Déc
1

Le processus d’enrichissement de Olivier Seban, appliqué au webmarketing


Au début du mois, je vous parlais du livre Tout le monde mérite d’être riche, de Olivier Seban.

Je vous en reparle aujourd’hui, car :

1. C’est le livre qui sera offert ce mois-ci au meilleur commentateur (et bravo à Sam du blog Des Trucs pour Changer de Vie qui remporte celui du mois de novembre).

2. Le processus d’enrichissement de Olivier Seban peut être appliqué avec succès dans votre business sur Internet.

Voici comment :

olivier seban, tout le monde merite d'être riche, principe d'enrichissement, marketing internet
Le processus d’enrichissement

Quel est ce processus d’enrichissement ?

Ce processus d’enrichissement se décompose en 3 étapes, que voici :

1. L’accumulation

2. L’investissement

3. La protection

Le plus difficile dans ce plan, c’est de commencer à l’appliquer.

Mais une fois que vous l’appliquez pour votre business, je vous assure que, quoi qu’il arrive, il ne cessera d’évoluer.

Voici le détail de ce processus :

1. L’accumulation

L’accumulation, c’est mettre de l’argent de côté.

La majorité des gens fonctionnent sur ce schéma :

1. Ils reçoivent leur salaire (ou autre rémunération)
2. Ils payent leurs factures
3. Ils payent les nécessités, et le superflu
4. Ils mettent de côté ce qui leur reste à la fin du mois

Le problème, c’est qu’à la fin du mois, il ne reste souvent pas grand chose. Voire, plus rien.

Comment contourner ce problème ? C’est simple. Il suffit d’utiliser l’un des premiers principes d’enrichissement : payez-vous en premier !

Dès le premier du mois, mettez une certaine somme de côté, et vivez avec ce qui reste. Le schéma d’enrichissement, le voici :

1. Touchez votre salaire ou votre rémunération
2. Payez-vous en premier (mettez de côté 10 % de votre salaire)
3. Payez les factures
4. Payez les nécessités, et le superflu

En vous obligeant à vous payer en premier, vous vous obligez à adapter vos dépenses concernant les nécessités et le superflu.

(Le superflu, c’est tout ce que vous achetez sans en avoir vraiment besoin…)

Si vous avez du mal à économiser, lisez et appliquez Savoir économiser, la méthode pour dépenser moins et consommer mieux de Marie-Paule Dousset.

Vous verrez que « économiser » n’est pas synonyme de « se priver ».

2. L’investissement

Maintenant que vous mettez 10 % de vos revenus de côté, vous allez en utiliser une partie pour financer vos projets, et votre formation personnelle. Ce sera votre fond de réinvestissement.

Exemple :

Imaginons que votre rémunération soit de 1800 euros. Vous mettez donc 180 euros de côté tous les mois (10 %).

Avec 180 euros, vous pouvez :

  • acheter des livres sur le webmarketing ou le développement personnel
  • suivre une formation d’expert
  • sous-traiter certaines de vos tâches
  • financer un nouveau projet
  • ou autre…

Bref, vous l’avez compris. Vous accumulez de l’argent afin de pouvoir le réinvestir. Et faire avancer votre business.

L’investissement est obligatoire. Ne serait-ce que pour votre formation personnelle.

3. La protection

La protection, c’est sécuriser votre business et vos revenus.

Sur internet, une source de trafic (ou même un site complet) peut tomber du jour au lendemain. Cela m’est déjà arrivé.

Si vous dépendez d’un seul site et que celui-ci tombe, pour une raison ou pour une autre, vous perdez tous vos revenus.

Si vous dépendez d’une seule source de trafic et qu’elle tombe, vous perdez également tous vos revenus.

Exemple : Ceux qui dépendaient uniquement de Adwords pour générer leur trafic ont vu leur business s’effondrer en un instant lorsque Adwords a changé ses conditions générales d’utilisation, et a suspendu leur compte.

En multipliant vos sources de revenus, vous sécurisez votre business.

Ainsi, si l’un de vos sites tombe, vous ne vous retrouvez pas sur la paille.

Il vaut mieux avoir 20 sites qui rapportent chacun 300 euros par mois, plutôt qu’un seul site qui en rapporte 6000.

Parce que si l’un de vos 20 sites tombe, vous ne perdez que 300 euros. Cela ne vous tuera pas. Par contre, si c’est votre unique site qui tombe, vous perdez tout. Et là, ça fait beaucoup plus mal.

Personnellement, je recommande de créer une nouvelle source de revenus tous les mois. Si cela vous intéresse, vous pouvez le faire facilement en rejoignant le Club Affiliation Pro.

32 Comments to “Le processus d’enrichissement de Olivier Seban, appliqué au webmarketing”

  • Michaël 1 décembre à 13 h 00 min

    Et alors, où sont les deux premiers point appliqués au webmarketing : l’accumulation et l’investissement. Je suis un peu déçu par le billet, j’aurais aimer plus d’application -:)

    • Cédric Vimeux 2 décembre à 9 h 25 min

      > où sont les deux premiers point appliqués au webmarketing ? l’accumulation et l’investissement

      Dans l’article…

      1/ Acculumation (et le détail)
      2/ Investissement (et le détail).

      Tu n’as pas lu l’article ?

  • Julien Arcin@Webmaster Toulouse 1 décembre à 13 h 09 min

    Créer une nouvelle source de revenus sur internet tous les mois me semble un peu illusoire. Rien que le fait d’avoir une idée supplémentaire par mois, c’est très optimiste.

    • Mokhtar@gagner de l'argent avec l'affiliation 1 décembre à 18 h 34 min

      C’est simple je trouve de créer une source de rémunération chaque jour : par exemple choisir chaque mois un produit et en faire la promotion en affiliation.

    • Cédric Vimeux 2 décembre à 9 h 30 min

      >Créer une nouvelle source de revenus sur internet tous les mois me semble un peu illusoire.

      Mais non, rien d’illusoire. Je le fais, et je suis loin d’être le seul.

      Rien que pour le Club Affiliation Pro, je crée un nouveau site (avec vidéo, etc.) tous les mois.

      > Rien que le fait d’avoir une idée supplémentaire par mois, c’est très optimiste.

      Une idée par mois… Optimiste…

      Euh… j’ai bien lu là « une idée par mois » ?

      J’ai une nouvelle idée toutes les 2 minutes. Je remplie des cahiers d’idées.

      Si tu n’as qu’une idée par mois, il est impératif que tu travailles sur ta créativité.

      Cédric

      • Julien Arcin@Création de site internet Toulouse 2 décembre à 11 h 19 min

        Ça rejoint ce que tu dis dans ton article. Tu préfères varier tes sources de revenus plutôt que bâtir de « gros » sites. C’est une approche sympa surtout pour la sécurité, mais perso j’aime bien l’idée de véritablement bosser et terminer un projet avant d’en commencer un autre.

        Enfin le délai d’un mois me semble un peu court pour ça :-)

  • Arnaud@éditions A2G 1 décembre à 13 h 16 min

    Bonjour Cédric,

    Effectivement, tu as raison de recommander de multiplier les sources de revenus.
    En ce qui me concerne, je ne risque pas de rencontrer le problème d’Aword car je me suis fait griller dès le premier mois…
    Je confirme, le Club Affiliation Pro est un excellent moyen pour ne pas mettre ses œufs dans le même panier :-)

    Amicalement,

    Arnaud

    • Marion 1 décembre à 20 h 36 min

      Enfin, le Club Affiliation Pro c’est quand même un peu mettre tous ses oeufs dans le même panier.

      Même si on ne recherche pas du traffic de la même facon pour chacune des niches, on reste souvent sur le même hébergeur (et si il plante on est mort), et un jour le Club s’arrêtera, et sans les vidéos de Ludo, il ne reste plus grand chose.

  • Des Trucs Pour Changer De Vie 1 décembre à 13 h 23 min

    J’ai lu TLMMDR d’Olivier Seban. C’est un excellent bouquin avec des raisonnements allant à l’encontre des idées reçues.

    Quant à diversifier ses sources de revenus, c’est effectivement ce qu’il faut faire (et que je fais).
    Sur mon blog, je conseille souvent par exemple de choisir 4 à 5 « hauts rendements » et ainsi par exemple, de réaliser 100$ de bénéfice sur chacun d’entre eux tous les mois. Je compte doubler ainsi mes profits de mois en mois… :-)

    Au fait, rien à voir avec ça, mais pensez à extérioriser vos moins values potentielles en bourse, ou si vous préférez, à annuler vos bénéfices réalisés sur les 4-5 premiers mois de l’année. Il faut le faire avant le 31 de ce mois…

    Je viens de le faire. Cela va me permettre de disposer des sommes provisionnées pour les impôts. Et réinvestir encore une fois. Car un certain nombre de valeurs devraient repartir. Je referai un article à ce sujet sur Des Trucs Pour Changer De Vie.

    Amicalement,

    Sam

  • Marie-Noël@Les e-ditionsLABELVIE 1 décembre à 13 h 48 min

    J’avais lu cette idée dans le livre de T. Harv Eker « Les secrets d’un esprit millionnaire » et je n’y croyais pas; Je pensais qu’il était tout à fait impossible de mettre le 10ème de mes revenus nets de côté.
    D’autant que ce brave monsieur Eker nous suggère de mettre 10 autres % de côtés pour notre instruction, 10 % de plus pour des dons et j’en passe. Et on mange quoi alors?

    O surprise (et vous n’êtes pas obligé de me croire, faites juste le test), je me suis rendue compte que c’était tout à fait réalisable! En fait, j’ai réalisé que puisque j’y arrivais, cela voulait dire que j’avais gaspillé 30% de mon salaire depuis des années.

    Ne vous demandez-vous pas souvent : »Mais où est passé ce billet de 50 €? »
    Et bien maintenant, vous le saurez!

  • Charlotte forme jeunesse 1 décembre à 13 h 58 min

    C’est génial de diversifier ses sources de revenus, le vieux proverbe « ne pas mettre tous les oeufs dans le même panier » se révèle exact….. faire 20 blogs me paraît un projet insurmontable pour moi, techniquement, je rame. Bref, je continue à ramer, jusqu’à atteindre les automatismes, qui me permettront d’évoluer rapidement sur le net. En glanant les bonnes astuces sur tous les sites des supers bloggeurs, J’y arriverais surement, dernière prévision 6 mois.

    A bientôt

  • Mik@Business internet 1 décembre à 15 h 13 min

    Hello Cédric,

    Oui je confirme qu’Olivier Seban nous apprend tout cela et en plus est un très bon pédaguogue car étant allé à l’un de ses séminaires d’une journée j’ai appris ( salle comble ) des trucs qu’aucun banquier nous disent en matière d’investissement.

    Mais, même si l’on apprend et que l’on se forme tu aurais aussi insister davantage sur l’action car si on ne met jamais en pratique nos connaissances on ne peut pas accumuler de la richesse et donc ré-investir.

    Amicalement,
    Mik

    P.S : Bravo Sam pour avoir remporté le livre d’Olivier Seban, même si tu l’as déjà – Tu pourras toujours l’offrir !

  • Frédéric@ Apprendre l'auto-hypnose 1 décembre à 15 h 27 min

    Un super article, qui tombe bien.

    Pour moi, le plus dur est d’économisé car j’ai très mal investi dans ma première activité d’ou des remboursements monstrueux qui plombe pourtant un bon revenu.

    Je pense que je vais m’offrir le livre de Marie-Paule Dousset .

    Au lieu, d’économiser, j’ai investi dans une formation pour apprendre de nouvelle compétence et obtenir une nouvelle source de revenu. C’est bon pour toi ou j’aurai du d’abord économiser avant d’investir dans ma formation ?

    Pour la protection : j’ai aujourd’hui 3 sources de revenu qui compense les baisses de l’une .

    Mais j’ai encore du boulot pour devenir complétement indépendant financièrement.

    • Cédric Vimeux 5 décembre à 8 h 39 min

      > Je pense que je vais m’offrir le livre de Marie-Paule Dousset .

      Oui, je te le recommande vraiment. C’est un livre très complet, plein de bonnes astuces auxquelles on ne pense pas forcément.

      Cédric

  • brigitteN 1 décembre à 15 h 44 min

    Je confirme aussi , le fait de se payer en premier, permet ,en effet , de faire de belles économies pour suivre de nouvelles formations!
    Bravo à Sam pour le livre , pour qui le suivant?

  • Damien@Aide WordPress 1 décembre à 16 h 13 min

    Bonjour Cédric, c’est effectivement plein de bon sens … et cela me rappelle mon grand-père :

    – « Charité bien ordonnée commence par soi même »,
    – « Aides-toi, le Ciel t’aidera »,
    – « Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier ».

    Et pourtant, il n’avait pas lu Olivier Seban. Peut-être auraient-ils été d’accaord sur beaucoup de points.

  • MARIE ANNE 1 décembre à 17 h 00 min

    oui c’est bien beau d’avoir plusieurs sittes mais il faut avoir assez d’idees pour les développer ,donc ce n’est pas évident du tout,,chaque site doit etre different,alors comment faire,la est la question!
    Or une personne que j’apprécie beaucoup m’a justement déconseille d’avoir plusieurs sites et de me consacrer à fond sur le blog que j’avais
    alors quelle est la bonne solution??

  • kategriss@blogging 1 décembre à 17 h 39 min

    Ha ! Quand j’évoquais l’idée de « se payer en 1er » (chose que je faisais avant même de connaître le principe, je verse toujours 50 à 300€ par mois, selon les mois sur divers comptes épargnes), j’avais toujours des réactions du genre :
    « Mais si je me paie en 1er et qu’il ne me reste rien pour payer mes factures je fais quoi ? »

    Personnellement dans ce genre de cas j’ai envie de dire que la personne a un grave problème financier de type « il vit bien au dessus de ses moyens » mais bon… difficile de s’immiscer dans la vie privée des gens…

    • Cédric Vimeux 5 décembre à 8 h 41 min

      « Mais si je me paie en 1er et qu’il ne me reste rien pour payer mes factures je fais quoi ? »

  • Charles@mille astuces pour changer de vie 1 décembre à 18 h 12 min

    ouais!!!! je vois que les avis sont vraiment partagés sur ce billet de Cédric, et cela renvoi à des interrogations?
    – je pense que diversifier ses sources de revenus est très pratique, l’idée de Cédric d’avoir plusieurs sites n’est qu’un exemple de diversification, si on se sent techniquement et temporellement capable de le faire on saute de dessus mais, si on ne peut pas, et bien on fait autres choses.
    mais l’essentiel n’est pas de rester sur une seule source de revenu d’argent, le monde bouge tellement vite qu’il faut accrocher sinon…
    faites de vos occasions une opportunité d’argent,mais de façon honnête.

    • Cédric Vimeux 5 décembre à 8 h 43 min

      ouais!!!! je vois que les avis sont vraiment partagés sur ce billet de Cédric, et cela renvoi à des interrogations?

      Les avis sont partagés ??? J’ai plutôt l’impression que tout le monde d’accord, non ?

  • Pierre 1 décembre à 19 h 53 min

    Bonsoir Cédric,

    Merci pour cet article bien utile si on veut avoir des finances saines (et qui ne le veut pas ?).

    Si vous voulez savoir si cela augmente aussi votre charisme, je vous recommande ma série sur ce sujet.

    Meilleures salutations.

  • Marion 1 décembre à 20 h 40 min

    Suite à l’article sur TLMMDR, je l’ai acheté et dévoré en 1 journée.

    Par contre, son explication pour les FCP à l’air simplissime … beaucoup plus simplissime que le petit livret sur les FCP de ma banque.

    Au final, je ne sait toujours pas comment m’y prendre avec ces fameux FCP magiques

  • Benoît@Coaching 1 décembre à 20 h 54 min

    Salut à tous,
    J’ai lu la 1ere version du livre d’Olivier Seban, et c’était déjà excellent.
    On a besoin (surtout en France) de remettre à plat certaines idées sur l’argent et ce livre y contribue.

    Une question pour ceux qui ont lu la dernière version du livre : qu’apporte-t-il en plus par rapport à la 1ère ?

    Benoît

    • Marion 1 décembre à 22 h 08 min

      J’ai le 2ieme mais pas le 1er, dur de comparer.

      Par contre, il dit lui même dedans, que on a deja changé d’époque, et qu’au lieu de nous dire d’épargner 8 %, et de monter progressivement à 15%, il vaut mieux dès le début épargner 20% comme ca si y’a des mois où on peut mettre que 15% pour éviter des agios, on est quand même à 15 et pas à 8 ou 10%.

      Tu saisit un peu le truc, ou faut que j’te copie le passage entier ?

  • Stéphane Munnier 2 décembre à 9 h 45 min

    Bonjour Cédric

    C’est tellement vrai cet article.

    La diversification est un facteur clé dans sa stratégie.

    La comparaison avec 20 sites est tout à fait justifier, comme on dit les petits ruisseaux font de grandes rivières.

    Stéphane Munnier – Elecinfo

  • chems 2 décembre à 15 h 11 min

    En effet, l essentiel revient à la gestion des données, savoirs ou moyens financiers; c’est la gestion de ces données qui décide des résultats, et on ne le dira jamais assez…la gestion des chose est la clé ds résultats…et donc toujours « réfléchir avant d’agir »…

  • Biba de NetworkingetReseauxSociaux.com 3 décembre à 10 h 37 min

    J’ai lu le lire d’Olivier Seban il y a 2 ans, en fait il reprend le concept de David Back dans sa serie « Finish Rich » –

    Je conseille notamment « The Automatic Millionaire » et oui le concept de se payer en premier fonctionne tres bien. Et justement David Bach montre comment automatiser cela afin de le faire systematiquement tous les mois sans s’em rendre compte.

    Biba

  • judicael@astuces-economies 3 décembre à 16 h 38 min

    Bonjour Cédric et bonjour à tous,

    C’est une bonne méthode et la seule à utiliser pour ceux qui ne savent pas mettre de coté.

    En effet beaucoup d’entre nous n’arrivent pas à économiser et c’est pourquoi cette méthode permet d’y arriver, en se forçant un peu en quelque sorte.

    Un virement automatique en début de mois permet par exemple de mettre de coté une certaine somme d’argent tous les mois.

    Je pense que ce principe est applicable au marketing internet, il n’y a pas de raison ;)

    Salutations

Post comment

real money casinos new zealand