Avr
28

Vous êtes riche… La preuve :

Author Cédric Vimeux    Category Webmarketing     Tags ,

En ce moment, j’entends beaucoup parler de l’argent. Et des riches.

Élections obligent…

Les gens autour de moi se plaignent. Ils disent que « nous sommes plus pauvres que jamais »…

Qu’en pensez-vous ?

Moi, voici ce que j’en pense : de toute l’histoire de l’humanité, nous n’avons jamais été aussi riches.

Je vais vous dire pourquoi, mais avant cela, je dois absolument vous parler de ce misérable Louis

Vous êtes riche !

Qui est ce misérable Louis ?

Imaginez un peu ce pauvre gars…

Il n’a pas de télévision, pas de portable, pas de frigo, pas d’ordinateur. Il n’a pas de voiture non plus. Même pas un vieux vélo pourri.

Sa maison ? Une vieille demeure puante et glaciale. Sans eau courante, ni électricité. L’hiver, l’eau gèle sur la table tellement il y fait froid !

Pour ses besoins ? Un simple seau.

S’il est malade ? Aucun médicament.

Pour ses loisirs ? Juste quelques livres, et rien d’autre. Pas d’Internet, ni de console de jeux. Pas de cinéma non plus.

Pour couronner le tout : aucune assistance sociale. Pas de RSA, pas d’alloc, pas d’APL, pas de sécu. Rien !

D’ailleurs, Louis est mort d’une gangrène à la jambe. Après une longue agonie…

Accepteriez-vous de vivre et mourir comme ce misérable Louis ? Bien sûr que non !

Pourtant, à son époque, ce pauvre Louis n’était absolument pas à plaindre.

Pour preuve : il était l’homme le plus riche du monde

Il s’appelait Louis XIV, Roi de France…

Et nous ?

En occident, notre niveau de vie n’a jamais été aussi élevé.

Nous avons les meilleurs traitements médicaux que la terre ait connu. Une meilleure alimentation. Nous vivons plus longtemps, et en bien meilleure santé.

Nous soignons sans souci des maladies autrefois mortelles.

Nous bénéficions d’un confort sans limite. Nos aïeux ne l’imaginaient même pas en rêve.

Nous avons accès à l’éducation et à la sécurité. Gratuitement.

Nous pouvons voyager et passer d’un continent à un autre en quelques heures à peine. Dans un confort extrême.

Nous jouissons d’une liberté absolument et pouvons nous divertir comme bon nous semble.

Nous sommes libres de choisir notre vie professionnelle.

Nous avons mis la technologie à notre service. Celle-ci nous facilite la vie comme jamais.

Toutes les denrées du monde s’offrent à nous en abondance. Sans limite.

Nous avons accès à la connaissance et au savoir absolu. En quelques cliques.

Et pour dire vrai : la classe moyenne d’aujourd’hui vit bien mieux que la haute noblesse d’autrefois.

Alors j’ai quelques questions à vous poser…

Soyez honnête, et répondez par « oui » ou « non » à ces quelques questions :

  • Avez-vous un toit pour dormir ?
  • Avez-vous une télévision ?
  • Avez-vous un ordinateur et une connexion internet ?
  • Avez-vous des vêtements confortables ?
  • Mangez-vous à votre faim ?
  • Avez-vous de l’eau potable ?
  • Avez-vous accès à des installations sanitaires ?
  • Avez-vous un réfrigérateur pour garder vos aliments au frais ?
  • Est-ce qu’on vous soigne quand vous êtes malade ou quand vous vous blessez ?
  • Avez-vous un compte en banque, même s’il n’est pas très garni ?
  • Avez-vous de la monnaie dans votre poche, dans votre portefeuille ou dans une petite boite ?
  • Avez-vous accès à l’éducation ? Et vous a-t-on appris à lire et à écrire ?
  • Vivez-vous loin de la guerre ?

Si vous avez répondu « oui » à toutes ces questions, alors félicitations. Vous faites parties des 8 p. cent des gens les plus riches et les plus privilégiés de la planète.

Vous êtes l’élite mondiale.

Et vous faites probablement partis des 0,00000001 p. cent des êtres humains les plus chanceux, intelligents, riches et prospères que la Terre ait connu. De toute l’histoire de l’humanité.

Félicitez-vous !

Photo © NinaMalyna – Fotolia.com

67 Comments to “Vous êtes riche… La preuve :”

  • pierre@de-chez-moi.fr 28 avril à 17 h 34 min

    Sacré Louis !

    Et si on se mettait à positiver un peu ? C’est surement l’objectif de cet article ! En adoptant une attitude positive on se crée mécaniquement des opportunités. En restant négatif et pessimiste, toujours insatisfait, on s’enferme dans une spirale qui n’apporte rien de bon.

    Apprendre à positiver ….voilà ce qui nous manque comme cours à l’école !

    Merci pour l’article …
    N’empêche que Louis …. Il était le plus riche de sa génération … et je peux pas en dire autant de moi !

    :p

    Bon week end :)

    • Cédric Vimeux 3 mai à 10 h 11 min

      Bonjour Pierre,

      Oui, l’attitude positive ou négative peut faire la différence entre heureux ou malheureux.

      Cédric

  • Nicolas Sterlest@lesentrepreneursduweb.com/ 28 avril à 17 h 43 min

    Salut Cédric,

    Une vérité indéniable.
    Seul bémol, les temps ont changé, les moeurs et les besoins aussi.

    Nicolas

    • Cédric Vimeux 3 mai à 10 h 13 min

      Salut Nicolas,

      > Seul bémol, les temps ont changé, les moeurs et les besoins aussi.

      Les besoins humains sont restés les mêmes. Ce sont les désirs qui ont changé.

      Aujourd’hui, la publicité nous fait courir vers des choses qu’on n’a pas les moyens de se payer et dont on n’a pas besoin ;)

      Cédric

      • Grégory@Deviendra grand 3 mai à 10 h 57 min

        Arf ! J’adore cette nuance entre besoins et désirs ! C’est tellement vrai !

        Cela étant, je pense malgré tout que l’époque ayant changé, les besoins ont eux aussi changé. Les besoins physiologiques ou psychologiques sont toujours les mêmes, bien sur. Mais je pense que de nos jours, une voiture ou un accès internet sont un besoin.

        On pourra toujours me répondre qu’ils ne sont pas nécessaires intrinsèquement à la vie. Mais sous nos latitudes et à notre époque, ils sont bien plus de simples désirs.

        Concernant mes 2 exemples, le désir serait d’avoir une Audi TT ou la totale ADLS2+clé 3G. Ou encore le dernier Apple ou Samsung pour un téléphone portable. Ou des Nike brillantes pour une paire de chaussures …

        Certains de nos dépenses sont plus de que de simples désirs. Il convient de sentir où s’arrête le besoin et où comment le pur désir …

    • Nadine 5 mai à 13 h 44 min

      Bonjour Cédric,

      Les besoins fondamentaux des êtres humains sont restés les mêmes depuis la nuit des temps. Ce sont les 5 besoins fondamentaux de l’homme selon Maslow.

      1 besoins physiologiques: respirer, manger, sentir
      2 besoins de sécurité: avoir un toît, une protection, de quoi se nourrir
      3 besoins d’appartenance: faire partie d’une communauté, une famille
      4 besoin d’estime (reconnaissance): être apprécié, reconnu par sa famille, ses amis et la société, considéré comme bon parent, travailleur etc.
      5 besoins de s’accomplir: réaliser nos projets, laisser notre contribution au monde, ce qui nous tient à coeur.

      Tout le reste, sont des désirs qui sont censés satisfaire nos besoins fondamentaux.
      Par exemple:
      Si je souhaite un superbe voiture c’est pour être reconnu comme ayant réussi, ayant du succès
      Si j’ai besoin d’une belle maison c’est parce que je veux qu’on me voit comme quelqu’un qui prend soin des miens
      De l’argent? Pour satisfaire au moins mon besoin de sécurité.
      Faire partie de telle ou telle organisation, église ou groupe? concerne mon besoin d’appartenance…etc.
      Il faut chercher derrière le désir à satisfaire le besoin fondamental qui est en manque de reconnaissance.

      Dès lors que mes besoins fondamentaux sont satisfaits, il n’est plus nécessaire de recourir à la course aux possessions et à la satisfaction de désirs immédiats.

      En fait comme le dit très bien l’article nous sommes tous riches. Le seul problème c’est que nous n’avons aucune reconnaissance pour ce que nous avons.

      Une manière de se sentir riche et non en manque de quelque chose, c’est de « rendre grâce » ( cela veut dire « reconnaître ») pour tout ce que nous avons, à tous les niveaux, du plus petit au plus grand.

      L’énergie dégagée par cet exercice journalier se fait vraiment sentir très vite.

      Cultivez l’énergie positive et non l’énergie de manque. La loi d’attraction se mettra en marche de manière agréable et positive.

      La vie n’en sera que plus RICHE

      • Grégory@Deviendra grand 6 mai à 9 h 54 min

        Je ne suis pas un expert, loin s’en faut. Et même si je connais la pyramide des besoins de Maslow, cela ne va pas plus loin que ce que vous venez d’en dire …

        Cela étant, je m’interroge …

        Pour reprendre vos termes, et c’est toujours ainsi que j’en ai entendu parler, Maslow et sa pyramide parlent des besoins fondamentaux … Mais il y a t’il d’autres besoins, qui ne sont pas fondamentaux, et qui ne renvoient pas en totalité à ces besoins fondamentaux ?

        Vous prenez l’exemple d’une superbe voiture qui renvoie au besoin d’estime, de reconnaissance. Mais quid de la voiture tout court ?… Est-ce un désir qui masque un besoin fondamental, un simple besoin ou aucun des 2 et donc une simple facilité ? Mon véhicule est une AX de 15 ans d’age qui me rend les menus services dont j’ai besoin.

        Cela étant, je n’en reste pas moins d’accord avec le sujet général de l’article. Et j’estime que la reconnaissance dont vous parlez, celle que nous devrions avoir pour ce que nous avons à tous les niveaux, est essentielle et change bien des choses au quotidien.

  • Dorian@Plateforme Bien-être 28 avril à 17 h 54 min

    Félicitons nous et pensons à ceux qui n’ont pas notre chance !
    Rien que si on répond oui à la question : « Avez-vous un ordinateur et une connexion internet ? », on fait déjà partie des riches !

  • Pierre 28 avril à 18 h 03 min

    Merci Cédric pour cet article.

    Beaucoup seront d’accord avec toi mais ce qui est beaucoup plus complexe aujourd’hui qu’à l’époque de Louis c’est d’être riche et heureux.

    Ainsi la vraie richesse, tout comme la vraie pauvreté ne sont pas matérielles mais spirituelles.Quelqu’un de vraiment riche est d’abord quelqu’un content de ce qu’il a, quel que soit son niveau de vie.

    Or actuellement, non seulement le pouvoir donné à l’argent est important mais en plus les gens peuvent facilement se comparer avec d’autres personnes grâce à ce qu’ils apprennent dans les médias, bien plus présents aujourd’hui qu’à l’époque de Louis XIV.

    Donc certes nous sommes riches mais pour beaucoup leur richesse n’est pas suffisante pour les rendre heureux. Si c’était le cas, personne ne rechercherait à gagner encore plus d’argent et ton blog n’aurait pas autant de succès.

    • Des Trucs Pour Changer De Vie 29 avril à 13 h 24 min

      Je crois que tu as mis le doigt dessus Pierre.

      La vraie richesse c’est d’être heureux. Et à voir la consommation d’anti-dépresseurs rien que dans notre pays, c’est une denrée pas si courante que ça…

      Les gens se perdent parfois dans la surabondance pour essayer de combler ce manque. Parfois d’ailleurs, ça a l’effet inverse quand ils s’endettent par exemple…

      Sam

    • Cédric Vimeux 3 mai à 10 h 15 min

      Bonjour Pierre,

      > Or actuellement, non seulement le pouvoir donné à l’argent est important mais en plus les gens peuvent facilement se comparer avec d’autres personnes grâce à ce qu’ils apprennent dans les médias, bien plus présents aujourd’hui qu’à l’époque de Louis XIV.

      Oui, c’est ce que je disais à Nicolas, juste au dessus.

      La publicité (les médias) nous fait courir vers des choses qu’on ne peut pas se payer et dont on n’a pas besoin.

      Cédric

  • joss 28 avril à 18 h 05 min

    Il est parfois très utile de remettre les choses en perspectives et par là, à leur vraie place. Merci

  • hannah@methode Tipi 28 avril à 18 h 09 min

    Oui nous avons tout mais nous passons notre temps à flipper, à prévoir , à envisager l’avenir et à créer, par nos peurs, que ça ne va pas bien se passer pour nous. Sans compter que, dans nos mémoires cellulaires il y a notre arbre généalogique avec des tas d’ascendants qui n’auraient pas répondu oui à toutes ces questions!

  • sylviane 28 avril à 18 h 09 min

    Oui, vous avez raison les temps ont changé mais aujourd’hui on a l’eau courante, l’électricité dans tous les foyers, la possibilité de se faire soigner et même si on n’a pas tous la TV on a aujourd’hui des journaux distribués gratuitement chose que l’on n’avait pas il n’y a encore pas si longtemps.

    Alors, Merci pour tout ce que nous avons, cela s’appelle la GRATITUDE et si vous visitez les pays appelés pompeusement en voie de développement (en réalité qui crèvent de faim) eh bien ma foi là on dit merci vraiment.

    Une chose me hérisse vraiment le poil c’est la question des sans-logis et aucun des candidats sauf erreur n’en a parlé bien sûr, ils ne votent pas , donc aucun intérêt. . Alors là oui, on n’a pas trop progressé et c’est inadmissible dans un pays comme le nôtre comme dans tous les autres pays d’ailleurs.

    Est-ce que quelqu’un parle d’eux ? L’Abbé Pierre décédé qui s’en soucie ? Là oui il faudrait vraiment S’INDIGNER mais Louis XIV s’en foutait aussi

    • Cédric Vimeux 3 mai à 10 h 17 min

      Bonjour Sylviane,

      > Une chose me hérisse vraiment le poil c’est la question des sans-logis et aucun des candidats sauf erreur n’en a parlé bien sûr, ils ne votent pas

      Oui, je l’avais remarqué aussi… et j’en ai tiré les mêmes conclusions : les sans-abris ne votent pas, donc ils n’ont pas d’importance.

      Cédric

  • Alain@sophrologie 28 avril à 18 h 10 min

    Bonjour Cédric,
    relativiser est toujours une chose raisonnable.
    Le constat que tu fais est parfaitement réaliste.
    Alors que se passe t-il ?
    LA PEUR !!!
    peur de perdre essentiellement.
    Perdre ce que nous avons, et cette campagne électorale appuie complètement sur cet aspect.
    Or le vrai problème est que ce que nous sommes rares à avoir sur cette planète ne va pas durer parce que nous le gaspillons.
    Einstein le disait, Hubert Reeves en 2000 disait qu’il nous restait 10 ans pour redresser la barre, faute de quoi nous allions dans le mur.
    Il n’y a qu’à voir les tergiversation au niveau des négociations mondiales à propos des problèmes d’écologie et ne serait-ce qu’à propos de la faim dans le monde, pour comprendre que le mur est vraiment tout près !!!
    Voilà pourquoi inconsciemment nous avons peur de perdre ….
    Parce que ça arrive ….

  • Gilbert de viemagnifique 28 avril à 18 h 13 min

    Bonjour Cédric,

    Je suis entièrement d’accord avec ton article. Il faut regarder la vie du bon côté! Et il est vrai que nous avons une chance incroyable!
    Nous avons tout à portée de main, il faut juste savoir saisir sa chance.
    Voici ce qui m’est arrivé, en 2009 je me suis fait licencié.
    -Chance ou malchance?
    => Comme j’avais plus de 50 ans, j’avais droit à trois ans de chômage, quel chance!
    => J’ai pris des formations sur internet et maintenant. Je me suis inscrit à ton « clubaffiliationpro » que je recommande vivement à tout ceux qui veulent se lancer sur internet.

    Et maintenant, je gagne mes revenus depuis mon domicile, quel chance!

    Toujours en 2009, je me suis fait opéré d’un hernie discale et 1 mois après, j’ai eu une embolie!
    – Chance ou malchance?
    => Vraiment de la chance, car j’ai eu droit aux meilleurs traitements et spécialistes sans débourser 1 centime!

    La vie est vraiment magnifique!

    • Cédric Vimeux 3 mai à 10 h 18 min

      Merci beaucoup ces exemples Gilbert ;)

  • Dominique@les relations humaines positives 28 avril à 18 h 18 min

    C’est vrai, je suis d’accord, on se plaint toujours de sa position dans la vie, on a jamais assez d’argent. Seulement à toujours vouloir comparer sa vie à la partie de la planète pauvre, à tout ceux qui ont moins que nous, est ce que ça règle vraiment nos propres problèmes ? Je ne crois pas.
    Ma propre position en ce moment c’est que je vis très mal avec ce que je gagne, il me manque toujours de l’argent tous les mois pour pouvoir satisfaire mes enfants (qui ne demandent pas grand chose je vous assure et je ne fais pas de dépense inconsidérée ), et en plus les impôts vont me réclamer plus de mille euros… est ce que comparer ma situation va me permettre de me sortir de mes problèmes? je ne crois pas… j’aimerais bien pouvoir être formé pour faire de mon blog un « blog à succès » et gagner de l’argent mais je ne peux pas… Alors ? Et je n’ai pas le droit de me plaindre ? Non.. c’est vrai… Mais si quelqu’un peut m’aider à gagner plus que ce que je gagne aujourd’hui je prends……

    • jacky @ Vendeur de rêves 28 avril à 18 h 31 min

      Car l’homme est ainsi fait qu’il n’est jamais satisfait. A lire « Enquêtes sur le sens de la vie » de Jacky Bourgogne (tiens c’est moi çà !) où dans le chapitre 2 le Dalaï Lama nous démontre que le bonheur est à l’intérieur de nous mêmes et ne s’obtiendra pas dans la quête toujours inassouvie car insatiable des besoins matèriels.
      Merci pour ce bon article

    • Cédric Vimeux 3 mai à 10 h 22 min

      Bonjour Dominique,

      > est ce que comparer ma situation va me permettre de me sortir de mes problèmes?

      Non, cela ne permet pas de régler les problèmes (seule l’action le permet), mais cela permet d’être dans un meilleur esprit, d’être positif et mieux dans sa peau. Et cela, par contre, peut vraiment aider à sortir des problèmes.

      > j’aimerais bien pouvoir être formé pour faire de mon blog un « blog à succès » et gagner de l’argent mais je ne peux pas…

      Pourquoi tu ne peux pas ???? Qu’est-ce qui t’en empêche ???

      Cédric

  • Daniel 28 avril à 18 h 21 min

    Merci Cedric pour ton article,comme toujours très judicieux. Je vais prendre une partie pour la mettre sur mon mur Facebook,et surtout en faire prendre connaissance à une amie qui ne relativise jamais.Ce sera,je l’espère,une bonne leçon pour elle. Quand je pense simplement à la manière dont je me divertissais très simplement étant enfant(j’ai 59 ans),et quand je vois maintenant que les jeunes sont bien moins heureux(ils m’en donnent en tout cas l’impression)que les gosses de mon époque,ce serait bien qu’on leur fasse lire cet article.

  • Marie-Micheline de REVENUS-MARKETING 28 avril à 18 h 24 min

    Bonjour

    On ne s’arrête pas vraiment à penser que nous sommes privilégiés. Pour nous, ça fait partie de notre quotidien et nous n’y portons plus attention…quel dommage. C’est bien un article comme celui-là pour nous remettre ce que j’appelle: « les yeux en face des trous ».

    • Cédric Vimeux 3 mai à 10 h 25 min

      Bonjour Marie-Micheline,

      On ne remarque plus qu’on est privilégié parce que nous y sommes habitués. Mais, par contre, bien que l’on soit habitué à « quelques petits problèmes » dans notre vie, ou dans le pays, bizarrement, on les remarque ;)

      Cédric

  • jacky 28 avril à 18 h 33 min

    Car l’homme est ainsi fait qu’il n’est jamais satisfait.
    A lire « Enquêtes sur le sens de la vie  » de Javcky Bourgogne (tiens c'(est moi çà !) où dans le chapitre 2 le Dala Lma nous démontre que le bonheur est à l’intérieur de nous mêmes et ne s’obtient jamais en courant aprés des quêtes insatiables et inassouvies de besoins matèriels.

  • Mary de Ascensionplus.com 28 avril à 18 h 39 min

    Salut Cédric

    Effectivement, nous avons tendance à oublier que nous sommes des privilégiés et que quelque part nous sommes déjà riche.
    Les gens ont la mauvaise habitude de se concentrer sur ce qu’ils n’ont pas, plutôt que sur ce qu’ils ont, et de remercier!
    Un auteur a dit: « il y a des milliers et des milliers de gens dans le monde qui aimeraient passer ne serait-ce qu’une seule de nos journées! », et pour eux ce serait du luxe.

    • Cédric Vimeux 3 mai à 10 h 26 min

      Bonjour Mary,

      Superbe citation. Te rappelles-tu du nom de l’auteur ?

      Cédric

  • Marie-Noel@des e-ditionsLABELVIE 28 avril à 18 h 45 min

    Tout ce sur quoi on se concentre prend de l’ampleur nous rappelle T. Harv Ecker dans « Les secrets d’un esprit millionnaire ».

    Quand nous payons vos factures : réjouissons-nous de pouvoir le faire au moment même. Pour nous aider à ressentir du positif, il suffit de penser. je reçois une somme 10 fois plus élevée que cette facture.
    Quand nous dépensons de l’argent : sentons votre satisfaction plutôt que notre culpabilité.
    Et pour changer le monde, au lieu d’en discuter, versons notre contribution à des associations, à des oeuvres, à notre voisin. Posons des actes.

    Profitons de notre richesse, quel qu’en soit le niveau et elle prendra de l’ampleur.

    Bon week-end tout le monde!

  • Thierry@blog business 28 avril à 18 h 57 min

    Salut Cédric

    Très bon article.

    De toute façon, plus on en a, plus on en veut.
    L’humain est un éternel insatisfait et n’est jamais content.

    Même en interviewant les plus riches, il répondent qu’ils ne le sont pas. Et plus on descend dans les revenus, plus le discours se rapproche de la réalité.

    Les plus pauvres (mais riches quand même) ont la réponse la plus pertinente.

    • Cédric Vimeux 3 mai à 10 h 31 min

      Salut Thierry,

      > L’humain est un éternel insatisfait et n’est jamais content.

      Non, pas l’humain. Plutôt l’occidental…

      En Orient, ils sont très différents.

      Cédric

  • Raphael@duel-marketing 28 avril à 19 h 06 min

    Bonjour Cédric
    Cet articles est très profond,Souvent nous les etres humains sont avares,on ne se contente jamais de ce que l’on a . Si on fait partie de l’élite mondiale Pourquoi nous ne Glorifions pas Dieu.
    Amicalement.
    Raphael

  • Gino de Vers la Réussite 28 avril à 19 h 51 min

    Ça remet les pendules à l’heure!

    Je tente de mieux apprécier ma vie depuis quelques mois et ton article me fait réfléchir beaucoup plus profondément.

    Bravo!

  • François@marketing 28 avril à 20 h 58 min

    Bravo,rester humble,se remettre en cause,respecter notre envirronement,ah! oui c’est bien ça le problème.
    Amicalement.

  • Marc@Envie_de_Bébé 28 avril à 21 h 30 min

    Pour ma part j’ai également adoré cet article…

    C’est parfaitement indéniable. Et il faut à l’égard d’autres pays rester humble et relativiser notre vie d’occidentaux!

    Et quand bien même nous ne serions pas satisfait de notre propre vie, il y a tant d’informations et de savoir mis à notre portée que nous pouvons si nous le désirons vraiment atteindre nos objectifs de vies qu’ils relèvent de la sphère privée ou financière…

    Nous sommes libres et nous n’avons que l’embarras du choix pour la vie que nous voulons menée.

    Cette article est digne d’optimisme et d’humilité.

    Il nous remet à notre place, BREF bravo Cédric! :)

    • Cédric Vimeux 3 mai à 10 h 33 min

      Merci à toi Marc ;)

  • christian@reussite 28 avril à 23 h 08 min

    Bonsoir à toutes et tous.
    Aujourd’hui il y a dans chaque foyer une voiture,voir deux, la tele, le home cinéma, le portable ordinateur et téléphone,Internet pour s’en servir il faut une connection, tout çà c’est payant.
    J’en passe et des meilleurs,la liste peut être longue.
    Le pourcentage de gens qui ont cet équipement montre bien que l’on est pas si malheureux que l’on voudrait le faire croire.
    PS:La vie a un début et une fin au milieu c’est ce qu’on vous en faites.Sophie Davant-Tout une histoire-FR2
    Chacun’e’ choisit sa voie. Sincérement nous sommes riches et arrêtons de nous plaindre.
    Cordialement-christian

    • Cédric Vimeux 3 mai à 10 h 39 min

      Tout à fait d’accord avec toi Christian.

      Je connais des gens qui ont un énorme PC, une belle voiture, un frigo bien rempli, une grosse télévision 3D, deux consoles de jeux, et j’en passe.

      Mais quand ils parlent, c’est pour se plaindre et dire qu’ils ont des fins de mois difficiles, qu’ils n’ont pas de chances, etc. Tout cela, à cause des « riches »…

      Cédric

  • Rodrigue@Theme Wordpress Gratuit 28 avril à 23 h 20 min

    Nous avons bien évolué, et je regrette l’époque du troc !

    Nous sommes à l’époque où le pouvoir l’emporte sur le devoir, où nos voisins ont toujours mieux, et où nous voulons + que nos voisins.

    La prise de conscience est imminente, d’après certaines croyances, nos enfants seraient la transitions, d’où certains problèmes de compréhension… Nous ne serons plus là pour vérifier.

    La médecine sera sous peu optionnelle, et notre corps sera capable de guérir si on lui en donne les moyens (source, le livre: « les 5 blessures de l’âme »), c’est une évolution que doit nous apporter 2012 selon certains, et une prise de conscience nous aménera cette connaissance.

    Bien sûr Louis m’aurai pendu si j’avais dit ça sur son Blog.

    Nous sommes bien loin des tas d’excréments derrière les rideaux du chateau.

  • MO 29 avril à 2 h 20 min

    Bonjour Cédric,

    Et oui nous vivons dans une société de consommation de masse : des gens qui consomment à outrance et ne font que se plaindre tout le temps ( rouspéter contre le patron, rouspéter contre le mauvais temps, rouspéter contre la canicule , rouspéter contre les embouteillages…..les pv , la fiscalité …)

    A jeter son regard vers certains pays lointains, il faudrait relativiser les choses:
    par exemple un milliard (de personnes) dans le monde n’a pas accès à l’eau potable, ne parlons pas de manger à sa faim , de l’absence de soins, d’accès au savoir… et toute la panoplie des aides dont on peut bénéficier dans un pays développé.

    Certes des inégalités existent, des problèmes sociaux aussi mais « comparés » à ce qui se passe ailleurs ( encore que je n’aime pas ce terme , car ça voudrait dire , légitimer les inégalités et injustices sociales existant dans les pays considérés comme riches) on peut qualifier notre situation de superficielle …Les gens seraient des insatisfaits quoi qu ‘il arrive.

    Toutefois ce n’est pas une raison pour tolérer certaines agissements , alors qu’il y a des gens qui souffrent malgré tout.. ça serait ridicule de dresser un palmarès de la misère.
    Il est évident que l’appât du gain systématique et rapide, l’avidité de certains financiers, dépourvus de bon sens et de conscience (il n’ ya qu’à analyser la crise des sub-primes aux USA en 2008) et l’hypocrisie des élus, quand on les entend pleurnicher et crier haut et fort que les caisses sont vides …alors qu’en 2008 pour renflouer certaines Banques (bien imprudentes avec l’argent des autres) en une nuit sans la moindre hésitation.

    Exemple il y a 48 Heures la commission de Bruxelles a commencé à gueuler après certaines banques: en effet Bruxelles veut savoir ce que les banques ont fait des 1 000 milliards d’euros de la Banque Centrale Européenne?
    http://t.co/tDnHAVgP

    no comment

  • Noé@astuces 29 avril à 2 h 49 min

    On a tout mais il manque toujours autre chose,

    Noé

  • Thiery 29 avril à 7 h 32 min

    Merci pour cet article particulièrement motivant et qui invite à réfléchir à notre condition par rapport aux autres.
    Il ne s’agit pas simplement de faire « comme si » on était MOINS malheureux que les autres, mais heureux … d’être heureux.
    Trouvons l’amour & l’abondance dans notre vie et nous pouvons et devons la retransmettre à celles et ceux qui ne l’ont pas.
    Alors, nous touchons du doigt l’amour, la gratitude et l’humanité.
    Et là, vraiment, … nous sommes riches.
    Belle vie à vous

  • janette de numerologie-karmique.illymity.com 29 avril à 11 h 06 min

    :)….Cédric….Tu es le meilleur !!!

    On a beau le dire à notre entourage…difficile de leur faire réaliser.

    Bien cordialement
    Janette

    • Cédric Vimeux 3 mai à 10 h 42 min

      Merci Janette ;)

  • lionel@ devis sites web 29 avril à 11 h 46 min

    Bonjour Cédric,

    Oui c’est vrai ! Mais la question que je me pose actuellement (sans être pessimiste) est combien de temps cela va t-il encore durer ?

    amicalement

    • Cédric Vimeux 3 mai à 10 h 44 min

      lol

      No comment…

  • David @ le blog qui aide les commerces locaux 29 avril à 11 h 48 min

    Non content ce que l’on a, nous en voulons toujours plus, l’homme est une race soit disant supérieure mais en fin de compte nous sommes voués à l’extinction.

    Peut être que les dinosaures aussi étaient avares et s’appropriaient la planète Terre, et d’un coup PAF ! EXTINCTION … c’est ce qui nous attend, heureusement je ne serais normalement plus la pour le voir. Malgré cela je fait attention à mes faits et gestes par respect pour les générations futures !

    Pour le moment cela ne me donne pas envie d’avoir des enfants, je suis encore jeune, un jour qui sais :)

  • Julien Arcin 29 avril à 11 h 54 min

    J’adore cet article !

    C’est aussi le constat que j’ai quand, par exemple, les gens se plaignent que leur train ou leur avion ait 15 minutes de retard. Avant, il fallait deux semaines pour faire Paris-Marseille, maintenant il faut 3h et on se plaint quand on a 15 minutes de retard !

    Après, se plaindre c’est une mentalité très française. On vit dans une génération de gens pourris gâtés qui n’ont aucune gratitude pour ce qu’ils ont.

    • Cédric Vimeux 3 mai à 10 h 45 min

      > Après, se plaindre c’est une mentalité très française

      +1

      Je pense même que « se plaindre », c’est le sport national.

      Cédric

  • agnes 29 avril à 12 h 31 min

    à voir les commentaires sur ce dernier article cela fait plaisir de constater que nous sommes quelques irréductibles à avoir de la gratitude pour les opportunités qui se présentent à nous, et cela fait vraiment plaisir, bon dimanche à tous!

  • Yanie@Ibiza-Formentera 29 avril à 14 h 40 min

    Bien vu

    Bravo… J’aime bien ceux qui voit le verre à moiité plein mais pas à moitié vide…

    Bonne journée… Et du Soleil dans vos coeurs…

    Yanie

    • Cédric Vimeux 3 mai à 10 h 46 min

      Bonjour Yanie,

      En fait, le verre, je ne le vois ni à moitié plein, ni à moitié vide.

      Je le vois complètement plein :)

      Il est à moitié plein d’eau, et à moitié plein d’air.

      Cédric

  • PATRICK 29 avril à 14 h 56 min

    C’est parfaitement vrai.

    La richesse commence quand on a décidé d’arrêter d’être pauvre dans la tête.

    Aide toi ……

    La richesse viendra je le sais j’en suis sûr..
    Comment ???
    Je ne le sais pas
    Mais cela n’a aucune importance.
    Elle est déjà là

    Je la ressent

    Amicalement

    Patrick

  • Jean-Luc de Moralotop 29 avril à 17 h 24 min

    Nous n’avons jamais été aussi riches.
    Ceci est peu discutable.
    Riches dans tous les sens du terme.
    Et pourtant, nous n’avons jamais eu aussi peur.
    Peur de tout.
    Quel triste paradoxe…

    Et aucune médication, aucune tribune, aucune mesure ne parvient à guérir cette insatisfaction permanente.

    Savez-vous pourquoi ?

    Car nous cherchons partout sauf où sont enfouis le problème et la solution, c’est-à-dire… dans nos têtes.

  • laurent 29 avril à 22 h 57 min

    Bonjour et merci pour ton article, c’est une chose que je fais régulièrement celà permet d’eviter de se plaindre de petites misères quotidienne. C’est bien de se rappeler de ça souvent.

  • annicia@transformezvospensees 30 avril à 6 h 55 min

    Je vous remercie pour cette article. La société (de consommation) évolue tellement vite que lorsqu’un désir est satisfait on se retrouve de nouveau en manque. Votre article aujourd’hui nous montre notre ingratitude face à la vie que nous avons, mais l’homme est un éternel insatisfait.

  • Grégory@Deviendra grand 30 avril à 11 h 01 min

    J’avais déjà lu ce genre de statistiques. Et aussi ce genre de réflexion sur le niveau des rois en France …

    Tout cela invite effectivement à la réflexion et à reconsidérer, sous un meilleur angle, nos conditions de vie et les problèmes qu’on peut rencontrer dans sa vie. Vouloir plus n’est pas forcément un mal. Ca peut même être une bonne chose. Mais acquérir de façon éthique, apprécier ce qu’on a déjà et être reconnaissant, c’est essentiel et cela change bien de choses en terme d’attitude et de bien-être.

    Concernant le roi, il était quand même pété de thunes Donc le RSA, les allocs et les APL, outre le fait que ça n’existait peut être pas, il devait certainement s’en tamponner :-)

    Bon, quand tu es roi, tu es aussi souvent la cible d’attentat … :-(

  • georges 30 avril à 11 h 09 min

    EH OUI !!
    Cédric tu as raison , il est temps que nous nous rendions compte de notre chance, nous vivons dans un pays riche qui nous offre tout ce dont nous avons besoin.Cessons d’être morose, car nous créons notre vie et nos pensées influences nos vies.
    Nous pouvons tout faire, tout créer restons positif , la vie est belle, soyons heureux et profitons de la chance que nous avons , nous aurions pus naitre dans un pays en guerre et dans une dictature.
    ALORS quoiqu’il arrive restons positif, profitons de notre chance.
    Amitiés à tous.
    Georges

  • corinne 30 avril à 18 h 51 min

    Bonjour,
    et oui, nous avons tendance à prendre pour acquises des choses auxquelles une grande partie de la planète n’a pas accès.
    J’ai longtemps vécu en Afrique et lorsqu’il me prends l’envie de me plaindre, je me remémore cette époque. Ce que m’a aussi appris cette expatriation, c’est que j’ai vu beaucoup plus de gens heureux là-bas qu’en France ou effectivement, beaucoup on tendance à se plaindre.

    amitiés à tous
    corinne

  • Eric Hebting 1 mai à 10 h 59 min

    Tu as bien raison Cédric :) Belle mise au point !

  • Olivier Roland 1 mai à 11 h 04 min

    Merci Cédric pour cet article ! Je répète ce message à longueur de temps sur mes blogs et ailleurs.

    J’ai d’ailleurs une excellente vidéo du TED à conseiller sur l’abondance, dans la droite ligne de ton article : http://www.ted.com/talks/lang/en/peter_diamandis_abundance_is_our_future.html

    A noter que la vidéo a été traduite en 22 langues mais pas encore en français, est-ce un signe ? J’en ai parlé sur mon groupe Facebook, et un de mes lecteurs a indiqué se mettre à la traduction, stay tuned ! ;)

    (Peter Diamandis, l’intervenant sur cette vidéo, est aussi l’auteur du livre « Abundance » qui porte cette vision optimiste de l’humanité, que je vous recommande fortement)

    • Cédric Vimeux 3 mai à 10 h 49 min

      Merci, Olivier, pour la vidéo ;)

      Cédric

  • Félix 1 mai à 12 h 55 min

    bonjour
    félicitation pour cet article je l’aime , la demonstration est vrais et cent pour cent vrais
    bravo

  • Cédric@techniques de méditation 3 mai à 9 h 04 min

    Le voyage m’a vraiment permis d’intégrer cette notion théorique en le constatant personnellement !

    Le lieu de naissance détermine en effet énormément de choses sur nos vies, dont le rapport à la richesse !

  • Vincent@Cadeaux geek originaux 4 mai à 13 h 08 min

    Belle leçon d’optimisme ! Malheureusement c’est dans la nature humain de toujours se comparer à ceux ayant plus …

  • jerome 5 septembre à 22 h 20 min

    oui nous vivons mieux qu’au moyen age, neanmoins, la situationa tendance a regresser legerement surtout en france : aujourdhui je gagne moins avec mon bac+2 que mon pere avec un certificat d’etude. mon pere n’a jamais chomé moi si!! les impots ont atteint un niveau record et les salaires ont tendance a baisser. apres, c’est sur que monter une boite n’a jamais ete aussi simple mais se planter aussi!!!

  • Patrx, Le Blogueur Utile 9 septembre à 18 h 24 min

    On se torture quelques fois à se plaindre tout le temps. On n’a pas ci, on n’a pas ça. Alors que l’essentiel n’est pas là.
    Merci Cédric de nous le rappeler.

Post comment

real money casinos new zealand