Nov
30

Jean Rivière, l’interview – Il travaille en slip… je l’ai mis à poil


Jean Rivière est l’un des webmarketeurs qui m’impressionne le plus, et certainement l’un de ceux en qui j’ai le plus confiance.

C’est pour cela que je l’ai convié à une petite interview.

Si vous avez toujours voulu en savoir plus sur Jean Rivière, alors lisez la suite…

Jean Rivière, travaillez en slip, webmarketing junkieJean Rivière

Interview de Jean Rivière par Cédric Vimeux

Cédric Vimeux : Bonjour Jean.

Jean Rivière : Bonjour Cédric

Cédric Vimeux : Tout d’abord, merci pour cette interview.

Bon, on va passer sur les présentations. Je pense que mes lecteurs te connaissent, et si ce n’est pas encore le cas, je les invite vivement à télécharger gratuitement ton guide Travaillez en slip (à lire d’URGENCE !)

Rentrons dans le vif du sujet…

Sur Virtuose Marketing, je prêche « L’action avant tout ». Agir en premier, réfléchir ensuite, et enfin corriger le tir si besoin. Quel est ton point de vue sur ce sujet ?

Jean Rivière : La difficulté de passer à l’action, c’est souvent l’obstacle qui empêche les meilleurs de se réaliser.

Je connais beaucoup de gens qui sont compétents et ingénieux, mais qui remettent toujours leurs projets à plus tard.

Souvent, ceux qui réussissent sont moins doués qu’eux. Simplement, ceux-là passent à l’action. Ils se lancent. Ils testent. Puis constatent leurs résultats et corrigent le tir.

C’est la raison pour laquelle je parle souvent d’efficacité, de stratégies et d’outils qui aident à passer à l’action, en même temps que de marketing.

Cédric Vimeux : Tu es quelqu’un de très actif. Tu as écrit un article par jour pendant un an sur ton blog, tu as créé pas mal de produits, tu crées une nouvelle formation vidéo chaque semaine pour Travaillez en slip, tu vas bientôt lancer Bananaprod, et j’ai cru comprendre que tu évoluais également sur d’autres niches que le webmarketing.

Comment fais-tu pour être aussi prolifique ?

Jean Rivière :  Je n’ai pas le sentiment de beaucoup travailler. Du moins en temps. Je passe beaucoup moins d’heures sur mes projets qu’un salarié à plein temps en passe dans son bureau.

Simplement, les heures où je travaille sont utilisées à fond.

J’ai complètement éliminé les outils chronophages, comme les messageries instantanées et les notifications diverses et variées, et j’utilise des méthodes d’organisation qui me permettent d’avancer plutôt rapidement.

Cédric Vimeux : Beaucoup de gens ont du mal à agir parce qu’ils ont peur d’échouer. Quels conseils pourrais-tu leur donner ?

Jean Rivière : L’échec a mauvaise presse, et c’est bien dommage. C’est en essayant plusieurs clés qu’on finit par trouver celle qui entre dans la serrure. L’échec est un outil qui permet de réussir.

Quand on peut créer un produit sans dépenser un centime, comme c’est souvent le cas sur le web, ce serait bien dommage de s’en priver.

Plutôt que d’éviter l’échec, on peut au contraire le provoquer. C’est tout le principe des splits tests par exemple, qui consistent à tester sans cesse plusieurs versions d’une page pour savoir laquelle d’entre elles transforme davantage de visiteurs en clients.

On peut appliquer facilement le principe des split tests à une échelle plus large, et « split tester » les projets. Les produits. Voire les thématiques.

La difficulté n’est pas technique, elle est psychologique. Quand on se donne à fond dans un projet, et qu’il échoue, on a tendance à baisser les bras. Alors qu’on devrait faire le contraire.

L’échec indique simplement que la clé n’était pas la bonne. Et il nous rapproche de la découverte de celle qui ouvrira la serrure.

Cédric Vimeux : Toi même, t’est-il déjà arrivé d’échouer dans certains de tes projets ? Et si oui, comment as-tu réagi ? Peux-tu nous donner une anecdote précise ?

Jean Rivière : L’échec peut être un motivateur puissant, surtout quand il est inattendu.

Pendant un an et demi, je vivais des ventes d’un produit, qui étaient complètement automatisées.

J’avais gagné un certain confort : les revenus étaient plutôt élevés, et mon seul travail consistait à contrôler mes campagnes Google Adwords une fois par semaine.

Le premier problème, c’est que toute cette activité était basée sur une source de trafic unique. J’étais dépendant d’Adwords.

Le deuxième problème, c’est que j’avais plus ou moins laissé à l’abandon mes autres projets, parce que les revenus de celui-ci étaient beaucoup plus élevés. A quoi bon se tuer à la tâche pour obtenir des miettes, alors que ce produit générait des revenus élevés et réguliers, sans aucun effort ?

Bref. Un beau jour, Adwords a modifié ses conditions d’utilisation. La machine était cassée.

Quand on est au bord du gouffre, on est capable d’une puissance de travail considérable. Parce que la peur de perdre est un motivateur beaucoup plus puissant que l’appât du gain…

Bref, en travaillant d’arrache-pied, j’ai lancé une autre activité en un temps record. Puis une autre. Et encore une autre.

Aujourd’hui, mes revenus sont non seulement plus élevés que ceux que générait ce produit, mais ils ont gagné une stabilité qu’ils n’avaient pas à l’époque.

C’est souvent quand on est sur le point de rentrer dans un mur qu’on trouve les meilleures idées pour l’éviter. Et pas quand on est dans une situation confortable.

Bref, je remercie aujourd’hui Adwords d’avoir stoppé mes campagnes…

Cédric Vimeux : Tu es un lecteur avide. Combien de livres lis-tu pas semaine ? Et comment organises-tu tes lectures (prises de notes, etc.) ?

Jean Rivière : Je lis d’habitude entre 2 et 4 livres par semaine, sur le marketing, le business, la psychologie…

Je trouve souvent mes idées de lectures dans les livres que je lis : une suggestion d’un auteur, une liste de ressources…

Cédric Vimeux : Imagine qu’on t’abandonne sur une ile déserte pendant un an. Ton seul droit : prendre 7 livres avec toi. Lesquels choisirais-tu ?

Jean Rivière :  7 livres pour s’occuper pendant un an, c’est peu. Je partirais plutôt avec des cahiers et un stylo, et j’écrirais ces 7 livres.

Quand on est seul sur une île déserte, on peut facilement rédiger plus de 5000 mots par jour…

Blague à part, voici 7 livres que je conseille vivement :

Cédric Vimeux : Tu cites souvent des livres anglophones, et même lorsqu’une traduction française existe, tu cites quand même le titre anglais.

Tu ne lis qu’en anglais ? Et si oui, pourquoi ?

Jean Rivière : Je voyage beaucoup, et je n’emporte pas de livres physiques avec moi. Question de poids.

Je télécharge des livres sur mon iPad, via Amazon, au format Kindle. Or, il se trouve que le choix de livres en français y est extrêmement limité.

D’ailleurs, sur les sujets qui me passionnent, la plupart des ouvrages sont anglophones. Je préfère lire la version originale, ce qui a aussi pour effet de m’aider à perfectionner mon anglais.

J’ai appris l’anglais en regardant des séries en VO, d’abord avec sous-titres français, puis avec des sous-titres anglais, puis, enfin, en les retirant.

J’ai vécu en Roumanie de 2004 à 2009. Et j’ai appris le roumain de la même façon : en regardant la télé, et en lisant des magazines.

Quand on se concentre sur le sens d’un contenu plutôt que sur la grammaire, on apprend une langue sans vraiment faire d’efforts. De façon inconsciente. Et ça marche vraiment…

Cédric Vimeux : L’une des choses qui m’a plus le marquée chez toi, c’est ton style d’écriture concis, précis et très imagé. Tu as vraiment développé un style à toi. Le « style Jean Rivière »… Personnellement, je suis fan.

Comment as-tu développé un tel style ? Est-ce inné ?

Jean Riviere : Je me force à utiliser des mots simples et des phrases courtes. Parce que j’écris pour faire passer un message, et pas pour émouvoir le jury du Goncourt.

Du coup, je n’ai pas le choix. Le style doit venir du rythme. Et j’y travaille…

Cédric Vimeux : Combien de temps te prend l’écriture d’un article ? Et comment t’organises-tu pour l’écrire? (fais-tu un plan avant d’écrire ou travailles-tu à l’inspiration du moment ?)

Jean Rivière : Il me faut 20 minutes environ pour rédiger un article de blog.

Je commence en listant des points. Plus le plan est élaboré, plus l’écriture de l’article est rapide.

Je m’aide parfois d’une structure type, comme celle-ci :
1. Problème
2. Fausses solutions
3. Solution proposée
4. Explication du pourquoi
5. Exemples
6. Action proposée
7. Aller plus loin

Cédric Vimeux : Tu es quelqu’un de très créatif. Tu fourmilles d’idées dans tous les sens. Quel est ton secret ? Ou vas-tu chercher toutes ces idées, et comment entretiens-tu ta créativité ?

Jean Rivière : Certains sont créatifs de façon innée. Ce n’est pas mon cas. Heureusement, la créativité se travaille.

Où et quand trouve-t-on ses meilleures idées ? Où et quand est-on capable de prendre du recul ? De penser en dehors des limites imposées par notre environnement ?

Dans un bureau, en face d’un tableur Excel, ou en haut d’une montagne, en train de contempler le paysage ?

Dans un openspace, assis sur une chaise à roulettes, ou dans un bon bain chaud, avec des huiles essentielles ?

Le cerveau droit, celui qui trouve les idées créatives, se stimule facilement. En recréant les conditions qui lui sont idéales. Le problème, c’est que le cadre dans lequel on travaille habituellement anesthésie toute capacité créative.

Allez dire à votre patron que vous installez un jacuzzi dans votre bureau : il vous répondra que la blague est mauvaise. Et pourtant…

Cédric Vimeux : Réussir, pour la plupart des gens (surtout chez les Occidentaux) c’est avoir une grosse voiture, une grande maison, et un maximum  de possessions matériels.

Toi, tu es tout l’inverse. Tu t’es séparé de tous tes biens et les seuls que tu possèdes encore tiennent dans une valise de moins de 20 kilos.

Alors, pour toi, que signifie « réussir » ?

Jean Rivière :  J’aime les défis. J’en ai besoin. Du coup, je vois plutôt le business comme un jeu, et les euros comme des points.

Je prends souvent plus de plaisir sur le chemin qu’à l’arrivée.

Cédric Vimeux : Tu as lancé il y a quelques mois ta formation Travaillez en slip et le guide gratuit qui va avec. Peux-tu nous en dire un peu plus sur cette formation ? Et en quoi diffère-t-elle des autres ?

Jean Rivière : Je vais simplement citer le guide « Travaillez en Slip » :

« Faites le tour de votre répertoire téléphonique. Vous y avez un conseiller en amour : l’ami que vous appelez après une scène de ménage. Vous y avez un conseiller en informatique : celui que vous appelez quand votre écran décide de voir la vie en bleu. Vous y avez un conseiller en orthographe : celui à qui vous confiez vos lettres de motivation ou vos mails importants pour relecture. Et un conseiller en plomberie, un conseiller en compta, un conseiller en couture, un conseiller en cuisine, et j’en passe.

Vous aussi, pour vos proches, vous êtes un conseiller. Même si vous n’en n’étiez pas encore conscient. Ils ne vous appellent pas forcément quand ils ont un problème de chauffe-eau. Ils vous appellent pour une autre raison. Et cette raison-là, ça pourrait être votre prochain métier. »

L’objectif du guide et de la formation, c’est de transformer des passions simples en une activité stable et rentable, sur le web.

Je vis des mes sites 2003, et j’y donne tout ce que je sais.

Cédric Vimeux : L’année 2012 arrive à grands pas. Quels sont tes projets pour l’année prochaine, et tes bonnes résolutions ?

Jean Rivière : Je travaille en ce moment sur BananaProd, un outil d’automatisation des ventes en ligne.

Le grand défi de 2012, ce sera le lancement du service sur le marché anglophone.

Cédric Vimeux : As-tu quelques conseils à donner à mes lecteurs, pour les aider à développer un business rentable et durable sur Internet ?

Jean Rivière : Comprendre ce qui fait la différence entre un produit utile, dont vos clients ont vraiment besoin, et un produit futile, beaucoup plus difficile à vendre (j’explique le principe en détail dans le guide Travaillez en Slip).

Passer du temps à apprendre à écrire pour vendre. Et confronter ses connaissances à la réalité, en testant, en testant encore, et en améliorant ses textes constamment.

Cédric Vimeux : Dernière question, qui n’a rien à voir avec le webmarketing… Tu voyages beaucoup et tu as dû voir des paysages magnifiques.

Si tu devais me conseiller un seul endroit à voir absolument – un endroit qui t’a vraiment scotché – ce serait lequel ? (un lieu précis)

Jean Rivière : La baie d’Halong, au Vietnam. Dépaysement garanti !

PS: Je remercie Jean pour cet interview.

PPS: Pensez à télécharger son guide Travaillez en slip (gratuit), et jetez un oeil à sa formation. Je l’ai suivie et je peux vous garantir que le prix est dérisoire par rapport au contenu.

Travaillez en Slip !

48 Comments to “Jean Rivière, l’interview – Il travaille en slip… je l’ai mis à poil”

  • Des Trucs Pour Changer De Vie 30 novembre à 11 h 01 min

    J’adore le style d’écriture de Jean. Et son aspect direct.
    Cet interview cadre complètement dans la philosophie de ce pionnier.

    C’est certainement l’un des bloggueurs ayant été le plus loin possible dans la Liberté.

    Sam

  • Ludovic 30 novembre à 11 h 07 min

    Tiens, j’ai fait la même erreur que Jean avec Adwords. Tout se
    faisait tout seul et sans effort. Pourquoi aller chercher plus loin !

    La fameuse erreur de tout mettre dans le même panier.

    • Fabrice 30 novembre à 12 h 16 min

      On a tous fait la même erreur :-)
      Et je me suis mis à bouger aussi justement quand ils m’ont sucré mon compte…
      Ça fait parti des leçons à apprendre.

      En fait il ne faut jamais arrêter d’investir et de faire des projets.
      C’est la seule manière ludique et passionnante de durer, car faire
      de l’argent sur un gros coup, c’est bien, peu de gens savent le faire…
      mais tenir sur la durée et en gagner encore plus avec le temps,
      c’est encore bien plus rare…

      Merci pour cet interview très intéressante !

      • Cédric Vimeux 2 décembre à 9 h 20 min

        > Et je me suis mis à bouger aussi justement quand ils m’ont sucré mon compte…

        Comme beaucoup.

        L’avantage, c’est que cela a permis à faire un tri entre les vrais marketeurs, et les soi-disant experts, qui ne savaient faire que « squeeze page + adwords ».

        On n’a plus entendu parler d’eux, dès que leur compte a été suspendu…

  • Marc@NouveauBlogNouvelleVie 30 novembre à 11 h 15 min

    Je suis fan de Jean !

    Sa formation « Travaillez en slip » est excellente.

    On voit qu’il maitrise son sujet et son style direct permet d’aller à l’essentiel, d’avoir un max d’infos concrètes en peu de temps.

    Et comme tout fan qui se respecte, j’attends maintenant Banana Prod avec impatience !

  • Alexis@Long Tail Express 30 novembre à 11 h 17 min

    Hello =)

    Effectivement la formation de Jean est terrible =)

    Alexis

  • Olivier 30 novembre à 11 h 20 min

    En lisant cet interview, j’ai eu l’impression d’avoir à faire à 2 complices qui nous partage leur point de vue sur des questions essentielles, histoire de nous faire prendre de bonnes habitudes pour notre productivité.
    Merci à vous 2 pour vos merveilleux conseils.
    J’ai l’impression que la culture de l’échec fait son chemin et c’est temps mieux.

  • Benoît@Coaching 30 novembre à 11 h 37 min

    Salut Cédric !
    Merci pour l’interview, c’est toujours intéressant de lire (ou d’écouter) Jean.
    Et difficile par ailleurs de ne pas conseiller ses formations vidéo.
    Tant sur la forme que sur le contenu, c’est du grand art !
    Un must sur le marché francophone.
    Bonne journée à tous !
    Benoît

  • Nicolas 30 novembre à 11 h 38 min

    Bonjour,

    Le style d’écriture de Jean est effectivement net et tranchant. Comme une lame de rasoir. C’est impressionnant et très facile à lire.

    Deux citations que j’adore par rapport à l’importance d’échouer :

    « Un expert est une personne qui a fait toutes les erreurs possibles dans un domaine très restreint »
    Niels Bohr.

    « Echouer, échouer encore, échouer mieux »
    Samuel Beckett.

  • Virginie James 30 novembre à 11 h 39 min

    Bonjour à tous les 2,

    Merci pour ces précieuses informations et conseils.
    Je vais regarde de ce pas toutes ces precieuses infos.

    Bonne journée
    Virginie

  • Clément@temps action 30 novembre à 11 h 47 min

    Bonjour Cédric,

    Très bonne interview, autant du côté des questions que des réponses. Ça ne part pas dans tous les sens, et rien qu’en la lisant, on apprend beaucoup, et on peut se concentrer sur les choses importantes.

    Cela fait quelques mois que je suis ce que fait Jean et j’apprécie sa façon de penser, sa façon d’écrire et le mode de vie qu’il a choisi. Sa capacité à lancer des projets et les concrétiser est un très bon exemple à suivre.

    Merci pour cet article (au top le titre :)) inspirant et motivant.

    Bonne journée

    Clément

  • Richard@gagner sur le net 30 novembre à 12 h 01 min

    J’adore le style, du direct pas du bourrage de crâne avec des mots techniques, du vécu…
    La baie d’Halong évidemment c’est magnifique, certaines iles comme Kho samet en thailande c’est pas mal non plus.
    Qui sait on s’y croisera peut-être un de ces jours !

    En attendant, Bonne journée et Good Trip !

    Richard

  • martin 30 novembre à 12 h 05 min

    Bonjour,
    J’ai beaucoup aimé cette interview de Jean Rivière. Ça m’a boosté, pour développer mon blog avec tous ces conseils positifs. j’aime beaucoup la philosophie de la vie de Jean Rivière. Je vais m’inscrire pour recevoir  » Travaillez en slip ».
    Merci Cédric de nous avoir fait partager ce bon moment.
    A bientôt!
    martin

    Mon dernier article: http://www.question-de-vie.com/votre-concentration-influence-votre-vie/

  • Sébastien de SG Autorépondeur 30 novembre à 12 h 20 min

    Bonjour.

    Je dois vous avouer que je n’ai pas pris le temps de lire TOUTE l’interview mais que je prendrais le temps de la regarder en vidéo ou de l’écouter en audio.

    Par contre, j’ai bien l’intention de suivre la formation de Jean lorsque j’aurais terminé toutes celles en cours.

  • "brigitteN@self-coaching" 30 novembre à 14 h 06 min

    Merci Cédric et Jean pour toutes les informations pertinantes .
    Je viens de dévorer l ebook de Jean et de ce pas je mets en pratique « les petits morceaux de fromages » et les autres astuces
    A bientot
    BrigitteN

  • Daniel 30 novembre à 14 h 12 min

    J’adore le style,l’approche et la philosophie de vie de Jean.Il est un exemple à suivre assurément.Je vais plonger les yeux fermés dans sa formation très bientot,d’autant plus qu’elle est recommandée par beaucoup et aussi tout à fait abordable financièrement.

  • weekend en amoureux 30 novembre à 15 h 50 min

    Article trés instructif.Je file dés à présent le blogger ;-)

  • Gina 30 novembre à 17 h 34 min

    Bonjour Cédric, Bonjour Jean,

    Beaucoup d’informations dans l’interview, très enrichissant donc et
    très intéressant. Un vrai sentiment de fraîcheur dans cette interview.
    Bravo Cédric pour le coup et merci Jean pour tes idées et tes conseils.

    Gina.

  • ALI 30 novembre à 17 h 54 min

    Salut Cedric ,…

    Merci pour ton interview avec Jean qui nous en apprend beaucoup par sa simple modestie !
    J’aime chez lui cette façon directe d’aborder les choses et d’aller à l’essentiel .
    Au début quand j’ai regardé sa vidéo ou il parle de (travailler en slip) j’ai repensé a un passage de ma vie ou j’étais démonstrateur sur les foires et ça à fait surgir en moi de fabuleux souvenirs !J’adhére sans problémes !!!

    Salutations.

  • Biba de NetworkingetReseauxSociaux.com 30 novembre à 18 h 12 min

    Merci a tous les 2 pour cette interview tres interessante –

    J’ai decouvert Jean il y a peu de temps et j’aime aussi le style. Et je le rejoins sur le fait que « l’échec a mauvaise presse, et c’est bien dommage » c’est surtout valable en France, car aux Etats-Unis, en revanche on prend un echec comme une lecon qui nous aide a passer a l’etape suivante. Donc on le but est d’apprendre d’un echec et non pas le considerer comme une fin en soit.

    Biba

  • jean-luc 30 novembre à 18 h 54 min

    Travailler en slip, ou en petite culotte pour ces dames, est tout un Art de Vivre !
    J’ai depuis longtemps apprécié lire les articles de Jean et ai été bien tenté de suivre sa formation avec une video par semaine si je n’étais pas déjà très occupé …
    Cedric, cet interview était sympa et les articles quotidiens sont « presque » toujours les meilleurs que je puisse lire régulièrement !
    Cordialement,
    J.Luc

  • lesacs 30 novembre à 19 h 46 min

    J’ai suivi une de ces formation et j’aime bien le personnage.Efficace, concret et surtout pas matérialiste.
    Ça fait du bien de rencontrer des gens simples et dynamique.

  • Mokhtar@ 30 novembre à 19 h 52 min

    Merci pour l’interview.
    Pour moi j’ai découvert jean cet été..
    mais dommage qu’il ne publie plus d’articles dans son blog..

  • judicael@astuces-economies 30 novembre à 20 h 15 min

    Bonjour Jean et Cédric,

    Merci pour cette interview.

    On y voit que Jean n’est pas un surhomme mais quelqu’un de très intelligent et très bien organisé.

    Cela prouve également qu’il faut être capable de s’adapter rapidement à des changements de situations et c’est très souvent le cas sur internet.

    A bientot

  • MaxR@Autorepondeur 30 novembre à 20 h 57 min

    Je suis la formation de Jean depuis le début et on en arrive à la fin. Et même la fin est surprenante ! Quelle idée superbe de créer une communauté d’entrepreneurs comme cela. Sa créativité me laisse toujours admiratif.
    Clairement quelqu’un à suivre de près !

  • Laurent @ PreparationMariage.com 30 novembre à 22 h 19 min

    Belle découverte. Il en envoie le Jean.

  • Jerome 1 décembre à 4 h 21 min

    Bonjour Cédric,

    Merci pour cette interview très intéressante.

    J’ai entendu parler de Jean à quelques reprises mais là en lisant ton interview et les nombreux commentaires, je vois que c’est une personne qui mérite vraiment d’être connue.

    J’aime ce style direct et précis.

  • Pierre 1 décembre à 6 h 00 min

    Bonjour Cédric,

    Merci pour cet interview qui nous fait progresser en de nombreux points.

    Meilleures salutations.

  • Stéphane Munnier 1 décembre à 8 h 04 min

    Bonjour Cédric

    Un peu jaloux car j’ai pas réussi à l’avoir pour l’opération du calendrier.

    En plein boulot, j’ai donc pas pris le temps de lire l’interview, mais je vais m’octroyer une pause pour apprendre un peu plus sur Jean.

    Merci en tout cas car tout ça demande du temps

    Amicalement
    Stéphane Munnier

  • Nasro 1 décembre à 10 h 37 min

    Bonjour Jean, Bonjour Cédric et merci pour cette interview de qualité.

    J’ai beaucoup aimer le titre de l’article :D
    J’ai une question si c’est possible pour Jean concernant la formation Travailler en Slip. Est ce que c’est possible d’acheter la formation vidéo par vidéo. Je veux dire choisir quelle vidéo
    acheter ?

    Merci pour ta réponse

  • Julien Arcin@Webmaster Toulouse 1 décembre à 12 h 29 min

    Excellent article.
    Jean est véritablement le modèle du nomade digital, à suivre pour beaucoup d’entre nous.
    Il faut avoir du courage pour partir voyager avec sa valise de 20kg et son business internet.

  • Mikaël@loi de l'attraction 1 décembre à 13 h 16 min

    Merci à Cédric pour cet interview,
    Merci à Jean de l’avoir accepté.

    Des questions pertinentes
    avec des réponses qui ne le sont pas moins.

    Tout cela est bien enrichissant et dans
    des moments ou ça semble le plus dur,
    lire des articles sur les blogs de Cédric,
    de Jean, de Biba permet de voir plus loin
    et non pas que l’instant présent.
    Amicalement
    Mikaël

  • kategriss@blogging 1 décembre à 18 h 55 min

    Ah Jean ! :) Je le suis depuis le début, je l’avais d’ailleurs aussi interviewé ici : http://aventure-personnelle.net/interview-de-jean-de-webmarketingjunkie-com/

    J’aime beaucoup donc cette nouvelle itw qui nous en apprend encore plus. Merci, par exemple, pour la structure des tes articles, je vais décortiquer cela et pourquoi pas essayer de l’appliquer.
    Et surtout Jean, continuer de crées des services et des produits pour nous, personnellement, je suis toujours ravie de ce que je découvre !

  • Frédéric@ Apprendre l'auto-hypnose 1 décembre à 22 h 37 min

    Le passage sur l’écriture d’un blog est énorme pour moi.

    Je teste des demain moi qui mets plus de 2H pour un article.

    Me voici avec une structure pour réduire le temps

    Je verrai si j’y arrive moi aussi en 20 min ;)

  • Marion 1 décembre à 22 h 58 min

    Toi Cédric, c’est ta prochaine destination de travail qui t’interresse …

    … moi ca aurait plutôt été :

    Jean, t’a d’autres check-list comme celle-ci :

    1. Problème
    2. Fausses solutions
    3. Solution proposée
    4. Explication du pourquoi
    5. Exemples
    6. Action proposée
    7. Aller plus loin

    .????

    Ca m’interresse !
    (et m’aiderait beaucoup)

  • Samuel 2 décembre à 10 h 20 min

    Jean est super didactique dans ses articles, je trouve que sa grande force est que l’on voit qu’il en a énormément sous le pied, aussi bien en terme de pratique que de théorie, son blog est un must-see!

  • Xavier@Formation Market Samurai 3 décembre à 13 h 40 min

    Merci à vous deux pour cette interview.
    Effectivement, une fois de plus Jean fourni des conseils pertinents !
    La formation doit fourmiller de ces précieuses astuces je suppose.

  • Andy 4 décembre à 15 h 04 min

    Bonjour,

    Très bonne interview. :-)
    Je suis actuellement la formation de Jean et je la recommande à toutes les personnes intéressées pour automatiser leur business. Une vraie source d’inspiration.

    Encore merci à tous les 2 pour vos conseils…

    Andy

  • Didier Dauphin 7 décembre à 1 h 18 min

    C’est toujours rassurant de lire que d’autres se sont planté au même endroit que nous :)

    J’aime beaucoup le franc parlé et je découvre jean par cet interview, mais je vais de ce pas aller lire quelques articles de sont blog…

    Merci à vous deux !

  • kevin@Construction maison 7 décembre à 14 h 34 min

    Merci pour ces conseils intéressants!

  • claude@plénitude 12 décembre à 18 h 54 min

    Ici claude du blog cash-du-net.info!
    Merci pour cet interview édifiant et surtout ce message qui vous prend par les tripes!

    Du talent pur sang..Il respire la compétence…par tous les pores!
    Nous avons besoin de temps à autre de ceux qui, comme Jean Rivière concrétisent les idées auxquelles nous adhérons du fond du coeur même si nous ne les avons jamais exprimées.Quand il nous est cependant donné d’ouir le message,nous savons sans le moindre doute possible,que c’est cela que nous avons toujours désiré!

    Je suis muet d’admiration…

  • Cédric@Import 31 janvier à 13 h 26 min

    Le guide de Jean est génial, je l’ai téléchargé après avoir lu cet interview, et c’est parti, je me lance. J’ai déjà quelques blogs qui devraient soutenir cette nouvelle activité, je prends le paris de le faire, et je vous tiendrai au courant!

  • KAYS DAKKRIS 3 mars à 15 h 24 min

    Bonjour à tous,
    Je tombe par hasard sur cet article. Merci à Cedric.
    En effet jean rivière est pour ma part l’un des meilleurs webmarketeur du moment .
    Merci à lui pour avoir permis à beaucoup de se lancer.
    Pour en revenir à une observation vue plus haut, adword est une solution facile pour avoir du traffic, un bon webmaketeur dispose de bien plus que ça et même je vais faire plaisir à beaucoup, des techniques vous en trouverez des nouvelles toutes les semaines en cherchant bien à vous de faire le trie…

    A bientôt
    KAYS DAKKRIS
    http://www.trentyoneclub.com
    Le club des nouveaux dirigeants

  • Cédric 18 mai à 7 h 53 min

    Le 31 janvier 2012 à 13 h 26 min, je postais un commentaire. Je me suis lancé, et j’ai doublé mon salaire. Merci Jean, merci Cédric. Tout simplement.

  • Cédric@techniques de méditation 18 juin à 10 h 07 min

    Merci pour cette interview intéressante et motivante !

    Le message du 18 mai de Cédric qui s’est lancé à la fin janvier est très motivant également !

  • AnnonCvous 24 décembre à 14 h 20 min

    Oui en effet, je suis jean depuis peu et je trouve son style d’écriture très convainquant

  • Christophe 15 janvier à 17 h 27 min

    jean est un mentor pour beaucoup, son style est unique et terriblement efficace (ce qui donne envie d’acheter tous ses produits !)
    j’ai acheté la formation, je travaille dessus et je dois dire que c’est bien fait. A moi maintenant de bien appliquer ses conseils et « tester » en permanence

  • Chouchou et Loulou, les flammes jumelles 1 avril à 18 h 19 min

    Sacré référence du marketing français. J’aime bien son style anti-conformiste. Même s’il s’inspire de blogueurs US, il a une sacré paire de corones :)

Post comment

real money casinos new zealand