Juil
3

Le Succès est un état d’esprit

Author Cédric Vimeux    Category Efficacité     Tags

Article invité rédigé par Janette BERNISSAN du blog Guérison Karmique, dans le cadre de l’événément La Valse des Invités.

Le précurseur de la démocratisation du concept est Napoléon Hill avec Pensez et devenez riche que tout candidat au succès se doit d’avoir lu.

Nous pouvons parler aussi de focus, de gestion du temps, du pouvoir de l’attraction, de mentor, etc.

La base du fonctionnement de la création de ce qui nous entoure est simple:

« Je pense, je crée, je matérialise ce que je regarde en permanence, j’émets une vibration énergétique, je reçois les situations correspondantes au même taux vibratoire, de la même façon que lorsque je branche mon téléviseur sur la 1, je ne capte pas la 3. »

Voici les 4 étapes du processus :

Janette bernissan, guérison karmique

Les quatre étapes du processus

Ces 4 étapes sont l’objectif, l’image, l’émission vibratoire, et l’état d’être.

Je vous montre :

1. L’objectif

Définissez votre objectif de vie. Je dis bien de VIE.

Est-ce rouler en Ferrari et être dans la solitude affective intérieure même à 2 ou au milieu de la foule, ou bien, être en harmonisation entre l’Avoir et l’Être ?

2. L’image

Définissez maintenant une phrase courte associée à une image illustrant votre objectif.

Comme en marketing, vous allez utiliser une tournure positive et non négative. Pourquoi ? Parce que le subconscient ne comprend pas la négation.

Si vous lui dites « Je ne veux pas de dettes », votre subconscient entend seulement « dette ». Il se dit alors « ah le patron veut des dettes ! ».

Oui c’est censé être vous le patron de ce que vous autorisez à s’installer en vous, à moins que vous ne laissiez la main aux médias, aux commérages, à la société, à votre voisin, à votre patron, etc.

Donc vous allez dire « j’attire à moi et vis l’abondance » par exemple.

Vous aller l’écrire. Vous allez le répéter comme un mantra. Avant de vous endormir, en voiture, etc.

Tout le temps en fait, que vous n’utilisez pas à créer votre projet.

Conscientisez combien de temps par jour vous passer à penser aux choses négatives (les dernières infos, la crise, l’augmentation de la baguette de pain, la dernière super idée du gouvernement, râler dans un bouchon, pester contre votre voisin, votre dernière facture, de votre dernière dispute, etc.)

Sachez qu’à partir de cet instant c’est interdit.

Chacun de vos instants doit être utilisé. Soit en action vers votre objectif, soit en intégration cellulaire de la réalité de votre objectif. Et ce dans un prorata de 10% pour 90%.

3. Émission vibratoire

Une fois cela fait, conscientiser en permanence vos ressentis, vos pensées, vos paroles et vos actions. vous ne devez pas émettre de la jalousie, de la peur, du doute, de la crainte, de la colère, du ressentiment, de la haine, de l’agressivité, de l’envie, etc.

4. État d’Être

Ensuite vous allez être vigilants et vigilantes à coordonner un état d’être positif en rapport avec ce que vous désirez profondément obtenir.

Mais pas dans le demain ou hier, mais là, dans le ici et maintenant !

Vous devez dégager, émettre de vos cellules, l’état d’être de richesse si vous voulez être riche, d’amour à deux si vous recherchez un partenaire, quand bien même que vous soyez actuellement dans les difficultés financières ou dans la solitude.

Vous devez faire « comme si », comme jouent les enfants quand ils font semblant. Pour eux, c’est une réalité dans l’instant T, cela doit être pareil pour votre objectif.

Jusque là, tout va bien, c’est connu, concret et relativement accessible à qui démontre une compréhension du concept et une force de volonté dans la persévérance.

Quoique, pour ceux qui s’imaginent savoir, mais en fait survolent le concept style  »j’affiche une Ferari et un chèque en millions d’euros à mon plafond et sur mon frigo et ça tombe du ciel » seront déçus, comme les 99% de personnes ayant essayé les consignes « Du secret » par exemple et échoué.

Pourquoi ? Parce que tout est dans l’état d’être dans l’instant présent permanent.

Le bonheur, la richesse, doivent d’abord être créé à l’intérieur avant de se matérialiser autour de vous; Les choses fonctionnent « de l’intérieur vers l’extérieur » et non le contraire.

Le concept « pouvoir de l’attraction » est donc un concept erroné.

Il s’agit en fait d’un pouvoir de « manifestation »

Donc, déjà, si vous comprenez les 4 étapes:

  • Objectif
  • Phrase et images
  • Conscientisation permanente de vos paroles et pensées
  • ET enfin émettre un état d’être « comme si c’était réalisé »

Vous aurez déjà gagné le temps que vous avez pris à lire cet article.

Mais en fait, est-ce suffisant, est-ce si simple ?

Pour 99% de l’humanité non.

Vous allez maintenant regarder ce qui vient à vous. Là est le secret fondamental.

Nous utilisons 10% de notre cerveau, aller, 20 pour les plus concentrés.

Mais où sont donc les 90% restant ?

Autour de vous tout simplement!

Nous sommes entourés uniquement de nos projections.

Ce qui est à l’extérieur est comme ce qui est à l’intérieur. L’univers qui vous entoure est VOTRE univers.

Celui que vous avez conçu à partir de vos engrammes karmiques, pour travailler ce que votre Âme a choisit de venir acquérir, apprendre, et pour la plupart d’entre nous, réparer et payer.

Nous sommes entièrement responsables de nos bonheurs et de nos malheurs de par le niveau vibratoire que nous émettons

Mais, c’est là que ça se complique. Cet état vibratoire est inscrit dans vos cellules.

Vous êtes né avec.

Il est construit à partir de ce que vous avez amené avec vous, cumul de l’ensemble de vos vies antérieures, de vos acquis et lacunes spirituelles.

Le pouvoir de l’attraction ou de manifestation, ne commence pas aujourd’hui parce que vous avez décidé de dire
« je vais de mieux en mieux ».

Vous venez en incarnation avec un bagage génétique qui est inscrit dans votre ADN biologique. Mais AUSSI, avec un bagage et une mémoire spirituelle. Inscrits dans votre chaine numérique.

Donc RIEN de ce qui est dit au-dessus ne fonctionnera, tant que votre mémoire cellulaire n’aura pas été décryptée, conscientisée, transmutée et donc de cette façon, neutralisée.

Cet état vibratoire a déterminé vos parents, votre niveau social, votre relation à l’argent, à l’amour.

Et cet état vibratoire…. il est inconscient, c’est la cerise sur le gâteau. Il vous gère à votre insu !

Si bien que pour la plupart d’entre vous, vous ne le croyez pas !

Il n’est donc pas constructif de s’en prendre au monde entier de ce qui ne vous convient pas dans votre monde matériel.

La seule chose à faire est de travailler sur soi en conscience

Le seul outil : Les nombres.

L’univers est construit sur des bases mathématiques et nous n’échappons pas à cette loi.

Le secret pour aller harmonieusement dans le bon sens de ce que l’on est venu faire, est de lire en face de soi et de suivre le mouvement.

En fait, c’est le mode d’emploi caché de la réalisation de soi.

Nous ne venons pas en incarnation pour manger, dormir travailler et faire des bébés, mais seulement pour évoluer.

Oui, c’est une première pour certains, mais la matière n’est que le terrain de jeu, qui nous permet de réintégrer notre perfection. Un moyen et non une finalité.

Lorsque l’on a compris cela, on a tout compris.

La vie vous donnera les situations, qui vous permettront de brûler votre karma.

C’est vrai que ce n’est pas toujours facile, mais vos cellules seront propres, et cela est, de toute façon incontournable.

Toutefois, il est vrai que nous sommes dans le libre arbitre et nous avons le droit de refuser.

Cela équivaut à redoubler la classe et il faudra revenir avec un scénario plus ou moins pire.

Par contre, lorsque ce travail est accompli, à ce moment là seulement, vous pourrez dépasser votre niveau de base et aller vers la richesse, l’harmonie affective, la réussite professionnelle, etc.

Donc ma dernière recommandation est d’écouter en face de vous.

Le hasard n’existe pas et tout a une raison d’être, que ce soit le positif ou le négatif.

Surtout le négatif pourrait on dire, car sur cette terre, la vie ne fonctionne que par le feedback négatif, qui nous permet, comme une tête chercheuse, de réajuster sa route.

Je vous invite à commencer tout de suite, en prenant, par exemple, connaissance de votre karma principal.

C’est une information capitale. Une chose est certaine, que vous y croyiez ou pas, votre karma principal lui, il ne vous oubliera pas…

Il vous accompagne toute votre vie. Dans le doute, autant s’en faire un ami.

Je vous propose ici de vous connecter à la prospérité par l’intermédiaire d’un mantra à la déesse hindoue Lashmi, Déesse de la prospérité :

Image de prévisualisation YouTube

Article invité rédigé par Janette BERNISSAN. Visitez son blog Guérison Karmique.

30 Comments to “Le Succès est un état d’esprit”

  • Amin @ Motivation 3 juillet à 16 h 33 min

    Bonjour Janette,

    Le succès c’est en effet un mode de vie, un lifestyle. Pour schématiser grossièrement, il y a les loosers, et les leaders …

    Ceux qui vont voir le verre à moitié vide, et ceux qui vont le voir à moitié plein.

    Penser de manière positive, en étant persuadé de notre succès, permet d’aller plus loin, plus vite.

    • Janette@de guerisonkarmique.com 3 juillet à 23 h 17 min

      Bonjour

      Oui, je suis d’accord avec ce que vous dites.
      La bonne direction de pensée est primordiale.

      MAIS…je peux vous assurer d’expérience, qu’il faut réellement beaucoup d’humilité et de prudence avant de juger une personne en « looser ».

      Nous venons avec un ADN physiologique et un ADN spirituel qui est décrypté par les nombres.
      Dans ce bagage cellulaire, est inscrit, à la manière d’un programme d’ordinateur, un certain nombre de données.
      Elles sont constituées de notre niveau d’acquisition spirituelle, de nos erreurs karmique, fautes ou dettes, des leçons d’intégration qu’est venu rechercher l’Âme en venant en incarnation.

      Chacun de nous venons avec des challenges. Et en mode inconscient automatique, c’est ce bagage qui gère nos actions, qui ont en premier induit les parents que nous nous sommes octroyés, la lignée karmique dans laquelle nous évoluons, ascendante et descendante.

      La vie se sert d’épreuves pour nous obliger à se tourner à l’intérieur de nous pour trouver les raisons et solutions spirituelles.
      Nous ne sommes pas ici pour manger, dormir, travailler et faire des bébés, mais uniquement pour nettoyer et élever notre taux vibratoire personnel, ce qui élève le taux vibratoire de tout notre entourage, puis par ricochet, de notre planète et de notre univers.

      Il y a des ressentis qui nous sont comme distillés à certains moments de notre vie, ou la leçon doit être apprise ou conscientisée.

      Personne ne peut s’arroger le droit de juger avec intransigeance de l’attitude d’une personne.
      Dans l’immédiat, elle ne peut tout simplement peut être pas faire autrement que d’être en mode « looser »

      Il y a des gens qui ont de très gros bagage karmiques et qui se débatte à contre courant jusqu’à ce qu’ils est compris le pourquoi de la chose.

      Et il y en a d’autres pour qui le bagage karmique est plus léger et où tout se passe mieux.
      C’est excellent, mais le meilleur moyen de tomber un jour, dans cette incarnation ou plus tard dans une autre, EST le jugement sur d’autre personne.
      On peut essayer de conseiller de penser autrement, mais il n’est vraiment pas judicieux de « juger ».

      Un chemin de vie karmique, avec en plus une dette karmique dedans, a tous les domaines de sa vie destroyés, tout simplement.

      Donc la modération, la compréhension, un zeste d’amour inconditionnel, est la meilleure attitude a adopter.

      En ce moment, sur le blog de Fabrice Béal je publie un article qui vous permet de voir votre chemin de vie et son premier niveau karmique, vous pouvez en profiter.
      Je sais pas si Cédric autorise le lien, je le met au cas :
      http://www.operation-succes.com/blog/le-truc-pour-connaitre-votre-karma-et-savoir-si-vous-allez-dans-la-bonne-direction/

      J’aimerais que cette réponse vous sensibilise à cette tolérance qui est le règle d’or d’une situation matérielle pérenne dans une sécurité spirituelle.

      Bien amicalement
      Janette

  • Stéphane Zenef 3 juillet à 17 h 04 min

    « Définissez votre objectif de vie. Je dis bien de VIE. »

    Pour moi, l’erreur de 95% des gens est là: ils ignorent, voire baclent cette étape, alors qu’elle est pri-mor-diale!!
    Vous voulez être quoi dans la vie?
    C’est quoi votre définition du bonheur?
    Vous voulez éviter quoi?

    Ce n’est évident que lorsque l’on s’y attèle, mais dès que l’on creuse un peu, c’est plus subtile que cela. Et notre moi intérieur se retrouve en désaccord avec les « standards » illusoires de notre société (en gros, ce qui me rend heureux moi n’est peut-être pas ce que les magasines prétendent).

    Merci pour cet excellent article, mais attention tous : NE SAUTEZ PAS L’ETAPE 1 !!!!

    A bientôt :)

  • Yvon 3 juillet à 17 h 57 min

    Bonjour Janette

    Tu dis en numéro un qu’il faut définir un objectif de vie.

    En théorie, ça semble être une bonne idée. En pratique, c’est impossible pour 99,9999999 % des gens.

    Oui pardonne mon commentaire mais pour un mec pratique comme moi, cet objectif ne veut rien dire et est surtout irréalisable.

    Parce que dans la pratique, j’ai bien du mal à imaginer qu’on puisse définir à un instant t, ici et maintenant par exemple, ce qu’on va devenir dans « sa vie », c’est à dire pendant les 10, 20, 30 voire 60 ans à venir.

    Parce que les gens changent : Je change, tu changes, et tout le monde avec. Et l’environnement aussi. Le monde aussi. Les esprits avec.

    Ajouté à cela, l’objectif qu’on a dans la vie quand on a 10 ans n’est pas du tout le même que celui qu’on a à 20 ans. Ou à 30. Alors que dire de celui qu’on a à 50 ans ?

    Et c’est sans parler aussi des différentes expériences que l’on va rencontrer tout au long de notre vie. Expériences qui vont profondément modifier notre façon de voir le monde. De voir les gens.

    Donc se définir un seul objectif « de vie », cela me semble un peu trop réducteur. Et surtout bloquant et limitant.

    C’est à mon sens s’enfermer dans un moule qu’on se crée soi-même, à un instant précis, en fonction de tout ce qu’on a vécu avant, et en présupposant que ce qui va se passer après cet instant t sera en tout point conforme à ce qui s’est déjà produit avant.

    Je pense qu’il est plus sain de définir plutôt une « liste » de choses à faire ou à accomplir. Plutôt que de définir de manière rigide un objectif de « vie »

    Par exemple :

    Occuper ses journées avec un travail enrichissant et plaisant (et ne pas s’aliéner dans un boulot qu’on déteste)
    Trouver la bonne personne pour partager sa vie
    Laisser une trace de son passage sur terre sous la forme d’un livre par exemple
    Faire un truc totalement dingue dont on ne se sent pas encore capable
    Faire un truc qui fait très peur
    etc…

    Avoir une succession d’objectifs de ce genre, c’est ouvrir son esprit sur plusieurs possibilités. C’est accepter qu’on ne pourra pas forcément tout faire, mais qu’une bonne partie pourra être accomplie.

    Et c’est aussi s’offrir la possibilité de rajouter des points à cette liste. Au fur et à mesure que sa vie avance et évolue.

    S’enfermer dans un seul objectif de vie, c’est renier le fait que l’être humain évolue avec son environnement.

    Je refuse catégoriquement de faire ça en ce qui me concerne. Parce que j’ai bien encore 20 objectifs « de vie » à atteindre, et j’en ai déjà atteint une bonne dizaine.

    Et j’aime l’idée d’en avoir autant. Parce que ce sera autant de possibilités de succès qui renforceront ce que je suis et qui me permettront de vivre pleinement chaque jour.

    Bonne journée

    Yvon

    • jacky@vendeur de rêves 3 juillet à 19 h 46 min

      Je pense que ce que veut dire Janette c’est l’objectif de vie présent à atteindre ici et maintenant. Il n’y a donc pas de limitation aux désirs et aux objectifs.
      @micalement
      Jacky

      • Janette@de guerisonkarmique.com 3 juillet à 23 h 53 min

        Exact Jacky, il n’y a pas de limite.
        Les seules limites à dépasser, ce sont nos propres interdictions, refoulements et peurs.

        Et plus on est en adéquation avec son objectif de vie, celui qui nous rend équilibré, serein et épanoui, plus les désirs matériels se réaliseront dans l’harmonie, sans stress, sans être obligé d’être accro.
        Et même, lorsque l’on est en harmonie avec soi même, par exemple le lieu d’habitation qui vous rend heureux, de belles surprises matérielles viennent.
        Par exemple, moi si j’habite au froid; même pas je peux réussir quoique ce soit.
        Habiter sur la côte, voir la mer tous les jours m’épanouit profondément intérieurement et sans rien demander, je suis invité dans les séminaires de Sébastien le marketeur français, qui est quand même une pointure dans le formation, je rencontre Christian Godefroy, on m’amène un webmaster dans ma salle à manger, je discute avec Yvon et Cédric et Fabrice… voilà quoi.
        Je suis de toute façon fondamentalement convaincu, que se donner les moyens d’habiter sur un lieu que l’on aime est fondamental dans la vie.

        Bien amicalement
        Janette

    • Janette@de guerisonkarmique.com 3 juillet à 23 h 43 min

      Bonjour Yvon

      Merci Yvon pour ce grand commentaire :)

      Je suis d’accord avec toi sur 99% des gens ce n’est pas possible et sur qu’il n’y a pas qu’un objectif dans la vie.

      Dans la majorité des cas, les gens ne savent tout simplement pas où il veulent aller.
      Déjà dans leur objectif instant T
      (C’est d’ailleurs un business assez exploiter dans le marketing.)

      Mais dans l’ésotérisme, l’objectif va plus loin que celui de l’instant T.
      Car l’objectif de l’instant T est celui de la personnalité, de l’ego.
      Et lorsque l’objectif est de rouler en Ferari, lorsque la ferairi est là est que c’est le vide intérieur,, la limite de l’infarctus, le couple éclaté, les enfants fâchés et qu’il reste les faux amis qui vous entoure alors, et bien l’objectif instant T est atteint, oui, mais l’objectif de vie il est …un peu en vrac.
      Et on prend un autre objectif instant T
      Et c’est la course de notre monde, ou c’est à l’extérieur que l’on cherche son instant de bonheur.

      Donc en ésotérisme, on invite les gens à se pencher vers leur vraie aspiration de vie, vers la demande de leur Moi supérieur, de leur être.
      On les invite à regarder dans ce qu’ils ont en ce moment, ce qui leur apporte des instants de plaisir et à les amplifier.
      Et cela amènera de belles réussites extérieures.

      Mais je suis en adéquation avec ce que tu dis dans la mesure où tu es quelqu’un de stable, de structuré, qui a une méthodologie de persévérance, qui est apte à guider d’autres personnes sur ce chemin.

      Ce n’est pas vraiment le cas de 80% des personnes que j’accompagne.
      Mais je fais en sorte d’expliquer aussi de conscientiser les réussites de l’instant T comme des objectifs atteints et de s’en servir pour atteindre un objectif un peu plus haut.
      Dans par exemple cet article que j’avais écrit suite à une offre de Cédric d’ailleurs:
      http://guerisonkarmique.com/index.php/application-a-votre-cas-personnel-atteignez-votre-cible/

      Tu sais quoi, j’adorerais voir ton chemin de vie et un peu ce que raconte ta numérologie.
      Tu veux pas t’inscrire sur mon site ?
      J’aime bien pour mes repères lire des personnes justement qui ont une ligne de vie maîtrisée.

      Bien amicalement et merci de ton commentaire, ça me fait plaisir :)

      Janette

      • Yvon 4 juillet à 2 h 35 min

        Coucou Janette

        Merci pour ces précisions. J’ai mieux compris la différence entre l’objectif « global » de vie et les micros objectifs… Pour autant, ne pourrait-on pas dire que « l’objectif de vie » tel que tu le décris est un peu « cliché » ?

        Je veux dire que personne sur cette planète n’aurait l’idée de définir comme objectif d’être un gros méchant. Tout le monde veut être quelqu’un de bien, non ?

        Bref… L’important c’est que les personnes que tu accompagnes y trouvent leur compte. C’est bien ça le plus important.

        Quant au fait que je sois quelqu’un de stable et de structuré, je n’en suis pas si sûr… J’aime l’idée que c’est ce qui transparait de mes écrits, pour autant, la stabilité et la structure d’un être reste relativement fragile. Toujours cette histoire d’expériences vécues…

        En résumé, personne n’est jamais en contrôle permanent. Il existe toujours des situations où tout ce qu’on croit, tout ce qu’on essaye de maintenir et d’entretenir vole en éclat en quelques minutes, remettant en cause toute une façon de penser et d’être.

        C’est à mon sens diablerie que d’imaginer qu’une personne pourra rester fidèle à ses principes et à son chemin de vie quelles que soient les situations qu’elle va rencontrer. J’en ai fait l’expérience récemment, et je peux donc dire sans beaucoup me tromper que rien n’est jamais figé ni acquis dans la vie… Et que baser sa vie sur une succession de principes sortis tout droit d’on ne sait où n’est pas la meilleure des idées.

        Tout évolue, et s’il y a UNE qualité que chaque être humain devrait apprendre à maitriser et à cultiver, c’est son sens de l’ADAPTATION. Parce que la vie c’est ça… Une succession de situations où chacun doit s’adapter pour survivre.

        Si on ne s’adapte pas, alors non seulement on rate de solides occasions d’être heureux, mais surtout on recule, car ne pas s’adapter c’est rester dans le passé.

        Bon je m’égare peut-être…

        Bonne nuit !

        Yvon

        • Janette@de guerisonkarmique.com 4 juillet à 14 h 23 min

          Bonjour Yvon

          Non tu ne t’égares pas. Cette fois, je suis en parfaite adéquation avec ce que tu dis.
          La faculté d’adaptation est fondamentale.
          Le hasard n’existe pas et chaque situation en face de nous, nous fait comprendre un problème, ou nous dit que c’est le moment de bouger ou nous ouvre une porte qui nous permet de saisir une opportunité.
          Le mode d’emploi de la vie est de savoir suivre ces 90% de notre cerveau qui sont en face de nous.
          Ce qui nous permet de nous remettre en question nous et nos acquis et nos certitudes.
          Et si c’est le moment de bouger et que ce n’est pas fait, la vie utilise des moyens un peu plus hard, comme fermer l’usine où ça fait 40 ans qu’on bosse, où un préavis du propriétaire qui vend ou le partenaire de vie qui s’écarte etc….
          ça a toujours été demandé gentiment avant ces extrêmes, mais on écoute pas.
          Le concept numérologique que j’utilise permet de donner un support à notre mental et à notre inconscient sur cette adéquation de la bonne action au bon moment.

          La vie est croissance, mouvement et impermanence.
          Si on stagne on meurt.
          Il est donc fondamental d’apprendre le détachement.
          Tout passe et rien ne nous appartient. Ni choses ni personnes.
          Aujourd’hui, le temps d’une expérience c’est là, demain vers une autre expérience, ce n’est plus là.

          Et là est l’enjeu de savoir ne pas incruster cellulairement souffrance, ressentiment, vengeance.
          Car ce sera ce taux vibratoire qui fera effet de pouvoir d’attraction et le cercle de la cause à effet négatif se met en place sans qu’on ne puisse en comprendre le résultat si on n’en connaît pas le B.A.B.A.
          Chaque ressenti que nous laissons s’installer en nous, se met en banque de donnés comme un programme d’ordinateur.
          Ensuite, la cristallisations du monde matériel que nous attirons à notre manifestation matérielle sera sur cette longueur d’onde intérieure.
          Donc à chaque évènement que l’on peut ressentir plutôt négativement par rapport à notre propre perception, il est fondamental, consciemment de mettre à plat causes et raisons, de travailler l’acceptation et le lâcher prise, quitte à se faire accompagné.

          Fonctionner de cette façon nous permet de gagner des incarnations.
          En une incarnation, on peut vivre plusieurs mentals et donc évoluer ou bien, si on reste figé on vit un seul mental en 20 incarnations.

          Donc ta façon de penser me ferait dire que tu as du 5 quelque part :)
          Et que ceci puisse peut être te donner un support pour laisser passer la situation.

          Amicalement
          Janette

  • FlorianL@Business Xperience 3 juillet à 18 h 28 min

    Je suis globalement d’accord avec l’Article.
    Sauf sur la partie mentionné par Yvon avec nuance cela dis. Mais peut-être était-ce mal expliqué dans l’Article.

    Il ne peut pas y avoir UN seul objectif de vie mais plusieurs.
    Et concernant les propos d’Yvon, oui on change et on a pas les mêmes aspirations à 20 ans que à 50 ans.
    Mais l’important est de connaitre nos objectifs de vie à un moment précis. Que veut-on faire / rêvons de faire actuellement, avec notre mode/style de vie actuelle.
    En évoluant, certains objectif de vie ne le seront plus et d’Autres viendront à la place. Mais on aura évoluer vers ce stade de pensée et c’est déjà un grand pas.

    Si on ne sais pas où l’on va, on ne sait pas comment avancer.

  • ELHASSANE MARZOUG 3 juillet à 18 h 59 min

    Bonjour Cédric,
    Je suis passionné par vos articles, chaque jours j’ouvre ma boite e-mail pour lire votre article et la télécharger sans selection, vraiment

    • Geny 5 juillet à 11 h 56 min

      merci pour cet excellent article qui rejoint ma forme de pensée
      moi aussi,je viens juste de créer mon blog,et tous les articles trouvés dans le blog de Cédric me font évoluer
      bravo aussi à Janette:j’adhère en grande partie à tous ces dires sur ce sujet;Je suis une fan de Napoleon Hill
      bien amicalement

  • ELHASSANE MARZOUG 3 juillet à 19 h 08 min

    Bonjour Cédric,
    Je suis passionné par vos articles, chaque jours j’ouvre ma boite e-mail pour lire votre article et la télécharger sans sélection, vraiment j’ai besoin dans une pose d’une café et de votre lien
    et je parle dans n’importe ou de votre compétence, je suis entrain de créer un blog et c’est grâce à vous, encore Bravo, Bravo chère ami, et je déteste ce que n’est pas d’accord.
    Elhassane Marzoug.

  • jacky@vendeur de rêves 3 juillet à 20 h 24 min

    Intéressant comme article, n’ayant pas grand chose à voir avec ce qu’on peut lire ici d’habitude. Mais le blog de Cédric est un espace ouvert qui attire beaucoup de monde de divers horizons et pas uniquement des copywriters et autres businessmen. Plutôt des bloggeurs inspirés en fait qui savent reconnaitre le talent là où on le trouve.

    Concernant la partie loi d’attraction. Je suis en phase avec ce que dit Janet :  » Le pouvoir de la loi d’attraction est un pouvoir erroné. Il s’agit en fait d’une loi de manifestation. »
    J’en étais arrivé aux mêmes conclusions car si l’attraction se réalise parfois c’est davantage grâce à notre force d’action qu’à notre force d’imagination. Autrement dit les forces secrètes de l’univers ne vont pas se mettre en branle pour vous trouver une place de parking ou gagner au loto , simplement parce qu’on le souhaite fortement…
    Prenons un exemple concret : Qu’est ce qui se passe lors d’un match de foot ? Sont-ce ceux qui souhaitent le plus la victoire qui l’obtienne ou ceux qui jouent sur le terrain ? Peut être un peu des 2 je vous l’accorde mais à mon avis la victoire vient surtout de l’action. t. (Lire à ce sujet mon article sur la loi d’attraction ou je développe cette thèse * )

    Concernant notre contenu karmique.
    Tu es certainement mieux placée que nous Janette pour avancer ce que tu prétends.
    Personnellement je crois également bien davantage en la réincarnation qu’en la résurrection et pense que l’on a tous une mission à accomplir sur cette terre. Mission qui n’ a pas été forcément définie par hasard mais par résultante de nos actions précédentes. Tout comme ce que nous devenons est constamment le résultat de ce que nous avons semé.
    Et concernant notre destinée sur cette planète, la recette d’une âme (si j’ose dire) est à mon avis assez proche de la vision de Bernard Werber ** que je vous livre ici :

    Au départ l’âme d’un être humain est déterminée par trois facteurs : l’hérédité, le karma, le libre arbitre. Leurs proportions de départ sont réparties généralement ainsi:
    25 % hérédité.
    25 % karma.
    50 % libre arbitre.
    L’hérédité: cela signifie qu’une âme, en début de parcours, est influencée pour un quart par la qualité des gènes, la qualité de l’éducation, le lieu de vie, la qualité du milieu de vie déterminé par ses parents.
    Le karma: cela signifie qu’une âme, en début de parcours, est influencée pour un quart par des éléments qui subsistent de sa vie précédente, désirs inassouvis, erreurs, blessures, etc., qui hantent toujours son inconscient.
    Le libre arbitre: cela signifie qu’une âme, en début de parcours, décide pour moitié librement ce qu’elle fait sans aucune influence extérieure.

    25 %, 25 %, 50 %, telles sont les proportions de départ.
    Avec ses 50% de libre arbitre, un être peut ensuite modifier cette recette. Soit il peut s’affranchir de l’influence de son hérédité en se soustrayant très jeune à l’emprise de ses parents. Soit il peut s’affranchir de son karma en refusant de tenir compte de ses pulsions inconscientes. Ou, au contraire, il peut renoncer à son libre arbitre en acceptant de n’être que le jouet de ses parents et de son inconscient. Ainsi la boucle est bouclée. Paradoxe suprême, l’homme peut même avec son libre arbitre renoncer à… son libre arbitre.

    Qu’en pensez vous ?

    * Mon article sur la loi d’attraction : http://jadidalocations.com/blog-maroc/un-zeste-de-philosophie-notre-force-daction-sur-la-vie/

    ** Retrouvez les pensées préceptrices de Bernard Werber dans mon livre « Enquêtes sur le sens de la vie » : http://www.thebookedition.com/enquetes-sur-le-sens-de-la-vie-de-jacky-bourgogne-p-51182.html

    • Janette@de guerisonkarmique.com 8 juillet à 10 h 28 min

      Bonjour Jacky

      Merci de ton commentaire que je n’avais pas vu, désolée du retard de la réponse.

      Je suis d’accord avec toi sur les proportions.
      Le seul bémol que j’y mets, c’est que les choix de nos parents, niveau social etc est induit du niveau atteint précédemment et est donc mis en place par le karma.
      Ce qui en définitive revient a 50/50

      C’est uniquement la loi karmique qui génère le nouveau scénario de notre nouvelle incarnation.
      l est composé exactement de ce que tu dis.
      Il n’y a pas que les dettes et fautes qui sont incrustées dans notre bagage cellulaire MAIS les souffrances et peines qui se sont incrustées en croyances.

      Par exemple un abandon ayant généré un très fort sentiment de perte,va répercuter ce sentiment de perte sur TOUS les domaines de la vie.
      On aura beau penser ce que l’on veut, tant que la cellule « transpire » la perte, il y aura perte dans tout : argent amour, travail etc

      Le danger, c’est également que dans ce genre de cas il y a souvent comme une forme de vengeance qui n’en ai pas une en fait mais est ressentie par la conscience comme telle.
      Par exemple, la personne qui a abandonné, de par la loi de cause a effet subira l’abandon, et donc la personne abandonnée, sera le canal de ce retour,et là se crée une dette karmique.

      Et toute ces attitudes sont des pulsions irrésistibles et inconscientes, lorsque l’on fonctionne en mode automatique.
      On ne peut pas deviner ces choses, et on a toujours l’impression d’être dans notre bob droit.
      Donc, c’est le message que vraiment j’essaie de faire passer.

      Il nous faut être en conscience pour pouvoir exercer notre libre arbitre. Il n’y a pas d’autres alternatives.

      Et la numérologie que j’utilise sert à ça. Lire ce qu’il y a écrit dans notre bagage cellulaire pour pouvoir en toute connaissance de cause EXERCER ce libre arbitre.
      Sans savoir cela, libre arbitre est égal à une complète utopie. Vous croirez y être mais la situation en faces sera exactement celle de votre situation karmique.la kabale dit que la numérologie, la vraie, dans ces aspects ésotériques, spirituels et karmiques est le langage qui relie l’humain à son divin.
      De la même façon que l’ADN décrypte notre bagage biologique, la numérologie ésotérique décrypte notre bagage spirituel.
      Et d’expérience, je peux te dire qu’il n’y a pas une seule fois où ça ne se vérifie pas?
      Même moi, je suis toujours bluffée par la vérité qu’il en ressort et la connaissance exacte de l’attitude de ce que l’on doit faire et ne pas faire.
      Le premier libre arbitre est donc de se donner les outils et les moyens de se lire, surtout quand l’univers les met en face de soi.

      Bien amicalement
      Janette

  • Janette@de guerisonkarmique.com 3 juillet à 23 h 54 min

    Merci beaucoup Cédric pour la publication.
    Bonne vacances :)

    Bien amicalement
    Janette

  • Charlotte forme jeunesse 4 juillet à 8 h 54 min

    Bonjour Jeannette,

    Objectif de vie dis tu, l’harmonie , l’harmonie en toutes choses c’est vraiment mon objectif de vie. plutôt un chemin de vie. J’ai re vu récemment « le secret  » et « the living matrix ». Il est évident
    que la puissance de la pensée nous aide . Découvrir le pouvoir de l’attraction également, mais j’ai beaucoup de mal avec la dette karmique, Imaginer que l’on puisse
    trainer cela toute une vie me remplit de doute. Je n’arrive pas à le concevoir.
    Cependant ton article est très clair et j’apprécie ton développement sur les objectifs de vie.
    Merci.
    Amicalement

    Charlotte

    • Janette@de guerisonkarmique.com 4 juillet à 14 h 40 min

      Bonjour Charlotte

      Oui le pouvoir de l’attraction nous aide.
      Dans le secret, il manque le secret fondamental que je vous donne là.

      En un, ce n’est pas ce qu’on pense mentalement ou le chèque de 1 million qui attire quoique ce soit vers nous?
      Au contraire, si votre fin fond de vous ne croit pas à votre objectif, vous y aller tout à l’inverse.
      99,99% des gens ayant essayé de mettre en pratique le secret, ont échoué. Si c’était si facile, ça se saurait.
      Ce genre de pratique fait une alerte au subconscient qui met en face de vous les outils permettant d’élever votre taux vibratoire intérieur, vers votre désir.
      Mais en règle générale, il y a un sacré travail à faire.
      Le secret est donc plutôt source de frustration.
      Car ce que nous avons en face de nous, est une manifestation de notre intérieur et non une attraction extérieure.
      Cette attraction est émise par notre taux vibratoire cellulaire, avec lequel nous sommes venu donc.
      Et il est constitué de tout ce que notre conscience croit d’elle même, en bien et en mal, dont les erreurs, leçons et dettes karmique font parti oui.
      Un monde est une éclosion manifestée à partir de la loi karmique.
      Le karma, est la loi de rétribution.
      Si nous savions le faire, effectivement, il pourrait être positif.
      Mais vu l’état de notre monde, il est aisé d’en percevoir sa dominante négative.
      Si nous n’avions pas de karma, nous ne serions pas dans cette dimension, sur cette terre.

      Elever son propre taux vibratoire est donc le seul moyen d’agir sur notre monde extérieur.
      C’est notre seul domaine d’action.
      Nous ne pouvons rien changer à partir de l’extérieur.
      Nous ne pouvons que se changer soi même, se mettre en règle avec notre conscience, nettoyer sa perception karmique.
      Quand c’est le moment, si ça fait parti de son travail en cette incarnation, ça vient tout seul va.
      Dans le cas contraire et bien, il suffit de vivre fidèle à soi-même.
      Tout le monde n’a pas besoin de conscientiser cet état de travail, mais une chose est sure, c’est que TOUT le monde le fait obligatoirement consciemment ou inconsciemment.
      C’est le jeu et le but de la vie. Aller vers plus de croissance

      Amicalement
      janette

  • mathieu 4 juillet à 12 h 32 min

    Bonjour Janette

    Merci pour cette article. je constate que vous mettez le doigt sur un sujet qui pose bien des interrogations.

    Comment comprendre notre existence lorsque nous avons eu une éducation nous formatant à croire que nous avons qu’une seul vie.

    Je suis toujours étonné de constater que nous commettons exactement les mêmes erreurs que l’histoire de l’humanité nous le démontre lorsque nous plongeons dans son étude.

    Si vous pensez comme la majorité de votre époque, il y a de forte chance que vous êtes dans l’erreur. Car l’histoire nous le démontre, le plus souvent c’était ceux qui étaient en marges de leur époque qui étaient plus proches de la vérité.

    Vous dites que nous avons eu plusieurs vies, je partage cette vision et si on ouvre son esprit à cette idée, il est possible d’expliqué tous ces non-sens qui existent en nous ainsi qu’autour de nous.

    Il est vrai que l’on nait avec un patrimoine génétique physique mais également avec un patrimoine génétique spirituel.

    Maintenant comment comprendre tout cela?

    Comment l’accepter ?

    La difficulté vient frapper notre existence, et confronté à elle nous restons bien souvent dans l’incompréhension. Mais la difficulté c’est le poids nécessaire afin de renforcer nos muscles psychologiques.

    Nous nous révoltons par rapport à la difficulté que nous sommes entrain de vivre, voyant d’autre mieux lotis que nous, possédant plus, ayant tout et nous rien. Et la jalousie s’installe avec son cortège de pensée qui enterre le corps et l’esprit dans la maladie de la rancœur, du doute et de la désolation.

    Mais les sage sont venu nous éclairer le chemin de la vérité, des personnes comme janette qui ont eu en eux cette connaissance qui apaise et donne l’espoir.

    Cette connaissance nous dit : comme, la graine du châtaignier possède en lui , inscrit lui, gravé lui, les informations afin qu’il devient un magnifique châtaignier, nous avons en nous les informations afin de devenir un être de lumière.

    Aujourd’hui nous sommes en évolution et nous apprenons à vivre. Mais rien ne nous sera donné sans travail, sans que nous ayons fait nos devoirs. Afin d’être près pour l’examen qui nous permettra de passé à la classe supérieur si nous réussissons l’épreuve.

    Le redoublement est le lot de beaucoup. Car notre société occidental rejete les croyances anciennes et conditionne ses habitants à jeter le bébé avec l’eau du bain.

    Bien sur des erreurs ont été commises à une certaine époque, mais cela était normal puisqu’ils les ont commises avec l’information, que leur époque pouvait leur donner.

    L’Inconvénient c’est qu’aujourd’hui les croyants commettent l’erreur de continuer à regardez les choses avec la même approchent. Alors que notre époque nous apporte des informations qui contredisent certaine interprétation.

    Nous sommes dans un monde matérialiste, qui ne croit que ce qu’il peut voir, toucher. Mais la parole des sages vient nous éclairer si nous ouvrons notre esprit à ces grandes vérités en les interprétant avec la connaissance d’aujourd’hui.

    Croyez que vous avez reçu et vous recevrez,
    Tel un homme pense dans son cœur, tel il est !
    Celui qui pêche est esclave du pêché !
    Se n’ai pas ce qui rentre en nous qui nous rend impure, mais ce qui en sort.!
    Nul ne vient au père si ne renait pas de nouveau !

    Et bien d’autre encore. Ces simples affirmations se retrouvent dans toutes les philosophies religieuses dit différemment certes mais elle ont le même sens et donc sont universel.

    Pour ma part j’ai décidé de me concentrer dans cette vie, à maîtriser mes états émotionnels. Pendant 22 ANS, j’ai cherché à comprendre mes problèmes intérieurs afin de les résoudre d’où ma grande quête de compréhension et de recherche.

    Je suis arrivez à la conclusion suivante : Peut importe qui nous avons été et fait, ce qui est important c’est de tout faire afin de contenir en nous nos pulsions et n’agir qu’en fonction de notre objectif.

    Cette objectif est simple, très simple : tout ce qui doit sortir de nous doit être guider par l’amour, la paix, la plénitude, le calme, indulgence, la compassion, l’humilité et la sagesse.

    En impriment en nous ces valeur dans chacune de nos pensées, en les cultivant elle vont s’associer à tout ce que nous allons voir, entendre, vivre. Et tout ce que nous allons entendre, voir, vivre vont nous redonner exactement ce que nous y avons mis.

    Car lorsque vous planter des pommiers vous récoltez des pommes. Donc les fruits de votre existence en dépit de tout résulte de votre culture intérieur.

    Donc la non maîtrise de la pensée est la cause du malheur d’un grand nombre. Car il y a un autre paramètre apprendre en considération.

    Nous avons tous un sixième-sens et c’est par lui que vient l’épreuve. Selon la valeur de votre pensée vous vibrez, et vous attirez à vous tous ce qui est en résonance avec cette valeur.

    Le monde spirituel qui nous entour vient nous apporté les éléments de doutes sur lesquelles, nos propres pensées de doutes leur donnent prise. Et chaque difficulté existe en nous.

    Car comme un arbre a des branches où les oiseaux de mauvais augures peuvent se poser. Nos pensées en font de même se sont des arbres où s’accrochent nos difficultés apportées par tout ce qui nous défini en qualité de personne.

    Et la difficulté est l’épreuve nécessaire afin de tendre vers la perfection en mobilisant nos ressources l’amour, de paix, d’indulgence, de compassion , de charité, d’humilité, de sagesse pendant l’épreuve afin de planter dans ces difficultés, dans ces jardins ces qualités qui nous permettrons de pouvoir en récolté leurs fruits.

    Ainsi la difficulté devient l’élément qui fera sortir de nous se que nous y avons mis par la valeur des pensée que vous avons cultivé en même temps qu’elle était en nous.

    Ceci nous amène maintenant à comprendre que l’on ne peut posséder l’indulgence si on ne l’a pas nourri en nous lorsque nous avons été outrager. Et idem pour les autres valeurs.

    Et ceux qui dans cette vie la possèdent, il sont comme de vieux soldats qui après la bataille ont reçu leur médiale, ou de bons élevés qui ont déjà eu leur diplôme et son en classe supérieur où l’exercice ne leur demande plus d’effort de volonté.

    Combien sont-ils ceux qui veulent posséder ces grandes valeurs et lorsque l’on leur apporte le moyen d’y accéder par la difficulté qui leur donne naissance il reproche le ciel de vivre cette difficulté.

    Donc remerciez le ciel pour votre difficulté car elle est là, afin de vous faire grandir si vous comprenez cette grande vérité.

    Ce n’est pas ce qui rentre en vous qui vous rend impure mais ce qui en sort. Ce n’est pas se qui vous arrive qui vous est préjudiciable, mais la façon que vous allez interpréter ce qui vous arrive afin de vous exprimer sur le terrain de vie.

    Il y a tant dire sur le sujet, mais se que vous devez retenir : c’est que vous avez un sixième-sens et c’est par lui que vient l’épreuve apporté selon la valeur de votre pensée.

    Merci pour cette article qui a réveillé en moi ma flamme intérieur.

    Mathieu
    http://www.reprogrammez-vous.com/?p=6

    • Janette@de guerisonkarmique.com 4 juillet à 14 h 51 min

      Bonjour Mathieu

      C’est bien, très bien…
      je n’ai pas grand chose à rajouter à votre commentaire.

      Une chose est sûre, en faisant toujours de la même façon on obtiendra toujours le même résultat.
      La logique n’est pas la vérité.
      Penser comme le moule, nous donnera le résultat du moule.

      « Donc remerciez le ciel pour votre difficulté car elle est là, afin de vous faire grandir si vous comprenez cette grande vérité. »
      Tout est dit, car malheureusement, l’humanité ne sait fonctionner que par feedback négatif.

      Amicalement
      Janette

  • Mo de meseconomie 4 juillet à 13 h 43 min

    Bonjour Jeannette,

    la notion de succès est relative en soi. il n’y a pas un succès mais plusieurs, ou si on veut plusieurs variantes selon les individus!

    pour ce qui est de l’objectif de la vie, moi j’opterais plus pour la notion de rêve :
    le succès peut être un objectif parmi d’autres ( Yvon a bien argumenté le sujet) dans la vie : réussir ça peut être sa vie, réussir sa carrière, son mariage, son examen, son régime, sa retraite, son oeuvre, sa relation..
    le succès suppose des moyens qui varient d’un individu à l’autre.

    amicalement

    ce qu’il faut rappeler , au fond, l’important dans cette vie n’est pas tant de gagner seul que d’aider les autres à vaincre, même si cela signifie parfois diminuer sa vitesse et passer
    la marche arrière…

    comme l’ a bien dit Henry Ford en son temps:

    « Se réunir est un début ; rester ensemble est un progrès ; travailler ensemble est la réussite. »

  • Patrick @ PneusRacing.com 4 juillet à 15 h 27 min

    je vais faire mon provocateur,
    mais c’est exactement ce que je me suis dit quand une étude est sortie il y a une paire de mois et qui montrait (pas « démontrait ») que pus on été riche, moins on avait le sens de l’éthique développé, alors qu’à mon avis, c’est qu’il faut avoir un sens éthique peu développé pour devenir riche :D

    Bon, j’ai fini de troller, désolé :)

  • Christophe@JUDO : C'est ma Technique !!! 4 juillet à 17 h 28 min

    Bonjour Jeannette,

    Merci pour cet article !

    Donc la loi de l’attraction n’est pas suffisante !! Les vibrations et fréquences que l’ont émet sont génétiques et qu’il est nécessaire de faire un travail sur celles-ci !!
    « Le feedback négatif permet de réajuster », cette affirmation est bonne si la personne concernée en tient rigueur, sinon, c’est un coup d’épée dans l’eau !
    Comment connaître son karma principal ?

    Cordialement,

    Christophe

    • Janette@de guerisonkarmique.com 4 juillet à 19 h 49 min

      Bonjour Christophe

      C’est toute la difficulté avec l’humanité.
      On a beau lui expliquer, elle ne tient pas compte de ce qu’on lui dit.
      On vient avec une vibration cellulaire qui induit notre niveau social, nos parents etc.;;
      Si on reste en mode automatique, c’est à dire en réaction, on s’enfonce toujours plus jusqu’à dire « maintenant ça suffit » et se poser les question existentielles.
      Il n’y a pas d’autre moyen car tant que tout va bien, l’homme surtout dans nos sociétés occidentales de surconsommation jamais content, reste dans son égo et ses préoccupations extérieures.
      Donc oui c’est un coup d’épée dans l’eau.
      Nous sommes dans le libre arbitre.
      Et jusqu’à 40 ans, la vie nous laisse à peu prés faire ce que l’on veut, mais après 40 ans, les appels spirituels se précises et passent par l’écroulement des acquis en place.

      Le bon fonctionnement est de regarder en face de soi ce qui se passe.
      En face de soi, c’est un petit bout de soi.
      Notre environnement matériel est un livre ouvert qu’il suffit de lire.
      Il faut suivre le guide.

      Pour obtenir votre karma principal, allez sur le blog, remplissez le formulaire de demande en mentionnant le code C2012

      Bien amicalement
      Janette

  • Marie@Dame de compagnie Guéret 5 juillet à 11 h 49 min

    Bonjour Cédric,

    Avant tout, je conseille à tout le monde d’écouter Paul Stanley – Live to win, musique motivante et dans le thème de l’article je pense !

    Je suis tout à fait d’accord, le désir de victoire doit être inhérent à chacun pour réussir, comment gagner un match de boxe si on pense qu’on va perdre ?

    Le sport est d’ailleurs un moyen de créer cette motivation, cette envie de gagner ! Il faut donc mettre les moyens pour « évoluer » comme tu dis, et pour atteindre le sommet !

    Merci pour l’article;

    Marie

  • chems@apprentissagepolyvalent 5 juillet à 15 h 57 min

    en fait tout est ondulation, et donc fréquence, et donc des nombres qui font les differences;

    comme les couleurs ne se differencient que par leurs fréquences; et donc par des nombres;

    de même les êtres, par les fréquences de leurs pensées…

    positives ou autres…

    ce n’est pas pour rien qu’on dit que le mot est magique…

    se dire les choses aide à les réaliser…

  • samuel 6 juillet à 12 h 38 min

    Salut Janette,

    je pense que le succès dépend entièrement de nous et de nos pensées.

    Si l’on pense qu’on est un raté de la société, alors on n’aura toujours que des situations à problèmes.
    Par contre, une fois que l’on commence à avoir confiance en ces capacités et qu’on acquiert une plus grande confiance, on découvre de plus en plus des situations favorable qui nous mènent inéluctablement vers le succès.

    Merci pour ce bel article.

  • Cédric Vimeux 9 juillet à 14 h 38 min

    Salut Jannette,

    Merci d’avoir participé à la Valse, et pour ce superbe article.

    Cédric

    • Janette@de guerisonkarmique.com 9 juillet à 15 h 53 min

      Salut Cédric

      Grand merci à toi !
      Mais quand je le relis….c’est vrai que je le trouve superbe aussi :)
      Les réactions ont été intéressantes.

      Contente de te retrouver en pleine forme et pleins de projets pour nous .
      Amicalement

      Janette

Post comment

real money casinos new zealand