Jan
28

ATTENTION : vous perdez des ventes si vous utilisez ces mots sur vos boutons d’achat

Author Cédric Vimeux    Category Copywriting     Tags ,


Certaines plateformes d’affiliation et certains sites de paiement en ligne vous fournissent des boutons d’achat « déjà prêts ».

Le problème, c’est que ces boutons d’achat vous font surtout perdre des ventes. À cause de ce qui est écrit dessus.

Voici pourquoi, et comment corriger le tir…

bouton acheter, erreur de copywriting, libeller bouton achat
L’erreur à éviter sur vos boutons d’achat

Les mots à ne surtout pas utiliser sur vos boutons d’achat

Voici 3 erreurs à éviter :

bouton acheter, erreur de copywriting
Passer la commande

bouton acheter, erreur de copywriting
Commander

bouton acheter, erreur de copywriting
Acheter

Utiliser ces mots sur vos boutons d’achat revient à utiliser ceci :

bouton acheter, erreur de copywriting
Donne-moi tes sous stp

Vous voyez où je veux en venir ?

Utiliser des mots tels que « Acheter maintenant », « Passer la commande », « Commander » revient à dire « Donne-moi ton argent ».

Ces mots mettent davantage l’accent sur ce que le client va donner, non sur ce qu’il va recevoir. Ces mots focalisent son attention sur ce qu’il va perdre (son argent), non sur ce qu’il va gagner (les bénéfices de votre produit).

Or, même si les gens ADORENT acheter, ils DÉTESTENT dépenser leur argent.

Comment corriger le tir ? C’est simple :

Utilisez des mots qui parlent de gains et non de pertes

Vos boutons d’achat doivent être des appels à l’action. Ils doivent donner envie de cliquer.

Voici trois types de libellé pour augmenter vos ventes :

1. Le libellé type « Bénéfice »

Au lieu d’écrire « Acheter » sur vos boutons de paiement, parlez plutôt des bénéfices de votre produit.

Vous vendez une méthode pour arrêter de fumer, écrivez « Oui, je veux en finir avec la cigarette ».

Vous vendez une méthode de lecture rapide, écrivez « Je veux devenir un lecteur rapide ».

Vous vendez une méthode drague, écrivez « Je veux conquérir un maximum de femmes »

Vous vendez une formation sur le référencement, écrivez « Je veux être en première place de Google ».

Bref, vous comprenez le principe.

En écrivant le bénéfice sur votre bouton de paiement, vous focalisez l’attention de vos prospects sur ce qu’ils vont gagner. Non sur l’argent qu’ils vont dépenser.

N’oubliez pas : les gens DÉTESTENT dépenser leur argent !

2. Le libellé type « Risque Zéro »

Un libellé qui fonctionne à merveille. Tous mes tests le prouvent.

Le principe ? Utiliser le bouton de paiement pour rappeler à vos prospects qu’ils ne prennent aucun risque.

Par exemple, si vous offrez une garantie de remboursement de 30 jours, vous pouvez écrire sur votre bouton d’achat : « Essayez sans risque pendant 30 jours ».

3. Le libellé du type « Recevoir »

Si vous ne pouvez pas utiliser l’un des deux libellés ci-dessus, utilisez ceci :

  • Cliquez pour recevoir
  • Recevez tout, tout de suite
  • Téléchargez votre pack

C’est toujours mieux qu’un bouton « Donne moi ton fric », pas vrai ?

Et vous ? Quels libellés utilisez-vous sur vos boutons d’achat ?

47 Comments to “ATTENTION : vous perdez des ventes si vous utilisez ces mots sur vos boutons d’achat”

  • Alexandre 28 janvier 2013 à 17 h 06 min

    Alors là je dis bravo.

    Bravo pour l’idée de cet article. J’ai moi-même créé à l’époque des boutons sous Photoshop afin de faire un test de vente et j’ai cherché pendant de longues heures toute sorte de modèles sur bien des sites web afin de découvrir ce qui revient le plus et ce qui pourrait bien fonctionner.

    Je suis tombé sur des boutons qui veulent vraiment vous prendre votre argent et non vous donner la satisfaction d’une solution à votre problème :-)

    Mais jamais au grand jamais je n’aurais pensé à en faire un article comme celui-ci.

    Merci Cédric.

    PS : Qui serait intéressé par des boutons?

    • patricia@sophrologie 28 janvier 2013 à 18 h 03 min

      Oui il est possible que le design du bouton soit un besoin pour mettre en oeuvre cette astuce :
      Voila un truc avec paypal sans ce servir du bouton paypal. Il suffit de créer votre bouton paypal comme indiquer dans la marche à suivre (vraiment tres facile) puis de récuperer son url.
      vous savez ce truc qui commence par » http://… « etc… voila où rentre en jeu le design du bouton,

      vous choisissez l’image d’un bouton qui vous plait ou qui plait au plus grand nombre (en faisant des tests aupres de votre entourage, clients , etc…) puis vous liez l’url paypal a votre image que vous avez choisie, ainsi vos clients auront une image totalement personnalisée avec le ou les bons mots sur votre bouton et quand ils cliqueront sur ces mots irrésistibles ils iront direct sur leur compte paypal ! et voila c’est aussi simple que ça !
      il est vari qu’un si petit bouton peut faire beaucoup parler de lui !

      patricia rossignol

  • Guillaume@comment faire des économies 28 janvier 2013 à 17 h 39 min

    Très bon article. Personnellement on avait déjà attiré mon attention là-dessus, mais c’est un bon rappel.
    Effectivement ça paraît banal comme ça un bouton, mais le peu de texte qu’il y a dessus peut faire toute la différence.

    • Xavier@ club du succès Internet 28 janvier 2013 à 19 h 03 min

      Salut guillaume,

      Les sites e-commerce d’une façon ou d’une autre présente un avantage sur leur bouton de paiement. C’est par exemple le cas chez Amazon lorqu’il dit « bénéficié de 50% de réduction » Par contre, les « petits sites » pas encore très connu sont bien obligés d’être plus astucieux.

      Les gros sites ont l’avantage d’avoir une notoriété mondialement reconnue.

      Amicalement,
      Xavier

  • Camille 28 janvier 2013 à 17 h 43 min

    Bonjour bon article, par contre je ne sais pas si ça peut s’appliquer a un site e commerce!
    Tu te vois chez Zara.com avec Bénéfice sur un jeans par contre pour un site de service je dis oui !

    • Med@Réussites internet 28 janvier 2013 à 21 h 51 min

      C’est vrai que dans les boutiques enligne ce n’est pas possible de mettre « Bénéfice » ou bien « Risque zéro » sur un bouton d’achat .
      Je pense que cette astuce s’applique surtout sur les infoproduits ;)

    • Frédéric 1 février 2013 à 10 h 36 min

      Bonjour,
      je ne suis pas d’accord avec vous, on peut mettre :
      Je veux recevoir ma commande
      ou
      faites moi parvenir ma commande

      Vous ne pensez pas ?

      merci pour ce rappel salutaire ;-)

  • patricia 28 janvier 2013 à 17 h 44 min

    merci Cédric,

    Toujours de bons conseils pour nous améliorer, il est vrai que personnellement je n’avais jamais pensé que les mots écris sur le bouton pouvaient faire perdre une vente ! désormais je vais y réfléchir à 2 fois et suivre vos recommandations sur le champs.
    bonne journée et merci encore

    Patricia Rossignol

  • Biba de Networking et Reseaux Sociaux 28 janvier 2013 à 17 h 48 min

    Bon rappel – On oublie parfois l’evidence.

    C’est le principe du WIIFM – « What’s in it for me? » comme on dit en anglais-

    Le client doit voir son avantage en 1er avant toute chose.

    Biba

    • patricia@sophrologie 28 janvier 2013 à 18 h 10 min

      bonjour,

      j’ai lu tous les commentaires Marie-Noel mais au risque d’etre ridicule (heureusement que le ridicule ne tue pas) qu’est- qu’une PDV ?

      à tres vite

      Patricia Rossignol

      • Thierry 28 janvier 2013 à 19 h 01 min

        Bonjour Patricia

        Simplement une Page De Vente.

  • Marie-Noel 28 janvier 2013 à 17 h 48 min

    C’est vrai qu’on devrait penser qu’une PDV va jusque à la dernière ligne! Et quand on a déjà réfléchi à tout le reste, le bouton devient un détail.

    Mais pourquoi Paypal propose toujours ces boutons à la c…? Ils devraient le savoir, non?

    @ Alexandre : faudrait voir quelles têtes ils ont…

    Belle soirée à tout le monde!

    • Xavier@ club du succès Internet 28 janvier 2013 à 18 h 53 min

      Salut Marie,

      Paypal à ma connaissance est un service bancaire en ligne et non une agence de Marketing ou de copywriting-hypnotique. c’est une évidence qu’ils ne doivent pas le savoir.

      Amicalement,
      Xavier

    • Thierry 28 janvier 2013 à 19 h 02 min

      Des tests ont du être faits. Pour la couleur au moins, c’est celle qui fait le plus cliquer.

  • patricia@sophrologie 28 janvier 2013 à 17 h 51 min

    oups, j’ai oublié le mot clé dans la case prénom, comme quoi les mots sont importants pour comprendre, pour voir pour entendre mais on ne lit pas toujours ce qu’on voit et on entends parfois ce que l’on ne voit pas et meme ce qui n’existe pas !
    Ah ! Le cerveau nous joue de droles de tours, alors oui, les mots peuvent etre notre pire ennemi.
    Il faut toujours voir et ressentir , la perception et l’emotion sont plus importants que le mot lui meme, Merci de nous rappeler ces bases élémentaires du neuromarketing.

    Patricia Rossignol

  • Hafid @ bon plan internet 28 janvier 2013 à 17 h 52 min

    Bonjour,

    C’est vrai que c’est maladroit ce type de mots sur les boutons d’achat. Mais bon il fallait y penser pour faire des changements.

    Merci pour le rappel

  • Fort Trafic 28 janvier 2013 à 17 h 57 min

    Salut c’est ce que je fais déjà, j’utilise par exemple des boutons du style TELECHARGEZ qui mènent vers la page de commande.
    C’est la même chose pour construire des listes d’emails. Dans le style OBTENIR LES MISES A JOUR ou bien dans mon cas J’explique bien ce qu’il faut faire en mettant dans la boite de l’email:
    1. ENTRE TON EMAIL
    et sur le bouton:
    2. AUGMENTE TON TRAFIC

    Ca évite le texte superflu, l’appel à l’action est là et une fois le bouton cliqué l’utilisateur verra bien ce qui vient ensuite. :-)

    • patricia@sophrologie 28 janvier 2013 à 18 h 43 min

      en fait avec ce petit bouton c’est bien plus qu’un bouton de paiement !
      c’est vraiment le coeur meme de » l’appel a l’action » , c’est un outil hyper puissant :
      pour construire ses listes,
      pour télécharger,
      pour commander
      pour payer,….
      si on réfléchit bien, c’est le truc le plus important dans notre page !

      Cest donc sur lui qu’on va travailler avec minutie et reflexions.
      il était là, sous nos yeux mais on ne le voyait pas, petit par sa taille mais immense par ses possibilités !
      Enorme !!! la prise de conscience…
      Encore merci a tous et surtout a Cedric pour cette révelation.
      Patricia Rossignol

  • Xavier@ club du succès Internet 28 janvier 2013 à 18 h 47 min

    Salut Cédric,

    Il c’est évident que le bénéfice agit plus vite sur le subconscient du visiteur.
    Je comprends pourquoi Christian Godefroy aimait dire « Oui je veux arrêter de fumer »

    c’est un petit mot mais qui peut faire une grande différence.

    Merci Cédric,

    Amicalement,
    Xavier

  • Eric@Video Encoding API 28 janvier 2013 à 19 h 03 min

    Merci Cédric pour ce petit rappel des fondamentaux du (Web) Marketing. Rien de sorcier mais des basiques qui font vendre ou cliquer et qu’on oublie trop souvent :)

    Le marketing c’est toujours et avant tout de la psychologie, on a trop souvent tendance à l’oublier… Merci dans tous les cas pour cette piqûre de rappel ;)

    Bonne semaine à tous !

  • Thierry@blog marketing 28 janvier 2013 à 19 h 06 min

    Salut Cédric

    C’est une astuce qui change bien des choses. Je l’avais déjà constaté.
    Mais les liens en texte simple semblent convertir encore plus que les boutons. C’est ce que j’ai pu voir sur certaines de mes pages.

    Tu confirmes ?

  • Fred@Fred9 28 janvier 2013 à 19 h 07 min

    Merci pour ce rappel, car le libellé des boutons et important et on y prêt pas forcément attention quand on en créé un. Pour ma part, j’utilise beaucoup « s’inscrire » « visiter » et « télécharger ». Du coup, je me demande si il n’y a pas mieux que « s’inscrire » .

  • dominique@travailadomicile 28 janvier 2013 à 19 h 11 min

    bonjour,

    ah! la prise de conscience!
    Pourquoi est-ce que je me sens obligé de revoir tous mes sites et leurs boutons respectifs afin de corriger au besoin…
    Je ne pense pas être trop dans le champ, mais parfois dans notre domaine, un petit détail fait une grosse différence.
    Mon grand père disait : « Lorsque l’on sait quelque chose, il devient difficile de faire comme si on ne le savait pas! »

    belle journée
    Dominique

  • Jean Eric 28 janvier 2013 à 19 h 13 min

    Merci Cédric!

    Cet article est vraiment formidable. Je me souviendrai de ces conseils quand je vais me lancer dans la vente. Nouveau sur le blogging, j’essaye d’apprendre les ficelles du métiers pour faire fonctionner mon blog et ces conseils me sont très utiles. Encore merci!

    Jeanaris

  • Charles 28 janvier 2013 à 19 h 31 min

    Bonjour

    Très bonne article personnellement j’utilise le mot SOUSCRIRE car je vend des abonnements mais je vais rajouter juste dessous qu’il n’y a aucun engagement.

    Merci pour ces conseils.

  • jacky@Dream Creator 28 janvier 2013 à 19 h 47 min

    Merci Cedric
    Je n’oublierais pas d’ajouter sur mes boutons de réservation pour mes locations au Maroc
     » En prime, je souhaite conquérir un maximum de femmes » ;-)
    Bien amicalement
    Jacky

  • Mikie@trampoline pas cher 28 janvier 2013 à 19 h 47 min

    J’ai quand même une grande préférence pour le deuxième et troisième type qui restent honnêtes sans être agressifs. Pour moi « Oui, je veux ceci.. » est trop violent, on dirait encore plus qu’on ne veut que l’argent de la personne en tentant de faire le gourou, alors que ce n’est pas le cas. Je préfère sur cliquer sur un « Commander » sobre. Puis c’est beaucoup plus agréable si on a par exemple pas compris qu’il allait justement falloir payer que de cliquer sur un « Oui, je veux.. » puis se retrouver sur « Comment acheter mon produit ». Bref, je parle pour mon cas et ce n’est de toute évidence pas le cas de la généralité à la vue des commentaires, tant mieux pour ceux qui suivront les conseils de cet article =)

  • Mickaël@hypnosecret 28 janvier 2013 à 20 h 37 min

    Inconsciemment ce type de bouton ont des actions très fortes sur les gens, garder toujours à l’esprit de mettre des mots positifs et sans connotations de pertes comme le dit si bien Cédric !

  • Émélie@emagsante 28 janvier 2013 à 20 h 49 min

    Merci Cédric très bon point même pour une simple inscription à la newsletter il faut soigner le libellé du bouton, « s’inscrire », ce n’est très vendeur, il y a tellement d’inscriptions partout!

  • Patrick [CAP] Comment Apprendre la Photo 28 janvier 2013 à 21 h 21 min

    Tellement évident et pourtant tellement nécessaire de le rappeler !
    Merci pour ces précieux conseils.

  • Judicaël 28 janvier 2013 à 21 h 37 min

    Bonjour Cédric,

    C’est vrai que le mot acheter notamment est à proscrire. Merci pour ta liste de formules qui fonctionne.

    Si j’avais un produit à vendre, je choisirais probablement une phrase « bénéfice » qui me parait vraiment pas mal puisque le produit doit résoudre une problématique.

    Salutations

  • Sebastian@travailler sur internet 28 janvier 2013 à 22 h 58 min

    Cet article tombe à pic !
    Je suis justement en train d’installer aweber sur la plupart de mes sites. J’essaye de faire attention à ce que je mets sur les boutons, mais je le fais sans « stratégie » particulière.

    grâce à cet article je sais qu’il faut mettre l’accent sur ce que le client gagne.

    Thanks ;)

  • Alexandra@L'univers de l'attraction 29 janvier 2013 à 0 h 22 min

    Ah ben je comprend mieux pourquoi l’un des produits d’affiliation que je promeus ne se vend pas. Je viens d’aller vérifier…

    En plus de son prix ridiculement bas (déconseillé par Yvon Cavelier), j’ai trouvé un beau « commander maintenant » et un « acheter maintenant » sur la page de vente. Comme quoi, l’article de Cédric se vérifie.

  • sandrine@bien-être 29 janvier 2013 à 0 h 28 min

    Bonsoir
    On dit qu’aucune question est idiote.
    Alors comment créé t on un bouton de paiement.
    Avec quels logiciels ?
    Merci
    Sandrine

  • mo 29 janvier 2013 à 9 h 19 min

    bonjour CEDRIC,

    merci pour ces astuces.
    question: est-ce qu’un simple bouton peut remettre en causela conviction
    selon laquelle le client a deja decide que c’est le produit qu’il recherche
    depuis x temps et que le tapage commercial ne risque pas de le faire changer
    d’avis?
    cordialement

  • Orbeceta@trader forex 29 janvier 2013 à 11 h 26 min

    Bonjour,

    C’est vrai que à un moment, ce sont juste les petits détails qui feront la différence, qui permettront de gagner quelques points supplémentaires de conversion. Pour moi, cet un article intéressant et qui peut rapporter gros plus tard :-)

  • Nasro@passion-rentable 29 janvier 2013 à 12 h 52 min

    Bonjour Cédric et merci pour ce conseil très interessant.

    Personnellement après avoir fait des Split tests j’ai eu du succès avec l’expression « accès instantané »

    Une autre alternative que je suis entrain de tester c’est de se contenter d’un lien simple à l’intérieure d’un paragraphe. du genre :

    (Voici la démarche à suivre:

    1- cliquez-ici pour accéder aux système complet …
    2- Suivez la formation … )

    ça permet d’augmenter considérablement le TDC de ventes.

    Amicalement

  • Martine de référencement payant 29 janvier 2013 à 18 h 16 min

    Je suis assez mitigée sur l’article, d’un côté c’est vrai que ce type de textes sur les boutons d’achat peuvent vraiment faire « je veux tes sous » mais après certains types de produits ont une image tellement forte que les gens veulent « acheter » et ils apprécient de voir les textes d’achats qui les confortent dans leur logique.
    Sur mes test a/b ce sont les produits plus chers qui vendent mieux avec ce type de boutons, les moins chers vendent beaucoup moins pour le coup ^^

  • Le Journal du Blogueur 30 janvier 2013 à 14 h 34 min

    Salut Cédric,

    C’est clair qu’il y une certaine logique à avoir lors du placement des boutons. Je suis tout à fais d’accord avec le commentaire de Martine, le choix du bouton doit se faire en fonction du produit et de sa notoriété.

  • Arnaud Guétcheu 31 janvier 2013 à 21 h 49 min

    Est-on obligé d’utiliser le terme RISQUE ? La formulation « risque zéro » ne réveille t-elle pas en nous la crainte ? N’y a t il pas moyen d’être positif à 100% sans utiliser de vocabulaire négatif ?

  • Des Trucs Pour Changer De Vie 1 février 2013 à 10 h 37 min

    J’aime bien le bouton « donne moi tes sous » ! :)

    Il m’a fait marrer. Bon, de là à ce qu’il convertisse, c’est une autre paire de manches.

    Sam

  • La chaussette Noire 1 février 2013 à 15 h 19 min

    Quelle précision, merci pour cette article

  • Nicole (Concrétiser rêves) 6 février 2013 à 11 h 41 min

    Bonjour Cédric,

    Je suis maintenant dans un grand questionnement surtout que je viens de sortir mon premier produit et créé ma première vraie PDV ;)
    Je dis « vraie » car c’est la première qui m’a demandé autant de temps pour sa rédaction, sa mise en page, son bouton.

    Alors que je venais de la créer et de la mettre en ligne, je lisais un article d’Yvon qui disait plus ou moins le contraire. Qu’un bouton n’a plus vraiment d’impact aujourd’hui car le client n’est pas dupe, il sait très bien qu’il va « acheter » le produit.

    Donc je crois que je vais devoir tester par moi-même. En fait, c’est bien, car ça va m’obliger à voir quel bouton marche pour quel produit ;)

    Merci pour cet article qui permet tout de même une réflexion sur le sujet.

    Amicalement,
    Nicole

  • Philippe 10 février 2013 à 1 h 24 min

    Vraiment très intéressant. C’est clair et concret pour les néophyte en webmarketing.
    Je dit bravo :)

  • Carole 26 mars 2013 à 18 h 38 min

    C’est tellement fréquent que je n’y aurait jamais pense !

    Super astuce, merci Cédric ! :-)

    Des articles toujours très intéressant car très utile.

  • Kindy 3 mai 2014 à 0 h 35 min

    Je suis pas forcément d’accord avec toi sur un site d’e-commerce il faut bien sûre mettre ajouter au Panier commander ou achat immédiat c’est impossible de le remplacer par cliquez ici c’est peut être valable pour des produits numérique books par exemple mais pas dans le grand commerce

Post comment

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.