Mai
23

Tiens… En voilà deux qui auraient pu se trouver des excuses, mais ne l’ont pas fait

Author Cédric Vimeux    Category Efficacité     Tags ,

Certaines personnes ont tout pour réussir, mais s’inventent des excuses pour ne rien faire.

D’autres, par contre, auraient bien des raisons de se plaindre et de ne pas agir. Mais ils ont pourtant réalisé leurs rêves.

Qu’est-ce qui les différencie ?

Voici deux histoires qui vous donneront la réponse.

La première, c’est celle d’un des plus grands hommes que la Terre ait connus. L’autre, celle d’un jeune chinois qui vous mettra une sacrée boule au ventre.

La preuve :

se trouver des excuses, persévérance

Rien n’est impossible

L’histoire d’Abraham Lincoln

Connaissez-vous la vie d’Abraham Lincoln ?

Je le considère comme un modèle de persévérance. Il est passé par des étapes par lesquelles beaucoup auraient abandonné.

Parce que non seulement il est né dans la pauvreté. Mais il a aussi connu la défaite toute sa vie.

Regardez :

1816 : Les Lincoln sont chassés de leur maison. Abraham, alors âgé de 7 ans, doit travailler pour aider sa famille à survivre.

1818 : Sa mère décède

1831 : Abraham Lincoln fait faillite

1832 : Il se présente aux élections législatives et il perd. Dans le même temps, il perd son emploi.

1833 : Il emprunte de l’argent à un ami afin de lancer une affaire. Il fait faillite l’année même. Il prendra 17 ans à rembourser son emprunt.

1835 : Il prévoit de se marier… mais sa fiancée décède cette année-là.

1836 : Abraham Lincoln reste planté au lit pendant 6 mois, à cause d’une grave dépression nerveuse.

1838 : Candidat à la Présidence de la chambre des représentants de l’Illinois, il est battu.

1846 : Il se présente de nouveau au Congrès. Cette fois-ci, il est élu ;)

1848 : Il se présente de nouveau au Congrès, pour un deuxième mandat, mais ne sera pas réélu.

1854 : Il se présente au Sénat des États-Unis. Il est battu !

1856 : Il se présente pour la Vice Présidence lors de la convention nationale du Parti. Il subit une humiliante défaite.

1858 : Il pose une nouvelle fois sa candidature au Sénat… et est de nouveau battu.

1860 : Il est élu Président des États-Unis ;)

Vous voyez ?

Il a commencé sa vie dans la pauvreté. Il a connu deux faillites et a perdu celle qu’il aimait. Il a connu l’échec à répétition (et parfois même l’humiliation).

Il a eut mille raisons d’abandonner. De se trouver des excuses pour jeter l’éponge. Mais ne l’a jamais fait.

Résultats ? Il est devenu l’un des plus grands Présidents que la terre ait connus.

Un incroyable modèle de persévérance, pas vrai ?

En voici un autre…

L’histoire de Liu Wei

Son histoire a fait un véritable buzz, depuis qu’il est passé à l’Incroyable Talent chinois.

Voici la vidéo de sa prestation.

Son histoire est hallucinante. Regardez :

Image de prévisualisation YouTube

Qu’en pensez-vous ?

Et toi, Yvon, qu’en penses-tu ? ;)

Photo © Air0ne – Fotolia.com

57 Comments to “Tiens… En voilà deux qui auraient pu se trouver des excuses, mais ne l’ont pas fait”

  • jean 23 mai à 17 h 32 min

    Certaines ficelles sont un peu grosses quand on refuse l’effort dans son propre intéret .
    Tendre une perche à une connaissance en difficulté et qui aurait besoin d’un coup de pouce
    est parfois décourageant devant une mauvaise excuse qui reflète un manque de volonté .

    Jean

  • Gilbert de viemagnifique 23 mai à 17 h 38 min

    Bonjour Cédric,

    Merci pour cette vidéo qui remet les choses en place!

    Quelle que soit la situation : Quand on veut, on peut. Et surtout ne jamais abandonner, la persévérance est le secret de la réussite.

    Gilbert

  • Frédy 23 mai à 17 h 40 min

    Salut Cédric,

    Je connaissais l’histoire de Lincoln, mais ça reste impressionnant à chaque fois, la preuve que l’on peut atteindre n’importe quel objectif avec de la persévérance…

    Amicalement,
    Frédy

  • Laurent 23 mai à 17 h 43 min

    Comme quoi quand on veut, on peut !

    Laurent

  • Marco@Agence internet prestashop 23 mai à 17 h 45 min

    Ah ouais ! Pas mal avec les pieds. C’est bien plus exceptionnel que l’histoire de Lincoln d’ailleurs car pour le mariage et l’expulsion il a pas eu de chance mais c’est malheureusement commun. De plus les échecs professionnels en chaînes ne peuvent pas être dus qu’a la malchance.

    Cependant je suis quand même tout à fait d’accord avec toi
    « Il a eut mille raisons d’abandonner. De se trouver des excuses pour jeter l’éponge. Mais ne l’a jamais fait. »

  • Laurent 23 mai à 17 h 46 min

    Salut Cédric!

    Et bien effectivement il faut non seulement de la persévérance,
    mais aussi un courage,un tempérament,une force de caractère,
    à toutes épreuves…..
    Je ne vais pas étaler ma vie privé, mais après tout je peux parler
    aussi de mes nombreux événements qui m’ont parus insurmontables,
    et pourtant je suis toujours aussi motivé par la vie,et je la croque
    à pleine dents!
    Il y a 20 ans, j’ai perdu mon épouse et notre fille dans un accident
    de circulation, ensuite j’ai perdu mon emploi, je me suis mis à mon
    compte avec un associé, puis une année plus tard,faillite,
    je retrouve un job, que j’ai perdu en 2010 pour délocalisation, je n’ai
    pas le temps de m’inscrire au chômage car je retrouve un boulot
    avant même que l’entreprise délocalise,8 mois après licenciement
    économique, je m’inscris dans une agence intérim, je reprend le travail
    3 jours après, fin février je décroche une embauche, mi mai la boite ferme…..
    Les défaites sur internet,je les ai accumulées aussi mais je suis acharné!
    C’est un état d’esprit suivi de persévérance, et de positivité, exactement
    comme certains auteurs l’expliquent dans pas mal ebooks.

    • Cédric Vimeux 24 mai à 15 h 17 min

      Merci Laurent ton commentaire.

      Perdre une situation professionnelle n’est pas facile. J’ai connu cela.

      Mais perdre sa compagne et son enfant, franchement, moi je me tue juste après… Je ne pourrais pas supporter. Et je n’en aurais pas envie non plus.

      Cédric

      • Des Trucs Pour Changer De Vie 24 mai à 16 h 35 min

        Tu fais preuve d’un sacré courage Laurent.

        J’ai connu bien des galères. Mais pas ce genre de drame et je salue tes capacités.
        Je te dis bravo pour la petite flamme qui brille toujours.
        C’est un exemple et je te souhaite sincèrement, du fond du coeur, que tu trouve maintenant une vie apaisée, si tant est qu’elle puisse l’être après tout ça.

        Amicalement,

        Sam

  • Olivier 23 mai à 17 h 47 min

    Hello,
    pour commencer, j’ai aimé le clin d’oeil à Yvon, en ce qui concerne l’incitation au commentaire!
    Malgré ses conseils pour ne pas utiliser ce genre de questions pour que le lecteur commente, tu le taquines en lui posant cette question..
    Et Yvon avait également raison de dire que ces appels « bateau » attiraient rarement des commentaires de qualités! En effet, on peut pas dire que le mien soit intéressant, encore moins circonstancié; pourri quoi!

    PS: Désolé pour le hors-sujet
    PPS: Désolé pour ceux qui n’ont pas compris
    PPPS: J’ai adoré l’article quand même

    • Cédric Vimeux 24 mai à 15 h 14 min

      Salut Olivier,

      > j’ai aimé le clin d’oeil à Yvon, en ce qui concerne l’incitation au commentaire! Malgré ses conseils pour ne pas utiliser ce genre de questions pour que le lecteur commente, tu le taquines en lui posant cette question..

      Ouais, je suis taquin. :)

  • Jacques@secret-beaute-interieure 23 mai à 17 h 48 min

    Bonjour,
    Merci pour ces deux histoires instructives.
    Je pense que, tant dans son évolution personnelle que dans la vie professionnelle, pour réussir, il faut VOULOIR progresser.
    On ne peut pas aider quelqu’un contre son gré : c’est une perte de temps.
    Il faut se méfier des éternels assistés, de tous ceux qui demandent de l’aide comme si c’était leur dû, sans réellement vouloir en sortir. Je pense, par exemple, à certains chômeurs qui évitent surtout de bouger le c** pour atteindre une certaine indépendance financière, une certaine liberté de mouvement. Tous les chômeurs ne sont pas dans ce cas, bien sûr.
    Juste un avis personnel
    A bientôt Jacques (Bruxelles)

  • Marie-Do@Ado Mode D'emploi 23 mai à 17 h 52 min

    Je n’ai qu’un mot Whaou !!!!!!!

    Et cette phrase : » je n’ai que deux issues possibles, soit mourir rapidement soit
    vivre pleinement ma vie. » quelle force de caractère.

    Comment se plaindre après cette leçon d’humilité. Cette vidéo m’a mis
    une belle claque.
    Je vais la conserver précieusement et la montrer au premier de mes ados
    qui se plaint pour une connerie.
    Et sans nul doute que cette vidéo va plaire à Yvon ;)

    Bonne journée
    Marie-Do

  • Marc 23 mai à 17 h 54 min

    Bonjour Cédric,

    Il y a aussi un américain sans membres (dont j’oublie malheureusement le nom) qui rencontre des jeunes dans les écoles pour leur donner une petite leçon de courage. Il y a une vidéo très émouvante sur YouTube.

    Chez vous, en France, vous avez Philippe Croizon dont vous pouvez être très fiers. Amputé des 4 membres, il a entrepris un tour du monde… à la nage! Fais une petite recherche sur Internet, ça vaut la peine.

    Marc
    Scott (Qc)
    Canada

    • Cédric Vimeux 24 mai à 15 h 13 min

      Salut Marc,

      Je ne connaissais pas du tout Philippe Croizon…

      Merci pour le partage.

      Je vais voir un peu ça ;)

      Cédric

      • Eric Hebting 24 mai à 21 h 10 min

        @ Cédric : Merci encore pour ce superbe rappel, qui est crucial à notre époque (comme n’importe quelle autre :) ). Le succès c’est tomber sept fois, se relever huit – Proverbe japonais.

        @ Marc : Ne ferais-tu pas allusion à Nick Vujicic ? (Il est Australien si je ne me trompe pas).

  • David du blog qui aide les commerçants. 23 mai à 18 h 05 min

    Je ne sais pas quoi rajouter a part l’adage « QUAND ON VEUX ON PEUX ! » qui a déjà été cité plusieurs fois … Touchant et c’est une preuve supplémentaire que l’on est maitre de sa vie !

  • Nico@blog franco-finance 23 mai à 18 h 09 min

    Euh c’est tout simplement hallucinant de qu’il sait faire avec ses pieds, et aussi très triste… difficile de retenir son émotion en l’écoutant ( et en le regardant !! ) jouer :-o

    • Cédric Vimeux 24 mai à 15 h 11 min

      Salut Nico,

      On me dit souvent que cette vidéo est « triste ».

      Moi, je la trouve plutôt très heureuse, et enthousiasmante, non ?

      Cédric

      • Xavier@bois composite 25 mai à 17 h 58 min

        Je rejoins ton point de vue sur le fait que cette vidéo n’est pas triste (la musique un peu peut être :) ) mais donne une sacré pêche car après avoir vu cela comment ne pas se dire « Et moi j’ose me plaindre ? Arrête tes bêtises et continue à te battre pour atteindre ce que tu veux ».

  • philippe 23 mai à 18 h 25 min

    Whaoo quelle leçon d’humilitée.
    A méditer.
    C’était vraiment émouvant.

  • Raphael@900 Articles DLP Gratuits 23 mai à 18 h 28 min

    Seul le ciel est votre limite ….Rien est impossible à celui qui croit …

  • MARIE ANNE 23 mai à 18 h 30 min

    Merci pour ce partage avec ces 2 histoires émouvantes.

    Je ne connaissais pas la vie d’Abraham Lincoln.Je l’ai lu avec une grande émotion car elle nous montre que si on veut quelque chose il faut aller jusqu’au bout de nos objectifs.Mais encore faut il savoir quels sont nos objectifs.Si on ne les a pas écrits noir sur blanc on tourne en rond;Il faut trouver les différents outils qui nous aident à les réaliser.Abraham Lincoln nous montre qu’il n’a jamais perdu espoir.Il a toujours persévéré quelques soient les embuches rencontrés sur son chemin.

    Par contre la video de Liu Wei je l’ai regarde plusieurs fois,Aujourd’hui je l’ai regardé avec la même émotion.Lui aussi nous montre qu’il ne faut jamais abandonner!!

  • MARIE ANNE 23 mai à 18 h 33 min

    Je veux juste rajouter une simple petite phrase connue je pense
    Celui qui ne veut pas trouve des excuses alors que celui qui veut vraiment trouve les outils pour réussir

    • Cédric Vimeux 24 mai à 15 h 09 min

      Bonjour Marie-Anne,

      À l’origine, je crois que c’est un proverbe marocain : « Celui qui veut faire quelque chose trouve un moyen. Celui qui veut ne rien faire trouve une excuse. »

      Cédric

  • Yvon 23 mai à 18 h 33 min

    Salut Cédric,

    J’en pense que lorsque tu écris des articles comme ça, je suis vraiment content de venir chez toi. C’est pas tous les jours – hélas.

    L’histoire de Lincoln est bien choisie je trouve. Elle montre que rien n’est jamais perdu, que rien n’est impossible, et qu’il suffit d’un peu de persévérence pour venir à bout d’à peu près tout. 100% raccord avec ma façon de penser.

    J’ai également adoré la phrase donnée par ce jeune chinois : J’ai le choix entre mourir rapidement et vivre ma vie plainement. On devrait montrer cette vidéo à tous ceux qui se plaignent et qui pleurnichent à droite ou à gauche au moins pet de travers du destin ou du reste.

    Voilà ce que j’en pense. ;)

    Mais la vraie question à se poser c’est : Est-ce que ce que j’en pense intéresse quelqu’un ?
    Et est-ce que ce qu’en pensent mes collègues ci-dessus intéresse quelqu’un ? Est-ce que ça t’intéresse toi ? Pourquoi ? Que retires-tu de ces « tranches d’intérêt » et que vas-tu en faire ?

    Puisque tu m’as tendu la perche, je la prend (note le raccord avec le commentaire numéro 1). J’aurais pas posé cette question, moi.

    J’aurais demandé plutôt ça :

    Depuis quelques temps, je vous montre des vidéos que je trouve inspirantes. Qui me font réagir, pleurer, rire, réfléchir. Bref, des vidéos que je trouve sympas. Et vous, vous connaissez des vidéos de ce style que je ne connaitrais pas ? Ca serait sympa si on faisait un petit (gros ?) article qui regrouperait par exemple les 20 vidéos les plus inspirantes des memrbes de Virtuose Marketing. Une sorte de base de données universelle de vidéos inspirantes à utiliser pour se rebooster… C’est à vous…

    Essaye-le une fois. Je suis sûr que ta communauté serait enchantée de pouvoir participer comme ça.

    Merci Cédric pour cet article :) Super article !

    Et bonne soirée

    Yvon

    • Marianne@Parler en Public 23 mai à 22 h 32 min

      Bonjour,

      Ah, non, pas du tout d’accord avec Yvon. Les vidéos inspirantes, il y en a déjà des catalogues entiers, souvent sur les sites de développement personnel, parfois plus nunuches les unes que les autres.
      Le but du jeu – si on veut faire participer la communauté – n’est pas de niveler par le bas avec une question copier-coller d’un autre article comme une recette miracle. A mon avis, si Virtuose Marketing veut rester sur un niveau d’article de la qualité de celui-ci, on doit trouver une question un peu plus subtile et qui tire vers la participation vers le haut.

      — Peut-être plutôt :
      Quelles autres histoires vécues pourriez-vous partager qui nous donnent une belle leçon de persévérance ?
      Si vous deviez montrer ce qu’est l’humilité en vidéo, qu’iriez-vous chercher ?
      On en fera une compilation et blablabla…

      ***

      Si quelqu’un se trouve des excuses, se plaint, naturellement cela agace les autres et il semble bien simple de montrer des vidéos « inspirantes » pour lui donner l’envie de donner le meilleur de soi-même. Mais, je ne suis pas convaincue que cela marche vraiment.
      Si l’on se trouve des excuses pour ne pas agir, c’est d’abord parce que l’on a peur, qu’on ne ressent plus l’élan qui donne l’énergie de se réaliser pleinement et parce qu’on a souvent l’impression que l’on a plus le choix. Donc, regarder des vidéos où d’autres réussissent avec quasi rien, alors que soi-même on gâche ses ressources culpabilise plutôt.

      Sauf si, cela permet, comme cette vidéo, de remettre le CHOIX au cœur de la décision qui nous appartient chaque jour de subir ou de vivre pleinement sa vie.

      Bien à vous tous,

      Marianne

      • Cédric Vimeux 24 mai à 15 h 03 min

        +1 concernant le nivelage vers le bas ;)

    • Cédric Vimeux 24 mai à 15 h 08 min

      Salut Yvon

      > je suis vraiment content de venir chez toi. C’est pas tous les jours – hélas.

      Ouais, je sais que tu es très occupé :(

      Mais tu devrais quand même essayer de venir plus souvent chez moi.

      Qu’en penses-tu ? :-)

      • Yvon 24 mai à 15 h 50 min

        Haha t’es fort.

        Le « c’est pas tous les jours » n’était pas lié au fait que je ne vienne pas tous les jours.

        Même occupé, je viens chez toi chaque jour ;)

        Il s’accordait avec  » lorsque tu écris des articles comme ça » ;)

        Bonne journée

        Yvon

        • Cédric Vimeux 24 mai à 18 h 56 min

          On ne peut pas toujours plaire à tout le monde ;)

          Certains articles que tu as aimés n’ont pas plu à d’autres lecteurs. Et certains articles que tu n’as pas aimés l’ont été par d’autres ;)

          Tu sais ce qu’on dit sur les goûts et les couleurs ?

          Qu’en penses-tu, Yvon ? ;-)

  • Patrick@Exercices-Pratiques 23 mai à 18 h 36 min

    Impressionnant !

    On en trouve de ces exemples rares qui démontrent que tant de choses sont possibles.
    Je vais essayer d’en prendre de la graine et d’aller encore un peu plus de l’avant.

    Merci bien de cette suggestion pour vivre pleinement notre vie.
    Cordialement, Patrick.

  • MARIE ANNE 23 mai à 18 h 42 min

    oui Yvon

    je viens de lire votre commentaire.très intéressant car je suis sur que nous connaissons tous des videos que les autres ne connaissent pas.Il serait vraiment judicieux de les partager.Je vais faire des recherches dans mon fichier pour voir si j’ai des videos qui nous mettent du baume sur notre coeur et nous incitent à aller de l’avant
    un tres grand merci
    MARIE ANNE

    Ps comment faire pour les faire partager si j’en trouve.On pourrait avoir un site qui nous permettrait de tous les regrouper!!

  • Christian 23 mai à 19 h 03 min

    Bonjour Cédric,

    Merci pour cette merveilleuse vidéo.
    En la regardant, une voie intérieure m’a soufflé: « déploie tes ailes Christian »
    Et mes batteries sont de nouveau rechargées à bloc, …jusqu’au bout du rêve!

    Christian

  • Abdelhamid 23 mai à 19 h 13 min

    Merci Cédric,

    Napoléon Hill l’a souligné lui aussi dans son livre au début du 20e siècle; comme quoi seuls ceux qui font preuve de persévérance ont des chances de connaitre le succès un jour…

  • jacky@vendeur de rêves 23 mai à 19 h 18 min

    Nous devons renoncer à nous plaindre et vivre pleinement notre vie. tout est dit dans la vidéo par le petit chinois (au demeurant émouvante bien que je constate avec effroi que les mêmes émissions pour beaufs font le tour du monde ).
    Celà m’inspire également une fois de plus que le monde est ce qu’on en fait dans un monde de pure créativité.
    Alors cessons de nous copier coller les uns les autres (pour au mieux se coller les uns avec les autres ;-) et rêvons notre travail comme notre vie. Cela se réalisera tôt ou tard.
    Bien amicalement
    Jacky

  • Marie-Noel@des e-ditionsLABELVIE 23 mai à 19 h 21 min

    Vraiment, ça fait un bien fou de constater que même si on rate un truc, c’est pas pour ça qu’on a tout raté et qu’on doit abandonner.

    Effectivement, cette video remet les choses en place. Il y en a une autre aussi avec un gars qui n’a ni bras, ni jambes et qui va dans les écoles et encourage les jeunes à se battre, à ne pas perdre espoir dans l’avenir, même si cette période est difficile. Mais je ne me souviens plus de son nom.

    On ne mesure pas le malheur des autres, on mesure la chance qu’on a!

    • Cédric Vimeux 25 mai à 14 h 19 min

      Salut Marie-Noel,

      > même si on rate un truc, c’est pas pour ça qu’on a tout raté et qu’on doit abandonner.

      Exact !

      Mais c’est malheureusement ce qui bloque le plus les gens. Ils ont peur de l’échec, car ils s’imaginent que tout échec est définitif.

      Ils pensent que s’ils échouent, tout sera fini pour eux.

      Alors que c’est faux !

      D’ailleurs, on apprend beaucoup plus de nos échecs que de nos victoires. Et bien souvent, 1000 échecs n’auront que peu de répercussion sur notre vie. Alors qu’une seule victoire peut TOUT changer.

      Cédric

  • FlorianL@Minceur Efficace 23 mai à 19 h 34 min

    Marie-Noel > Il s’agit de Nick Vujicic

    Merci pour la vidéo du chinois que je ne connaissais pâs

  • Martha 23 mai à 19 h 35 min

    En résumé tes deux histoires reflète bien la citation (dont je ne sais plus de qui c’est)

    « Qui veut faire quelque chose trouve un moyen, qui ne veut rien faire trouve une excuse ».

    Merci Cedric, ton article a eu un effet booter sur moi……

    Bonne continuation

  • Christian 23 mai à 19 h 43 min

    Salut Cédric,
    C’est vrai que Lincoln, c’est fabuleux.

    Sauf le final qui n’est pas très rigolo, mais enfin, il ne doit pas trop se plaindre, il a eu une vie bien remplie et pleine de satisfactions grâce à sa persévérance.

    Si on cherche bien, nous sommes peut-être tous des petits Lincoln en puissance.

    Moi, par exemple, je me souviens d’un parcours effroyable aussi.

    La varicelle en 65, la rubéole en 66, les amygdales en 70 et 17 ans de supplice aux études. Je me rappelle même m’être une fois tordu la cheville en 1998. L’horreur, quoi.

    Puis, l’enrôlement de force pour servir sous les drapeaux, une période de 12 mois de guindailles apocalyptiques pour le foie.

    Je vous épargne la suite. Trop horrible, cela mettrait à mal votre sensibilité (un aperçu, métro, boulot, dodo, le bagne, l’abomination!).

    Et malgré tout, le soleil était au bout du tunnel, grâce à une ténacité époustouflante!

    Création d’un blog en 2012! Le triomphe par la persévérance.

    C’est ahurissant! Phénoménal! Fou.

    Quelle leçon tirer?

    D’autres ont certainement vécu ce même parcours qui ne laissait présager qu’échecs calamiteux.

    En atteignant pourtant la félicité par le blogging.

    Bon, maintenant, il reste à cueillir la cerise sur le gâteau, comme Lincoln.

    Se présenter plusieurs fois (sinon, c’est moins valorisant) aux élections chez Yvon et faire enfin partie des heureux élus.

    Mais enfin comme disait le taciturne  » Point n’est besoin d’espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer ».

    Heuuu, mais quand on réussit c’est quand même mieux, non? C’est le but.

    Donc persévérons et Lincoln n’a qu’à bien se tenir (il à quel blog lui, au fait?).

    @+

    Christian.

  • Grégory@virtuose de la vie 23 mai à 19 h 45 min

    Salut Cédric,

    Merveilleuse cette vidéo. Absolument merveilleuse.

    Pour moi, cela montre 2 choses:

    la détermination permet de faire des choses simplement hallucinantes.

    le corps humain (et le cerveau qui le dirige) sont capables de petits prodiges d’adaptation, surtout lorsqu’ils sont menés par un rationnel et une volonté infaillible comme celle de ce jeune homme.

    Merci pour ce partage ;-)

  • Manuel @affiliation emarketing 23 mai à 20 h 07 min

    Impressionnant ce garçon! Dire que certains à leurs place perdrait goût à la vie et renoncerait à tout engagement. Pareil pour Lincoln, très peu de personnes aurait persévéré jusqu’au bout pour accomplir leur rêves.

  • Rodrigue@Creer un site 23 mai à 21 h 14 min

    Énorme l’histoire de Lincoln, je ne l’a connaissais pas à ce point, grand leçon en effet.

  • jack@navette beauvais 23 mai à 21 h 23 min

    Je ne connaissais pas l’histoire d’Abraham Lincoln mais c’est vrai que c’est un modèle pour tout entrepreneur. La vie est parfois accompagné d’épreuves et de difficultés, donc ne jamais renoncer.

  • Noé 23 mai à 21 h 37 min

    En voilà un qui ne joue pas comme un pied !
    Désolé, personne ne l’avait faite… Mais j’ai honte…
    Belle leçon de pugnacité, de tolérance et d’optimisme.
    Merci,
    Noé

    • Cédric Vimeux 24 mai à 15 h 03 min

      Ah ah, je l’attendais cette blague.

      J’ai fait la même la première fois que j’ai vu la vidéo ;)

  • Karine@burn-out 23 mai à 22 h 22 min

    2 beaux exemples de persévérance et de détermination.

  • MarieEve@creation de site web 24 mai à 9 h 33 min

    bonjour Cédric, Effectivement, ces deux histoires sont inspirantes. Je ne savais pas que Lincoln avait connu tant de revers. Comme quoi, ce qu’on retient de la vie d’un homme après-coup, c’est ce qui a compté pour le monde et non ses échecs ou victoires personnelles.

    • Cédric Vimeux 25 mai à 14 h 23 min

      Salut Marie-Eve,

      En fait, on se souvient bien plus des victoires que des défaites.

      D’ailleurs, regarde n’importe quel groupe de musique. Ils ont écrit des chansons pas terrible, que personne n’écoute. Mais ont aussi écrit des tubes.

      Et quels sont les titres dont on parle le plus ? Les tubes ;)

      Idem pour les cinéastes. Ils ont réalisé des films nuls… et des succès.

      Les nuls, on les a oublié. Les succès, on continue d’en parler.

      Bref, l’échec passe souvent inaperçu. Mais les lauriers de la victoire reste pour longtemps ;)

      Cédric

  • Thierry@blog marketing 24 mai à 13 h 52 min

    Salut Cédric

    Très inspirante tes deux histoires. Mais ça fait déjà bien longtemps de ne pas faire comme les autres pour vivre ma vie.
    Des échecs, on en connait tous. Mais ce qui fait réellement la force d’une personne, c’est la capacité de rebondir, et de se servir des ses échecs pour devenir encore meilleur.
    Mais pour la deuxième histoire, c’est une autre histoire. Se relever de ce genre de situation n’est pas simple du tout. Il est exceptionnel ce petit.
    Merci pour cet article qui nous remet les idées en place.

  • Florent@blog2blog-pro.com 24 mai à 13 h 55 min

    C’est vrai que c’est énorme bon il se trompe sur un do dièse … je plaisante bien entendu.

    La morale de cette histoire est évidemment qu’il faut persévérer. En plus, valide nous avons encore moins d’excuse.

    Flo.

    • Cédric Vimeux 25 mai à 14 h 24 min

      Salut Florent,

      > il se trompe sur un do dièse

      Ah, il me semblait que c’était un fa mineur…

      enfin, bref… :D

      Cédric

  • Franck 24 mai à 21 h 54 min

    Cet émouvant témoignage de persévérance extrême est un espoir pour tous ceux qui rencontre l’échec, la peine ou une perte quelconque. Excellent blog que je découvre !

  • Salvio d'Entrepreneur débutant 25 mai à 0 h 45 min

    Bonsoir Cédric,

    Beaucoup de choses ont déjà été dites à propos de ton article mais je voulais apporter ma pierre à l’édifice.

    Car oui, bien souvent la vie fait que nos projets, nos désirs, nos souhaits n’aboutissent en rien. Nous nous confrontons alors à l’échec.

    Le doute nous envahit, et on se demande pourquoi le sort s’acharne.
    Viens alors l’étape de la dévalorisation de soi.

    Et là c’est dangereux.

    A partir de là, il faut deux choses:
    – accepter son échec (ne faite pas l’autruche…)
    – prendre du recul et comprendre les raisons de celui-ci.

    Seulement, l’échec n’est pas une fatalité.
    Le destin n’est pas figé. J’en suis la preuve…

    Et juste pour rappel:
    La majorité des entrepreneurs à succès ont eu un parcours scolaire chaotique et ont connu l’échec plus d’une fois.

  • LZ@EMPLOI DISTRIBUTION 8 juin à 15 h 51 min

    Salut dans le même genre de philosophie il y a le Slight Edge de Jeff Olson, et une citation qui me revient très clairement:

    C’est de l’autre coté de l’échec que se trouve la réussite

  • Dominique 10 août à 23 h 33 min

    Ce qui manque le plus aux gens c’est la volonté… J’en sais quelque chose, c’est ce qu’il me manque le plus… pourtant, je ne perds pas espoir (après pourtant avoir perdu deux fois mon blog dont la dernière à cause de virus) de faire de ma vie ce que j’en veux réellement et d’être à mon compte avec des activités qui me plaisent vraiment…
    Et ce genre de vidéos (et d’articles) permet de se rappeler qu’il y a autour de nous des gens qui, effectivement, auraient toutes les raisons de se plaindre et d’abandonner mais qui ne lâchent pas prises et se battent pour arriver là ou ils veulent être… J’aime beaucoup la philosophie de vie du jeune pianiste :
    J’ai deux choix possible : où mourir rapidement, où vivre pleinement ma vie. Personne n’a précisé qu’on ne pouvait pas jouer du piano avec les pieds…

Post comment

real money casinos new zealand