le même genre de réflexion mais plus globalement dans le business sur internet. En fait je pense que c’est en partie dû à cette idée que certains maitres à penser propagent qui est de faire croire que n’importe qui avec son petit ordinateur et sans rien d’autres va pouvoir faire des fortunes. Dans le fond Ok ce n’est pas si faux, et ce n’est absolument pas un mensonge… Mais, je vois très peu de personnes avec une logique d’entrepreneur, je vois très peu de personnes qui ont comprit qu’il faut investir de l’argent pour faire encore plus d’argent.
    Et ce phénomène personnellement je l’ai toujours vu sur internet, même il y a 7 ou 8 ans quand la création de sites web et l’accès aux régies publicitaires s’est largement démocratisé pour les particuliers, des tas de personnes qui faisaient leur petit site et en retiraient des miettes, alors que ceux qui sont arrivé avec une vrai logique d’entrepreneur ont pour certains construit des empires.

    • Cédric Vimeux 9 juillet à 13 h 31 min

      Bonjour,

      Oui, il faut être entrepreneur. Il faut travailler en pensant « objectifs à atteindre » et non « en faire le moins possible ».

      C’est malheureusement ce que beaucoup (trop?) de gens recherchent.

      C’est d’ailleurs l’une des raisons qui m’ont poussé à fermer mon ancien site, car mon ciblage était mal fait et 90% de mes inscrits cherchaient à gagner de l’argent :
      – sans investir
      – sans créer de site
      – sans rien apprendre
      – sans rien faire, ou alors pas plus de 2 cliques
      – etc.

      Bref, devenir riche sur Internet aussi rapidement et simplement qu’en grattant un ticket de loterie gagnant…

      Malheureusement, les choses sont un peu plus compliqué.

      Cédric

      • Marion La Dukanette 10 juillet à 2 h 50 min

        Et tant mieux si c’est « un peu plus compliqué », ca permet à chacun d’être unique.

        Par « unique » j’entends :
        – ne pas tous utiliser les mêmes outils
        – pas au même niveau de maitrise
        – pas dans le même ordre
        – ne pas avoir tous suivi les mêmes formations
        – ni les mêmes conseils
        – ne pas tous partir sur une même niche

        Bref, si on cliquant tous sur des pubs à la con pour gagner de la mitraille, on serait réduits à l’êtat de moutons lobotomisés, alors que _ puisque ce business est « un peu plus compliqué » _ nous pouvons tous en retirer ce que NOUS DESIRONS EN RETIRER.

        Ca rejoint un peu ceci : http://www.virtuose-marketing.com/les-4-grands-facteurs-de-motivation-et-comment-les-utiliser-pour-atteindre-vos-objectifs/

  • Rémy Bigot@créer son entreprise 9 juillet à 13 h 52 min

    Il faut prendre son envol, et mettre son énergie et ses économies pour tenter de vraiment réussir, et pas d’essayer sans trop y croire !
    « no pain, no gain », comme dirait Jane Fonda ^^

    • Davy@Blog WebMarketing 31 juillet à 1 h 03 min

      J’adore cette phrase, reprise par les body builders du monde entier :) Ça tombe sous le sens pour ce sport. (Et pour tout le reste aussi d’ailleurs!)

  • Catherine@pensee-positive 9 juillet à 16 h 59 min

    Bonjour Cédric,

    C’est sur qu’il est nécessaire de se fournir les meilleurs outils pour réussir.
    Mais je trouve que le problème lorsque l’on débute c’est de ne pas savoir précisément où il faut investir. Perso j’ai investi dans des outils qui me sont au final d’aucune utilité. Peut-être que je m’en servirai un jour mais tout compte fait j’aurai préféré dépenser pour des outils indispensables…
    Vous parlez de sous-traiter le copywriting. Vous auriez des personnes à nous recommander ?
    merci

    • Cédric Vimeux 9 juillet à 17 h 08 min

      Yvon Cavelier, Karim Galleze, ou même moi :)

    • Marion La Dukanette 10 juillet à 2 h 54 min

      Exact Catherine, moi aussi j’aimerai bien un « guide des outils à acheter » avec un ordre précis.
      Mais je pense que cet ordre est propre à chacun et selon le business et l’avancée de chacun.

      Heureux celui qui vendra des « coachings personnalisés pour acheter SES bon outils dans SON propre bon-ordre ».

      Cédric, un jour, peut-être …

  • Davy@Blog WebMarketing 9 juillet à 20 h 20 min

    Comme je me retrouve dans ton article, avant mes 18 ans je me disais que c’était impossible de « gagner de l’argent en ligne », et puis après de nombreuses lectures, je me suis dis « Mais bon sang c’est bien sur, j’ai besoin de ça, ça et ça ». Puis j’ai passé beaucoup de temps pour acquérir ça ça et ça, peut être trop d’ailleurs, mais au final, avoir les outils et connaissances nécessaires, ça a VRAIMENT fait toute la différence. Désormais si à entreprendre une nouvelle entreprise, je ne débuterai jamais sans le matériel nécessaire (ainsi que les bonnes connaissances, et les bonnes personnes).

  • Janette@illymity.com 10 juillet à 8 h 42 min

    Bonjour Cédric

    Je confirme !
    Pendant 2 ans je n’ai pas voulu prendre d’auto répondeur et effectivement je ne vendais rien.
    Par contre je collectionnais tes ebooks de formation :)

    A ma décharge, le net n’était pas ma priorité au niveau revenu.

    En fin d’année dernière je me suis décidé à investir dans un AR.
    C’est vrai que c’est grâce à http://sg-autorepondeur.com qui a mis sur le marché un autorépondeur qualité/prix exceptionnel.
    Surtout que maintenant on bénéficie de toutes les fonctionnalités des grands AR et même quelques exclusivités supplémentaires, (car il suffit de demander à Sébastien Gourrier et il crée la fonctionnalité selon notre besoin, c’est assez extraordinaire)

    Et le prix est de même pas 10 euros pour beaucoup + d’inscrits que chez aweber. et toutes les messageries sont délivrées, même des compliquées comme free, hotmail, gmail, mêmes les canadiennes qui ont mis un peu de temps à passer.
    C’est vrai que c’est un métier d’administrer un AR et il ne faut pas s’adresser au gratuits.

    Donc c’est vrai que maintenant, mon site rapporte un peu d’argent, mais je n’aimerais toujours pas mettre 20€ pour 500 inscrits.

    Merci pour cet article qui me redonne la motivation pour m’investir personnellement un peu plus vers plus de régularité

    Cordialement

    • Cédric Vimeux 10 juillet à 14 h 27 min

      Bonjour Janette,

      Effectivement. Sans autorépondeur, on ne peut pas créer de liste. Et encore moins relancer.

      Cédric

  • Benoît@Coaching Vie Futée 14 juillet à 18 h 36 min

    Bonjour Cédric,
    Et merci pour cet article, l’histoire est excellente.
    C’était aussi mon problème avant.
    Il faut simplement y aller et y aller complètement !
    Il est bon de se faire une piqure de rappel de temps en temps :).

    A bientôt
    Benoît

    • Sam@Des Trucs Pour Changer De Vie 31 juillet à 8 h 29 min

      Je pense que c’est le problème de beaucoup d’entre nous. On a peur de l’échec. Parfois quand on s’est pris une grande tarte, ça se comprend…
      Sam

Post comment

real money casinos new zealand