Juin
16

Mauvaise nouvelle : des Bisounours vont vous en mettre plein la tronche !

Author Cédric Vimeux    Category Blog, Webmarketing     Tags ,

Vous pensez vivre dans le monde des Bisounours ?

Vous avez RAISON !

L’ennui, c’est que même chez les Bisounours, il y a des méchants. Ils se nomment Coeur de Pierre, Coeur Dur, Coeur de Glace…

Où je veux en venir ? C’est simple :

Vous pouvez être la personne la plus gentille du monde ; vous pouvez faire un travail exceptionnel, avec une parfaite éthique ; vous pouvez tout mettre en oeuvre pour satisfaire votre lectorat et vos clients…

… tôt ou tard, Coeur de Glace, Coeur de Pierre et Coeur Dur décideront de vous mettre des coups. Et vous en prendrez plein la tronche !

Qui sont ces méchants Bisounours ?

Je vais vous les montrer dans un instant, mais pour cela, je dois d’abord pointer du doigt un problème gênant dans vos articles.

Je vous explique :

haters
Vous allez prendre des coups !

Le problème avec vos articles

Soyons honnêtes :

Vos articles, comme les miens, expriment parfois des opinions. Des avis personnels qui n’engagent que vous.

Mais voilà… Pour chaque opinion, il existe l’opinion inverse.

C’est-à-dire que quoi que vous exprimiez dans un article, il y aura toujours quelqu’un en désaccord. Et il n’hésitera pas à vous le dire.

Où est le problème, me demanderez-vous ? Après tout, la divergence d’opinions permet souvent de réfléchir, et d’ouvrir des débats constructifs et enrichissants.

Je vous l’accorde !

Mais là où ça pose problème, c’est quand certains ne font plus la différence entre l’opinion et la personne qui l’exprime. Et qu’ils se trompent alors de cible.

Qu’est-ce ça veut dire ? C’est simple :

Critiquer l’opinion, mais pas la personne

Certains font parfois l’erreur de réduire l’identité d’une personne à une opinion qu’elle a exprimée un jour.

Résultat : au lieu de critiquer l’opinion, ils critiquent la personne. Son identité. Son intégrité. Ils l’attaquent un peu dans tous les sens. Sur tous les sujets possibles…

Un lutin philosophe dit qu’il n’est pas nécessaire de passer autant de temps à cultiver des carottes. Il dit que d’autres légumes sont plus importants. C’est son opinion.

Réaction des gnomes cultivateurs de carottes ?

Au lieu de critiquer de façon constructive cette idée, ils écrivent une lettre pour attaquer le lutin, et la distribuent dans toutes les boites aux lettres de Forgefer et Gnomeregan :

« Le lutin est stupide. Il parle d’un sujet qu’il ne maîtrise pas. Il vous trompe. Méfiez-vous de lui. En plus, il est moche ! ».

Je m’amuse avec des comparaisons minables, je le conçois. Mais toujours est-il que la situation est bien réelle. La voici :

Certaines personnes ont des opinions différentes des vôtres. Mais au lieu d’en discuter de façon productive et enrichissante, elles feront le choix de vous attaquer. Vous. Personnellement.

Pourquoi ? Parce qu’il est plus facile d’attaquer que de réfléchir.

L’être humain est parfois capable de se montrer bien stupide… Vous en doutez ?

Dans ce cas, laissez-moi vous poser une question :

Connaissez-vous les Darwin Awards ?

Ce prix est décerné chaque année à la personne qui s’est tuée de la manière la plus stupide possible.

Quelques exemples :

  • En 1994, un terroriste expédie une lettre piégée explosive en oubliant de mettre un timbre. Lorsque celle-ci lui est retournée par la poste, il l’ouvre
  • En 1996, un notaire se jette contre la vitre d’un immeuble pour en démontrer la solidité à un client. Il passe à travers et fait une chute mortelle de 24 étages
  • En 2007, un militaire croate veut épater des enfants en jonglant avec des grenades… BOUM !

Faites une recherche sur Google, vous en trouverez bien d’autres ;)

Pourquoi je vous parle des Darwin Awards ?

Simplement pour vous montrer à quel point l’être humain peut parfois se montrer stupide.

Et un jour ou l’autre, vous serez confronté à la stupidité de certains.

Vous pouvez être le plus gentil et le plus respectable des Bisounours. Tôt ou tard, les stupides et méchants Coeur de Pierre, Coeur de Glace et Coeur Dur viendront vous mettre des coups. Et vous en prendrez plein la tronche.

Comment vous défendre lorsqu’ils arriveront ?

Je vous l’explique demain…

Source photo inconnue

30 Comments to “Mauvaise nouvelle : des Bisounours vont vous en mettre plein la tronche !”

  • Olivier@entreprendre 16 juin à 16 h 53 min

    « N’est stupide que la stupidité » selon Forest Guump !
    Albert Einstein disait:
    «  »Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. » »
    il faut donc savoir à quoi s’attendre en toutes circonstances ! ;-)

    • Florent d'EOTV 16 juin à 21 h 56 min

      A l’occasion, rappelle moi de t’expliquer la thèse de Jean-Pierre Luminet qui explique le l’univers est à la fois fini et infini… Hors sujet ? Ok, je sors. ;-)

  • Olivier 16 juin à 17 h 29 min

    Bonjour,

    en effet notre monde n’est pas fait d’innocence. Dommage.
    Je me plaît quand même à imaginer non pas que tout le monde soit d’accord, mais que lorsqu’il y a désaccord il soit exprimé intelligemment.
    Ceux qui critiquent violemment ont en effet un petit problème avec la forme. Même si au fond ils ont raison d’exprimer leur désaccord.
    Ceux qui attaquent un avis de blogueur peuvent avoir pour motivation de se faire remarquer. Simplement! On a coutume de les appeler des « haters » sur le Net.
    Je pense que la meilleure réponse à faire est de s’inspirer de leurs armes. Peut-être pouvons-nous leur répondre avec les mêmes arguments mais de façon polie, condescendante pourquoi pas. Il serait aussi plus malin de minimiser un maximum la portée de leurs propos haineux, en écrivant que finalement leur commentaire n’apporte rien de positif, ni même négatif!
    Pour finir, les « haters » ne sont pas chez eux en commentant un article. Il y a des chances qu’ils se fassent fusiller par les abonnés du Blog.
    Une phrase illustre assez bien cet état de fait:
    « Parlez bien, parlez mal, mais parlez de moi… »

    • Cédric Vimeux 19 juin à 19 h 53 min

      Salut Olivier,

      > Pour finir, les « haters » ne sont pas chez eux en commentant un article. Il y a des chances qu’ils se fassent fusiller par les abonnés du Blog.

      Oui, c’est ce que j’expliquais justement dans mon article du lendemain.

      Cédric

  • Des Trucs Pour Changer De Vie 16 juin à 17 h 56 min

    Des bisounours « méchants » j’en connait des tas et des tas. Mais pas forcément sur internet.

    Il y en a également dans la vie de tous les jours tout autour. Si vous êtes salariés, vous en avez probablement au moins un (pour moi, ça se compte en dizaines) à proximité.

    Et ils aiment bien entretenir leur stupidité. Comme si c’était un signe de ralliement. Alors si on ne veut pas faire partie de leur comité, ils s’énervent et deviennent encore plus stupides…

    Bon, faut dire que dans certains secteurs, il y a des concentrés….

    Je suis impatient de les atomiser. Alors vivement la suite ! ;)

    Sam

  • Cédric@techniques de méditation 16 juin à 18 h 04 min

    Oui, c’est tout à fait vrai, l’association peut se faire dans les 2 sens, également en positif (les supporteurs d’une équipe de sport en son l’exemple frappant).

    Je me réjouis de lire ta technique de défense ! ;-)

  • Elisabeth 16 juin à 18 h 12 min

    Bonjour

    Très impatiente d’avoir la solution ! Etant confrontée depuis
    plusieurs années à un tel problème.

    Car souvent, les gens ne sont pas seulement stupides,
    mais ce sont des incapables qui jalousent ceux qui en savent plus qu’eux
    et qui savent faire mieux qu’eux. En plus, ils sont généralement agressifs
    et ce sont des gens qui pourrissent la vie de leur entourage.

  • Sié Issa@Comment créer un site internet 16 juin à 18 h 33 min

    Salut Cédric,

    Les méchants, ils sont toujours là.
    J’attends de voir comment tu les affrontes.

    Vivement demain :)

    Bien amicalement,
    Sié Issa

  • Florent 16 juin à 19 h 03 min

    C’est même parfois un sport national que de critiquer l’homme plutôt que l’idée, y a qu’à voir les politiciens. Par contre je sais comment moi je réagis à ce genre d’attaque. Je relativise toujours parce que franchement tout ça n’est rien à comparer de ce qui se passe autour de nous. Ce n’est que du blogging.

    • Cédric Vimeux 19 juin à 19 h 54 min

      Salut Florent,

      > C’est même parfois un sport national que de critiquer l’homme plutôt que l’idée, y a qu’à voir les politiciens

      Clair. Le débat télévisé Flamby/Sarko en était la preuve.

      Cédric

  • Marie-Do@Ado Mode D'emploi 16 juin à 20 h 22 min

    Coucou tout le monde,

    Si tout pouvait être si simple

    Un peu d’histoire pour que tous vous vous couchiez un peu plus calé en Bisouoursologie :

    Les Bisounours, ce sont nos sentiments.
    Mais parce qu’il est difficile de percevoir cette notion pour le moins abstraite, ils prendront la forme d’adorables nounours.
    Dans notre univers où la communication peut sembler difficile et partielle, les Bisounours apportent une nouvelle façon d’aider les gens à partager leurs émotions.
    Il existe douze Bisounours : Grosbisou, Grosfarceur, Grosgâteau, Grosgnon, Groscopain, Grosjojo, Grosdodo, Groschéri, Grosveinard, Grostaquin, Groscadeau et Groschampion.
    Chaque petit ours incarne un sentiment et chaque sentiment est symbolisé sur son estomac. Chacun a son couleur spécifique et une manière bien à lui de montrer ses émotions

    Mais nous dans la vrai vie on a droit à Grosjaloux, Grosméchant, Groscon (là y en a tout plein), Grosjmelapète, Grosnarcissique, Grosn’importequoi etc…..

    Il y a des fois ou j’aimerais juste pour un petit moment être dans les monde des Bisounours.

    Bonnes soirée

    Marie-Do

    • Cédric Vimeux 19 juin à 19 h 55 min

      Excellent ;)

  • sylvie 16 juin à 20 h 44 min

    Merci pour cet article, très intéressant, c’est vrai que c’est plus facile de critiquer que de réfléchir. Le ressenti des personnes qui se sentent attaquées inconsciemment feront des dégâts oralement comme par écrit. C’est même plus profond que cela, la jalousie, la non compréhension enfin j’en passe et des meilleurs.
    L’être humain est ainsi fait, par contre, il ne faut pas se sentir à notre tour attaqué mais analyser pourquoi nous avons ressenti un rejet, un doute, une colère par rapport à la réaction de l’individu qui a écrit une critique négative.

    Sylvie T.

  • Johann@Méthode CREAT 16 juin à 21 h 24 min

    Salut Cédric,

    J’aime bien comment tu abordes ce sujet, encore une fois. J’avoue qu’il est important lorsqu’on fait une critique (positive ou négative) de cibler l’acte, le fait et non l’individu ou une généralité. Attaquer quelqu’un n’apporte rien que du négatif et déclenche la guerre car la personne se sent blessé.
    D’ailleurs c’est bien connu que lorsque les gens n’ont plus d’argument, ils se laissent aller aux insultes et aux attaques très basses.

  • Valentin Coach Éloquence 16 juin à 23 h 01 min

    Affirmer des opinions tranchées pour provoquer des réactions peut se révéler une bonne stratégie de visibilité :

    « Parlez de moi, en mal si vous voulez, mais parlez de moi ! » ^^

    La qualité de certains auteurs pourrait même se mesurer à la quantité de leurs « haters »…

    Et pour chaque ennemi que l’on se fait, combien d’amis trouvés ?

    Signé : un bisounours mi-gentil mi-méchant ;-)

  • Jean-Marie 16 juin à 23 h 31 min

    Bonjour Cédric

    Je suis impatient de connaître la suite.

    Bonne soirée

  • Creer un site vitrine 17 juin à 0 h 37 min

    Vivement la solution…

    Dans la vie on ne peux se faire que des amis, et bien tant pis

  • Thierry@marketing sur internet 17 juin à 1 h 00 min

    Salut Cédric

    Même problème dans la vraie vie. :)
    Ceux qui s’emportent pour rien sont souvent ceux qui n’ont aucun argument pour se défendre, et qui ne savent rien faire d’autre.
    C’est bien dommage. :(

  • Docteur Greg@Virtuose de la Vie 17 juin à 8 h 02 min

    Salut Cédric,

    Belle idée que cet article ingénieux, qui tire d’intelligentes leçons de l’épisode vécu il y a peu par notre ami Y… grand Virtuose du copywriting… :-)

    • Cédric Vimeux 19 juin à 19 h 58 min

      Non, c’est un pur hasard…

      (tu y crois à mon mensonge ?)

  • Al@Reprendre confiance en soi 17 juin à 23 h 11 min

    Salut Cédric,

    Merci de le rappeler.Je n’est pas encore eus à faire à ces méchants, mais un moment ou un autre ils viendront…
    J’ai bien rigolé avec les anecdotes de Darwin Awards, je vais de ce pas regarder le reste.

    A bientôt,

    Al

  • Marie@baby sitter 18 juin à 14 h 38 min

    Bonjour Cédric,

    Il est clair qu’on voit ce genre d’énergumènes un peu partout dans le monde et que tôt ou tard on devra leur faire face, vivement la suite de votre article que je puisse comparer avec mes techniques pour faire fuir ces fauteurs de troubles :p

    Merci pour l’article,

    Maire

  • Xavier@plombier paris 26 juin à 12 h 21 min

    Excellent cet article ! Une bien belle introduction pour l’article à venir. En tout csa cela m’a permis de découvrir les Darwin Awards … une de plus parce que pour le coup j’ai été curieux :

    « Jouer à la roulette russe avec un pistolet semi-automatique (c’est à dire une arme qui n’utilise pas un barillet) » ou « Lancer un bâton de dynamite sur un lac gelé et se le voir rapporter par son chien de chasse »

    D’ailleurs on ne sait pas ce qu’il est advenu du chien …

  • Laurent 20 juillet à 19 h 48 min

    Super article !

    J’adore le petit clin d’oeil à World of Warcraft ;)

    Laurent

  • Thiery 31 mai à 16 h 42 min

    Merci Cédric

    comme toujours, tes articles sont plein de bons sens, … et d’humour ;-)

  • Michel@Changer-Gagner 1 juin à 15 h 07 min

    La méchanceté est un mécanisme de défense appris pour se protéger de quelque chose. Le problème c’est que les méchants n’ont pas d’alternative à la méchanceté. Il ne savent rien faire d’autre.

    Il y a plusieurs techniques pour les combattre ou les convaincre, mais par blogs interposés, ce n’est pas évident.

    On peut manier l’humour, l’auto-dérision. Cela peut marcher. Puis, au pire, il existe toujours des lois contre la calomnie.

  • Claude, de "J'aime l'EFT" 7 janvier à 14 h 34 min

    Bonjour à tous

    Bien sûr, les Bisounours méchants confondent le fait de discuter sur une opinion, avec celui d’attaquer la personne elle-même.

    Mais c’est sans doute le même processus psychologique qui les rend « méchants » : quelque chose en rapport avec un blog les blesse (une opinion, ou le blog lui-même), pour des raisons qui ne concernent qu’eux. Par exemple, quand ils voient un bloggeur réussir, ils entendent dans leur tête : « Toi, tu n’es qu’un pauvre nul : pourquoi tu ne réussis pas aussi bien ?! ». Alors, ils se sentent personnellement attaqués : mais c’est eux qui se sont injuriés tous seuls !

    à partir de là, ils ont deux réactions possibles : éclater en sanglots devant leur ordinateur en disant « Bou-ou-ouh ! Je n’y arriverai jamais », ou : se transformer en Bisounours méchant et passer à l’attaque; ce qui repose sur la croyance : « si on se laisse faire, c’est qu’on n’a pas de c… (c…ourage, qu’alliez-vous donc penser?!) ».

    Autre solution heureusement : se dire « comment il a fait ? Je veux que ça marche pour moi aussi », c’est d’autant plus facile quand il s’agit de blogs comme le tien, qui donnent plein de conseils intéressants. Merci à toi, Cédric.

  • Tristan@Plombier lyon 15 avril à 9 h 56 min

    articles plein de bons sens, Bravo!!!

  • Marie 24 juillet à 15 h 43 min

    J’adore tes articles!!!!! Bravooo Bravoo!!!!!!!!!

Post comment

real money casinos new zealand