Oct
17

Comment utiliser le passé, le présent et le futur à la façon d’un hypnotiseur, et vendre plus

Author Cédric Vimeux    Category Copywriting     Tags ,

De nombreuses techniques d’hypnose peuvent être utilisées pour booster l’efficacité de vos textes. Qu’il s’agisse de vos articles de blogs, de vos pages de vente, ou de vos emails.

Elles permettent de s’adresser directement au subconscient de vos lecteurs, tout en contournant les résistances de leur conscience.

Voici comment utiliser le passé, le présent et le futur de façon stratégique. Celle des hypnotiseurs.

hypnose, copywriting

Quand et comment utiliser le passé

Le passé doit être utilisé uniquement pour « dissocier » votre lecteur de ses problèmes et ses pensées négatives. Je vous explique :

Imaginez que vous vendiez une méthode pour arrêter de fumer…

Votre lecteur a certainement déjà essayé de nombreuses méthodes. Sans parvenir à arrêter. Ou alors il a repris.

Résultat ? Il dira qu’il a déjà tout essayé. Que rien ne fonctionne sur lui. Que sa situation ne pourra jamais changer.

Les hypnothérapeutes combattent cette résistance en utilisant le passé pour exprimer tout ce qui est négatif (problèmes, limites personnelles, pensées négatives, etc.)

En utilisant le passé pour parler des problèmes, le message envoyé au subconscient est : « Ces problèmes font partie du passé ! »

Conclusion : Utilisez toujours le passé pour exprimer les problèmes de vos lecteurs, et tout ce qui est négatif.

Quand et comment utiliser le présent

À l’inverse, utilisez le présent pour « associer » votre lecteur à votre solution, et à tout ce qui est positif.

Pourquoi ? Parce que le présent est le meilleur temps pour mettre votre lecteur en situation. Pour qu’il visualise ce que vous voulez. Qu’il le vive.

Utilisez des phrases actives. Utilisez le « vous », ainsi que des mots tels que « maintenant », « tout de suite », « vous commencez », etc.

C’est encore une fois la façon de faire des hypnothérapeutes.

  • « Vous êtes en train de lire ces lignes et vous commencez maintenant à vous sentir mieux ».
  • « Vous comprenez que c’est enfin possible et votre envie d’agir devient de plus en plus forte ».
  • … etc.

Et c’est aussi pour cette raison que j’utilise essentiellement le présent dans mes articles, mes emails et mes pages de vente. Même pour parler du futur.

D’ailleurs…

Quand et comment utiliser le futur

Je vois beaucoup de copywriters, même célèbres, utiliser le futur dans leurs pages de vente.

Pour moi, c’est une erreur. Parce que le futur, c’est « plus tard », et « plus tard », ce n’est pas « maintenant » :)

Parler au futur, c’est prendre le risque de dissocier votre lecteur de votre solution. C’est dire à son subconscient : « Ma solution t’apportera des résultats plus tard, mais pas maintenant. »

D’où la raison pour laquelle je privilégie le présent, même pour parler du futur.

En conclusion :

N’utilisez que deux temps dans vos textes : le passé et le présent.

Utilisez le passé pour dissocier vos lecteurs de leurs problèmes, de leurs émotions négatives, de leurs fausses croyances, etc. Bref, de tout ce qui est négatif.

Et abusez du présent pour les associer à de tout ce qui est positif. Et pour créer des images mentales positives de vos produits, et du futur.

Pour aller plus loin, lisez l’article :

Photo © bluedarkat – Fotolia.com

30 Comments to “Comment utiliser le passé, le présent et le futur à la façon d’un hypnotiseur, et vendre plus”

  • Thierry@blog marketing 17 octobre à 17 h 23 min

    Salut Cédric

    J’utilise toujours le présent dans mes pages de venté également. Je ne vois pas l’intérêt d’utiliser le futur.

    Par contre, je n’ai jamais essayé le passé. A tester donc.

    Thierry

    • samuel 24 décembre à 11 h 33 min

      Salut Thierry.

      tout comme toi, je ne vois pas trop l’intérêt du futur dans les articles ou les pages de ventes.

      Pour moi, le futur fais référence à quelque chose qui est lointain et nous met dans une situation d’incertitude.

      Par contre le présent est le résultat des actions passé et il est urgent d’agir dans le présent.

      Amicalement,

  • Sié@rédacteur freelance 17 octobre à 17 h 25 min

    Hello Cédric,

    Cet article est le bienvenue.

    Je connais les astuces pour l’utilisation du passé et du présent. Par contre, je n’avais jamais appris qu’il ne fallait pas utiliser le futur. Raison pour laquelle je l’employais dans mes articles et même sur mes pages de vente et celles de mes clients.

    Je corrige sur le champ cette erreur.

    Certes, c’est une technique pas facile à lâcher quand on s’y était mis à fond. Mais à force de forger on devient forgeron.

    Merci une fois de plus pour ces astuces.

    • Cédric Vimeux 19 octobre à 11 h 10 min

      Salut Sié,

      > Par contre, je n’avais jamais appris qu’il ne fallait pas utiliser le futur.
      Aucun copywriter ne me l’a appris non plus…

      J’ai déduit cela de mes lectures sur l’hypnose, et de mes propres tests.

      Cédric

      • Blog qui rapporte 22 octobre à 20 h 43 min

        Je vais tester merci Cédric, je savais qu’utiliser le présent aide, mais dissocier avec le passé je n’y avais pas pensé.

        Thx

  • Geoffrey du Blog bien-être 17 octobre à 17 h 29 min

    Ton article m’a fait penser à l’un des meilleurs livres que j’ai lu: Le pouvoir du moment présent de Eckhart Tolle, peut-être ne l’as tu pas encore lu. Dans ce cas, fonce :-)

    • Cédric Vimeux 19 octobre à 11 h 11 min

      Salut Geoffrey,

      Non, je ne l’ai pas lu… Merci pour la référence ;)

      Cédric

  • Benjamin Challoy@Comment-Faire-Blog 17 octobre à 18 h 17 min

    Ah bah tient l’article qui tombe à pic, justement dans l’article de mon blog, sur le défi de cédric. On m’a fait la remarque qu’il fallait que je revois l’utilisation de mes temps. Merci de ces conseils Cédric.

    Pour ce qui est du futur, je pense qu’on peut l’utiliser pour dire des choses du genre :
    « Vous pourrez faire ceci ou cela grâce à ceci »

    Bonne soirée !

    • Cédric Vimeux 19 octobre à 11 h 12 min

      Salut Benjamin,

      Je préfère « pouvez » à « pourrez » ;)

      Cédric

  • Sébastien 17 octobre à 18 h 17 min

    C’est une technique de vente bien connu dans l’ameublement qui est encore utilisée par des vendeurs « extras » dans les magasins ou les foires.
    Perso, j’utilise aussi le futur ou le conditionnel dans mes argumentaires pour faire fonctionner l’imaginaire de mes clients. Je vends du rêve par mes dessins et il est important que mes clients se projettent dans mes perspectives.
    Par exemple :  » Je verrais bien ce meuble ou cette table sur ce mur. Qu’en pensez vous ?

  • Vrine 17 octobre à 18 h 47 min

    Héé… quelle drôle de coincidence !

    Je faisais des recherches la dernière fois sur l’hypnose hypnotique…

    Merci pour ces 2 articles… car je vais de ce pas vérifier ma page de vente. ;-)

    A+

  • Mary de Ascensionplus 17 octobre à 18 h 52 min

    Salut Cédric,

    Très intéressant. Je connais ces techniques pour la visualisation, le coaching,..mais je n’y avais jamais pensé pour les textes. A approfondir!

  • Marie-Noel@écrire un eBook 17 octobre à 18 h 59 min

    Hello Cédric et tout le monde,

    si je me souviens bien, Yvon avait même montré que dans une histoire passée, c’était mieux de la mettre au présent pour qu’elle soit plus vivante. En tout cas, c’est ce que m’évoque ton article.

    Encore un truc à mettre sur sa check list de copywriting… Je dois déjà avoir quelques pages de recommandations hypnotiques et autres…

    bonne soirée à tout le monde!

    • Cédric Vimeux 19 octobre à 11 h 14 min

      Salut Marie-Noel,

      > une histoire passée, c’était mieux de la mettre au présent pour qu’elle soit plus vivante
      Oui, exact.

      En fait, le mieux, c’est de toujours utiliser le présent (même pour parler du passé et du futur), sauf pour les choses négatives. Là, on utilise le passé.

      Beaucoup d’histoires inspirantes et de métaphores passent des messages au subconscient en jouant ainsi sur les temps.

      Cédric

  • Michel@Changer-Gagner 17 octobre à 21 h 40 min

    Bonjour,

    je ne suis pas entièrement d’accord avec cet article.

    Les hypnotiseurs font des associations entre le fait de lire le texte et le fait de se sentir mieux. C’est une suggestion. Les deux propositions n’ont aucun rapport.
    Un hypnotiseur va dire : « vous entendez le vent dans les arbres à l’extérieur et vous comprenez mieux que vous avez intérêt à… ».

    Par contre, parler du passé comme quelque chose de négatif, le présent ou le futur comme quelque chose de positif, c’est de l’ancrage…

    Dans un exposé oral on peut se servir de l’ancrage spatial : à sa droite (à gauche du public) c’est le passé, à sa gauche c’est l’avenir, le mieux.
    Au cours de la présentation, pour tout ce qui est négatif on va faire un geste vers sa droite, pour tout ce qui est positif, on va faire un geste vers sa gauche.

    À la limite, au bout d’un certain temps on a juste besoin de faire le geste et le public comprend.

    Je vais bientôt écrire sur mon blog un article pour décrire comment j’ai coaché un ami pour faire une présentation devant 100 personnes. Sa transformation a été phénoménale, et pourtant je ne suis pas un spécialiste.

    • Cédric Vimeux 19 octobre à 11 h 17 min

      Salut Michel,

      Oui, je suis parfaitement d’accord avec toi et j’aurais certainement dû choisir un meilleur exemple.

      Disons que mon article ne parlait ni d’ancrage ni de suggestion, mais juste de l’utilisation des temps.

      J’aime ne développer qu’une seule idée par article.

      Cédric

  • Mo de meseconomie 17 octobre à 23 h 09 min

    Bonjour Cédric,

    très intéressant cet article.
    ça rejoint l’approche qui consiste à dire qu’il faudrait s’appuyer et s’inspirer du passé pour vivre le moment présent dans de meilleures conditions.
    une citation de Paulo Coelho:
    Le présent est toujours très bref, même si certains croient posséder un passé ou ils ont accumulé des choses, et un avenir ou ils accumuleront plus encore.
    cordialement

  • france@vouloiretreussir 17 octobre à 23 h 17 min

    bonjour Cedric
    Merci pour ces deux articles! le passe et le present..puis le vous et le nous..

    Nous allons tous progresser en copywirting grace a vous!

    Je pense en avoir grand besoin! et lance un SOS en ce lieu sympathique pour m’aider a constituer ma liste!!..pas si facile que ca..car pour le moment je ne vends encore rien……:))

  • Nasro 18 octobre à 0 h 09 min

    Il est très original cet article. Même si je trouve que ça peut engendrer des débats.
    Quel temps utiliser ? personnellement je crois que c’est très relatif à l’objectif visé. S’il s’agit par exemple d’une page de vente l’utilisation des trois temps est obligatoire, dans le cas d’un email de vente rapide c’est le présent qui peut s’avérer très utile, le future quand à lui peut convaincre le lecteurs qu’il faut procéder à un changement.

    Entre () je voulais te poser une question à propos de l’utilisation des techniques de la manipulation pour vendre sur internet. Qu’est ce que tu en penses ?

    • Cédric Vimeux 19 octobre à 11 h 23 min

      Salut Nasro,

      > S’il s’agit par exemple d’une page de vente l’utilisation des trois temps est obligatoire

      Non, pourquoi ?

      On peut remplacer n’importe quelle phrase au futur par une phrase au présent, et lui donner bien plus d’impact.

      D’ailleurs, je n’utilise pas le futur dans mes pages de vente.

      Cédric

  • Des Trucs Pour Changer De Vie 18 octobre à 8 h 02 min

    Imaginez vous avec 2 millions d’euros… Vous faites ce que vous voulez, vous allez où vous voulez, vous achetez ce que vous voulez… Vous n’avez aucun problème de fin de mois… Bien au contraire, vous faites plaisir à vos proches…

    C’est effectivement mieux que:

    Vous ferez ce que vous voudrez, vous irez où vous voudrez, vous achèterez ce que vous voudrez, vous n’aurez aucun problème de fin de mois. Bien au contraire, vous ferez plaisir à vos proches…

    Avec le présent, on y est déjà. Avec le futur, ce n’est pas la même chose. Cela n’a pas le même impact. ;)

    Sam

    • Cédric Vimeux 19 octobre à 11 h 23 min

      Exactement Sam,

      Tu as tout compris ;)

      Cédric

  • M-C@avoir des abdominaux 18 octobre à 8 h 13 min

    Salut,

    Je ne voyais pas les choses comme ça, c’est vrai que vu sous cet angle ça peut-être très intéressant, surtout quand le but et d’amener le lecteur à s’identifier dans l’écrit. Bref, pourquoi pas, à essayer. En tout cas, merci pour le tuyau ;)

  • Mathieu 18 octobre à 16 h 16 min

    Bonjour Cédric,

    Intéressant ton article.

    Je n’avais jamais pensé à l’impact de l’utilisation des temps.

    Concernant le futur, je ne serais pas aussi catégorique de toi; il permet d’entretenir le suspens et de donner des rendez-vous programmés au lecteur. Je pense qu’il est utile mais pour prolonger une idée développée au présent.

    A voir :)

    Mathieu

    • Cédric Vimeux 19 octobre à 11 h 26 min

      Salut Mathieu,

      > il permet d’entretenir le suspens et de donner des rendez-vous programmés au lecteur.
      Le présent encore plus, non ?

      Surtout que l’idée dans mon article, ce n’est pas simplement comment utiliser les temps, mais comment les utiliser pour s’adresser au subconscient.

      Bref, comment les utiliser à la façon d’un hypnotiseur… ou d’un copywriter hypnotique ;)

      Cédric

  • Grégory@Bloguer sous Wordpress ? Facile ! 18 octobre à 16 h 57 min

    Juste pour ma culture générale, quel est l’usage recommandé par les copywriters pour le futur ?…

    • Cédric Vimeux 19 octobre à 11 h 27 min

      Salut Gregory,

      Aucun copywriter n’en parle…

      Comme je l’ai écrit plus haut, ce constat vient de mes lectures sur l’hypnose et de mes propres tests.

      Cédric

  • WVH@West Valley High 19 octobre à 10 h 57 min

    Parfois la solution apportée apporte RÉELLEMENT des solutions plus tard, et non pas maintenant. A moins de tomber dans l’immédiatisme, et de perdre de la crédibilité. Dans ce cas l’emploi du futur reste intéressant.

    • Cédric Vimeux 19 octobre à 11 h 30 min

      Bonjour,

      > Parfois la solution apportée apporte RÉELLEMENT des solutions plus tard, et non pas maintenant.

      C’est d’ailleurs le cas pour le majorité des produits ;)

      Mon article ne parle pas du fait de savoir si un produit apporte des solutions maintenant ou pas, mais sur la bonne utilisation des temps pour s’adresser directement au subconscient.

      Cédric

Post comment

real money casinos new zealand