Juin
18

Si je devais refaire des Adsense, voici comment je m’y prendrais :


Je vous l’expliquais dans un article précédent : Adsense vous fait perdre de l’argent.

Toutefois, si pour une raison ou pour une autre, je devais refaire des MFA (Made for Adsense), voici comment je m’y prendrais :

adsense

Choisir des mots qui paient

Savez-vous qu’elle est la pire erreur que vous puissiez faire dans un MFA?

Cette erreur, c’est de mal choisir votre thème, et donc vos mots clés. Il y a une logique toute simple dans Adsense. Et la voici :

Plus un mot clé est recherché, plus sa niche est lucrative, et plus ce mot-clé sera cher sur Adwords. Et donc, plus il vous apportera d’argent sur Adsense :)

L’astuce est donc de choisir minutieusement les mots-clés les plus chers sur Adwords. Et de créer des articles de blogs optimisés sur ces mots. Bien sûr, vous allez me dire : « Comment se positionner sur de tels mots-clés? La concurrence doit être rude! »…

Oui, c’est vrai ! Mais il y a une astuce :

Je vous l’explique dans un instant, mais avant cela, voici une étude qui a été réalisée par le Journal du Net et qui vous donne les 100 mots clés les plus chers sur Google Adwords :)

Cette étude date de septembre 2010. Les choses ont probablement un peu changé depuis, mais cela vous donnera toutefois une bonne idée des mots-clés qui peuvent vous rapporter pas mal d’argent. Sympa, non?

Et comme vous verrez, certains mots-clés sont évalués à plus de 10 euros le clique!

Créer du contenu optimisé

Une fois que vous avez votre liste de mots-clés qui paient, vous devez créer du contenu. Toutefois, il se pose un problème : il y a énormément de concurrence sur ces mots-clés. Comment faire alors pour se positionner?

Voici la réponse : utilisez les mots-clés de la longue traine.

Lisez attentivement : vous pouvez facilement optimiser un article sur 2 mots-clés. Un mot clé de la longue traine, sur lequel vous vous positionnerez facilement. Et un mot clé cher. Comprenez-vous pourquoi?

En fait, c’est très simple, et logique. Regardez :

1/ Vous vous positionnez sur un mot-clé de la longue traine. Donc vous vous retrouvez en première page de google, avec un peu de trafic.

2/ Votre page est également optimisée sur un mot-clé cher. Et les annonces adsense se basent donc sur ce mot-clé. C’est à dire qu’un clic sur une telle annonce peut rapporter 2, 3, 5 ou même 10 euros.

Alors,  bien évidemment, cela réclame de créer beaucoup de contenu optimisé sur les mots-clés de la longue traine. Cela prend du temps… Mais il y a des astuces :

Comment créer du contenu rapidement?

Tout d’abord, il faut identifier un maximum de mots-clés de la longue traine. Comment?

Vous pouvez :

Ensuite, il ne vous reste plus qu’à créer du contenu unique et optimisé. Comment le faire rapidement?

2 solutions :

1/ Utilisez des articles en Droits de label privé. Vous pouvez en acheter sur Tradebit et les traduire avec Google Translate.

2/ Sous-traiter la rédaction de vos articles. Des rédacteurs peuvent vous écrire des articles optimisés  et uniques sur vos mots-clés. Et cela pour 3 à 7 euros l’article seulement. Si cela vous intéresse, faites un tour sur Megaredacteur.

Je ne suis pas un pro de l’adsense, et je n’ai pas envie de le devenir. Cet article se base juste sur le bon sens… Enfin, je crois.

Et vous? Qu’en pensez-vous?

27 Comments to “Si je devais refaire des Adsense, voici comment je m’y prendrais :”

  • Yvon@copywriting 18 juin à 8 h 34 min

    Bonjour Cédric,

    J’en pense que « dans l’absolu », ta technique est excellente.

    Dans la pratique, il ne faut plus compter, en 2011, faire passer un site
    poubelle, sans véritable contenu, pour un site qui va rapporter quoi que
    ce soit.

    J’ai une trentaine de sites Adsense. Que j’ai montés à la main. Ils ne
    sont pas considérés comme des sites poubelle, parce que chaque
    site a été créé différemment (codage et mlise en forme différente).

    Dans les belles années d’Adsense, il y a 3 ans, c’était du 1500 à 2000 €
    par mois. Aujourd’hui, avec le même contenu, 15 sites sur 30 en première
    page de Google pour le mot clef principal, ça plafonne entre 300 et 650 €
    par mois.

    Et mes sites sont très fournis en matière de contenus, et construits avec
    logique. Toi tu parles de sites d’articles traduits, donc pas du tout personnels.
    Donc à terme, ils vont se faire bouffer par le gros nounours noir et blanc, tes
    sites.

    Par contre, ton idée de MegaRedacteur, ça c’est super. Car les articles seront
    uniques. Pour autant, il va falloir ramer sévère pour être en première page
    même avec la longue traine, sur les mots clefs dont tu parles, parce qu’il y
    a 3 ans, Joel Comm en parlait déjà dans son livre. Donc c’est pas vraiment
    une technique nouvelle, et les ‘tous forts » d’adsense l’utilisent déjà depuis
    3 ans. Et ils vont pas être faciles à détrôner.

    Mais c’est cool, je vois que tu t’intéresse à Adsense. Tu évolues :)

    Bon week end

    Yvon

    • Cédric Vimeux 18 juin à 11 h 22 min

      Salut Yvon,

      Non, il n’y a rien de difficile à être en première page des mc de la longue traine. Il suffit de choisir judicieusement lesquels, et le logiciel Long Tail Express le fait très bien.

      Et non, je ne m’intéresse pas à Adsense. Je considère cela comme une perte d’argent. Cet article est une simple réflexion sur la façon dont je m’y prendrais si je devais refaire des adsense.

      Cela me permet surtout d’avoir un article vers lequel rediriger ceux qui me posent les questions concernant Adsense.

      Cédric

    • Davy - TonWebMarketing.fr 18 juin à 19 h 42 min

      Si tu as la possibilité de déléguer une partie de ton business, tu peux facilement créer des MFA, sur des micro niches, les référencer avec la long tail, et quelques liens pour le référencer sur le mot clé principal, en 6 mois. Ce n’est pas si dur, je l’ai fais avec un site de 3 pages …

      Je pense qu’adsense, n’est pas une perte d’argent. Comme Yvon, j’ai plusieurs sites sous Adsense, qui sont des niches inexploitables d’une autre façon. Puis avec un référenceur en philipinnes (ou autre pays où la main d’œuvre est très accessible :) ), tu fais le site, tu sous-traite le contenu (MegaRedacteur est une très bonne ressource!), puis tu te cherche un référenceur pas cher, qui te publiera régulièrement du contenu + quelques liens, et voila tu n’as plus rien à faire…

      Par contre là où je te rejoins Yvon, c’est que plus les années passent, et plus la concurrence est rude. Et pour moi, la meilleure solution, je rejoins celle de Joel Comm, c’est le contenu. Le contenu est, et restera pour toujours, pour Google, l’un des critère principal, avec les liens externes. Donc en travaillant seulement ces deux critères, vous pourrez grimper sur les moteurs, surtout si ceux qui sont déjà en tête, ne mettent plus à jour leur site.

      Plutôt que de créer des sites MFA, le mieux est de créer des blogs WordPress, et avoir un thème MFA. Il te permettra de publier du contenu régulièrement, et indéfiniment.
      Et le marché des micro niches en France, est un marché vraiment sous exploité!

      Aux states, la grande mode c’est l’auto blogging. C’est voué à disparaître, et le mieux pour ce genre de développement, et de sous traiter le contenu. Et maintenant, ce n’est plus si cher que ça :)

      • Will 18 juin à 23 h 28 min

        Ou trouver un référenceur pas chère?

  • Jean-Hugues 18 juin à 9 h 31 min

    J’ai bien aimé ton article, en particulier
    lorsque tu parles d’utiliser les mots-clés
    de la longue traine pour se positionner.

    Mais ce que j’ai le plus apprécié c’est le
    commentaire de Yvon. En effet, lorsqu’une
    personne donne un avis contraire en se basant
    sur son expérience, cela nous évite de perdre
    notre temps sur une activité, ou un objectif qui
    prend beaucoup de temps.

    • Yvon@copywriting 18 juin à 10 h 17 min

      Bonjour Jean Hugues

      Non, non, je ne disais pas que c’était une perte de temps !

      Je disais que ça prendrait du temps pour être en première page.
      Pour autant, une fois qu’on y est, la technique rapporte et rapporte fort si les mots clefs choisis sont bien cotés.

      Mais il ne faut pas compter que ça arrive de suite. C’est ce que je voulais dire !

      Yvon

  • Alexandra@ Blog AB Office Télésecrétariat 18 juin à 9 h 48 min

    Bonjour, je pense comme Yvon, dès cet été le vilain Panda fera le ménage, les MFA sont les premiers visés,donc un peu risqué de se lancer maintenant.

    • Cédric Vimeux 18 juin à 11 h 24 min

      D’où la nécessité d’avoir du contenu unique :-)

      Cédric

    • Karim@Mailing Liste Rentable 18 juin à 11 h 28 min

      Bonjour Alexandra,

      Oui, l’arrivée de Panda va changer bien des choses. Personnellement, j’adore ! Ça va nous débarrasser des sites poubelles qui ne servent qu’à monter dans les résultats de recherche.

      Ce que les gens ne comprennent pas c’est qu’ils ont tout intérêt à faire un site de qualité, qui répond aux demandes des internautes. Il ne sert à rien d’être en première page de Google, si le site n’intéresse personne car il a du contenu pourri avec plein de pubs clignotantes…

      J’ai toujours trouvé rageant le fait de faire une recherche et de tomber sur des sites qui ne m’apprennent rien du tout. (Même si maintenant, cette situation arrive de moins en moins avec Google)

      Mais MFA ne veut pas forcément dire « site poubelle ». Il peut y avoir de tels sites, avec du bon contenu, intéressant.

      Bien amicalement,
      Karim

      • Gwenael de formeetminceur.net 18 juin à 12 h 30 min

        Qu’est-ce que vous appeler Panda ?

        • Karim@Mailing Liste Rentable 18 juin à 13 h 17 min

          Hello Gwenael,

          Google Panda est une modification de l’algorithme de Google.

          Il consiste en gros à virer les sites jugés de mauvaise qualité (selon des critères précis que Google à mis en place) et de favoriser les sites les plus pertinents. Vous pouvez avoir plus d’informations, avec cette recherche Google :

          http://www.webmeimfamous.com/referencement-seo/panda-la-mise-a-jour-de-algorithme-google-qui-fait-trembler-le-web/

          Beaucoup se plaignent de cette modification de Google, mais il n’y a pas de raison. Au contraire, pour nous utilisateurs d’Internet, ce sera beaucoup mieux puisqu’on trouvera plus de sites de qualité (qui nous aideront vraiment) et beaucoup moins de sites poubelles.

          Ceux qui s’en plaignent sont, je suppose, justement les propriétaires de ces sites dits « poubelles » :)

          Bien amicalement,
          Karim

  • David@Affiliation-Système 18 juin à 10 h 00 min

    Bonjour,

    Ce que j’apprécie, comme toujours, c’est que tout est suffisamment clair et bien détaillé. Du coup on comprends mieux les rouages.
    Merci Cédric.

  • Jorge 18 juin à 10 h 16 min

    Bonjour Cédric
    trés intéressant mais Adsence ne reste jamais que de l’argent de poche , surtout pour un débutant. Tu ne m’a pas encore convaincu de perdre du temps avec ça, mais je continu à te suivre.

    • Cédric Vimeux 18 juin à 17 h 26 min

      Je ne conseille pas de faire des adsense :)

      Cet article était juste une réflexion sur comment je m’y prendrais si je devais en refaire.

      Je conseille surtout de créer vos propres produits.

      Cédric

      • Davy - TonWebMarketing.fr 18 juin à 20 h 01 min

        Adsense, est une façon ou une autre de gagner sa vie. En exploitant les niches à fort CPC, en se positionnant sur des micro niches, tu peux générer un revenu TRES confortable chaque mois… mais c’est comme pour tout, Adsense très souvent n’est pas le meilleur moyen de monétisation, et il faut savoir où et comment l’utiliser.

        D’autre part ce que je n’aime pas, c’est cette épée de Damoclès, ce bannissement qui peut arriver n’importe quand.

        Certains CPC, peuvent atteindre 3 ou 5 euros. Avec 10 clics par jour, ça fait du 30 à 50 euros, du 900 à 1500 euros par mois. Et 10 clics, c’est 1000 à 2000 visiteurs ciblés par jour, et une bonne optimisation du site.

        PAR CONTRE, contrairement aux autres formes de monétisation, Adsense est basé entièrement sur votre trafic. Et pour avoir plus de trafic (des moteurs), c’est contenu + liens.
        C’est une stratégie, comme une autre.

    • Noé Facq 13 septembre à 22 h 00 min

      Oui, je partage ton avis. Vendre son propre produit donne un meilleur retour sur investissement (même si on a peu de trafic) que de chercher à développer du adsense qui rapporte peu.
      Si on veut quand même essayer le adsense, on peut aussi essayer d’optimiser l’emplacement de ses pubs, comme au milieu d’un article ou sous le header pour permettre un plus grand taux de clics.

  • Karim@Mailing Liste Rentable 18 juin à 10 h 44 min

    Hello,

    Oui, le problème c’est que ça demande du temps si on veut gagner ne serait-ce qu’un peu d’argent. A tel point qu’il faudrait y consacrer des journées entières. Pas facile si on a un business à côté. Mais l’astuce dont Cédric nous parle est très ingénieuse.

    Par contre, je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi Yvon, quand tu dis qu’un site dont le contenu est créé à partir d’articles en DLP, sera un site poubelle. Dans la majorité des cas, on est bien d’accord que ça le sera :)

    Mais, si on utilise les DLP, tel qu’ils devraient l’être (c’est à dire en modifiant bien les articles et en y ajoutant de la valeur), cela peut faire un site de qualité. Mais c’est vrai que cela demande plus de temps que de simplement traduire et coller l’article sur le site.

    En ce qui concerne l’embauche de rédacteurs, il faut voir si on peut rentabiliser cet investissement et dans combien de temps. Comme un vrai business quoi.

    Bien amicalement,
    Karim

  • Des Trucs Pour Changer De Vie 18 juin à 11 h 08 min

    Cet article sur les MFA est très intéressant. Mais comme le dit Yvon, avoir de grosses rentrées d’argent avec Adsense semble de plus en plus difficile. Je viens justement de me faire « jeter » par eux, mais je ne sais pas pourquoi. J’ai fait une tentative un peu désespérée pour comprendre auprès du service réclamation. Mais ils renvoient à des réponses bateau qui ne veulent rien dire…
    C’est vrai que je n’avais pas beaucoup d’euros de revenus, mais merde, quand je me fais jeter j’aime bien comprendre pourquoi. :( Du coup, ça m’a refroidi de recommencer. Vu que j’ai déménagé, je n’ai plus la même adresse et je pense que je peux ouvrir un nouveau compte…
    Bref, ce que dit Cédric est bien sur intéressant. As-tu Cédric fait du MFA ?
    D’après ce que dit Yvon, je crois deviner que non.
    Yvon, en tires-tu de « substanciels » revenus ?
    Sam

    • Cédric Vimeux 18 juin à 11 h 25 min

      Bonjour Sam,

      Si, j’ai fais des adsense, et j’ai arrêté quand je me suis rendu compte que créer mes propres produits étaient bien plus lucratifs :)

      Cédric

  • nabil@abidi.les-pusiness-books 18 juin à 14 h 29 min

    merci,c’est un article clair et précis!

  • Martin @comment gagner de l'argent sur internet 19 juin à 1 h 26 min

    Bonjour à tous,

    Contrairement à ce que la majorité des gens pense à propos de Adsense, moi de mon coté, je fais du Adsense depuis plusieurs années déjà et je peux vous certifier que lorsque le tout est bien fait et bien optimisé….Adsense peut-être un revenu de plusieurs milliers de dollars par mois et peut même avec expérience personnel, vous générer 10 000$ et plus chaque mois.

    Cependant, c’est correct d’avoir chacun son opinion sur Adsense !

    P.s: même lorsque Adsense vous ferme votre compte et vous dit que vous ne pourrai plus jamais avoir de compte Adsense…. ha ha ha, il y a toujours moyens de contourner leur dires !

    @ Davy: avec 1000 visiteurs il est facilement possible d’avoir 250 clics sans aucun problème.

    Bref, ça fait longtemps que je pense à faire une VRAI formation Adsense….peut-être un jour :)

    Amicalement,

    Martin

  • Yvon@copywriting 19 juin à 9 h 37 min

    Bonjour,

    @Cédric : Je me disais aussi :)

    @Karim : Le souci avec les DLP dans les blogs, c’est que des moteurs comme Google sont mega-polyglottes. Ce qui fait que ce que tu crois unique ne l’est pas réellement.

    En France, tu peux mofifier 30% du texte original pour en faire un article qui t’appartient de plein droit.

    Pour Google, c’est une autre paire de manche. Il envoie des morceaux de phrases entiers. Et dans toutes les langues, c’est à dire qu’il traduit dans les deux sens, et renvoie une recherche sur le web mondial. Ca lui permet de savoir si ce contenu est unique ou non.

    J’ai un copain qui m’a dit que mon blog était génial et qu’il était sûr que son contenu était unique. Je lui dis « Pourquoi il ne le serait pas ? ». Il m’a dit : « A chaque fois que je tombe sur un blog, je prends des morceaux de phrases au hasard sur différents articles et je les mets entre guillemets sur Google. Si je trouve quelques autres sites qui ont la même phrase, alors je sais que le blog n’est pas unique et je n’y reviens pas ». C’est ce qui lui permet de dire que mon blog n’est pas un blog construit avec des DLP.

    Donc en gros, et pour résumé, oui on peut faire de la qualité avec des DLP, mais de nos jours, pour un auteur, c’est un gros coup pour sa réputation d’écrivain s’il n’a pas expressément dit que son ouvrage (ou que son blog) était une compilation d’articles américains.

    @Sam : Relis mon premier commentaire, tu as la réponse à ta question :)

    Bon dimanche

    Yvon

  • gugu@arret de fumer sans grossir 20 juin à 22 h 39 min

    interresant cet article.
    ca fait vraiment plaisir de participer à toutes ces discussions qui sont ultra formatrice.
    surtout aux coté des grands du webmarketing.

    merci à toi cedric d’avoir créée virtuose marketing

  • amine@livre-positif 21 juin à 23 h 39 min

    j’ai adorer l’article ,c’est rare ,je te remercie pour cet article,je voulais te poser une question tu conseil quoi comme plugins pour optimiser les emplacements adsense sur un blog ?

  • Regency@Hôtel Spa Tunis 6 décembre à 10 h 51 min

    Aujourd’hui je viens juste de découvrir avec vous abréviation DLP -droit de Label Privé- :)
    Merci.

  • nelson 8 octobre à 17 h 41 min

    bonjour,
    merci pour cet article fort intéressant. c’est vrai que la longue traine demande quand même beaucoup de boulot !
    que la journée vous soit douce.
    nelson

Post comment

real money casinos new zealand