Avr
25

Innovez dans votre marketing avec un marchand de glace, un sauveteur et un boulanger



Article invité rédigé par Johann Yang-Ting, coach, formateur et blogueur sur B2Zen et auteur de la Méthode C.R.E.A.T. pour développer votre créativité.

Steve Jobs disait « Créer, c’est savoir relier les choses entre elles ».

Si le patron d’Apple arrivait autant à innover, c’est parce que toute sa vie, il a exploré des choses nouvelles et sans rapport les unes avec les autres : l’art de la calligraphie, les méthodes de méditation dans un ashram en Inde, ou les remarquables finitions d’une Mercedes-Benz.

Il a combiné le tout pour créer les produits Apple, réputés pour leur design.

johann yang ting, développer sa créativité

Think outside the box

Je vous expliquais dans un article qu’il était important de sortir de votre boîte pour trouver des idées innovantes dans votre marketing.

Lorsque vous restez enfermés dans votre domaine, vous limitez votre champs des possibles. Et vous savez que tout confinement tue la créativité.

Souvent, les meilleures idées viennent à ceux qui savent regarder dans d’autres domaines que les leurs.

Les designers de la Première Guerre Mondiale ont créé des camouflages en s’inspirant des oeuvres de Picasso.

Le développeur de base de données Erik Lumer a créé son système de profiling pour les banques en étudiant les fourmis qui enterraient leurs morts en nettoyant leur nid.

Le mathématicien John Von Neumann a créé le modèle économique de la « théorie des jeux » en observant des parties de poker.

Savoir s’inspirer de domaines très différents du nôtre est la clé de l’innovation.

Observer, c’est la clé !

Être créatif, c’est avant tout savoir observer, puis appliquer ce que vous observez sur votre projet. L’observation est la matière première des personnes créatives.

Et pour observer, il faut sortir de votre zone.

Il est intéressant par exemple de demander l’avis de quelqu’un qui ne connait absolument rien à votre domaine afin d’avoir des idées fraiches.

Quelqu’un qui ne connait rien de ce que vous faites sera plus à même à vous amener quelque chose de nouveau, à vous poser les bonnes questions et à vous faire des suggestions originales car il a une vision provenant d’une autre boite que la votre, une vision neuve.

Vous pouvez aussi aller voir ce qui se fait dans des domaines différents du votre pour trouver de nouvelles idées.

Le marchand de glaces, le sauveteur et le boulanger

Voici un exemple pour comprendre:

Partons du domaine d’activité qui est le webmarketing.

L’été approche, c’est le moment de sortir se balader pour profiter du beau temps.

En grand observateur que je suis (mais surtout en grand gourmand), je tombe sur une magnifique pancarte alléchante d’un marchand de glace… je me précipite donc me prendre une glace après avoir salivé sur la présentation des différents parfums.

D’ailleurs il propose tellement de parfum que j’ai envie de tout prendre, du coup pourquoi ne pas gouter chacun :p

Après avoir dévoré ma glace, je me dirige vers la plage. La mer est un peu agitée du coup je préfère rester sur le sable à observer ce qu’il se passe. Tiens donc les secouristes ont l’air vachement attentif avec cette houle, ça doit être difficile de rester aussi alerte toute la journée…

Bon ce n’est pas tout, mais il fait chaud… Je décidé de rentrer. En passant devant une boulangerie, le vendeur m’annonce qu’il a fini sa journée et que je peux avoir les 2 pains au chocolat qu’il reste à moitié prix. Bon je n’ai pas faim, les glaces m’ont rempli, mais pourquoi ne pas les prendre pour plus tard, ne sait-on jamais…

Une fois chez moi, après avoir bien profité de cette magnifique journée, je me pose sur mon ordinateur pour réfléchir à comment augmenter mes ventes. En bon créatif, je repense à ce que j’ai observé aujourd’hui:

La présentation et les affiches chez le marchand de glace: tiens donc, je devrais peut être travailler mes images et mon design pour le rentre plus alléchant. Pourquoi ne pas travailler sur les contrastes des couleurs, comme pour les affiches des glaces.

Les sauveteurs sur la plage: ça doit être épuisant de devoir suivre tout ce qu’il se passe comme ça non-stop, je devrais installer des outils de veille et d’analyse pour ne pas y passer trop de temps.

Le boulanger: il m’a bradé ce qui lui restait alors que je n’avais pas faim et j’ai cédé, pourquoi je n’organiserais pas des promos flash avec des stocks limités.

Et voilà: je me suis inspiré d’un marchand de glace, d’un sauveteur et d’un boulanger pour travailler sur mon webmarketing.

Plein de petites idées peuvent venir en s’inspirant tout simplement de ce qui se fait ailleurs.

C’est exactement de cette façon que vous devez penser pour être créatif :

Trouver l’inspiration partout où elle se trouve

Pour l’appliquer dans votre marketing:

  • Définissez votre domaine d’activité, votre coeur de métier.
  • Prenez des domaines totalement opposés ou très différents. Vous pouvez aller vous balader pour voir des idées dehors, c’est là qu’elles se trouvent. Allez aussi demander l’avis de personnes étrangères à votre domaine.
  • Qu’est-ce qu’ils font dans ce domaine que vous pourriez appliquer dans le vôtre ?

Et surtout, apprenez à observer ce qui se passe autour de vous ! L’inspiration est partout pour peu qu’on sache observer et assembler.

Si vous souhaitez découvrir de nombreuses techniques de créativité pour utiliser efficacement votre environnement et en tirer des idées neuves, je vous invite à regarder ces vidéos…

Article invité rédigé par Johann Yang-Ting. Retrouvez-le sur son blog B2Zen, ainsi que ces vidéos gratuites pour développer votre créativité et votre efficacité…

23 Comments to “Innovez dans votre marketing avec un marchand de glace, un sauveteur et un boulanger”

  • Fx & Ob 25 avril 2013 à 16 h 30 min

    Merci pour la technique de créativité.
    Il faut donc « avant tout savoir observer » !Et aussi « demander l’avis de quelqu’un qui ne connait absolument rien »
    Mais que faire pour ceux qui préféreraient les marchandes de glaces, les sauveteuses et les boulangères ? ;-)
    Trop de créativité tue la créativité ?

  • Lionel@imprimerie bordeaux 25 avril 2013 à 16 h 35 min

    Il faut l’inspiration dans notre quotidien, et partout ou elle se trouve. C’est souvent en trouvant des idées dans d’autres domaines d’activités que l’on peut avoir une longueur d’avance sur ses concurrents

  • Johann@B2Zen 25 avril 2013 à 16 h 48 min

    Merci pour la publication de l’article Cédric :)

  • vanessa@bloggingpassion 25 avril 2013 à 17 h 07 min

    Effectivement, il faut sortir de ces pensées habituelles pour être inspiré, c’est une règle de base, nos pensées inhabituelles et celles d’autres personnes ajoutées aux notre permettent de trouver des idées innovantes.
    Alors, aujourd’hui il pleut, je ne suis pas sortit, pourquoi ne pas m’en inspirer pour mon marketing, trouver une ou des raisons de faire rester mes visiteurs sur mon blog, afin qu’ils y trouvent un endroit chaud et coquet, où ils trouveront tout ce dont ils ont besoin.
    Article très inspirant !

  • Interassistance 25 avril 2013 à 17 h 10 min

    C’est vrai que les idées jaillissent de partout et n’importe où et qu’il faut constamment être alerte. Merci pour cet intéressant article.

  • Mathieu@VivezVotreVie 25 avril 2013 à 17 h 14 min

    J’avais déjà entendu parler de cette façon de trouver de l’inspiration et tu as la très bien expliqué d’ailleurs.

    Personnellement j’aime bien faire une fois par semaine ou alors une fois par mois si j’ai vraiment pas le temps une activité extraordinaire pour moi, quelque chose que je n’aurais jamais fait auparavant. J’essaye de me forcer à faire ceci car cela me permet d’être plus créatif. Je découvre des nouvelles choses et cela vient stimuler mon inconscient en quelque sorte.
    C’est un vrai bol d’oxygène et une incroyable source d’inspiration !

    A bientôt,
    Mathieu

  • Benjamin Challoy@Comment-Faire-Blog 25 avril 2013 à 17 h 42 min

    Moi j’ai un soucis docteur, je ne sais pas si c’est grave, mais je trouve toutes mes idées quand je suis en cours !
    Alors je note, je note et je note sur des petits bouts de papiers qui trainent un peu partout dans le sac ou la trousse !

    Sinon sympa l’article, il est vrai aussi que j’ai fait une bonne heure de vélo il y a quelques jours, et ça m’a inspiré sur quelques projets :)

    A bientôt,
    Benjamin

    • Johann@B2Zen 25 avril 2013 à 21 h 27 min

      Salut Benjamin,

      C’est toujours mieux d’avoir trop d’idées que ne pas en avoir du tout, personnellement elles viennent quand je fais du sport, pas toujours pratique pour la prise de note !

  • Nicolas Sterlest@lesentrepreneursduweb.com/ 25 avril 2013 à 18 h 36 min

    Salut

    Très bon article.
    Je dois avouer que je m’inspire bien souvent de ce que je vois autour de moi ou même entend. Je me demande parfois si ce n’est pas obsessionnel de presque tout reporter au webmarketing.

    Nicolas

    • Johann@B2Zen 25 avril 2013 à 21 h 25 min

      Salut Nicolas,

      C’est sur que quand le cerveau tourne à 2000 à l’heure, ce n’est pas toujours évident à gérer quand les idées fusent de partout, l’idéal est de prendre des notes pour se libérer la tête :)

  • Jérémie@nouvelles de science-fiction 25 avril 2013 à 20 h 22 min

    Salut Johann et merci pour tes idées, je les trouve intéressantes. Ca donne matière à réfléchir, notamment les promos flash à stock limité.
    A bientôt
    Jérémie

  • Eddy 26 avril 2013 à 0 h 42 min

    il est bien évident qu’il faudra prendre du recul, avoir un point de vue extérieur pour trouver de nouvelles idées. C’est en ayant la faculté de prendre la place de différentes personnes, que l’on a la possibilité de d’anticiper les besoin de la population.

  • Rémy 26 avril 2013 à 7 h 47 min

    Bonjour,

    Pour me pas perdre mes idées quand elles viennent, j’utilise l’enregistreur vocale de mon téléphone portable. c’est pratique, on a souvent son portable avec soi, malheureusement parfois….

    Bonne journée

    Rémy

  • Arnaud 26 avril 2013 à 8 h 37 min

    Bonjour Cédric,
    Et merci pour cet article.

    Pour l’illustrer je vais vous raconter ce qui m’est arrivé la semaine dernière.
    Je reçois une amende de voiture, pour la nième fois, flashé à 51 au lieu de 50 km/h.
    Bilan 2 points et 135 euros d’amende.
    Le jour suivant, en sortant du parking du centre ville, un logo sur une vitrine attire mon attention.
    Tiens je connais ce truc !
    Mais oui, c’est le logo de Coyote.
    Je me dis que c’est bizarre qu’une marque comme ça ait un point de vente en ville.
    D’une part parce que dans le centre d’Aix en Provence le moindre pas de porte coûte un œil, ensuite Coyote ne vend qu’une seul et unique produit à ma connaissance.
    Enfin on connaît tous exactement le produit, il est donc évident à mes yeux que la vente en ligne est la meilleure solution pour eux.
    Alors pourquoi ont-ils installé une boutique en ville ?
    Ni une ni deux, j’entre.
    10 m2 très bien agencés, une vitrine avec le fameux Coyote et ses accessoires, le sourire d’une vendeuse charmante, tout est là !
    Je me renseigne. Elle m’explique ce que je sais déjà.
    Je ressors.
    Et ni tenant plus, je rentre à nouveau dans la boutique pour lui poser la question :
    Excusez-moi Mademoiselle ! Vous faites vraiment des affaires avec votre boutique ?
    Elle me répond qu’ils ne touchent pas terre. Un véritable carton ! On va ouvrir des boutiques dans toutes les grandes villes.
    Au-delà du fait que je comprends instantanément le bien fondé de la démarche :
    Mon amende de ce matin, l’empreinte visuelle du logo sur la boutique en sortant du parking, ma démarche de venir voir… pour voir …
    2 jours après j’y suis retourné pour lâcher une carte bleue et m’équiper en bon éclaireur de mon anti-radar !
    Et là je me dis : Mais si je faisais pareil !!!
    Depuis 10 ans je vends mon logiciel de gestion, uniquement sur internet.
    Pourquoi ne pas ouvrir de toutes petites boutiques, ayant pignon sur rue, pour faire des démo en visu avec mes prospects… bref décliner mon modèle économique vers une vente de proximité.
    J’ignore si j’irais au bout de cette démarche… mais en tout cas… ouvrir les yeux permet effectivement de se poser de nouvelles questions !
    A suivre
    Capitaine sollo.

  • Jean-Michel@entrepreneur-né 26 avril 2013 à 10 h 25 min

    Salut Cédric,

    La créativité n’est que l’assemblage de plusieurs idées différentes, souvent ayant peu de rapports communs, par un esprit ouvert et innovant.

    En plus si on le prend comme un jeu de création cela devient vite une activité plaisante et enrichissante.

    bonne journée

  • Des Trucs Pour Changer De Vie 26 avril 2013 à 11 h 04 min

    Appliquer ce qui se fait ailleurs dans un secteur où personne n’a l’habitude de ces méthodes « venues d’ailleurs », ça fonctionne très bien.

    Par exemple, se servir des médias. Je l’ai fait. Et sans être un as dans le domaine, j’ai obtenu de très bons résultats, dont un passage dans le 20 h de TF1 pour l’organisme en question + de nombreux passages dans d’autres médias.

    Cela sortait de l’ordinaire et c’était du gagnant/gagnant: gagnant évidemment pour l’organisme, mais aussi pour les médias qui n’étaient pas habitués à ce genre d’intervention (car d’ordinaire impossible: « on ne peut pas s’exprimer », etc). Du coup, cela les intéressait.

    Sam

  • Francois 26 avril 2013 à 13 h 53 min

    Bonjour Johann,

    C’est toujours intéressant de combiner différents domaine mais attention à ne pas trop se disperser.

    François

  • samuel@entrepreneur d'internet 27 avril 2013 à 13 h 41 min

    Bonjour Yohann,

    je pense que quelqu’un qui ignore complètement tout de votre domaine d’activité à plus de chance de vous faire voir une erreur ou de vous aider à améliorer le produit que tu le propose, vu qu’il s’attarde au produit fini.

    Je compte utiliser cette technique pour peaufiner mes prochains articles et livres que je vais créer pour mon blog.

    Amicalement,
    Samuel

  • Patrx de bloguerutile.com 28 avril 2013 à 15 h 43 min

    Bonjour,

    Une chose est d’observer, et une autre est de passer à l’action. Je pense que c’est là le plus difficile.
    Le plus gros problème de bien d’entre nous, c’est la procrastination. Et vaincre ce phénomène est la solution (à mon avis) pour atteindre le succès.
    On y arrivera.

    Bon allez!!! J’arrête tout; Je sors récolter les bonnes idées…

    A+

Post comment


Nouvelle Formation Virtuose Marketing
real money casinos new zealand