oct
15

Apprendre le copywriting – Pourquoi ? Et par quoi commencer ?



Question à un million d’euros (ou plus) :

Savez-vous ce que les webmarketeurs me répondent lorsque je leur recommande d’apprendre le copywriting ?

Le plus souvent, la réponse est : « Je n’en ai pas besoin pour l’instant. Je verrai le moment venu. »

En effet, la majorité d’entre eux pensent que le copywriting n’est utile qu’à partir du moment où ils auront un produit à vendre. Et une lettre de vente à écrire.

Mais c’est une grave erreur…

Voici pourquoi :

Pourquoi apprendre le copywriting ? Et pourquoi MAINTENANT ?

Voici la définition que je trouve le plus souvent concernant le copywriting : « Le copywriting est l’art est la manière d’écrire des textes qui VENDENT ».

Cette définition est incorrecte. Tout au moins incomplète.

Pourquoi ? Parce que dire cela, c’est avoir un couteau suisse entre les mains, mais n’utiliser que son tire-bouchon. C’est réducteur. Et on passe à côté d’un bon nombre d’utilisations.

Alors quelle définition donner au copywriting ? Voici la mienne : « L’art d’utiliser les mots pour pousser votre lecteur à effectuer une action précise. »

Quelle action ? En voici une liste non exhaustive :

  • Ouvrir votre email
  • Cliquez sur un lien
  • Lire votre article
  • Retweeter votre article
  • Faire un don
  • S’inscrire à votre newsletter
  • Vous apprécier davantage
  • Poster un commentaire
  • Penser autrement
  • Acheter votre produit
  • Vous répondre
  • Et j’en passe…

Pour être franc, le copywriting vous est utile (indispensable ?) dès l’instant où vous démarrer votre business sur Internet. Car vous en avez besoin à chaque fois que vous écrivez.

Alors…

apprendre le copywriting, produit à vendre, lettre de vente, copywriting pratique, www.copywriting-pratique.com, yvon cavelier, copywriters, Christian Godefroy, comment écrire une lettre qui vendApprendre le Copywriting

Par quoi commencer pour apprendre le copywriting?

Vous voulez apprendre le copywriting ? Et améliorer l’impact de vos mots ? Suivez le guide…

1/ LE blog référence en matière de copywriting

Tout d’abord, je vous recommande vivement de lire tous les jours le blog Copywriting Pratique de Yvon Cavelier.

Pourquoi ? Pour 2 raisons :

Premièrement, c’est l’une des rares ressources francophone, gratuite et VRAIMENT professionnelle sur le copywriting. Et c’est surtout le meilleur blog en français sur ce sujet. Et vous pouvez me croire, je connais assez le sujet pour peser mes propos.

Et deuxièmement, Yvon a plus de 20 ans d’expérience dans ce domaine. Et je le considère – sincèrement – comme LE meilleur copywriter francophone. C’est d’ailleurs lui qui a écrit la plupart des pages de vente à succès que vous avez lues. Même si son nom n’est pas indiqué.

Vous apprendrez énormément en lisant et en APPLIQUANT les conseils de Copywriting Pratique. En plus, c’est gratuit !

2/ Les ressources anglophones

Si vous parlez anglais, voici quelques ressources qui vous aideront à améliorer votre copywriting.

  • Copyblogger : un blog à suivre pour s’améliorer. Ses articles sont des bombes atomiques.
  • Web Copy That Sells : L’un de mes livres préférés sur le copywriting. A posséder impérativement.
  • Hypnotic Writing : Écrit par Joe Vitale, le père du copywriting hypnotique. Apprenez tous les secrets pour hypnotiser vos lecteurs, et leur faire faire tout ce que vous voulez.
  • Cashvertising : Ce livre indispensable traite également de la psychologie humaine. C’est franchement l’un des meilleurs que j’ai lu.

Lisez également cette discussion sur le forum de Web Entrepreneur Débutant. Elle devrait vous donner quelques pistes intéressantes pour apprendre le copywriting.

3. Le livre « Copywriters »

Ce livre a été écrit par Christian Godefroy. Et la bonne nouvelle, c’est qu’il est gratuit (le livre, hein, pas Christian…).

Je vous laisse le plaisir de le découvrir. Cliquez ICI pour le télécharger gratuitement.

4. Comment écrire une lettre qui vend

Également écrit par Christian Godefroy. Le livre Comment écrire une lettre qui vend est composé de 7 tomes !

Il traite – entre autres – de copywriting, de psychologie humaine, de créativité, d’enthousiasme, etc.

J’ai appris le copywriting avec ce livre. Et il ne se passe une semaine sans que je mette mon nez à l’intérieur.

Je considère Comment écrire une lettre qui vend pour LE MEILLEUR INVESTISSEMENT que j’ai fait depuis que je travaille sur Internet. S’il y a un livre qui m’a vraiment permis de faire la différence, c’est lui. Si vous voulez apprendre le copywriting, étudiez ce livre.

D’ailleurs, Comment écrire une lettre qui vend sera le sujet de mon article de demain…

Pour aller plus loin, voici d'autres articles :

39 Commentaires pour “Apprendre le copywriting – Pourquoi ? Et par quoi commencer ?”

  • Thierry Valker 15 octobre 2011 à 13 h 11 min

    Salut Cédric.
    Excellentes ressources que tu nous propose là. Mais pas toujours évident à mettre en pratique. Mais avec un peu de temps, il n’y à pas de raison pour que cela fonctionne de mieux en mieux.

    • Cédric Vimeux 16 octobre 2011 à 2 h 35 min

      Salut Thierry,

      Tu sais, lire ce genre de livre, c’est un peu comme mettre sa main dans un pot de colle. On peut ne faire que l’effleurer, il reste toujours quelque chose collé sur les doigts.

      Et ce quelque chose, peut faire la différence entre rester dans l’ombre, et être dans la lumière. Il suffit de peu :)

      • Séduction par CCA 9 août 2013 à 22 h 32 min

        Salut Cédric,

        J’adore tout simplement les images que tu viens d’utiliser dans ce commentaire ! C’est réellement vraiment très plaisant à lire, et ça montre d’ailleurs même que le copywriting sert également pour répondre aux commentaires et intriguer encore plus le lecteur !

        En tout cas, c’est ce qui s’est produit avec moi :)

        Et pour en venir à l’article, c’est vrai que le copywriting ne sert pas uniquement à vendre, mais bien à améliorer tout le contenu d’un blog.

        D’ailleurs, depuis que je te lis, j’ai véritablement fait de réels progrès !

        Au plaisir,
        Hugo.

  • kategriss@blogging 15 octobre 2011 à 13 h 45 min

    Salut ! En effet excellente introduction au copywriting. Après je pense qu’il faut aussi adapter son copywriting à ce que nous sommes et au produit que l’on veut vendre. C’est ça parfois qui me bloque sur certains conseils donnés ici et là c’est que je sais qu’ils ne me correspondent pas :/

    • Cédric Vimeux 16 octobre 2011 à 2 h 38 min

      Salut Kate,

      Le truc avec le copywriting, c’est qu’il ne faut pas le suivre à lettre (ceux qui font cela échouent). Mais au contraire s’en imprégner pour l’adapter à nos besoins.

      Le copywriting, ce n’est pas une voiture puissante, mais une façon de conduire.

      Cédric

      • kategriss@blogging 17 octobre 2011 à 10 h 53 min

        Oui je comprend et c’est bien ce que je pensais. Car entre les conseils, idées, astuces et choses à ne pas faire des uns et des autres, je m’y perds.
        En fait je me demande s’il n’y a pas un service (ou une âme charitable mais j’ai un doute :P) qui permet de soumettre une page de vente, une page de newsletter ou même des accroches et d’avoir une analyse de ce qui est « bon » et de ce qu’il faut améliorer, ça existe ?

        • Cédric Vimeux 17 octobre 2011 à 16 h 58 min

          Salut Kate,

          Quand tu commandes Comment écrire une lettre qui vend, tu peux choisir l’offre avec « Correction de lettres pendant un an ».

          Je ne l’ai jamais fait moi-même mais à ce que j’ai compris, Christian fait une correction en VIDEO et dans laquelle il explique tout ce qui ne va pas dans ta lettre, et par quoi le changer.

          http://club-positif.com/psp/produits/bon/496a80034

          Cédric

          • kategriss@blogging 19 octobre 2011 à 10 h 02 min

            Tiens en effet j’avais cliqué mais je n’avais pas tilté que c’était ça le service que je cherchais. Merci pour l’info. Je vais donc voir ce que je peux faire de ce côté là ;)

  • Ali Kurt 15 octobre 2011 à 14 h 15 min

    Bonjour Cédric,

    Article intéressant et utile. En effet je crois également qu’il est aujourd’hui important de maîtriser le Copywriting qui permet d’écrire des textes qui font agir que ce soit pour les blogs, les annonces, les sites, les vidéos enfin pour beaucoup de choses : ) n’est-ce pas ?

    Je tiens à te remercier pour ces différents conseils et vivement l’article suivant…

    Amicalement,

    Ali Kurt.

  • Marie-Noël@Les e-ditionsLABELVIE 15 octobre 2011 à 14 h 34 min

    Le copywriting donne un immense pouvoir: celui de manipuler les gens.
    Il joue sur les failles psychologiques du lecteur. C’est une grosse responsabilité.

    Une fois qu’on peut l’assumer en pleine conscience et choisir l’intégrité, on a la chance de pouvoir donner au lecteur les meilleures clés pour la réussite de ses projets ou de son développement personnel. Et travailler avec sa plume et son coeur, ça n’a pas de prix.

    Voilà pourquoi j’adore ça!

    « Ecrire une lettre qui vend » est également ma bible, enfin, une de mes bibles avec le blog d’Yvon bien sûr.

    Bon week-end tout le monde

  • BK 15 octobre 2011 à 14 h 36 min

    Merci pour le lien Copyblogger que je ne connaissais pas.

    Quant à nos amis Yvon et Christian, je confirme : ce sont les meilleurs !

    Bernard

  • Marion 15 octobre 2011 à 15 h 06 min

    Dis moi pas que tu va nous offrir une p’tite réduc dessus ?

    • Cédric Vimeux 16 octobre 2011 à 2 h 44 min

      Ah non, désolé.

      Seul l’auteur peut offrir une réduc’…

      Cédric

  • Sié Issa@Business-Efficace.com 15 octobre 2011 à 17 h 15 min

    Merci pour les ressources que tu nous proposes.
    Aucun doute que le copywriting peut être l’armme secrete et idéale pour tot webmarketeur. Surtout s’il est bien utilisé. Le blog de Yvon est une très bonne ressource car chaque jour, il dévoile au grand public de nouvelles astuces.

    Quant à « Comment Ecrire une Lettre qui Vend » de Christian, je reconnais que c’est une véritable mine car je suis plongé dans sa lecture dépuis un bout de temps.

  • judicael@astuces-economies 15 octobre 2011 à 21 h 43 min

    Bonjour Cédric,

    Je découvre le blog en anglais Copyblogger et pas mal d’autres ressources intéressante dans ton article.

    Merci pour tout.

    A+

  • Charles@procrastiner 15 octobre 2011 à 23 h 07 min

    Merci pour la réponse Cédric ;)

  • Biba de NetworkingetReseauxSociaux.com 15 octobre 2011 à 23 h 31 min

    Le Copywriting c’est la difference entre vendre et ne pas vendre –

    Effectivemtn ce n’est pas toujours simple de faire passer ces idees correctement sur le papier ou le une sale page – Je pense que l’on arrete jamais d’apprendre dans ce domaine, car on peut tjs faire mieux.

    Merci pour les ressources.

    Biba

  • mathieu 16 octobre 2011 à 0 h 01 min

    Bonjour,

    Petite question, comment peut on utilisé de copywriting quand ont à pas son propre produit?

    • Cédric Vimeux 16 octobre 2011 à 2 h 49 min

      > Petite question, comment peut on utilisé de copywriting quand ont à pas son propre produit?

      Pour TOUT :)

      Prenons juste le cas d’un blog.

      Le copywriting, ça t’aide à écrire des titres accrocheurs et qui sortent de l’ordinaire. Mais aussi des phrases qui poussent tes lecteurs à continuer à lire.

      J’utilise des techniques de copywriting dans CHACUNE des phrases que j’écris sur mon blog.

  • Des Trucs Pour Changer De Vie 16 octobre 2011 à 8 h 22 min

    Déjà, le fait de venir sur ce blog est un riche enseignement.

    Ce que tu indiques Cédric est sans nul doute fort judicieux… Parfois cependant, j’avoue que j’ai l’impression que je n’arriverai pas à être un bon copywriter… Et pourtant je mets la main dans le pot de colle ! Sans doute qu’il en reste quelque chose en fin de compte et que je ne m’en aperçois pas…

    Aller, je vais remettre la main dans le pot de colle !

    Sam

  • Yvon@copywriting 16 octobre 2011 à 11 h 46 min

    Salut Cédric

    Un grand merci pour cette mention bien sympathique. Ca fait toujours plaisir :)

    Tu as raison dans ta définition. Le copywriting ne sert pas qu’à vendre. Je pousserais même le bouchon un peu plus loin en disant que faire du copywriting pour vendre, c’est la toute dernière étape.

    Ca me fait penser à Léon. Le film avec Jean Reno.

    Il disait que plus un « nettoyeur » devient bon, et plus ses armes lui permettent de se rapprocher du « client ». On commence avec le fusil, et on finit avec le couteau.

    Pour faire donc un parallèle avec ce film, ue personne qui a pour objectif de vendre un jour avec une lettre devra d’abord commencer par FAIRE exécuter des tâches plus simples avec son copywriting. Faire cliquer sur un lien, s’abonner à une newsletter ou à un blog, donner son avis, etc…

    Un copywriter qui ne saurait pas faire ça en tout premier n’aurait tout simplement aucune chance de faire vendre quoi que ce soit avec une lettre. La lettre de VENTE est le couteau de Léon. La dernière arme à maîtriser dans le processus. Et on ne peut pas la maîtriser tant qu’on n’a pas maitrisé toute la panoplie d’avant.

    La définition du copywriting que j’emploie est celle-ci : C’est l’art décrire des textes qui font agir. Clair, concis, universel :D. Ca se rapprche de la tienne :)

    Merci encore pour cet article très lucide sur cette activité encore fortement chargée d’idées reçues.

    Yvon

    PS : Merci Bernard et Marie Noel ;)

    • Cédric Vimeux 17 octobre 2011 à 16 h 52 min

      Merci Yvon pour cet ajout très utile.

      Cédric

  • Albin 16 octobre 2011 à 18 h 00 min

    Bonjour Cédric,

    et c’est bien de le souligner et de nous le rappeler.

    Je l’avais commencé, mais mis un peu de côté (je l’avoue).
    Alors merci de nous rappeler l’utilité de bien apprivoiser la langue française – grâce au copywriting- afin que nos actuelles et futures positionnements sur le web, soit des plus intéressants à la lecture de nos articles.

    Je partage ton avis concernant Yvon, qui chaque jour nous réalise des articles; les plus intéressants et pertinents qui soient, et bien sûr notre maître à tous Monsieur Christian Godefroy.

    C’est reparti pour les études!

  • freddy 16 octobre 2011 à 18 h 30 min

    En effet le copywriting est la base de n’importe quel business, en ligne ou autre et sert aussi dans la vie de tous les jours. Je confirme aussi pour Xtian ,Yvon et je rajoute Cedric sur la liste des meilleurs copywriter francophones ;)

    • Cédric Vimeux 17 octobre 2011 à 17 h 04 min

      Merci Freddy :)

  • Fabrice 19 octobre 2011 à 0 h 00 min

    Bonsoir Cédric,

    Merci pour cette info de source gratuite.Il est clair à mon sens que le copywriting
    fait partie des enseignements importants à ne pas négliger si l’on espère percer
    sur internet.On en a besoin effectivement partout et il est passionnant à apprendre
    pour qui décide de s’y intéresser sérieusement.Je recommande à tout à chacun
    l’excellent master en génie de l’écriture de Christian Godefroy,il s’agit d’une formation
    d’élite sur le sujet,sans nulle doute le meilleur cours complet à ce jour avec une
    spécificité car il traite de l’approche hypnotique de cet art.C’est juste énorme…

    Bien Amicalement. Fabrice.

  • Axel 19 octobre 2011 à 15 h 30 min

    Bonjour Cédric

    Qu’est-ce qui permet de déterminer qui est
    « LE » meilleur copywriter francophone ?

    Pourquoi pas celui qui prétend qu’il l’est ?

    Suivez mon regard, oui, c’est lui…

    Il va être vexé non ?

    Il est vrai que trop peu de gens savent
    qu’il fait écrire ses mailings par d’autres
    mais qu’il s’en attribue tous les mérites…

    Pourquoi ne pas le dire plus clairement ?

    Dans le cas ou ce n’est pas LUI selon vous,
    quels sont les critères pour déterminer
    « LE » ou « LES » vrais meilleurs ?

    Il n’y a rien d’agressif dans ces questions ;-)

    Axel

    • Cédric Vimeux 19 octobre 2011 à 18 h 21 min

      Bonjour Axel,

      Ce n’est qu’un avis personnel qui n’engage que moi :)

      De la même façon que je considère le melon comme le meilleur fruit au monde, et Fight Club comme le meilleur film de tous les temps, je considère Yvon comme le meilleur copywriter francophone ;-)

      Cédric

  • Ludovic 19 octobre 2011 à 15 h 40 min

    Pour ma part, je n’ai jamais été un fana du copywriting. Je connais les bases
    mais je ne souhaite pas aller plus en avant dans le domaine.

    J’ai acheté le fameux « Comment écrire une lettre qui vend de 7 tomes ! », je
    ne l’ai jamais terminé. Il faut être passionné pour lire ça.

    De plus, il existe de véritable maitre en la matière qui peuvent écrire de
    véritables chef d’œuvre (s’ils sont dispos) pour écrire des lettres de vente.
    Moyennant un retour financier sur les ventes générées bien sûr.

    Je préfère de loin cette option là.

    J’aimerai plutôt savoir à qui sous traiter des textes et combien ça
    coute plutôt que de tout apprendre sur le copywriting.

    Ce qui est sûr…

    C’est que l’idéal est d’avoir un domaine de prédilection et d’expertise.
    Certains choisissent le copywriting…

  • Axel 20 octobre 2011 à 10 h 10 min

    Très juste Ludovic,

    CHG a eu le mérite de faire cette compilation qui est une vraie bible.

    Mais pour en tirer vraiment parti, il faut la lire, la relire, la re-relire etc.

    Seuls les vrais passionnés du « copywriting pur » le font. La plupart
    des autres achètent le rêve (travaillez 3 h par jour au bord de votre piscine
    et faites fortune) mais n’ont pas la patience de tout assimiler pour en tirer parti.

    C’est aussi pour cela que les bons copywriters méritent leur salaire ;-)

    Mais qui sur Internet, peut leur proposer de gagner assez pour
    les convaincre d’écrire pour eux ?

    Quelques-uns des meilleurs copywriters francophones (dont les noms ne
    sont pas ou peu connus sur Internet) n’y ont aucun intérêt. Pourquoi ?

    Parce que à temps passé équivalent (pour écrire un mailing) ils ont tout
    intérêt à écrire pour un client (il y en a) qui si leur mailing atteint un
    rendement minimum (de l’ordre 15 % eh oui) va traduire leur mailing
    dans 10 à 15 langues, ce qui leur rapportera infiniment plus…

    Je parle là des tous meilleurs qui écrivent eux même leurs mailings.

    Mais il y a certainement de bons copywriters en devenir qui
    seraient intéressés par ce genre de deal. Le tout est de les trouver.

    Axel,

  • Hilion@Culture Bretagne 19 avril 2012 à 2 h 43 min

    « Comment Ecrire Une Lettre Qui Vend » semble payant, une fois sur le site il demande une participation et pas moyen de télécharger sans, ou alors j’ai mal vu…

  • Virginie@ comment commencer 30 janvier 2013 à 20 h 26 min

    Bonjour
    Tout d’abord merci pour toute ces références. Je trouve beaucoup d’article sur le copywriting et autre mais je ne sais toujours pas ou aller pour commencer à travailler la dedans. Pouvez m’aider?
    Par avance merci

  • Mégamarimaxi@documentsdepresse 20 février 2013 à 12 h 38 min

    Merci pour toutes les références citées, je vais commencer par télécharger le livre gratuit, voir ce qui est dit, et après pourquoi pas l’autre livre. Je pense que le copywriting
    merci encore

  • Olivier Monteux@Méthode Riche 31 mars 2013 à 23 h 56 min

    Bravo pour cet article qui donne de très bonnes ressources pour en apprendre plus sur le copywriting !

    Est-ce que quelqu’un a lu le livre To Sell Is Human: « The Surprising Truth About Moving Others » de Daniel H. Pink, il est sorti assez récemment et semble vraiment intéressant !

    Olivier

  • Sarah 25 avril 2013 à 15 h 32 min

    Superbe image que le fusil et le couteau. Pour l’instant j’ai l’impression d’utiliser un canon du 18°siècle. Mais quand j’ai commandé des articles pour alimenter mon blog, je me suis aimée !! Sans être prétentieuse la prose que j’ai reçu était triste à pleurer,

  • Maurel Archange@Marketing Viral 8 mai 2013 à 18 h 49 min

    Bon j’avoue, moi aussi je pensais que je n’avais pas besoin d’apprendre le copywriting, mais comme tu l’as dit ça peut servir à faire plein d’autre chose que les lettres de ventes. Je vais donc m’y mettre sérieusement, j’ai beaucoup de choses à apprendre.
    Merci
    Maurel Archange

  • Sophie Hérisson 9 mai 2013 à 14 h 39 min

    Bouhouhouh ton blog me déprime finalement, trop de chose que je ne maitrise pas :) Heureusement que je ne tends pas à monnaitiser mon blog finalement!

  • karim@travail a domicile 10 mai 2013 à 1 h 39 min

    je me souviens d’une phrase qu’a cité notre regretté Christian H. Godefroy dans un de ces livres : Le copywriter est un super-vendeur , cela résume tout

  • Catherine 2 juin 2013 à 16 h 55 min

    Finalement cela devient de plus en plus clair. Plus j’avance dans le petit monde du web marketing plus j’apprend…. que je ne suis vraiment pas faite pour ça.
    Que je vous dise un peu : au chômage à 52 ans, cherchant une reconversion compatible avec mon esprit de liberté et séduite par les discours des « pros du net » (créer facilement, et vite, son entreprise, pour pas cher du tout et avec des gros gains à la clé) j’ai eu l’idée lumineuse de me lancer dans le webmarketing. Sachant rédiger, j’ai choisi par le blogging, acheté une formation, puis une seconde, bien plus chère et … j’ai laissé tombé, trop de technique à maîtriser, l’impression d’être à l’ouest et bien sûr pas de visiteurs… Alors j’ai pris une formation au référencement…. Mais ça, ça me saoulait avant la formation et ça me saoule toujours après. Trop long, trop ch….. Bref mon blog est en rade. Entre temps j’ai visionné moult vidéos de formation gratuites, ( affiliation, pack de revente…), conduisant toutes à acheter un truc indispensable et bien mieux que le truc les autres. Puis je lis sur le web que, finalement il faut d’abord avoir l’esprit d’entreprise et savoir vendre et que le blog n’est qu’un outil. Ok, j’avais rien compris et tout fait à l’envers, mais je décide de me soigner. J’achète donc (pas cher, il est vrai) un programme pour « devenir » copywriter. Mais devenir copywriter en 150 pages et 2 logiciels alors que d’autres doivent avaler 7 tomes de cours intensifs pour s’en sortir…cela me laisse perplexe.
    J’ai compris beaucoup de choses dans cette expérience, je résume : pour atteindre un jour son objectif de bosser peu avec un sujet qui nous passionne pour gagner beaucoup, il faut bosser beaucoup, beaucoup, « investir dans la formation » et apprendre des tonnes de trucs de spécialistes particulièrement indigestes ( SEO, copywriting, marketing…) pour gagner que dalle pendant longtemps, et surtout…ne pas avoir peur de recommencer. Ou alors… avoir des sous dès le départ pour acheter tous les logiciels idoines et faire sous traiter les trois quart du boulot pour enfin « kiffer la life ». J’aurais dû m’en douter, je suis trop vieille et fauchée pour me faire ma place au soleil là dedans. Vraiment dommage, ça m’aurait bien plu. Bon, maintenant je vais faire quoi moi ?!!!

Postez un commentaire

Ce site utilise KeywordLuv. Écrivez "VotrePrénom@Votre Mot-Clé" dans la case Prénom.

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.