Déc
30

La stratégie du commentaire négatif


Article invité rédigé par Jacky BOURGOGNE du blog Jadida Locations et auteur, entre autres, de Dernières Nouvelles du monde réel.

Ce sujet m’ a été inspiré par Cédric, suite à l’histoire inspirante dans son article Quand nous sommes certains d’avoir raison.

Certains d’entre vous ont certainement déjà eu la très mauvaise surprise de découvrir un commentaire ultra négatif sur leur blog .

jacky bourgogne, dernières nouvelles du monde réel, commentaire négatif

Je ne suis pas content, je mets un commentaire négatif

Un exemple : le mien

Jusqu’à présent j’ai eu la chance de ne pas en avoir sur mon blog, mais en ai déjà reçu quelques uns via tripadvisor, un site où chacun peut juger et noter hôtels, locations de vacances ou chambres d’hôtes.

Site qui entre parenthèses marche fort bien car les gens en s’exprimant, trouvent là une occasion de se venger d’être noté en permanence depuis l’école jusque dans leur parcours professionnel.

Bref, j’ai reçu au moins 4 commentaires destructifs sur les quelques 90 positifs reçus au sujet de mes chambres d’hôtes au Maroc.

Quand on voit un commentaire négatif

En le découvrant, monte inévitablement en vous une première vague de fureur face à de tels propos (sinon félicitations c’est que vous êtes très Zen)  .

Vous sentez votre tension monter brusquement car non seulement votre égo en est très affecté , mais vous ressentez en prime un fort sentiment d’injustice à cause de tout le mal que vous vous êtes donné pour satisfaire en permanence vos clients ou prospects.

Passé cette première vague, vous prenez conscience que si ce commentaire n’est pas spécialement animé par la jalousie ou par un confrère concurrent (ce que votre cerveau vous servira inévitablement en premier comme explication), c’est qu’il n’y a pas de fumée sans feu.

Il conviendra alors de ne pas vous laisser aveugler par la rage et vous défouler en invectivant copieusement le quidam qui ose porter critique à votre égard, mais de vous servir de cette opportunité pour détourner cette critique à votre profit en lui répondant avec intelligence.

Cela aura un double avantage

D’une part votre égo sera de nouveau au top puisque vous allez lui donner l’occasion de ne pas être en état d’inhibition de l’action, et ainsi vous reprendrez foi en vous même.

D’autre part, de par la sagacité de vos propos, vous passerez pour quelqu’un d’instruit, de sérieux puisque vous prenez la peine de répondre et de zen puisque vous n’avez pas cédé à la tentation d’avoir raison.

Car une des caractéristiques fondamentale de l’humain est qu’il s’évertue à vouloir toujours avoir raison.

A ce propos laissez moi vous narrer un passage de mon dernier livre Dernières nouvelles du monde réel où il est justement question d’encourager vos clients à écrire sur vous des commentaires même les plus négatifs afin de leur donner cette chance d’avoir raison :

dernières nouvelles du monde réel, jacky bourgogne, commentaire négatif, article invité

Dernières Nouvelles du monde réel
de Jacky Bourgogne

Extrait de « Dernières nouvelles du monde réel »

Quartier général d’Amazon ou de n’importe qu’elle grosse boite de notre XXI eme siècle. Réunion de crise autour d’une table ronde entre cadres dirigeants et managers.

– Les chiffres ne sont pas bons. Au lieu de monter ils stagnent quand ils ne fléchissent pas carrément. Comme c’est encore le cas ce mois ci !

– Qu’en est-il du taux de rebond ?

– 80 % des visiteurs quittent notre page de vente en ligne après n’avoir regardé qu’un seul produit. C’est une catastrophe.

– Pourtant l’on a engagé les meilleurs au niveau infographie . Et niveau produits on est au top du  ratio innovation/qualité/prix .

– Et au niveau des commentaires clients, çà donne quoi ?

– Hé bien comme d’habitude. Ils s’expriment mollement sur ce qu’ils achètent. Mais l’on est bien obligé d’afficher leurs commentaires car c’est une grande constante du marketing actuel. Les gens en jugeant les produits ont la sensation de s’exprimer, de participer.

– Exactement et en un sens cela flatte leurs égos. Et ainsi se sentant valorisé, les incite à acheter ou a revenir.

– Je ne vois pas ce qu’on pourrait ajouter de plus dans ce sens. Quelqu’un a t’il une idée ?

Silence radio bien qu’un ange passa mais fort discrètement

– J’en ai bien une mais je me demande si elle n’est pas un peu trop…décalée

– Dites toujours. Faute d’être efficace. Elle aura peut être le mérite de nous détendre.

– Vous ne croyez pas si bien dire. Voilà … En fait que cherche le client chez nous ? Un produit, et être certain en l’achetant ici d’avoir fait le meilleur choix. D’avoir eu raison de l’acheter chez nous, de nous avoir choisis.

– Oui bon, çà on le sait. Et alors ?

– Hé bien mon idée est de persuader le client qu’il a bien eu raison de nous choisir . Et pour cela il faudrait provoquer une vive réaction de sa part… en le contrariant !

– ???

– Car c’est en le contrariant qu’une zone primaire de son cerveau va s’émanciper et il réagira pour prouver qu’en temps que client, selon le principe bien connu, c’est lui qui a toujours raison. Reste à trouver comment le faire aller dans le sens du poil afin qu’il concrétise son acte de révolte … par un achat.

– Ce n’est pas possible , voyons.  C’est évident . Un client mécontent ne va pas revenir acheter chez nous. Au contraire il va nous descendre sur le site et même y vanter nos concurrents.

– Exactement. Il va laisser un commentaire négatif pour nous nuire. Or c’est là que nous intervenons .

– Bin comment ?

– En le remerciant pour son avis d’une grande importance  qui va nous permettre de progresser. Enfin, tout un baratin qui  lui exprimera avec gratitude qu’il a totalement raison. Se sentant gratifié, il ne peut que revenir et dire du bien de nous à ses amis.

– C’est beaucoup trop tiré par les cheveux.  Et en fin de compte qu’est ce qui aura provoqué ses mouvements d’humeur ?

– Ca c’est tout un art. Paradoxal ! Mais c’est en l’exerçant que nous allons provoquer un acte d’achat sur un second type de clients, le fidèle, qui lui va réagir positivement . En fait, il suffit de placer de faux commentaires clients qui donneront l’impression de critiquer la boite injustement.

– Mais c’est complément suicidaire !

– En apparence seulement. Face à de mauvais commentaires, soit il se laissera influencer, soit et ce qui est le plus probable, il voudra défendre la boite chez qui il a coutume d’acheter. Non seulement cela le valorise de participer au débat, mais de plus il voudra prouver que ce que raconte l’autre c’est du pipeau et que c’est lui qui a raison. Car personne n’aime avoir tort et tout le monde est prêt a défendre ses propres choix, becs et ongles. Question d’égo…

– Effectivement tu as peut être raison. En gros, ce serait une stratégie perdant/gagnant. D’où sors tu cette idée ?

– Du fait d’en avoir marre d’être sans cesse contrarié par ma boite qui, jusqu’à ce jour, jamais ne m’a donné raison ;)

Et vous que pensez vous de cette stratégie ? Seriez vous prêt à l’appliquer ?

Article invité rédigé par Jacky BOURGOGNE du blog Jadida Locations et auteur, entre autres, de Dernières Nouvelles du monde réel.

43 Comments to “La stratégie du commentaire négatif”

  • Bruno@Création Web 30 décembre à 18 h 21 min

    Bonjour,

    C’est une idée comme une autre, mais à manier avec beaucoup de délicatesse et de discernement, non?
    Je pense également que pour que cela fonctionne (client qui veut défendre son magasin), il faut avant toute chose bénéficier d’une notoriété certaine et être une marque connue, sinon les gens n’ont pratiquement rien à faire de leur voisin ou de l’auberge dans laquelle ils sont allés une fois.

    • jacky@vendeur de rêves 30 décembre à 19 h 36 min

      Merci pour ton commentaire.
      J’ai pu néanmoins tester mes propos en faisant exactement ce que je dis dans la 1ere partie de l’article . C’est à dire en répondant avec un peu de finesse aux commentaires négatifs.
      J’ai ensuite eu le retour d’un client qui m’a dit m’avoir choisi à cause de la qualité de cette réponse.
      C’est d’ailleurs une « recette » assez connue dans les livres de développement personnel
      Détourner l’énergie négative pour la récupérer à son profit. il me semble que Cédric en a parlé dans un de ses articles sur Jack Canfield

      • Bruno@Formation Web 30 décembre à 19 h 51 min

        Salut Jacky,

        Oui rebondir sur un commentaire négatif, c’est très judicieux et c’est surtout se montrer plus intelligent.
        Mettre en valeur ton client, même s’il n’a pas forcément été tendre avec toi ne peut qu’être une bonne chose.
        Là où j’ai des doutes et où je dis qu’il faut faire très attention, c’est dans le cas où tu créés toi-même de faux commentaires de clients mécontents, ça peut être à double tranchant si ce n’est pas bien fait et à moins d’être une marque connue et adulée, je doute sérieusement que beaucoup de clients te défendent.

        • Jacky@vendeur de rêves 31 décembre à 7 h 53 min

          Oui je sais bien. C’est une vue artistique qui fait partie de mon bouquin , il ne faut pas tout prendre au pied de la lettre ;-)
          Car dans la vraie vie fabriquer des faux comme faire usage de faux ne peut que se retourner un jour contre soi.
          Mais qui n’a pas été tenté un jour de commenter ses propres créations pour les booster me jette la première pierre ;-)

    • Xavier@ club du succès Internet 31 décembre à 14 h 19 min

      Salut,

      Un commentaire négatif à première vue n’est en définitive pas mauvais quand- on y réfléchi.

      Quand je venais juste de lancer mon blog  » Le club du succès Internet , je me suis rendu sur le blog my idée (aujourd’hui disparu du web à cause me semble -t-il des pirates).

      Son auteur m’a copieusement insulté suite à un commentaire faisait référence à mon blog en le qualifiant de site poubelle.

      Et bien quand j’ai reçu la notification, j’en croyais pas mes yeux. Un expert comme celui la pouvait-il parler aussi vulgairement et méchamment à l’un de ses lecteurs?
      Je me suis retenu et suis allez répondre gentiment tout en lui posant la question de savoir pourquoi il qualifiait mon blog de site poubelle.

      Et bien cette fois il m’a tout aussi gentiment répondu en m’expliquant que mon blog ouvrait trop de top-up et que pour lui ce genre de site ne pouvait arriver nul part.

      Je lui ai dit merci et je suis retrouver sur mon blog pour enlever tout ce qu’il y avait comme pub avec top-up. et devinez quoi. le nombres de visite a augmenté sur mon blog et le nombre de page vue ainsi que le temps passé sur le blog ont sensiblement augmenté.

      Comme quoi, « il n’y a jamais de fumé sans feu ».
      Aujourd’hui je suis plus expérimenté et ne pourrais commettre la même erreur. mais ce commentaire insultant m’a appris ce que j’avais envie de savoir au moment où j’en avais envie;

      Amicalement,
      Xavier

      • Numeribook 31 décembre à 14 h 32 min

        Bonjour Xavier,

        Ah, Thierry du blog my idée…

        J’ai souvenir que Cédric s’était pris la tête avec lui dans des commentaires de Virtuose Marketing parce que ce gars avaient eu des propos déplacés envers Mouhamed Mouras (lors d’un article invité de Mouhamed sur Virtuose Marketing).

        Je n’arrive pas à retrouver l’article (ou alors, Cédric a effacé les commentaires…)

        Num

      • jacky@vendeur de rêves 1 janvier à 17 h 55 min

        Tout à fait Xavier
        Il faut néanmoins être conscient du fait qu’il y aura toujours des gens qui ne savent faire que critiquer car leur vie les a rendu non créatifs, acerbes et agressifs. La critique tous azimuts est pour eux le moyen de se venger en rabaissant le travail des autres, ils revalorisent. Du moins le croient ils.
        Ceci dit je trouve aussi qu’il y a un peu trop de pubs sur ton blog qui nuisent à l’accessibilité des articles et à l’harmonie ;-)
        Bien amicalement
        Jacky

  • Hafid @ bon plan internet 30 décembre à 18 h 33 min

    Bonsoir,

    A cause de Tripadvisor, certains restaurants ont fait faillite à force de recevoir des commentaires négatifs. Ce qui est accablant, m^me ci le restaurateur change ses habitudes, les clients ne reviennent pas car les commentaires restent toujours.

    Concernant le taux de rebond, c’est un peu désolant, je pense les internautes comme en regardant la télévision zappent beaucoup à cause d’abondance des informations.

    Merci pour l’article

    • jacky@vendeur de rêves 30 décembre à 19 h 31 min

      Merci pour ton commentaire.
      Oui tripadvisor est parfois désespérant. il oblige sans cesse à prêcher pour leur paroisse et un commentaire négatif ou même simplement noté « moyen » peut vous faire perdre plusieurs places. Ensuite il faut supplier les clients de laisser des bons commentaires. Et du coup on n’en finit jamais….
      Et le pire c’est que c’est une boite italienne privée (Expédia ) qui a instauré cela. Ils renvoient également directement de tripadvisor vers leur site (+venere et hostels.com) pour toucher une commission si l’on est inscrit chez eux . Ensuite ils poussent à la roue sans cesse pour que les restaurateurs ou hôteliers prennent un abonnement chez eux à 40 €/mois afin d’afficher directement leurs coordonnées. Ce dont je me refuse.

  • fanny 30 décembre à 18 h 49 min

    Bonjour

    c’est bien connu, les commentaires négatifs vont plus vite que les positifs. Et ça peut faire très mal. Pour reprendre le titre d’un livre excellent de Philippe Bloch « les clients heureux font les entreprises gagnantes ».
    Je suis tout de même partisane du je teste par moi même. Après tout, nous avons des goûts et des expériences différentes. Il m’est arrivé de me rendre dans des endroits en pensant que parce que c’était bondé, c’est qu’ils avaient bonne réputation, or cela n’a rien à voir. D’autres étaient vides et méritaient pourtant le détour.

    Face à des commentaires négatifs , nous avons en général l’attitude d’être blessé car au fond on s’est investi personnellement dans notre travail. Alors la stratégie que tu donnes me fait penser à Dale Carnegie. Et c’est un travail sur soi de tous les jours !

    Fanny

    • jacky@vendeur de rêves 30 décembre à 19 h 58 min

      Exactement Fanny, cela fait mal à notre égo mais cela donne un résultat inespéré.
      D’ailleurs dans mon livre un conseil que je donne est de dire à celui qui vous agresse : « Tu as raison !  » En principe cela le désarçonne et le calme quasi immédiatement.
      En fait c’est cette phrase magique qu’il faudrait répandre à travers le monde pour éviter tous les conflits qui n’en finissent jamais, car l’homme en raffole ;-)

  • Geoffrey@perdre du ventre 30 décembre à 18 h 50 min

    Bonsoir,

    c’est une idée intéressante et très bien présentée dans cet article.

    Cela demande a être testé!

    J’ai l’habitude de toujours répondre positivement à tous mes prospects et clients, même ceux qui sont un peu durs avec moi, en les remerciant toujours.

    Il m’est déjà arrivé plusieurs fois qu’un client victime d’un problème technique ou déçu par une livraison en plusieurs fois par exemple me le signale. Suite à ma réponse positive lui donnant raison et lui affirmant l’utilité de son message, ce type de clients est souvent devenu acheteur récurrent !

    Il y a aussi l’exemple de Zalando qui affiche ses commentaires négatifs sur son site afin de montrer qu’il ne cache rien et de faire ressortir l’écart entre les commentaires négatifs et ceux très positifs.

    A+

    Geoffrey

    • jacky@vendeur de rêves 30 décembre à 19 h 53 min

      C’est très bien Geoffrey cela prouve que tu es un bon commerçant et que tu as également trouvé la voie de la sagesse ;-)
      Merci

  • france 30 décembre à 18 h 51 min

    interessant mais tres complexe. Pour comprendre il faudrait decomposer l’experience en plusieurs faits et tester chacun d’eux. Ici il y a participation de plusieurs zones du cerveau, donc determiner chacune d’elle et leur mise en association.
    Dans la precedente demonstration a propos des echecs , une zone du cerveau a ete activee de facon prepondernte, Ici reste a savoir s’il y a une zone preponderante et laquelle.

  • Jean-Philippe 30 décembre à 19 h 21 min

    Je suis tout à fait d’accord avec toi Jacky, engager la polémique avec un commentaire négatif ne mène à rien. C’est juste se rabaisser au niveau du commentateur frustré pour des raisons qui n’ont souvent rien à voir avec toi.

    Personnellement, je n’ai pas envie de perdre mon temps avec eux. Donc sur mon blog, depuis le début, tous les commentaires « négatifs trolls » sont effacés. (Si on exprime – en argumentant – un avis opposé, c’est différent.) Mon blog, c’est chez moi et je fais ce que je veux, na ! ;)

    Par contre, un avis négatif sur un de mes livres dans la boutique Kindle d’Amazon par exemple, c’est plutôt bon. Cela prouve que ce n’est pas truqué. Cela donne de la légitimité aux commentaires positifs. Donc, pour TripAdvisor, à 90+/4-, ne te fais pas trop de souci, cela n’empêchera pas les clients potentiels et motivés de réserver dans ton établissement. :)

    • jacky@vendeur de rêves 30 décembre à 19 h 50 min

      Merci Jean Philippe. Trop flatté d’avoir ton commentaire avisé ;-)

      Bien vu également le fait que ne pas effacer les négatifs prouve que ce n’est pas truqué. Encore faut il que ce soit justifié. Quand ,comme je le dis, lorsqu’il n’y a pas de fumée sans feu, c’est profitable. Mais quand c’est le fait de râleurs professionnels (pour ne pas dire des mal b…) ou de concurrents jaloux (çà m’est arrivé) c’est injustifiable.

      Enfin comme je le dis nous sommes dans un monde où la critique qui est facile est donnée à tous alors que l’art reste difficile ;-)

    • fanny 30 décembre à 21 h 20 min

      oui jp
      un commentaire negatif, un petit JNLR et ca repart !

      fanny

  • jacky@vendeur de rêves 30 décembre à 19 h 24 min

    Un grand grand merci à Cédric pour cette promo de mon bouquin. J’espère que vous l’apprécierez .
    (Pour vous en faire une meilleure idée téléchargez en 10 % sur amazon c’est gratuit ;-)

    Juste un petit détail l’adresse de mon blog est http://jadidalocations.com/blog-maroc/
    Au cas où Cédric serait trop occupé pour faire cette petite modif.

    On le trouve néanmoins sur le site indiqué (mon site immobilier) dans le menu de gauche dés la seconde page : « mon blog sur le maroc »

    Sinon encore plus simple cliquez comme d’habitude sur Jacky@vendeurs de rêves et vous y serez directement ;-)

    Merci également pour tous vos commentaires et veuillez m’en excuser si je ne puis répondre à tous.

    • Jacky@vendeur de rêves 31 décembre à 12 h 55 min

      Ne tenez pas compte de ce post. Cédric a corrigé la petite erreur de précision d »adresse et je vais tenter de répondre à tout le monde ;-)

  • Ludovic de Astuces Grand Mère 30 décembre à 22 h 40 min

    Article totalement dénué d’intérêt, totalement vide de substance… D’ailleurs pourquoi perdre son temps à le lire ?

    • Jacky@vendeur de rêves 31 décembre à 7 h 55 min

      Merci pour ton humour Ludovic
      D’aileurs l’espace d’un intant tu as réussi à faire monter ma tension.
      Félicitations. tu as tout compris ;-)

  • Madeleine@richesse-et-joie 30 décembre à 23 h 40 min

    Comme il n’y a pas de hasard, je viens justement d’avoir un commentaire négatif aujourd’hui, et j’aurais dû suivre le conseil de Jacky au lieu de ça je me suis poliment défendue et j’ai mis un bon quart d’heure à me calmer. Désormais je dirai, « oui, vous avez raison …  » parce qu’en fait c’est vrai, dans le monde des arguments l’autre a toujours raison si on se met dans ses chaussures. Donc, c’est un vrai jeu avec soi-même, on va dire d’accord à l’adversaire et observer ce que notre moi intérieur en pense, on moins on pourra rire de soi et de l’autre.
    Par contre, je refuserai d’écrire des commentaires fictifs, ce n’est plus du jeu alors.
    Après tout ça je vais aller sur le site de Jacky et bonne année à tous.

    • Jacky@vendeur de rêves 31 décembre à 8 h 02 min

      Merci Madeleine
      Comme je le disais plus haut, il ne faut pas prendre la composition de faux commentaires au pied de la lettre, si j’ose dire.
      C’est une vue d’artiste et de l’esprit qui colle avec l’histoire. De toute façon on en reçoit déja bien suffisament sans avoir besoin d’en rajouter, s’pas ? (Un seul suffit à vous gâcher la journée)
      Bienvenue sur mon site et n’hésite pas à y laisser aussi un commentaire… positif ;-)

  • Benjamin Challoy@Comment-Faire-Blog 31 décembre à 1 h 25 min

    Pour ma part je n’ai pas eu encore à faire à ce genre de situation, mais je tiens rigueur de ce que tu viens de m’apprendre là, et je l’utiliserai quand j’en aurai besoin. Mercu Jacky ;)

    • Jacky@vendeur de rêves 31 décembre à 8 h 03 min

      Pas de quoi Benjamin
      Il faut juste te rappeler que le client , tout comme le visiteur à toujours raison (hélas ;-)

  • Christian@ Destresse Marketing 31 décembre à 10 h 04 min

    Salut Jacky, salut Cédric,

    Mais c’est du caca cette théorie.

    Moi, le type qui pose un commentaire négatif sur mon blog, j’engage Bill Gates (qui fait des petits boulots en noir maintenant) pour lui trucider son ordi et le renvoyer à l’anonymat virtuel le plus complet.

    Lui répondre avec intelligence? C’est quoi ça l’intelligence? Des clous. Dans sa tronche, oui.

    Et a quoi ça sert la modération des commentaires? Pourquoi pensez-vous qu’il n’y a que des commentaires positifs chez moi?

    A la trappe les empêcheurs de rigoler en rond, les trublions de l’humour acide, les constipés ménopausés du redescendage des pieds sur terre par le rire.

    Et les catégories « indésirables » et « corbeille » pour les commentaires sur wp, elles sont la pour décorer?

    Un petit mot de travers, une once de critique même positive et zou, adios.

    Où tu cours toi Jacky!

    Et gnégnégné, vas-y que je te passe de la pommade, l’emmerdeur, et gnagnagna « oui tu as raison , je te remercie de ton éclairage particulièrement éclairant qui m’a éclairé et je vais à mon tour t’éclairer positivement pour éclairer mes autres prospects et du coup tout le monde sera éclairé… ». Tous des illuminés, ça oui!

    Et quoi! Balancer de la lumière c’est l’apanage des flics qui envoie le flash payé par vos impôts dans la tronche des prévenus. Ca leur coute rien et en plus ils n’ont pas besoin de relever leur niveau intellectuel pour ça.

    Nous, ça nous oblige à faire preuve de créativité, d’intelligence, de perspicacité, de finesse d’esprit, bref, ça nous fait chier et ça nous fait perdre un temps fou.

    Et le temps c’est du picaillon! Nous en faire perdre c’est nous envoyer vers la paille de ceux qui sont bêtes à en bouffer!

    Mais où tu cours Jacky, je t’ai connu plus malin.

    D’abord, moi, j’ai toujours raison, donc, dans l’hypothèse absurde d’un commentateur qui tenterait d’introduire une note négative sur le blanc immaculé de mon blog, buiten la raclure de fond de bidet.

    Sacré Jacky va, tu m’as bien fait rire avec ton truc. La seule stratégie en cas de commentaire négatif c’est la poubelle et un contrat sur la tête du commentateur si tu retrouves son adresse.

    C’est bien que t’es mon pote, sinon je t’aurais envoyé un commentaire calamiteux, et j’aurais balancé ton article dans le trou de cul du monde.

    Mais allez, mon ami, je vais pas t’obliger à travailler un 31 décembre en t’obligeant à développer des trésors d’ingéniosité pour transformer le bidule en avantage pour toi qui arriverait à convertir le pseudo emmerdeur que je suis en fan inconditionnel de ta prose tout en en jetant en plus plein la vue aux autres lecteurs en leur vendant de l’égo à tour de bras!

    Bref, je te ferai économiser du temps pour faire tes courses! Ca c’est important!

    Je vais la faire courte (moi aussi je dois tartiner le caviar durement gagné à la sueur de mon blog sur mes petites biscottes: « bravo pour ton article, c’est génial que je vais même essayer de faire ce que tu me dis tellement je suis convaincu que t’as raison ».

    Ca te va, ça te branche…à qui on dit merci? Et je te préviens, si tu balance le commentaire aux chiottes, je le saurai, et là tu auras droit à un article chez moi!

    Et une bonne année à tous, cotillons, champagne et petites pépées. Que tout aille bien en 2013, le moins de commentaires négatifs possible, et atteignez la bloguitude éternelle.
    @+
    Christian.

    P.S.:Je vous signale par ailleurs que je prépare un article, en tant que commentateur assidu, sur la gestion de la réponse négative à un commentaire négatif.

  • Jacky@vendeur de rêves 31 décembre à 13 h 01 min

    Tu as raison ;-)

    Bonne année à toi mon ami Christian

    Ps Il n’est pas toujours possible de mettre tous les commentaires au chiottes et d’autre part un peu d’humilité ne fait jamais de mal.
    D’ailleurs tel Jésus, quand on me frappe sur la joue droite, je tends la joue gauche .. et j’en profite pour lui envoyer un coup de pied dans les valseuses !

  • Marjorie @Histoire à Vivre 31 décembre à 13 h 04 min

    Bravo pour cet article, Jacky ! Ca me rappelle ce que j’ai lu il y a peu du fameux livre de Dale Carnegie « Comment se faire des amis ». Eh oui, de notre point de vue, nous avons toujours raison, et le fait de le reconnaître chez l’autre le désarçonne et désamorce la querelle. Mais pas toujours si facile de gérer cela. On a tendance à prendre ce que dit l’autre pour argent comptant, pour une critique de NOTRE personne, alors que souvent, on n’est que le défouloir de cette personne qui a bien d’autres soucis dans sa vie ;)
    Joyeux Réveillon pour ceux qui réveillonnent
    Marjorie

  • Maximilien@WebandSeo.fr 1 janvier à 6 h 52 min

    Les constats que tu tires de ces expériences sont très intéressants. Il vaut mieux en effet se contrôler en répondant sagement et retourner ainsi le commentaire négatif contre celui qui l’a posté. Bravo en tout cas pour cet article très instructif et complet !

    • Jacky@vendeur de rêves 6 janvier à 19 h 20 min

      Merci infiniment Maximilien
      Je pense vu cette quasi ovation que mon message de zenitude est bien passé ;-)

  • jacky@vendeur de rêves 1 janvier à 18 h 09 min

    Bonjour chère Marjorie
    Merci beaucoup pour ce point de vue fort bien vu, si j’ose dire.

    J »avais lu ce livre de Dale Carnegie il y a de nombreuses années quand j’étais ado. Il m’en est peut être resté quelque chose.

    Mais ma réflexion sur ce sujet qui a été souligné par Cédric me semble un point essentiel sinon fondamental dans l’étude comportementale que j’aime faire des êtres humains dont j’aime à communiquer les résultats à travers mes écrits.

    Si ce n’est déjà fait je vous invite d’ailleurs à redécouvrir l’article original qui contient un conte oriental sur le même sujet : http://jadidalocations.com/blog-maroc/nous-sommes-certains-d-avoir-toujours-raison/

    Je vous souhaite une super année 2013 pleine de livres et de succés
    ( Découvrez son super ebook d’ Heroic Fantasy : « Ensorcelé – Pour l’amour d’une reine »
    http://www.amazon.fr/Ensorcelé-Pour-lamour-reine-ebook/dp/B007DV5MIE

    • Marjorie@Histoire à Vivre 2 janvier à 13 h 44 min

      Merci cher Jacky pour cette pub inattendue de mon roman. Me voici toute rougissante lol :3
      Une très belle année 2013 à tous
      Marjorie

  • Des Trucs Pour Changer De Vie 1 janvier à 19 h 25 min

    Ah utiliser la « force » de l’adversaire… Toute la sagesse des sports de combats tels l’aïkido.

    Quand on y arrive, c’est fantastique d’efficacité. C’est imparable. J’y travaille de plus en plus car j’ai l’impression d’aller vers la sagesse. ;)

    Sam

    • Jacky@vendeur de rêves 6 janvier à 19 h 23 min

      J’en suis heureux pour toi Sam.
      La sagesse est une longue route qui ne s’obtient qu’avec le temps.
      Il faut apprendre à canaliser son surcroît d’énergie dans des choses plus utiles que la colère
      La pratique de l’art, le sport ou tout simplement de grandes ballades loin de la foule permet souvent d’y accéder.

  • jean-pierre@dayyan 2 janvier à 1 h 46 min

    Cher Cédric,
    Je vous remercie pour avoir partagé cette stratégie .Avant que de l’avoir lu je méditais sur une situation qui me concerne qui me met en face d’une personne qui a toujours cherché àme nuire utilisant tous les moyens possibles:calomnies,menaces;injures,intrigues…Mais cette fois-ci elle a raison car elle a raison et utilise cela pour démontré qu’il a toujurs dit vrai sur ma personne.J-ai résolu de lui accorder cette joie en utilisant son argument comme opportunité de connaitre mes faiblesses et de m’assagir tout en lui remerciant.Tout de suite la colère et le stress que je ressentais ce sont transformé et sentiment de soulagement,de triomphe et non du vaincu.Suis rassuré que cet argument,le sien,au lieu de me nuire parce que coincé devant la vérité,me donne la hauteur.J’ai même utilisé l’adage  »il y a pas de feu sans fumée »dans mon propos,cela pour lui donner raison.A vaincre sans péril ,on triomphe sans victoire,voilà comment je comprends cette stratégie qui permet d’économiser l’énergie.
    Cette coincidence de lire votre commentaire me donne encore plus d’assurance!!!

    • Jacky@vendeur de rêves 6 janvier à 19 h 16 min

      J’en suis fort aise cher Jean Pierre
      Il est bon effectivement d’économiser l’énergie lorsque le combat n’en vaut pas la peine mais attention toutefois à ne pas céder à la facilité par couardise.
      Dans certains cas il vaut mieux entamer un combat afin de régler définitivement des situations enlisantes.

      Bien amicalement
      Macha Béranger

  • Noéastucesargent 2 janvier à 16 h 21 min

    Bonne stratégie,
    retourner à ton avantage l’attaque de ton adversaire tu dois. Mais, ne peut pas créer toi-même la flamme, il vaut mieux…
    merci, Maître Jacky ;)

    • Jacky@vendeur de rêves 6 janvier à 19 h 09 min

      Maître ! Vous en êtes un autre cher ami
      Cette citation est de toi, de Confucius ou de David Carradine dans Kung fu ;-)

      Je me suis permis d’extrapoler un peu ton excellente citation

      « Retourner à ton avantage l’attaque de ton adversaire tu dois.
      Mais, ne pas alimenter la flamme, il se doit
      Et de mettre le doigt dans l’engrenage tu éviteras
      Car dans vents marées et tempêtes tu seras »

      Oui, Bon, M’enfin…

  • OphelieH 13 juillet à 14 h 26 min

    Merci Jacky pour cet article.
    Pour ma part cela concerne aussi le secteur hôtelier (comme dit plus haut dans les commentaires). De mauvais avis sur TripAdvisor sont souvent synonymes de baisse d’affluence chez l’hôtelier.
    Mais bien souvent, ils perdent de leur réputation surtout car l’hôtelier ne répond même pas à ce commentaire.

Post comment

real money casinos new zealand