Mar
8

Comment trouver d’excellentes comparaisons pour donner plus d’impacts à vos écrits

Author Cédric Vimeux    Category Copywriting, Créativité     Tags

L’une des façons les plus simples d’améliorer votre écriture, c’est d’apprendre à écrire de bonnes comparaisons.

Voici pourquoi, et comment trouver en quelques secondes d’excellentes comparaisons, même si vous êtes nul en écriture…

Comparaison

C’est comparé ;)

Pourquoi écrire des comparaisons ?

Un texte sans comparaison, c’est un plat de pâtes sans sauce. C’est fade. Ca n’a aucun goût. On n’en garde aucun souvenir. Aucune saveur.

Parce que le principe même d’une comparaison, c’est justement de faciliter la compréhension de vos écrits. En transformant des idées abstraites en images concrètes, facilement compréhensibles. Des images qui s’ancreront dans la tête de vos lecteurs.

Les comparaisons embellissent vos écrits. Et les rendent digestes.

Le problème, c’est qu’il est parfois difficile d’écrire de bonnes comparaisons. Surtout si on n’est pas doué en écriture. Qu’on manque de créativité. Ou qu’on est tout simplement dans un mauvais jour.

Une astuce ? Piquez-les sur Internet.

Voici comment :

Utiliser Google pour embellir vos textes

Si je vous dit « chat », vous pouvez parfaitement vous imaginer un chat. En avoir une image concrète dans votre esprit.

Et si je vous dis « difficile », quelle image voyez-vous ? Rien. Parce que « difficile » est un mot abstrait. On ne peut pas le visualiser. C’est là que la comparaison entre en scène…

Comment trouver une bonne comparaison ? Je vous explique :

Votre comparaison va commencer par « aussi difficile que de » suivi d’une image forte. Très visuelle.

Pour en trouver des dizaines, il suffit simplement de chercher sur Google les phrases contenant le début de la comparaison que vous désirez.

Exemple :

Je fais la recherche « aussi difficile que de » (entre guillemets) dans Google.

Les résultats de recherche me donnent des dizaines de phrases qui contiennent ces mots. Nombreuses sont des comparaisons. Certaines sont excellentes.

En voici quelques-unes

J’ai trouvé les comparaisons qui suivent en quelques secondes à peine, en cherchant dans google « aussi difficile que de  » (entre guillemets).

Certaines sont franchement cool. Regardez :

  • aussi difficile que de guérir le cancer
  • aussi difficile que de saisir un lapin de garenne
  • aussi difficile que de voir une fourmi noire sur une pierre noire dans la nuit noire
  • aussi difficile que de photographier une comète
  • aussi difficile que de peindre un pornographe mormon
  • aussi difficile que de tenir une assiette en équilibre sur la pointe d’une aiguille
  • aussi difficile que de retirer le caniche coincé dans la bonde après une douche

Vous trouverez sur Google des milliers de comparaisons avec cette petite astuce. C’est rapide, facile, et les résultats sont garantis.

Vous pouvez même améliorer vos trouvailles pour leur donner davantage d’impact visuel.

Exemple :

« Aussi difficile que d’attraper un lapin de garenne » peut devenir « aussi difficile que d’attraper un lapin de garenne en lui courant après en pantoufles ».

Vous le voyez le lapin de garenne, pas vrai ? Vous les voyez vos pantoufles ? Vous vous voyez en train de courir ?

Pour aller plus loin…

Pour aller plus loin, vous pouvez adapter vos comparaisons à votre lectorat.

Exemples :

Pour un blog animalier : « aussi difficile que d’apprendre à nager à un chat. »

Pour un blog sur le football : « aussi difficile que de trouver une phrase de Franck Ribéry sans faute de syntaxe »

Pour un blog féminin : « aussi difficile que de trouver la robe de vos rêves. »

Pour un blog masculin : « aussi difficile que de se retenir d’appuyer sur l’accélérateur quand on conduit une Porsche. »

Pour un blog scientifique : « aussi difficile que de diviser par zéro. »

Pour un blog sportif : « aussi difficile que de gravir l’Himalaya en espadrille. »

Vous voyez ? Vous pouvez améliorer sans effort vos écrits en prenant quelques petites secondes pour piquer deux ou trois bonnes comparaisons sur Internet.

Améliorer-les, si besoin.

Et pour aller plus loin encore, faites-vous un dossier « Comparaisons » dans votre Evernote. Et notez-y vos meilleures trouvailles ;)

A vous de jouer !

Passons à l’action MAINTENANT !

Trouvez-moi quelques bonnes comparaisons qui débutent par « aussi heureux que  » ou « heureux comme ».

N’hésitez pas à améliorer vos trouvailles.

Et partagez-les avec nous dans les commentaires. Elles nous seront utiles à tous ;)

Let’s go !

42 Comments to “Comment trouver d’excellentes comparaisons pour donner plus d’impacts à vos écrits”

  • Yvon@copywriting 8 mars à 16 h 25 min

    Salut Cédric

    Ha que voilà un super conseil et une super procédure à suivre.

    Je ne suis pas intervenu dans ton article qui demandait à tes lecteurs ce qu’ils souhaitaient voir plus ici, mais en ce qui me concerne, c’est pile poil ça que je veux :)

    Des techniques et des astuces insolites pour trouver des idées, des trucs qui font réagir ou tout autres trucs du genre de celui que tu viens de dire.

    Et pour te montrer que j’ai bien tout compris :

    Heureux comme un salarié qui surfe sur Facebook au travail
    heureux comme une casserole qui pète en public
    Heureux comme une entreprise du CAC40 qui ne paye pas d’impôt
    Heureux comme une puce qui disposerait d’une entrée de faveur pour une exposition canine
    Heureux comme une vache qui broute le gazon de la maison blanche
    Heureux comme une palourde à la marée haute.

    Voilà…

    Bonne journée

    Yvon

    • BK 9 mars à 0 h 44 min

      Dis-donc, tu les as trouvées sur Google, celles-là ?

      Parce qu’elles sont excellentes !

      Bernard

    • Cédric Vimeux 12 mars à 19 h 04 min

      Merci Yvon ;)

      J’en ferai plus, promis !

  • Docteur Greg@Virtuose 8 mars à 16 h 30 min

    Spéciale dédicace pour la comparaison avec Ribéry.
    J’en rigole encore !

    On dit souvent que « comparaison n’est pas raison » : ce qui est vrai dans un certain sens, mais pas pour l’écriture et le blogging !

    Comme tu le dis bien cher Cédric, le langage populaire (et derrière lui l’inconscient qui fonctionne grâce aux symboles) aime l’impact du visuel.

    Pourquoi ?

    Parce que notre inconscient cherche l’efficacité : un symbole (ou un image) c’est le meilleur moyen pour le cerveau de véhiculer le maximum d’informations en tenant le minimum de place.

    Aller, une petite d’une rare finesse :

    « Les filles, c’est comme les Big Mac, c’est jamais comme sur les photos »

    Ben quoi ? C’est bien la journée de la femme non ? ;-)

  • G-M-to 8 mars à 16 h 34 min

    – aussi heureux qu’un chômeur qui a trouvé un travail
    – aussi heureux qu’un webmarketeur devant sa première conversion
    – aussi heureux qu’un blogueur lisant son premier commentaire

  • Sié 8 mars à 17 h 04 min

    Bonjour Cédric,

    Je suis ébahit par cette méthode de par sa simplicité et son efficacité.

    Pour l’exercice voyons :

    – aussi heureux qu’une mère à la naissance de son premier enfant
    – aussi heureux qu’un affilié qui reçoit son premier chèque
    – aussi heureux qu’un freelance qui obtient son premier contrat.

    Je suis dans le coup?

    Bien amicalement,
    Sié

    • Cédric Vimeux 12 mars à 19 h 07 min

      Les méthodes les plus efficaces sont souvent les plus simples ;)

  • Mary de Ascensionplus.com 8 mars à 17 h 21 min

    Salut Cédric,

    Super idée! C’est vrai que notre inconscient comprends mieux les images.

    Heureux(se) comme une grenouille dans la mare!
    Heureux comme un poisson dans l’eau!
    Heureux comme un minot à qui on vient d’acheter le jouet qu’il voulait tant!

  • Charlotte@-jeunesseforme 8 mars à 17 h 38 min

    Excellent comme prévu, comme d’habitude, comme toujours chez toi, cette idée de comparaison pour améliorer nos textes et nous rendre heureux, qui comme Ulysse….
    Comme un salarié surfant sur Face Book, au travail……

    Merci Cédric

    A bientôt

    Charlotte

  • Jean-Luc de Moralotop 8 mars à 17 h 59 min

    Aussi gros qu’une maison ! :)

  • Gonzague 8 mars à 17 h 59 min

    Bonjour à tous
    Cela inaugurerait il un nouveau concours ?

    – Aussi heureux qu’un amoureux à qui l’élu de son coeur a dit oui t
    – Aussi heureux qu’un joueur décrochant le gros lot
    – Aussi heureux qu’un miraculé appréciant chaque instant du reste de sa vie
    – Aussi heureux qu’un parent à la naissance de son premier enfant
    – Heureux comme un entrepreneur qui décroche son premier contrat

  • Jacques (secret-beaute-interieure) 8 mars à 18 h 12 min

    C’est vrai que c’est facile …
    Aussi facile que l’eau potable (!!)
    Aussi facile que ça en a l’aire (Y a pas un « e » en trop ?)
    Aussi facile que de diviser la Mer Rouge (là, il me faudrait un petit dessin !)
    Bref, merci Cédric.
    Pour info, un chat nage très bien, mais il n’aime pas l’eau.
    A bientôt Jacques (Bruxelles)

  • Albin 8 mars à 18 h 48 min

    Excellente idée que tu nous fait partager !

    Voilà un conseil à suivre, pour tous ceux qui (comme moi) recherche
    des idées nouvelles à mettre ne pratique.

    Et pour participer;

     » Aussi heureux qu’un père retrouvant son enfant.  »

    Merci Cédric et excellente fin de journée,

    Albin

  • Raphael@duel-marketing.com 8 mars à 19 h 00 min

    Aussi créatif et concis que Cédric
    Aussi manipulateur que Christian Godefroy
    Aussi doué en copywriting que Yvon Cavalier
    Aussi meilleur en affiliation que Ewen Chia
    je suis tout à fait d’accord car la comparaison permet auz lecteurs de capter le message.

  • Johann 8 mars à 19 h 34 min

    J’aime beaucoup ! j’avais déjà proposé un générateur de métaphore sur mon site, ben là j’ai le générateur de comparaison :p !

    Ce me permettra d’être aussi créatif qu’un gosse de 3 ans à qui on demande un dessin (bon ok c’était nul…)

  • Arthur@Social Media Student 8 mars à 20 h 31 min

    Dans mon boulot, ou pour écrire mes rapports d’étudiants, c’est vrai que Google est un bon ami pour :
    – Trouver des synonymes
    – Trouver des expressions
    – Trouver des comparaisons
    – (et on l’avoue) pour vérifier l’orthographe de certains mots

    Article intéressant, c’est cool de poser des mots sur des recherches.
    Je vais approfondir le sujet !

    • Cédric Vimeux 12 mars à 19 h 08 min

      Oui, google peut être utile pour beaucoup de choses.

      Il suffit de savoir l’utiliser.

  • Michaël@gain rentabilité 8 mars à 20 h 32 min

    Aussi plaisant que de lire un livre pour améliorer le style d’écriture !

    Aussi plaisant que de dessiner quelque chose qui est magnifique !

    Aussi enrichissant que de lire tes articles !

    Pour la dernière, je pense qu’il y a un lien de cause à effet avec les deux premières comparaisons !

    A première vue, elles seraient le reflet d’une image positive à donner par l’intermédiaire de nos écrits.

    Comme quoi, un moteur de recherche utilisé à bon escient dispose toujours de ressources indispensables…

  • Arnaud@Agrumeprod 8 mars à 20 h 47 min

    Heureux comme un marketeur qui vient d’envoyer la liste au Père Noël de ses enfants en la remplissant de liens d’affiliation.

    • Cédric Vimeux 12 mars à 19 h 09 min

      Excellent !

  • Alexis@Ma-Traque 8 mars à 20 h 59 min

    Hey Cédric,

    En effet, les comparaisons font appel à l’imaginaire et sur les blog de marketing on entend souvent dire que stimuler celui du client donne un + à la démarche.

    Pour la difficulté j’aurai pensé à un proverbe chinois qui est : « il est difficile d’attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout quand il n’y est pas ». On peut difficilement faire plus sage comme proverbe :-p

    En tout cas, merci de l’idée Google, cette boîte couvre tous les secteurs c’est insupportable.. !

  • Amin @ Developpement personnel 8 mars à 21 h 28 min

    Mais où vas tu chercher toutes ces idées ?

    Magnifique !

    Je suis aussi heureux que lors de mon premier chèque adsense.

    Grâce à cette méthode je vais (et les autres aussi apparemment) pouvoir trouver l’inspiration plus facilement …

    Merci pour cette méthode.
    Maintenant faut que je pense à l’appliquer :)

  • Noé@astuces 8 mars à 21 h 49 min

    Heureux qui comme Cédric,
    a conquis son lectorat,
    ou comme cestuy-là
    qui vendit formations à foison,
    Et puis est retourné, plein d’usage et raison,
    bronzé à Ibiza le reste de son âge !

    De presque Joachm du Bellay

  • Gino de Vers la Réussite 8 mars à 22 h 53 min

    Heureux comme un gars qui lit un super commentaire de Yvon ou de BK sur le super blog Virtuose-Marketing.

    Je sais, c’est cliché et têteux! :-)

    Tout comme Yvon, cet article me fait plaisir et était beaucoup dans le sens de mon intervention sur l’article qui demandait sur quel sujet tu pouvais m’apporter ton aide.

    Merci à toi Cédric et aux très bons commentateurs qui se trouvent ici.

    Gino

  • Alexandre@Etre un Homme 9 mars à 4 h 00 min

    Ah Merci Cédric,

    Tu es aussi fort que de la tequila, tu viens de me rendre aussi enthousiaste que un ^pénis au petit matin.lool

    On trouve des choses intéressante.

    Al

  • Thierry@Travailler-a-la-Maison 9 mars à 10 h 05 min

    Bonjour Cédric,

    Tout simplement Génial ton article.

    Heureux comme un lézard au soleil.
    Heureux comme un roi sur sa nouvelle moto.
    Heureux comme la truite remontant le courant.

    Bonne journée,
    Thierry

  • Des Trucs Pour Changer De Vie 9 mars à 10 h 34 min

    La photo de la grand-mère et du chien est excellente ! :)

    J’aime bien « heureux comme un employé qui vire son abruti de patron ».

    Mais on a eu de très bonne comparaisons dans cet article et dans les commentaires.

    « Pauvre » Ribéry… Enfin, pauvre n’est peut-être pas le terme qui convient. D’ailleurs ça me fait penser à « Pauvre comme Ribéry »… ;-)

    Sam

  • Marie-Micheline 9 mars à 12 h 49 min

    Bonjour Cédric

    Une excellente idée que tu es allée chercher là: les comparaisons dans un texte. Fallait y penser.

    * huile alimentaire bonne comme la campagne*
    * une personne bonne comme la vie*
    * un homme beau comme le soleil levant*

    Marie-Micheline

  • Eric Hebting 9 mars à 13 h 44 min

    Excellent Cédric :)

    J’utilise moi-même depuis peu les comparaisons et c’est vrai que l’exercice est amusant.

    Cela me rend heureux comme un gosse de 5 ans devant le gâteau au chocolat qu’il remarque dans la pâtisserie la veille de son anniversaire.

    Ou peut-être heureux comme Ulysse 31 lorsqu’il est rentré du Royaume d’Hadès pour enfin traverser les glaces galactiques et rejoindre son doux foyer.

    Ou encore heureux comme le jour où j’a enfin appris à faire du vélo tout seul, cette superbe sensation, comme si j’avais réussi à voler ce jour là.

  • faouzane@moutonbreak - Entrepreneur nomade 9 mars à 15 h 27 min

    – aussi heureux que Sarkozy, après l’arrestation de DSK
    – aussi heureux que un puceau après la première fois
    – aussi heureux que mac guyver quand il trouve un trombone
    – aussi heureux qu’une femme à la cuisine (bon ok désolé je sors !)

  • Francis 9 mars à 17 h 35 min

    Genial.
    Je vois que vous n’etes pas à court d’idées et vous ne le serez pas à l’avenir. Et vous nous montrez comment aussi ne pas l’etre. Merci beaucoup.

  • christian 10 mars à 11 h 35 min

    Excellente idée, et excellents commentaires Yvon et Raphaël (tu vas te faire un copain toi :))

    Faire le plein d’énergie comme Claude François lorsqu’il change une ampoule.
    Heureux comme un blogueur qui saisit sa première adresse mail
    Heureux comme un prospect qui télécharge son e-book gratuit
    Résoudre ses calculs comme un gars qui à une colite néphrétique
    Hurler à tout va comme un gars qui à des hémorroïdes
    Faire un puzzle en 4 ans comme Johnny Hallyday (ben oui il est mis de 3 à 5 ans sur la boîte).
    Sauter une viande rouge comme DSK saute de la viande tout court
    Faire un article par jour comme un lapin en chaleur.
    Envoyer ses bons vœux comme un l’autorépondeur de Christian Godefroy.
    Graver son nom dans la pierre comme Yvon écrit un article en vacances (hein Yvon :))
    Courir deux lièvres à la fois comme un blogueur qui essaye de suivre les conseils de Cédric et Yvon le même jour.
    Traire une vache comme un homme solitaire qui…….

    Bon j’arrête, ça va mal tourner sinon.
    Je vais me faire sucrer.

    @+

    Christian.

    • Cédric Vimeux 12 mars à 19 h 12 min

      Celle de Claude François est énorme :D

  • samuel 12 mars à 14 h 10 min

    salut cédric,

    nouvelle astuce pour me permettre de rédiger de meilleurs articles.

    Je l’adopte directement et je l’intègrerais dans la rédaction de mon futur article.

    Samuel

  • christian 12 mars à 19 h 15 min

    Merci Cédric,

    J’espère que les fans me pardonneront.

    Christian.

  • Amin @ Developpement personnel 13 mars à 7 h 25 min

    Depuis la lecture de cette article j’ai envoyé une newletter à ma liste pour faire un test.

    En effet, en utilisant une comparaison « originale » j’ai augmenté le taux de clics. (il est passé de 50% en moyenne a 78% dans ce cas) ce qui est vraiment pas mal.

    Mais c’est encore une petite liste et il faudrait faire plusieurs tests ;-)

  • CedricZenShopping@humidificateur bébé babymoov 13 mars à 10 h 53 min

    Génial cette astuce !

    Il est également possible d’ajouter un astérisque à la fin, exemple de terme de recherche: « aussi difficile que * ».

  • MarieEve@creer-site-web-pro 13 mars à 13 h 10 min

    Quelle bonne idée d’exploiter ainsi Google. En informatique et en particulier en programmation, on a souvent besoin d’images, de comparaison ou d’analogies pour expliquer les nombreux concepts abstraits. Je saurais comment étoffer mes idées, pour que l’informatique soit aussi facile que d’épeler « pc », aussi motivant que le réveil un matin de Noël et aussi rémunérateur que de vendre ses cheveux (si si).

  • Romaric@BlogMaigrirMincir 16 mars à 2 h 37 min

    Bonjour Cédric,

    Merci pour ces conseils très utiles !

    je suis heureux comme un mec qui n’est pas doué en écriture ;-)

    Romaric

  • Rodrigue@theme wordpress Gratuit 7 mai à 15 h 56 min

    Enorme, moi je dis juste, heureux comme tes lecteurs qui te suivent chaque jours pour en apprendre de nouvelles :-)

  • Séduction par CCA 11 juillet à 22 h 58 min

    Encore une fois, une excellente méthode que je vais appliquer au mieux dans mes prochains articles ! Et pour répondre à ta question :

    Heureux comme un poisson dans l’eau, et non triste comme une baleine échouée sur une plage.
    Heureux comme un chien n’ayant pas mangé depuis trois jours qui se retrouve devant un bon gros steak

    Au plaisir de te lire,
    Hugo.

Post comment

real money casinos new zealand