Août
31

Travaillez plus vite, gagnez en efficacité, et libérez-vous du temps – La méthode Usain BOLT

Author Cédric Vimeux    Category Efficacité     Tags ,

Connaissez-vous Usain Bolt ?

Ce sprinter détient actuellement trois records du monde : le 100 mètres en 9 secondes 58, le 200 mètres en 19 secondes 19, et le 4 fois 100 mètres en 37 secondes 10.

Quel est le rapport avec vous ? C’est simple.

Vous pouvez vous inspirer des entrainements de Bolt pour augmenter votre efficacité, travailler plus vite, et vous libérer du temps.

Je vous explique :

gagner en efficacité, travailler plus vite, se libérer du temps
Usain Bolt

Battre son meilleur temps

Usain Bolt, comme tous les sprinters, n’a qu’une seule obsession : battre son meilleur temps. Son record.

C’est de cette façon qu’il est devenu de plus en plus rapide au fil des ans. En s’améliorant, petit à petit.

Pour cela, il n’a eu besoin que de deux choses :

1. Connaitre son meilleur temps.

2. Essayez de le battre à chaque nouvel entrainement.

Vous voyez où je veux en venir ?

Vous pouvez copier ce modèle pour travailler plus vite, gagner en efficacité, et vous libérer du temps.

Je vais vous expliquer comment utiliser ce modèle pour tous les aspects de votre vie, mais avant cela, je vous donne deux exemples d’utilisation dans le webmarketing.

Les voici :

1. Rédiger vos articles plus vite

Si vous êtes comme moi, la rédaction d’un article de blog se passe en 4 phases : la création du plan, la rédaction de l’article d’une seule traite, l’amélioration, et la correction.

Voici ce que je vous propose :

La prochaine fois que vous rédigerez un article de blog, munissez-vous d’un chronomètre (celui de votre smartphone, un chronomètre en ligne, ou autre…). Lancez-le, et regardez combien de temps vous prenez pour chaque phase :

Temps pour la création du plan : ……………………..
Temps pour la rédaction d’une traite :  ……………………..
Temps pour l’amélioration : ……………………..
Temps pour la correction : ……………………..

Ces temps seront vos « records à battre ».

Exemple :

Vous avez pris 3 minutes et 41 secondes pour créer le plan de votre article ? Très bien ! Pour votre prochain article, essayez d’en créer le plan en moins de 3 minutes et 41 secondes.

Essayez toujours de battre vos records actuels. Comme le fait Usain Bolt à chaque entrainement.

Chaque record battu vous donne un nouveau record à battre. Et ainsi de suite.

Le simple fait d’avoir un record à battre vous poussera à travailler plus vite, et à mettre en action certaines forces de votre esprit dont vous ne soupçonnez même pas l’existence.

Voici un autre exemple :

2. Passez moins de temps à répondre aux emails

Vous pouvez utiliser cette méthode pour passer moins de temps à répondre à vos emails.

Calculez par exemple :

Combien d’emails recevez-vous en moyenne chaque jour : ……………..
Combien de temps passez-vous à y répondre : ……………..

Connaitre les réponses vous permet de vous donner deux objectifs :

1. Battre votre temps passé à répondre aux emails. Et une fois battu, battre ce nouveau temps. Et ainsi de suite.

2. Trouvez des moyens pour recevoir de moins en moins d’emails.

En recevant moins d’emails et en y répondant plus vite, vous vous libérerez du temps.

Bref, voici…

Le modèle universel pour travailler plus vite, gagner en efficacité, et vous libérer du temps

Après ces deux exemples, vous avez certainement compris le principe.

Il consiste à chiffrer tout ce que vous pouvez, en temps ou en quantité. Puis à essayer de battre vos « records ».

Vous pouvez faire cela pour toutes vos activités. Que ce soit pour votre business internet, votre vie professionnelle, ou votre vie privée.

D’ailleurs, connaissez-vous le temps que vous passez chaque semaine :

  • à faire vos courses ?
  • devant la télévision ?
  • à travailler sur votre blog ?
  • à table ?
  • dans les files d’attente ?
  • en voiture ?
  • sur facebook ? ;)

Faites un jour l’essai de calculer tout cela. Ou tout au moins quelques-uns. Vous risquez d’être choqué par certains résultats…

Je me rappelle l’avoir été quand j’ai découvert, entre autres,  que je passai plus de 15 heures par mois à faire les courses (en comptant les trajets). Ou que mes petits passages rapides sur Facebook, mis bout à bout, représentaient plus d’une heure par jour !

Le savoir permet d’agir en conséquence. Mais pour la savoir, il faut avant tout le calculer.

Vous perdez du temps sans le savoir

On perd énormément de temps à droite à gauche. Certaines de nos activités dévorent notre temps à grande bouchée.

Pire : on ne s’en rend même pas compte.

La seule façon de le savoir, c’est de chronométrer tout ce qu’on fait. Et d’analyser les résultats.

Cela permet deux choses :

1. Savoir le temps qu’on passe (ou qu’on perd) sur chacune de nos activités

2. Avoir des « records de temps » à battre, travailler de plus en plus vite, et se libérer chaque semaine de précieuses heures.

Quoi que vous fassiez dans la journée, mettez-vous dans la peau de Usain Bolt, et demandez-vous : « Combien de temps je prends pour faire cette activité ? » et « Quel est mon record à battre ? »

48 Comments to “Travaillez plus vite, gagnez en efficacité, et libérez-vous du temps – La méthode Usain BOLT”

  • chris 31 août à 16 h 44 min

    La télévision et les nouvelles négatives quelle véhicule est également un énorme bouffeur de temps.

    Plus de 3heures par jour….

    • Daniel 31 août à 18 h 04 min

      Oui je suis d’accord avec toi Chris.
      Plutôt que d’essayer de gagner quelques secondes ou minutes en écrivant un article, il
      serait plus opportun de réfléchir à son emploi du temps de la journée.
      Que sont quelques minutes de plus passer à écrire un article par rapport aux heures perdues à « légumer » devant la télé ou à écouter des personnes négatives ?

      Lorsque j’écris un article le seul record que je veux battre c’est celui de l’efficacité. Et je veux bien y passer 10 minutes de plus :)

      Daniel

  • FlorianL@Business internet 31 août à 16 h 55 min

    Chris > suffit de pas avoir de télé ;)

    Mhhh, je reste sceptique sur le fond de l’article.
    Oui, il peut- être utile de savoir le temps qu’on passe sur chaque chose…
    Mais de là, à toujours chercher à tout calculer et à battre ses records, ca vire en obsession…

    • chris 31 août à 17 h 11 min

      Moi je pense qu’en effet la méthode proposée dans l’article est bonne car elle nous oblige a nous surpasser de jour en jour et par la même occasion de s’améliorer.

    • Michel@Changer-Gagner 31 août à 21 h 14 min

      @Florian : je suis un peu d’accord.

      C’est bien de réduire le temps pris par les tâches ingrates, mais réduire le temps que l’on passe à table avec ses enfants, par exemple, ce n’est pas souhaitable.

      Après tout, créer un blog ou un business c’est pour gagner de l’argent d’une façon assez automatique, mais la finalité est d’avoir du temps pour faire ce que l’on veut.

      Personnellement, j’aime bien faire les courses avec ma femme.

      Être plus efficace dans la rédaction d’articles ou d’email, oui. Mais pas pour tout.

      Pour en revenir sur le fond de l’article, cela revient à découper une tâche en sous-tâches, et le découpage participe à l’amélioration des performances. C’est connu dans les méthodes agiles.

  • Jean-Philippe 31 août à 17 h 33 min

    Bonjour,

    Cela dit, tout chiffrer prend également du temps. Je pense qu’il est bon d’avoir une idée générale du temps consacré à chacune de nos tâches. Mais peut-on comparer la productivité d’un sportif de haut niveau avec celle d’un web marketeur ?
    JeanPhilippe

    • Gino de Vers la Réussite 31 août à 17 h 39 min

      Bonjour Jean-Philippe,

      Je crois que l’exercice que Cédric propose est parfait à faire sur une semaine, par la suite, on peut répéter l’expérience. disons aux 2 mois, pour voir si on a corrigé les problématiques!

      Le temps investi en préparation peut être très payant à la longue!

      Gino

    • Cédric Vimeux 4 septembre à 13 h 29 min

      Bonjour Jean-Philippe,

      Pourquoi ça « prendrait » du temps ?

      Que tu te chronomètres ou pas lorsque tu vas faire les courses ne changera rien au temps que tu y passes.

      La différence, c’est qu’en te chronométrant, tu SAURAS le temps que tu y passes.

      Je prends l’exemple de faire les courses, parce que c’est un truc qui me dérange, mais tu peux faire cela pour tout…

      Cédric

      • MarkLeNet@vivre a fond 9 octobre à 15 h 22 min

        De fait, la durée de l’action chronométrée est inchangée. Mais le fait de le noter, etc. peut en effet prendre du temps (sans parler de l’analyse, mais c’est de l’investissement, pas de la dépense :)). Donc soit tu l’intègres dans ta « routine », soit tu ne le fais que de temps en temps, et sur des choses importantes.
        Même si les petits bouts de temps par-ci par-là peuvent faire des heures (quand je vois les ados et leurs +200 SMS quotidiens… dont ils ne tirent rien, ils me le disent eux-mêmes).

        Quitte à chronométrer, autant l’automatiser quand c’est possible. Et ça l’est dans une large mesure.

        Pour finir sur une note « philosophique » : le seul adversaire qu’il vaille la peine de battre, c’est … soi-même. Et là, on est en plein dedans !

        M.

  • Maxime 31 août à 17 h 49 min

    Merci beaucoup !

  • orphee-leroc de Dicodocs.com 31 août à 18 h 45 min

    Bonjour Cédric

    C »est toujours un plaisir de te retrouver au travers de tes articles.

    Ton article m a permit de prendre un engagement très important; Je décide de faire du temps mon meilleur allié pour booster mes affaires.

    Certainement dans l’un de tes prochains articles tu toucheras l’un des problèmes de façon très pratique de bon nombre de blogueur : L’organisation.

    Bonne continuation à toi

  • Nicolas Sterlest@lesentrepreneursduweb.com/ 31 août à 18 h 46 min

    Salut à tous,

    Mon avis est partagé.
    Je trouve l’idée assez bonne pour certaines choses mais je me vois mal l’appliquer à tout ce que je fais.

    Pour une même tâche, les étapes sont différentes et le temps passé est forcément différent.

    Par exemple pour un article, selon ce que vous voulez écrire, cela vous prendra plus ou moins de temps que le précédent.

    Si mon article de demain est plus long ou si j’ai plus de chose à dire, je ne vois pas comment je pourrais passer moins de temps que celui d’aujourd’hui.

    Pour ce qui est de la TV, des courses, de facebook… je suis d’accord. Mais il s’agit là d’une organisation et d’une gestion de son temps.

    Comme je l’ai dit c’est une super idée mais utiliser avec parcimonie. A vouloir faire vite on arrive souvent à faire mal, à bâcler son travail…

    Amicalement

    • Cédric Vimeux 4 septembre à 13 h 32 min

      Salut Nicolas,

      > je me vois mal l’appliquer à tout ce que je fais.

      Le but n’est pas de faire cela sur tout, tout le temps. Le but, c’est de se poser parfois la question « Tiens, combien de temps je passe chaque jour/semaine/mois sur cette activité ? » et de vérifier.

      On a parfois quelques surprises…

      Cédric

  • huber@jeux flash 31 août à 19 h 27 min

    Pourquoi vouloir toujours aller plus vite ?? Moi je préfère toujours faire mieux. On ne peut pas dans un certain nombre de domaines toujours faire la course.
    On peut chercher à améliorer certains secteurs en effet, pour ne pas perdre de temps. J’entends très bien l’argument : chercher à recevoir moins de mails.
    Par contre, pour du rédactionnel, ça me parait illusoire, de chercher à faire le plus vite possible. C’est forcément au détriment de la qualité.

    • Cédric Vimeux 4 septembre à 13 h 34 min

      Bonjour Huber,

      > Par contre, pour du rédactionnel, ça me parait illusoire, de chercher à faire le plus vite possible. C’est forcément au détriment de la qualité.

      Ecrire vite, ce n’est pas délaisser la qualité, mais l’hésitation. ;)

      Lorsqu’il n’y a plus de place à l’hésitation, on gagne un temps phénoménal.

      Cédric

  • Christian 31 août à 19 h 43 min

    Salut Cédric,

    D’accord, peut-être, mais Usain Bolt, il court 100 m (ou plus selon son humeur).

    Il passe ses journées à courir des 100 m ou à s’entrainer à ne faire que ça du mieux possible.

    Je me risquerais à dire qu’il ne court « que 100m » au risque de me faire trucider par les puristes en la matière qui vont m’expliquer qu’il doit sûrement penser à mille choses pour améliorer son record (quoi que j’ai un doute).

    Mais il ne doit pas ramener en même temps une botte de poireaux, 2 kg de moules, 3 pizzas, des cartouches pour l’imprimante, un câble usb pour remplacer celui que le chien a bouffé, et tant qu’à faire, des boîtes pour le chien pour éviter qu’il ne rebouffe le nouveau câble…et tout le reste.

    En fait, ce que je veux dire, c’est que si je fais mes courses en cherchant à battre un record, il y a de grandes chances que je mange mon steak sans les épinards que j’aurai oubliés d’acheter ou mes frites sans les moules.

    Et après ça, l’ami Usain, il ne doit pas se taper une vie de blogueur.

    En résumé, battre des records, peut-être mais par rapport à deux choses rigoureusement identiques (un 100 m dans les rayons du Carrefour par ex.) et sans que la qualité du travail ne pâtisse du record qu’on cherche à battre.

    Remplir un lave-vaiselle à ras-bord, ok, mais écrire un article ou faire des courses, moins sûr.

    Et si vous essayez de battre un record de temps pour faire le trajet domicile bureau faites attention de ne pas vous faire arrêter par la police, qui vous épinglera à son propre tableau de chasse pour battre son propre record de P.V. (ou par un poteau, et là je vous garantis que vous regretterez longtemps d’avoir cherché à battre un record),.

    Quant à chronométrer le temps qu’on passe à effectuer des tâches diverses, c’est sûr que ça permet de se rendre compte que l’on « perd » parfois du temps à faire des choses qui ne sont pas essentielles (lire un bouquin au W.C. peut être très chronophage).

    Mais battre des records? Nous, on court 16 heures par jour et on fait mille choses qui dépendent parfois de mille autres choses.

    Ce n’est pas un 100 mètres.

    Maintenant, je finasse peut-être trop et il y a sûrement moyen de gagner du temps, mais pas à tout prix.

    Et comme dit Florian, pas d’obsession,

    @+
    Christian.

    • Geoffroy 1 septembre à 9 h 37 min

      Bonjour Christian,

      Battre des records de temps, ce n’est pas forcément courir dans ce que l’on fait mais c’est aussi trouver d’autres moyens pour les faire plus vite.

      Pour tes courses, tu pourrais par exemple utiliser le système de commande à distance pour aller chercher directement tes courses au drive d’un grand magasin.

      Tu passeras sûrement moins de temps que de faire les courses toi même.

      Cette idée peut s’appliquer à bien d’autres domaines.

      Geoffroy

      • Christian 1 septembre à 10 h 26 min

        Tu as raison Geoffrey.

        Mais je crois que cela tient plus à l’organisation du temps plutôt qu’à la « nécessité » de battre des records pour en gagner.

        Mais c’est vrai que l’un dans l’autre ces deux concepts sont intimement liés.

        Maintenant, j’aime bien faire les courses, donc, tout est question aussi du choix de vie.

        On a pas toujours envie de battre des records de vitesse dans la vie.

        Le soir avec mon épouse, quand on se couche, je me vois mal faire tagadatsointsoin avec un chronomètre en main en lui expliquant que la prochaine fois, je ferai encore plus vite.

        Et je n’ai pas envie de faire faire ça par un autre pour gagner du temps :-) .

        Donc, cool parfois.
        @+

        • Cédric Vimeux 4 septembre à 13 h 38 min

          Bonjour Christian,

          > Mais je crois que cela tient plus à l’organisation du temps plutôt qu’à la « nécessité » de battre des records pour en gagner.

          Comment fais-tu pour organiser ton temps, si tu ne sais pas combien de temps tu passes sur telle ou telle tâche ?

          Cédric

      • Gino de Vers la Réussite 1 septembre à 15 h 49 min

        Bonjour Geoffroy,

        Commentaire très pertinent, je le partage à 100%

        Gino

  • Johann@Méthode CREAT 31 août à 19 h 46 min

    Salut Cédric,

    Tes conseils sont plein de sens car la clé pour passer à l’action et gagner en efficacité est surtout de ce chronométrer. Déjà quand on lance un chrono on se met dans un état d’esprit d’action, ça peut donc aider à se mettre au boulot. C’est d’ailleurs le principe de la technique Pomodoro que j’utilise qui consiste à faire des « sprints » de tâches de 25 minutes.

    Il n’y a pas de secret, pour mieux gérer son temps il faut déjà savoir le temps qu’on prend pour chaque chose et l’optimiser. Bien sûr il ne faut pas le faire tout le temps sinon on vit contre la montre, mais tout bon manager de projet connait la durée exacte nécessaire à chaque tâche.

    • Cédric Vimeux 4 septembre à 13 h 43 min

      Salut Johann,

      > Déjà quand on lance un chrono on se met dans un état d’esprit d’action, ça peut donc aider à se mettre au boulot. C’est d’ailleurs le principe de la technique Pomodoro que j’utilise qui consiste à faire des « sprints » de tâches de 25 minutes.

      Exactement. Rien que le fait de lancer un chrono nous met un état d’esprit qui permet de travailler plus vite.

      Que celui qui en doute le fasse ;)

      Cédric

  • Hind de Blog de la Réussite 31 août à 21 h 26 min

    Je suis d’accord avec l’idée mais uniquement pour l’appliquer dans mon travail de blogging.

    Merci Cédric.

  • Sylvie@aubonheurdelapierreblanche 31 août à 21 h 30 min

    Bonsoir Cédric,

    Pour moi, ce qui compte n’est pas la quantité des heures passées à telle ou telle activité, mais bien la qualité. Le reste est sans importance.

    Belle soirée à tous

    • Cédric Vimeux 4 septembre à 13 h 46 min

      Bonjour Sylvie,

      Le problème, c’est que les journées ne font que 24 heures.

      Se focaliser sur la qualité en oubliant d’optimiser son temps, c’est perdre de nombreuses heures inutilement. Heures que l’on pourrait passer à faire d’autres choses qu’on aime (comme se balader avec sa famille).

      Cédric

  • Nadège 1 septembre à 11 h 11 min

    Bonjour, je trouve que le fond est intéressant (gagner du temps). Moi, j’ai appris à améliorer mes capacité à faire plein de choses à la fois (grâce à la kinésiologie), parfois je m’étonne…(là, je regarde La Maison France 5).
    D’autre part, c’est assez drôle de parler du nombre de mails et du temps qu’on y met (lire, répondre, etc) alors qu’on en envoie autant que Cédric, mais c’est peut-être cela qui fait tout son charme : il faut parfois être dans la contradiction pour être remarquable ! La preuve, je prends le temps de répondre ! :-)

  • Nicolas 1 septembre à 14 h 21 min

    C’est une bonne technique pour améliorer en permanence son efficacité, je conseille vivement le livre « S’organiser pour Réussir » pour aller plus loin.

  • Samuel@motivation-au-travail 1 septembre à 14 h 32 min

    Bonjour Cédric,

    Très belle image.

    Tout le monde s’accorde à peu près pour dire que le temps, c’est de l’argent.
    Et la plupart sont prêts à compter leur argent …, mais pas leur temps ! Étonnant, non ?

    J’ai animé une formation sur la gestion du temps avec des chef d’agence dernièrement et ils se sont prêtés (plus ou moins de bonne grâce) à ce petit exercice de compter chaque activité.
    Quand on a abordé les « pauses cigarette », ils estimaient que c’était inutile de les compter. « Ca ne consomme pas de temps » disaient-ils.
    Après calcul, ils ont reconnu (à leur grande surprise), que ça leur consommait (sur leur temps de travail) 9H par semaine !
    L’idée n’est pas de supprimer des activités ou d’arrêter de fumer, mais de prendre en compte chaque durée pour ne pas remplir son agenda … et ne jamais le tenir.

    Donc, avant de battre des records, commençons par connaître le temps de base. ;-)

    Bravo pour cet article !

    • Cédric Vimeux 4 septembre à 13 h 49 min

      Bonjour Samuel,

      Merci pour ce partage d’expérience.

      J’espère que « ceux qui pensent que calculer son temps » est inutile liront ton commentaire.

      > Tout le monde s’accorde à peu près pour dire que le temps, c’est de l’argent.
      Et la plupart sont prêts à compter leur argent …, mais pas leur temps ! Étonnant, non ?

      ENORME !

      Sans conteste la réflexion la plus puissante que j’ai lu cette semaine !

      Bravo !

      Cédric

  • Olivier@masterchef 1 septembre à 15 h 53 min

    Je rejoins l’avis de bcp ici…
    tout dépend à quelle « compétition » on prend part …
    A force de trop vouloir calculer son temps, on le perd …
    Mais c’est vrai que le temps, ou le manque de temps, est un mal difficile à soigner !
    Pour rejoindre l’exemple de Samuel, pour avoir droit à une demi journée de congé chaque moi ( ou une journée tous les 2 mois ), une société demandait à ces employés de travailler 1é min de plus par jour.. ce qui fait 1h par semaine, soit 4h par mois…
    Et ces 12 min pouvait être répartis comme on voulait … 6 au matin, 6 au soir, il suffit d’arriver 3 min en avance à chaque fois et repartir 3 min plus tard et on avait facilement sa demi journée de congés…
    Mais certains ont préféré ne pas travailler plus et ne pas avoir plus de « congés » alors que cétait si facile !

    • Cédric Vimeux 4 septembre à 13 h 52 min

      Salut Olivier,

      > A force de trop vouloir calculer son temps, on le perd …

      La majorité des gens ne calculent pas TROP leur temps, mais ne le calcule PAS DU TOUT. Ce sont souvent les mêmes qui se plaignent de manquer de temps.

      Cédric

  • christian@breizh-conseil 1 septembre à 16 h 19 min

    Bonjour Cédric et bravo pour l’article.

    Le temps perdu pour des activités sans réel intérêt est vraiment énorme.
    Je vais retenir la méthode pour la rédaction des articles.

    Merci pour ces astuces.

  • Bruno@Communication Web 1 septembre à 19 h 06 min

    Bonjour,

    Je suis également partagé!

    Autant je suis entièrement d’accord sur la deuxième partie de l’article qui nous permet de nous rendre compte du temps qu’on peut perdre à faire des choses peu utiles tout en pensant que ça ne prend pas de temps, autant tout faire avec 1 chronomètre et avoir sans cesse l’obsession d’améliorer ses performances, non merci!

    Dans l’écriture d’articles, je pense qu’il faut avant tout veiller à ne pas négliger la qualité et si on veut gagner du temps, je pense que c’est au niveau de la préparation et/ou veille qu’on peut s’améliorer ou alors en prenant des cours de dactylo.

    Ainsi que l’ont écrit certains, vivre avec 1 chronomètre n’est plus 1 vie et mon état d’esprit serait plutôt le suivant: comme beaucoup j’aime gagner de l’argent, mais je préfère avant tout ma sérénité!

    • Cédric Vimeux 4 septembre à 13 h 54 min

      Salut Bruno,

      > tout faire avec 1 chronomètre et avoir sans cesse l’obsession d’améliorer ses performances, non merci!

      L’idée n’est pas de tout faire avec un chrono (même si c’est marrant), mais de le faire de temps en temps. De se poser la question « Combien de temps je prend chaque jour/semaine/mois pour cette activité ? », et de vérifier.

      Cédric

  • Mo de meseconomie 1 septembre à 23 h 37 min

    bonjour Cédric,

    gagner du temps pour gagner en efficacité est important certes mais je ne pense pas qu’il soit nécessaire d’en faire un impératif. l’essentiel c’est l’organisation de son temps et une utilisation optimale.

    Ainsi quand on définit son emploi du temps chaque jour, on peut facilement gérer chaque tâche d’un jour sur l’autre.

    L’avantage direct d’une telle organisation c’est qu’on sait à quoi s’attendre et on peut obtenir une petite victoire tous les jours.

    Amicalement

    • Cédric Vimeux 4 septembre à 13 h 56 min

      Salut Mo,

      > l’essentiel c’est l’organisation de son temps et une utilisation optimale.

      Comment fais-tu pour organiser ton temps si tu ne sais pas combien tu passes pour effectuer tes différentes tâches ?

      Cédric

  • Jerome@entrepreneuriat 2 septembre à 23 h 34 min

    C’est une excellente technique.
    Je vais la tester de mon côté également.
    En plus elle permet d’identifier toutes les actions que l’on fait, celles qui sont le plus chronophages, celles qui sont le moins. Et à plus long terme, en identifiant toutes les actions que nous réalisons, il deviendra alors plus facile de déléguer les tâches que l’on réalise.

  • Sébastien 2 septembre à 23 h 39 min

    Merci pour ce passionnant article sur un sujet que j’étudie depuis longtemps, mais attention à l’excès qui fait tomber dans l’obsession de tout calculer, à chaque instant !

    • Cédric Vimeux 4 septembre à 13 h 57 min

      Bonjour Sébastien,

      Y a une marge avant de tomber dans l’excès ;)

      Cédric

  • Yvon 3 septembre à 3 h 04 min

    Salut Cédric,

    Et la notion de plaisir dans tout ça ?

    Vouloir aller plus vite, c’est passer plus de temps à faire autre chose que ce qu’on est sensé aimer faire. (tu sais on dit que bosser sur Internet, ce n’est pas bosser, toussa ;) ).

    En ce qui me concerne, si je devais me chronométrer en général (et pour n’importe quelle tâche en fait), j’aurais l’impression de courir après une chimère… Et surtout ça me gonflerait prodigieusement.

    Mais bon… Admettons…

    Il y a quand même un truc un peu paradoxal dans ton exemple pour l’écriture d’un article.

    C’est que ton système pourrait fonctionner si tous les articles qu’on écrit possédaient le même « potentiel » de temps pour voir le jour.

    Or, en fonction du sujet traité, tu sais très bien que certains articles s’écrivent en quelques minutes, alors que d’autres prennent des heures, car ils traitent d’un sujet plus profond et plus compliqué.

    Ce qui veut dire que le fait de s’améliorer une fois ne serait pas vraiment un gage d’amélioration globale dans le futur.

    En résumé, jamais je ne ferai un truc pareil – mais c’est moi !

    Cela dit, je serais très curieux d’avoir un retour d’expérience d’une personne qui l’a déjà fait vraiment, et plusieurs fois… Et surtout le temps effectif que cela fait gagner globalement.

    Bonne journée

    Yvon

    • Cédric Vimeux 4 septembre à 14 h 13 min

      Salut Yvon,

      > jamais je ne ferai un truc pareil

      Dommage… surtout pour quelqu’un qui me repète souvent « je suis débordé », « je suis charette », etc.

      Tu sais, le simple fait de te chronométrer te permet deux choses :

      1. Tu en apprends beaucoup sur toi-même, et c’est en se connaissant qu’on s’améliore. Si tu sais qu’il te fait, par exemple, 3 heures pour écrire un article plus « profond », alors c’est très certainement que tu es capable de faire ce même article en 2 heures.

      2. Rien que le fait de te chronométrer met en action certaines forces qui te permettent d’être mieux concentré, et de terminer une tâche beaucoup plus vite.

      Mais pourquoi ne ferais-tu pas l’essai ?

      Ecrit un article en te chrnométrant. Simplement. Tu verras que tu l’écriras bien plus vite que si tu ne te chronométrais pas. Et sans perte de qualité.

      Fais le test, sérieusement. Tu me diras les résultats ;)

      Je t’aurais bien parlé de la loi de Parkinson, mais bon, tu la connais ;)

      Cédric

  • fabrice 3 septembre à 23 h 38 min

    Yvon n’a pas tort, sur des articles de fond, c’est tout de même difficile!

    Cela concerne davantage des tâches techniques je pense.

  • Des Trucs Pour Changer De Vie 4 septembre à 11 h 19 min

    Yvon a même carrément raison dans le fait que lorsqu’on prend plaisir à une activité, une tâche ou quelque chose d’approchant, je ne vois pas trop pourquoi on chronomètrerait systématiquement.

    Enfin, ce n’est que mon avis. Je comprends le soucis d’efficacité, mais c’est loin d’être le seul paramètre. Sinon, c’est une pression énorme.

    Sam

  • Cheque emploi service 4 septembre à 12 h 26 min

    salut,

    Merci pour ton article il fût très instructif, mais je trouve cela trop directe, personnellement je préfère avoir une vision périphérique et global avant de me lancé dans la bataille! :)

    Marie.

  • Benoit 5 septembre à 4 h 16 min

    Salut Cédric,

    j’aime beaucoup ta méthode, mais il y a un problème qui me touche et qui en touche surement plusieurs autre à propos du temps, je sais que ce n’est pas exactement dans l’optique de cette articles, mais j’aimerais avoir ton avis

    Le problème que l’on remarque dans la gestion du temps et dans l’amélioration de sa productivité que lorsque nous nous faisons une sorte d’horaire étape par étape, certaine personne me disent qu’il ne veulent pas que leur vie soit planifier à 100% car justement, il veulent vivre les surprises de la vie.

    Bref, ma question est: Est-ce que selon toi nous devons planifier sont temps de A à Z ou bien seulement planifier des petits moments.

    Pour mon exemple personnelle, j’ai une petite routine du matin et du soir pour mes projets….mais pour le reste je ne planifie pas.

    Bref, qu’est-ce que tu en pense?
    Cordialement
    Benoit

    • MarkLeNet@vivre a fond 9 octobre à 15 h 17 min

      Bonjour,
      vu que Benoit n’a pas eu de réponse, je me permets : à mon sens tu as pris le bon compromis.
      Il FAUT planfier des choses. mais PAS TOUT.

      Sinon comme dit Yvon (je crois) on va avoir l’impression de courir, tout le temps, et pour des chimères. Et ça, c’est tout sauf vivre (et pourtant mes sites sont sur VivreAFond ;)).

      Cependant j’appuie l’idée de Cédric, mais pour certaines choses seulement.
      Déjà, pour celles et ceux qui râlent sur « mais ça prend du temps de chronométrer » (si, c’est vrai, Cédric!), pour toutes vos activités sur ordinateur il y a des logiciels qui peuvent le noter pour vous. En gros, hein, car ils prennent en compte la fenêtre en avant plan (et il m’arrive d’écouter une vidéo(!) ou une conf tout en triant mes spams +/- distraitement (pour les faux-positifs), ça compte ça comme « mail » au lieu de « formation ». Mais bon, on peut re-classer par la suite.

      Sinon la plupart des téléphones peuvent chronométrer. Ou mieux : pour certaines activités, filmez-vous ! Et côté analyse, vous pourez gagner du temps par l’ergonomie, juste à vous voir en accéléré. Vous serez surpris(e) de voir le temps qu’on peut perdre dans une cuisine en déplacement (sauf dans ma cuisine parisienne de 2 m²). Quelquefois intervertir deux meubles fait gagner de précieuses secondes.
      Lisez « Treize à la douzaine » (pas le film hein, le livre d’origine), et vous verrez votre douche d’une autre façon ;)

      Mais le but, ce n’est pas de juste gagner du temps, en fait : c’est de ne pas en perdre. Et supprimer l’hésitation, c’est se donner plus de temps pour corriger un mauvais choix (à la relecture) plutôt que laisser un truc bancal parce que… on n’a plus le temps de faire mieux.

      Alors oui, comme tout c’est un équilibre à trouver : parfois je laisse 2 lignes en commentaires (essayant d’être concis et précis) et parfois, j’écris ce qui pourrait presque être un article. Ou rien du tout. Tout dépend du temps que je m’accorde, et dont je dispose ou pas !

      P.S. J’ai chronométré pendant 4 ans tous mes trajets de chez moi à mon travail. C’est comme le temps passé aux toilettes : à la fin de sa vie on y a passé des années. Est-ce que ça les vaut ? À vous de voir. Pour ma part j’ai remplacé le temps de trajet par du temps avec mes n enfants, à 50% ; et les 3h32 de TV des Français (par JOUR) je n’arrive pas à les comprendre… Un demi-emploi par an !! Imaginez ce que l’on peut en faire !

      Bien à vous, passez une belle journée ! Et prenez VOTRE temps ;)

      M.

  • Adrien 9 novembre à 18 h 16 min

    Très juste, le temps est compté et c’est triste le dépensé n’importe comment !
    Malheureusement pour s’en rendre compte il faut le mesurer et cela demande une rigueur constantes choses que l’on ne peut pas toujours réaliser.

  • Patrx 16 mars à 12 h 02 min

    Salut Cédric,

    Tes enseignements sont toujours d’actualité, et ça fait du bien de revenir voir tes vieux posts. Merci.
    Mais je pense aussi qu’il faut faire attention à bien accomplir les tâches.
    Il ne faut pas, à cause d’un soit disant record à battre, faire un travail à la va-vite et laisser des failles, ou rendre un travail bâclé.

    Patrx, Le Blogueur Utile

Post comment

real money casinos new zealand