Sep
23

Pourquoi un article parfait vous fait perdre du temps ?



Ceci est un article invité écrit par Kategriss du blog Aventure Personnelle. Il rentre dans le cadre de l’événement 6 blogs, 6 personnalités, 26 jours.

Savez-vous comment l’écriture d’un article parfait peut vous bloquer ? Avez-vous déjà eu l’envie que tout soi nickel sur votre blog ? Êtes-vous atteint de « perfectionnite » lors de la création de vos produits ?

Arrêtez tout ! Vous perdez du temps, de la motivation et même de l’argent ! Pour découvrir pourquoi vous ne devez pas « mieux faire », suivez le guide…

Kategriss, aventure personnelle, perte de temps

L’histoire de Mr Parfait et Mr Bon

Mr Bon et Mr Parfait sont deux copains d’enfance. Ils ont suivi les mêmes études, travaillent dans la même entreprise et vivent dans le même quartier.

Mr Parfait a brillé dans ses études, il est sorti premier de sa promotion et a passé le nez dans ses livres et ses révisions tout du long.

Mr Bon quant à lui n’était pas premier mais cinquième, il a travaillé pour réussir mais pas trop. Il est aussi sorti avec ses amis et a rencontré quelques jolies filles dont une qui allait devenir sa femme.

Mr Parfait travaille beaucoup pendant dans l’entreprise. Il passe des heures à vérifier que tout est fait de la manière la plus adéquate possible. Il s’assure que tout son travail correspond à 100% à ce qui lui est demandé.

Mr Bon travaille aussi plusieurs heures à son poste. Par contre il prend aussi des pauses avec ses collègues pour discuter des nouvelles. Il surfe sur le net pour décompresser. Ça lui permet de booster sa créativité.

Mr Parfait a une maison toujours bien tenue. Elle est propre tous les jours, décorée avec goût et même son jardin est impeccablement entretenu. Comme il n’a pas confiance en ses employés de maison, il repasse toujours derrière pour améliorer ce qu’ils ont fait. D’ailleurs personne ne doit marcher sur sa pelouse !

Mr Bon habite juste à côté de Mr Parfait et il a une maison sympa aussi. Elle est propre quand il invite ses amis mais parfois quelques assiettes traînent dans l’évier ou quelques livres ne sont pas rangés quand personne ne vient. Son jardin est joli mais son herbe n’est pas toujours taillée au centimètre près et d’ailleurs parfois Mr Bon s’y allonge pour contempler le ciel.

Maintenant, à votre avis, est-ce que Mr Parfait a vraiment une vie parfaite ? Est-ce Mr Bon est malheureux ?

En fait c’est tout le contraire. Mr Parfait est toujours épuisé, il déteste son travail qui le fait bosser tant d’heures. Il maugrée sur ses employés qui ne font jamais rien comme il faut et finit même par douter de sa compagne qui ne s’habille pas toujours très élégamment.

Mr Bon quant à lui, a le temps pour chaque chose dans sa vie. Et si toutes les choses ne sont pas parfaites, il ne s’en inquiète pas. Il profite de sa vie, fait les choses bien et ne ressent pas le besoin de les améliorer coûte que coûte.

Comment arrêter d’essayer d’être parfait ?

Faites les choses bien. Finissez vos tâches d’une traite. Ne prêtez pas attention aux petites imperfections. Si vous avez le temps d’améliorer les choses après coup, lancez-vous. Sinon, tant pis.

Quelques petites erreurs ne vont pas empêcher vos lecteurs de lire votre article ou vos prospects d’acheter votre produit. D’ailleurs vous savez quoi ? Beaucoup de ces imperfections sont souvent dans votre tête. Vous les voyez, mais personne d’autre ne les remarque.

Si vous persistez dans la volonté de tout faire parfaitement vous risquez le pire : ne rien faire. D’abord parce que vous ne savez pas comment réaliser des choses parfaites. Ensuite vient le moment de la remise en question, le moral à zéro en vous disant que vous ne savez rien faire. Et enfin la troisième phase ou vous décidez purement et simplement que vous n’êtes pas assez bon pour telle ou telle chose.

Voulez-vous vraiment en arriver là ? Perdre votre confiance en vous juste parce que vous avez essayé d’être parfait ?

Soyez bon, mais soyez-le avec le sourire et la satisfaction du travail accompli.

Voilà donc la fin de cet article qui vous met en garde contre la perfection. Ne vous lancez pas dedans sans avoir où vous mettez les pieds ! Et vous êtes-vous Mr Parfait ou Mr Bon ?

Cet article a été écrit par Kategriss
www.Aventure-Personnelle.net

Photo © Scanrail – Fotolia.com

30 Comments to “Pourquoi un article parfait vous fait perdre du temps ?”

  • Olivier@coaching d'entreprise 23 septembre 2011 à 14 h 03 min

    Bel article mais comme le dit la maxime « personne n’est parfait » !
    et donc j’ai compris depuis longtemps qu’il suffisait d’être bon !

    • kategriss@blogging 23 septembre 2011 à 14 h 05 min

      Dingue Olivier ! Tu as posté avant moi alors que je suis l’auteure de l’article :P Utiliserais-tu par hasard le même plugin Chrome que moi ? ^^ »

      • Olivier@coaching d'entreprise 23 septembre 2011 à 20 h 43 min

        Je vois de quel plugin tu parles mais non, je ne l(utilise pas car j’utilise Firefox ! ;-)
        j’ai juste eu un peu de chance en passant ….

  • kategriss@blogging 23 septembre 2011 à 14 h 03 min

    Merci Cédric de m’avoir permis de publier cet article ;)

    Il est « inspiré de faits réels » vu que je me suis surprise cette semaine à me transformer en Mr (Mme) Parfait. J’ai réussi à ne pas trop me faire envahir par le « perfectionnite » mais c’était juste !

  • guy 23 septembre 2011 à 14 h 54 min

    « Trop de réflexion tue l’action »

  • ludovic 23 septembre 2011 à 15 h 13 min

    Hello,

    Sympa cet article, la description des 2 personnages me fait penser à mes collègues de promo de jeunesse (école d’ingénieur).

    Il aimait que tout soit toujours parfait et ils travaillaient sans relâche, nuit et jour. Aujourd’hui, j’en revois certains. De vrais carriéristes qui donne tout à leur entreprise.

    Personnellement, je ne peux m’empêcher d’avoir un sentiment de tristesse quand je vois ça. J’ai l’impression qu’ils passent à côté de l’essentiel parfois à vouloir être trop parfaits.

    Donc, je suis 100% d’accord avec toi Kate : ne soyez pas parfait ! (je suis même pire que monsieur bon ;) )

    Ludovic

    • Marion La Dukanette 23 septembre 2011 à 21 h 17 min

      Pas envie non plus de passer à coté de l’essentiel : mes fils

    • kategriss@blogging 25 septembre 2011 à 13 h 11 min

      Disons que je suppose que les Mr Parfait trouvent leur vie « normale » pendant les premières années (on est jeune, on est près à tout endurer) mais ensuite ils doivent vraiment se poser des questions.
      Je suis persuadée que ce sont ces Mr Parfaits (pour les plus informés) qui cherchent à se transformer en indépendants financièrement. A 30 ou 40 ans, ils en ont eu marre de cette vie qu’ils se sont finalement eux-mêmes imposée et ils veulent autre chose.
      Certains réussissent, d’autres font « juste » une « crise de la quarantaine » et continuent.

  • Emilie 23 septembre 2011 à 15 h 34 min

    Bonjour Kate et Cédric,

    Ah, je me reconnais un peu dans cette histoire M. Parfait et M. Bon. :-(

    Des fois, j’ai passé des heures et des heures pour essayer de terminer « parfaitement » un truc. Mais c’est vraiment contre productif ! Pour moi, le perfectionnisme est un défaut pas une qualité surtout quand on commence quelque chose. Ca ralentit et même empêche les actions. J’essaie de me corriger mais ce n’est pas évident.

    Emilie.

    • kategriss@blogging 25 septembre 2011 à 13 h 15 min

      En fait chaque trait de caractère a son revers de la médaille.
      La recherche de la perfection a ça de bon qu’on verra TOUJOURS les défauts de nos créations et on cherchera à les améliorer, le revers de la médaille c’est qu’on va chercher à le faire avant même de sortir quoi que ce soit. Et comme la perfection est inatteignable, on ne va jamais rien faire finalement.

      Du coup être un « bon perfectionniste » reviendrait à créer quelque chose, le mettre en place PUIS être conscient des défauts de notre création pour l’améliorer au fur et à mesure en sortant de nouvelles versions.
      C’est vraiment comme ça que marchent la plupart des produits et même des idées ;)

      • Cédric Vimeux 25 septembre 2011 à 14 h 21 min

        C’est Saint-Exupéry qui disait : « La perfection est atteinte, non pas lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter, mais lorsqu’il n’y a plus rien à retirer. »

        C’est un excellent conseil à toujours garder en tête.

        D’ailleurs, on a tendance à dénaturer un produit lorsqu’on tente de le rendre « trop » parfait.

        C’est comme dans Le Chef d’Oeuvre Inconnu, de Balzac. Le protagoniste de l’histoire est un peintre qui essaie de faire un portrait parfait. Il ne cesse d’ajouter des couleurs, des coups de pinceaux, etc. Au final, son portrait ne ressemble plus à rien du tout.

        Cédric

  • Des Trucs Pour Changer De Vie 23 septembre 2011 à 15 h 38 min

    C’est dans la lignée de Tim Ferris. A quoi bon être parfait ? Perdre du temps ? Passer un temps dingue à aller dans les moindres détails ?

    Mêlons à ça la règle des 20/80, et tu as raison à 200% Kate.

    Ceux qui ne sont pas perfectionnistes sont également beaucoup moins stressés. Et ils gagnent en santé et en confort de vie à la fois.

    Sam

    • kategriss@blogging 25 septembre 2011 à 13 h 21 min

      Huhu, c’est flatteur de mettre Tim Ferriss et mon petit article dans la même phrase surtout que j’adore « la semaine de 4h ».
      Cet article est surtout inspiré de moi-même :P. Surtout maintenant que je suis dans la phase de développement de mon produit. C’est un espèce de garde fou me disant que ça ne doit pas être parfait, ça doit juste être fait et être bon.

      • Marion La Dukanette 30 septembre 2011 à 22 h 00 min

        L’art de se mettre à la place du client te sera d’une plus grande aide pour develloper ton produit.

        J’espère que la force (cette force) sera avec toi

  • Martin Turcotte@Gagner de l'argent sur internet 23 septembre 2011 à 15 h 43 min

    Merci Kategriss pour cette super article !

    Moi personnellement j’étais un Mr Parfait avant pour certaine chose de la vie et surtout, tout ce que je mettais en place sur le web.

    Aujourd’hui je travail a toujours rester le Mr Bon, c’est beaucoup plus efficace :)

    • Claude 23 septembre 2011 à 21 h 07 min

      Bonjour à vous…

      Je crois que je suis pris un peu par cette maladie ;-) Mais j’y vois.
      Comme on dit pourquoi ne pas corriger par la suite ?

      Claude.

      • Marion La Dukanette 23 septembre 2011 à 21 h 19 min

        Eh oui, « Vieux motard que j’aimais » … EUH … « Mieux vaut tard que jamais »

  • Mokhtar@conseils en blogging 23 septembre 2011 à 18 h 45 min

    Tres bon article . Ça me rapelle le tout dèbut de mon blog . Je voulais qu’il soit PAR-FAIT et je pensais toujours que quelque chose n’allait pas mais bon la , je suis soignè .

  • elenapoint 23 septembre 2011 à 19 h 45 min

    Bonjour à vous,

    Cela se résume par la maxime, que j’ai très souvent vérifiée : « le mieux est l’ennemi du bien ».

    Un bon travail peut être gâché ou même perdu si on cherche, à tout prix, à l’améliorer sans cesse.

    Cela m’est arrivé.

    Bien amicalement,

    Elena.

  • Martha 24 septembre 2011 à 15 h 02 min

    Merci pour cette article Kate, c’est exactement moi il y a encore peu de temps. Effectivement le perfectionnisme vous empêche m^me parfois d’avancer et d’aller jusqu’au bout des choses .
    Donc mieux vaut se contenter d’être bon , passer à la suite et avancer.

  • Guy@vendre-ma-maison-rapidement.com 26 septembre 2011 à 12 h 06 min

    Le perfectionnismes est tout autant une qualité qu’un défaut.
    Ce n’est qu’une question de dosage.
    Si votre « travail » est une feuille de calculs hyper-complexes qui doivent apporter une solution sans failles, il faut être PERFECTIONNISTE et là c’est une qualité que certains ne possèdent pas.
    Par contre, si sur cette même feuille vous passez des heures innombrables à peaufiner les couleurs, la taille des colonnes, l’ajustement des cellules, le choix des polices etc…. et que vous ne rendez pas votre travail en temps et heure, ce perfectionnisme là est un DEFAUT totalement contre-productif.
    Point trop n’en faut mais à partir du moment où on « s’expose » sur la place publique, il faut tout de même un minimum. Ne serait-ce que d’un point de vue orthographique et grammatical, quelques fautes sont pardonnables mais en excès, c’est insupportable.
    Ceux qui ne sont pas très forts pour ça doivent devenir un peu PERFECTIONNISTES. Juste pour ^témoigner un peu de considération à leurs lecteurs.

  • Davy@WebMarketing 26 septembre 2011 à 14 h 04 min

    Je pense que le perfectionnisme, peut avoir des avantages. Le souci du détail, lorsque tu crée un produit, peut te permettre de te positionner comme leader, ou comme suiveur. Néanmoins, à l’échelle d’un indépendant, AGIR est la meilleure carte qu’il puisse avoir dans sa manche. Je me retrouve un peu dans tes paroles, le perfectionnisme m’a fait perdre beaucoup de temps… Je pense que c’est une qualité autant qu’un défaut. Et qu’il faut savoir l’utiliser à son avantage, notemment, pour faire la différence.

  • Mokhtar@conseils en blogging 26 septembre 2011 à 15 h 32 min

    @Davy
    Pour ma part , je ne pense pas que le perfectionnisme c’est ce qui permet de se diffèrencier des autres car a tout vouloir MIEUX faire , on trouvera toujours quelque chose a corriger ou a amèliorer , c’est un cercle vicieux alors mieux vouloir creer quelque chose d’UTILE qui comporte quelques imperfections que quelque chose de parfait qui ne le sera jamais a mon avis .

    • Davy@WebMarketing 26 septembre 2011 à 18 h 14 min

      Il ne faut pas atteindre qu’un produit soit parfait pour le lancer, mais ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas viser la perfection! Facebook améliore sans cesse son site, avec des nouvelles fonctionnalités, bien qu’à la base il a été loin d’être parfait!

      Le perfectionnisme est un problème, la recherche de perfectionnisme, j’en suis moins sur. Lancer un produit, avec une fonctionnalité en moins ou en plus, peut faire une différence énorme sur les résultats!

  • Mokhtar@conseils en blogging 26 septembre 2011 à 18 h 49 min

    Lancer un produit et le perfectionner au fur et a mesure , pas contre même si je ne crois pas qu’un produit numèrique aie une durèe de vie de plusieurs annèes qui permet de le perfectionner avec le temps . De plus c’est d’un article dont on parle ici .
    Facebook est un exemple a part puisque ce n’est pas un « produit » il a besoin de s’amèliorer car il est CONSTAMMENT en interaction avec les membres , ce qui lui permet d’etre innovant et d’offrir plus .

  • pierrolivier 27 septembre 2011 à 9 h 29 min

    J’aime beaucoup cette histoire de Mr Parfait et Mr Bon ! On peut aussi penser que Mr Parfait est ainsi, ses actes et ses pensées sont dans sa nature et qu’il est difficile pour lui de mener sa vie différemment ! S’il devenait Mr Bon, il ne se sentirait peut-être pas si bien que ça car ce mode de vie ne lui ressemblerait pas…

    • Marion La Dukanette 30 septembre 2011 à 21 h 57 min

      Petite piqure de rappel :

      30 jours suffisent pour aquérir une bonne et nouvelle habitude (si on se tiens à ses efforts de changement sans faillir pendant ces 30 jours)

  • Romain@ampoule LED 3 octobre 2011 à 21 h 35 min

    Ah bah, ça tombe mal, moi qui adore la perfection et qui à chaque paragraphe relis mes articles j’suis pas très productif ;) mais ça je le savais plus ou moins, sauf que c’est une sorte d’habitude…

  • Cedric 5 janvier 2012 à 20 h 05 min

    Lol, cette histoire est bien rigolote bien que tu nous parle avec des images…
    Moi, je n’ai jamais été parfait, et je ne le serez jamais : ça vaut mieux d’ailleurs : quand on veut être parfait, on court le risque de n’être jamais satisfait de rien !

    Et puis de toute façon, la perfection n’est pas de ce monde !

  • MarieEve@creer-site-web-pro 8 mars 2012 à 10 h 07 min

    Le mieux peut-être l’ennemi du bien et nous faire perdre beaucoup trop de temps. Mais tout ce qui est publié sera indexé et à jamais retrouvable. Ca fait quand même réfléchir, on n’a pas envie de dire n’importe quoi, ni d’avoir l’air ridicule. Le tout est de trouver le juste équilibre entre professionnalisme et rendement…un équilibre que je n’ai pas encore trouvé!

Post comment


Nouvelle Formation Virtuose Marketing