Jan
14
50

5 auteurs à succès vous conseillent pour mieux rédiger sur votre blog



Être blogueur, c’est être écrivain.

On ne peut pas bloguer sans écrire. Et, quoi en dise, les meilleurs blogueurs sont souvent des écrivains hors pairs.

L’écriture est le terreau sur lequel pousse le succès de votre blog.

Voici 5 conseils d’auteurs à succès, pour vous aider à mieux écrire, et à bloguer mieux…

blogueur, écrivain, conseils d'auteur

Conseils d’auteurs

Diana Athill

Diana Athill est une romancière britannique. Elle est l’auteure – entre autres – de Somewhere Towards the End.

Voici son conseil :

« Coupez ; en enlevant des mots qui ne sont pas indispensables, vous donnez plus de force à ceux qui le sont.

Il n’est pas nécessaire d’aller jusqu’à assassiner les phrases et les passages dont vous êtes particulièrement fiers. Mais considérez tout de même jusqu’à quel point ils apportent quelque chose d’utile à l’ensemble.

Presque toujours, il s’avère qu’ils n’apportent rien du tout et doivent donc être supprimés. »

Apprenez à supprimer tout ce qui n’est pas indispensable à la compréhension. Trouvez des mots mieux adaptés. Plus percutants.

Je sais par expérience que ce n’est pas facile. J’ai encore beaucoup de progrès à faire.

Bernard Werber

Bernard Werber est l’un de mes auteurs favoris. Je suis complètement dingue de son style d’écriture.

Si vous n’avez encore jamais lu de Werber, alors je vous recommande chaleureusement celui-ci : L’Empire des Anges.

Voici son conseil d’auteur :

« Un livre ou une histoire doit apporter quelque chose de nouveau. Si ce que vous faites est dans la prolongation de tel ou tel ou ressemble à tel ou tel, ce n’est pas la peine de le faire. Tel ou tel l’a déjà fait.

Il faut être le plus original possible dans la forme et dans le fond. L’histoire ne doit ressembler à rien de connu. Le style doit être neuf. »

Ah, l’originalité… Un mot que j’affectionne. Ce que dit Werber est valable pour votre blog.

Montrez-vous original. Ce n’est pas facile, je vous l’accorde. Il faut le vouloir, et y travailler.

Faites en sorte que votre blog soit différent. Faites l’inverse des autres blogueurs. Contredisez les idées reçues.

C’est en se faisant remarquer qu’on devient remarquable.

Stephen King

Bon, je ne vous présente pas Stephen King, vous savez qui il est, n’est-ce pas ?

Je vous recommande par contre ce livre : Écriture : Mémoires d’un métier. C’est une sorte d’autobiographie – remplie d’humour – dans laquelle il donne un bon nombre de conseils d’écriture. Si vous aimez écrire, lisez-le !

Voici son conseil :

« Pour prétendre devenir écrivain, il faut écrire au moins 4 heures par jour. »

Ok, ok… Pas besoin d’écrire 4 heures par jour pour tenir un blog… MAIS…

Si vous voulez avoir du succès, vous devez écrire régulièrement. Tous les jours, si possible.

Non seulement, vous vous ferez connaitre plus rapidement, mais votre style d’écriture s’améliorera d’article en article.

Will Self

Will Self est un romancier anglais, auteur du très décalé Ainsi vivent les Morts.

Voici son conseil :

« Avez-vous déjà fait l’expérience de ce désagréable sentiment d’incompétence et de manque de maturité, en relisant votre prose au style plutôt ampoulé ?

Adaptez-vous à cette horrible sensation, parce qu’elle ne vous abandonnera jamais, quel que soit le succès que vous puissiez rencontrer et les éloges qu’on pourra vous adresser.

C’est un corolaire du métier d’auteur et vous devez apprendre à l’aimer. »

Vous pourrez faire ce que vous voulez, vous ne serez jamais pleinement satisfait de vos écrits.

Pourquoi ? Pour deux raisons :

Non seulement vous trouverez toujours des écrivains meilleurs que vous – et vous ne pourrez pas vous empêcher de vous comparer à eux, et vous sentir ridicule.

Mais aussi, parce que votre critique intérieur sera toujours là vous rappeler que vous avez encore beaucoup de progrès à faire, et que vos écrits pourraient être meilleurs.

Je termine ce petit article en vous citant…

Jeanette Winterson

Jeanette Winterson est une romancière anglaise.

Voici ses conseils :

« Aimez ce que vous faites.

Soyez honnête avec vous-même. Si vous n’êtes pas bon, acceptez-le. Si ce que vous écrivez n’est pas bon, acceptez-le.

N’espérez rien d’un mauvais travail. S’il était mauvais quand vous l’avez mis dans le tiroir, il le sera toujours quand il ressortira.

Ne prêtez pas d’attention à ceux que vous ne respectez pas.

Soyez ambitieux pour ce que vous faites, et pas pour la récompense.

Ayez confiance en votre créativité.

Aimez ce travail. »

J’espère que ces quelques conseils d’auteurs vous seront utiles.

PS: Cet article a été écrit il y a plusieurs mois. Il était dans ma corbeille. Je l’ai lu une dernière fois avant de le supprimer pour de bon. Et puis, je me suis dit que finalement, il n’était peut-être pas aussi mauvais que ça. Du coup, je le publie aujourd’hui…

Qu’en pensez-vous ?

Photo © Alexander Trinitatov – Fotolia.com

50 Comments to “5 auteurs à succès vous conseillent pour mieux rédiger sur votre blog”

  • Jonathan 14 janvier 2012 à 12 h 09 min

    Bonjour Cédric,

    Perso, j’adore également Bernard Werber. Pour moi, la trilogie « Les Fourmis » est assez exceptionnelle.

    Et puis, oui, sans aucun doute, l’originalité. Perso, je suis fan aussi.

    Il faut bousculer les codes en vigueur, renverser les « protocoles » de bonnes conduites.

    J’essaie de l’appliquer dans le développement de ma boîte. En même temps, au vu de ma situation, il ne me reste que ça à faire si je veux sortir du lot.

    En tout cas, sympa ces petits conseils de maître.

    Cordialement,

    • Cédric Vimeux 15 janvier 2012 à 10 h 27 min

      Ah Les Fourmis, excellents (même si je préfère quand même l’Empire des Anges).

      • Take-Elite 15 janvier 2012 à 12 h 58 min

        effectivement les deux premiers fourmis sont excellents mais le dernier la révolution des fourmis vraiment à… Il m’a donné l’impression qu’il n’avait pas prévu son succès et a bâclé le troisième.

  • Ashley@Jeux de foot 14 janvier 2012 à 12 h 23 min

    Idem, j’adore Bernard Werber ! Une camarade de classe m’avait offert un livre « Le père de nos pères », et depuis, j’ai lu presque tous ses romans…
    Par contre, la Trilogie « Les Fourmis », je n’ai pas vraiment accroché. Désolée pour les fans :)

  • Philippe@lancer son business 14 janvier 2012 à 12 h 24 min

    Merci pour m’article, je crois que tu as vraiment bien fait de ne pas le jeter ;-)

    Citations très intéressantes et de nouveaux livres sur la wishlist Amazon, grâce à toi !

    • Cédric Vimeux 15 janvier 2012 à 10 h 36 min

      je crois que tu as vraiment bien fait de ne pas le jeter ;-)

      C’est ce dont je me rend compte. Cela m’intrigue et m’interroge, d’ailleurs.

  • Marc@NouveauBlogNouvelleVie 14 janvier 2012 à 12 h 44 min

    Bonjour Cédric,

    Au risque de ne pas être original, j’adore Bernard Werber moi aussi et justement l’Empire des Anges est de loin mon livre préféré.

    D’ailleurs j’ai même commencé à écrire ce qui devait être un roman il y a quelques années, dans un style fortement inspiré de Bernard Werber.

    A bientôt.

    • Cédric Vimeux 15 janvier 2012 à 10 h 29 min

      Salut Marc,

      Oui, je te comprends. A chaque fois que je lis du Werber, j’ai tout de suite envie d’écrire.

      J’ai déjà passé des nuits blanches « à cause » de lui :)

  • etienne 14 janvier 2012 à 12 h 47 min

    Merci. C’est judicieux. et un bon article

  • zenie 14 janvier 2012 à 13 h 05 min

    Bonjour, j’aime beaucoup Bernard Werber et tout particulièrement « le miroir de Cassandre  » dont j’ai commencé la relecture il y a quelques jours.

    Ensuite, « faire de son mieux  » dans tout ce que l’on entreprend constitue la base saine de tout projet…et le reste ne nous appartient pas.

    Chercher la perfection est une perte de temps, cherchons qui nous sommes, aimons nous tels que nous sommes …et le reste ne nous appartient pas…

    zenie

    • Cédric Vimeux 15 janvier 2012 à 10 h 35 min

      > Chercher la perfection est une perte de temps

      Oui et non.

      Tout dépend des sujets, je pense. Certaines choses DOIVENT être faites en cherchant la perfection.

      Parfois, c’est en cherchant la perfection qu’on arrive à obtenir le petit plus qui fait le succès.

      D’ailleurs, je compare souvent cela au café. Si tu veux un bon café, tu dois chauffer l’eau à 100° C. Si tu ne l’as chauffe qu’à 99° C, ton café sera imbuvable.

  • Stéphanie@coach 14 janvier 2012 à 13 h 27 min

    Il aurait été dommage que cet article soit définitivement jeté !

    Ces conseils sont simples, décomplexant mais, si l’on sent que l’on n’est pas bon, faut il pour autant abandonner ! C’est un apprentissage comme un autre : mauvais un jour peut vouloir dire bon un jour à condition de s’en donner les moyens et d’écrire encore et encore !

  • Des Trucs Pour Changer De Vie 14 janvier 2012 à 13 h 34 min

    Tous les conseils de l’article sont judicieux. Cependant, le premier, je le connais bien et je me suis efforcé de l’appliquer: supprimer ce qui est inutile.

    C’est un « reste » de mes années de journalisme radio. C’est une discipline où il faut s’efforcer d’être percutant, sous peine de voir l’audience décliner.

    Sam

    • Cédric Vimeux 15 janvier 2012 à 10 h 37 min

      C’est un « reste » de mes années de journalisme radio. C’est une discipline où il faut s’efforcer d’être percutant, sous peine de voir l’audience décliner.

      Oui, c’est exactement la même chose sur Internet. Si tu n’es pas assez percutant (et concis), tu perds ton audience.

  • Xavier@brownie 14 janvier 2012 à 13 h 40 min

    Effectivement tu as bien fait de ne pas le jeter … un tel article rempli de précieux conseils vaut bien mieux que d’autres publiés ici ou là.

  • [email protected] 14 janvier 2012 à 13 h 54 min

    Je trouve cet article très sympa, et suis bien content qu’il n’ai pas terminé à la poubelle !

    Pour ma part, j’adore les conseils 1 et 4 :

    « Coupez ».
    Si ça peut amener de la fluidité, c’est sûr que ça apporte un plus.
    Après, quelque fois, surtout si j’ai « ramé » pour écrire un article, j’ai quelque fois du mal à couper dedans. C' »est humain, non ?

    « Vous ne serez jamais complétement satisfait ».
    C’est cool d’entendre ça d’écrivains plus expérimentés que soit ! En clair, si on attend d’être satisfait, on ne publie jamais rien…
    J’ai connu ça avant de sortir mon 1er livre électronique, j’ai repoussé de quelques semaines sa sortie, jusqu’au moment de me décider. Et comme par magie, dès que je me suis lancé, je me suis rendu compte que j’avais pris la bonne décision.
    Pour m’aider, je me dis que si ça apporte quelque chose à une personne (ne serait-ce qu’une seule), alors ça vaut le coup de se lancer !

    Bon weekend à tous les écrivains en devenir !

    Samuel

    • Cédric Vimeux 15 janvier 2012 à 10 h 39 min

      « Vous ne serez jamais complétement satisfait ».

      En réalité, c’est justement en relisant ce conseil là dans l’article que j’ai décidé de le publier quand même, en laissant mon « insatisfaction » de côté…

  • Marie-Noel@des e-ditionsLABELVIE 14 janvier 2012 à 14 h 01 min

    Salut Cédric,
    serais-tu donc venu voir sur mon blog? A moins que les grands esprits se rencontrent (surtout le tien)?

    Tous les lundis, j’y publie les conseils de ce maître du suspense qu’est Stephen King.

    On peut tout à fait en déduire des développements intéressants pour l’écriture plus particulière d’internet (blogs-eBooks)

    Quand j’aurai épuisé son bouquin, je m’attaquerai peut-être à ceux des auteurs que tu renseignes.

    Bon week-end!

    Marie-Noël

    • Cédric Vimeux 15 janvier 2012 à 10 h 43 min

      Bonjour Marie-Noel,

      Non, mon article a été écrit il y a plusieurs mois. Mais j’ai vu les tiens sur Stephen King.

      Possible d’ailleurs que ce soit justement tes articles qui ont fait que j’ai relu le mien, au lieu de le supprimer simplement.

  • Olivier 14 janvier 2012 à 14 h 09 min

    Ma culture livresque se barre en sucette. Je ne connaissais que Stephen King et encore, j’ai jamais accroché aux pages de couverture de ses livres.
    Par contre c’est clair que plus on pratique l’écriture plus le style s’affirme. :)
    Bon va falloir mettre le turbo… 1,2 et 3 en route histoire de pas mourir idiot.

  • Gaelle 14 janvier 2012 à 15 h 17 min

    Effectivement , pas de fioritures inutiles, mais un peu d’inspiration…;
    C’est vrai aussi que si l’on s’oblige à ecrire regulièrement, non seulement les mots, mais aussi les idées viennent plus facilement

    • Cédric Vimeux 15 janvier 2012 à 10 h 45 min

      Oui, la régularité dans l’écriture est importante.

      C’est d’ailleurs l’une des raisons de l’existence de Virtuose Marketing : m’obliger à écrire un article par jour pour progresser (surtout qu’à la base, je suis relativement paresseux.)

  • jean-luc 14 janvier 2012 à 15 h 34 min

    J’ai surtout retenu le fait d’être mal à l’aise en constatant son propre style ampoulé, c’est tout moi ça ! Alors je vais me relire, et me relire encore puis supprimer le superflu. Et bien sûr j’arrête de « parler » ic

  • Dan 14 janvier 2012 à 15 h 56 min

    Bonjour Cédric,
    Voilà, je viens d’acheter L’ Empire des Anges de Bernard Weber, je voulais le faire depuis un, moment et je remettais a plus tard, votre article à déclencher cet achat.
    Vous donnez de très bons conseils pour écrire des articles sur un blog, mais être écrivain cela s’apprend, il n’y a pas de détour! alors il ne faut pas trop se prendre la tête et faire ce qui nous semble le plus accrocheur et le plus simple possible, enfin c’est mon sentiment!!!
    Écrire un article est tributaire d’une inspiration du moment sur une idée donnée qu’il faut penser et repenser parfois dormir avant de mettre sur papier ou sur le blog ces mots qui vont s’aligner et former un texte qui aura évoluer depuis la 1ère pensée.
    Il est vrai que l’on n’est jamais satisfait de ses écrits, j’ai personnellement écrit un livre depuis plusieurs mois et je ne parviens pas a le mettre a disposition pour le faire connaitre.
    Mais je vais mis remettre et il se peut que je le distribue prochainement?
    En tout cas je vous remercie pour vos articles qui eux sont pertinents et utiles.
    Amicalement
    Daniel

  • BK 14 janvier 2012 à 17 h 12 min

    Salut Cédric,

    Tiens ?… Voilà un article dans lequel je me sens chez moi !

    A tel point que je vais me faire un plaisir de le commenter point par point.

    Premier conseil : coupez !

    Non, on n’est pas sur un tournage. C’est de la littérature !

    Ça me rappelle une anecdote.

    Ce jour là, on était à la bourre pour boucler. Je rends mon papier in extremis. Mon rédac-chef me demande si j’en suis content. Je lui réponds « Non, si j’avais eu plus de temps, ce papier serait beaucoup plus court ».

    Mais attention ! « Court » ne veut pas dire qu’il faille systématiquement que vos articles ne dépassent pas 2000 signes. Ce que je veux dire, c’est que, quelle que soit la longueur de votre texte, il faut le raccourcir. Un article de 10000 signes est court à partir du moment où vous avez retiré 2000 ou 3000 signes depuis le premier jet.

    Deuxième conseil : l’originalité

    Vos textes n’ont pas beaucoup d’originalité. Que faire ?

    Si vous essayez d’être original, ça fera fabriqué. Pourquoi ? Parce que l’originalité ne se conjugue pas avec avoir mais avec être.

    Pour être original, il faut être en pleine forme. Si vous êtes en pleine forme, intellectuellement et émotionnellement, vous serez inspiré. Et vous serez original sans effort. Tout au moins si c’est dans votre nature.

    Car il est bien évident que ce n’est pas avec une mentalité de fonctionnaire que vous serez original. Vous l’êtes ou vous ne l’êtes pas. Si vous ne l’êtes pas, il vous faudra débusquer cette mentalité d’enfant soumis qui bloque toute créativité et… lui faire un sort.

    Troisième conseil : écrire, écrire et encore écrire

    Ça, c’est plus qu’évident !

    En fait, vous devez vous installer dans l’écriture. En faire votre seconde nature. Il ne s’agit donc pas tant de s’exercer pour améliorer son style, que de venir habiter dans votre clavier.

    Et votre nouvelle maison-écriture, vous allez patiemment la meubler de nouvelles habitudes, en relation avec votre caractère personnel.

    C’est pourquoi les conseils qu’on vous donne (y compris ceux-ci) doivent toujours être accueillis avec circonspection. Il ne faudrait surtout pas coller du formica dans un mobilier Louis XV ! Le style, c’est la cohérence !

    Quatrième conseil : l’insatisfaction

    Là, c’est un peu spécial.

    Personnellement, il m’arrive de trouver un texte génial le soir, et… immonde le lendemain matin.

    Alors ne reculons pas devant la Lapalissade qui va encore mieux en la disant : la satisfaction ou l’insatisfaction sont des données subjectives !

    D’ailleurs, vous constaterez que les avis extérieurs sont tout aussi tranchés : les uns vous diront que votre article est le meilleur qu’ils aient jamais lu, et les autres que c’est de la marde.

    Qui croire ? Jamais, jamais personne !

    Il est même possible que tout ce que vous jugez bon, les autres le trouvent mauvais, et inversement.

    Alors, que faire face à tant d’incertitudes ?

    Eh bien, une fois de plus : de la cohérence ! Soyez cohérent dans votre démarche. Il n’y a qu’en étant fidèle à vos choix, à votre style, et même éventuellement à certaines de vos erreurs, que vous pourrez à la fois vous installer dans l’écriture et faire preuve d’originalité.

    Comprenez bien que personne n’est parfait, et que ce que l’on demande à un auteur c’est d’exposer sa personnalité. Donc quelque chose de très, très imparfait.

    Cinquième conseil : aimez ce travail

    Bon, ça c’est un conseil complètement idiot !

    Il va de soi que rien de tout ce qui vient d’être dit ne serait possible sans ça.

    Et il est tout aussi évident que vous ne pouvez pas aimer sur commande.

    Donc, repérez bien, dès le départ, ce petit détail insignifiant : l’acte d’écrire s’accompagne-t-il de haine ou d’amour ?

    Et prenez votre décision.

    Bernard

    • Cédric Vimeux 15 janvier 2012 à 10 h 56 min

      Merci pour cet excellent commentaire Bernard :)

  • Olivier@Réseauter 14 janvier 2012 à 18 h 37 min

    Hello Cédric,
    je ne vais pas , une fois n’est pas coutume, commenter directement l’article..
    mais t’interroger sur ton PS.
    Pourquoi avais-tu mis cet article à la corbeille ?
    et qu’est- ce qui t’a décidé à le faire paraitre quand même ?

    Ps: j’aime bien le com’ de BK , presque aussi long que l’article du jour, qu’il complète admirablement !

    • BK 14 janvier 2012 à 19 h 18 min

      Merci Olivier,

      Quant au P.S. de Cédric, il illustre bien ce que je disais : la satisfaction et l’insatisfaction sont des données subjectives.

      Et pour finir, un article n’est écrit qu’une fois que le lecteur l’a lu. En fait, c’est le lecteur qui l’écrit. C’est lui qui est « bon » ou « pas bon ».

      P.S. Ce point de vue n’est évidemment qu’un point de vue. L’inverse est tout aussi vrai : il y a effectivement et objectivement de très bons textes et des textes à chier. Mais ça, c’est une autre histoire !

      • Cédric Vimeux 15 janvier 2012 à 11 h 02 min

        Salut Olivier,

        > Pourquoi avais-tu mis cet article à la corbeille ?
        > et qu’est- ce qui t’a décidé à le faire paraitre quand même ?

        À l’époque où j’ai écrit cet article, j’en avais déjà l’idée « générale » depuis plusieurs semaines. Mais une fois écrit, l’article m’a paru bien faible vis à vis de la « vision » que j’en avais… Bref, corbeille.

        Et puis, je l’ai relu il y a quelques jours, et avec le recul, je me suis dit que finalement, il n’était pas aussi mauvais que ça (bien que très loin de ce que j’aurais voulu qu’il soit).

        Je l’ai quand même publié « pour voir », et je vois que cet article semble apprécié.

        Du coup, je m’interroge sur les 77 autres articles que j’ai dans ma corbeille…

        • Olivier@Réseauter 15 janvier 2012 à 11 h 13 min

          Merci de ta réponse !
          Je mets rarement des articles à la poubelle, je les garde en brouillon … et les retravaille pr parution …
          Hâte de lire un de ces 77 « détritus » !

  • Pierre 14 janvier 2012 à 18 h 50 min

    Bonjour Cédric,

    Très intéressants, ces différents avis. Je crois aussi que pour tenir un blog, il n’est pas nécessaire d’écrire quatre heures par semaines ; une certaine régularité est suffisante.

    Meilleures salutations.

  • Docteur Greg@Virtuose 14 janvier 2012 à 19 h 34 min

    Ton article montre bien que l’écriture, comme tout, est un talent qui se travaille, qui se muscle.
    Le style, la prose sont révélateurs de notre maturité d’un instant et de comment nous évoluons dans notre vie.

    Et plus on avance, plus on écrit, plus on va vers la simplicité il me semble. C’est là où les grands auteurs se démarquent.

    Léonard de Vinci ne disait-il pas que « la simplicité est la sophistication extrême » ?

  • Julien Arcin@Webmaster toulouse 14 janvier 2012 à 19 h 53 min

    Même question qu’Olivier, pourquoi avoir mis cet article à la corbeille ? Il est loin d’être mauvais.

    Je me reconnais vraiment dans la citation de Will Self, ce que je fais n’est jamais assez « bien » même si on me dit l’inverse. La perception de ce qu’on fait est totalement subjective, et toujours trop critique. C’est ce qui t’es arrivé pour cet article, non ?

    • Cédric Vimeux 15 janvier 2012 à 11 h 04 min

      Même réponse :)

  • Gina 14 janvier 2012 à 20 h 18 min

    Bonjour Cédric,
    Très bon article, il y a certains auteurs que je ne connaissais pas.
    Mais pourquoi était-il déjà dans la corbeille ? Aurais-tu eu un
    manque de confiance dans ta créativité ?

    Le conseil de Jeannette Winterson : « Ayez confiance en votre créativité. »

    Gina

    • Cédric Vimeux 15 janvier 2012 à 11 h 13 min

      Aurais-tu eu un manque de confiance dans ta créativité ?

      Non, ce n’est pas ça.

      En fait, j’écris certains articles sur « un coup de tête ». J’ai une idée d’article, et je l’écris illico.

      Pour d’autres, par contre, l’idée reste dans ma tête pendant des semaines avant l’écriture. Et tu t’attends donc à ce que ces articles soient bien meilleurs que les autres (parce que tu y as plus travaillé, plus réfléchi, ne serait-ce qu’inconsciemment).

      Cet article en fait partie.

      Le truc, c’est qu’après l’avoir écrit et relu, je l’ai trouvé à des années lumières de l’idée que j’en avais. Et donc, j’ai été déçu.

  • Arnaud@Agrumeprod 14 janvier 2012 à 20 h 44 min

    Comme tu l’a déjà dit toi-même par le passé, il y’aura toujours quelqu’un qui sera intéressé par ton article, aussi mauvais qu’il te paraisse,

    C’aurait été un sacrilège que de jeter cet article à la poubelle.

    J’ai beaucoup tendance à faire des phrases trop alambiquées et je m’efforce donc de les raccourcir quand j’y pense. Même si j’y prêtais déjà attention avant cet article, les autres conseils sont tous plus judicieux les uns que les autres.

  • Yvon@copywriting 14 janvier 2012 à 23 h 42 min

    Salut Cédric

    Hé bien oui, heureusement que tu ne l’as pas jeté. T’es fou ?
    Excellent ces conseils. Et émanants de sacrés écrivains en plus.
    Tu devrais faire ça tous les samedis ;)

    Et une mention spéciale (bien sûr) pour le com de Bernard qui a encore tout pété. T’aurais presque pu en faire un article à part entière sur Vous-y-etes.com ;)

    Bonne soirée

    Yvon

    • BK 15 janvier 2012 à 3 h 55 min

      Ah ben non, mon cher Yvon, « Vous y êtes » c’est de la spi ! Vos blogs sont donc les bienvenus quand j’ai à me défouler dans le domaine du rédactionnel. D’ailleurs, comme tu m’y as invité, je vais te mitonner un article sur les techniques et astuces du rédacteur d’articles. La substantifique moelle !

      Bernard

  • Mik@Business internet 15 janvier 2012 à 2 h 27 min

    Salut Cédric,,

    Excellent les 5 livres que tu recommandes aujourd’hui. Hors mis Bernard Werber et Stephen
    King, je ne connais pas les 3 autres et je vais en prendre note
    dès maintenant. Comme le dis Yvon ci-dessus tu devrais en écrire
    davantage des articles comme celui-ci.

    Heureusement que tu n’as pas jeté celui-là… LOL ;)

    Bonne journée,

    Mik

  • Charlotte 15 janvier 2012 à 3 h 23 min

    Coucou Cédric,

    Dommage pour la poubelle!
    Heureux nous!
    qui avons pu lire ce texte
    extrêmement intéressant,
    judicieux…..
    Je vais afficher ces 5 conseils
    bien en évidence…puis un sixième
    Ne jamais oublier, d’oublier tous les conseils!
    Amicalement

    Charlotte

  • christian 15 janvier 2012 à 17 h 27 min

    Je n’ai pas encore de blog ,et c’est pour ça que je vous lis.Mais au vu de tous ces commentaire ,j’ai l’impression d’entrer dans un cercle fermé et un peu narcissique.
    Je suis un retraité qui cherche à arrondir des fins de mois capricieuses :Je cherche donc comment faire un blog ,l’éditer, et que l’on me lise. Et surtout avec beaucoup de critiques ,bonnes ou mauvaises.
    Je vous remercie de me lire

    Kanakatan

  • Mathieu@perdre du poids 16 janvier 2012 à 0 h 39 min

    merci pour cette selection je ne pensais pas que l’on pouvait faire du marketing grâce à des romans, j’en apprends tous les jours ici !

  • samuel 16 janvier 2012 à 18 h 10 min

    je pense que tu aurais eu tort de le mettre à la poubelle cet excellent article.

    il regorge des conseils approprié à un écrivain.

  • steeve @H Cup Rugby 16 janvier 2012 à 21 h 25 min

    Des auteurs que je n’aime pas particulièrement mais des conseils bon à prendre selon moi !! surtout le fait d’éviter les mots inutiles

  • Marianne@Parler en Public 17 janvier 2012 à 22 h 39 min

    Bonjour Cédric,

    L’écriture n’est pas toujours aussi inspirée qu’on le souhaiterait soi-même, mais ton exemple a montré que finalement, c’est l’intention qui prime.
    On n’écrit pas pour soi, mais pour partager, pour inspirer et si cette générosité transparait au-delà des mots maladroits, l’écriture est réussie !

    Bonne soirée

    Marianne

  • Clara de Astuces Pratiques 30 janvier 2012 à 21 h 38 min

    Bonsoir ,

    Merci pour cette découverte, je ne connaissais pas Bernard Werber.Je vais me décider à lire un de ces livres puisque tout le monde en est fan.

    N’auriez vous pas des livres à me conseiller pour améliorer ma syntaxe et mon orthographe?

    Merci

    Bonne soirée

  • Angélique 3 février 2012 à 18 h 01 min

    Chouette article, merci pour cette lecture bien intéressante :)

  • Xavier@ club du succès Internet 3 janvier 2013 à 22 h 27 min

    Salut Cédric,

    Je suis tout à fait d’accord avec ces formidables auteurs. C’est vrai ils ont de l’expérience dans le domaine de l’écriture et peuvent valablement nous conseiller. Que pensez vous de s’inspirer d’un texte pour écrire un livre ou un article sans toute fois copier son contenu?

    Amicalement,
    Xavier

  • laetitia 7 janvier 2013 à 16 h 15 min

    Bonjour,

    Heureusement que l’article n’est pas passé à la poubelle, merci

    Cordialement

    Laetitia

Post comment on zenie


Nouvelle Formation Virtuose Marketing