Juil
28

Vous souhaitez SPLIT TESTER votre VIE ? Étrange non ? Alors suivez le guide !



Article Invité rédigé par Mathieu MORENO du blog BusinessFougueux dans le cadre de l’événement Tournante Webmarketing.

Aujourd’hui nous allons casser les règles. Désormais l’impossible, ce qui n’était qu’un rêve pour vous, va devenir possible. 

Grâce à quoi ? Au split testing bien sûr ! 

Split tester votre carrière professionnelle (et votre vie par la même occasion) , ça vous tente ? 

Mais avant de vous embarquer dans cette aventure, un petit rappel s’impose (sous peine de me faire huer par de nombreux webmarketers !) : 

Le Split test (split tester, split testing enfin comme vous le sentez) ou l’art de tout tester, c’est le fait de tester différentes choses pour voir celle qui offre le meilleur résultat

Plus communément appelé «Test A/B» (ça fait moins classe je trouve ;) ), il s’agit de tester deux variables différentes afin d’identifier la variable qui procure le plus grand rendement. 

Un exemple pour votre blog : Si vous souhaitez split tester votre squeeze page alors «il s’agit de tester deux versions légèrement différentes d’une squeeze page, afin de déterminer celle qui apporte le plus d’inscriptions». Cédric a réalisé un très bon article sur ce sujet. 

Alors pourquoi split tester votre carrière professionnelle ?

Tout simplement parce que votre force de travail est précieuse. Inutile de la confier à un employeur qui ne vous apportera pas ce que vous attendez de lui. 

Si vous lisez régulièrement «Virtuose Marketing» alors vous êtes probablement déjà passé à l’action.

Vous développez certainement une activité sur le web (un blog par exemple) mais consacrez-vous 100 % de votre temps à cette activité ? 

Le but aujourd’hui va être de « Split Tester » votre carrière professionnelle (soyons fou… votre VIE) ! 

C’est fun vous trouvez pas ? Le plus impressionnant dans tout ça c’est que vous ne prenez aucun risque

split test, test a/b, mathieu moreno

Pourquoi vous devez split tester votre vie dès aujourd’hui ?

Nombreux sont ceux qui souhaitent se mettre à leur compte. Mais combien de personnes franchissent le pas ? Très peu bien sûr. 

Beaucoup de personnes ont peur de tout plaquer pour travailler en tant qu’indépendant et c’est normal ! Il faut bien manger et satisfaire les besoins de votre famille. 

Ceci peut s’expliquer par le contexte actuel (hum la crise…). Mais également par un pessimisme à la française (aie je vais me faire taper sur les doigts ;) ). 

Cependant quelques personnes réussissent à franchir le pas. Mieux encore, ces personnes ont mis de côté toutes leurs peurs et appréhensions pour vivre la vie qu’elles rêvaient de vivre. 

Ces personnes ont franchi le cap, sont passées à l’action et ont persévéré. Faites-vous parti de ces personnes ? 

Si vous êtes encore salarié ou employé alors sachez que d’ici 1 an vous pourrez peut être faire partie de ce groupe d’individus. 

Le rêve non ? 

C’est pourquoi vous devez «split tester» votre vie pendant 1 an (ou plus)

À vous de choisir la durée de votre «split test».

Le principe ? Il est simple. 

Vous allez durant une année (attention ça sera intense, je vous aurai prévenu ;) ) tester deux variables. 

La première sera votre activité professionnelle actuelle. Votre situation d’employé si vous préféré. Si vous êtes étudiant (c’est mon cas ;) ) alors vous faites partie de cette catégorie.

Donc si vous êtes comptable, professeur, ouvrier ou encore éleveur de chihuahua (il faut de tout!) alors vous faites partie de cette variable. 

La deuxième sera votre future activité professionnelle. Celle dont vous rêvez. Votre but sera de développer votre activité afin de devenir travailleur indépendant à la fin de cette année test

Se mettre à son compte n’a pas de prix. Si vous souhaitez vivre de votre blog, créer une boutique e-commerce ou encore travailler en tant que freelance alors vous faites partie de cette variable. 

Récapitulons : Vous décidez de faire un split test avec deux variables : 

Variable A : votre activité professionnelle actuelle (ou vos études).  

Variable B : votre activité professionnelle future (se mettre à votre compte).  

Comment créer un split test pour votre vie ? 

Votre split test va s’articuler autour de 4 étapes. Les voici :

 Étape 1 : Créer une stratégie, un «business plan» pour votre nouvelle activité

La première étape consiste à identifier et à poser la stratégie de votre nouvelle activité. 

Faites un plan de A à Z représentant l’architecture de votre nouveau business. 

Pourquoi faire ce travail ? Tout simplement pour être guidé, pour ne pas s’éparpiller et savoir exactement ce que vous devez faire pour vivre enfin la vie que vous méritez : devenir votre propre patron. 

Votre travail consistera à trouver l’idée de votre future activité professionnelle (si vous l’avez déjà c’est parfait !), à vous former sur le sujet et à construire votre stratégie

Et ensuite ? 

Étape 2 : Se fixer des objectifs et organiser ses journées 

Votre deuxième étape consistera à vous fixer des objectifs (et à vous organiser… aie…). 

Pourquoi ? Tout simplement pour être guidé. Cela vous permettra d’organiser vos journées en fonction de ces objectifs. 

Chaque journée sera une marche de plus vers votre objectif principal : devenir indépendant. 

Pensez à bien découper votre objectif principal en de nombreux mini-objectifs. Chaque jour, semaine, mois… consistera à atteindre un ou plusieurs mini-objectifs. 

Cela vous permettra d’être encore plus motivé et d’avoir une vue d’ensemble de votre progression. 

Ensuite en fonction de ses objectifs, organisez vos journées afin d’avoir le système organisationnel le plus performant possible. 

Pourquoi ? Je vous explique : 

Votre objectif sera d’être efficace dans votre job et dans votre nouvelle activité tout en conciliant les 2 à la fois ! 

Chaque minute est précieuse. Souvenez-vous. Vous allez bientôt fixer une date cible à respecter.

Si vous n’avez pas un système organisationnel efficace alors vous ne tiendrez que 2 semaines maximum. 

Après vous vous essoufflerez forcément… et le risque d’abandon sera si présent que votre motivation prendra un sacré coup de vieux.

Donc n’hésitez pas à faire des concessions et concentrez-vous sur les tâches créatrices de valeur. Uniquement celles-ci car vous n’avez pas le temps de vous focaliser sur les autres. 

Votre temps est précieux pendant ce split test et…

… je ne vous cache pas que ce programme sera intense !

Dans le sport on dit souvent cette phrase (que j’adore) : « S’entrainer dur, pour gagner facilement ». 

Dans notre cas c’est exactement la même chose. 

Étape 3 : Se fixer une date cible

À ce stade vous avez une stratégie bien définie, des objectifs précis et une organisation «potable» (car votre système organisationnelle n’est pas définitif. Il est même loin d’être parfait et c’est normal car de nombreuses contraintes vont s’ajouter à votre calendrier tout au long de votre split test). 

Donc il ne vous reste plus qu’à choisir une date cible (et à la respecter). 

6 mois, 1 an ou encore 5 ans. C’est selon l’ampleur de votre projet. 

Dès que vous avez fixé cette date cible alors passez à l’action (n’attendez plus !). 

Ne partez pas dans tous les sens et référez-vous aux principes évoqués à l’étape 2.

Étape 4 : Faire régulièrement des minis-bilans

Tout au long de votre aventure, pensez à faire régulièrement des minis-bilans. 

Personnellement je réalise un bilan chaque mois mais c’est à vous de fixer la fréquence de ces minis-bilans. 

Ces bilans vont servir à évaluer vos progrès. À voir votre évolution, ce qui fonctionne dans votre nouvelle activité. Ou au contraire ce qui ne fonctionne pas. 

Cela vous permettra également de mesurer votre efficacité. De modifier légèrement l’organisation de vos journées. De faire un point sur vos objectifs. 

Vous pourrez aussi faire un bilan de votre job actuel. 

Pourquoi ? Tout simplement pour rester dans la même direction ou pivoter si vous partez un peu dans tous les sens (ou si votre progression stagne). 

Conseil : Tenez régulièrement à jour un carnet où vous inscrirez les avantages mais également les inconvénients que vous rencontrerez au fur et à mesure de votre aventure. Pour votre situation actuelle (salarié, employé…) et votre situation future (votre objectif : être indépendant). 

Voilà, à ce stade l’élaboration de votre split test est achevé et vous avez plus qu’à attendre (activement et non passivement ;) ) les résultats. 

Donc d’ici 1 an ou même 6 ans vous serez en mesure de prendre une grande décision dans votre vie (qui pourrait la changer du tout au tout…). 

«Rester salarié» ou «Devenir votre propre patron (avouez que ça claque ? ;) )» ! 

Un exemple : le mien

J’ai décidé de split tester mon avenir sur 6 ans

Pourquoi ? Tout simplement pour analyser 2 modes de vie différents. 

Le premier, vous le connaissez certainement. Le fameux «métro-boulot-dodo» ! 

C’est un peu la voie traditionnelle. Faire des études, recevoir un diplôme puis être embauché dans une entreprise. 

Le deuxième est plus subtile. Il laisse rêveur… 

Ici c’est la voie « marginale ». Ne pas faire d’études, ne pas recevoir de diplôme et travailler en tant qu’indépendant (vous pouvez très bien avoir un diplôme et travailler par la suite en indépendant ;)).

Bref devenir son propre patron quoi. 

Un mythe ? Un rêve ? Pas pour tout le monde ! 

Donc j’ai décidé de split tester mon avenir en suivant à la fois le parcours traditionnel (test A) tout en développant une activité entrepreneuriale en parallèle (test B). 

À l’heure ou j’écris cet article, je suis en prépa Cachan afin d’intégrer une grande école de commerce. Ce parcours scolaire devrait durer 5 ans (si tout va bien… mais il m’en reste plus que 4… ouf !). 

À la fin de mes études je souhaite faire 1 an dans une entreprise afin d’expérimenter « la vraie vie » (vous savez la voie traditionnelle ;) ). De voir comment se passe la vie de salarié et de comparer ensuite avec ma future activité professionnelle. 

Pendant ces 6 ans, je développe en parallèle une activité sur le web afin de devenir travailleur indépendant. Mon objectif ultime. 

En procédant ainsi je ne mets pas tous mes oeufs dans le même panier. Je ne prends que très peu de risques. 

Pourquoi ? C’est simple. 

Je n’ai pas décidé de tout quitter pour me lancer dans l’aventure entrepreneuriale. 

Pour vous c’est exactement la même chose. 

Plutôt que de tout quitter du jour au lendemain, préparez votre reconversion en parallèle de votre job actuel. 

J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs qui ont procédé de la sorte alors si eux l’ont fait vous pouvez très bien le faire (ce ne sont pas des surhommes ;) ). 

Donc si mon activité sur le web ne décolle pas je pourrai toujours m’orienter vers ma deuxième option : la voie traditionnelle (tout en « split testant » ma vie à nouveau). 

Voilà pourquoi je veux split tester ma vie. Même si j’échoue je serai en mesure de retomber sur mes pattes afin de réessayer encore et encore. 

Donc si vous êtes étudiant essayez cette aventure, vous ne serez pas déçu. 

Si vous êtes salarié, employé… ou encore autre chose alors commencez dès aujourd’hui à développer une activité dans le but de devenir votre propre patron. 

Fixez-vous une date cible et mettez tout en oeuvre pour réussir votre objectif

Que pensez-vous de cette technique ? 

Article invité rédigé par Mathieu Moreno. Visitez son blog BusinessFougueux.

40 Comments to “Vous souhaitez SPLIT TESTER votre VIE ? Étrange non ? Alors suivez le guide !”

  • GREG LIFE STYLERS 28 juillet 2013 à 16 h 20 min

    Très bons conseils Mathieu. Je pense que ton article va aider et ouvrir les yeux de quelques personnes qui se lancent sur le web ;-)

    • Mathieu@businessfougueux 6 août 2013 à 17 h 05 min

      Salut Greg,

      Merci pour ton commentaire, je rentre de vacance donc je viens seulement de voir l’ensemble des commentaires ;)

      À bientôt,

      Mathieu

  • Geoffroy | Devenir entrepreneur à succès 28 juillet 2013 à 16 h 31 min

    Bonjour Mathieu,

    Ton idée semble très alléchante mais il te faudra suivre un cursus d’apprentissage pour démarrer ton actiivté en solo.

    Quand je parle de cursus, je parle surtout de livre à lire pour te former.

    Il y a bien sur la technique mais c’est surtout l’état d’esprit qui compte.

    Je te recommande vivement les livres de Robert Kiyosaki dont je suis en train de lire le 5eme livre.

    Cela te permettra de bien comprendre les tenants et aboutissant de ton activité en solo.

    Ce sont des livres qui te donnent les bases pour te lancer.

    Si cela t’intéresse, on peut en discuter. J’aime bien ce genre de challenge donc je suis prêt à en discuter. Cela te permettra de prendre du recul sur ton aventure.

    Je n’aime pas trop donner de conseils donc ce serait plus une discussion ouverte.

    Bonne continuation

    Geoffroy

    • Mathieu@businessfougueux 6 août 2013 à 17 h 07 min

      Bonjour Geoffroy,

      Merci pour tes recommandations et d’ailleurs je les suis depuis longtemps à la lettre :)
      Je lis 1 à 2 livres chaque semaine et je suis 1 formation chaque trimestre !

      J’adore me former… et encore plus tester ce que j’apprends :)

      À bientôt,

      Mathieu

  • gilles 28 juillet 2013 à 16 h 39 min

    bonjour à tous
    mathieu
    C’est un bon système de raisonnement
    c’est excellent d’être aussi jeune et d’avoir déja cette démarche
    je n’ai pas de doute qu’au bout de 4 ans tu auras ton diplome et ton business d’indépendant
    merci à toi cédric de nous faire découvrir tous ces blogueurs
    gilles

  • gilles 28 juillet 2013 à 16 h 41 min

    geoffroy
    peux tu nous faire un retour sur les livres de Kiyosacki
    gilles

    • Geoffroy | Devenir entrepreneur à succès 29 juillet 2013 à 10 h 42 min

      Salut Gilles,

      Je parle notamment de Père riche, père pauvre qui est en fait un livre en 2 parties.

      J’ai longtemps été réticent à le lire car je ne trouvais pas le titre très intéressant.

      Mais une fois acheté, je n’ai plus su y décrocher.

      Ce sont en fait des livres qui vous amènent à réfléchir sur votre façon de gérer vos affaires, votre argent dans la vie de tous les jours mais aussi dans votre entreprise.

      Nous sommes conditionnés par ce que nous avons appris à l’école et par ce que nos parents nous ont incluqué.

      Avec ce livre, vous allez vite vous rendre compte que tout ce que vous avez appris n’est probablement pas la meilleure façon de réussir dans la vie.

      Et après avoir lu plusieurs livre de l’auteur, je suis persuadé qu’il a en grande partie raison.

      C’est pourquoi, j’ai décidé de passer à l’action en suivant ses conseils. Je suis sur le point de faire la première étape e ce changement de vie. Des que cette première étape sera faite, j’e parlerai sur mon blog.

      J’ai toujours rêvé de pouvoir prendre ma retraite à 50 ans. Je pense que cela sera possible si je suis les conseils de l’auteur alors qu’avant, c’était plus un idéal difficilement réalisable.

      Je conseille donc vivement ce livre et tous ceux du même auteur Robert Kiyosaki pour améliorer votre situation financière.

      Vous allez y découvrir des principes assez simples mais terriblement efficaces.

      Geoffroy

  • CSCFA 28 juillet 2013 à 17 h 36 min

    Très bonne démarche qui portera sans aucun doute ses fruits. Je te souhaite bonne chance, même si il est vrai que passer indépendant sans avoir de cursus est difficile, surtout de nos jours.

  • Younès 28 juillet 2013 à 18 h 50 min

    Salut Mathieu !
    C’est la méthode que j’emploi depuis quelques mois, et en effet, c’est de loin la moins risquée et la plus rentable.
    Bonne continuation Mathieu !

    • Mathieu@businessfougueux 6 août 2013 à 17 h 12 min

      Si on arrive à bien optimiser son temps et à faire un effort important lors de la « mise en route » du projet alors oui c’est très efficace.

      Pour l’instant c’est ce que je fais en parallèle de mes études et je n’ai que des retours positifs.

      Pourtant j’ai 35 à 40 heures de cours chaque semaine + 2-3 heures de travaille à la maison chaque jour (je suis en prépa).

      Mais j’ai aussi un emploi du temps optimisé à la minute près qui me permet de concilier les études et l’entrepreneuriat. J’ai même encore 2-3 heures le week-end pour mes amis.

      Si ça c’est pas la belle vie :)

      À bientôt,

      Mathieu

  • tia@etre-auto-entrepreneur.fr 28 juillet 2013 à 18 h 59 min

    Alors je suis en plein split test sans le savoir depuis six mois ! Excellent article Mathieu

  • chems@polyval 28 juillet 2013 à 19 h 50 min

    d ailleur un ancien proverbe ouligne:

    celui qui n’a qu’une porte, risque de se trouver coincé si elle bloque!

    donc des fenêtres de secours , ça sert toujours…

    • Mathieu@businessfougueux 6 août 2013 à 17 h 14 min

      Le mieux est de diversifier ses sources de revenus alors oui ça sert toujours. Mais le plus dur est de faire le premier pas et de persévérer ensuite…

      À bientôt,

      Mathieu

  • bertrand@marketing de reseau 29 juillet 2013 à 6 h 05 min

    En voila un programme bien ambitieux. En tout cas c’est motivant, d’en apprendre tant d’un etudiant. Comme quoi, l’age n’y est pour rien.
    Et souvent les jeunes ont moins de craintes.
    On commence a accumuler les peurs avec l’age peut-etre? Ou au contraire, en se remuant les fesses et ajoutant petit challenges apres challenges, on finit par mettre ses peurs de cote, et se gonfler de confiance…

    Pour reprendre les 4 etapes de cet article, c’est simple comme raisonnoment mais qu’est ce que c’est important!!!
    Sans organisation, deadline et objectifs concrets, ca devient vite le chaos…
    J’en suis d’ailleurs victime une fois par semaine, et je dois me botter le derriere pour y revenir.
    C’est dingue comme c’est facile de s’autoderouter, non?

    Pour le split test, c’est quelque chose d’encore nouveau pour moi. Je l’ai maintes fois entendu, mais pas encore mis en action.
    Faudrait le faire non?
    Plus qu’apparamment, OUI….
    Merci pour ces idees motivantes

    Bertrand

    • Mathieu@businessfougueux 6 août 2013 à 17 h 16 min

      Et oui, il faut savoir parfois sortir de sa zone de confort tout en sachant ce que l’on fait. Il est donc important d’avoir une bonne organisation et des objectifs concrets :)

      À bientôt,

      Mathieu

  • Des Trucs Pour Changer De Vie 29 juillet 2013 à 8 h 16 min

    Je te félicite Mathieu car tu es jeune et tu as déjà compris beaucoup de choses (on dirait maitre yoda quand je parle comme ça).

    Sérieusement, je suis certain que tu te trouves sur la bonne voie.
    Même si ce que tu écris est valable pour bon nombre de gens, pour certains cela ne fonctionnera pas.

    Pourquoi ? Parce qu’ils ne sortiront pas vraiment de leur zone de confort.
    Certains ont besoin de « se mettre en danger » pour donner leur plein potentiel. Et tant qu’ils ont le boulot salarié, ils n’y sont pas.

    Alors le bémol que je mettrais c’est que ce que tu écris est valable pour une partie des gens.

    Sam

    • Mathieu@businessfougueux 6 août 2013 à 17 h 18 min

      Bonjour,

      C’est tout à fait vrai ce que tu dis. Parfois il nous faut un réel échec pour que nous sortions de notre zone de confort. Et le plus incroyable dans tout ça c’est que c’est dans ces périodes où nous sommes en « danger » que nous faisons des choses incroyables.

      À méditer alors :)

      À bientôt,

      Mathieu

  • Séduction par CCA 29 juillet 2013 à 9 h 56 min

    Vraiment excellent cet article ! Les conseils qui y sont donnés sont judicieux.

    Il n’y a rien de mieux qu’un plan et des objectifs fixés pour rester motivé, fixé sur ses objectifs et donc pour avancer plus efficacement.

    A bientôt,
    Hugo.

  • EricHebting@marketing-relationnel 29 juillet 2013 à 10 h 21 min

    Bravo Mathieu et Merci pour cet Article plein de bon sens :) !

    En effet encore trop de personnes ne préparent pas assez leur projet et quittent trop tôt leur travail salarié pour ensuite devenir déçu et aigri. Ton Article décrit une solution idéale pour éviter cet effet pervers :) ! Une solution que j’ai moi-même utilisé avec Succès :) Puisqu’aujourd’hui est mon dernier jour de salariat !

    • Mathieu@businessfougueux 6 août 2013 à 17 h 20 min

      Super si ça a marché pour toi. Comme quoi ce n’est pas qu’un mythe ;)

      Il faut savoir se faire violence parfois !

      À bientôt,

      Mathieu

  • théo duverger 29 juillet 2013 à 12 h 52 min

    Bonjour Mathieu et bravo pour ton article et ce projet.
    Maintenant, pour pinailler un peu…peut-on dans ce cas parler d’un véritable split test? ou plutôt d’une façon d’organiser sa vie afin d’en faire plus?
    Bon courage!

    • Mathieu@businessfougueux 6 août 2013 à 17 h 22 min

      Bonjour Théo,

      C’est comme tu le sens en fait. Le mot « split-test » est plus un petit clin d’oeil au monde du webmarketing ;)

      Mais en fait c’est le même principe dans la vie réelle.

      À bientôt,

      Mathieu

  • Yvon 29 juillet 2013 à 14 h 22 min

    Bonjour Mathieu

    Bon, voilà le chieur de service.

    Le « split test » comme tu le dis si bien, même si à la fin, le but c’est de tester plusieurs solutions, ne se définit pas comme çà.

    Split, en anglais, ça veut dire « partager ». En fait, c’est une LISTE de contact qu’on « split ». C’est pas une squeeze page. On partage sa liste en plusieurs segments, et on envoie chaque segment dans un endroit bien précis. Et on teste les réponses.

    Ceci était pour la définition.

    Ensuite pour le principe que tu as décidé d’appliquer… Je dirais : Bof…

    Que l’on bosse sur Internet ou dans une entreprise réelle, c’est la même chose : Il faut bosser. Et vraiment beaucoup bosser. Et encore 2 ou 3 fois plus quand on le fait sur Internet, car non seulement tu es le seul responsable de ton CA (pas de collègues ou de supérieurs pour te sauver la mise si tu as une baisse de régime), mais en plus tu as un nombre de concurrents qui frise l’indécence. Et ces concurrents, eux, ils bossent à temps plein.

    Bref, quand on bosse sur Internet, il n’y a que sur les pages de ventes douteuses qu’on lit qu’il suffit d’une poignée d’heure pour réussir. Dans la réalité, on est bien loin des 35 heures par semaine. Il faut prévoir au moins le double (et encore quand on a les compétences qu’il faut par ailleurs).

    Donc bosser à « mi-temps » sur Internet me semble une bien drôle de manière d’aborder ce job.

    Ensuite, pour avoir fait une prépa HEC dans ma jeunesse, je me rappelle du nombre incroyable de trucs qu’il fallait maîtriser pour s’en sortir. Et quand on arrive en école de commerce, c’est encore pire. Imaginer qu’on puisse faire ça à mi-temps, c’est un truc de l’ordre de l’utopie ou du fantasme. Pas vrai ??

    Je veux dire qu’une fois que tu as suivi tes 25 heures de cours par semaine, si tu bosses ensuite 10 heures (soit en moyenne 2 heures par jour) tu penses que tu vas arriver à passer tes concours tranquille ? A mon époque, je me rappelle que je bossais 6 heures par jour en plus de mes cours pour arriver à tenir le cap. Mais t’es peut-être un surdoué ou un génie, je ne peux le savoir.

    Tout ça pour dire qu’on ne « split teste » pas une vie comme on le fait avec une liste de contacts.

    L’idée est sympa, certes. Après, dans la pratique, il s’avère qu’à un certain moment, l’une des deux « variables » comme tu dis, prend le pas sur l’autre.

    Bon courage malgré tout :)

    Yvon

    • Grégory@formationpnl 30 juillet 2013 à 14 h 56 min

      Ah il est bon ce Yvon, il est bon :-)

    • Mathieu@businessfougueux 6 août 2013 à 18 h 52 min

      Bonjour Yvon,

      À mi-temps c’est sur que ce n’est pas l’idéal mais au début cela permet de se tester. Avec une bonne organisation et des objectifs clairs je pense qu’on peut y arriver. Le but ici est de commencer à développer son activité sur le web pour ensuite quitter son emploi. Pas de gagner sa vie comme un « pacha » au bout de 2-3 années. C’est un processus sur le long terme.
      Certaines personnes n’ont peut être pas envie de tout quitter du jour au lendemain donc je pense que c’est un bon processus.

      Donc quand on commence à avoir des revenus qui peuvent satisfaire nos besoins primaires alors il est peut être temps d’abandonner notre boulot de salarié. Je connais une personne qui est passé d’un travail de salarié à 4000 euros par mois à un travail sur le web à 800 euros au début. Depuis il développe ces activités sur le web et il est plus heureux qu’avant. Il gagne désormais entre 2000 et 3000 euros suivant les mois et ça le satisfait.

      Comme quoi ça a marché pour lui :)

      Après c’est vrai que le mot « split test » est ici un petit clin d’oeil au monde du webmarketing ;)

      Oui c’est vrai que ce n’est pas facile avec la prépa mais pour l’instant j’arrive à concilier les deux. Ma priorité est la prépa mais mon hobbie c’est de développer mon activité sur le web. C’est un loisir pour moi donc ça me vide la tête en quelque sorte et en plus je gagne de l’argent.

      Quand on est étudiant c’est vraiment un luxe :)

      J’ai un emploi du temps optimisé à la minute près qui me permet de concilier les études et l’entrepreneuriat. J’ai même encore 2-3 heures le week-end pour mes amis. C’est plutôt fun non ? :)

      Justement le but est que l’une des deux « variables » prennent le pas sur l’autre :) Sinon à quoi sert de tester ce qui est le mieux pour nous ? C’est sûr qu’on ne peux pas faire cet effort pendant 5 ou même 10 années. Cele peut être éprouvant parfois mais ça vaut le coup d’essayer.

      À bientôt,

      Mathieu

  • théo duverger 29 juillet 2013 à 14 h 49 min

    Ah…tu vois ce que je disais! Merci @Yvon (quoi que dans le genre chieur de service, y’a compète)

  • karine@piece moto 29 juillet 2013 à 14 h 56 min

    Salut Mathieu
    Je vous remercie pour le partage de ces judicieux conseils. Je pense qu’elles vont aider plusieurs personnes pour bien structurer leurs vie.
    Amicalement.

  • Maurel Archange 29 juillet 2013 à 20 h 57 min

    Salut Mathieu,

    C’est un très bon article que tu as proposé ici, l’idée est bonne et je pense qu’elle peut déjà aidé beaucoup de personnes qui hésitent encore à poursuivre leurs rêves. Comme le dit Yvon ça peut être difficile dans certains cas, mais je pense que c’est faisable. C’est une question de volonté.

    Après que ce soit sur internet ou ailleurs, tout le monde peut commencer une deuxième activité à temps partiel et se lancer complètement lorsqu’ils se sentent près ou s’ils ont les résultats attendus.

    Maurel Archange

  • Mo 29 juillet 2013 à 22 h 37 min

    Bonjour Mathieu,

    Article intéressant! Mais est-ce aussi simple de vouloir courir deux lièvres en même temps?
    Il faudrait avoir les moyens et surtout le temps pour s’engager dans un projet de la sorte .

    Comme l’a rappelé Yvon, a moins d’être un caméléon des temps modernes, capable de tout faire, concilier de tels projets dans la vie n’est pas du tout une partie aisée….attention force de courir après deux lièvres en même temps on risque de n’accrocher aucun!

    Cordialement

    • Mathieu@businessfougueux 6 août 2013 à 18 h 55 min

      Tout simplement parce que certaine personne ne peuvent pas se permettre de quitter du jour au lendemain leur job :)

      Et avec une bonne organisation je vous assure que ça fonctionne.

      À bientôt,

      Mathieu

      • Geoffroy | Devenir entrepreneur à succès 6 août 2013 à 21 h 26 min

        Bonjour mathieu,

        J’aurais aimé connaître ton organisation car je trouve que tu diffères des autres par le fait que :

        1) tu sais déjà exactement ce que tu veux faire. Je pense que c’est un élément fondamentale pour réussir

        2) tu me sembles très bien organisé.

        Rien que ces 2 éléments me font penser que tu ne peux que réussir.

        Je ne sais pas pourquoi mais je sens du potentiel derrière tout cela.

        Bravo et continue.

        Geoffroy

  • Jacky@Dream Maroc Creator 30 juillet 2013 à 9 h 42 min

    Perso j’en pense que ce garçon va travailler très dur pour ne pas savoir en fin de compte ce qui l’intéresse le plus. Et finalement c’est la vie qui décidera pour lui. De toute façon c’est une très bonne chose de ne jamais mettre ses œufs dans le même panier.

    Perso j’ai décidé de prendre une pré retraite à 50 ans en allant m’installer au Maroc avec 15 000 € d’économie (travail et démarches commencées 8 ans plus tôt néanmoins)
    Si ce rêve intéresse des gens : http://jadidalocations.com/blog-maroc/jacky-maroc
    Merci pour lui ;-)

    • Mathieu@businessfougueux 6 août 2013 à 18 h 59 min

      Bonjour Jacky,

      Je vous rassure, je sais exactement ce que je veux faire :)

      J’ai même mon plan de vie de fait. Et l’élément le plus important dans mon parcours serait bien évidemment l’investissement…. locatif.

      J’ai décidé de diversifier mes sources de revenus tout en assurant mes arrières (avec un « bon et grand » diplôme d’une école de commerce) si mon activité entrepreneuriale serait un échec. Mais bon, j’aime bien les échecs et j’aime encore plus rebondir ;)

      À bientôt,

      Mathieu

  • Création e-commerce 31 juillet 2013 à 14 h 19 min

    C’est un très bon article! Je suis sur le même chemin que toi, il ne me reste plus qu’à me lancer, le problème dans tout cela c’est l’idée. J’ai tellement d’idées que je ne sais pas vers laquelle me lancer! Et bien sûr, les fonds aussi sont nécessaires, mais en suivant les étapes telles que tu les décris, je pense que je pourrais m’en sortir!
    Merci beaucoup, tu as mis un coup de boost à ma motivation.

  • Jennifer Gentner 31 juillet 2013 à 15 h 22 min

    Dommage, je m’attendais à un article plus poussé et destiné aux entrepreneurs… Comme je suis déjà à mon compte, je n’ai pas grand chose à split-tester à part mes stratégies commerciales, finalement ?

  • Benjamin Challoy 5 août 2013 à 11 h 56 min

    Idée bien sympa Mathieu, mais avons-nous le temps de faire ces tests? La vie est si courte ;)

    A bientôt,
    Benjamin

  • juniver@agence location voiture tunisie 20 août 2013 à 12 h 57 min

    Bonjour Mathieu
    Un grand merci pour vous concernant le partage de ces importantes conseils. Certes, qu’elles vont structurer un bon chemin pour tous qui aime construire une bonne vie.
    Bonne continuation.

  • Ramzi@Qamis 27 avril 2014 à 14 h 53 min

    Le plus dur étant de tenir le fil bien sûr … c’est comme tout, la persévérance nous aidera à produire de bons résultats.

  • samir@centre d'appel maroc 6 juin 2014 à 7 h 16 min

    Bonjour Mathieu, intéressant comme article même si je trouve que l’application de ton principe de split testing dois se développer encore, c’est juste un avis

Post comment


Nouvelle Formation Virtuose Marketing
real money casinos new zealand